Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Cyclone Haruna SO Madagascar


Recommended Posts

Le Sud Ouest de Madagascar va être frappé par un violent cyclone dans les prochaines 48h.

La région n'est pas habituée à des cyclones aussi violents même si des tempêtes tropicales naviguent de temps à autre dans le secteur. Je n'ai pas d'archives à disposition remontant avant les années 1980, mais l'évènement qui se prépare pourrait bien être historique pour ce secteur.

Le cyclone Haruna a atteint le 3eme niveau sur l'échelle de Saffir-Simpson ce qui correspond à des vents en rafales supérieurs à 200km/h et à l'intensité de katrina au moment de son arrivée sur le littoral de Louisiane.

13022209_2_2112.gif

Le cyclone devrait traverser tout le Sud-Ouest du pays dans les 48 prochaines heures, touchant terre en catégorie 3 juste au Nord de Tuléar (l'oeil très large passerait sur la ville en fin de journée de vendredi) le système traverserait l'ile avec une trajectoire au Sud-Est selon un axe Ifaty / Ampanihy/ Ambovombe en s'affaiblissant progressivement.

201316S_1.png

La région est très vulnérable

pour différentes raisons relevant à la fois de paramètres naturels (habituée à la sécheresse, peuplement côtier important) et à la situation économico-politique (extrême pauvreté, enclavement, absence d'information sur le risque à venir en milieu rural...).

Sur la totalité de la côté allant de Morombe à Anakao, il faudra redouter des rafales supérieurs à 200km/h auxquelles très peu d'habitations résisteront, y compris les habitations "en dur" d'apparence solides. Cela inclu donc la ville de Tuléar qui compte plus de 200 000 habitants.

Dans ce secteur une barrière de corail défend relativement bien la côte contre les vagues (de 10m) mais l'ensachage des lagons et la marée de tempête devrait créer une surcôte importante pouvant atteindre plusieurs mètres, notamment pendant la marée haute de vendredi après midi (16h) et celle de la nuit suivante (4h).

A l'inverse des villages côtiers situés de part et d'autre de la ville principale, le profil du littoral du côté de la ville de Tuléar

pourrait rendre la situation catastrophique (ville très plate en bord de mer et dans une baie mal défendue par le récif sur son flan Nord). Il faut s'attendre à une inondation majeur dans cette ville au cours de la fin de journée de vendredi et nuit suivante, essentiellement pas invasion d'eaux marines

. destructions généralisées donc pour toute cette partie du littoral.

Dans les terres la situation sera un peu moins catastrophique...à court terme.

Les vents (surtout de secteur Nord) dépasseront souvent les 120km/h en rafales sur la quasi totalité de la province de Tuléar, jusqu'à Ilakaka par exemple. Si ces vents ne seront donc pas aussi fort que sur la côte, ils seront bien assez puissants pour détruire une bonne partie des habitations construites en matériaux traditionnels.

Par ailleurs, le déplacement du système est très lent (7km/h actu) ce qui aura pour conséquence de provoquer des pluies diluviennes durables. On attend plus de 200mm sur la quasi totalité de la zone dans les prochaines 48 avec des pointes à plus de 500mm. Je rappelle que c'est une zone aride qui n'est pas habituée à cela. Dans certains secteurs il pourrait tomber en 2 jours autant de pluie qu'en 1 an et demi !

.Les rivières Fiherenana Lineta et le grand fleuve Onilay devraient connaitre des crues majeures.

13022303_2_2112.gif

C'est une région que je connais très bien pour l'avoir habité durablement. Après ces destructions il faudra redouter une autre crise, moins spectaculaire mais toute aussi dangereuse pour les habitants. En intervenant en pleine saison des pluies et donc en pleine saison de cultures, ce cyclone détruira une grosse partie des récoltes

(je pense notamment aux cultures de maïs qui seront couchées par les vents et aux rizières de bas fonds qui seront sur-inondées ou emportées par les crues). L'enclavement risque aussi de progresser avec la destruction prévisible de plusieurs ponts. Une grave crise alimentaire et humanitaire est à prévoir pour l'année à venir

.

Puisse ce système s'affaiblir un peu dans les heures à venir de manière à épargner cette région qui n'a pas besoin de souffrir de la nature pour connaître la misère. Car dans le Sud-Ouest de Madagascar plus qu'ailleurs, la population souffre avant tout de l'incompétence d'une classe dirigeante qui, à n'en pas douter, brillera une nouvelle fois par son absence au moment d'affronter ce coup dur.

Rémy Canavesio

Link to post
Share on other sites

Haruna vient de toucher terre à une centaine de kilomètres au Nord de Tuléar dans le secteur de la forêt de Mikea :

LATEST.jpg

Le cercle quasi complet de nuages avec des tops inférieurs à -70°c (dont près d'un quart de cercle au niveau -80°c) indique que le cyclone s'est à nouveau renforcé depuis la précédente image malgré la proximité des terres. Cela n'est d'ailleurs pas vraiment étonnant dans la mesure ou le contexte synoptique est très favorable (cisaillements vertical des vents quasi inexistants et divergence d'altitude marquée).

Cette analyse rapide par image IR est confirmée par les "pros" pour qui, après une phase de léger affaiblissement, le cyclone aurait repris son intensification avec une intensité actuelle de quasi 6.0 Dvorak.

16SP.GIF

C'est précisément dans le "mur" de l'oeil (zone avec valeur de température très basses) que la situation est la plus terrible. Sur l'image sat, on voit bien que ce "mur" de l'oeil a déjà bien pénétré dans les terres et à l'heure actuelle la situation doit être terrible sur la ville littoral de Morombe (ville se trouvant au niveau de la zone avec valeurs inférieures à -70°c).

