Lolox

Tendances Hiver 2009/2010

Messages recommandés

hugogo   

Disons que une anomalie negative sur l'Atlantique centrale et nord au debut de l'hiver (encore faudrait il qu'elle perisiste) aurait selon moi un effet dans le creusement des depressions: Une eau plus froide generera surment des creusements moins explosifs a masse d'air egale qu'une eau chaude. Par rapport aux autres annees ca semble pouvoir jouer un peu quand meme: au lieu d'avoir en general des anomalies de +1 degres on a cette annee une anomalie autour de -0.5/-1 degres. Si elle persiste ca pourrait favorise des poussees anticyclonique sur l'Atlantique avec les consequences que l'on sait.

Voila une liste des indices qui pourraient je pense nous aider a determiner les couleurs de l'hiver prochain:

-Le positionnement du froid de maniere generale: Si il se trouve presque toujours du cote de l'Est de la Siberie ou pire sur le nord du Canada la possibilite de froid severe est tres reduite.

-L'evolution de la banquise du cote du Spitzberg et de la Nouvelle Zemble: Une banquise en forme permettra a du gros froid de stationner a portee d'un anticyclone. Au contraire une banquise peu etendue dans ces regions fera que meme si le froid arrive il s'essouflera sur l'ocean.

-Les SST atlantiques: Si elles restent negatives ca pourrait faire la difference a l'instant T.

-Une eventuelle recurrence durant l'automne de GA ou d'anticyclone Nordique: Meme si on reste du mauvais cote de ces anticyclones en automne, tout peut changer et il suffit d'une fois.

-Les temperatures au pole, pour voir l'intensite du froid cet hiver.

-Les SST de la mediterannee (ESt et Ouest): Des anomalies negatives a l'entree de l'hiver entraineront plus difficilement des creusements tandis qu'une eau encore tres douce pourrait favoriser le creusements de belles depressions comme en Decembre 1990 ou Janvier 1954.

Et biensur les indices tels que la NAO ou l'AO qui peuvent toujours etre utiles.

Cependant c'est toujours pareil. Pour un hiver nettement plus froid que la normale, vous pouvez avoir tous les indices au vert, au final c'est sur le coup qu'il faut de la chanc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
judd   

Yep yep ! merci bien !

D'ailleurs, pas trop de différence je trouve entre 2008 et 2009.

A suivre.

PS/ Message d'Hugogo assez intéressant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PaRaDoX   

Bonjour,

Je me permets de ressortir un post datant de l'année dernière, et que je trouvais assez intéressant :

Bonsoir,

Pour recentrer le débat autour des prévisions hiver 2008-2009, pourriez-vous me donner votre avis sur le cycle de 23 ans?

Sur la base de ce cycle sur Paris Le Bourget, on s'achemine à:

-80% de chance vers un hiver avec une vague de froid des plus sévères :

moyenne des hivers à Paris / moyenne du mois le plus froid de chaque hiver depuis 1757 = 3,51 / 1,51

moyennedes hivers de la série n+23 aboutissant sur l'hiver 2008-2009 / moyennedu mois le plus froid de la même série= 2,30 / -0,75

détail des couples constituant la base du cycle:

1986 2,97 -2,10

1963 -1,17 -2,70

1940 1,50 -2,40

1917 1,07 -0,90

1894 3,37 2,50

1871 0,87 -1,60

1848 2,90 -1,40

1825 4,97 3,50

1802 2,43 -1,40

1779 4,07 -1,00

-20%de chance vers le contraire, l'attaque sibérienne se produisant l'hiverprochain (cette série permet largement de couvrir les défaillances dela précédente)

moyenne des hivers / moyenne du mois le plus froid depuis 1757 = 3,51 / 1,51

moyenne des hivers de la série n+23 aboutissant sur l'hiver 2009-2010 = 2,45 / -0,32

détail des couples constituant la base du cycle:

1987 2,27 -2,00

1964 2,20 0,40

1941 1,77 0,00

1918 2,60 0,10

1895 -0,33 -4,50

1872 3,20 -0,70

1849 5,47 4,90

1826 3,70 -1,70

1803 2,00 0,70

1780 2,43 -0,40

1757 1,70 -0,30

Serons-nousdans la continuité cet hiver? J'attend vos avis car j'ai l'impressionque le débat sur le cycle de 23 ans est tombé (prématurément?) auxoubliettes alors même que l'hiver 2008-09 est situé sur la série laplus remarquable des 23, et que l'hiver 2009-10 se range juste derrièreen 2° position.

