mottoth

Climats du monde

Messages recommandés

mottoth   
Il y a 18 heures, Brazil13 a dit :

Ayant vécu à SP à partir de 2013, je me souviens tout particulièrement de l'hiver qui fut effectivement désagréable. L'humidité rend la situation désagréable en dessous de 15° et c'est souvent accompagné de la brise et sans soleil. Or le soleil est très chaud sous ces latitudes y compris l'hiver.

 

De mon expérience, le soleil est toujours chaud à SP sauf quand une virulente dépression tempérée vient et là, on peut avoir froid y compris au soleil. Lors de l'été 2014 et 2015, les journaux locaux insistaient sur l'exceptionnelle sécheresse et la forte chaleur et je suis étonné de ne pas voir l'un de ces mois mentionné.

 

Je suppose que la suite sera avec les capitales de Santa Catarina et Rio Grande do Sul (Floripa et Porto Alegre). Néanmoins, je serai très reconnaissant si c'est possible de réaliser une fiche de la Serra Catarinense comme Sao Joaquim, habituée au gel.

Oui tu supposes bien, Florianopolis et Porto Alegre seront les 2 prochaines et dernières fiches sur le Brésil.

Je n'ai aucune donnée sur Sao Joaquim, les seules qui l'on puisse trouver sont les relevés horaires de la station automatique, déjà exploités par Peki2.

 

Pour SP je pense que tu fais plutôt référence à l'été 2013-2014 qui est de loin le plus chaud et le plus sec de la période 2000-2017, et dont je disais à la fin de ma fiche qu'il n'avait reçu que 36% des RR normales. En tout cas il suffit de demander:

 

Voici l'été 2014-2015. Bilan: environ 77% des RR moyennes (j'estime les données manquantes de RR à 30mm), anomalie de t° +0.6°c (2 semaines de canicule en janvier mais un mois de février plutôt frais).

83780_DEC14_FEB15.png

 

 

Et voici l'été 2013-2014, vraiment hors-normes: 37% des RR (décembre et févriers sont les plus secs depuis au moins 2000), +1.6°c d'anomalie de t° portée par un couple janvier/février très chaud.

83780_DEC13_FEB14.png

 

 

 

Il y a 17 heures, Peki2 a dit :

 

Je ne suis cette station que depuis novembre 2015, je n'ai pas les données horaires antérieures.

Voici quelques données, même c'est bien moins détaillé que les fiches de Mottoth, on a déjà quelques indications.

 

São Joaquim (SC) 2015-2017.png

 

 

Combien de jours de gel par an sur ton petit échantillon de données ?

Modifié par mottoth
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brazil13   

Oui pardon, par 2014, je signifiais janvier 2014.

 

En voyant ces fiches, les valeurs semblent moins extrêmes que les articles alarmistes de la Folha de SP ou de Globo qui utilisaient des stations plus urbanisées encore comme à la Paulista. La période 2014 fut critique avec la sécheresse et une bonne partie des barrages étaient vides ou pas loin. La météo avait bel et bien déchaîné la chronique.

 

Toujours est il que ces fiches ne rendent pas tout à fait justice à la chaleur quotidienne qui demeure plus forte qu'en France. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Peki2   
Il y a 2 heures, mottoth a dit :

Combien de jours de gel par an sur ton petit échantillon de données ?

15 jours de gel au total pour São Joaquim em 2016:

2 en avril, 2 en mai, 7 en juin dont la Tnn, 3 en juillet et 1 en aout. 

Date  Mín 
28/04/2016 -1,4
30/04/2016 -0,8
01/05/2016 -0,8
18/05/2016 -0,5
07/06/2016 -0,6
09/06/2016 -2,8
10/06/2016 -0,5
11/06/2016 -5,6
12/06/2016 -3,0
13/06/2016 -2,0
20/06/2016 -0,6
17/07/2016 -3,1
18/07/2016 -4,4
20/07/2016 -1,1
22/08/2016 -1,3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mottoth   
Il y a 1 heure, Brazil13 a dit :

Toujours est il que ces fiches ne rendent pas tout à fait justice à la chaleur quotidienne qui demeure plus forte qu'en France. 

