Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 23 juin au 29 juin 2014, prévision météo semaine 26


Recommended Posts

Posted
Servon-sur-Vilaine (35)

Bonjour à tous,

Je me permet de lancer le topic pour les prévisions de la semaine 26 ! En effet, je pars en Vacances cette semaine là donc le temps m'intéresse quelque peu !

Suite à une belle semaine qui s'annonce, du soleil et un peu de chaleur, on espère que cela va continuer ! (Ou pas pour certains qui veulent que ça bouge..)

Bref, bonne prévisions à vous !

Link to post
Share on other sites
  • Replies 58
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Pas simple de commencer à dégager quelque chose.

Néanmoins, il semblerait que 2 zones de pressions inférieures à la normale se dessinent.

L'une sur la Scandinavie, et l'autre entre les Açores et la péninsule Iberique.

La première ayant comme conséquence un flux de NO sur le pays, et l'autre un flux de Sud/ Sud Est ou Sud Ouest sur le pays.

(T°C proches des normes, voire dessous le matin) (T°C supérieure aux normes)

S'il est évident et facile de dire que plus on va aller vers le Nord/ Nord Est du pays, plus la probabilité du flux de NO va augmenter, et qu'à l'inverse plus on ira vers le Sud et le Sud Ouest, plus le flux de Sud sera probable, il n'est pas évident de délimiter le zonage.

Est ce que l'un des 2 flux aura une influence négligeable, ou est ce que cela sera équilibré etc...c'est compliqué.

Pour l'heure, le scénario que je privilégierais, c'est qu'on peut tout à fait 'imaginer' une zone de convergence axée sur le pays, avec l'instabilité qui pourrait en découler. Mais l'indice de fiabilité n'est pas élevé pour ma part, genre 2/5, mais pas si mal compte tenu de l'échéance, grâce au 'lâché de la GF' déjà en cours (quasi) et se dirigeant vers la péninsule Iberique.

Link to post
Share on other sites

Pas simple de commencer à dégager quelque chose.

Néanmoins, il semblerait que 2 zones de pressions inférieures à la normale se dessinent.

L'une sur la Scandinavie, et l'autre entre les Açores et la péninsule Iberique.

La première ayant comme conséquence un flux de NO sur le pays, et l'autre un flux de Sud/ Sud Est ou Sud Ouest sur le pays.

(T°C proches des normes, voire dessous le matin) (T°C supérieure aux normes)

S'il est évident et facile de dire que plus on va aller vers le Nord/ Nord Est du pays, plus la probabilité du flux de NO va augmenter, et qu'à l'inverse plus on ira vers le Sud et le Sud Ouest, plus le flux de Sud sera probable, il n'est pas évident de délimiter le zonage.

Est ce que l'un des 2 flux aura une influence négligeable, ou est ce que cela sera équilibré etc...c'est compliqué.

Pour l'heure, le scénario que je privilégierais, c'est qu'on peut tout à fait 'imaginer' une zone de convergence axée sur le pays, avec l'instabilité qui pourrait en découler. Mais l'indice de fiabilité n'est pas élevé pour ma part, genre 2/5, mais pas si mal compte tenu de l'échéance, grâce au 'lâché de la GF' déjà en cours (quasi) et se dirigeant vers la péninsule Iberique.

Bonsoir, j'avais une petite question au sujet du fait qu'on serait en plein dans un conflit de masse d'air, donc de convergence, c'est bien cela ? et sinon pour l'instabilité, est-elle du même type si ça seraiy plutôt nord-ouest que sud -ouest ou bien pas du tout ? merci d'avance pour la réponse
Link to post
Share on other sites

Bonjour,

oui c'est l'idée, encore que à mon avis, le concept du 'conflit de masse d'air' n'est pas très joyeux, puisque l'expression donne l'impression de 2 masses d'air qui viennent se 'taper' l'une dans l'autre avec un orage là où la collision de produit lol.

Sauf que sur le principe, sans forçage, sol, orographique, ou dynamique, l'air chaud se contente dans ce cas de se placer au-dessus l'air froid, donc au-dessus du flux de NO ici, avec comme conséquence un temps parfaitement stable, éventuellement des stratus si on sature en humidité.

Donc conflit de masse d'air peut aller du ciel bleu (présence de cirrus en général), aux stratus en passant par le cumulonimbus, donc n'avance pas à grand chose.

Dans notre cas, l'idée de l'axe de convergence que j'esquissais, concerne l'étage moyen, la GF de la péninsule Iberique soufflerait un air chaud et sec en bas, avec une zone cyclonique au-dessus au profil vertical instable alimenté en E depuis les basses couches, la zone de flux de NO ne serait pas concerné car stable sur tout la colonne.