Merci d'avance.

Croyez-vous que ce fameux cycle puisse faire ses effets, et que l'on se dirige vers un hiver exceptionnellement froid ? A moins que le cycle s'est déjà effectué l'hiver dernier ? Sauf que la vague de froid de janvier 2009 n'est en aucun cas comparable aux autres hivers du même cycle (2°C de moyenne sur Paris, c'est froid, mais pas du tout exceptionnel).

On a alors dans ce cas deux hypothèses :

- soit le cycle s'est bien déroulé l'an dernier (ce qui ne l'empêcherait pas de sévir à nouveau cet hiver), mais que les effets du RC ont atténué le froid, en rajoutant 2 ou 3 degrés

- soit le cycle s'est raté, et l'hiver très rude nous attend l'hiver prochain

Je sais bien que de nombreuses personnes sont sceptiques sur ce cycle qu'on a tant sorti durant les derniers hivers, mais c'est quand même un peu fort pour être une coïncidence, non ? Si cela s'était déroulé seulement 3 ou 4 fois d'affilée, d'accord. Mais là, ça fait quand même 10 fois de suite que tous les 23/24 ans, on se tape un hiver très rude, alors pourquoi pas cette année ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hugogo   

Si je me souviens bien ces cycles correspondent physiquement a des minimum solaire non? Dans ce cas, les observations precedentes vouvraient dire que lorsque l'activite solaire est tres faible nos chances de connaitre un hiver froid ou du moins une grosse vague de froid augmentent drastiquement. Donc qu'en effet cet hiver pourrait etre le bon.

Ou pas. (et c'est ca qu'il ne faut pas oublier).

Finalement il reste un truc tres derangeant quant a ce cycle, c'est que depuis que je suis passionne de meteo et que je suis ca sur internet (sept 2006), il est resorti tous les hivers. Pourtant deux sur trois ont ete incroyablement doux. Cherchez l'erreur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Message intéressant en effet de Hugogo.

L'interaction entre la SST et l'atmosphère est toujours une chose très difficile à analyser. C'est comme la théorie de la poule qui pond l'oeuf et l'oeuf qui fait la poule. Alors qu'en conclure ? Personnellement, je n'ai pas de connaissance particulière à ce sujet bien que celui-ci me passionne particulièrement. Peut-être pourrait-on déjà comparer cette année à l'année dernière avec un hiver froid et bien humide, aux hivers 2007 et 2008 très très doux, à l'hiver 2005/2006 très froid mais assez sec et à l'hiver 2005 coupé en deux avec une belle vague de froid en deuxième partie.

A cette période de l'année (2004>2009) :

anomnight.8.31.2004.gif

anomnight.8.30.2005.gif

anomnight.8.29.2006.gif

anomnight.8.30.2007.gif

anomnight.8.28.2008.gif

anomnight.8.31.2009.gif

Avant toute chose, je tiens à m'arrêter sur l'analyse de cette période de l'année uniquement pour le moment afin d'attendre vos réactions ou d'éviter de partir dans le faux (c'est selon et je sais très bien qu'il y a de fortes chances pour que la grande partie de mes propos partent dans l'extrapolation vaine et inutile).

2009 ressemble pas mal à 2008 et encore un peu à 2004 avec son anomalie froide Centre-Atlantique et des eaux plus douces que la normales au Nord et au Sud, aux différences près que 2009 possède une anomalie assez intense et bien plus importante dans cette zone, des anomalies plus fraiches aussi en Mer du Labrador, mais des eaux nettement plus chaudes autour des côtes Européennes. 2004 et 2008 ont précédé toutes deux un hiver frais ou froid globalement avec une vague de froid significative.

Mais la corrélation entre les hiver très doux par exemple est complètement inexistante : 2007 avait des eaux en moyenne et très globalement beaucoup plus froides sur l'Atlantique que toutes les autres années (peut-être cela favorisera-t-il la pauvreté en PP l'hiver suivant) alors qu'en 2006, hiver pourtant très analogue que le plan des températures, on avait droit à un océan "surchauffé" à cette période.

