toto42

Vigilance Météo France

1 368 messages dans ce sujet

Ce sujet n'a pas pour but d'attaquer MF.

Je trouve que les niveaux de vigilance ne sont pas très adaptés.

En effet, il manque un autre niveau. De plus, le jaune actuel n'est d'aucune utilité, car on ne connait pas la nature de la vigilance, et on a aucun suivi pour le département.

Je proposerai donc de rajouter une couleur noire.

Pour mon département, les seuils pourraient être les suivants:

( ce ne sont que des suppositions )

- pour les températures

jaune: de 28°C à 31°C

orange: de 32°C à 35°C

rouge: de 36°C à 39°C

noir: >40°C

- pour les précipitations (sauf orages) en 24 heures

jaune: de 10mm à 50mm

orange: de 50mm à 80mm

rouge: de 80 mm à150mm

noir: > à 150mm

- pour le vent

jaune: de 40km/h à 80km/h

orange: de 80km/h à 110km/h

rouge: de 110km/h à 160km/h

noir: >160km/h

- pour les orages

orange: orages isolés

rouge: des lignes d'orages organisés

- pour la neige, les conditions de température sont plus importantes que les quantités de neige. Donc la couleur ne dépend que de l'appréciation.

Je ne sais pas si c'est la bonne solution, mais je pense qu'il faut améliorer le système actuel qui ne comporte pour moi qu'un seul niveau de vigilance: l'orange!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

OK pour mettre un niveau de vigilance en plus (échelle de 5).

OK avec toi pour dire qu'on ne parle que d'un niveau de vigilance (orange).

OK pour les couleurs proposées en fonction du département et de l'intensité ; la météo doit être DECENTRALISEE

, il ne faut pas que les prévisionnistes départementaux attendent l'avis de Toulouse pour déclencher une vigilance sur leur département !

J'ajoute que les prévisionnistes départementaux sont mieux placés, souvent très compétents, comme Jean-Jacques Thillet, prévi à Chamonix, qui a écrit un livre, "La météo de montagne", un livre de vulgarisation incontournable pour les amateurs (avec des exemples de situation, des témoignages d'autres météorologues départementaux à Nice, Ajaccio, etc). En tous cas ce livre m'a passionné (il est paru en 1997, mais je l'ai vu encore en vente aujourd'hui).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut !

Même en parvenant à établir une bonne classification de niveaux d'alerte pour chaque nature de danger, encore faudrait-il que les prévisions suivent... Sinon, je ne vois pas l'intérêt.

Exemple concret : je me souviens d'épisodes orageux l'été dernier où MF s'obstinait à mettre de l'orange là où les orages avait DEJA éclaté (il s'agissait d'un passage frontal avec déclenchement d'orages à l'avant - la localisation des zones orageuses était donc prévisible à quelques heures d'échéance quand même !...), ce qui avait eu pour conséquence de mettre à jour au moins deux ou trois fois cette carte de vigilance au cours de la journée, alors que la fin d'échéance de la toute première de ces cartes n'était même pas encore atteinte. Je constate que pour un système qui est censé établir une carte de risque de dangerosité de phéonomènes météo pour une très courte échéance, on a eu plutôt affaire à une carte de temps présent... voire même de temps passé !

Egalement, je trouve un peu anarchique de colorer un peu n'importe comment des départements où soit disant c'est censé péter et où, finalement, il ne se passe rien du tout. Et, de la même façon, il arrive souvent qu'il se passe des phénomènes plus ou moins violents là où il n'y a pas d'alerte particulière.

Troisième chose : les rares fois où ces cartes sont affichés dans le bulletin météo ou le JT, je pense que peu de personnes y prêtent attention (c'est devenu une habitude aujourd'hui de balancer des cartes sans les expliquer en détail...). Et elles ne sont pas rares les fois où ces cartes sont réactualisées entre l'enregistrement du bulletin météo et sa diffusion (2h après !)... Résultat : ces cartes sont indiffusables (et pourtant diffusées quand même) car périmées.