Tout de même, 23.5°c de Tm en février, c'est mieux que juillet ou aout sur au moins 90% du territoire de France métropolitaine. Congonhas est très urbanisé, mais construit un peu en hauteur sur une butte: il bénéficie d'une bonne ventilation qui évite des tx trop hautes type micro-climat urbain au ras du béton. Et c'est comme ça qu'une mesure doit être prise: dans un lieu le plus ventilé possible et avec le moins de surfaces non-naturelles. On ne place pas un abri thermométrique sur une dalle de béton entre 4 immeubles: cela rendrais bien compte du ressenti de la population mais pour l'intérêt climatologique c'est nul.

Ceci dit, la longue série de tn proche de 25°c en janvier et février 2014 est parlante et montre bien comment on devait mal respirer en ville.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Peki2   
il y a une heure, mottoth a dit :

Tout de même, 23.5°c de Tm en février, c'est mieux que juillet ou aout sur au moins 90% du territoire de France métropolitaine. Congonhas est très urbanisé, mais construit un peu en hauteur sur une butte: il bénéficie d'une bonne ventilation qui évite des tx trop hautes type micro-climat urbain au ras du béton. Et c'est comme ça qu'une mesure doit être prise: dans un lieu le plus ventilé possible et avec le moins de surfaces non-naturelles. On ne place pas un abri thermométrique sur une dalle de béton entre 4 immeubles: cela rendrais bien compte du ressenti de la population mais pour l'intérêt climatologique c'est nul.

Ceci dit, la longue série de tn proche de 25°c en janvier et février 2014 est parlante et montre bien comment on devait mal respirer en ville.

Oui, et c'est d'ailleurs pour celà que l'aéroport de Congonhas est considéré comme le pire aéroport du Brésil, à cause de la piste limitée à 2 km et de cette butte. il y a bien 15 m de dénivelé abrupte à la fin de cette piste, une rue passe juste en dessous...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Peki2   
Il y a 5 heures, Brazil13 a dit :

Merci beaucoup Peki.

 

On peut noter que le mois de juin a une Txx particulièrement faible par rapport à Juillet et Aout. Selon vous, est-ce que les plus hauts sommets de la Serra Paulistana/Carioca/Mineira sont plus froids que Sao Joaquim?

À titre de comparaison, la station 86.872 de Campos do Jordão (SP), étant située à 1.663 m d'altitude et sur une butte ouverte sur les 4 points cardinaux donc bien ventilée, présente sur la dernière année une moyenne de plus de 15 degrés, donc supérieure à celle de São Joaquim et de São José dos Ausentes.

 

Mais les plus hauts reliefs à la limite des états de São Paulo, Rio de Janeiro et Minas Gerais se situent entre 1.800 et presque 2.800 m d'altitude, bien supérieure à celle de la région de São Joaquim et São José dos Ausentes, qui ne vont qu'à 1.816 au maximum. Donc, malgé la latitude, les sommets des limites entre SP/RJ/MG sont bien plus froids que ceux de RS/SC.

 

Les plus hauts sommets entre Teresópolis et Petrópolis, au nord de Rio de Janeiro, situés eux entre 2.000 et 2.235 m d'altitude, sont eux aussi à priori plus froids que ceux de RS/SC, en fonction de l'altitude.

  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mottoth   

#291. Florianopolis.

 

Florianopolis est une ville de 480 000h intra-muros qui connait un essor important grâce au tourisme.

Curitiba est à 245kms, Sao Paulo 490kms, Rio 760kms, Asuncion 930kms, Buenos Aires 1230kms.

83899_map0.jpg

 

La ville est partagée entre l'ile de Santa Catarina et la presqu'ile qui touche quasiment cette ile depuis le continent. C'est assez accidenté: le relief de l'ile dépasse 400m d'altitude, et sur le continent on dépasse 1000m à moins de 20kms. Vers l'OSO le relief atteint plus de 1800m, et c'est dans le coin sud-ouest que l'on trouve vers 28°17'S et 49°56'O, à la limite de cette carte, la ville de Sao Joaquim sont on a parlé plus haut, l'une des plus froide du pays à 1350m d'altitude et 153kms de Florianopolis.

83899_dem.jpg

 

La station étudiée est sur l'aéroport, sur l'ile de Santa Catarina, à 8.5kms du centre ville et 10.1kms de la station 83897 d'où sont tirées les normales 1961-1990.

