Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

axel_guibourg

Membres
  • Content Count

    11
  • Joined

  • Last visited

About axel_guibourg

  • Rank
    Cirrus
  • Birthday 12/09/1995

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Après, quid concernant les Andes, car c’est l’endroit où la concentration de superbolts est la plus importante. Car la géographie est montagnarde et non océanique...
  2. Merci pour ce sujet très intéressant. Je prendrai le temps de le lire plus en détail. La carte est également très prlante.
  3. Probablement du fait que ce soit de petits congestus en tout début de vie qui commencent le bal par un superbolt. En Floride, j’ai déjà assisté au développement d’un orage en passant par la phase congestus, qui a donné un très gros coup d’extra-nuageux, le tout premier éclair de sa courte vie.
  4. Bonjour à toutes et à tous, Désolé d’être très peu présent sur le forum mais quand je viens, c’est qu’il y a des choses qui me turlupinent et l’avis de spécialistes sur le sujet pourraient grandement aider aux doutes émis aussi bien par les amateurs que par les scientifiques. Le sujet pourrait faire appel à un débat sur ce forum. Alors voilà. Je pense que certains passionnés ont déjà vu une carte de distribution de superbolts dans le monde (pour celles et ceux qui ne l’ont toujours pas vue, je vous envoie l’image). Sur l’image, on constate bien que les distr
  5. Bonjour Eperlan, Prédire l'intensité des orages est très complexe, encore savoir s'il y en aura. Tout d'abord, trois paramètres très important permettent de prévoir (théoriquement) le type d'orage qu'il pourrait y avoir. Il s'agit de l'EPCD (Energie Potentielle de Convection Disponible), plus connue chez les chasseurs d'orages sous le nom anglophone "CAPE". Ce paramètre permet de mesurer l'énergie qu'une particule d'air peut subir grâce à la force d'Archimède (courant ascendant). Le second paramètre à prendre en compte est le cisaillement vertical, qui est la différenc
  6. Nous arrivons en plein cœur du printemps météorologique. Pourtant, on ne dirait pas, vu le temps d'aujourd'hui. Sinon, la prévision pour cette semaine verra cette anomalie froide stagner jusqu'à jeudi, avant le basculement du flux vers le Sud. Donc pour la journée de vendredi, une remontée brutale des températures devrait s'opérer. Le dernier run européen CEP le montre parfaitement bien sur ses cartes. Côté ciel, un temps assez bien mitigé avec un risque d'averses d'air froid non négligeable mais disparaissant au fil des jours et des températures assez fraîche
  7. Bonjour à tous! Nous sommes enfin arrivés au début du printemps météorologique. La situation prévue pour vendredi semble particulièrement intéressante, avec l'arrivée d'un talweg d'altitude qui viendra frapper aux portes de l'Europe de l'Ouest. Dans ce contexte, un basculement du vent vers le Sud sera observé, avec un fort vent d'Autan, dans le courant de la matinée. Dans l'après-midi, une convergence des vents au niveau des basses couches devrait s'organiser sur une partie de l'Aquitaine, Limousin, Charente, et moins marqué sur la région Centre. Avec une instabilité particulièrement mar
  8. Bonjour à tous! Aujourd'hui, Meteo-France a pris l'option de ARPEGE, soit l'option la plus alarmiste. Attendons le tout prochain run de celui-ci, ainsi que la nouvelle sortie de AROME, qui nous donnera un aperçu plus détaillé de la situation de samedi. Bonne soirée.
×
×
  • Create New...