A la base, ce système de vigilance, c'était une bonne idée, mais aujourd'hui, ces cartes ont perdu toute crédibilité au "grand public" que je suis. Je ne pense pas être le seul.

Je me dis qu'un passionné météo a quand même du bol d'avoir des photosatellites (gratuites) à disposition, des observations sur le temps effectuées par les amateurs (donc gratuites), et diverses autres cartes (encore gratuites), pour visualiser lui-même les zones à risques (toujours et encore gratuitement lol)... Car si fallait compter sur les cartes de vigilance ou les prévisions "fiasco" (de sociétés météo à but lucratif) telles qu'on a l'habitude de connaître, les coups de phone à X € la minute and Co, les divers services à XXXX € la minute and Co... eh bien... beaucoup de passionnés météo "retourneraient leur veste". default_cat.gif

JérômeR28, @+

PS : je veux pas polémiquer, mais y'a quand même des vérités à dire parfois. default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Troisième chose : les rares fois où ces cartes sont affichés dans le bulletin météo ou le JT, je pense que peu de personnes y prêtent attention (c'est devenu une habitude aujourd'hui de balancer des cartes sans les expliquer en détail...).

Ce n'est que ton avis perso, et je ne suis pas d'accord avec toi.

Quant un departement est en orange, le nombre d'appels sur le kiosque et dans les centres départementaux augmentent très nettement. Ca prouve bien que les gens sont sensibles aux cartes de vigi diffusés par les médias.

Et elles ne sont pas rares les fois où ces cartes sont réactualisées entre l'enregistrement du bulletin météo et sa diffusion (2h après !)... Résultat : ces cartes sont indiffusables (et pourtant diffusées quand même) car périmées.

Là je suis d'accord avec toi sauf que je vois pas en quoi ca concerne mf.

Pour finir, je te suggère de t'essayer à la coloration des départements.

Je pense que tu t'apercevra que systématiquement il y a certains départements où le risque aura été suréstimé et d'autres sous-estimé.

C'est malheureusement inhérent à la prévision de certains évènements météo. (la neige et les orages notamment).

Et pour te montrer quant même que je ne vois pas tout en rose et que je suis conscient que le système n'est pas parfait:

Pour la situation d'aujourd'hui, je pense que la hte normandie (entre autre) aurait deja du être en jaune hier à 16 h (je ne sais pas ce que voyais arpège mais gfs laissait déjà entrevoir une possible dégradation orageuse depuis quelques runs.).

Pour les prévisions fiascos, inutile de te rappeler que les société de météo n'en ont pas l'exclusivité.

a plus...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour parler de ces affichages des cartes de vigilance à la télé, on ne les passent que lorsqu'elles affichent orange ou rouge...Pourquoi ne pas les afficher même si elles sont vertes ou jaunes?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis d'accord je trouve aussi qu'il manque indiscutablement un niveau d'alerte.

Rajouter un niveau d'alerte n'obligerait pas forcément MF a faire des alertes plus nombreuses et qui risqueraient donc de se banaliser mais à faire des alertes de meilleurs qualités. Ainsi l'alerte rouge serait un peu plus fréquente bien que restant assez rare et l'alerte noire serait aussi peu utilisée que l'est l'alerte rouge actuellement ce qui lui donnerait en revanche beaucoup de crédibilité si elle devait un jour servir.

Actuellement on est en orange généralement pour : forts orages généralisés, 1-2 cm de neige, 120-130 km/h de vent, fortes pluies > 50 mm en peu de temps. Il me semble évident que tous ces phénomènes ne présentent pas le même danger mais ils sont traités de la même manière. Ainsi à mon avis les alertes pour la neige sont souvent inutiles et trop nombreuses alors que je trouve que celle pour les orages tout aussi dangereux se font un peu trop rares. Cependant il est vrai que ces phénomènes sont les plus difficiles à prévoir, donc peut-être que ça arrange MF de n'avoir (en gros) qu'une échelle à prévoir, car c'est ça actuellement leur système : quand c'est dépressionnaire on met du jaune un peu partout pour être sur de pas être complètement à côté de la plaque en cas de problème et la principale (et unique) question est de savoir si on met du orange ou pas. Alors après peut-être que introduire une nouvelle question, à savoir orange ou rouge? fait peur à MF qui juge qu'elle a assez de boulot comme ça...

