mottoth

Climats du monde

2 751 messages dans ce sujet

C'est l'île de Mindanao. wink.png

Vas-tu faire Puerto Princesa ou Coron (Palawan), qui ont un climat bien différent ? J'y vais dans trois semaines... tongue.png

Ah, le retour de la dyslexie de la mort... default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Oui, la fiche de Puerto Princesa est prête, normalement je la poste demain.

Veinard !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les diagrammes ombro-thermiques ne gagneraient-ils pas en intérêt en y ajoutant les courbes extrêmes des Txx et Tnn ?

Ça complique légèrement la présentation pour les régions soumises au gel, mais je trouve ces données vraiment intéressantes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les diagrammes ombro-thermiques ne gagneraient-ils pas en intérêt en y ajoutant les courbes extrêmes des Txx et Tnn ?

Ça complique légèrement la présentation pour les régions soumises au gel, mais je trouve ces données vraiment intéressantes.

Techniquement ça ne présente aucune difficulté. Par contre j'y vois quelques bémols:

- Certains diagrammes prendraient encore plus de place (verticalement)... je suis déjà un peu embêté par l'extension verticale de certains graphs que je trouve un peu démesurée, notamment tout les climats très pluvieux que l'on passe actuellement en revue, et ça m'embête d'en rajouter encore de ce côté.

- Le manque de recul sur les tnn/txx elles mêmes. 15 ans c'est trop peu, beaucoup des valeurs obtenues sont trop éloignées des valeurs historiques, en particulier pour nos climats tempérés.

Bref, je ne suis pas trop chaud.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok pour le manque de recul flagrant, mais pour l'extension verticale liée aux forts cumuls mensuels de précipitations pour certaines stations, il suffit de réduire beaucoup plus que tu ne le fais l'échelle au-delà d'une limite comme on le voit parfois, en passant par exemple de RR = 2T à RR = 5 voire 10T au-dessus des 100 mm, en fonçant la couleur des parties hautes des colonnes pour que ce soit plus évident.

Après, c'est ton (super) post fruit de ton (super) travail, tu fais comme tu veux bien entendu.wink.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation
Ok pour le manque de recul flagrant, mais pour l'extension verticale liée aux forts cumuls mensuels de précipitations pour certaines stations, il suffit de réduire beaucoup plus que tu ne le fais l'échelle au-delà d'une limite comme on le voit parfois, en passant par exemple de RR = 2T à RR = 5 voire 10T au-dessus des 100 mm, en fonçant la couleur des parties hautes des colonnes pour que ce soit plus évident.

En fait les échelles sont complètement arbitraires au dessus d'un certain seuil (70 à 100mm suivant les cas), j'assemble plusieurs graphs à des échelles différentes sous photoshop. Il n'est pas possible sous excel d'utiliser plusieurs échelles différentes pour la même série de données dans le même graph, ou alors peut-être avec un mod que je ne connais pas (j'avoue je n'ai pas cherché).

 

#164. Puerto Princesa.

 

Puerto Princesa est sur l'ile de Palawan, à 520 kms de Kota Kinabalu et 590kms de Manille.

98618_map0.jpg

 

L'ile est étroite (25 à 30kms) et la station est située sur l'aéroport lui même sur une presqu'ile: c'est donc très maritime.

98618_map1.jpg

 

Vue vers l'ouest. Le Thumb Peak, à droite, culmine à 1296m.

La station est à 1.5km de la mer et 2kms du centre ville.

98618_map2_W.jpg

 

98618_Puerto_Princesa_A_v7_02.png

 

On retrouve encore des similitudes avec Kota Kinabalu: minimum pluviométrique de fin d'hiver/début du printemps, et pic pluviométrique en automne. Mais le régime pluviométrique est plus marqué, ce qui fait de ce climat un climat tropical et pas équatorial.

 

Sur les roses des vents on retrouve l'alternance des alizés vue à Davao, mais ça nécessite un peu de décryptage:

- il faut d'abord éliminer les vents d'ouest qui ne sont en fait que les brises de terre nocturnes qui en toute saison prennent le pas sur les alizés.

- il reste un vent d'est dominant en hiver (novembre à avril) qui est la résultante de l'alizé de nord-est et de la brise de mer diurne.

- et un vent de sud en été (juin-septembre), résultante de l'alizé de sud-ouest et de la brise marine diurne. Au plus fort de cette saison les alizés de sud-ouest arrivent souvent à s'imposer directement (pics de SO).

98618_Puerto_Princesa_C_v7_02.png

 

On retrouve donc les mêmes acteurs qu'à Kota Kinabalu ou Davao (alternance des alizés, mouvements de la ZCIT) mais avec une vraie saison sèche de janvier à mars: la raison est probablement à aller chercher du coté de la mer de Chine, où un courant froid inhibe la convection en cette saison.

 

Les tableaux horaires montrent bien l'alternance des vents, et notamment les brises de terres (270°) omniprésentes la nuit. Mais contrairement à Banda Aceh ou Manado, qui présentent des relief similaires dans leur voisinage, je n'ai détecté aucun foehn: c'est probablement en raison du fait que ici le relief est parallèle aux alizé, et pas perpendiculaire.

98618_Puerto_Princesa_B_v7_02.png

 

 

Comme j'ai eu bien du mal à trouver une saison sèche représentative, j'ai pris deux exemples opposés:

 

- la saison 2011 est l'une des plus fraiche et des plus humides depuis 2000. Le beau temps est tout de même souvent présent, mais de fortes et brèves dégradations s'intercalent entre les périodes sèches (on atteint ou dépasse les 50mm à chaque épisode).

Les années 2000 et 2008 furent similaires... cela coïncide avec les 3 dernières plus fortes occurences d'ENSO négative, c-à-d de Niña.

La region est donc sensible à l'ENSO.

98618_JAN_MAR11.png

 

 

- La saison 2004 fut très sèche, avec des amplitudes thermiques plus fortes (on a un excédent sur les tx et un déficit sur les tn).

2 autres années furent particulièrement sèches depuis 2000: 2003 et 2010, et elle correspondent cette fois ci à des phases d'ENSO positive, de Niño.

98618_JAN_MAR04.png

 

 

Voici ensuite le petit pic de chaleur et le début de la saison des pluies. 2013 fut plus chaud que la normale (sur les tn surtout) mais j'avais pas mieux comme exemple vraiment parlant. C'est une période où ça hésite pas mal sur la direction du vent, il n'y a pas de bascule claire à un moment précis.

Le pic de chaleur à beau être modéré, il est combiné à un pic de Td (en mai) et la conjugaison des 2 donne des périodes vraiment pénibles, notamment début mai.