Pour ce qui est de l'hiver le plus froid : 2006, on avait en 2005 des eaux généralement douces à chaudes, mais plus tempérées vers l'Europe et surtout plus froide en Mer de Norvège. On se souvient d'ailleurs que cet hiver avait été marqué en autres par le manque de pulsions glaciales vers l'Europe, et que les nombreuses incursions froides provenaient de la partie Groënland-Spitzberg, mais il n'y a pas d'anomalie spécialement froide autour du Groënland fin Août 2005.

En 2009, c'était un peu la même chose qu'en 2006 en plus dépressionnaire mais le froid venait plutôt du Nord (lorsqu'il n'était pas auto-créé en Europe), or on note plutôt des anomalies bien chaudes aux abords du Groënland... ce qui ne corrobore pas du tout notre théorie anti-froid SST.

Pour l'instant, la seule corrélation qui me tilte réellement vient de Méditerranée.

2004 : normal > hiver : sous l'effet d'une belle pulsion froide à partir de fin janvier les dépressions vont être vraiment présentes à partir de cette date

2005 : frais > hiver : on n'a pas arrêté tout l'hiver de chercher la pompe à froid qui aurait pu transformer les multiples tentatives de VDF en réussite totale... il n'en fut rien, un déficit criant malgré les opportunités toutes aussi criantes

2006 : frais > hiver : très anticyclonique et aux rares pulsions froides, les dépressions méditerranéennes n'ont très vite pas tenu le choc

2007 : assez doux > hiver : le néant le plus total... mais honnêtement, y a-t-il eu de vraies pulsions froides ? La réponse est plutôt non.

2008 : assez doux > hiver : on a enfin renoué en cet hiver avec des épisodes pluvieux très marqués en Méditerranée, et la pompe à froid a vraiment bien marché malgré le peu d'incursions froides dans cette zone (voir le post de Virgile sur le sujet hiver 2008/2009 en première page)

2009 : chaud > ??

Vous voyez que la seule année (2007/2008) qui pourrait bousculer une parfaite corrélation est finalement bien contredite, à mon sens, par le fait qu'il n'y ait eu que très peu de pulsion froides sur cette zone.

Voilà, j'attends vos réactions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lolox   

Déjà default_thumbup1.gif beau boulot !

Pris par le temps, je complèterait peut être un peu la fin de ton post, en évoquant le fait que ces deux Hivers où le froid a été très absent chez nous, ce sont les régions de la Méditerranée Orientale (Balkans, Grèce et Turquie) qui ont connu de bonnes incursions froides si ma mémoire est bonne.

Or, je ne sais comment l'intégrer à ton analyse par rapport aux données dont nous disposons.

Bonne soirée @+ !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
judd   

Bien intéressant comme comparatif DJ !

Finalement ça rajoute aussi à la complexité de la chose. C'est un peu à s'y perdre mais bon. Si on tient compte de ces comparaisons, la corélation peut donc être faite si l'hiver 2009/2010 est doux, ça rajouterait du poids à la réelle influence de la SST.

Seulement voilà, la SST d'influera pas les moyennes de T° sur l'Ouest Europe. Tout dépendra du flux majoritaire de cet Hiver. Si il est effectivement d'Ouest à NO, compte tenu de l'anomalie négative, l'air draîné en BC sera légérement plus frais que de coutume.

Par contre, je me pause cette question.

Une anomalie négative sur cette zone de l'Atlantique nord risque d'affaiblir l'activité dépressionnaire faute d'énérgie... êtes vous d'accord ?

Dans ce cas, les remontées anticylonique devraient être plus récurrente.

Soit, nous allons alors vers un hiver globalement sec avec énorméments de phénomènes d'inversion, soit les HP migrent plus au nord et s'isolent vers la Finlande et là, notre flux majoritaire serait de composante Est/ NE... globalement toujours sec mais beaucoup plus froid en fonction des réserves sur l'Est Europe.

Element qui entre maintenant en compte. En cas de flux majoritaire NE / Est. La T° de la mer méditérannée qui est elle plus chaude à l'heure actuelle.

Les creusements peuvent être de la partie avec dans ce cas des épisodes neigeux conséquent à prévoir sur toute la façade est et SE inclu.

Donc, en fonction de ces éléments, je dirais que l'hiver devrait être dans l'ensemble assez sec pour l'ensemble du pays avec des T° de saison à plus froide avec la possibilité d'une bonne vague de froid et, pourquoi pas un épisode neigeux marqué sur le SE à l'Est du pays.