Enfin je trouve le niveau jaune plus que ridicule : on est en jaune pour les raisons suivantes : 70-80 km/h de vent, 2 mm de pluie, 4 flocons, gros orages pouvant être gréligène mais isolés (!), orage de moyenne ampleur, enfin des fois j'ai du mal à comprendre pourquoi on est en jaune mais je pense que cela doit venir du fait que je ne sois qu'un pauvre petit amateur... Tous ces phénomènes sont évidemment différents de plus en cas de plusieurs "risques" on sait même pas lequel déclenche ce joli niveau jaune.

Donc voilà pour moi le système actuel n'est pas du tout adapté mais ce n'est qu'un avis personnel et je peux me planter sur toute la ligne d'autant plus que je ne sais pas comment ça fonctionne précisément au sein de MF donc je ne suis pas le mieux placé pour juger.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La vigilance jaune est inutilisable. La France est barbouillée de jaune sans qu'on sache à quoi il faut faire attention. default_devil.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

à la pluie sur la route....ca rend les chaussées glissantes pour les motards? Non c'est important pour eux qu'ils le sachent?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve que les niveaux de vigilance ne sont pas très adaptés.

En effet, il manque un autre niveau. De plus, le jaune actuel n'est d'aucune utilité, car on ne connait pas la nature de la vigilance, et on a aucun suivi pour le département.

Je proposerai donc de rajouter une couleur noire.

Pour mon département, les seuils pourraient être les suivants:

( ce ne sont que des suppositions )

Très bonne proposition que de proposer 5 niveaux de vigilances :

VERT

JAUNE

ORANGE

ROUGE

NOIR

Subsituer le noir à l'actuelle vigilance rouge qui est très exceptionnelle et employée uniquement dans les cas de catastrophes climatiques majeures pour déclencher une mobilisation des moyens de secours et d'urgence par l'Etat me parait être une bonne idée.

Actuellement, c'est la vigilance orange qui représente le danger dans 99% des cas, sachant que les risques que représentent une inondation par crue cévenole, une tempête de neige avec usagers bloqués sur les autoroutes seraient plus crédibles et entendus auprès du public si ils étaient signalés en ROUGE. Car, sans aller jusqu'au niveau ultime qui déclenche les plans ORSEC, on peut rappeler à Météo France que dans une part importante des situations à risques représentées seulement en orange, il existe déjà des cas où sur des zones parfois étendues, on a des risques importants pour les personnes et les biens.

On peut ainsi retenir la gradation présentée (ici pour la Loire) par Toto42 :

- pour le vent (par exemple)

jaune: de 40km/h à 80km/h

orange: de 80km/h à 110km/h

rouge: de 110km/h à 160km/h

noir: >160km/h

Avec des pictogrammes systématiquement pour indiquer la nature du danger.

Si un responsable de Météo France passe par ici, pourrait-il nous dire ce qu'il en pense ??

Florent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

une bonne idée florent de rajouter un niveau et des pictogrammes pour donner la nature du danger!

Moi j'y adhère mais il faudrait la bonne volonté de MF pour l'appliquer! default_devil.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

une bonne idée florent de rajouter un niveau et des pictogrammes pour donner la nature du danger!

Moi j'y adhère mais il faudrait la bonne volonté de MF pour l'appliquer! 

Ce serait même nécessaire, car la perte de crédibilité des cartes de vigilance provient du fait que l'on a trop souvent des alertes ORANGE, qui ne représentent plus rien pour le public, averti ou non : La carte n'apporte pas l'information vitale à sa simple lecture puisqu'on est obligé de rechercher le détail de la prévision pour connaitre et apprécier le niveau de risque.

Dans la vigilance ORANGE, on pourra aussi bien avoir des orages un peu violents, qu'une crue cévénole avec des voitures emportées : il manque clairement un niveau, puisque le ROUGE n'est actuellement réservée qu'à l'intervention des moyens de secours nationaux et de l'armée, ce qui doit arriver une ou deux fois tous les 10 ans !