83899_map1.jpg

 

83899_Florianopolis_A_v7_33.png

 

 

C'est un climat subtropical sans aucune saison sèche mais avec un maximum de précipitation estival. Il me rappelle celui de Brisbane qui - comme par hasard - est située elle aussi à la même latitude sur la côte est d'un continent de l'hémisphère sud.

Maintenant que nous somme sortis de la zone tropicale, les coups de froids peuvent être relativement sévères le long de cette côte, bien plus qu'à Rio: J'ai une tnn de 1.2°c en juillet 2000 (encore !), mais d’après les normales 1961-1990 il ne semble pas que le gel soit possible ici. J'anticipe un peu la fiche suivante de Porto Alegre où l'on trouvera du léger gel: il semble que la limite du gel possible au voisinage immédiat de la côte Atlantique soit donc vers 29°S. Par contre dans l'arrière pays à quelques kms de la côte le gel doit être possible, comme à Santo Amaro da Imperatriz (voir la dernière carte ci-dessus).

 

On trouve sur les roses des vents des flux méridiens favorisés par le relief tangent à la côte: du nord viennent les influences tropicales, du sud les influences polaires.

83899_Florianopolis_C_v7_33.png

 

83899_Florianopolis_B_v7_33.png

 

 

Voici un exemple d'hiver très normal et très représentatif: 2004. Tout est dans les clous sur cet exemple:

- la répartition des pluies, elle peut parfois forte pendant 1 ou 2 jours puis possiblement absente pendant 2 ou 3 semaines

- les extrêmes de température, dont quelques baisses de courte durée autour de 5°c

83899_JUN_AUG04.png

 

 

Je n'ai également pas peiné à trouver un bon exemple d'été, j'en avais même plusieurs à disposition. Voici donc la saison 2011-2012, tout est normal.

Les périodes de chaleur sont désagréables car presque toujours associées à un Td tropical. Le thermomètre reste cependant bien plus sage qu'à Rio, les valeurs supérieures à 35°c sont rares.

83899_DEC11_FEB12.png

 

 

Voilà, c'est presque fini pour le Brésil, il me reste Porto Alegre qui je posterai à priori dans quelques heures.

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brazil13   
à l’instant, mottoth a dit :

Tout de même, 23.5°c de Tm en février, c'est mieux que juillet ou aout sur au moins 90% du territoire de France métropolitaine. Congonhas est très urbanisé, mais construit un peu en hauteur sur une butte: il bénéficie d'une bonne ventilation qui évite des tx trop hautes type micro-climat urbain au ras du béton. Et c'est comme ça qu'une mesure doit être prise: dans un lieu le plus ventilé possible et avec le moins de surfaces non-naturelles. On ne place pas un abri thermométrique sur une dalle de béton entre 4 immeubles: cela rendrais bien compte du ressenti de la population mais pour l'intérêt climatologique c'est nul.

Ceci dit, la longue série de tn proche de 25°c en janvier et février 2014 est parlante et montre bien comment on devait mal respirer en ville.

 

Désolé de mal m'exprimer: comme tu l'as bien expliqué, les normes climatologiques font que le ressenti de la population est différent.

 

Par conséquent, je n'ose imaginer comment est la chaleur à Dubai à la vue des fiches!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
faycal   

Impressionnant ces coups de frais en plein été à une telle latitude. Seulement 20° de tx, le 25.12.11. D'une manière générale, les étés sont relativement frais avec seulement 28° de txm (1981-2010). Prétoria qui est à peu prés à la même latitude fait mieux malgré qu'elle soit à plus de 1300m au dessus de la mer.

Comme tu l'a dit cette particularité est typique des façade est de continent dans l'hémisphère sud. Tu as cité Brisbane en Australie , on retrouve un peu prés la même chose à Durban voire à Maputo en Afrique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Peki2   

Voici deux autres cartes montrant la répartition des Tx en janvier et juillet au Brésil, issues des normales 1961-1990 produites par l'INMET:

 

Tx de Janvier:

Tx janvier 1961-1990.png

 

Tx de Juillet:

Tx juillet 1961-1990.png

Modifié par Peki2
Correction

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mottoth   
Il y a 5 heures, Brazil13 a dit :

Désolé de mal m'exprimer: comme tu l'as bien expliqué, les normes climatologiques font que le ressenti de la population est différent.

