axel_guibourg

Membres
  • Compteur de contenus

    7
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de axel_guibourg

  • Rang
    Cirrus
  • Date de naissance 09/12/1995
  1. Prévisions dans le Centre-Ouest juillet 2017

    Bonjour à tous, Aujourd'hui, Keraunos confirme l'éventuelle dégradation orageuse pour la moitié Ouest de la France avec cependant un retard d'une dizaine d'heures. Au niveau de l'analyse technique, mercredi soir, nous observons sur les modélisations de GFS une goutte froide qui se serait positionnée au niveau de la Galice. Par conséquent, un faible minimum dépressionnaire (1010 hPa) devrait voir le jour au niveau du Golfe de Gascogne. Une pompe à chaleur, à l'entrée droite de jet, devrait donc être observée. Par conséquent, à l'échelle régionale, l'air dans le Sud-Ouest devrait être bouillant. Encore à 20 heures, nous devrions atteindre les 30 °C, et très localement 32 à 33°C sur une partie de la région Nouvelle-Aquitaine. Dans la nuit de mercredi à jeudi, quelques averses et orages locaux (à affiner au fil des runs) devraient éclore. Les côtes atlantiques devraient être les plus impactées par cette petite dégradation. Ces averses et orages seraient des "bases élevées", compte-tenu de la CIN particulièrement élevée et du radiosondage prévu (regardez la ville qui vous intéresse). Jeudi matin, les orages se dissipent, laissant place à un temps estival. Jeudi à 20 heures, la goutte froide se serait déplacée vers l'Est, où le centre se trouverait au niveau des Cantabriques (à affiner, à chaque runs, un y a un décalage). Après une belle journée d'été sur les 3/4 Est de notre région (températures entre 25 et 28 °C), une instabilité devrait se mettre en place. Cette instabilité induirait l'éclosion de cellules orageuses, s'organisant possiblement en un système orageux fortement pluvieux. Pour les journées suivantes, la goutte froide progresserait très lentement vers l'Est. Cela aurait pour conséquence le développement d'une instabilité avec un risque d'averse ou d'orage isolé. A noter par ailleurs de développement d'un petit talweg d'altitude au Nord des Açores. La tendance y est très incertaine, le positionnement de la goutte froide induisant les dégradations orageuses citées auparavant, ainsi que du petit talweg d'altitude, est à affiner. Une vague de chaleur est à redouter à partir du week-end prochain, si tout semble se confirmer.
  2. Prévisions dans le Centre-Ouest Mai 2017

