Ben

Tornades dans l'Aisne et la Marne

Messages recommandés

Posté(e) - Lieu : Neuvy (Marne), alt. : 160 m.

Voici ce que j'ai pu lire ce matin dans "l'Union" édition d'Epernay du 12/02/2007:

(extrait du site Internet; lien temporaire: http://www.lunion.presse.fr/dep/20070212.UNA8707.html?1527 ):

Le canton de Montmirail touché par une mini-tornade

Hier après-midi, la commune de Janvilliers et le hameau de Montcoupot ont essuyé d'importants dégâts après le passage d'une mini-tornade sur le canton de Montmirail. Aucun blessé n'est à déplorer.

//«LA dernière fois que j'ai vu de tels dégâts après le passage d'une mini-tornade, c'était le 26 décembre 1999. Tout a été vraiment très vite. Les tuiles de mon toit se sont envolées. Mes sapins ont tous été décapités et leurs cimes sont allées atterrir sur la route. Heureusement, on a évité l'accident de la route. ».

Roger Mesnard n'en revient toujours pas. Hier après-midi, la mini tornade qui s'est abattue sur une partie du canton de Montmirail n'a pas épargné la maison qu'il habite depuis 1968 au lieu-dit « La Dorgeaterie » situé à proximité du hameau de Montcoupot.

100 m2 de tuiles envolées

Déjà bien présentes le matin, les rafales de vent sont allées crescendo dès le début de l'après-midi et c'est vers 14 heures que l'alerte a été donnée par les habitants de Janvilliers qui ont vu leur toiture s'envoler. La mini tornade a provoqué de nombreux dégâts dans les communes et lieux-dits situés le long de la Départementale 933 sur l'axe Montmirail/Châlons-en-Champagne.

Une vingtaine de sapeurs-pompiers, essentiellement ceux du Centre de Secours de Montmirail renforcés par le lieutenant Paquet, l'OPS et la grande échelle de Sézanne se sont essentiellement concentrés sur les toitures, d'abord en sécurisant les lieux puis en remettant les tuiles en place avant de bâcher les toits.

A Janvilliers, plus précisément au lieu-dit « La Boularderie », au total, ce sont près de 100 m2 de tuiles qui se sont envolées, sans faire de victime parmi les riverains et les automobilistes.

Cinq maisons ont été fortement touchées par le vent mais le relogement n'était pas à l'ordre du jour hier soir.

De leur côté, les gendarmes d'Etoges, d'Epernay et ceux de Montmirail se sont succédé jusqu'en fin de journée pour assurer une circulation alternée sur la D 933.

A Montcoupot, un hameau situé à quelques kilomètres à peine de Montmirail, les agents de la DDE ont procédé à l'enlèvement de nombreux arbres venus atterrir sur la D 933 ce qui a eu pour effet de stopper la circulation sur cet axe, une heure durant.

En revanche, le passage de la mini tornade n'a provoqué aucune coupure d'électricité. Seuls, quelques agents EDF ont dû intervenir sur un poteau électrique situé à proximité de la maison de Roger Mesnard après l'arrachage d'un câble par des sapins. A noter que le sud du département de l'Aisne, notamment le secteur de Marchais en Brie a également subi d'importants dégâts après le passage de la mini-tornade.

L'intervention des sapeurs-pompiers s'est achevée vers 21 heures hier soir.

Corinne Lange //

Sans doute un front de rafales, le ciel était très menaçant vers le Nord depuis chez moi vers 14/15h hier.

Janvilliers se situe à environ 8 km à l'Est de Montmirail.

***EDIT MODERATION : Topic renommé, il sera déplacé dans la rubrique "phénomènes violents" si l'un des deux cas (ou les deux) venaient à être avérés***

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Neuvy (Marne), alt. : 160 m.

J'ai cherché et trouvé d'autres infos sur les dégats dans l'Aisne cette fois ci, on parle de tornade

Edition de Soissons:

Sud de l'Aisne La tornade fait des dégâts

« Instantanée et violente ! » Jean-François Riteau résume ainsi la tornade qui s'est abattue hier après-midi sur le territoire de deux communes du sud de l'Aisne, Viels-Maisons et Marchais-en-Brie. Demeurant à Marchais-en-Brie, l'homme qui déjeunait avec sa petite famille, n'a rien vu venir : « Ca n'a même pas duré deux minutes, mais tout s'est mis à voler dans tous les sens ». Le sinistre passé, il détaille les dégâts : « des trous dans la toiture, deux baies vitrées brisées, les voitures cabossées par les tuiles. ».