 

Par conséquent, je n'ose imaginer comment est la chaleur à Dubai à la vue des fiches!

C'est un vieux débat qui refait surface de temps en temps sur le forum: certains se plaignent que les températures des stations synoptiques ne correspondent pas au ressenti de l'hyper-centre de la ville qu'elle sont censées représenter, et d'autre (comme moi) voudraient déplacer encore plus loin à la campagne ces stations... car selon il moi il s'agit d'abord d’appréhender le climat d'une région naturelle, pas d'un microclimat modifié par l'homme.

Pour revenir à SP Congonhas cette station reste malgré tout en plein milieu de l'ilot de chaleur urbain (ICU) de cette immense agglomération de plus de 50kms de longueur, et présente malgré la bonne ventilation des relevés nettement supérieurs à ceux que pourraient être ceux d'une station plus campagnarde.

 

Dubai a aussi le défaut d'être très, très bétonnée, donc elle doit bien représenter le climat urbain de cet Emirat. La station de l'Emirat voisin de Sharjah, à 10 ou 20kms à peine, est bien mieux exposée et je devrais d'ailleurs en faire une fiche qui représenterais mieux la région.

 

Il y a 4 heures, faycal a dit :

Impressionnant ces coups de frais en plein été à une telle latitude. Seulement 20° de tx, le 25.12.11. D'une manière générale, les étés sont relativement frais avec seulement 28° de txm (1981-2010). Prétoria qui est à peu prés à la même latitude fait mieux malgré qu'elle soit à plus de 1300m au dessus de la mer.

Comme tu l'a dit cette particularité est typique des façade est de continent dans l'hémisphère sud. Tu as cité Brisbane en Australie , on retrouve un peu prés la même chose à Durban voire à Maputo en Afrique.

L'hémisphère sud est plus froid (à cause de l'Antarctique) et plus maritime que l'hémisphère nord, avec une zone barocline plus basse en latitude qu'en hémisphère nord, et les conflits méridiens descendent donc plus vers l'équateur en toutes saisons... rappelez vous également vous les stations du nord de l'Australie comme celle ci qui par 14° de latitude a une txn de moins de 16°c.

Modifié par mottoth
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mottoth   

#292. Porto Alegre.

 

Porto Alegre est une très grande ville comptant 1.5 million d'habitants intra-muros et près du triple dans son agglomération.

Florianopolis est à 365kms, Curitiba 535kms, Asuncion 820kms, Sao Paulo 835kms, Buenos Aires 870kms.

83971_map0.jpg

 

A environ 50kms au nord le relief d'élève rapidement à plus de 500m, vers un plateau qui dépasse parfois 1000m.

Ailleurs le relief plus modeste sera sans influences. Regardez bien la limite sud du relief de part et d'autre de 29°30'N: tracez une ligne imaginaire entre le vert sombre et le vert/jaune: vous obtenez une direction ONO/ESE que l'on retrouvera exactement dans les vents dominants, qui comme d'habitude tangentent le relief.

Au sud de la ville commence la Lagoa dos Patos, immense lagune d'eau douce séparée de l'océan par une bande de sable de parfois seulement 5kms de large.

L'océan est à 95kms.

83971_dem.jpg

 

La station étudiée est celle de l'aéroport, à 6 kms du centre ville et 6.5kms de la station 93967 d'où sont tirées les normales 1961-1990.

83971_map1.jpg

 

83971_Porto_Alegre_A_v7_33.png

 

C'est un climat subtropical bien océanique (on peut commencer à prêter vraiment attention à l'ICA à cette latitude), avec contrairement à Florianopolis un maximum de RR d'hiver/printemps.

Le gel est possible mais rare, il ne se produit pas chaque année. Contrairement à ce que prétends la page wikipédia anglaise, la neige n'a pas été observée ni en 2000 ni en 2006, ni même du grésil... Elle me parait difficilement possible.

 

On retrouve donc les vents dominants qui tangentent le relief. Il n'est pas aisé au premier regard de comprendre comment ceux ci sont forcés:

-  en janvier le vent d'ESE semble bien être le flux maritime tempéré et frais tandis que celui d'OSO est chaud et humide, conséquence du LLJ de l'est des Andes qui draine l'humidité Amazonienne.