Ju

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bastiien   

oulà, oui ! il y va fort sur la douceur, je me demande sur quoi il se base pour dire sa.

Il ne doit pas prendre en compte l'activitée solaire, volcanique ainsi que la température de l'atlantique !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Guest   
Invité Guest

Je suis sceptique Dj sur le rôle de la Méditerranée. La température de ses eaux de surface peut en effet varier beaucoup trop rapidement : la couche d'eau chaude en surface est peu épaisse, dès le premier coup de vent elle est vite brassée avec des eaux profondes plus froides, et on a ci et là des phénomènes d'upwelling qui peuvent faire rapidement remonter les eaux fraiches des profondeurs et abaisser les T° de surface. C'est pourquoi, à mon avis, la Méditerranée est plus déterminée qu'elle ne détermine (si j'ose dire). En revanche, les STT de l'Atlantique, qui ont une grande inertie, sont en mesure d'avoir un effet sur la circulation atmosphérique, mais je ne saurais dire lequel... Je connais juste le profil de STT d'une NAO- ou d'une NAO+...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LeWanwan   

oulà, oui ! il y v

Oui , c'est sur , mais cependant il ne réactulise ses prévisions que tous les 4/5 mois , nous n'aurons peut etre plus de prévisions d'ici le milieu de l'hiver et alors qu'il nous prévoyait un automne frais ( exemple novembre , anomalie négative de 2°c ) il nous le prévoit bien plus doux ( -0,5 , +1,5 et +0,5°c ) . Ok l'échéance était lointaine ( 23 mai ) mais bon ... Tout ça pour dire que je n'accorde plus beaucoup d'importance à ce site qui est pourtant très interessant .

Sinon très bon boulot DJ wink.gif Mais comme l'a dit judd , tout dépend du flux dominant , un hiver beaucoup plus froid pourrait alors aussi arriver .

Edit : Quelqu'un pourrait-il expliquer sur quoi se base-t-il ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis sceptique Dj sur le rôle de la Méditerranée. La température de ses eaux de surface peut en effet varier beaucoup trop rapidement : la couche d'eau chaude en surface est peu épaisse, dès le premier coup de vent elle est vite brassée avec des eaux profondes plus froides, et on a ci et là des phénomènes d'upwelling qui peuvent faire rapidement remonter les eaux fraiches des profondeurs et abaisser les T° de surface. C'est pourquoi, à mon avis, la Méditerranée est plus déterminée qu'elle ne détermine (si j'ose dire). En revanche, les STT de l'Atlantique, qui ont une grande inertie, sont en mesure d'avoir un effet sur la circulation atmosphérique, mais je ne saurais dire lequel... Je connais juste le profil de STT d'une NAO- ou d'une NAO+...

Pas faux (hormis les coups de vent où je ne suis pas d'accord car ça se limite au bord de mer à mon sens) ce que tu dis. Mais pourtant, c'est la seule corrélation valable que j'ai trouvé entre une fin Août et le résultat sur l'hiver !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui , c'est sur , mais cependant il ne réactulise ses prévisions que tous les 4/5 mois , nous n'aurons peut etre plus de prévisions d'ici le milieu de l'hiver et alors qu'il nous prévoyait un automne frais ( exemple novembre , anomalie négative de 2°c ) il nous le prévoit bien plus doux ( -0,5 , +1,5 et +0,5°c ) . Ok l'échéance était lointaine ( 23 mai ) mais bon ... Tout ça pour dire que je n'accorde plus beaucoup d'importance à ce site qui est pourtant très interessant .

Sinon très bon boulot DJ wink.gif Mais comme l'a dit judd , tout dépend du flux dominant , un hiver beaucoup plus froid pourrait alors aussi arriver .

Edit : Quelqu'un pourrait-il expliquer sur quoi se base-t-il ?

D'abord, il réactualise tous les mois ses prévisions, là c'était clairement exceptionnel ! De plus, il se base sur les modèles numériques bruts mais aussi les cycles de manière non négligeable et module tout ça avec le RC. Subjectivement, c'est mon prévisioniste préféré et de plus, il change peu souvent son fusil d'épaule. Ce que tu dis, je ne l'avais pas vu, mais ce changement brutal est dû aux dates.En gros, s'il change bien à 4/5 mois, il sera très dur qu'il change à moins que ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Guest   
Invité Guest

Pas faux (hormis les coups de vent où je ne suis pas d'accord car ça se limite au bord de mer à mon sens) ce que tu dis. Mais pourtant, c'est la seule corrélation valable que j'ai trouvé entre une fin Août et le résultat sur l'hiver !

