Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

dann17

Climats du monde

Recommended Posts

Posted

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

#537. Norrköping

 

Norrköping compte avec son agglomération environ  130 000h. Stockholm est à 140kms au nord-est: cette fiche est la plus proche de la capitale que je vais faire, et les deux villes sont située à peu près à la même distance de la mer Baltique (30kms à Stockholm, 40kms ici). Le climat de Norrköping sera donc une bonne approximation de celui trouvé à Stockholm.

Växjö est à 210kms, Oslo 345kms, Copenhague 390kms et Vilsandi 330kms.

02574_map0.jpg

 

C'est de la plaine, avec un relief bien moins rugueux que dans le centre du Götaland.

02574_dem.jpg

 

La station étudiée est une station automatique, en lisière ouest de la ville. Le centre ville est à 2.5kms.

02574_map1.jpg

 

02574_Norrkoping_A.png

 

Le climat devient plus continental ici, avec un ICA au dessus de 1 (1.05), des hivers un peu plus froids qu'à Växjö et des étés un peu plus doux.

L'hiver peut être froid (tout de même -25°c de tnn depuis 2000), mais en dénombre encore beaucoup de jours hors gel en plein hiver lorsque le flux est d'origine océanique (pas plus de 23 jours de gel en janvier ou février, à peine 18 en décembre). Dans ces conditions la neige ne doit perdurer durant tout l'hiver que certaines années, bien que je n'ai pas de données d'enneigement pour approfondir.

 

Les roses des vents montrent encore une prépondérance des flux océaniques en hiver:

02574_Norrkoping_C.png

 

 

On se rapproche de 60°N, et fin décembre le jour ne dure plus que 6h15. En revanche fin juin il dure 18h20 !

02574_Norrkoping_B.png

 

 

Depuis le début de cet série je jongle entre les hiver 2003-2004 et 2004-2005, voici ici le premier comme exemple de saison assez équilibré:

On retrouve les redoux océaniques souvent très gris - ce que l'on appelle "le temps balte" plus vers l'est en Russie - , et des coups de froids aux types de temps plus variés et aux variations de t° plus rapides. Le gel vraiment sévère ne s'attarde en principe pas plus de quelques jours.

02574_DEC03-FEB04.png

 

 

Cet exemple de printemps manque un peu de précipitations mais est assez représentatif des écarts de température et des belles journées qui marquent cette saison.

02574_APR-MAY04.png

 

 

Voici l'été 2001, au bilan normal. Normalement on peut prétendre à quelques jours proches de 30°c dans un été normal, comme ici début juillet.

02574_JUL-AUG01.png

 

 

Enfin un mois d'octobre normal: la chaleur est déjà loin, et les gelées déjà assez fréquentes (première gelée en moyenne le 10/10).

02574_OCT08.png

 

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui !

 

  • J'aime 5
  • Merci 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

#538. Mora.

 

Bonjour et bonne année à tous.

Après la pause des confiseurs on reprend aujourd'hui avec encore quelques fiches Suédoises pour finir cette série.

Mora est une petite ville de 11 000h bien à l'écart des grandes agglomérations: Stockholm est à 260kms, Östersund 245kms et Oslo 235kms. Cette étape au "centre-sud" de la Suède est parfaite pour appréhender le climat de la masse continentale entre Oslo et Stockholm où l'abri des Alpes Scandinaves vis à vis de la douceur Atlantique commence à bien se faire sentir.

Norrköping est à 280kms.

02441_map0.jpg

 

La mer Baltique est à 150kms. Le relief devient de plus en plus rugueux et élevé en allant vers l'ouest, Mora est au bord d'un lac, plutôt en fond de cuvette donc.

02441_dem.jpg

 

La station étudiée est sur l'aéroport, à 5 kms du centre-ville, et à 196m d'altitude soit 34m au dessus de la surface du lac.

02441_map1.jpg

 

02441_Mora_Av2.png

 

Beaucoup de différences avec les deux dernières stations bien plus basses en latitude (Norrköping  et Växjö) qui ne bénéficient pas de l'abri des Alpes Scandinaves: Ici le climat est franchement continental, tant sur le régime pluviométrique que sur les températures qui sont bien froides en hiver (66 jours sans dégel en moyenne par an). Le grand froid n'est pas exceptionnel ici et les tnn/txn annuelles médianes sont dignes de la Russie d'Europe (-27°c / -18°c).

 

02441_Mora_C.png

En hiver la présence des Alpes Scandinaves à l'ouest donne un net assèchement des vents de ce secteur (250° - 310°). Le vent de tendance sud-est est donc celui qui amène la douceur humide, ce qui contraste bien avec le sud du pays où c'est le vent d'ouest qui rempli ce rôle.