- en juillet par contre le flux d'ONO correspond à l'abaissement de la zone barocline vers les tropiques et l'établissement d'un flux zonal tempéré. Et à contrario c'est de l'ESE que vient le flux chaud et humide d'origine tropical lorsque l'anticyclone de St Hélène se regonfle et repousse la zone barocline vers le sud.

83971_Porto_Alegre_C_v7_33.png

 

83971_Porto_Alegre_B_v7_33.png

 

 

Voici l'hiver 2014, assez normal malgré un excédent de t° plus notable sur les tn (+0.8°c). J'ai aussi un petite excédent de RR, d'autant qu'il manque au compteur la dégradation orageuse de début aout.

Le temps est bien contrasté et on commence à retrouver des variations de température dignes de la Pampa plus à l'ouest, puisque contrairement à la côte plus au nord ici plus aucun relief ne bloque ce qui vient de l'ouest. Les coups de chaleur en plein hiver sont impressionnants, vous verrez que ce 34°c fin aout n'a rien d'exceptionnel. Conséquence directe de ces écarts de t°: les conflits de masse d'air engendrent des épisodes pluvio-orageux souvent musclés.

83971_JUN_AUG14.png

 

L'exemple de 2014 était un peu timide sur la fraicheur, voici donc juillet 2009 et les tnn/txn de juillet pour cette fiche. Juillet 2009 est le 2e juillet le plus frais (anomalie -2.5°c) depuis 2000 et derrière juillet 2000.

A contrario aout nous ressert des tx largement supérieures à 30°c. Notez à nouveau les forts cumuls de pluie sur quelques jours.

83971_JUL_AUG09.png

 

Et puisque je vous ais montré un mois d'hiver froid, voici le plus chaud depuis 2000: le délirant aout 2015 et ses +4.4°c d'anomalie.

83971_AUG15.png

 

A ce stade de l'exposé je vous ressors une partie du tableau de stats:

83971_weird_august.png

Notez la fréquence plus élevée des chaleurs en aout qu'en septembre (Tn>20°c, Tx>25°c) voire octobre (pour les tx > 30°c). Dingue non ?

 

 

Enfin un été pour finir, 2012-2013. Les contrastes de t° s'atténuent normalement en été mais ici décembre se prend pour un mois d'aout et enchaine les coups de chaleurs remarquables.

Ensuite tout rentre dans l'ordre avec un mois de janvier plutôt frais (pour compenser) mais normalement arrosé, et un mois de février normal en t° mais un peu sec.

Au final les extravagances de décembre donnent un excédent de RR sur la saison entière, mais ne pèsent pas trop sur le bilan de t° qui est normal.

L'été ressemble un peu à ce que l'on avait vu à Buenos Aires:

- de la chaleur moite (plus qu'à BA)

- quelques rafraichissement agréables (moins qu'à BA)

- de fortes dégradation pluvio-orageuses (autant qu'à BA, et en toutes saisons d'ailleurs)

83971_DEC12_FEB13.png

 

 

Voilà, c'est tout pour le Brésil. Il me reste une escale potentielle: Foz do Iguacu. Mais l'Argentine possède également un aéroport à côté, et les données argentines sont plus agréables à travailler et un peu plus fiables. Donc ce sera pour une prochaine fois, lors d'une future série sur l'Argentine. Mais d'ici là on va voyager pas mal, donc ne soyez pas pressés je prendrais des mois voire une année ou deux avant de revenir dans cette partie du monde.

Pour ce qui est du Brésil j'ai vraiment tiré le maximum du peu de données H24 qui sont diffusées, toutes les autres stations visibles sur Ogimet ne transmettent généralement pas la nuit, ce qui n'est pas vraiment compatible avec ma façon de travailler. Ce qui veut dire qu'il y a peu de chances pour que je vienne enrichir cette série avec de nouvelles fiches Brésiliennes, et c'est bien dommage car j'ai d'énormes zones non couvertes: j'aurais bien aimé couvrir le gap énorme entre Manaus et Brasilia par exemple, ou faire une fiche en plein coeur de l'aride Sertao (Teresina ne fut qu'une maigre consolation), ou trouver une transition entre Ilhéus et Vitoria.

