Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Suivi des volcans islandais


mick4307
 Share

Recommended Posts

Moi j'ai le sentiment que la caldera et la fissure ne sont plus vraiment reliées par le dyke. La fissure est directement alimentée des profondeurs.

Maintenant, je ne sais pas trop quoi penser des séismes peu profonds dans la caldera : baisse de pression ou au contraire augmentation ?

Mais en regardant les séismes de 48 dernières heures, il semble y avoir une colonne très profonde (jusque plus de 20km) : remontée de magma ?

Link to post
Share on other sites

  • Replies 3.9k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Evolution de l'éruption depuis cette nuit, avec un fonctionnement par cycle avec : une phase d'arret complet de l'effusion pendant quelques minutes, suivi d'une puissante fontaine de lave puis d'

Plutôt de l'ordre de la centaine de mètres apparemment   https://www.facebook.com/Association.France.Islande/posts/5487482714602870  

~~ Légère augmentation de la sismicité à proximité du Grímsvötn ~~   Une augmentation de la sismicité a été constatée durant la nuit et plus généralement depuis hier matin à proximité du Grí

Posted Images

Posted
Bouliac (Gironde)

Mais en regardant les séismes de 48 dernières heures, il semble y avoir une colonne très profonde (jusque plus de 20km) : remontée de magma ?

J'ai pensé à cela aussi, mais le nombre de séisme me semble bien réduit pour une remontée magmatique... Il n'y a aucun essaim... Juste quelques rares séismes.
Link to post
Share on other sites

Link to post
Share on other sites

Posted
Bouliac (Gironde)

il il y'a pas mal de scénario qui indique que l'éruption est entrain de ce terminer et que les réserves sont entrain de se vider

Sources ? Vous voulez pas plutôt dire "des signes qui évoqueraient que l'éruption se termine" ?

Les 4 scénarios restent les suivants :

Four scenarios are still likely:

    • The migration of magma could stop, resulting in a gradual reduction in seismic activity and no further eruptions.
    • The dyke could reach the Earth's surface at different locations outside the glacier. Lava flow and/or explosive activity cannot be excluded.
    • The intrusion could again reach the surface under the glacier and possibly lead to a significant eruption. This would most likely produce a flood in Jökulsá á Fjöllum and perhaps explosive, ash-producing activity.
    • An eruption in Bárðarbunga. The eruption could cause an outburst flood and possibly an explosive, ash-producing activity. In the event of a subglacial eruption, it is most likely that flooding would affect Jökulsá á Fjöllum. However it is not possible to exclude the following flood paths: Skjálfandafljót, Kaldakvísl, Skaftá and Grímsvötn.

Link to post
Share on other sites

il il y'a pas mal de scénario qui indique que l'éruption est entrain de ce terminer et que les réserves sont entrain de se vider

C'est à mon avis le scénario le plus probable mais les chances d'une autre tournure sont loin d'être faibles

Je n'ai pas l'impression qu'il y ait beaucoup d'éléments indiscutables qui font pencher nettement vers ce scénario

Link to post
Share on other sites

Posted
Bouliac (Gironde)

La baisse de l'activité sismique au sein du dyke pourrait s'expliquer (en partie) par le fait que la roche est maintenant majoritairement en fusion au sein de celui-ci. Le magma a tendance a rencontrer de moins en moins d'obstacles rocheux. Les séismes volcano-tectoniques se produisent quand le magma rencontre la roche froide environnante (ce qui expliquait la crise sismique exceptionnelle qui accompagnait la formation du dike). Si, à l'avenir, le magma venait à emprunter un autre cheminement (éruption dans la caldeira par exemple), l'activité sismique augmenterait probablement à nouveau.

Tant que l'activité sismique n'est pas totalement éteinte, difficile de privilégier un scénario. D'ailleurs, Gisli Olafsson m'avait répondu qu'à l'heure actuelle, qu'aucun n'était privilégié (parmi les 4 exposés dans mon message précédent).

Link to post
Share on other sites

Posted
Strasbourg-centre (soir&WE) / Gresswiller (jours ouvrés)

Que d'avis péremptoires ici alors que les scientifiques eux-même ne savent pas ce qui va se passer.