    Bonjour Eperlan, Prédire l'intensité des orages est très complexe, encore savoir s'il y en aura. Tout d'abord, trois paramètres très important permettent de prévoir (théoriquement) le type d'orage qu'il pourrait y avoir. Il s'agit de l'EPCD (Energie Potentielle de Convection Disponible), plus connue chez les chasseurs d'orages sous le nom anglophone "CAPE". Ce paramètre permet de mesurer l'énergie qu'une particule d'air peut subir grâce à la force d'Archimède (courant ascendant). Le second paramètre à prendre en compte est le cisaillement vertical, qui est la différence des directions de vents sur une colonne d'air. Il s'agit d'un forçage qui permet de déterminer la durée de vie d'une cellule orageuse. Et enfin, l'humidité disponible est également un paramètre très important pour qu'une condensation de nuages se forme. Avec ces trois paramètres, nous pouvons ainsi déterminer le type d'orage, ainsi que leur sévérité potentielle et le nombre global de Richardson. Il existe un diagramme qui permet d'identifier le type et la sévérité d'un orage. Cependant, ce n'est que théorique et il existe beaucoup d'autres paramètres, tels que le Showalter, le Lifted Index, le Thompson Index, le Total Totals index, etc. Je te renvoie sur ces liens si tu veux en savoir plus sur la prédiction des orages. http://alexandre.letort.pagesperso-orange.fr/radiosondages.htm http://www.wladbladi.net/threads/météorologie-en-cours.120728/page-3
  3. Nous arrivons en plein cœur du printemps météorologique. Pourtant, on ne dirait pas, vu le temps d'aujourd'hui. Sinon, la prévision pour cette semaine verra cette anomalie froide stagner jusqu'à jeudi, avant le basculement du flux vers le Sud. Donc pour la journée de vendredi, une remontée brutale des températures devrait s'opérer. Le dernier run européen CEP le montre parfaitement bien sur ses cartes. Côté ciel, un temps assez bien mitigé avec un risque d'averses d'air froid non négligeable mais disparaissant au fil des jours et des températures assez fraîches. Justement, jeudi, le ciel pourrait être totalement nettoyé, asséché par un flux d'ESE. Malgré la fraîcheur, le risque de gelées est à écarter. Toutefois, il faudra se couvrir le matin avec des températures pouvant descendre jusqu'à 4°C. Les après-midi seraient de plus en plus douces, avec bingo, les 20°C qui pourront être atteints jeudi. Point particulier à faire pour la journée de vendredi. Le flux basculerait donc au Sud pour la journée de vendredi avec des températures particulièrement douces, voire estivales avec les 25°C qui seraient atteints sur les Charentes. Cependant, la température de point de rosée serait tout aussi élevée. Un apport en humidité devrait alors s'opérer, notamment en cours de soirée, avec la baisse des températures. Cet apport en humidité se conjuguera à une instabilité non négligeable. L'EPCD atteindrait les 1000 J/kg sur les Charentes avec un indice de soulèvement négatif. De ce fait, le potentiel nuageux sera bien présent en fin de journée et en cours de soirée, comme l'indique le radiosondage pour Royan, avec une instabilité absolue permettant la formation de nuages convectifs. Cependant, entre le point de condensation (à 1000m) et l'intersection entre la pseudo-adiabatique et la température d'état, une énergie inhibiteur de convection serait présent. Donc la grande question serait de savoir s'il y aura ou non des orages ce vendredi. Nous constatons que ce vendredi soir sera marqué par une convergence assez prononcée des vents en basses couches sur le Golfe de Gascogne. De plus, nous serions placé à l'entrée droite de jet, favorisant les courants ascendants. Le risque orageux, au final, y serait présent avec même un potentiel très pluvieux non négligeable. Bonne soirée à tous.
  4. Bonjour à tous! Nous sommes enfin arrivés au début du printemps météorologique. La situation prévue pour vendredi semble particulièrement intéressante, avec l'arrivée d'un talweg d'altitude qui viendra frapper aux portes de l'Europe de l'Ouest. Dans ce contexte, un basculement du vent vers le Sud sera observé, avec un fort vent d'Autan, dans le courant de la matinée. Dans l'après-midi, une convergence des vents au niveau des basses couches devrait s'organiser sur une partie de l'Aquitaine, Limousin, Charente, et moins marqué sur la région Centre. Avec une instabilité particulièrement marquée pour un tout début de mois de mars, le développement des premiers orages de printemps est possible le long de cette ligne convergente. ARPEGE, WRF et GFS se mettent en accord, concernant la situation générale. La localisation et l'heure de la dégradation seront à préciser au fil des prochaines sorties des runs. ARPEGE voit plutôt la dégradation sur le Poitou-Charentes et Aquitaine en fin d'après-midi/début de soirée, alors que les modèles américains la voient plus vers l'Est, c'est à dire au niveau de la Dordogne et Limousin. Bref, le printemps arrive, avec déjà le début précoce de la saison orageuse. Bonne journée!
  5. Prévisions Centre-Ouest

    Bon, et bien une fois de plus, La Rochelle n'a pas retrouvé sa couleur blanche. MF a même levé la vigi orange pour le département des Deux-Sèvres. Pour les averses de l'après-midi, je n'ai plus trop espoir non plus.
  6. Prévisions Centre-Ouest

    Bonsoir à tous! Situation très compliquée pour la journée de demain avec le passage du front chaud en cours de la matinée avec des pluies possiblement verglaçantes sur une ligne partant de La Rochelle jusqu'en Champagne, en passant par le Poitou et la Tourraine. Cependant, on ne parle que très peu de la situation de l'après-midi. Avec le brutal redoux à l'arrière du front, il semblerait qu'une légère instabilité pointe son nez sur nos régions. Avec la présence d'un air très froid en altitude, certains modèles prévoient des petites précipitations convectives. Avec une CAPE atteignant parfois les 500 J/kg et des indices de soulèvement autour de -2 à -3 K, il ne serait pas improbable qu'une petite averse évolue en une petite cellule orageuse.
  7. Coups de vent saison 2016-2017

    Bonjour à tous! Aujourd'hui, Meteo-France a pris l'option de ARPEGE, soit l'option la plus alarmiste. Attendons le tout prochain run de celui-ci, ainsi que la nouvelle sortie de AROME, qui nous donnera un aperçu plus détaillé de la situation de samedi. Bonne soirée.