Claude68

Nouvelle station Davis sur Mulhouse

Messages recommandés

Claude68   

Bonjour à tous,

 

Après tous mes déboires avec l'anémomètre de ma WS2801 et malgré les aides que l'on m'a apporté, c'est avec joie que je vous annonce une station toute neuve à Mulhouse.

Ayant récolté quelques euros pour mon anniversaire, j'ai choisi la DAVIS vantage pro sans fil et mis en service il y a une semaine.

 

Je suis en période de tests avec la console et avec WeatherLink et je dois dire que le matériel Davis est réellement d'un niveau supérieur en tous points par rapport à ce que je connaissais - (Lacrosse WS7000 et 2801)

 

Je remercie énormément Boudu34 qui a tenté de trouver une solution, mais mon anémomètre neuf n'a rien voulu savoir.

Je remercie également Grognon (www.meteo-grognon.com) qui m'a donné des tonnes d'explications et de conseils avisés pour ma nouvelle station. Et chapeau pour ses documents téléchargeables : Manuel Davis Vantage en français et manuel WeatherLink en français :angel:

 

Quant à pouvoir créer un site ou transmettre les données sur le net, j'ai encore beaucoup à apprendre, si un jour j'y arrive 9_9

J'espère trouver un tuto qui m'apportera quelques conseils quant au matériel nécessaire et les astuces de création de pages internet. Je crois que j'ai fais une bêtise en choisissant le WeatherLink USB ! Il ne m'est pas possible de transmettre les données sans laisser l'ordinateur allumé avec ce système et je ne désire pas laisser un appareil aussi wattophage branché en permanence.

 

Mais d'ici là, avec le temps, je pense acquérir les sondes solaires et UV début 2018 et au printemps, la ventilation active de l'abri, bien qu'elle ne fonctionne pas la nuit malheureusement.

 

Voici quelques images de la station. Le jour où j'installerai les sondes, il me faudra déplacer l'ISS pour capter le soleil au maximum sans l'ombre des arbres alentour. L'ISS est à 3,90m du sol, pour ne pas subir l'influence du toit du garage sur lequel il est fixé et l'anémomètre est à 10,50m ou un poil plus haut.

 

J'ai pu haubaner en 3 points et j'ai remonté encore l'ISS de 30cm pour l'éloigner du toit du garage plus bas. Les données sont cohérentes par rapport à la WS2801 qui, bien qu'à l'ombre affiche toujours entre 0,3 à 1° de plus que la Davis.

 

Une question me turlupine néanmoins : Qu'en est-il des pluies spasmodiques comme j'en ai eu deux fois en une semaine. Une pluie légère qui n'atteint pas les 0,2mm, mais qui stagne dans les augets du pluvio jusqu'à évaporation et finalement jamais enregistrées ?

Faut-il calibrer le pluviomètre en ajoutant quelques % ou tout le monde laisse tel quel ?

 

Merci à vous tous et j'espère enfin avoir trouvé une station qui m'apportera que du plaisir :)

 

DSCF5108.JPG

DSCF5109.JPG

DSCF5110.JPG

Modifié par Claude68
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Premièrement, je ne pense pas que laisser un mini-PC (quelques dizaines d'euros d'occasion) allumé en permanence soit une contrainte financière si importante que ça, étant donnée la différence de prix entre les 2 dataloggers (sur le long terme peut-être...) .

 

Par contre, pour que Infoclimat puisse calculer les heures d'ensoleillement (sous-réserve d'acceptation de la station au réseau StatIC), il te faudra le datalogger IP, mais tu précises que le capteur spécifique n'a pas encore été acheté.

 

Par rapport à la ventilation active, tu peux économiser de l'argent en la laissant de côté car ce système est l'objet de pannes fréquentes et parce que ta situation en toiture ne le demande pas : à quelle hauteur se trouve l'abri météo de la toiture? 

 

Concernant la fixation de ton mât,  je pense qu'il faudrait haubaner sur 2 niveaux, donc sur 6 points.

 

Au sujet de la pluviométrie, il faut d'abord calibrer le pluviomètre, puis comparer tes relevés à un pluvio manuel pour corriger l'écart éventuel.

