Lolox

Les rivières Vosgiennes en juillet 2015 - Etat des lieux en images

Messages recommandés

Posté(e) - Lieu : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Bonjour,

je vous propose un petit reportage photographique pour faire le point sur l'état des rivières du Sud du massif Vosgien durant l'épisode de sécheresse et de canicule que nous avons connu au cours du mois de Juillet 2015.

La renommée du Massif repose sur ses verts pâturages, ces imposantes forêts de sapin, et ses rivières abondantes... Cette année, les touristes venus chercher la fraicheur doivent être surpris !

Les photos, prises dans différents bassins versants, du coté Lorrain de nos "vertes montagnes", ont été prises durant la journée du 17 Juillet alors que nous attendions tous une dégradation orageuse, qui n'a finalement rien donné.

Une semaine plus tard, en l'absence de pluies consistantes, la situation ne s'est guère arrangée mais je n'ai hélas plus le temps de refaire le tour des rivières.

Commençons doucement, par le cas de la Moselle, qui nait dans la partie Sud du Massif dont elle draine une large partie des écoulements.

Nous sommes à peu près 500 mètres en amont de sa confluence avec la Vologne, à cette endroit elle est souvent impactée par les variations de niveau liées à la présence d'une importante unité de production hydroélectrique, mais en cette période celle-ci est mise en veille faute d'avoir suffisamment de débit à turbiner :

post-2635-0-68033900-1437727343_thumb.jpg

On peut voir qu'il y a moyen de la traverser en ayant à peine les chevilles dans l'eau, une semaine plus tard (et je n'ai hélas pas de photo), l'écoulement est encore bien plus faible blushing.gif

Justement, puisque l'on en parle, voyons le cas de la Vologne, à quelques centaines de mètres de là :

post-2635-0-01070700-1437729101_thumb.jpg

Juste en aval du pont de Jarménil, la rivière occupe normalement deux bras, séparés par un atterrissement qui est habituellement partiellement submergé.

Globalement, il passe moitié moins d'eau que ce que l'on devrait voir couler en cette période.

Si vous avez l'oeil, juste en amont du remous, vous pourrez observer un beau spécimen de truite qui tente de résister tant bien que mal aux conditions extrêmes qu'elle endure, avec une eau autour de 24/25°C, qui est à deux doigt de franchir le seuil de température létale pour les salmonidés :

post-2635-0-25861000-1437729694_thumb.jpg

Les prairies en bordure de cours d'eau, accusent également le coup :

post-2635-0-14685200-1437729897_thumb.jpg

Par des températures caniculaires, les bovins cherchent la fraicheur là où elle la trouvent, en l'occurrence lorsque c'est possible la rivière fait très bien l'affaire :

post-2635-0-94017800-1437730604_thumb.jpg

La rivière Barba, accessoirement la plus sauvage du Massif, est également bien mal en point, à l'image des salmonidés qui font sa renommée :

post-2635-0-82793000-1437731287_thumb.jpg

Remontons un peu plus la rivière, pour entrer de pleins pieds dans le massif Vosgien, là où la Vologne n'est encore qu'un tumultueux torrent. Enfin normalement...

post-2635-0-53335900-1437730700_thumb.jpg

Cela dit, la "fraicheur" reste préservée à proximité de la rivière. Il ne fait que 31°C alors que plus bas nous avions régulièrement 36°C.

Changeons maintenant de Bassin versant, pour gagner celui de la Moselotte, qui constitue l'un des principaux affluents de la Moselle amont.

Nous voici maintenant dans le centre du village de La Bresse, et là encore, la rivière ne ressemble en rien à ce qu'elle est d'habitude en période estivale où les orages réguliers assurent l'abondance de ses eaux :

post-2635-0-89521000-1437730917_thumb.jpg

Mais c'est plus en aval, que la situation est la plus préoccupante, sur le bassin versant d'un des principaux affluents de la Moselotte : Le Bouchot.

Sur ce cours d'eau, au débit d'habitude soutenu, la partie amont parvient à offrir encore quelques écoulements superficiels comme ici, au "Saut du Bouchot" :

post-2635-0-37517400-1437731527_thumb.jpg

Pour l'anecdote, voici ce à quoi il ressemble en temps normal lors des périodes estivales :

260px-Saut_du_Bouchot_2014.JPG

Mais au fur et à mesure que l'on descend le cours de la rivière, les eaux vives laissent la place à des eaux de plus en plus turbides, stagnantes :

post-2635-0-93947500-1437731735_thumb.jpg

Plus on descend la vallée, qui s'élargit, et plus l'eau se fait rare... Au point que les écoulements superficiels qui irriguent les alluvions du fond de vallée, ne parviennent plus à la surface comme ici, dans la traversée du village de Vagney :

post-2635-0-70021700-1437731870_thumb.jpg

Plus la moindre trace de vie, pourtant lorsque l'on creuse entre les galets du lit mineur, on retrouve un mince filet d'eau :

post-2635-0-89163700-1437731975_thumb.jpg

Au niveau de la confluence avec la Moselotte, l'état des lieux est sans appel !

Le Bouchot n'apporte plus rien, et ne conforte pas le débit de la Moselotte dont les eaux remontent par infiltration les derniers mètre du lit mineur :

post-2635-0-29380600-1437732105_thumb.jpg

Et c'est à peu près la moitié d'un débit normal qui transite dans la partie aval de la Moselotte :

post-2635-0-33390600-1437732190_thumb.jpg

Voici la fin de cette petite virée d'une centaine de kilomètres le long de nos principaux cours d'eau...