Le système devrait maintenant faire route vers le Sud-Sud-Est en longeant à peu près le trait de côte. cela signifie que sur le littoral le vent se renforcera dans un premier temps avec un secteur Est (rafales de 150km:h) jusqu'au passage de l'oeil (absence de vents). Cette progression signifie aussi que les vents les plus forts auront lieu après le passage de l'oeil, lorsque les vents se remettront à souffler, mais avec une direction Ouest/Est cette fois-ci (+ de 200km/h).

Au niveau de la mer cela signifie aussi qu'après une sous-côte (avant le passage de l'oeil) suivra une brutale sur-côte après le passage de l'oeil.

Link to post
Share on other sites

Le cyclone a finalement touché le littoral beaucoup plus au Nord que prévu initialement par les modèles. Hier, le cyclone était sensé toucher terre vers Anakao, puis ce fut prévu vers Ifaty et finalement ce fut plus de 100km au Nord De Tuléar.

2013SH16_MPSATWND_201302220600_SWHR.GIF

Cela est une bonne nouvelle pour la grande ville du Sud qui n'aura pas a subir de vents extrêmes ni de surcôte majeur (vent de terre à la place d'un vent venant de la mer). IL y a en revanche des perdants dans cette histoire et c'est surement les environs de Morombe qui auront payé le plus lourd tribu suite à ce décalage du système vers le Nord. D'un point de vue écologique, on retiendra aussi que la vaste xérophile forêt de Mikea (heureusement peu habitée) a (et est encore entrain) de morfler.

Le système est maintenant sur terre (cf ci-dessus) et il commence donc son affaibilissement. cet affaiblissement est malheureusement très lent (ca peut être beaucoup plus rapide) et le cyclone bouge très lentement vers le Sud-est. Cela signifie que toute la zone comprise entre Tuléar et Morombe a essuyé cette nuit (et essuiera encore ce jour) des vents très violents et des pluies dilluviennes.

En regardant l'évolution des amats nuageux dans le détail on se rend compte que certains secteurs dépasseront largement les 500mm en 48h ce qui est véritablement énorme.

Le cyclone devrait à priori perdre progressivement en intensité mais la faible fiabilité des prévision en terme de trajectoire doit inciter à la prudence. Un retour sur la mer de quelques heures seulement pourrait très bien renforcer à nouveau le système dans la mesure ou les conditions synoptiques (cisaillements et divergence) sont toujours très favorables.

Link to post
Share on other sites

Posted
Bennwihr (10 km au Nord de Colmar)

Encore un énorme cyclone dont on entendra rien ou très peu.. Malheureusement.

Courage aux populations locales, ça ne doit être facile !

Link to post
Share on other sites

Posted
ile d'Oléron Saint georges d'oléron

Bonsoir

Cat nat édite un premier bilan sur l'évènement dramatique pour la région .http://www.catnat.net/veille-catastrophes/veille-des-catastrophes-naturelles/veille-catastrophes-monde/223-cyclones-et-tempetes-tropicales-monde/15364-le-cyclone-tropical-haruna-fait-5-morts-dans-le-sud-de-madagascar

22/02 : Le cyclone tropical " Haruna" a atterri sur les côtes sud-ouest malgache vendredi matin, dans le district de Morombe au niveau du Cap Saint-Vincent (ouest), a indiqué le bulletin météorologique publié par le Bureau national de gestion des risques et catastrophes (BNGRC) malgache.

Des pluies torrentielles accompagnées de rafales de vent supérieures à 200km/h sont encore observées dans les régions concernées dont toute la partie sud de la Grande ïle.

Le village de Morombe est détruit à 80% et une personne a perdu la vie. Celui d'Andavadoaka est dévasté entièrement. Des problèmes de nourriture sont à prévoir dans ce village.

Le bilan provisoire des dégâts engendrés par les pluies torrentielles fait état de 5 morts, plus de 5.800 sinistrés, 53 cases totalement détruites et 1.440 cases inondées. 18 routes sont temporairement coupées pour raison d’inondations.

Le système continue son déplacement vers le sud-est en longeant la côte en passant par la ville de Tuléar au cours de l'après-midi de vendredi. A 12h locales, son centre a été localisé dans le district de Tuléar à 85km au nord de la ville.

Il est prévu sortir en mer au niveau du district d'Ambovombe, sur le littoral sud de Madagascar, dans la matinée de samedi

Link to post
Share on other sites

Aux dernières nouvelles, en dehors de la région de Morombe dont on a aucune nouvelle précise le plus gros problème serait lié à la rupture de la digue de la rivière Fiherenana qui a très largement inondé la ville de Tuléar....comme on pouvait s'y attendre.

Au terme de plusieurs mois il serait intéressant de faire le bilan global qui risque bien d'être malheureusement catastrophique

Link to post
Share on other sites

  • 6 months later...

Bonjour à tous,

Madagascar est une des région les plus touché au monde par les cyclones tropicaux. Effectivement on peut se poser la question sur l'indifférence lorsque ce pays est touché par un cyclone. En 2004 le Cyclone Gafilo de classe 5, générant des vents supérieurs à 300 km/h avec une pression de 895 hpa toucha de plein fouet la grande île avec les conséquences que l'on imagine sans que cela n'émeuve la presse. Alors qu'une tempête d'intensité beaucoup moindre qui affecte New York va mobiliser la presse internationale et l'attention de tous pendant des jours et des jours.

Link to post
Share on other sites

Madagascar et non médiatisée comme Taiwan et Philippines sont toUchée par d' important Typhon, il ne montre que l' étendue des dégats alors qu' il pourrait faire des couvertures médiatiques ( bien + intéressant que certains sujet aux informations ( apologie du crime mais c' est un autre débat );

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...