L'eau qui stagne dans l'auget ne s'évapore pas aussi vite que ça (hors périodes chaudes) et fera basculer l'auget un peu plus tôt lors de la prochaine averse, sauf si elle est très éloignée : en clair, il n'est pas nécessaire de modifier un calibrage à cause de ce phénomène d'évaporation ponctuel et limité dans le temps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Claude68   

Merci  Alsavosges, voilà un voisin bien placé au soleil et dans le vent ;)

 

Donc, si j'ai bien compris, je dois acquérir un deuxième datalogger pour l'installer sur un mini-pc. J'avais pas pensé à ces bécanes et effectivement on en trouve à moins de 100€ avec W7.

Mais du coup, on peut récupérer les données sur les deux ordis, sauf que le mini-pc ne fait qu'envoyer les données sur le net et l'autre, je le laisse sur mon ordi pour les stats, c'est bien ça ?

 

Pour l'abri, il est à 3,90m du sol en pavés et juste en bordure du toit qui est 1,50 sous l'abri et décalé. Donc l'abri n'est pas directement au-dessus de ce toit.

Je vais prévoir un deuxième haubanage. J'y pensais, mais je voulais voir comment le mât allait se comporter sous le vent. Pour l'instant, il ne bouge pas avec 45 km/h. Seule, la partie inférieure bouge légèrement de quelques cm selon les rafales.

 

Pour le pluvio, j'ai vu que c'était indiqué qu'il était conçu en 0,2mm, mais sur le manuel, ils parlent d'un adaptateur si on veut le mettre en 0,2mm. Là, c'est pas très clair !

Mais sur les docs livrés avec, c'est bien précisé que les augets sont en 0,2mm.

Mais par rapport à la Lacrosse, le seule pluie enregistrée depuis une semaine indique 1 mm pour la Davis et 1,20 mm pour la WS2801. J'attends une pluie plus conséquente pour juger de la différence.

Sinon, il y a pas un moyen de calibrer en versant une quantité d'eau avec une pipette tout doucement ?

 

encore merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas très exposé au vent et pas totalement au soleil non plus, surtout en hiver, car situé dans une petite dépression boisée sur versant, mais je me sens mieux ici qu'en bas.

 

Non, il ne faut pas acheter un 2ème datalogger, mais tu peux brancher celui-là au port USB d'un mini-PC qui consomme moins (le mien, avec Windows 10, m'a coûté 40 euros), et même avec Windows XP, ça suffit largement s'il ne sert qu'à exporter des relevés vers des sites météo.

 

Avec une telle implantation,  tu pourrais demander d'intégrer ta station au réseau StatIC.

 

Si ton mât bouge par grands vents, les augets de ton pluviomètre peuvent basculer sans eau ou avant d'être pleins.

 

Tu n'as pas besoin de l'adaptateur métrique sur la version européenne du pluviomètre de la VP2.

 

Avant de te lancer dans la calibration de ton pluviomètre (opération très fastidieuse), tu peux comparer plusieurs relevés avec la station MF de Bâle-Mulhouse par exemple (bien qu'un peu éloignée) pour savoir comment il se comporte avec le réglage d'usine : il te faut une source fiable servant de référence (WS2801 pas idéal comme maître-étalon) mais pluvio manuel à quelques euros peut déjà donner une bonne indication. 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
matt67   

Installation sympathique, bon courage pour les derniers réglages ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clodmu   

Bonjour Claude68,

 

Comme Alsavosges le préconise, un pluvio manuel est le mieux pour comparer et étalonner ton système mais il faut le placer au plus près du pluvio de la VP2. J'ai modifié le récepteur de mon ancienne WS2857 en manuel et l'ai déplacé en différents endroits autour du capteur de pluie de la VP2 (rayon de 20 mètres environ). Résultats disparates : les précipitations variant selon les vents et les obstacles comme les arbres et bâtiments.

Installé au plus près je n'ai constaté que peu de différences entre les deux, soit 0,1 à 0,2 % donc je n'ai pas touché aux réglages initiaux effectués lors du montage, déjà pas mal  laborieux à l'aide d'une seringue médicale.