Maintenant que le magma est là, tout proche, certes ça peut s'arrêter mais il peut aussi se passer des tas d'autres choses. Ça peut durer longtemps en plusieurs éruptions fissurales comme les feux de Myvatn il y a 30 ans par exemple.

Link to post
Share on other sites

On ne détermine pas une éruption possible au nombre de séismes,

Ici on a eu énormément de séismes, du fait de l'ouverture d'un dyke et que le système est quelques peu "grippé" vu que sa dernière éruption date, donc le magma qui remonte vers la surface dans la caldeira ou qui s'écoule par dyke doivent faire de la place pour s'échapper.

Vous avez des tas d'éruptions assez conséquentes, qui ont eu des crises sismiques faibles qui les précédaient voir pas de crise, le Piton de la Fournaise se contente bien souvent d'un trémor harmonique de quelques minutes avant la sortie de la lave, comme le Kilauea, leurs systèmes sert tellement souvent, que le magma a une autoroute pour remonter et donc ne produisent que peu de séismes précurseurs, cela circule tellement bien en dessous.

Ici le magma a du se créer des passages d'où l'importance de la crise.

Cela n'annonce pas forcément qu'il y aura une éruption de la caldeira pour autant, par contre il prend le chemin d'une éruption, dans les heures, les jours, les semaines, les mois, les années au delà je ne pense pas, une poignée d'années oui mais le magma est trop remontée pour que l'on puisse éviter l'éruption à moyen terme (on va dire 10ans).

Mais El Hierro au eu un comportement similaire au Bardarbunga et tout s'est arrêté, du moins pour le moment.

La crise sismique précédente l'éruption de l'Eyjafoll était 100 fois moins importante que celle actuelle et pourtant il est entré en éruption.

Je rappelle que le Mont Saint-Helens explose dans un séisme de magnitude M5.5, le Bardarbunga lui en a déjà produit une douzaine de M5+ depuis le début de la crise et pas d'éruption pour autant.

Il y a énormément de paramètres en prendre en compte et beaucoup nous en sont inconnus. L'un des principaux et la configuration de la chambre magmatique du Bardarbunga, elle est estimé à 300km3 mais on a surement pas à faire à une cavité de 300km3 comme on le voit dans les livres scolaires.

Cela doit être un ensemble de dykes, de sills et divers chambres magmatiques, ici seule la chambre supérieure serait susceptible d'entrainer une éruption et là encore, quand on parle de vidange de chambre, en réalité, c'est une toute petite portion qui est vidangée, en général on estime à 10% maximum le magma qui peut entrer en éruption et même pas la moitié de ces 10% entrera réellement en éruption.

Pour le Bardarbunga, même quelques %, cela peut se compter en quelques milliards de m3 de magma éjecté en surface.

Link to post
Share on other sites

L'affaissement d'une vingtaine de mètres de la surface de la Caldeira peut être lié à une activité hydro-thermale sous glacière dont l'intensité serait insuffisante pour avoir raison de l'épaisseur de glace qui recouvre le site... Enfin, ça, c'est mon hypothèse

Lolox, ton hypothèse m'interpelle wink.png

Il y a quelque chose qui t'y fais penser?

Quand les vibrations se sont poursuivis au début, comme on était relativement loin des aires géothermiques habituelles,

et que sur les sismos les ondes de propagation que j'ai vu à ce moment là ne me paraissaient pas ressembler à ça,

j'ai laissé tomber cette idée.

Link to post
Share on other sites

Posted
La-Chapelle-Saint-Florent (49)

Et si on laissait tomber les hypothèses sur ce topic pour ne laisser que les faits et observations ? Perso j'ai une connaissance très basique de la volcanologie comme la plupart ici (malgré des études universitaires en science de la terre default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> ) mais je viens pas ici pour avoir toutes les hypothèses de tout et tout le monde mais bien pour avoir des infos en temps réel ou des liens vers des trucs sympas en rapport à cet événement volcanique. Merci. Déjà 44 pages, donc faisons preuve d'un peu plus de clarté dans les infos. Thanks.