Les orages un peu violents devraient être identifiés en Orange,

les crues cévenoles avec voitures emportées en Rouge,

les catastrophes majeures (Vaison-la-Romaine, dec 1999...) avec intervention de l'armée en Noir

Florent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour florent,

Pour la loire, il me semble que le jaune c'est rafales généralisées de 80/100 km/h (en plaine).

Ce qui correspond à ton niveau orange.

J'en déduit que ton niveau orange ne sera pas plus suivi par le grand public que le niveau jaune actuel.

De plus je cite greg07:

"Enfin je trouve le niveau jaune plus que ridicule : on est en jaune pour les raisons suivantes : 70-80 km/h de vent"

On voit bien que c'est loin d'être évident de mettre des seuils car selon greg07, ton niveau jaune et orange aurait du mal à receuillir ses faveurs.

Par contre, et là je suis 100 %d'accord avec vous, mettre un picto concernant la nature du danger quant on est en vigi jaune, ca serait quant même pas mal.

a plus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Houyo,

concernant les valeurs de la Loire, c'est moi qui les aient déterminées et non florent.

J'ai pris mes valeurs de vitesse du vent pour la ville de St Etienne.

Je peux t'assurer qu'ici, le vent est très rare, c'est pourquoi j'ai mis ces valeurs.

Je me rappelle de l'année dernière, ou le vent atteignait seulement les 90 km/h en raffales et de nombreuse branches cassaient. ( je ne sais pas si c'est du au manque d'habitude ou pas).

Avec les valeurs actuelles, notre région ne serait presque jamais en vigilance orange.

En général, les raffales les plus fortes se situent aux alentours de 55-70 km/h selon les mois, à part sous les orages.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour la loire, il me semble que le jaune c'est rafales généralisées de 80/100 km/h (en plaine).

Ce qui correspond à ton niveau orange.

J'en déduit que ton niveau orange ne sera pas plus suivi par le grand public que le niveau jaune actuel.

Il me semble qu'il serait plus suivi au contraire, parce que la sémiologie graphique est très claire :

- Le JAUNE signifie que le risque est non nul et qu'il convient d'observer que quelques gênes peuvent être occasionnées.

- Pour le public, la couleur ORANGE signifie depuis toujours que l'on est à mi-chemin sur une échelle de risque : Cela requère la prudence.

- Avec le ROUGE, les personnes seront clairement averties que si ce n'est pas une catastrophe nationale, elles doivent tout de même être extrêmement vigilantes, se protéger et rester chez elles le cas échéant car il y a danger maximal pour elles-mêmes ou leurs biens.

Je ne m'avancerais pas sur la définition des seuils de vigilance : Météo France devra les déterminer en conséquence et, comme actuellement au niveau départemental.

Florent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

-->florent: j'ai relu ton message d'avant beaucoup plus attentivement et je crois voire ce que tu veux dire. Donc ok, c'est une idée.

-->toto42: A la vue de ce que tu me dis, il y a dans ce cas là effectivement un problème de seuil. Mais bon je suis pas du coin, je vais donc m'arreter là, car la loire c'est loin, loin, loin de chez moi default_devil.gif

a plus...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Plutôt d'accord avec toi dans l'ensemble.

Un niveau de vigilence en plus (le noir) pourquoi pas mais sachant que le niveau rouge n'a été utilisé par MF qu'une seule fois lors des innondations dans l'Hérault, je crois, je ne sais pas s'il servirait à quelque chose.

Par contre, pour la vigilence juane, c'est vrai que MF ne fait pas de suivi et quelque fois toute la France est en jaune sans que l'on sache pourquoi. Moi sur mon site, j'ai mis la carte de vigilence, comme beacoup, vace un message pour expliquer le niveau... Quand la Sarthe est en jaune, je galère pour trouver l'explication... Il faut se mettre dans la tête des ingénieurs e MF ou se fier à leur prévisions.

Par contre des niveaux d'alerte spéficique pour chaque département, bonne idée !