Je n'ai pas non plus ajouté de ventilation active mais chez moi j'ai toujours une brise légère au minimum.

Créer un site météo perso est plutôt gratifiant, surtout quand on n'est ni informaticien ni météorologue. Ce n'est pas bien compliqué, il suffit d'être persévérant et de prendre son temps. Avec l'internet on possède l'une des meilleurs écoles possible. Moi aussi je bénéficie des aides de Grognon, il n'est pas toujours facile 9_9 mais il est efficace.

Un PC n'est pas aussi énergivore que ça. Pendant un temps je l'arrêtais chaque soir, essentiellement à cause des fréquentes coupures de courant habituelles chez moi mais depuis peu je le laisse travailler en continu, ayant ajouté un onduleur.

Cordialement.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mm91   
Il y a 16 heures, Claude68 a dit :

.............

.................

Une question me turlupine néanmoins : Qu'en est-il des pluies spasmodiques comme j'en ai eu deux fois en une semaine. Une pluie légère qui n'atteint pas les 0,2mm, mais qui stagne dans les augets du pluvio jusqu'à évaporation et finalement jamais enregistrées ?

Faut-il calibrer le pluviomètre en ajoutant quelques % ou tout le monde laisse tel quel ?

......................

 

Il y a 15 heures, alsavosges a dit :

...........

.................

Au sujet de la pluviométrie, il faut d'abord calibrer le pluviomètre, puis comparer tes relevés à un pluvio manuel pour corriger l'écart éventuel.

L'eau qui stagne dans l'auget ne s'évapore pas aussi vite que ça (hors périodes chaudes) et fera basculer l'auget un peu plus tôt lors de la prochaine averse, sauf si elle est très éloignée : en clair, il n'est pas nécessaire de modifier un calibrage à cause de ce phénomène d'évaporation ponctuel et limité dans le temps.

 

 

OK avec alsavosges; c'est tout à fait négligeable (bien inférieur à la précision) pour ce qui concerne les cumuls (d'un épisode, d'une journée, etc.)

 

Mais le problème c'est quand tu transmets les conditions météo actuelles en direct

(ce que ne fait jamais Météo France par exemple !)

 

Par exemple cette page est actualisée sur mon site toute les 10 minutes, et indique (entre autre) s'il y a une pluie en cours:

http://icare.cinq.free.fr/meteo/courrent.html

 

Surtout dans les régions à climat océanique, il peut pleuvoir assez longtemps (plusieurs heures) sans que la quantité d'eau atteigne la sensibilité du pluviomètre (par exemple 0.2 mm).

 

Et pendant tout ce temps, la station dit qu'il ne pleut pas, ce qui est faux !

 

 

La solution est d'agrandir l'entonnoir et de refaire un étalonnage par comparaison avec un pluvio manuel.

Mon pluvio à auget a maintenant une sensibilité de 0.118 mm; à la moindre pluie il bascule (et dit en direct qu'il pleut)

 

Voir une aide à cet étalonnage ici:

http://forums.infoclimat.fr/f/topic/408-aide--ltalonnage-dun-pluviomtre/

(alsavosges connait bien !)

Modifié par mm91

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Claude68   

Merci Clodmu,

 

J'ai visité ton site et il est plaisant à parcourir. Il y a des tas d'infos sympas et c'est très clair.

 

En effet, j'ai mis mon pluvio en plastique pas loin et je vais bien voir les écarts, surtout que j'ai encore le pluvio de la WS2801, donc 3 sources pour comparer.

L'idée d'un mini-pc est pas mal du tout et je vais m'y pencher rapidement :huh:

J'utilise un logiciel pour créer des pages pour mon site professionnel, mais pour un site météo, c'est pas pareil je pense. Il faut récupérer les données et les transmettre sur un site plus peut-être infoclimat ou weatherground.