Les phénomènes radiatifs ont leur importance aussi dans l'intensité du froid hivernal, ainsi lorsque le vent est nul la t° tombe en moyenne 5°c sous les normales.

 

Au solstice d'été on compte 19h15 de jour, par contre pour celui d'hiver on n'a plus que 5h30.

02441_Mora_B.png

 

 

J'ai peu d'exemple d'hiver avec des données de nébulosité et de temps présent complètes, voici donc l'hiver dernier (2017-2018) avec les deux premiers mois normaux puis un mois de février froid.

Lorsque le froid est modéré le temps sensible est souvent le même: un temps couvert qui "neigeotte" de façon continue sans vraiment cumuler au sol. On avait constaté ce type de temps persistant au Québec.

02441_DEC17-FEB18.png

 

 

J'ai du bricoler en exemple de printemps avec 2015 et 2017, pour au final un résultat un peu léger en précipitations mais bien représentatif des variations de temps en cette saison: avril voit normalement les premières belles journées, avec du beau temps qui peut durer, mais il peut aussi faire encore bien frais et gris en mai avec des flocons de temps en temps.

02441_APR15-MAY17.png

 

 

Pour l'été aussi je ne dispose pas d'assez d'exemples complets pour en avoir un qui est très bon. Voici donc pour commencer un mois frais, gris et très pluvieux:

02441_JUL15.png

 

Puis un mois plus normal, cependant c'est un mois d'aout donc les nuits deviennent souvent très fraiches voire froides dès la 2e quinzaine.

02441_AUG18.png

 

BONUS: l'exceptionnel juillet 2018. Nous avons vu que nous sommes plutôt dans un fond de vallée, donc les amplitudes thermiques sont souvent fortes lorsqu'il fait beau.

02441_JUL18.png

 

 

Enfin un octobre normal, avec déjà pas mal de gelées.

02441_OCT17.png

 

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui !

 

  • J'aime 7
  • Merci 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

#539. Sundsvall.

 

Sundsvall est une ville de 50 000h situé au bord de la mer Baltique: pour beaucoup de Suédois c'est déjà le nord (voire le grand nord), pourtant nous sommes à peu près au milieu du pays.

Mora est  à 235kms, Trondheim 345kms, Stockholm 360kms, Norrköping 445kms et Helsinki 470kms.

02366_map0.jpg

 

Le relief est assez rugueux jusqu'à la côte, les collines s’élèvent à plus de 200m autour de la ville. La mer elle même gèle normalement près du littoral au cœur de l'hiver: on va donc retrouver un niveau de froid hivernal essentiellement conditionné par la topographie et les inversions de température par ciel clair, y compris en bord de mer. Et la station étudiée n'est qu'à 8m d'altitude, donc on peut s'attendre à du froid largement aussi intense que dans l'intérieur des terres.

02366_dem.jpg

 

La station étudiée est sur l'aéroport de Sundsvall, à 17kms du centre ville, 3kms de la baie et 14kms de la "mer libre" (mais pas toujours libre de glaces).

02366_map1.jpg

 

02366_Sundsvall_A.png

 

Pour les raisons évoquées plus haut l'hiver n'est pas plus doux qu'à Mora, il est même logiquement un peu plus froid vu le gain en latitude; l'hiver se prolonge d'ailleurs un peu plus en février avec des tn similaires à celle de janvier.

En automne l'influence de la mer de ressent de manière plus attendue, avec un surplus de précipitation tout maritime par rapport à l'intérieur des terres (Mora).

En conséquence l'ICA est un peu en baisse à 1.13 (1.19 à Mora): on reste cependant pas loin du climat continental léger de ce côté des Alpes Scandinaves alors que du côté océan la position pourtant relativement abritée de Trondheim donne un ICA de seulement 0.88.

 

02366_Sundsvall_C.png

 

02366_Sundsvall_B.png

 

 

Voici l'hiver 2015-2016, où le froid de janvier a été compensé par les légers excédents de décembre et février. Malgré le niveau moyen de froid s'intensifiant régulièrement en progressant vers le nord les redoux remontent facilement et parfois largement au dessus du gel: les flux d'ouest océaniques sont foehnés par les Alpes Scandinaves, et l'on avait déjà remarqué lors d'une précédente série plus nordique en Laponie que les grands froids sont facilement balayés par ces redoux hors gel.

Notable aussi est la multiplication des belles journées à forte amplitude thermique en février, typiques du début du printemps dans beaucoup de climats continentaux.

02366_DEC15-FEB16.png

 

 

La belle saison est vraiment calée sur la saison de soleil haut, et donc là aussi le printemps est largement aussi ensoleillé que l'été: les périodes maussades en encore fraiches alternent donc avec du très beau temps caractérisé par de bonnes amplitudes thermiques.