A quelques mètres de là, même spectacle de désolation chez Marie-Claude et Ghislain Hoyon. Des tuiles jonchent la cour. Des morceaux de sapin s'entassent contre un muret. Malgré tout, des hommes sont déjà arc-boutés sur la toiture pour remplacer les tuiles cassées du garage et d'une chambre. « J'étais en train de passer l'aspirateur quand j'ai entendu un gros bruit. Le sapin du voisin avait atterri dans notre cour sur ma Fiat Panda ! ».

Le voisin, Michel, attend les pompiers, au milieu des tuiles brisées : « Ils vont dégager la cheminée qui s'est couchée sur la toiture et qui menace de tomber à tout moment ».

L'homme qui habite une coquette maison depuis quatre ans dit avoir eu « la trouille » : « J'ai entendu un gros boum et les tuiles se sont mises à voler dans tous les sens. Heureusement, il n'y a aucun blessé, ce ne sont que des dégâts matériels ».

Quarante-cinq pompiers

Le maire et entrepreneur Alain Moroy qui a reçu plusieurs coups de fil dans la foulée de la tempête est sur le qui-vive : « On répare ce qu'on peut. Nous essayons de mettre les toitures hors d'eau en priorité ».

Les pompiers et des techniciens d'EDF étaient aussi sur la brèche. Ils étaient 45 soldats du feu environ à se mobiliser dimanche après-midi et encore une bonne partie de la soirée. Ils sont venus de Viels- Maisons, Château-Thierry, Charly-sur-Marne, Sissonne, Braine, Saint-Eugène, Trélou-sur-Marne et Chézy-sur-Marne. « Nous n'avons pas eu de blessé à secourir plutôt des chaussées à dégager et des toitures à bâcher » a indiqué le Lt Emmanuel De Staercke, du centre de secours de Viels-Maisons. Les appels au secours ont surtout été lancés du hameau de Vallery à Viels-Maisons où sept pavillons ont été touchés ainsi qu'à Marchais - ferme de Courmont, maison de retraite, hameau de Coulgy - où une vingtaine de maisons et bâtiments ont été endommagés.

Autour, des sapins sectionnés en deux, des arbres décapités, des panneaux de signalisation couchés à terre ou des tonnelles démantibulées. Sans compter des lignes électriques à terre. « On n'avait pas été aussi touchés par la tempête de 99 ! » indiquait hier un habitant, les manches retroussées. A noter que plusieurs maisons ont aussi été fortement touchées par cette tornade à Montmirail dans le département Marnais, tout proche.

F.P.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Dax (40)

Décidément, après le 1er janvier, ce 11 février pourrait être en passe de s'inscrire aussi dans les annales de Nicolas default_clover.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'où l'intérêt de ne JAMAIS négliger un cas incertain.

Et dire que j'avais peur de m'ennuyer cette semaine ! default_clover.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne vois quand même pas grand chose dans ces articles qui puisse nous démontrer à coup sûr qu'il s'agisse de tornades. A voir plus en détail, mais ça reste bien incertain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Neuvy (Marne), alt. : 160 m.

Je ne vois quand même pas grand chose dans ces articles qui puisse nous démontrer à coup sûr qu'il s'agisse de tornades. A voir plus en détail, mais ça reste bien incertain.

Vu la distance entre les deux endroits (env 20/30 km) il doit s'agir de deux phénomènes distincts.

Je suis le premier surpris car hier après-midi la traine chez moi n'a pas été très virulente (2 mm quelques rafales à 60 km/h), et je ne suis qu'à 25/28 km du 1er cas. Il y a des photos sur l'édition papier mais je ne l'ai pas en main.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'Est de la Marne avait été concerné par des orages assez électriques et virulent en cours d'après midi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'Est de la Marne avait été concerné par des orages assez électriques et virulent en cours d'après midi.