Mais je suis curieux et je vais bien y arriver, aller :sleepy:

 

En tout cas, tu habite une belle île, bien ensoleillée mais aussi très pluvieuse je constate. 106mm de pluie en une journée, c'est pas chez moi que c'est arrivé il me semble :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, mm91 a dit :

Voir une aide à cet étalonnage ici:

http://forums.infoclimat.fr/f/topic/408-aide--ltalonnage-dun-pluviomtre/

(alsavosges connait bien !)l

 

Oui, sauf que je ne peux pas me résoudre à appliquer une correction logicielle suite à de nombreux épisodes pluvieux : il faut que je touche aux vis des augets lorsque je sens la sous ou sur-estimation systématique après quelques perturbations.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, mm91 a dit :

Surtout dans les régions à climat océanique, il peut pleuvoir assez longtemps (plusieurs heures) sans que la quantité d'eau atteigne la sensibilité du pluviomètre (par exemple 0.2 mm).

 

Et pendant tout ce temps, la station dit qu'il ne pleut pas, ce qui est faux !

 

La solution est d'agrandir l'entonnoir et de refaire un étalonnage par comparaison avec un pluvio manuel.

Mon pluvio à auget a maintenant une sensibilité de 0.118 mm; à la moindre pluie il bascule (et dit en direct qu'il pleut)

 

Excellent cette idée, t'as des images de la modification du pluviomètre?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Claude68   
il y a 13 minutes, mm91 a dit :

 

La solution est d'agrandir l'entonnoir et de refaire un étalonnage par comparaison avec un pluvio manuel.

Mon pluvio à auget a maintenant une sensibilité de 0.118 mm; à la moindre pluie il bascule (et dit en direct qu'il pleut)

 

 

Voir une aide à cet étalonnage ici:

http://forums.infoclimat.fr/f/topic/408-aide--ltalonnage-dun-pluviomtre/

(alsavosges connait bien !)l

 

Merci pour le tuyau Michel, mais je n'en suis pas encore à ce stade. Il est vrai que pour un simple amateur comme moi, finalement, qu'il tombe 4,5mm ou 4,8mm de pluie, n'est pas le plus important.

C'est plutôt en fait, lorsque l'on transmet des informations, qu'elles doivent être le plus précises possible, sinon il vaut mieux laisser faire les pros -_-

 

Mais de là à modifier un beau matériel tout neuf, qui pour moi est un bijou de technologie et un loisir passionnant, il y a un pas que j'hésiterai à franchir.

 

De toute façon, on peut faire comme on veut, la pluie qui reste dans les augets, qui reste sur les bords du pluvio et celle qui rencontre le mât alors qu'elle devrait tomber dans le pluvio, sera toujours une variable inconnue. :dodgy:

 

Encore merci pour vos encouragements !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sympa Claude ton installation! Le bras de déport et les fixations tiennent bon?

Il y a un sacré poids avec celui du mât, la force de l'haubanage et le déport. Je te conseillerai d'installer une petite jambe force sous ton bras de déport pour être sur qu'il n'y aura aucun soucis.

 

T'as fais un sacré pas en avant en prenant une VP2!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Claude68   

Merci Charles,

 

Oui, il est fixé solidement avec 4 grosse vis et ne bouge pas d'un poil. Je pourrais m'y accrocher avec mes 80kg.

C'est en fait un support d'antenne satellite.

 

Le mât est un WIMO (www.wimo.com) de 8 mètres dont la base rentre juste bien dans le tube acier du support.

Le support est coudé et long de 70 cm et Ø 60mm. Acheté chez BF SAT sur Ebay. 21,90€ !!

Voici la désignation Ebay : Mât Support Fixation Murale L Déport 70 cm Diamètre 60mm pour Antenne Parabole

 

il y a 41 minutes, mm91 a dit :

Voir une aide à cet étalonnage ici:

http://forums.infoclimat.fr/f/topic/408-aide--ltalonnage-dun-pluviomtre/

(alsavosges connait bien !)

 J'ai téléchargé la version V3 du fichier Excel et je vais quand même faire ces mesures pour voir les résultats.

Merci pour ce beau travail Michel ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mm91   
Il y a 3 heures, Claude68 a dit :

.......

 J'ai téléchargé la version V3 du fichier Excel et je vais quand même faire ces mesures pour voir les résultats.