98618_APR_JUN13.png

 

 

En fin le pic pluvieux, ici un exemple pris en 2007. Sur cet exemple octobre est un peu sec, mais c'est rattrapé par novembre avec le typhon Hagibis qui déposa plus de 180mm les 20 et 21/11/2007. Et, pour l'anecdote, Hagibis est repassé sur l'archipel une semaine plus tard dans un état moribond et laissa encore 28mm le 27/11. On est vraiment à la limite sud de la zone cyclonique, on verra de meilleurs exemples plus au nord du pays.

On peut aussi constater que la saison des pluies n’empêche pas de belles séquences de beau temps, comme en début septembre ou durant la première quinzaine d'octobre.

98618_SEP_NOV07.png

 

 

Voilà pour Puerto Princesa.

Je ne me risquerai pas à faire une prévision pour le séjour de Canada Goose, ce que je peux juste dire:

- janvier et février 2015 ont été secs et frais.

- l'ENSO est faiblement positive

Donc si ces conditions perdurent (et c'est toujours le plus probable, vu que la nature "aime à nous repasser les mêmes plats") ça s'annonce pas trop mal pour un caribou peu acclimaté à la chaleur et à l'humidité wink.png

Modifié par mottoth
Remise en forme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ce (toujours) très bon boulot. default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Je ne me risquerai pas à faire une prévision pour le séjour de Canada Goose, ce que je peux juste dire:

- janvier et février 2015 ont été secs et frais.

- l'ENSO est faiblement positive

Donc si ces conditions perdurent (et c'est toujours le plus probable, vu que la nature "aime à nous repasser les mêmes plats") ça s'annonce pas trop mal pour un caribou peu acclimaté à la chaleur et à l'humidité wink.png

Hé oh !!! default_laugh.png Tu sais bien qu'on transpire comme des vaches au Québec... en été ! default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20"> Et puis bon, j'ai quelques séjours à mon actif en Asie du SE. Mais tu as raison : au sortir de l'hiver, ça risque de faire un petit choc ! default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20"> Enfin, je ne suis pas inquiet pour la météo là-bas.

Concernant les normales de pluie, voici les données officielles du MF philippin. On y voit que, aussi bien pour Davao que pour Puerto Princesa, tes moyennes sur 15 ans sont plus élevées que celles de la période 1981/2010.

À Coron - juste un peu au nord de Puerto Princesa, sur l'île de Busuanga -, la saison sèche est encore plus sèche qu'à Puerto Princesa, et la saison humide y est encore plus humide. Si tu as les données, et je pense qu'elles sont sur OGIMET, cela pourrait être intéressant.

@+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve que le climat de l'Asie du Sud-Est est vraiment pénible: peu d'ensoleillement, précipitations trop copieuses et chaleur étouffante. Comment font les gens pour dormir sans climatisation la bas? En tout cas, tes fiches sont très intéressantes Mottoth!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Concernant les normales de pluie, voici les données officielles du MF philippin. On y voit que, aussi bien pour Davao que pour Puerto Princesa, tes moyennes sur 15 ans sont plus élevées que celles de la période 1981/2010.

À Coron - juste un peu au nord de Puerto Princesa, sur l'île de Busuanga -, la saison sèche est encore plus sèche qu'à Puerto Princesa, et la saison humide y est encore plus humide. Si tu as les données, et je pense qu'elles sont sur OGIMET, cela pourrait être intéressant.

@+

En effet les normales 1981-2010 sont plus basses que les miennes. J'ai comparé les données des fiches déjà postées et celles à venir, j'ai exactement +10% en moyenne sur la période 2000-2014 par rapport à 1981-2010. Voici le détail:

Davao +9.6%, Pto Princesa +10.3%, Cebu/Mactan +14.4%, Legaspi +7.3%, Manila/Science Garden +12.5%, Laoag +5.9%.

 

J'ai, encore un fois, une bonne confiance dans la qualité des données de RR utilisées, car elle sont reportées de façon redondante et il est facile de corriger les quelques relevés incohérents. Voici un exemple pour la fiche à venir (Cebu) qui montre une journée bien pluvieuse (le 01/09/2012):

98646_01_02_SEP2012.png

Vous devriez normalement commencer à connaitre le format de mes feuilles de données, j'ai encadré ici en rouge les données de RR du 01/09/2012: on trouve des lames d'eau sur 6h (à 06hTU, 12hTU, 18hTU) et des report intermédiaires de lames d'eau sur 3h (à 3hTU, 9hTU, 15hTU et 21hTU). Puis le cumul sur 24h est reporté de 2 façons différentes dans le synop de 0hTU (techniquement: dans le groupe 6RRRtr de la section 1 puis dans le groupe 7RRRR de la section 3). Il est donc facile de tester la cohérence des données, ici pour le 01/09 la somme des relevés intermédiaires est 87+13+Tr+0=100, cohérents avec les cumuls sur 24h reportés à 0hTU (100mm pour le groupe 6RRRtr, 100.4mm pour le groupe 7RRRR qui autorise l'encodage d'une décimale).

 

Ce petit aparté un peu technique est là juste pour vous montrez pourquoi j'ai une bonne confiance dans les résultats obtenus, et que l'on peut oser la conclusion que les RR ont connu une progression notable (+10% ce n'est pas rien) ces dernières années dans l'archipel.

On enchaine donc avec la fiche suivante:

 

#165. Cebu.

 

Cebu est au coeur du chapelet d'ile nommé Visayas. Davao est à 400kms, Puerto Princesa 580kms et Manille 570kms.

98646_map0.jpg

 

La station et l'aéroport sont situés sur l'ile de Mactan, et c'est ce nom qui est habituellement utilisé (plutôt que "Cebu") dans les index et tableaux disponibles sur le web, dont ceux d'ogimet ou de la PAGASA (le MF philippin). La station est sur une petite butte qui domine l'aéroport, elle est à 800m de bras de mer le plus proche et 9kms du centre ville - qui n'est donc pas sur la même ile. C'est donc à nouveau un milieu très maritime.

98646_map1.jpg

 

Vue vers l'ouest. Les collines derrière la ville ne dépassent guère 700m d'altitude.

98646_map2_W.jpg

 

98646_Cebu_A_v7_02.png

 

On retrouve bien sur un régime pluviométrique semblable à ceux déjà vu à Davo ou Puerto Princesa. Le creux de RR au printemps est plus faible que celui de Puerto Princesa pourtant situé presque à la même latitude, j'hésite même à parler de saison sèche tellement elle est courte. cela accrédite l'idée que la saison sèche de Puerto Pricesa est due au refroidissement de la mer de Chine méridionale, tandis que les mers intérieures des Visayas restent en marge du courant froid.

 

Les roses des vents montrent encore ce qui sera une constante dans tout l'archipel: des alizés (ou mousson) de nord-est en "hiver" (novembre à avril), et des alizés de sud-ouest en "été" (juin à septembre).

98646_Cebu_C_v7_02.png

 

 

Au milieu de ces petites mers intérieures le Td s'envole facilement en journée et on atteint facilement 26°c durant les mois les plus lourds.