Je prend un exemple : en hiver lors des chutes de neiges...

En Sarthe, nous ne sommes pas habitués à cela et je pense que le niveau 3 devrait être déclanché dès le 1er cm sur les routes.

Niveau 4 : dès 5 cm.

Niveau 5 : au-delà de 10 cm.

Le 2 mars dernier à Sillé le Guillaume il est tombé jusqu'à 20 cm (vous pouvez voir les photos sur mon site) : on était qu'au niveau 3 (orange pendant les chutes) et ensuite en jaune alors qu'il gelait encore...

Alors messieurs de MF, ecoutez-nous....

coolman default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

webmaster de http://www.meteo-sille-le-guillaume.com

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lorsque MF lance une vigilance orange, les gens ne retiennent qu'une chose: "on est en alerte", c'est ce que j'entend à chaque fois dans la rue! Donc ils sont plutot attentifs aux vigilances (même si souvent ils ne savent pas vraiment à quoi s'attendre, ce qui n'est pas du uniquement à un problème de communication, mais aussi et surtout à l'inexistence dans notre pays d'une "culture" météo).

Quand à la vigilance rouge (utilisée 2 fois en tout, dans l'Hérault et dans le Gard), à mon sens il faut la garder pur les phénomènes exceptionnels mais sans non plus la réserver aux "cataclysmes" qui se produisent une fois tous les 10 ans!

Rajouter une vigilance noire, personnellement je n'en vois pas l'utilité, car la prévision des phénomènes violents est un art difficile, on ne peut pas savoir très exactement ce qu'il va se passer donc rajouter des niveau reviendrait à diminuer encore la marge d'erreur et à décridibiliser davantage les prévisions.

Pour revenir sur les propos (très justes d'ailleurs) de toto42, moi qui habite dans une région ventée j'ai remarqué à quel point les gens (même les amateurs de météo) sous-estiment la force du vent, il est tout à fait normal qu'un vent de 70 km/h nécéssite une vigilance jaune, ainsi dans un port de plaisance les vitesses de vent supérieures ou égales à force 8 (60km/h) sont marquées par un drapeau noir! La marche normale face à un vent de 80 km/h est impossible pour un humain de 70kg, c'est un fait scientifique! Le problème vient la aussi d'un manque "d'éducation" face aux facteurs météorologiques, par exemple dans ma région les gens ont l'habitude de voir sur leurs écrans TV des chiffres du style "100km/h" quasiment à chaque coup de mistral! Ces chiffres ne sont pas exagérés, ils correspondent aux valeurs maximales prévues mais le problème c'est que si ces valeurs sont atteintes, ce ne sera pas forcément partout sur la zone concernée. Ainsi un vent de 60km/h déjà fort correspond pour beaucoup de personnes à un vent de 100km/h car à chaque fois ils ont vu à la TV la même prévi donc ils s'imaginent que c'est vraiment le cas!

Du coup lorsque le vent souffle vraiment à 100km/h, ils ont l'impression de vivre la fin du monde! default_happy.png/emoticons/happy@2x.png 2x" width="20" height="20">

Bonne journée @+

Mike

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand à la vigilance rouge (utilisée 2 fois en tout, dans l'Hérault et dans le Gard), à mon sens il faut la garder pur les phénomènes exceptionnels mais sans non plus la réserver aux "cataclysmes" qui se produisent une fois tous les 10 ans!

Rajouter une vigilance noire, personnellement je n'en vois pas l'utilité, car la prévision des phénomènes violents est un art difficile, on ne peut pas savoir très exactement ce qu'il va se passer donc rajouter des niveau reviendrait à diminuer encore la marge d'erreur et à décridibiliser davantage les prévisions.

La vigilance rouge est actuellement réservée aux "cataclysmes" à durée de retour séculaire : elle est définie pour cela. Si une situation ne nécessite pas de dépêcher les secours sur le plan national avec tous les renforts de l'armée, vous ne verrez jamais la vigilance rouge. C'est pourquoi je propose de mettre ce niveau en NOIR.