Merci pour ce beau travail Michel ;)

 

Si vraiment tu rempli le tableau Excel avec tes relevés comparatifs (au moins 30 mesures), ce serait très sympa de donner les résultat dans le post correspondant (c'est à dire ici: http://forums.infoclimat.fr/f/topic/408-aide--ltalonnage-dun-pluviomtre/  )

 

 

Trop peu de météo-amateurs font cette mesure (ou donnent leur résultat !) !...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mm91   
Il y a 4 heures, Charles G a dit :

 

Excellent cette idée, t'as des images de la modification du pluviomètre?

 

Je ne recommande pas du tout ma propre réalisation (voir photos sur mon site), mais je viens justement de faire un mail d'explication à un météo-amateur qui m'avait posé la même question.

Envois-moi ton mail (par le formulaire de contact sur mon site) et je te le transmets.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci bien voilà je t'ai envoyé ça.

 

C'est dommage que tu ne fasse pas un sujet la dessus, afin que tout le monde puisse le voir. Après libre aux personnes de reproduire ou pas ce système, tout en sachant que c'est officieux comme tu le précise.:D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clodmu   

Bonjour,

 

Merci Claude68.

Je modifie, ou plus exactement je rajoute de temps à autre quelques infos au gré de mes idées car à mon avis, un site ne doit pas être figé mais progresser comme une plante. D'ailleurs la nature et la météo sont extrêmement liés -_-

Il y a 15 heures, Claude68 a dit :

J'utilise un logiciel pour créer des pages pour mon site professionnel, mais pour un site météo, c'est pas pareil je pense. Il faut récupérer les données et les transmettre sur un site plus peut-être infoclimat ou weatherground.

J'en déduis que tu possèdes des connaissances certaines en la matière donc il te suffirait de les adapter. On trouve facilement un espace gratuit chez un hébergeur sérieux et il n'est pas obligatoire d'utiliser des logiciels sophistiqués. Toujours dans le gratos tu as Notepad++, Filezilla par exemple et ceux que tu utilises professionnellement peuvent probablement être utilisés.

 

Agrandir le nouveau cône de réception de la VP2 n'est pas très sérieux puisqu'il semble être conçu pour éviter les interférences venteuses sur les précipitations.

Voici bien longtemps, une cinquantaine d'années, j'avais imaginé modifier la réception d'un pluvio pour comptabiliser crachins et autres bruines mais suite à un épisode venteux qui coucha l'appareil au sol je suis revenu à l'original.

Même bien fixé, un cône de pluvio actuel modifié risque fort de "bénéficier" de quelques vibrations inutiles. Et puis, que sont 2 ou 4 dixièmes de millimètre de hauteur d'eau en un point précis alors qu'à 50 mètres il pleut à seau ou que c'est sec ?

Je crois qu'il doit en être de même avec un grand mat haubané. Avez-vous déjà vue et entendu les haubans d'un voilier sous un vent de force 2 ou 3 ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, clodmu a dit :

Agrandir le nouveau cône de réception de la VP2 n'est pas très sérieux puisqu'il semble être conçu pour éviter les interférences venteuses sur les précipitations.

 

Je suis d'accord, même avec un cône classique, puisque "l'entonnoir" rajouté entraînerait un phénomène de turbulence encore plus important au niveau du pluviomètre engendrant une sous-estimation des précipitations.

 

Il y a 4 heures, clodmu a dit :

Je crois qu'il doit en être de même avec un grand mat haubané. Avez-vous déjà vue et entendu les haubans d'un voilier sous un vent de force 2 ou 3 ?

 

Là, je ne suis pas d'accord, car un mât qui bouge entraîne une sous-estimation des vents moyens et un déclenchement intempestif des augets du pluviomètre s'il est fixé sur le même mât, ce qui est le cas ici.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mm91   
Il y a 5 heures, clodmu a dit :

...........................

Agrandir le nouveau cône de réception de la VP2 n'est pas très sérieux puisqu'il semble être conçu pour éviter les interférences venteuses sur les précipitations.

................................