 

Je ferais probablement demain une petite carte avec tous les diagrammes ombrothermiques, comme j'avais fait pour l'Australie, puis nous allons très bientôt changer de continent pour la suite.

 

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Peki2   

Pour compléter les deux cartes postées précédemment, voici deux autres cartes montrant la répartition des Tn en janvier et juillet au Brésil, issues des normales 1961-1990 produites par l'INMET (ils n'ont pas voulu calculer et publier les moyennes 1971-2000 ni celles de 1981-2010 - on devra donc atendre début 2021 pour avoir les normales 1991-2020):

 

Tn de Janvier:

 

Tn janvier 1961-1990.png

 

Tn de Juillet:

Tn juillet 1961-1990.png

Modifié par Peki2
ajout
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mottoth   

Pour clôturer en beauté ce tour au Brésil voici deux cartes qui reprennent les diagrammes ombrothermiques des villes visitées. J'ai bien sur inclus le travail réalisé auparavant pour les pays limitrophes.

 

Voici le nord du pays en premier. Certains changements de régimes pluviométrique sont spectaculaires en peu de distance et sans relief majeur qui s'interpose: entre Boa Vista et Manaus, ou entre Salvador et Ilhéus. D'une manière générale le climat de la côte Atlantique de Fortaleza à Rio diffère grandement de celui de l'intérieur des terres, malgré des chaines de montagnes côtières vraiment peu imposante - rarement plus de 1000m d'altitude.

(J'ai eu du mal à caser les diagramme Boliviens et Péruviens sur cette première carte, le diagramme de La Paz est manquant, il ressemble quasiment à celui de Cuzco).

82000_Brasil_N.jpg

 

Voici le sud du pays. A la visualisation des régimes pluviométriques et l'analyse des types de temps observés je tracerais la frontière entre zone tropicale et subtropicale grosso modo le long d'une ligne Rio - Sao Paulo - Campo Grande (sans discrimination sur les t° refroidies par l'altitude, je parle ici de la dynamique du climat). Au nord on trouve une vraie saison sèche peu marquée par l'agitation tempérée.

83000_Brazil_S.jpg

 

Enfin je me permet de reprendre cette carte postée par Dann sur la page précédente, qui montre notamment très bien la spécificité et la plus grande pluviométrie des climats côtiers entre Recife et Vitoria, ainsi que l'aridité du Nord'este continental que je n'ai pas eu la chance d'étudier en détail.

MAPA01.jpg

 

 

  • J'aime 8

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mottoth   
Posté(e) (modifié)

#293. A vous de jouer.

 

On va changer radicalement du Brésil pour la prochaine étape, à vous donc de deviner d'où il s'agit d'après le tableau suivant. Il s'agit d'une station de plaine (<500m):

99999_XXX12.png

 

Je ramasserai les copies ce soir ou demain matin selon le nombre de réponses.

Modifié par mottoth

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je dirais quelque part sur la côte nord de la Californie ou de l'Oregon. En tout cas, c'est dans l'ouest des États-Unis, très près de la côte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tomar   
Posté(e) (modifié)

Oui, c'est l'hémisphère nord, zone subtropicale (Tx hivernales sont trop hautes pour le nord de la Californie) rafraichie par un océan froid, mais pas en zone côtière immédiate (qqs km à l'intérieur) sinon les Tx seraient plus basses et/ou les Tnn plus hautes. Pacifique coté américain, les Tn sont trop basses pour l'Atlantique et la côte marocaine.

Cote californienne mais au sud de San Francisco et au nord de Santa Barbara, Salinas je dirais, ou Lompoc.

Modifié par Tomar

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

 

Je dirais San Jose en Californie (les Tn sont trop faiblardes pour une station Marocaine littorale)

 

 

Modifié par nuri mosrati

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
faycal   

C'est vrai que le fort décalage de la saison chaude vers l'Automne fait beaucoup penser à la Californie avec plus de 3° de différence entre Octobre et Avril, un régime de préciptations clairement méditerranéen . Mais les été sont bien trop frais pour que ce soit vers la mediterannée.