Oui, l'upwelling concerne surtout les zones proches des côtes, mais les eaux fraîches une fois remontées se diffusent en surface vers le large sous l'action du vent. D'autre part, Dj, je te précise quand même que les coups de vents ne concernent pas seulement les côtes. Les mouvements induits brassent, même au large, la mince couche d'eau chaude de surface avec les eaux sous-jacentes plus fraiches, si bien que les STT se refroidissent. La Méditerranée n'est que superficiellement chaude ! Il faut s'en rappeler !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hugogo   

Merci pour ton etude DJ. Ce pendant je ne suis pas d'accord pour dire que la correlation est nulle pour les SST Atlantique: si on regarde bien le positionnement des anomalies froides pour les hivers froids, c'est pas si etrange de voir une telle difference entre 2007 et 2009 ou 2004 qui semblent pourtant avoir des anomalies similaires. En 2007, l'anomalie froide va du nord de la Bretagne aux Acores et au Senegal. Autant dire qu'elle est tres au sud. Or a cette lattitude on trouve l'anticyclone des Acores (l'anomalie negative illustre bien le temps pourrit de juin juillet aout en Europe de l'ouest d'ailleurs), donc forcement la "theorie" traitee n'est pas verifiee. De plus on se rend compte que l'anomalie entre le Quebec et le RU [la ou se creusent les depressions] etait positive en 2007 contrairement a 2008 ou 2009, ce qui peut expliquer l'absence totale de poussee de geopotentiels sur l'Atlantique de tout l'hiver: scenario classique de depressions au nord et au anticyclone au sud.

Si on prend une condition de plus a ce que tu disais on a la correlation: anomalie negative a partir de 45 degres nord se prolongeant au moins a 55 degres nord de lattitude. Ce qui nous donne 2004, 2008 et 2009.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hugogo   

D'ailleurs si on prend les conditions ci dessus et qu'on prend les hivers froids depuis 1997 on a:

1997 -> faible anomalie negative sur la zone fin aout 1996 [ http://www.osdpd.noaa.gov/data/sst/anomaly/1996/anom.8.31.1996.gif ]

2003 -> On a une anomalie douce fin aout [ http://www.osdpd.noaa.gov/data/sst/anomaly/2002/anomnight.8.30.2002.gif ], mais l'hiver n'arrive qu'au mois de janvier avec un mois de Decembre remarquablement doux. Cependant regardons deux mois plus tard seulement: http://www.osdpd.noaa.gov/data/sst/anomaly/2002/anomnight.10.29.2002.gif On retrouve donc notre anomalie negative sur la zone.

2005 -> faible anomalie negative sur la zone fin aout 2004

2006 ->Anomalie Positive sur la zone fin Aout 2005

2009 -> Anomalie negative marquee sur la zone fin Aout 2008.

Finalement il n'y a que 2006 pour qui ca ne colle pas sur la periode. Etrange mais c'est quand meme du 4/5 pour le moment, d'autant que les autres hivers tres doux de la periode [1999, 2000, 2002, 2007] etaient precedes d'anomalies super positives sur cette zone.

Pour finir [mais la c'est hautement speculatif], il faut noter que le seul hiver froid n'ayant pas ete precede d'une anomalie negative sur l'Atlantique nord est aussi le seul a ne pas avoir connut de vrai pic de froid en Europe de l'ouest. Pourtant le froid etaient omnipresent en Europe Centrale: Il n'a donc pas reussit a nous atteindre. Une explication serait donc que les anticyclones Scandinaves etaient trop a l'ouest, qu'il n'y avait pas assez de support sur l'Atlantique.