 

il y a une heure, alsavosges a dit :

 

Je suis d'accord, même avec un cône classique, puisque "l'entonnoir" rajouté entraînerait un phénomène de turbulence encore plus important au niveau du pluviomètre engendrant une sous-estimation des précipitations.

..............................

 

Je me permets de faire remarquer que le pluviomètre SPIEA qui est, je pense, la meilleure référence que l'on puisse trouver pour étalonner (par comparaison) un pluviomètre à augets, possède un diamètre de 225 mm, soit une surface de 400 cm² (1)

 

alors que le pluviomètre Davis VP2 possède seulement la moitié de cette surface: 211 cm², diamètre 164 mm (2).

 

(1)  http://www.universmeteo.com/detail-article-r-1650-01-t-pluviometre-standard-spiea-100-mm-c-pluviometre-sc-pluviometre-spiea.html

(2)  http://www.meteo-husseren-wesserling.fr/wxpluvio-reg.php

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 45 minutes, mm91 a dit :

 

 

Je me permets de faire remarquer que le pluviomètre SPIEA qui est, je pense, la meilleure référence que l'on puisse trouver pour étalonner (par comparaison) un pluviomètre à augets, possède un diamètre de 225 mm, soit une surface de 400 cm² (1)

 

alors que le pluviomètre Davis VP2 possède seulement la moitié de cette surface: 211 cm², diamètre 164 mm (2).

 

(1)  http://www.universmeteo.com/detail-article-r-1650-01-t-pluviometre-standard-spiea-100-mm-c-pluviometre-sc-pluviometre-spiea.html

(2)  http://www.meteo-husseren-wesserling.fr/wxpluvio-reg.php 

 

Là n'est pas le problème que j'ai soulevé!

Je suis d'accord avec ce raisonnement si on remplaçait le cône du pluviomètre de la VP2 par un cône de plus grand diamètre, mais là, il s'agit de surmonter le cône d'origine par un cône supplémentaire (en forme d'entonnoir) qui serait un obstacle de plus aux vents, et donc aux turbulences...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Claude68   

Beau débat sur la pluviométrie, mais en fait j'allais lancer un post philosophique quant à la valeur réelle d'avoir une précision absolue pour l'eau de pluie.

 

Je sais que je suis l'un des moins expérimentés de ce beau site, sinon même le moins, mais je constate certaines choses qui m'interrogent.

Par exemple ce midi, j'ai mangé une bonne crêpe bretonne au centre de Mulhouse et je voyais la pluie tomber à verse et le vent retourner les parapluies. Je me suis dit "tiens, je vais pouvoir étalonner le pluvio !" :exclamation:

 

Je rentre chez moi, à 2 km du centre, un quartier au nord de Mulhouse et je constate que le sol est à peine humide ! Le vent était par contre très fort.

La station Davis indique 0,2mm de pluie seulement !! Le pluvio manuel basique, 0,6mm environ et la WS2801, 0,5mm.

Bref, rien de cohérent et rien à voir avec le temps observé au centre...

 

D'où mon moment philo, qui me faisait penser que finalement, même si j'avais un appareil à 15 000€ chez moi, il enregistrerai 0,5 mm tout au plus, alors qu'au centre ville peut-être 2 à 5 mm d'après mes estimations.

 

Alors à quoi bon faire de supers relevés ........ qui ne sont valable que sur un quartier ou un groupe de maisons ? :huh:

 

Je pense que les plus grosses valeurs de pluie en un temps très court découlent de pluies orageuses et représentent peut-être 50% ou plus du total des relevés annuels.

Mais quand je vois les orages qui éclatent au sud de Mulhouse, comme très souvent, passant par la trouée de Bâle et qui ne font que m'effleurer, je ne peux qu'assister au spectacle, mais le pluviomètre n'affiche pas complet, alors qu'à 3 km les pluies diluviennes abondent.

 

Finalement, l'idéal serait une dizaine de stations par grande ville, pour établir une moyenne précise des chutes d'eau, du vent et des autres données.

 

Bon, je termine ma philo du soir et vous salue -_-

 

Modifié par Claude68
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Claude68 a dit :

La station Davis indique 0,2mm de pluie seulement !! Le pluvio manuel basique, 0,6mm environ et la WS2801, 0,5mm.