J'ai d'ailleurs quelques années suspectes (2005 et 2006) que j'ai failli écarter, avec des valeurs de Td qui flirtent souvent les 29°c voire 30°c: SST vraiment chaudes sur cette période ou capteur d'hygrométrie défaillant ? Je n'ai pas su trancher, si quelqu'un sait où trouver des archives de SST pour cette région je suis preneur.

98646_Cebu_B_v7_02.png

 

 

Voici la fin de la saison pluvieuse, qui est également la moins chaude. L'exemple pris en 2013 montre des pluies tardives tardives en février, suivi d'un mois de mars particulièrement sec et chaud. Remarquez que les pluies semblent d'origine "stratiforme" plutôt que convectives, car on ne dénombre aucun orage sur ces 3 mois.

98646_JAN_MAR13.png

 

 

Voici le pic de chaleur qui s'étale d'avril à juin: la saison 2007 fut thermiquement très normale, et plutôt dans les clous pour les précipitations. Les 6mm d'avril ne sont pas si éloignés de la normale: si l'on considère la valeur médiane plutôt que la moyenne on obtient une lame d'eau de 21mm sur 2000-2014 au lieu de 40mm.

On constate que à partir de mai les vents hésitent, et que les précipitations prennent un caractère bien plus orageux.

98646_APR_JUN07.png

 

 

Enfin une saison pluvieuse prise en 2012. On a vu sur la fiche de Puerto Princesa la variabilité interannuelles due à l'ENSO, on va voir sur cet exemple une variabilité à court terme où l'on passe rapidement de conditions très humides (juillet, septembre) à des conditions chaudes et sèches (aout). Enfin notez sur cet exemple l'absence de typhon: à cette latitude encore assez sud il n'est pas systématique d'en connaitre à chaque année.

98646_JUL_OCT12.png

 

Voilà, c'est tout pour Cebu !

 

Modifié par mottoth
Remise en forme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

#166. Legaspi.

 

Nous entrons aujourd'hui dans la partie nord des Philippines, avec les climats les plus extrêmes: accrochez vos ceintures !

Legaspi (ou Legazpi) est la principale ville (180000h) de la péninsule de Bicol, à la pointe sud-est de l'ile de Luçon. Cebu est à 310kms, Manille à 335kms.

98444_map0.jpg

 

C'est une région très volcanique, avec notamment le Mayon (2462m) à seulement 12kms au NNO.

98444_map1.jpg

 

Vue vers le NNO et la Mayon. La station est sur l'aéroport, à 2.5kms du centre-ville et 3kms de l'océan.

98444_map2_NNW.jpg

 

98444_Legaspi_A_v7_02.png

 

Cette région est très, très arrosée toute l'année et connait un pic de RR inattendu décalé en décembre, qui rappelle un peu d'autres climats tropicaux de façade est tels Madras ou Hué. Et c'est bien la localisation en façade est de l'archipel qui est responsable de ce régime atypique: on y retrouve les mêmes alizés qu'ailleurs aux Philippines, sauf qu'après la bascule d'automne la mousson de nord-est draine l'humidité de l’océan Pacifique encore chaud contre le relief. On verra également qu'il y a une importante cyclogenèse dans cette partie du pacifique appelée mer des Philippines, et qu'elle compte au final probablement encore plus que l'effet orographique dans le cumul de RR.

 

Des roses des vents très tranchées confirment la domination des 2 moussons de NE ou de SO:

98444_Legaspi_C_v7_01.png

 

 

On retrouve encore une fois un léger maximum de Td durant les heures les plus chaudes et une chaleur ressentie écrasante durant le maximum thermique d'avril à juin.

98444_Legaspi_B_v7_01.png

 

 

Je commence les exemples de saisons avec la période d'avril à juin, la plus chaude et la moins arrosée. On l'a vu cette région est bien sensible à l'ENSO, en voici une nouvelle confirmation avec 2 exemple opposés:

 

- 2010, plus fort Niño depuis 1997/98: une saison très chaude et peu arrosée. Depuis 2000 seule la saison 2014 rivalise en chaleur.

Les nuits chaudes et le Td particulièrement élevé donnent une première décade de juin particulièrement pénible, avec des heat index moyens qui atteignent 40. Le temps y est aussi nettement moins nuageux que dans le sud du pays, avec beaucoup de très belles journées.

98444_APR_JUN10.png

 

 

- 2011, épisode de Niña finissant. Exceptionnellement frais en tn en avril, et 40% d'excedent de RR.

La moitié nord du pays étant régulièrement frappée par des systèmes tropicaux organisés, en voici les premiers exemples marquants:

La tempête tropicale Aere deversa près de 250mm les 7 et 08/05/2011.

La forte tempête tropicale Meari déversa 190mm les 22 et 23/06/2011.

98444_APR_JUN11.png

 

 

Voici maintenant une saison normale de mousson de sud-ouest. Cet exemple pris en 2008 n'est marqué par aucun système notable mais montre des épisodes instables qui reviennent régulièrement, on distingue une période d'environ 2 semaines entre chaque pic pluvieux.

La mousson de sud-ouest a tendance a éloigner les systèmes tropicaux qui se forment plus à l'est en les rabattant plus au nord vers Taiwan ou en les maintenant encore plus au large.

98444_AUG_SEP08.png

 

 

Enfin voici ce que j'appelle "la deuxième mi-temps": la seconde période pluvieuse - et la plus intense-, en fin d'année, après la bascule en mousson de nord-est. La saison choisie (2014-2015) ne présente que 16% d'excédent pluviométrique, elle est donc plutôt représentative.

En cette saison la composante est de la mousson a tendance à rabattre les système tropicaux formés en mer des Philippines vers l'archipel, et on va voir ci-dessous des exemples concrets:

- d'abord une bien curieuse tn est relevée le 8/11, après une nuit inhabituellement claire et calme.

- la journée fort pluvieuse du 29/11 n'est rattachée à aucun système nommé.

- le typhon Hagupit est responsable du déluge centré sur le 7/12.

- les pluies de fin d'année se sont produites en marge de la tempête tropicale Jangmi.

- enfin les 254mm/24h du 17/01 sont à mettre au crédit de la tempête tropicale Mekkhala, 1er système nommé de l'année 2015, qui passa pas loin d'être classé officiellement comme typhon (la JMA et le JWTC ne sont pas d'accord entre eux).

98444_NOV14_JAN15.png

 

On termine avec le détail de passage de Mekkhala. 259mm en 30h. Notez la bascule du vent entre 21hTU le 17 et 00hTU le 18:

98444_17_JAN2015.png

 

Voilà donc pour Legaspi, la prochaine étape sera Manille.

 

Modifié par mottoth
Remise en forme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

#167. Manille.

 

C'est au tour de la capitale aujourd'hui:

98430_map0.jpg

 

L'ile de Luçon n'est pas très large, au niveau de Manille elle ne fait que 70kms de large, entre le port de Manille et la côte Pacifique. Elle est traversée par une chaine de basses montagnes orientée nord/sud, avec quelques sommets dépassant 1000m à l'est de la capitale.