Le niveau ROUGE pourrait alors être utilisé pour les phénomènes les plus violents entrant actuellement dans le cadre de la vigilance ORANGE et à durée de retour de 10 à 50 ans.

Flroent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Concernant les cartes de vigilances, encore une fois, Infoclimat a vu plus loin, dès le mois de juin dernier...

Les épisodes pluvieux du Sud-Est les 6 et 8 septembre 2005 démontrent clairement qu'il manque un niveau de vigilance pour la prévention des risques météorologiques.

Pour preuve ce débat aujourd'hui :

Les champs étant gorgés d'eau (remplis même), 150mm d'eau supplémentaires et les ruissellements reprennent comme en 14, pire encore pour les crues...

Les gens qui ont vu leur voiture envahie par les eaux apprécieront le maintien en orange. Heureusement, les services locaux ont l'air très réactifs et gardent une certaine distance critique avec les prévis de MF...

Espérons qu'il n'y aura pas de mauvaise nouvelle demain : MF avait très bien joué mardi, mais là c'est une fausse note qui ternit le tableau.

C'est pour cela que je me suis inscrit depuis longtemps contre les couleurs "jaune

" et "orange

". Il faudrait utiliser les couleur verte

, orange

, rouge

et noire qui parlent plus à l'imagination, à moins d'utiliser 5 niveaux de vigilance pour remédier à l'étendue trop importante de l'actuelle vigilance orange (voir ci-dessous).

Les actuelles vigilances "rouges

" sont très exceptionnelles : 3 fois en 4 ans. Il faut savoir que les précipitations d'avant-hier n'auraient pas nécessité de rouge si Météo France avait su que les pluies auraient été inférieures à 300 mm au cours de la soirée. C'est le pessimiste du modèle qui a fait que l'on a eu une vigilance "rouge".

Par conséquent, il convient d'apprendre qu'une vigilance "orange

" est déjà très dangeureuse. Le problème est que cette vigilance perd toute crédibilité car elle s'étends de phénomènes avec 50 mm de pluies à 300 mm de pluies. La marge est énorme entre les deux. On passe d'un violent orages avec quelques routes inondées à des crues violentes et déjà très dévastatrices.

Dans la "culture du risque" : chacun doit apprendre qu'il convient donc de se renseigner systématiquement dès que la vigilance est "orange

" : cela peut déjà être très dangeureux, éventuellement et c'est cela le problème.

L'automne pourrait être très long et ces épisodes pluvieux risquent d'être nombreux cette année : Météo France aura intérêt à gagner rapidement en expérience et efficacité dans le domaine de la vigilance, sinon les bons réflexes que l'on a observé lors du premier épisode de la saison ne seront pas forcément la norme et cela pourrait coûter des vies, malgré ce dispositif de prévention.

Florent.

Florent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui mais si on met une vigilence noire un jour, on risque de ne plus voir après les pictogrammes! default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui mais si on met une vigilence noire un jour, on risque de ne plus voir après les pictogrammes! 

On met le pictogramme en négatif, en blanc !

Florent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

PS: je rigolais biensur ne vous inquiétez pas! default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le prefet du Var demande à ce que la région paca soit placée en rouge selon LCI ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Curieux, qu'un préfet départemental intervienne pour une région!

Je n'ai rien entendu de la sorte aujourd'hui à son cabinet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au vu de l'épisode qui n'est d'ailleurs pas vraiment terminé sur le Gard et l'Herault, on peut en tirer l'enseignement que l'echelle vert-jaune-orange-rouge n'est pas adaptée en termes de précipitations

Je suis d'accord avec l'echelle proposée par Toto42 ou presque:

Jaune de 20 à 50 mm.

Orange de 50 à 80 mm (forts orages, danger important, deplacements strictement si indispensable)

Rouge de 80 à 150 mm (inondations trés dangereuses, interdiction des deplacements sauf pompiers et secours, fermeture ecoles, lycées, administrations, entreprises, tout le monde à l'abri)

Noire > 150 mm (inondations pouvant prendre un caractère catastrophique, evacuation des zones menacées au prealable, mobilisation et requisition de tous les moyens publics et privés utiles par les Prefectures).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.