Comme quoi, je n'ai pas rêvé ! Et certains journalistes ne savent pas une seconde de quoi il parlent une fois de plus quand on voit l'incohérence totale de leurs propos !/index.php?s=&showtopic=18948&view=findpost&p=416645'>http://forums.infoclimat.fr/index.php?s=&a...st&p=416645

Florent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme quoi, je n'ai pas rêvé ! Et certains journalistes ne savent pas une seconde de quoi il parlent une fois de plus quand on voit l'incohérence totale de leurs propos !

/index.php?s=&showtopic=18948&view=findpost&p=416645'>http://forums.infoclimat.fr/index.php?s=&a...st&p=416645

Florent.

Aucune chance pour que ce soit le même évènement. La cellule responsable de la tornade s'est formée entre Meuse et Vosges. Les gros orages marnais avaient lieu bien plus au Nord, dans les environs de bar Le Duc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà une première cartographie de ce que l'on pourrait appeler :

Tornade à Montmirail (51)

11/02/2007 vers 14:00

La tornade aurait été signalée dans tous ces points qu'il est encore malaisé de relier, sauf pour le tronçon central...

Au niveau du déplacement Est -> Ouest ou l'inverse ??

tornademontmirailmb1.jpg

Florent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Neuvy (Marne), alt. : 160 m.

Je me suis procuré les journaux locaux et surprise ! Dans le "Pays Briard", une page est consacré à une autre "tornade" qui a sévi dans la localité de la Trétoire (près de Rebais, Seine-et-Marne), dimanche 11/02 vers 13h30/14h. Or, si florent76 eut prolongé sa carte de 15 km vers l'Ouest, il serait tombé sur ce village !

J'espère pouvoir scanner les journaux demain, car ensuite, je pars à Toulouse, et je ne pourrais plus trouver d'autres infos.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis en train de me demander si ce n'est pas tout simplement un beau front de rafales qui a accompagné les orages marnais. Qu'en pensez vous?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis en train de me demander si ce n'est pas tout simplement un beau front de rafales qui a accompagné les orages marnais. Qu'en pensez vous?

J'ai commencé à examiner ces deux cas pour les enregistrer et je pense comme vous. Surtout quand on prend de la hauteur géographique comme vous l'avez fait, et qu'on constate l'avancée constante d'un phénomène sur plusieurs dizaines de kms. Alors que selon vous, le front orageux n'était pas de nature à engendrer une tornade capable de faire ça. Le deuxième article mentionne certains détails (brièveté...) qui font hésiter entre les deux, mais l'hypothèse front de rafales me paraît la plus probable.

A propos, j'insiste sur le fait que cette foutue expression minitornade nous empêche de valider non seulement les cas de tornades, mais aussi les cas de fronts de rafales. L'incertitude marche dans les deux sens...

Heureusement qu'il y a l'examen approfondi de la situation météo pour permettre de trancher.

Ps : il y a quand même ce détail du témoignage "les tuiles se sont mises à voler dans tous les sens" concernant le cas de Marchais en Brie, qui m'incite à le classer en tornade possible (incertain cat B dans la bdd).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Neuvy (Marne), alt. : 160 m.

Les photos ne sont pas concluantes, donc je ne les met pas.

Mais mon frère a recueilli le témoignage d'une personne habitant à Marchais-en-Brie: elle était dehors quand elle a subi le coup de vent (20 secondes), elle s'est alors réfugié dans un hangar et là, elle a vu distinctement les tuiles tourbillonner dans un sillage de 20 m de large, pas davantage. Toujours selon ce témoin, la tornade (puisque selon moi c'en est une) a laissé un sillage très net dans un bois (toujours près de Marchais) de 10/20 m de large; enfin elle s'est déplacé d'Ouest en Est, vers 13h30/13h45.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les photos ne sont pas concluantes, donc je ne les met pas.

Mais mon frère a recueilli le témoignage d'une personne habitant à Marchais-en-Brie: elle était dehors quand elle a subi le coup de vent (20 secondes), elle s'est alors réfugié dans un hangar et là, elle a vu distinctement les tuiles tourbillonner dans un sillage de 20 m de large, pas davantage. Toujours selon ce témoin, la tornade (puisque selon moi c'en est une) a laissé un sillage très net dans un bois (toujours près de Marchais) de 10/20 m de large; enfin elle s'est déplacé d'Ouest en Est, vers 13h30/13h45.