98430_map1.jpg

 

J'avais le choix entre 3 stations:

- celle du centre ville (Id: 98425), près du port: écartée car beaucoup trop urbaine.

- celle de l'aéroport international (Id: 98429): d'abord sélectionnée puis vite abandonnée quand je me suis aperçu que les données de RR étaient manquantes jusqu'en 2011.

- celle de l'école de la PAGASA dite "Science Garden" (Id: 98430), urbaine mais bénéficiant d'un bel emplacement à 8kms du centre et 10kms de la côte:

98430_map2.jpg

 

Vue vers l'ENE:

98430_map3_ENE.jpg

 

98430_Manila_A_v7_02.png

 

Ce qui frappe par rapport aux fiches précédentes c'est la très franche opposition entre la saison sèche et la saison humide: bien que la saison sèche ne soit pas très marquée on retrouve ici un climat vraiment tropical, très éloigné de celui de Legaspi pourtant assez proche géographiquement. A partir d'octobre les systèmes tropicaux en provenance de la mer des Philippines à l'est perdent rapidement de leur vigueur en touchant terre ou passent plus au sud.

 

La saison des pluie demeure impressionnante, avec un mélange d'instabilité tropicale classique sous une ZCIT élargie et de systèmes plus organisés.

 

Les roses des vents ne sont pas très belles en raison de l'enclavement urbain, on arrive quand même à distinguer les deux moussons:

- Nord à nord-est de novembre à mars

- Sud-ouest de juin à septembre.

98430_Manila_C_v7_02.png

 

 

Les tableaux horaires montrent une importante convection diurne en toute saison:

98430_Manila_B_v7_02.png

 

 

Voici le début d'année 2004 pour illustrer la période la moins chaude et la plus sèche de l'année. Pas grand chose à dire, c'est souvent agréable, sans forte chaleur ni humidité extrême.

98430_JAN_FEB04.png

 

 

Le pic de chaleur commence a devenir notable avec la latitude, il se produit en avril et mai. Cet exemple pris en 2007 est en joli cas d'école, avec une txx annuelle typique (37°c) et une instabilité orageuse qui se généralise en mai.

98430_APR_MAY07.png

 

 

Voici le coeur de la saison des pluie avec la saison 2014 qui fut proche de la moyenne (94.7% de la normale de RR 2000-2014 entre juillet et septembre).

Lors d'épisodiques pauses plus sèches il peut encore faire bien chaud comme ici autour du 12/07 ou du 10/08.

Et au sein de toute cette instabilité on distingue plusieurs systèmes tropicaux nommés:

- le typhon (cat 4) Rammasun les 15 et 16/07.

- le typhon (cat 1) Kalmaegi les 13 et 14/09.

- le pluies en marge de la tempête tropicale Fung-wong les 18 et 19/09.

98430_JUL_SEP14.png

 

 

Enfin voici un exemple bien plus extrême: Aout 2012.

L'impressionnant cumul de 980mm en 3 jours du 6 au 8/08 n'est lié que de façon indirecte à un cyclone: c'est l'aspiration du typhon Haikui - qui croisait 1200kms plus au nord - qui a intensifié pendant quelques jours la mousson de sud-ouest sur l'ile de Luçon.

98430_AUG12.png

 

Et pour finir voici le détail des 4 jours de pluie plus plus intenses d'aout 2012, c'est vraiment impressionnant:

98430_05_08_AUG12.png

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui !

 

Modifié par mottoth
Remise en forme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour cette nouvelle fiche.

Cet épisode hors norme du mois d'Août 2012 est vraiment impressionnant. Comment se passe l'écoulement des eaux dans ce genre de ville?

Ca me rappelle l'épisode de grosse pluie où il était tombé près de 1 000 mm d'eau en peu de temps sur Bombay il y a quelques années.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Cet épisode hors norme du mois d'Août 2012 est vraiment impressionnant. Comment se passe l'écoulement des eaux dans ce genre de ville?

Ils sont habitués: d'après mes stats la valeur médiane de la lame d'eau maxi sur 24h durant une année est supérieure à 170mm ! La ville devrait donc être capable d'endurer des journées à 150 ou 200mm sans que la vie ne s'arrête. Mais pour les épisodes les plus remarquables comme en aout 2012 ça ne se passe évidemment pas très bien, comme en atteste la page wikipédia que j'ai linké dans la présentation.

 

Citation

Ca me rappelle l'épisode de grosse pluie où il était tombé près de 1 000 mm d'eau en peu de temps sur Bombay il y a quelques années.

J'en avait parlé sur la fiche de Bombay:944mm en 24h. Et même 956mm sur la période de 24h glissantes du 26 6hTU au 27 6hTU.

Voici le détail sous le format de données que j'utilise maintenant:

43003_25_27_JUL2005.png

Modifié par mottoth

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et pour terminer cette parenthèse sur les pluies les plus extrêmes que j'ai vu depuis presque 4 ans que j'anime ce topic, voici l'épisode centré autour du 25/11/2004 à Hué, en marge du typhon Muifa:

48852_25_NOV2004.png

La météo Vietnamienne a la pratique bizarre d'arrêter les cumuls sur 24h à 12hTU, alors que dans la région le autres pays le font à 0hTU J+1. Mais passons... Donc:

- pour le 25/11 arrêté à 12hTU, on a un cumul de 469mm dont 333mm en 6h (379-46=333).

- pour le 26/11, on a un cumul de 677.3mm

Soit 1146mm sur 48h. Et sur 24h glissantes (par pas de 6h), un maximum de 895mm entre le 25 à 6hTU et le 26 à 6hTU.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Encore merci pour cette fiche (je lis toujours default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">). Oui, sacrée différence entre la saison sèche et la saison des pluies à Manille !

Aurais-tu dans tes cartons l'étude de la station de Baguio ? Intéressante également...

@+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aurais-tu dans tes cartons l'étude de la station de Baguio ? Intéressante également...

@+

Non mais j'y songe car outre les RR particulièrement extrêmes qu'on y trouve c'est aussi une station de moyenne montagne qui permettra de voir un autre aspect des ces climat que les stations de plaines maritimes que j'ai exclusivement abordé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

#168. Laoag

 

Laoag est la plus grande ville (105 000h) de l'extrême nord du pays, au nord-ouest de l'ile de Luçon, à 395kms de Manille.

98223_map0.jpg

 

La plaine côtière ne fait que 30kms dans sa plus grande largeur, plus à l'est se dresse la Cordillera Central et notamment le Mt Sicapoo (2361m) 47kms à l'ESE.

98223_map1.jpg

 

Vue vers l'est. La station est sur l'aéroport, la mer est à 1800m et le centre-ville à 6.5kms.