Quelqu'un sait il ou on pourrai trouver les anomalies SST pour chaque annee depuis 1950 ou autres? Il y a peut etre un truc a exploiter avec tout ca.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
th38   

Petite parenthèse pour dire que Fred a mis à jour ses prévisions. Et il n'y va pas de main morte. C'est doux sur toute la ligne. En revanche, c'est assez humide en Méditerranée (ça corroborerait mes dires).

http://news.lameteo....id=53&Itemid=27

Ca devient un peu facile; depuis 20 ans, les hivers doux sont légions, 3 sur 4 sont au dessus des moyennes trentenaires jusqu'en 90 (15 sur 20 exactement) , résultats tous les arguments y passent y compris le cycle des 22 puis 23 ans qui ressort pour la 4ème année consécutive !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
judd   

Ca devient un peu facile; depuis 20 ans, les hivers doux sont légions, 3 sur 4 sont au dessus des moyennes trentenaires jusqu'en 90 (15 sur 20 exactement) , résultats tous les arguments y passent y compris le cycle des 22 puis 23 ans qui ressort pour la 4ème année consécutive !

Pas forcément facile ! plus le temps avance avec cette série d'hiver doux, plus les chances d'avoir un hiver froid à franchement froid augmente.

Tout du moins je pense...

Mais bon, en revenant aux prévis de Fred Decker... en effet ça semble extrême mais, dans le cas où ça se réalise, Fred et DJ auront vu juste et moi, j'irais habiter dans le grand nord, je ne voudrait plus revivre un hiver 2007 ! default_laugh.png

Mais selon moi, l'hiver ne sera pas si doux que ça...

A suivre, c'est à la fois proche mais... tellement loin.

ju

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hugogo   

En fait l'automne est la meilleurs des saisons, puisque c'est celle qui precede la plus belle, et donc on peut encore rever de ce qu'on veut. Apres tout qui sait, on aura peut etre un remake de 1963?

Concernant les "chances d'avoir un hiver froid", je omprends ce que tu veux dire mais c'est faux mathematiquement. Imaginons que l'anomalie finale de l'hiver etait liee au hasard [de toute maniere on est a 3 mois de l'hiver donc en fin de compte nos previsions relevent vraiment du hasard]. Alors a priori t'as une chance sur deux d'avoir un hiver froid et vis versa. Mais c'est pas ca qui va t'empecher de te taper 50 hivers doux d'affile ou 50 hivers froids d'affile.

En fin de compte on observe meme le contraire: les hivers rudes seraient suivis d'hivers froids tandis que les hivers doux seraient suivis d'hivers doux. Par exemple:

Les hivers dans les annees 1910 ont souvent ete tres doux, de meme que dans les annees 1930.

Dans les annees 1940 on compte nombre d'hivers tres rudes et de grosse vagues de froid: 1940, 1941, 1942, janvier 1945, Janvier 1946, 1947.

1953 fut un hiver froid, la France connut pourtant des grands froids l'annee suivante et surtout une des plus grosses vague de froid en fevrier 1956

1963 fut glacial, ce qui n'empecha pas 1964 d'etre tres froid, 1965 d'etre lui aussi bien froid et janvier 1966 de connaitre une vague de froid tres severe. Meme 1967, 1968 et 1969 fut plutot froids.

1985 Connut une grande vague de froid, tout comme les deux annees qui suivirent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lolox   

Oui, l'upwelling concerne surtout les zones proches des côtes, mais les eaux fraîches une fois remontées se diffusent en surface vers le large sous l'action du vent. D'autre part, Dj, je te précise quand même que les coups de vents ne concernent pas seulement les côtes. Les mouvements induits brassent, même au large, la mince couche d'eau chaude de surface avec les eaux sous-jacentes plus fraiches, si bien que les STT se refroidissent. La Méditerranée n'est que superficiellement chaude ! Il faut s'en rappeler !

Euh... Si mes souvenirs sont bons, c'est quand même très relatif cette "fraicheur" de la Méditerranée, puisqu'en profondeur la température moyenne est autour de 13°C. Il n'y a que dans ses parties les moins profondes comme l'Adriatique où sa température passe en dessous de ces 13°C default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Là où je te rejoints, c'est qu'elle ne semble pas constituer un élément déterminant mais plutôt déterminé même si à la faveur de certaines conditions synoptiques, elle peut engendrer des creusements significatifs ayant des conséquences sur nos régions. Mais ce n'est que contextuel et pas non plus systématique default_happy.png/emoticons/happy@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
williams   

Et parfois pas...

Je crois que c'est williams qui avait fait sur le forum une étude stat sur la nature des hivers ayant suivi un automne froid ou doux. Et ça n'était pas vraiment concluant dans mes souvenirs, mais je n'arrive pas à retrouver son texte, si c'est bien lui.