Merci pour ce très précieux témoignage qui accrédite la tornade Ben : ce n'est pas toujours facile de faire la différence... Il faudrait maintenant essayer de savoir si c'est la même tornade qui a parcouru toute la distance d'ouest en est (ou dans l'autre sens ?)...Florent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Mairy sur Marne (10 km Se de Châlons en Champagne) alt : 90m

Bonsoir,

j'ai un train de retard, je n'avais pas vu ce sujet.

Que pensez-vous de ça ?

http://chemins-de-traverse.allmyblog.com/h...0217_233329.jpg

Chalons en champagne le dimanche 11 février. Fortes averses de grêle. tout à coup j'aperçois un phénomène étonnant .

Alors, c'est le couloir de la grêle ? Ou bien la base d'un tuba cachée par l'averse ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi, c'est clairement le rideau de précipitations grêleuses poussées par une rafale. Après, en se concentrant sur la photo, on aperçoit effectivement une sorte de base plus sombre avec une sorte d'apendice mais j'ai du mal à affirmer quoique ce soit, la photo, aussi bonne soit-elle montrant très vite ses limites. Peut être un nuage de condensation ou fractus en train de s'élever vers le Cb. Les bases ne sont pas nettes en tous cas. L'hypothèse du tuba devient même assez difficile à envisager car ce genre de phénomène n'a pas l'habitude de se produire sous un rideau de grêle, mais plutôt à l'écart des zones précipitantes, sous des bases souvent bien nettes et moins humides. Nous avions eu un cas similaire je crois au large de la Normandie une fois, où on pouvait confondre un rideau de précip à une trombe marine très facilement, tant la ressemblance était frappante.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Mairy sur Marne (10 km Se de Châlons en Champagne) alt : 90m

Pour moi, c'est clairement le rideau de précipitations grêleuses poussées par une rafale.

Cela semble clair effectivement. Quelques secondes avant, c'éait plus net ! Je pense aussi à un phénomène de condensation mais peut-être lié à un fort courant ascendant qui pouvait engendrer un tuba... ce n'est pas du tout évident ! J'ai déjà vu des tubas qui n'ont jamais atteint le sol (nb : 2). C'est clair que c'est bien plus net !

Pour faire la photo, j'ai dû avoir 2 ou 3 secondes pour me décider...

Cela me fait penser à un arcus qui s'était développé... J'vais essayé de le suivre pour le prendre en photo car il était exceptionnel : parfaitement cylindrique mais assez long et d'une noirceur...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il n'empêche que pour revenir aux éléments principaux et au témoignage de Ben, que c'est bien une tornade qui est passée par Marchais-en-Brie. Nous avons pour l'heure que peu de nouveaux éléments pour alimenter ce dossier...

Florent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Neuvy (Marne), alt. : 160 m.

Il n'empêche que pour revenir aux éléments principaux et au témoignage de Ben, que c'est bien une tornade qui est passée par Marchais-en-Brie. Nous avons pour l'heure que peu de nouveaux éléments pour alimenter ce dossier...

Florent.

Et comme je suis désormais à Toulouse pour plusieurs mois, je ne pourrais plus fournir d'autres infos...

Si les quelques forumeurs habitants dans le coin veulent prendre la relève, qu'ils le fassent !

C'est ce même secteur de Marchais-en-Brie qui avait déjà subi un orage diluvien fin Juin 2005 (le samedi 25 ?) avec de mémoire 40 mm à Montmirail, 65 à Marchais et près de 100 dans une localité proche ! !

Souvent de gros orages par là-bas (et plus vers Château-Thierry).

Par ailleurs, je suis preneur de toute information (coupure de journaux, témoignage...) concernant la F2 qui a ravagé la Brie-Est (particulièrement les villages de Sancy-lès-Provins, Augers-en-Brie (77) et Esternay et alentours (51)) le 19 ou 20 Septembre 1973, tornade vu à l'époque par mes parents notamment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.