Allez, on ne va pas se quitter comme ça, sur une image quelque peu péjorative de nos belles montagnes éprouvées par les conditions climatiques de ces dernières semaines. Pour la peine je vous offre une petite vue d'ensemble des sommets, à l'endroit où la plupart des rivières dont je viens de vous parler, prennent leurs sources. La photo est prise ce 17 Juillet, par 29°C à 1200m :

post-2635-0-76063400-1437732458_thumb.jpg

Et oui, même accablées de chaleur, elles restent belles nos montagnes ! sorcerer.gif

DSC_03691.JPG.5183478eb776fa45ae080be2ee

DSC_03671.JPG.8b73cce99cc32b291f5ebad7d6

DSC_03701.JPG.c8433d0431ad963ced0ccc8a9a

DSC_03711.JPG.1203593b75711de98e4fc35f8d

DSC_0374.JPG.bd3b04ce9bbb11fde8aff95a4fd

DSC_0375.JPG.3e7c0e1da40bb171df9fbfd0367

DSC_0380.JPG.7dd087b2fcff040b71571c2d387

DSC_0372.JPG.4e16b8a9da220b9394327b45aaf

DSC_0362.JPG.746ff16d19381f9895b946bc1bb

DSC_0363.JPG.3306e69f518b5374b8e2c189790

DSC_0357.JPG.18623868702d014f5220c49d7af

DSC_0358.JPG.ac7face1a549433cfe6254a6a2b

DSC_0361.JPG.17c71d4ce37ce3140a73c13bf22

DSC_0360.JPG.0bc21adf846104dae7098e7650e

DSC_0378.JPG.4a93e73eb00e696cd2136e8edd8

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'y suis allé en vacances et en famille qu'une fois dans cette région, mais j'en garde vraiment un excellent souvenir, ta dernière photo résume bien la beauté du paysage. Je suis attristé de voir les effets de cette sécheresse, en espérant de bonnes pluies réparatrices sous peu.

Merci du partage en tout cas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Merci James, il est vrai que souvent on arrive dans les vosges avec pas mal d'apriori et l'on en repart enchanté default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Amiens

Merci pour ce reportage Lolox!

Pour certaines de tes photos la comparaison avec Google maps est possible (Moselle à Pouxeux,Vologne à Jarménil).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Laval Sur Vologne (448m)

je suis pas loin de penser qu'à Laval je pourrais traverser la Vologne en botte sans soucis sick.gif triste situation que celle de nos belles rivières

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

je suis pas loin de penser qu'à Laval je pourrais traverser la Vologne en botte sans soucis sick.gif triste situation que celle de nos belles rivières

Je te confirme qu'à Laval tu peux traverser en bottes sans souci Aircraft, j'y étais hier en visite de terrain default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu as déjà connaissance de surmortalités observées chez les salmonidées? Il faut vraiment que ça s'améliore dans les 7 à 15 jours grand max ou on va droit vers une catastrophe écologique mais bien discrète puisque peu de monde se soucie de la vie aquatique en général sad.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Tu as déjà connaissance de surmortalités observées chez les salmonidées? Il faut vraiment que ça s'améliore dans les 7 à 15 jours grand max ou on va droit vers une catastrophe écologique mais bien discrète puisque peu de monde se soucie de la vie aquatique en général sad.png

Oui, il y a eu de fortes mortalités sur des tronçons ponctuels, ou des bras secondaires.

Mais pour l'heure, c'est plutôt la faute à pas de chance, car les AAPPMA ont mis en place des pêches de sauvetage lorsque c'était possible.

En revanche, et pour illustrer ce que tu dis, j'ai vu pas mal de "grosses mémères" mal en point du fait de maladies qui attaquent les poissons éprouvés par les conditions trop chaudes. Notamment des attaques de champignons, qui peuvent s'avérer fatales si les températures ne baissent pas rapidement et que les débits restent faibles.

Pour les températures, la semaine à venir devrait permettre une baisse appréciable, à fortiori si elle est couplée à des précipitations default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Mais l'été est loin d'être fini...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Pour illustrer, voici le secteur de Vagney :

http://www.vosgesmatin.fr/edition-de-remiremont/2015/07/25/vagney-une-peche-de-sauvetage-s-impose?preview=true

Si même Vosges-Matin en parle, c'est que c'est vraiment inquiétant... ermm.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Dijon (21)

Merci Lolox pour cet (inquiétant!) état des lieux vosgien. A conserver précieusement dans les archives wink.png

En Côte d'Or, la pêche dans les cours d'eau les plus mal en point (surtout en 1ère catégorie piscicole) a enfin été interdite cette semaine, et les AAPPMA s'activent aussi à sauver ce qu'elles peuvent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Messeix (63) 820m

Je ne sais pas si la situation a évolué favorablement depuis la création de ce post, je l'espère.

Ce petit tour des rivières vosgiennes n'en demeure pas moins très agréable à regarder en dépit de l'état préoccupant bien visible sur ces photos.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Merci, la situation est stabilisée, mais guère améliorée default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

J'ai parcouru la Moselle amont mardi dernier, et sur les 15 premiers kilomètres de la rivière, il ne passait qu'un mince filet d'eau par rapport à ce que l'on constate d'habitude, la source au col de Bussang étant à sec.

Les orages de ces derniers jours, avec les pluies prévues ce week-end devraient enfin améliorer la situation default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve ces post très utiles mais peu fréquents dommage.. J'aurais aussi quelques photos à vous faire voir du Gard mais étant nouveau, je ne peut pas poster des images.

Les orages derniers nous ont fait du bien sur le département

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.