Y a qu'a regarder la fiche de Los Angeles et c'est presque du copier coller. Je dirais donc entre Los Angeles et San Fransisco, Santa Barbara par exemple ou Oxnord.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Peki2   
il y a 34 minutes, faycal a dit :

C'est vrai que le fort décalage de la saison chaude vers l'Automne fait beaucoup penser à la Californie avec plus de 3° de différence entre Octobre et Avril, un régime de préciptations clairement méditerranéen . Mais les été sont bien trop frais pour que ce soit vers la mediterannée.

Y a qu'a regarder la fiche de Los Angeles et c'est presque du copier coller. Je dirais donc entre Los Angeles et San Fransisco, Santa Barbara par exemple ou Oxnord.

Avec aussi la Txx de juillet qui chute para rapport aux mois précédents et aux mois suivants, comme à LA.

Mais 3,2 degrés de moins qu'à LA sur la moyenne annuelle, tout de même.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, c'est clairement vers San Francisco ; un peu plus au sud que ce que je disais initialement. Et c'est assurément aux États-Unis étant donné que tous les records sont arrondis au °F (0,6 °C).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Peki2   
il y a 39 minutes, nanotech a dit :

Lompoc, comté de santa barbara

C'est ce qui colle le plus. Par contre les précipitations sont 25% plus basses que la moyenne trentenaire 1981-2010, qui est de plus de 400mm...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mottoth   
Il y a 3 heures, Canada Goose a dit :

Oui, c'est clairement vers San Francisco ; un peu plus au sud que ce que je disais initialement. Et c'est assurément aux États-Unis étant donné que tous les records sont arrondis au °F (0,6 °C).

Bien vu, c'est aux Etats Unis, mais:

 

il y a 30 minutes, nanotech a dit :

Lompoc, comté de santa barbara

 

Il y a 9 heures, Tomar a dit :

Oui, c'est l'hémisphère nord, zone subtropicale (Tx hivernales sont trop hautes pour le nord de la Californie) rafraichie par un océan froid, mais pas en zone côtière immédiate (qqs km à l'intérieur) sinon les Tx seraient plus basses et/ou les Tnn plus hautes. Pacifique coté américain, les Tn sont trop basses pour l'Atlantique et la côte marocaine.

Cote californienne mais au sud de San Francisco et au nord de Santa Barbara, Salinas je dirais, ou Lompoc.

 

Ce sont les 2 meilleures réponses, Lompoc est à 28kms de la ville mystère.

 

#293. Santa Maria.

 

On commence ce soir une petite série sur les "San" et "Santa" de la Californie, il y aura par exemple San Francisco et San Jose au menu demain.

Santa Maria est à 217kms de Los Angeles, mais présente un climat déjà bien différent, encore plus rafraichi par l'océan, ce qui a valu à certains d'entre vous d'aller chercher plus au nord. J'ai choisi cette ville car son climat est représentatif des conditions que l'on retrouve dans les plaines de la côte Pacifique entre Santa Barbara et San Francisco.

72394_map0.jpg

 

L'océan est à 15kms au plus proche mais une chaine côtière d'environ 400m d'altitude se dresse sur le chemin. Si l'on recherche du terrain plat, l'océan est à 20kms à l'ONO.

J'ai noté aussi la localisation de la station de la base de l'USAF de Vandenberg, à 21kms de Santa Maria et seulement 2.3 kms de l'océan, dont on parlera aussi dans cette fiche.

72394_dem.jpg

 

Les pistes des différentes installations aériennes ne trompent pas: on va retrouver des vent de dominantes NO/SE, canalisés par les reliefs. La station de Santa Maria est en milieu péri-urbain, à 6.5kms du centre de cette ville de 100 000h.

72394_map1.jpg

 

72394_Santa_Maria_A_v7_33.png

 

Ce climat de transition, entre le climat océanique plus au nord et le climat semi-aride côtier au sud, a déjà été vu dans les grandes lignes à Los Angeles. On retrouve un maximum thermique décalé en septembre, avec des températures très constantes hors épisodes de Santa Ana, ce vent continental sec.

 

On trouve deux vent majoritaires:

- le vent de sud-est est du aux perturbations tempérées et est donc rare en dehors de la période hivernale

- le vent de nord-ouest est un courant thermique qui se met en place lorsque le continent chauffe plus que l'océan, il est donc omniprésent durant la saison de soleil haut.

On retrouve aussi le Santa Ana de NNE, peu fréquent mais très remarqué lorsqu'il souffle.