98223_map2_E.jpg

 

98223_Laoag_A_v7_02.png

 

En progressant vers le nord les saisons s'affirment encore plus qu'à Manille: ici la saison sèche dure 6 mois et est vraiment sèche, avec également un semblant de fraicheur et un beau temps bien plus franc. La saison des pluies reste par contre très intense, et la chaleur qui la précède est particulièrement lourde à défaut d'être très forte. L'abri des montagnes des perturbations de la Mer des Philippines véhiculées par la mousson de nord-est est responsable de la sécheresse hivernale, de l'autre côté de la cordillera la ville d'Aparri (à 120kms) connait tout autre chose.

 

On retrouve donc à nouveau très nettement la mousson de nord-est d'octobre à mars et celle de sud-ouest de juin à aout. Les brises de terre nocturnes (d'est) et les brises de mer diurnes (de nord-ouest) sont également visibles et deviennent souvent dominantes aux inter-saisons (avril, mai, septembre).

98223_Laoag_C_v7_02.png

 

La rotations des brises et des moussons est bien visible sur les tableaux horaires. Bien visibles également: la montée du td en journée sous les brises marines et le heat index particulièrement élevé durant la saison chaude.

98223_Laoag_B_v7_02.png

 

 

Comme à Manille j'ai choisi l'année 2004 pour illustrer la saison "froide". Bien normal sauf sur les tx de février (+0.8°c).

Cette saison est marquée par de petits coup de fraicheurs de nord ventés et faiblement perturbés. Puis dès la fin février la chaleur se tropicalise déjà.

98223_JAN_FEB04.png

 

 

J'ai gardé 2004 pour montrer la saison chaude, avec des RR tout à fait normales et un mois d'avril particulièrement beau.

L'arrivée de la mousson de sud-ouest et de la saison des pluies marque une cassure assez nette comme à Manille, qui rappelle la mousson indienne.

Cet exemple de 2004 est assez bon bien qu'un poil tardif, voici les cumul décadaires comparés aux moyennes 2000-2014:

- 1ere décade: 0mm vs. 9.8mm

- 2eme décade: 42.9mm vs. 69.0mm

- 3eme décade: 181.6mm vs. 123.2mm

Notez aussi la txx du 17/05 (38.8°c) durant un rare après-midi sous le vent de terre.

98223_APR_MAY04.png

 

 

Voici la saison des pluies 2009, au cumul quasi normal entre juillet et septembre (+2.4% d’excédent).

Encore un exemple qui montre qu'au sein d'une saison à priori normale les choses ne sont pas aussi monotones et que certains paramètres peuvent s’écarter grandement de la moyenne:

- Aout est le plus chaud de la série 2000-2014, surtout en Heat index, en raison d'une période perturbée très chaude du 6 au 11: les tn enregistrées durant cette période sont absolument exceptionnelles, je n'ai aucun épisode similaire sur les 14 autres saisons étudiées.

- Septembre enfonce tout les records hauts 2000-2014 en matière de Tm, Td moyen et donc bien sur de heat index.

- Un mois de juillet très arrosé.

Passons maintenant en revue les principaux phénomènes cycloniques qui ont marqué cette saison:

- la tempête tropicale Soudelor les 9 et 10/07.

- le typhon Molave les 16 et 17/07.

- la tempête tropicale Goni le 01/08

- en marge du typhon Morakot, l'intensification de la mousson de sud-ouest par aspiration a donné la vague de chaleur humide du 6 au 11 aout dont j'ai parlé plus haut.

- le typhon Koppu le 12/09.

98223_JUL_SEP09.png

 

 

On termine bien sur par un mois hors-norme, marqué par 2 épisodes pluvieux remarquables: juillet 2008.

- Les 15 et 16/07, le typhon Kalmaegi déverse 909mm en 48h ! Curieusement (et heureusement) on ne compte que 2 morts au Philippines durant cette tempête, dont une morsure de serpent !

- le typhon Fung-wong les 27 et 28/07.

NB: les noms de ces cyclones s'enchainant sur les Philippines sont les mêmes (Kalmaegi / Fung-wong) que ceux vu pour la présentation de Manille en septembre 2014, mais il ne faut pas les confondre.

98223_JUL08.png

 

Détail du passage de Kalmaegi, avec notamment 779mm en 36h entre le 15/07 6hTU et le 16/07 18hTU:

98223_15_16_JUL2008.png

 

 

Et pour terminer voici le typhon Utor de juillet 2001, qui depuis 2000 fut le typhon dont l'oeil est passé le plus près de Laoag.

Il y a un trou dans les données (2 synops manquants) et donc le cumul de la journée du 3/07 est manquant, mais on voit quand même bien la bascule du vent le 4/07 entre 12hTU et 15hTU et le creux vers 968hPa (probablement moins, autour de 965hPa) peu avant. Et bien sur un bon 342mm en 24h affecté au 4/07, le tarif habituel pour un bon système tropical là-bas.

98223_04_JUL2001.png

 

On reparlera d'Utor lors de la prochaine fiche wink.png

Modifié par mottoth
Remise en forme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

#169. Baguio.

 

Fiche réalisée sur une suggestion de Canada Goose, alors que je comptais en finir avec les Philippines sur Laoag. Et quelle belle suggestion, puisque ce climat devrait laisser peu de monde insensible tellement il peut être extrême.

Baguio (320 000h) est située entre Manille (200kms) et Laoag (195kms), sur l'ile de Luçon:

98328_map0.jpg

 

Nous sommes à 1500m d'altitude, à l'extrémité sud de la Cordillera Central. La mer est à 30kms, la plaine à 17kms.

98328_map1.jpg

 

Vue vers le nord-est. La ville a été construite sur un ensemble de crêtes et de collines à l'époque coloniale, dans le même esprit que d'autres implantations coloniales en Asie dont la raison d'être était d'échapper aux chaleurs de la plaine durant les mois les plus rudes: Sapa (Vietnam), Shimla (Inde), Nuwara Eliya (Sri Lanka), et d'autres que j'oublie probablement...

98328_map2_NE.jpg

 

Vue vers le nord. La station est située en ville, en haut d'une colline, face à une pente qui descend de façon assez abrupte vers le sud:

98328_map3_N.jpg

 

98328_Baguio_A_v7_02.png

 

Les américains ont bien réussi leur coup en évitant effectivement la chaleur, la txx étant d'à peine 30°c. Mais il y a un prix fort à payer: l'humidité ! Car même durant la saison sèche l'hygrométrie reste vraiment forte et les nuages engloutissent souvent la ville.

La saison des pluie est extrême, et elle est en plus très sombre: regardez les stats de brume et brouillard, en aout la station est dans les nuages durant 20% du temps !

Et encore le pire à été évité, la position de la ville sur le versant ouest de la chaine lui valant quand même un régime de RR semblable à celui de Manille ou Laoag, avec une vraie saison sèche.

 

Les tableaux horaires montrent bien l'inconvénient d'être sur une crête, avec une convection diurne massive même durant la saison sèche et un Td qui monte beaucoup en journée lorsque que la ville a tendance à se retrouver la tête dans les nuages.