On peut citer aussi science et climat qui obtiennent des résultats pas trop mauvais :

Décembre excédentaire en tempé : +1,3°C +/- 0,8, excédent de précipitations

Janvier déficitaire en tempé : -0,6°C +/- 1,5, déficit en précipitations

Février dans les normes en tempé : +0,1°C +/- 1,3, excédent en précipitations

Mais ce qui ressort le plus de ces chiffres c'est la très grande incertitude pour décembre et surtout janvier et février, l'échéance est très lointaine quand même....sleep.gif

PS : déjà 18 posts sur ce sujet, l'hiver déchaîne vraiment les passions !

A+

Je supose que tu veus parler de ceci /index.php?showtopic=33645&st=880&p=854821'>http://forums.infoclimat.fr/index.php?showtopic=33645&st=880&p=854821entry854821 Mais il faudrait attendre pour cela car on est qu'au début de l'automne donc en 3 mois l'anomalie de la SST peut tres bien évoluer entre les effets de cyclones...

Quelqu'un sait il ou on pourrai trouver les anomalies SST pour chaque annee depuis 1950 ou autres? Il y a peut etre un truc a exploiter avec tout ca.

Tu les as ici : http://data.giss.nasa.gov/gistemp/maps/

Williams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Guest   
Invité Guest

Euh... Si mes souvenirs sont bons, c'est quand même très relatif cette "fraicheur" de la Méditerranée, puisqu'en profondeur la température moyenne est autour de 13°C. Il n'y a que dans ses parties les moins profondes comme l'Adriatique où sa température passe en dessous de ces 13°C default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

En effet Laurent, mais 13°c c'est déjà significatif. Vu que la couche d'eau chaude en surface est peu épaisse, c'est avec une grande rapidité que ces eaux fraiches peuvent remonter en surface ou être brassées avec les eaux plus chaudes.

Pour preuve il faudra suivre les STT aux prochains coups de Mistral et de Tramontane : on verra les températures s'abaisser rapidement de 25°c à 17-18°c (c'est à dire la température de la Manche lol) sur les rivages de Provence et du Golfe du Lion. En Méditerranée, on peut donc passer de STT très excédentaires à des STT déficitaires en peu de temps, ce qui n'est pas du tout vrai pour l'Atlantique. C'est pourquoi, pour en revenir aux propos de Dj, on ne peut s'appuyer (à mon avis) sur les STT Méditerranéennes pour établir des corrélations permettant d'établir des prévisions saisonnières, ces anomalies de STT étant beaucoup trop volatiles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
judd   

Pleins de choses ontéressantes sur ce fil, le sujet commence très bien cette année je trouve default_rolleyes.gif

C'est bon signe ! default_happy.png/emoticons/happy@2x.png 2x" width="20" height="20">

Fin du HS//

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avoue que les propos de yann sont assez séduisants, mais je ne les avaient pas occultés de mon esprit avant d'analyser les cartes SST. Il s'agissait tout simplement pour moi de retrouver un minimum de corrélation entre SST (fin Août... la date est-elle bien choisie ?) et le futur hiver.

Je vais revoir les cartes pour l'Atlantique selon ce que dit hugogo.

Judd, je n'ai jamais annoncé d'hiver froid, doux ou quoi.. j'ai simplement dit que la température de la Méditerranée était actuellement très très chaude, et que la corrélation surprenante que l'on a actuellement irait totalement vers un hiver fortement pluvieux en Méditerranée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
laseryag   

Bonjour à tous

je reviens sur l'anomalie froide sur l'atlantique j'ai lu quelque part que c'est grace en partie au GS que notre climat l'hiver etait pluto tempéré en france car en faisant son petit bonhomme de chemin rolleyes.gif il avais tendance grace à l'évaporation de l'eau à bloquer l'air polaire qui vient d'amerique du nord donc pure supposition si l'anomalie froide persiste est ce que cette air polaire n'aurait plus de facilité à venir jusqu'a nous en hiver ????

Nb je suis totalement novice en prévis mais bon ya un debut à tout donc je me suis permis ce post j'accepte toutes vos remarques bonnes ou mauvaises pour m'aider à m'enrichirblushing.gif

bonne journée

Nicolas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.