Côté prévisions ce matin, pas de changements depuis hier quant au scénario privilégié alors que gfs et cep ne vont pas dans ce sens, puisqu'ils ont tendance à 'talweguiser' la GF en la soudant à des bas geop anglais.

On peut penser que c'est du à un manque de finesse des modèles vu l'échéance, donc ne pas retenir directement cette idée bizarre.

Mais en revanche, on peut aussi en déduire et conforter qu'un talweg va concerner temporairement le Nord du pays pendant que plus au Sud on restera sous l'influence de remontées chaude du à la GF Ibérique, apportant un peu de fraîcheur; il faut donc s'attendre à quelques jours de forte amplitude thermique Nord> Sud.

Mais on ne sait toujours pas si ce sera du 1/3 de frais ou 1/4 etc...

Mais l'idée est celle-ci:

EDM0-192_cxv3.GIF

Link to post
Share on other sites

Dans cette configuration à goutte froide sur le proche atlantique , il va encore être difficile de faire des prévisions à moyens termes .

La dégradation orageuse qui était vu quasi générale hier et encore ce matin par GFS , et ce soir revu nettement à la baisse , se cantonnant aux reliefs.

Le week-end précédent ce topic pourrait donc rester au sec sur une bonne partie de la France , le tout accompagné de températures de nouveau très chaude dans le Sud et le Sud ouest voir peu être même sur les régions centrales .

Bref il est urgent d'attendre que cette goutte froide soit correctement appréhender pour pouvoir entamer des prévisions pour le début de ce topic même si il semble difficile d'échapper à une dégradation orageuse sur l'ouest du pays Lundi et Mardi notamment

Link to post
Share on other sites

Bonjour,

oui c'est l'idée, encore que à mon avis, le concept du 'conflit de masse d'air' n'est pas très joyeux, puisque l'expression donne l'impression de 2 masses d'air qui viennent se 'taper' l'une dans l'autre avec un orage là où la collision de produit lol.

Sauf que sur le principe, sans forçage, sol, orographique, ou dynamique, l'air chaud se contente dans ce cas de se placer au-dessus l'air froid, donc au-dessus du flux de NO ici, avec comme conséquence un temps parfaitement stable, éventuellement des stratus si on sature en humidité.

Donc conflit de masse d'air peut aller du ciel bleu (présence de cirrus en général), aux stratus en passant par le cumulonimbus, donc n'avance pas à grand chose.

Dans notre cas, l'idée de l'axe de convergence que j'esquissais, concerne l'étage moyen, la GF de la péninsule Iberique soufflerait un air chaud et sec en bas, avec une zone cyclonique au-dessus au profil vertical instable alimenté en E depuis les basses couches, la zone de flux de NO ne serait pas concerné car stable sur tout la colonne.

Côté prévisions ce matin, pas de changements depuis hier quant au scénario privilégié alors que gfs et cep ne vont pas dans ce sens, puisqu'ils ont tendance à 'talweguiser' la GF en la soudant à des bas geop anglais.

On peut penser que c'est du à un manque de finesse des modèles vu l'échéance, donc ne pas retenir directement cette idée bizarre.

Mais en revanche, on peut aussi en déduire et conforter qu'un talweg va concerner temporairement le Nord du pays pendant que plus au Sud on restera sous l'influence de remontées chaude du à la GF Ibérique, apportant un peu de fraîcheur; il faut donc s'attendre à quelques jours de forte amplitude thermique Nord> Sud.

Mais on ne sait toujours pas si ce sera du 1/3 de frais ou 1/4 etc...

Mais l'idée est celle-ci:

EDM0-192_cxv3.GIF

Merci beaucoup pour la réponse
Link to post
Share on other sites

Un semblant de temps chaud et orageux par goutte froide atlantique semble de plus en plus possible, compte tenu de l'échéance il faudrait encore attendre comme le dit om87.

Le CEP du soir est bien moins orageux que GFS et est surtout bien plus chaud pour l'ensemble du pays .

Le flux de Sud prends nettement le dessus et cette goutte froide sur le proche atlantique joue son rôle de pompe à chaleur à plein régime

Link to post
Share on other sites

Le CEP du soir est bien moins orageux que GFS et est surtout bien plus chaud pour l'ensemble du pays .

Le flux de Sud prends nettement le dessus et cette goutte froide sur le proche atlantique joue son rôle de pompe à chaleur à plein régime

Oui, qu'est ce que l'on peine cette année pour avoir une dégradation orageuse généralisée.

