Philippe689

Membres
  • Compteur de contenus

    45
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Philippe689

  • Rang
    Cirrostratus

Personal Information

  • Lieu
    Tahiti

Visiteurs récents du profil

207 visualisations du profil
  1. Bonjour, Voici les analyses, images et vidéos que j'ai réalisées sur le cyclone tropical BANYAN. Je souhaite une longue vie au forum Infoclimat et, à tous, une bonne continuation Philippe I. Analyse textuelle : Le 11 août 2017 à 00:00 UTC, le Regional Specialized Meteorological Centre (RSMC) de Tokyo émet un premier warning relatif à une dépression tropicale (TD) dans le Pacifique Ouest, approximativement centrée par 16°2 de latitude Nord et 169°9 de longitude Est. La pression au centre est de 1008 hPa, et le vent moyen sur une durée de 10 minutes de 30 noeuds (55 km/h). La dépression se déplace vers le Nord-Ouest à une vitesse de 13 noeuds (24 km/h). Trois heures plus tard, le Joint Typhoon Warning Center (JTWC) de Honolulu diffuse un premier message de raisonnement pronostique (prognostic reasoning) sur ce phénomène nommé 14W, situé à 249 milles nautiques (461 km) au Sud-Est de l'île de Wake. L'imagerie satellitaire multispectrale montre un système de convection profonde, avec des bandes convectives dans une circulation de centre de basse pression (LLCC, Low Level Circulation Center) compacte. L'image micro-onde 89 GHZ du 10 à 22:00 UTC de l'AMSU (Advanced Microwave Sounding Unit, appareil embarqué sur les satellites défilants NOAA/METOP) montre des bandes spiralées, plus particulièrement dans la moitié Sud (Image 1). Un cisaillement vertical faible d'environ 15 noeuds (28 km/h), de bonnes conditions d'évacuation en altitude et une température de surface (SST, Sea Surface Temperature) élevée (29.6°C) favorisent la consolidation du système. Le Typhoon Warning Centre de Guam confirme la trajectoire Nord-Ouest à Ouest-Nord-Ouest sous l'influence d'une dorsale sub-tropicale (STR) positionnée au Nord-Est. Le 11 à 09:00 UTC, le JTWC de Honolulu signale l'intensification en tempête tropicale (TS, Tropical Storm, vent moyen compris entre 64 et 118 km/h) ; le RSMC de Tokyo confirme l'information trois heures plus tard et attribue au phénomène le nom de BANYAN. Le vent moyen est de 40 noeuds (73 km/h) avec des rafales à 60 noeuds (111 km/h) et la pression au centre et au niveau de la surface de 1000 hPa. A 12:00 UTC, selon le TWC de Guam, la hauteur maximale des vagues est de 12 pieds (3,6 mètres). Le 12 en début de journée, BANYAN évolue en tempête tropicale sévère (STS, Severe Tropical Storm), avec des vents moyens soutenus de 50 noeuds (93 km/h). RSMC Tokyo et TWC de Guam s'accordent sur l'évolution de BANYAN sous 24 heures en cyclone de catégorie 1 (échelle de Saffir-Simpson), en raison notamment d'une SST favorable. Effectivement, le 12 à 18:00 UTC, BANYAN est classé en cyclone de catégorie 1, avec des vents moyens sur une durée de 10 minutes de 70 noeuds (130 km/h) atteignant 100 noeuds (186 km/h) en rafales. Selon le JTWC de Pearl Harbor, l'intensité est de 60 noeuds (111 km/h), valeur basée sur une intensité de DVORAK estimée à T3.5 (55 noeuds) par toutes les agences, et une estimation SATCON de 59 noeuds. La trajectoire reste Nord-Ouest en périphérie d'une dorsale sub-tropicale au Nord-Est, et à l'approche d'un creux barométrique de moyenne latitude au Nord-Ouest. BANYAN est centré sur 20°5N et 164°3E à environ 115 milles nautiques (213 km) à l'Ouest-Nord-Ouest de l'île de Wake. Le 13 août 2017 à 00:00 UTC, le cyclone BANYAN atteint son intensité maximale avec une vitesse moyenne de vent sur une durée de 10 minutes de 75 noeuds (139 km/h) avec des rafales atteignant 105 noeuds (194 km/h) selon le RSMC de Tokyo. Le JTWC de Honolulu, qui mesure le vent moyen sur une durée de 1 minute, l'évalue à 90 noeuds (167 km/h). La hauteur maximale des vagues est de 24 pieds (7 mètres). Un oeil est bien visible sur l'imagerie satellite (Image 2), de même que les masses nuageuses supérieures d'évacuation anticyclonique (anticyclonic outflow). BANYAN, qui maintient une intensité de 105 noeuds jusqu'au 15 août à 09:00 UTC, devient alors provisoirement le troisième cyclone le plus intense de la région Pacifique Nord-Ouest depuis le début de l'année 2017, après NORU (185 km/h) et NESAT (148 km/h). Sa trajectoire Nord le rapproche d'une SST plus basse (25°C) et, le 15 à 12:00, le cyclone entre dans la phase de déclin. Le 16 à 09:00 UTC, BANYAN est rétrogradé en tempête tropicale. Il est alors situé à environ 810 milles nautiques (1500 km) au Nord-Est de Minami Tori Shima au Japon. L'imagerie multispectrale satellitaire animée montre une convection centrale peu profonde, avec un cisaillement au Nord-Est du LLCC. Le RSMC de Tokyo a émis son 51e et dernier warning relatif au cyclone tropical BANYAN le 17 août 2017 2017 à 06:00 UTC. Position : 43N, 176E, pression 996 hPa, Vent 45 noeuds (83 km/h). II. Références : A. Sources : - Warnings - Advisories - Discussions : - RJTD RSMC TROPICAL CYCLONE ADVISORIES pour BANYAN (1712) - RJTD RSMC TROPICAL CYCLONE PROGNOSTIC REASONING pour BANYAN #1 - 23 - PGTW TROPICAL CYCLONE WARNINGS pour 14W/BANYAN #001 - 023 - PGUM 14W ADVISORIES #1 - 16 - Imagerie : - WP142017 - Typhoon BANYAN (RAMMB/CIRA/NOAA) - Himawari-8 Full Disk Visible-Water vapor-Infrared (Japan Meteorological Agency) - Imagerie HEXASAT Haute Résolution (Meteo Spatiale/Meteo France) Principaux liens utilisés : - severe.worldweather.wmo.int - wis-jma.go.jp/cms/warning/category/tropical_cyclone_information/ - gwydir.demon.co.uk/advisories/indexfull.htm - usno.navy.mil/NOOC/nmfc-ph/RSS/jtwc/warnings/wp1417prog.txt - tgftp.nws.noaa.gov/data/raw/wt/wtpq31.pgum.tcp.pq1.txt - rammb.cira.colostate.edu/products/tc_realtime/storm.asp?storm_identifier=WP142017 - meteo-spatiale.fr Crédit : - RSMC Tokyo / World Meteorological Agency - Joint Typhoon Warning Center, Honolulu - National Weather Service, Guam - Japan Meteorological Agency (opérateur du satellite Himawari-8) - Regional and Mesoscale Meteorology Branch / NOAA / NESDIS / Colorado State University - Centre de Météorologie Spatiale de Lannion / Météo France - Keith, Jo et Giles Edkins III. Images et animations : Animations vidéo du cyclone tropical BANYAN : - https://youtu.be/zLgwr0Lty1k - https://youtu.be/0VNjFCuf_pk
  2. Bonjour, Voici un documentaire vidéo HD sur l'activité cyclonique globale durant le mois de juillet 2017. Les images satellitaires proviennent du Centre de Météorologie Spatiale de Météo-France à Lannion www.meteo-spatiale.fr
  3. Bonjour, Voici un documentaire vidéo sur le cyclone tropical IRWIN, qui s'est déroulé dans le Pacifique Est du 22 juillet au 1er août 2017. Les images satellite proviennent du Centre de Météorologie Spatiale de Météo-France à Lannion www.meteo-spatiale.fr