72394_Santa_Maria_C_v7_33.png

 

Les tableaux horaires sont riches d’enseignements pour la saison estivale: durant la nuit les conditions assez calmes et l'humidité océanique engendrent des nuages bas et des brumes quasi systématiques. Puis en journée la grisaille se dissipe mais la brise océanique empêche un réchauffement trop important. Et lorsque le soleil se couche le ciel dégagé provoque un refroidissement assez rapide avant la formation de la grisaille, et l'on connait donc de grandes fraicheurs nocturnes malgré la latitude et le soleil brulant en journée.

Jack Kerouac décrit très bien ces conditions spéciales faites de vent, de soleil brulant et de brouillards frigorifiants, dans son roman Big Sur, du nom d'un des spots les plus beaux et les plus sauvages de cette côte, au sud de Salinas.

72394_Santa_Maria_B_v7_33.png

 

 

Voici un hiver au bilan normal, qui montre l'irrégularité des précipitations, prises en otages par la descente incertaine de la zone barocline vers le sud : le gros de la saison n'est du qu'a un seul épisode pluvieux de trois jour, à cheval sur le nouvel an. Sans cela on aurait eu un hiver de sécheresse tel que la Californie en a trop connu depuis 10 ans.

Lorsque les conditions sont calmes on trouve des amplitudes thermiques à priori surprenantes pour une plaine ouverte sur l'océan, mais souvenez vous on a déjà vu des choses similaires à Alger par exemple: à 15kms ou 20kms des côte le milieu se continentalise très en l'absence de brises marines/océaniques.

(NB: les pictos 'neige' durant certaines nuits de janvier sont des bugs qui ont échappé à ma vigilance, il s'agit en fait de rosée proche du point de congélation interprétée à tort comme de la neige par la station automatique)

72394_DEC05_FEB06.png

 

 

Voici un été normal, où à part un bref coup de chaleur fin juin on trouve une bonne. monotonie. On alterne des périodes plus ou moins grises, mais très souvent la nuit se passe dans la grisaille.

72394_JUN_AUG03.png

 

 

On peut se demander comment une txx de plus de 43°c est possible avec des conditions moyennes pareilles, j'ai d'ailleurs douté de cette valeur enregistrée le 20/06/2008, mais tout concorde pour la valider:

- les relevés horaires sont conformes à la tx reportées

- cette valeur (110°F) est mentionnée dans ce bulletin de juin 2008 de la NOAA.

- et elle est corrélée par les observations de la base voisine de Vandenberg.

Voici donc un comparatif de juin 2008 entre Santa Maria et Vandenberg: outre l'épisode de canicule extraordinaire du 19 au 21, voyez comme les tx de Vanderberg sont rafraichies par la proximité plus immédiate de l'océan. Si Santa Maria est bien représentative des plaines proches du Pacifique, Vanderberg est elle plus représentative du littoral comme les falaises de Big Sur.

72393_94_JUN08.png

 

Je ne dispose même pas de 12 ans de données pour Vanderberg, voici cependant les stats de températures comparées à celles de Santa Maria:

72393_94_T_Comparaison.png

- Pour une fraicheur nocturne similaire, les tx sont en moyenne 2.4°c plus basse (plus de 3°c en été) à Vandenberg.

- On décompte donc plus de deux fois moins de jours avec chaleur ou forte chaleur par rapport à Santa Maria.

- L'ICA est de 0.53 à Vandenberg, contre 0.64 à Santa Maria.

 

Terminons avec la fin de l'été, saison durant laquelle le courant thermique océanique s'affaiblit et autorise plus fréquemment des chaleurs continentales dignes de ce nom. C'est en septembre et octobre que l'on dénombre le plus de jours de chaleur et forte chaleur.

72394_SEP_OCT07.png

 

 

Même si c'est parfois trop frais en été, je trouve ce climat plus sympathique que la grisaille polluée de Los Angeles.

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui.

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, mottoth a dit :

Même si c'est parfois trop frais en été, je trouve ce climat plus sympathique que la grisaille polluée de Los Angeles.

 

Ouais. Au final, est-ce que le brouillard est fréquent en été ? J'ai pas l'impression. En journée, c'est majoritairement ensoleillé, non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.