J'ai l'impression que l'on est parti encore pour du local. La sècheresse devient sévère dans certaines régions....

Link to post
Share on other sites

Oui, qu'est ce que l'on peine cette année pour avoir une dégradation orageuse généralisée.

J'ai l'impression que l'on est parti encore pour du local. La sècheresse devient sévère dans certaines régions....

Il n'est quand même pas encore certains que CEP ait raison sur cette affaire même si la configuration générale de ce mois de Juin nous laisserait plutôt pencher vers cette option effectivement

La dégradation orageuse prévue pour Lundi et Mardi par GFS serait repoussé 48 h plus tard en faite sur le CEP du soir avec par contre 4 à 5 jours de fortes chaleurs sur une grande moitié Sud sur ce dernier

Link to post
Share on other sites

En début d'échéance d’après le modèle GFS une dépression devrait se situer au large de la Bretagne, cette situation permettrait l'installation d'un flux de sud accompagné de température très estival sur l'ensemble de la France avec fréquemment plus de 30°C sur la région PACA, Languedoc-Roussillon,Rhône-Alpes et Auvergne tandis qu'ailleurs sur la France sauf sur les côtes de la Bretagne et des Pays-de-la-Loire les températures devrait être supérieur a 25°C, en milieu d'échéance je ne suis pas sur s'il s'agit de ça mais apparemment une marais barométrique devrait temporairement se mettre en place accompagné de températures plutôt estival avec une évolution orageuse diurne assez importante sur une grande partie de la France, en fin d'échéance un anticyclone assez puissant devrait se mettre en place sur une grande partie de l'Europe de l'ouest avec l'installation d'un flux de nord-est trés anticyclonique accompagné peut-être d'une vague de chaleur sur les 3/4 de la France avec des températures >=30°C et plus de 35°C possible dans la moitié sud de la France, un risque de canicule est envisageable

Sortie de GFS:

gfs-0-174.png?12

gfs-0-216.png?12

gfs-0-288.png?12

Mais ils s'agit de scénario a long terme donc tout cela peut changer.

Link to post
Share on other sites

Une dégradation orageuse semble quasi assuré en début de semaine.

Parfois violente selon les zones...

Oui dégradation quasi assurée mais probablement assez localisée et temporaire .

Les températures bien qu'en baisse devrait toutefois rester très largement de saison après ces orages

Link to post
Share on other sites
Posted
Malmedy ( Province de Liége ) 342m

situation prévue début et milieu de la semaine selon kma00z

10466829_10203210842324294_1204915090_n.jpg?oh=4abc5510d9360b22886d970c4dc51d6f&oe=53A250E0&__gda__=1403148273_b19b96b54dc1132ce05cf0d4495b4072

pKRXXTN.png

c'est une situation de Col Barométrique si je me trompe pas ?

Link to post
Share on other sites

Oui dégradation quasi assurée mais probablement assez localisée et temporaire .

Les températures bien qu'en baisse devrait toutefois rester très largement de saison après ces orages

Désolé om87 mais je trouve que tu fais systématiquement l'impasse ou minimise les scénarios qui n'envisagent pas de la chaleur ou des orages...tes interventions sont disons très orientées.

La situation envisagée est vraiment borderline pour les régions du nord nord-est en milieu de semaine prochaine, le dernier GFS est en l'illustration avec ce système dépressionnaire descendant de Scandinavie vers la mer du Nord qui pourrait placer un bon 1/4 NE du pays sous l'influence d'un courant de NNO frais et maussade le temps que les pressions remontent par l'ouest en fin de semaine.

Ce scénario est peut-être l'un des moins bon du panel et les pressions pourraient rester suffisamment élevées sur le pays pour nous protéger. Mais des incertitudes demeurent et il faut rester prudent dans ses affirmations, surtout dans ce type de situation ou les basses pressions Scandinaves associée aux Hautes Pressions "Atlantico/Groenlandaises", plaçent les régions du NNE à la merci d'un régime de NNO .

Link to post
Share on other sites

Désolé om87 mais je trouve que tu fais systématiquement l'impasse ou minimise les scénarios qui n'envisagent pas de la chaleur ou des orages...tes interventions sont disons très orientées.

La situation envisagée est vraiment borderline pour les régions du nord nord-est en milieu de semaine prochaine, le dernier GFS est en l'illustration avec ce système dépressionnaire descendant de Scandinavie vers la mer du Nord qui pourrait placer un bon 1/4 NE du pays sous l'influence d'un courant de NNO frais et maussade le temps que les pressions remontent par l'ouest en fin de semaine.