  4. Bonjour, Voici un documentaire vidéo sur le cyclone tropical HILARY, qui s'est déroulé dans le Pacifique Est du 21 au 31 juillet 2017. Les images satellite proviennent du Centre de Météorologie Spatiale de Météo-France à Lannion www.meteo-spatiale.fr
  5. Animation satellitaire et documents d'analyse sur le cyclone tropical FERNANDA, du 12 au 22 juillet 2017 dans l'Est de l'Océan Pacifique. Imagerie satellite www.meteo-spatiale.fr
  6. Bonjour, Le cyclone NORU est le troisième (Note) et le plus violent des phénomènes cycloniques ayant frappé l'Ouest du Pacifique depuis le début du mois de juillet 2017. Encore en activité le 25 juillet à 1200 UTC, NORU est classé cyclone de catégorie 1 sur l'échelle de Saffir Simpson avec des vents moyens de 70 noeuds (130 km/h) et des rafales de 100 noeuds (185 km/h). La pression au centre est de 970 hPa. Selon le RSMC de Tokyo, NORU devrait encore s'intensifier dans les prochaines 24 heures, avec des vents moyens de 80 noeuds (148 km/h) proches de la catégorie 2. NORU croisera alors la zone qu'il a traversée et refroidie le 20 juillet entre 1500 et 1800 UTC, alors qu'il était encore au stade de dépression tropicale. NORU a en effet amorcé une boucle le 23 juillet à 0000 UTC, interrompant sa route plein Ouest pour suivre une trajectoire Sud-Est, puis Est à partir du 24 juillet vers 1500 UTC. Comme la tempête tropicale KULAP qui a sévi dans la même région, NORU est un phénomène hauturier, sans conséquence sur les zones côtières les plus proches (Japon). Note : Après C1 NAMDADOL 102 km/h et TS TALAS 93 km/h. Image satellitaire du cyclone tropical NORU du 25 juillet à 0310 UTC dans le canal visible, réalisée à partir de l'un des satellites défilants de la NOAA et de la NASA. Crédit RAMMB/NOAA/CIRA.
  7. Animation vidéo du cyclone tropical de catégorie 4 FERNANDA. Images www.meteo-spatiale.fr
  8. Bonjour, Une dépression tropicale baptisée SIX-E s'est formée le 12 juillet 2017 dans le même secteur que la tempête tropicale EUGENE cinq jours auparavant. Rencontrant des conditions favorables, SIX-E s'est intensifiée en moins de 48 heures en cyclone tropical FERNANDA, un cyclone tropical de catégorie 2 avec des vents soutenus (1 minute) de 157 km/h, des rafales de 195 km/h, et une pression atmosphérique au centre de 975 hPa. Le 14 juillet 2017 à 0900 UTC, le système est centré par 11° de latitude Nord et 117°9 de longitude Ouest et suit une trajectoire Ouest en plein milieu du Pacifique Est. FERNANDA poursuit une intensification rapide et devrait atteindre le stade de cyclone tropical de catégorie 4 sur l'échelle de Saffir-Simpson dans les 48 heures, avec des vents soutenus de 222 km/h et des rafales de 269 km/h, selon les prévisions du National Hurricane Center de Miami, Floride. Image satellitaire du cyclone tropical FERNANDA du 14 juillet 2017 à 0917 UTC, canal visible.
  9. Bonjour, Le cyclone tropical de catégorie 2 EUGENE est situé le 9 juillet 2017 à 0900 UTC dans l'Est du Pacifique Nord, par 15°2 de latitude Nord et 114°1 de longitude Ouest. Le vent soutenu près du centre, sur une durée de 1 minute et à 10 mètres au-dessus du niveau de la mer est de 85 noeuds (157 km/h), avec des rafales atteignant 105 noeuds (194 km/h). La pression au centre au niveau de la mer est de 976 hPa. Le système, en phase d'intensification, suit une trajectoire Nord-Ouest qui le maintient loin des côtes du Mexique et de la Basse-Californie du Sud ; selon le National Hurricane Center de Miami, Floride, et le Joint Typhoon Warning Center, EUGENE devrait s'intensifier en cyclone de catégorie 3 dans les 24 heures avant d'entrer dans sa phase de déclin. EUGENE est le plus puissant cyclone dans l'hémisphère Nord depuis le début de l'année devant DORA, cyclone de catégorie 1 qui avait affecté la même région à la fin du mois dernier. Image du cyclone tropical EUGENE à 1400 UTC le 09/07/2017 (Visible, résolution 1 km)