98328_Baguio_B_v7_02.png

 

 

Les roses des vents montrent que les brises locales prennent complètement le pas sur les flux de moussons (NE/SO) observés ailleurs sur l'archipel.

98328_Baguio_C_v7_02.png

 

 

C'est a nouveau 2004 (comme Manille et Laoag) qui va servir pour illustrer un exemple de saison sèche et fraiche.

Mais alors qu'à Manille ou Laoag l'instabilité des 6-8/02 et 21-24/02 n'avait pas trop fait sortir les RR des moyennes, ici on en retire un mois inhabituellement pluvieux pour la saison:

98328_JAN_FEB04.png

 

 

Toujours 2004 pour le pic de chaleur et l'entame de la saison des pluies, avec un exemple bien représentatif.

98328_APR_MAY04.png

 

 

Et voici la saison des pluie, avec pour commencer la saison 2008 est fut plutôt sage. Comme d'habitude je vais distinguer les systèmes tropicaux qui se sont succédé durant ces deux mois:

- du 14 au 16/07: le typhon Kalmaegi, celui-là même qui avait donné 909mm/48h à Laoag sur la fiche précedente. "Seulement" 271.6mm/72h ici.

- 26 et 27/07: le typhon Fung-wong, vu aussi pour la fiche de Laoag (335mm/72h), passe encore de manière plutôt atténuée avec "seulement" 221mm/48h.

- autour du 4/08: la tempête tropicale Kammuri.

- 19 et 20/08: le typhon Nuri donne un bon cumul de 432mm/48h, mais vous allez bientôt voir que cela n'a encore rien de très remarquable.

98328_JUL_AUG08.png

 

 

Voici un exemple bien plus extrême qui montre quel enfer peut-être la saison des pluie ici. Aout 2012 est le plus pluvieux, le plus nuageux, le plus humide (en HR) et le plus frais de tout les mois de saison des pluie enregistré depuis début 2000.

Si l'on rajoute les environ 40mm manquants correspondant à la journée du 18 (cumul partiel sur 21h: 38mm), on a un total de 2200mm sur le mois ! On se rapproche des conditions qui règnent à Cherrapundji en Inde, connu pour être l'un des spots les plus pluvieux au monde et elle aussi construite sur une crête à une altitude comparable.

- les pluies du début du mois se sont produites en marge du typhon Saola, en raison d'un renforcement de la mousson de sud-ouest par effet d'aspiration.

- puis le typhon Haikui a pris le relais de ce mécanisme d'apiration/renforcement du flux de mousson les jours suivant, maintenant des RR quasi constantes... souvenez vous de la fiche de Manille et des ses 980mm/72h à la même période.

- les 14 et 15/08 sont marqués par le passage du typhon Kai-tak.

- la journée du 19/08 fut marquée par l'influence lointaine du typhon Tembin.

98328_AUG12.png

 

L'épisode lié à Saola a en fait débuté le 30/07/2012, voici le détail de 4 jours de déluge avec un cumul de 1133mm:

98328_30_JUL_02_AUG2012.png

 

 

J'ai gardé le pire pour la fin, le passage du typhon Utor le 04/07/2001, dont je vous ait déjà montré le détail pour Laoag.

Cette journée a un cumul exceptionnel de 1086mm, dont 858mm/12h !

Le codage des synops ne prévoit pas le cas où la lame d'eau dépasse 999mm, j'ai donc du examiner de près cette journée et le synop du 5 à 00hTU reproduit ci-dessous:

- le cumul intermédiaire à 18hTU est de 488+370+156 = 1014mm

- dans le synop de 0hTU, le groupe 6RRRtr contient un inhabituel slash à la place de la centaine, codant "/86mm" et suggérant que les 999 auraient été dépassés. Tandis que le groupe 7RRRR code 085.4mm, avec un zéro dans les centaines -> la valeur de 1085.4 semble la plus probable, et elle est cohérente avec un cumul intermédiaire sur 18h de 1014mm et une baisse de l'intensité de RR après 18hTU (seulement 30mm/3h du 18h à 21hTU, et plus de pluie forte "+RA" reportée ensuite).

98328_04_JUL2001.png

Voilà, cette fois-ci ça sera tout pour les Philippines, du moins pour cette série de fiches.

Je ferai une petite synthèse bientôt sur ce pays, comme j'ai fait pour l'Indonésie.

Modifié par mottoth
Remise en forme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

#169. Baguio.

Fiche réalisée sur une suggestion de Canada Goose, alors que je comptais en finir avec les Philippines sur Laoag. Et quelle belle suggestion, puisque ce climat devrait laisser peu de monde insensible tellement il peut être extrême.

Merci ! blushing.gifsanta.gif

Baguio est connue sous le nom de « capitale d'été des Philippines ». Mais que d'eau, et surtout que d'humidité... pinch.gif

Cela aurait pu être un climat agréable (avec une saison des pluies moins extrême) mais, même en saison sèche, ça a l'air d'être très gris et trop humide...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ce travail impressionnant que tu nous livre ! default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20"> Je lit chacune de tes fiches et c'est vraiment passionnant, surtout celles ayant un climat très exotique avec des relevés qui semblent hors normes pour nous, continue ! default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouch la dernière station! Incroyable de telles lames d'eau si rapprochées.

Je me demande comment les locaux vivent avec de telles conditions d'humidité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation
Ouch la dernière station! Incroyable de telles lames d'eau si rapprochées.

Et le 1086mm de juillet 2001 ne semble pas être le record sur 24h, d'après wikipédia le record serait de 1168mm en juillet 1911.

 

Voici une carte qui reprend les diagrammes ombrothermiques des fiches déjà faites dans la région. Baguio n'y figure pas pour ne pas trop surcharger la carte.

98xxx_diagrammes.jpg

 

 

Et voici une carte (crédit: "Howard the Duck") tirée du même wiki dont j'ai parlé plus haut:

- Manille, Laoag et Baguio sont située dans la zone bleue qui est la seule zone au climat franchement tropical avec une saison sèche franche.

- En rouge on trouve des climats de transition entre tropical et équatorial, avec des saisons sèches très courtes et/ou très peu prononcées (Puerto Princesa, Cebu)

- En Jaune, climat équatorial sans extrême notable (Davao)

- En vert, climat équatorial avec un fort pic en fin d'année: il est réparti le long de la côte est, dans une zone qui est aux premières loges de l'importante cyclogénèse qui se poursuit en mer des Philippines jusqu'en janvier et qui est rabattue par la mousson d'hiver. (Legaspi).

98xxx_map.png

 

On a vu partout l'alternance des mousson de NE ("hiver", novembre à avril) et de SO ("été", juin à septembre). La plupart des systèmes tropicaux se formant à l'est en mer des Philippines, les moussons ont plutôt tendance à les diriger vers le nord du pays puis en direction de Taiwan en "été", tandis qu'à partir d'octobre ces systèmes sont plutôt dirigés vers le centre du pays puis en direction du Vietnam. Le sud du pays, trop proche de l'équateur; n'est pas vraiment concerné par ces systèmes tropicaux.