Ce scénario est peut-être l'un des moins bon du panel et les pressions pourraient rester suffisamment élevées sur le pays pour nous protéger. Mais des incertitudes demeurent et il faut rester prudent dans ses affirmations, surtout dans ce type de situation ou les basses pressions Scandinaves associée aux Hautes Pressions "Atlantico/Groenlandaises", plaçent les régions du NNE à la merci d'un régime de NNO .

J'ai surtout tendance effectivement à me concentrer sur la partie Sud et centrale de la France , zappant un peu le Nord et L'Est effectivement ...

Méa culpa je m'en excuse . Maintenant , dans ce type de configuration , il va de toute façon être difficile d'effectuer des préavis à moyen et long terme tant le temps risque d'être bien différent entre l'Est et le Sud ouest par exemple

Link to post
Share on other sites

J'ai surtout tendance effectivement à me concentrer sur la partie Sud et centrale de la France , zappant un peu le Nord et L'Est effectivement ...

Méa culpa je m'en excuse . Maintenant , dans ce type de configuration , il va de toute façon être difficile d'effectuer des préavis à moyen et long terme tant le temps risque d'être bien différent entre l'Est et le Sud ouest par exemple

Oui j'en conviens dans ce type de situation chacun à tendance à regarder de son côté. L'extrême nord du pays sous l'influence temporaire mais sensible de masses d'air pilotées par les basses pressions nordiques, l'extrême sud plutôt par la GF Ibérique...entre les deux des hautes pressions Atlantico-Groenlandaises. Il devrait encore y avoir des ajustements notamment concernant le col barométrique sur la France (cf schéma de momo) mais les grands acteurs et le schéma d'ensemble semble peu à peu prendre forme pour la première partie de semaine, ça semble un peu plus ouvert pour la suite.
Link to post
Share on other sites

Un col barométrique est une zone située entre des dépressions et des anticyclones disposés en croix.

Dans cette zone, les vents sont relativement calmes et de direction variable. Le temps y est également variable. Cet endroit précis est favorable aux brouillards en hiver et aux orages en été à cause de l'accumulation d'humidité dans l'air qu'on y retrouve à cause du manque de ventilation. Cette situation est favorable au marais barométrique

Link to post
Share on other sites
Posted
Beauvoir mt st michel

Ah enfin un run dynamique dans cet océan de scénarios à col mou scotché sur la France et temps chaud et calme, lourd sans orage en plaine: avec le cep, on aurait vers le 25 une sacrée rupture avec une jolie dégradation orageuse généralisable avant un passage en flux d'ouest sous GA; sur la barrière alpine ça dépoterait méchamment vu l'accumulation d'air chaud à l'avant.

Mais le cep tout seul à long terme ces derniers temps, bof. On va attendre...

Edit: dès ce matin, exit le GA et retour de l'AA après une dégradation orageuse qui baisse d'un ton. Retour à la monotonie de cette fin juin.

Link to post
Share on other sites
Posted
Malmedy ( Province de Liége ) 342m

Kma 00z et CEP 12z voient une ondulation ( dépression ) qui concerne l'Europe de l'ouest et en particulier la GB et le Nord de la France et le Benelux le weekend du topic

http://kma.go.kr/repositary/image/cht/img/nhem_ps60_gph500_s216_2014061900.gif

http://www.meteociel.fr/modeles/ecmwf/runs/2014061912/ECM1-216.GIF?19-0

blink.png

Link to post
Share on other sites

Kma 00z et CEP 12z voient une ondulation ( dépression ) qui concerne l'Europe de l'ouest et en particulier la GB et le Nord de la France et le Benelux le weekend du topic

http://kma.go.kr/repositary/image/cht/img/nhem_ps60_gph500_s216_2014061900.gif

http://www.meteociel.fr/modeles/ecmwf/runs/2014061912/ECM1-216.GIF?19-0

blink.png

Effectivement , mais enfin vu la complexité dés Mercredi pour gérer déjà l'évolution de cette goutte froide, mieux vaut ne pas tenir trop compte d'une échéance à plus de 210/220 h pour le moment
Link to post
Share on other sites
Posted
Malmedy ( Province de Liége ) 342m

Effectivement , mais enfin vu la complexité dés Mercredi pour gérer déjà l'évolution de cette goutte froide, mieux vaut ne pas tenir trop compte d'une échéance à plus de 210/220 h pour le moment

ça ondule déja bien avant :

Ukmo 12z +144h

kma 12z +168h

Cep 12z +168h

ou la dorsale est vraiment faible pour empêcher la jonction entre les BP atlantiques et scandinaves

Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...