  10. Animation vidéo du cyclone tropical intense ENAWO dans le Sud-Ouest de l'Océan Indien, entre le 3 mars 2017 à 0645 UTC et le 11 mars à 0600 UTC. Images infrarouge en composition colorée transmises par le satellite météorologique METEOSAT-8.
  11. Animation vidéo du cyclone tropical DORA dans le Pacifique Est, entre le 25 juin 2017 à 0145 UTC et le 29 juin à 0530 UTC. Images infrarouge en composition colorée transmises par le satellite météorologique GOES-EAST.
  12. Bonjour, Le 26 juin 2017 à 0900 UTC, le cyclone tropical de catégorie 1 DORA est situé par 16°7 de latitude Nord et 105°3 de longitude Ouest. Il suit une trajectoire Ouest-Nord-Ouest le long la côte Ouest du Mexique à une vitesse de 11 nœuds (20 km/h). La vitesse moyenne (1 minute) du vent au voisinage du centre est de 70 nœuds (130 km/h) avec des rafales atteignant 85 nœuds (157 km/h). La pression atmosphérique au centre est de 989 hPa. Selon les prévisions du National Hurricane Center de Miami, DORA va s'intensifier jusqu'à 1800 UTC avec des vents moyens de 80 nœuds (148 km/h), des rafales de 100 nœuds (185 km/h) avant d'entrer dans la phase de déclin.
  13. Bonjour, Le 16 juillet 2015 entre 1950 et 0045 UTC le satellite DSCOVR a transmis 20 images de notre planète en rotation, montrant le cyclone de catégorie 4 DOLORES au large de la cote Ouest du Mexique. Fait insolite, ces images montrent surtout... le transit de la Lune devant notre planète. Le satellite DSCOVR est positionné entre le Soleil et la Terre, à une distance de 1.6 millions de kilomètres de notre planète. DSCOVR est un satellite du Soleil et non de la Terre, et décrit quasiment la même orbite que cette dernière. De par ces caractéristiques, son télescope, EPIC, offre en permanence une vue de la Terre éclairée par le Soleil, à la différence des satellites géostationnaires et défilants de la Terre. Sa distance à la Terre étant environ quatre fois plus grande que l'orbite moyenne de la Lune - qui, pour sa part, tourne autour de la Terre - il n'est pas exceptionnel que la Lune entre dans le champ du télescope de DSCOVR. Ce fut le cas ce 16 juillet 2015 (et, à nouveau le 5 juillet 2016), alors que le cyclone de catégorie 4 DOLORES, en phase de déclin, était parfaitement visible sur les images prises par EPIC. Longeant la cote Ouest du Mexique d'Est en Ouest, DOLORES avait atteint son intensité maximum la veille entre 0600 et 1200 UTC avec des vents moyens de 213 kmh. Ce cyclone, classé troisième à l'échelon mondial par son intensité pour le mois de juillet 2015, fit relativement peu de dégâts, car il ne toucha aucune terre. Ce ne fut malheureusement pas le cas de NANGKA (250 kmh) et CHAN-HOM (222 kmh). Animation vidéo du cyclone de catégorie 4 DOLORES vu par le satellite DSCOVR le 16 juillet 2015, masqué par le transit de la Lune devant la Terre.
  14. Animation vidéo de la tempête tropicale MERBOK dans l'Ouest du Pacifique, entre le 11 juin 2017 à 0050 UTC et le 13 juin 2017 à 0550 UTC. Images infrarouge en composition colorée transmises par le satellite météorologique HIMAWARI-8.