D'après le wiki cité plus haut les cyclones sont responsables d'au moins 30% du cumul de RR annuel dans le nord du pays, tandis que l'on tombe à moins de 10% dans le sud.

N'oublions pas la topographie: le pays est très montagneux et volcanique, avec des chaines orientées généralement nord/sud qui renforcent le clivage est/ouest.

Et n'oublions pas non plus les courants marins:

- la mer des Philippines à l'est reste au minimum "assez chaude" toute l'année, plus au sud elle touche le bassin d'eau chaude (warm pool) situé au nord de l'ile de Nouvelle Guinée qui a été évoqué pour les climats de l'indonésie

- la mer de chine méridionale à l'ouest est rafraichie en fin d'année et au printemps par un courant froid qui passe entre Taiwan et la Chine continentale et qui descend vers le golfe du Tonkin, ce qui inhibe alors la cyclogenèse et la convection dans cette zone et favorise l'établissement du climat tropical au nord-ouest des Philippines.

Modifié par mottoth

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

#170. Kota Bharu.

 

Kote Bharu (490 000h) est à l'extrême nord de la Malaisie continentale, à environ 335kms de Kuala Lumpur, 560kms de Singapour et 25kms de la frontière Thaïlandaise.

48615_map0.jpg

 

Zoom sur la région et les montagnes qui séparent la côte de la mer de Chine méridionale (à l'est) de la côte du détroit de Malacca (à l'ouest). Entre Kota Bharu et Georgetown le continent fait environ 220kms de large, et les montagnes centrales n'atteignent pas 2000m d'altitude.

48615_map1.jpg

 

La station est située sur l'aéroport, à 2.2kms de la mer et environ 7kms du centre-ville. Ici une vue vers le sud-ouest qui montre une plaine côtière assez large:

48615_map2_SW.jpg

 

La station a été déplacée d'environ 670m, probablement vers 2010/2011 au moment des travaux d'extension de l'aéroport, voici une vue de juin 2011 où coexistent les deux emplacements. Je n'ai trouvé aucune cassure d'homogénéité dans aucun paramètre suite à ce déménagement, donc à priori sans grandes conséquences.

48615_map3.jpg

 

48615_Kota_Bharu_A_v7_33.png

 

Cette station fait parti du clan touché par le "cirrus syndrom", où les observateurs reportent quasiment systématiquement une couche de 7 octats de cirrus, rendant inexploitables les données brutes de couverture nuageuse. J'ai donc appliqué le même traitement que développé pour Pyongyang ou Yakutsk afin de rendre ces données un peu plus parlantes. Voici un comparatif avant / après:

48615_Neb.png

 

Un coup d'oeil sur les roses des vents, on retrouve une alternance de mousson de NE et de mousson de SO:

48615_Kota_Bharu_C_v7_33.png

 

 

Nous sommes dans un climat équatorial, et celui-ci ressemble beaucoup à celui de Legaspi: la même alternance de mousson, le même pic de RR très tardif durant la mousson de nord-est et proche du minimum thermique. Si lors de la mousson de sud-ouest cette région un peu à l'abri des montagnes connait des RR sans excès, c'est tout le contraire lorsque le flux s'inverse et que l'instabilité développée en mer de Chine méridionale vient déferler sur la région.

 

Les tableaux horaires montrent comment les brises de mer (NE) ou de terre (SSO, 210°) se superposent ou s'opposent aux différentes moussons.

48615_Kota_Bharu_B_v7_33.png

 

 

Voici un début d'année classique (2010), sous une mousson de nord-est parfois sensible. Le plus gros de la saison des pluies et passé, et le temps est souvent plutôt agréable avec une chaleur assez modérée.

48615_JAN_FEB10.png

 

 

Puis entre avril et juin un petit maximum thermique se produit, mais il reste assez modéré. L'humidité le rend malgré tout bien pénible, comme sur cet exemple pris en 2013 où le Td s'est maintenu à des niveau plus élevés que d'habitude. A partir de mai, une fois la mousson de sud-ouest établie, les averses se font plus fréquentes mais les lames d'eau restent assez modestes (pour ce genre de climat), d'ailleurs on note pas mal d'orages secs.

48615_APR_JUN13.png

 

 

Enfin voici une fin d'année typique, marquée par de très gros épisodes pluvieux: 2011. Malgré la violence des pluies (6 lames d'eau > 100mm/24h) on reste dans le cadre d'une année normale: les deux mois présenté ont un cumul correspondant à seulement 2.6% d'excédent.

48615_NOV_DEC11.png

 

 

Voici le détail de l'épisode le plus intense, du 20 au 23/11/2011:

48615_20_23_NOV2011.png

 

 

Enfin un mois hors norme: novembre 2008, avec 2 semaines de pluie quasi-continue en fin de mois et des intensités remarquables:

48615_NOV08.png

 

 

C'est tout pour l'instant !

 

Modifié par mottoth
Remise à jour

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

#170. Kota Bharu.

Puis entre avril et juin un petit maximum thermique se produit, mais il reste assez modéré. L'humidité le rend malgré tout bien pénible, comme sur cet exemple pris en 2013 où le Td s'est maintenu à des niveau plus élevés que d'habitude. A partir de mai, une fois la mousson de sud-ouest établie, les averses se font plus fréquentes mais les lames d'eau restent assez modestes (pour ce genre de climat), d'ailleurs on note pas mal d'orages secs.

Enfin un mois hors norme: novembre 2008, avec 2 semaines de pluie quasi-continue en fin de mois et des intensités remarquables:

Je suis allé deux fois dans la région (îles Perhentian - un paradis), en avril/mai 2005, puis en juillet/août 2006. Au printemps, le temps était le plus souvent ensoleillé et il n'avait presque pas plu. En revanche, il y avait des orages quasiment tous les soirs, mais la grande majorité étaient secs. Je n'avais jamais vu autant d'éclairs de ma vie ! Ça pouvait durer des heures et des heures.

En été, le temps est moins stable, moins ensoleillé, mais ça reste très correct, l'essentiel des pluies tombant la soirée et la nuit. D'une manière générale, sur la côte est de la Malaisie péninsulaire, le tourisme bat son plein d'avril à août/septembre.

Côté mois hors normes, regarde /topic/85324-fortes-pluies-et-inondations-en-malaisie/#entry2471280'>l'automne/hiver 2014... wink.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis allé deux fois dans la région (îles Perhentian - un paradis), en avril/mai 2005, puis en juillet/août 2006. Au printemps, le temps était le plus souvent ensoleillé et il n'avait presque pas plu. En revanche, il y avait des orages quasiment tous les soirs, mais la grande majorité étaient secs. Je n'avais jamais vu autant d'éclairs de ma vie ! Ça pouvait durer des heures et des heures.