Link to post
Share on other sites

et la terre cessa de gronder et et les fissures se refermerent.....miracle ....

une comparaison avait été étudiée avec l'erta al avec à la clé une théorie sur la chambre magmatique et son comportement :

http://www.futura-sciences.com/magazines/terre/infos/actu/d/volcanologie-volcans-meilleure-prevision-eruptions-islande-ethiopie-37902/

3eefc833ca_37984_magma-divergence_wright-nature-geoscience-2012.jpg

a noter que les feux de Mývatn ont été suivis par l' explosion de Víti

Link to post
Share on other sites

Posted
Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Lolox, ton hypothèse m'interpelle default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Il y a quelque chose qui t'y fais penser?

Quand les vibrations se sont poursuivis au début, comme on était relativement loin des aires géothermiques habituelles,

et que sur les sismos les ondes de propagation que j'ai vu à ce moment là ne me paraissaient pas ressembler à ça,

j'ai laissé tomber cette idée.

Il y a plusieurs choses qui m'amènent à évoquer cela comme une hypothèse possible smile.png

Le fait que les relevés de conductivité des eaux de fonte du glacier recouvrant la Caldera ont mis en évidence une augmentation de celle-ci sans que toutefois de signes manifestes d'éruption ne soient détectés sous la calotte glaciaire.

En effet, si l'on part du principe qu'il y a environ 400 mètres de glace qui recouvre le secteur, une éruption même mineure, avec tous les dégazages que cela implique et le caractère explosif que l'on relèverait au contact du magma et de la glace, nous aurions vu des effondrements beaucoup plus conséquents que ce qui sont observés jusque là. Ajoutons à cela que l'on aurait assisté à une série importante de séismes mineurs localisés en surface sur le secteur concerné, et à des échappements probables de gaz par le biais des chaudrons constatés en surface.

Du coup, en l'absence de preuve manifeste d'une arrivée de magma en surface, au niveau de la calotte glaciaire, l'augmentation de conductivité me parait ne pouvoir provenir que d'une activité hydrothermale confinée sous le glacier wink.png

EDIT : Désolé Damien, une énième hypothèse de publiée, mais j'avais commencé à répondre avant que tu ne postes ton message, mais étant au boulot je n'ai pas le temps de rédiger vite mes messages default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites

"Du coup, en l'absence de preuve manifeste d'une arrivée de magma en surface"

juste pour dire: ce qui compte ce n'est pas seulement la pression magmatique...c'est la difference de pression.Si il y a peu de glace il n'y a pas besoin d'une grand pression magmatique pour provoquer une éruption ....

pour le grimsvotn ils avaient bien fait un parfum..?

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/05/30/97002-20110530FILWWW00502-2eme-parfum-inspire-d-un-volcan-islandais.php

imaginez qu'ils nous en fassent un parfum pour celui ci...qui sentirait l'H2S....tongue_smilie.gif

Link to post
Share on other sites

Posted
Isbergues 29m Fiefs 200m
Posted
Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

"Du coup, en l'absence de preuve manifeste d'une arrivée de magma en surface"

juste pour dire: ce qui compte ce n'est pas seulement la pression magmatique...c'est la difference de pression.Si il y a peu de glace il n'y a pas besoin d'une grand pression magmatique pour provoquer une éruption ....

pour le grimsvotn ils avaient bien fait un parfum..?

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/05/30/97002-20110530FILWWW00502-2eme-parfum-inspire-d-un-volcan-islandais.php

imaginez qu'il nous en fasse un parfum pour celui ci...qui sentirait l'H2S....tongue_smilie.gif

Certes floup, cela dit, l'arrivée de magma, et de gaz brulants (entre 800 et 1100°C) au contact de la glace a la faculté de crée une libération d'un mélange de gaz/vapeur d'eau qui sous l'effet de la pression combinée à la chaleur parviendrait à mettre à mal la calotte en surface.

D'ailleurs, pour le Grimsotn, lors de l'arrivée du magma en surface, l'explosivité a été quasi-immédiate lorsque la lave est entrée en contact avec la glace qui recouvrait le cratère default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites

  • Sebaas changed the title to Suivi des volcans islandais

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...