 

De manière plus pragmatique, je te conseillerais de relever les vis de ton pluviomètre de VP2.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clodmu   
Il y a 18 heures, alsavosges a dit :

 

Là, je ne suis pas d'accord, car un mât qui bouge entraîne une sous-estimation des vents moyens et un déclenchement intempestif des augets du pluviomètre s'il est fixé sur le même mât, ce qui est le cas ici.  

Bien sur qu'un mât qui bouge sous le vent modifie anarchiquement les données mais les vibrations des haubans agissent de même ou alors il faut que les attaches soient amortissables. ce qui est rarement le cas. Pour les grandes hauteurs il serait préférable d'utiliser une tourelle triangulaire qui possède de par sa construction une inertie certaine.

Il y a 6 heures, Claude68 a dit :

Beau débat sur la pluviométrie, mais en fait j'allais lancer un post philosophique quant à la valeur réelle d'avoir une précision absolue pour l'eau de pluie.

 

Je sais que je suis l'un des moins expérimentés de ce beau site, sinon même le moins, mais je constate certaines choses qui m'interrogent.

Par exemple ce midi, j'ai mangé une bonne crêpe bretonne au centre de Mulhouse et je voyais la pluie tomber à verse et le vent retourner les parapluies. Je me suis dit "tiens, je vais pouvoir étalonner le pluvio !" :exclamation:

 

Je rentre chez moi, à 2 km du centre, un quartier au nord de Mulhouse et je constate que le sol est à peine humide ! Le vent était par contre très fort.

La station Davis indique 0,2mm de pluie seulement !! Le pluvio manuel basique, 0,6mm environ et la WS2801, 0,5mm.

Bref, rien de cohérent et rien à voir avec le temps observé au centre...

 

D'où mon moment philo, qui me faisait penser que finalement, même si j'avais un appareil à 15 000€ chez moi, il enregistrerai 0,5 mm tout au plus, alors qu'au centre ville peut-être 2 à 5 mm d'après mes estimations.

 

Alors à quoi bon faire de supers relevés ........ qui ne sont valable que sur un quartier ou un groupe de maisons ? :huh:

 

Je pense que les plus grosses valeurs de pluie en un temps très court découlent de pluies orageuses et représentent peut-être 50% ou plus du total des relevés annuels.

Mais quand je vois les orages qui éclatent au sud de Mulhouse, comme très souvent, passant par la trouée de Bâle et qui ne font que m'effleurer, je ne peux qu'assister au spectacle, mais le pluviomètre n'affiche pas complet, alors qu'à 3 km les pluies diluviennes abondent.

 

Finalement, l'idéal serait une dizaine de stations par grande ville, pour établir une moyenne précise des chutes d'eau, du vent et des autres données.

 

Bon, je termine ma philo du soir et vous salue -_-

 

C'est ce que j'avais écris

 

Il y a 23 heures, clodmu a dit :

Et puis, que sont 2 ou 4 dixièmes de millimètre de hauteur d'eau en un point précis alors qu'à 50 mètres il pleut à seau ou que c'est sec ?

La météo n'est pas qu'affaire de matériel, il faut aussi savoir observer. 2 grands déménagements ont fait que j'ai perdu mes cahiers de relevés journaliers que j'écrivais depuis l'age de 17 ans (avant j'étais en internat, suivi d'un passage à l'armée). A cette époque, pas d'informatique donc températures, pluies,  direction (le coq en haut du clocher de l'église) et force (mouvement des branches d'arbre)du vent, état général du ciel, étaient inscrit manuellement, ça apprend à observer et à relativiser des enregistrements automatiques ! Ah oui, j'écoutais aussi régulièrement les bulletins maritimes diffusés en OC.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, clodmu a dit :

Bien sur qu'un mât qui bouge sous le vent modifie anarchiquement les données mais les vibrations des haubans agissent de même ou alors il faut que les attaches soient amortissables. ce qui est rarement le cas.

 

Sils sont bien tendus, les haubans ne vibrent pas au point de déclencher les augets du pluviomètre. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.