En été, le temps est moins stable, moins ensoleillé, mais ça reste très correct, l'essentiel des pluies tombant la soirée et la nuit. D'une manière générale, sur la côte est de la Malaisie péninsulaire, le tourisme bat son plein d'avril à août/septembre.

Côté mois hors normes, regarde /topic/85324-fortes-pluies-et-inondations-en-malaisie/#entry2471280'>l'automne/hiver 2014... wink.png

A voir de loin et au travers des statistiques, on a l'impression que ces climats philippins et même indonésiens sont très désagréables : chaleur continuelle,humidité forte au moins saisonnière, pluies diluviennes, parfois des cyclones ...En fait, il semble bien y avoir des périodes sympa la preuve étant que ces régions deviennent des destinations touristiques de plus en plus prisées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation
Je suis allé deux fois dans la région (îles Perhentian - un paradis), en avril/mai 2005, puis en juillet/août 2006. Au printemps, le temps était le plus souvent ensoleillé et il n'avait presque pas plu. En revanche, il y avait des orages quasiment tous les soirs, mais la grande majorité étaient secs. Je n'avais jamais vu autant d'éclairs de ma vie ! Ça pouvait durer des heures et des heures.

En été, le temps est moins stable, moins ensoleillé, mais ça reste très correct, l'essentiel des pluies tombant la soirée et la nuit. D'une manière générale, sur la côte est de la Malaisie péninsulaire, le tourisme bat son plein d'avril à août/septembre.

Côté mois hors normes, regarde /topic/85324-fortes-pluies-et-inondations-en-malaisie/#entry2471280'>l'automne/hiver 2014... wink.png

J'ai eu des expériences similaires dans le golfe de Krabi en Thailande (Koh Lanta, Koh Jam, Koh Phi Phi, etc...) en mars/avril 2004 où on pouvait observer la nuit pendant des heures des orages lointains en mer sans jamais s'en prendre un.

 

Concernant le mois de décembre 2014 les pluies ont été en effet exceptionnelles à Kuantan: je ferais peut-être un jour une fiche sur cette ville mais elle est à mi-chemin entre Singapour et Kota Bharu, 2 villes au climat finalement assez semblable et déjà couvertes ici... ça ferais donc un peu redondant aujourd'hui.

 

Citation
A voir de loin et au travers des statistiques, on a l'impression que ces climats philippins et même indonésiens sont très désagréables : chaleur continuelle,humidité forte au moins saisonnière, pluies diluviennes, parfois des cyclones ...En fait, il semble bien y avoir des périodes sympa la preuve étant que ces régions deviennent des destinations touristiques de plus en plus prisées.

Il y a plein de périodes sympas, à de nombreuses reprises j'ai posté des tableaux de résumé quotidiens où l'on trouve de belles pauses de beau temps au sein de la saison des pluies. Il faut avoir en tête que les statistiques de nébulosités sont plombées par les nuages élevés type cirrus qui ont tendance à être omniprésents dans la zone inter-tropicale.

 

Et surtout la grande variabilité inter-annuelle fait que si les saisons touristiques sont en principe calées sur le régime pluviométrique, dans les faits c'est une véritable loterie: pour exemple mes deux séjours à Koh Samui, en Thailande:

- en novembre 2006, quasiment pas un nuage durant mes 5 jours sur l'ile. C'est normalement le coeur de la saison des pluies (Koh Samui à un régime similaire à Kota Bharu)

- en janvier 2014: 1 semaine à Samui et Koh Pan'ghan durant une saison en principe meilleure... mais au final très peu de soleil et énormément de grisaille.

- il y a aussi le fameux mois de mars 2011 - normalement saison sèche -, si pluvieux que la navy thai a envoyé un porte avion recueillir les touristes bloqués à Samui et Ko Tao:

Thai-Aircraft-Carrier-Rescue-Mission-Koh-Tao-02-2011.jpg

Thai-Aircraft-Carrier-Rescue-Mission-Koh-Tao-2011.jpg

532135main_malay_peninsula_rain_23-30mar11.jpg

 

 

Ce mois de mars 2011 mériterai un topic à lui seul tellement il représente une anomalie climatique extraordinaire dans toute la région, je vais donc approfondir ça un peu ici: froid extrême dans le centre de la Thailande et pluies extrêmes dans le sud.

Ces pluies ont bien sur débordé en Malaisie, voici le résumé pour Kota Bharu qui connu un mois de mars digne d'un mois de novembre:

48615_MAR11.png

 

Voici les relevés (partiels) de Surat Thani... Il y a un gros trou dans les données du 5 au 15/03, mais heureusement la période qui nous intéresse est bien couverte. Il manque environ 40mm au cumul mensuel d'après les relevés partiels des 7/03, 10/03, 11/03 et 22/03, ce qui porte le total à plus de 1460mm, soit 73 fois (ou 7300%) la normale CLINO 1961-1990 !

48555_MAR11.png

 

 

Voici le détail des journées du 25 au 30 (1271mm/6j). On distingue 4 grosses pointes de RR:

- du 25/03 15hTU au 26/03 3hTU: 282mm en 12h

- du 26/03 12hTU au 26/03 18hTU: 113mm en 6h

- du 28/03 6hTU au 28/03 15hTU: 197mm en 9h

- du 30/03 21hTU au 31/03 9hTU: 260mm en 12h

Notez la très faible tx du 30/03, qui est probablement un record absolu de tx basse: 23.9°c.

48555_25_30_MAR2011.png

 

 

Ce mois a été extraordinaire un peu partout dans le pays, voici ici le résumé de Ranong.

Ranong sera la prochaine fiche, j'ai une moyenne 2000-2014 de 95mm en mars. Mais les normales plus anciennes (CLINO 1961-90) donnent seulement 34mm, 11 fois moins que ce mois de mars 2011... La tx de 22.2°c du 30/03 est sans aucun doute la plus basse jamais enregistrée.

48532_MAR11.png

 

 

Plus au nord, Bangkok connu aussi un mois humide et surtout marqué par 2 incroyables vagues de fraicheurs qui posèrent là aussi un record absolu de txn, tous mois confondus. Ce record est d'autant plus hallucinant que la deuxième quinzaine de mars est très proche du maximum thermique annuel.

On constate que si le premier coup de froid (autour du 17) n'a pas atteint le sud du pays, il est concomitant au début des pluies dans le sud.

48456_MAR11.png

 

 

Enfin dans les plaines du nord-est, à Udon Thani: beaucoup moins d'eau mais encore des tx hallucinantes. Notez la pointe à 38°c - normale pour la saison - entre les deux coups de froids absolument exceptionnels.

48354_MAR11.png

 

Ranong et Udon Thani seront 2 fiches très bientôt postées, aujourd’hui si j'ai assez de temps.

Modifié par mottoth

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.