02366_APR-MAY16.png

 

 

L'été alterne entre belles périodes modérément chaudes et du mauvais temps frais. Voici un exemple où aucun de ces types de temps n'a pris le pas sur l'autre. La Baltique est une mer peu profonde qui se réchauffe vite en surface, et parfois la chaleur est suivie d'une hygrométrie sensible, ainsi sur cet exemple on a quelques journées lourdes fin juillet et début aout.

02366_JUL-AUG13.png

 

 

Enfin un mois d'octobre normal, qui au final pourrait être un mois d'hiver très moyen quelque part en France:

02366_OCT04.png

 

 

Voilà, c'est tout pour aujourd’hui !

 

  • J'aime 4
  • Merci 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada

Salut à tous !

En guise de complément, je me permets de vous poster ces deux cartes que j'avais élaborées lorsque j'avais créé l'indice de continentalité dite absolue (ICA), concernant les terres d'Europe centrale et celles qu'on retrouve autour de la Baltique...

bjgs.jpg

 

hdzn.jpg

 

 

  • J'aime 4
  • Merci 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

#540. Hallhaxasen.

 

Hallhaxasen est un hameau perdu au milieu de la Suède: Sundsvall est à 175kms, Trondheim 220kms, Mora 315kms.

02236_map0.jpg

 

Nous sommes à 73kms au nord d'Östersund, dans une zone plus plane à l'abri des Alpes Scandinaves. La mer Baltique est à 180kms, l'océan Atlantique à 220kms.

02236_dem.jpg

 

Aucun ilot de chaleur urbain (ICU) ne peut être suspecté ici, cette implantation humaine ne se résumant qu'à quelques maisons et fermes.

02236_map1.jpg

 

02236_Hallhaxasen_A.png

 

Pas de surprises: c'est un climat continental léger, avec un franc maximum de précipitations en été. Le froid devient de plus en plus mordant en progressant vers le nord, et l'altitude déjà un peu élevée (385m) fait que les étés ici ont un caractère un peu "subarctique", avec une Tm de juillet qui n'atteint même pas 15°c. Le gel est possible dès la fin aout, la période hors gel ne dure en moyenne moins de 4 mois, et la chaleur est plutôt rare (à peine une semaine par an).

 

 

02236_Hallhaxasen_C.png

Le vent d'ONO hivernal est nettement foehné, par contre en été il apporte la fraicheur océanique. Et bien sur les temps calmes favorisent nettement les grands froids en hiver.

 

Seulement 4h20 de jour fin décembre, mais plus de 20h50 fin juin.

02236_Hallhaxasen_B.png

 

 

Voici un exemple d'hiver normal, tout en contrastes, avec 2015-2016. Pas mal de douceur en décembre et février avec des t° souvent faiblement positives, et aussi du grand froid en janvier avec du gel presque permanent.

02236_DEC15-FEB16.png

 

 

Voici un exemple de printemps un peu gris et humide, mais normal pour les t°.

NB: durant une bonne partie de ma période d'étude les reports de nébulosité ont été souvent omis par beau temps, et donc les stats de nébulosité de cette fiches sont biaisées vers le haut.

Le gel est fréquent jusqu'à mi-mai, et en dehors des belles périodes de temps printanier le temps est encore souvent assez froid et désagréable jusqu'en mai.

02236_APR-MAY06.png

 

 

Voici un exemple d'été normal, avec d'abord un beau début et une certaine chaleur, puis un temps automnal dès le 20/07 et jusqu'à la fin de la saison. L'été est loin d'être vraiment agréable donc, la fraicheur maussade océanique pénétrant facilement la région.

02236_JUL-AUG05.png

 

 

Enfin un mois d'octobre classique, déjà plus froid que beaucoup de mois de janviers en France.

02236_OCT08.png

 

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui !

 

  • J'aime 7
  • Merci 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Le 15/01/2019 à 14:04, mottoth a dit :

les étés ici ont un caractère un peu "subarctique", avec une Tm de juillet qui n'atteint même pas 15°c

Salut !

Oui, tout à fait. C'est un trait de caractère que j'ai remarqué pour tous les climats subarctiques (car nous sommes bien d'accord pour dire que la hameau de Hall-Häxåsen « jouit » d'un climat subarctique continental), l'été pouvant présenter des journées clairement non estivales (voire quasiment hivernales). Et ce, qu'il s'agisse de climats subarctique océanique ou subarctique continental.

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Brasilia, Brésil

Pour Hallhaxasen, on remarque l'importance de la direction des flux sur les températures, avec par exemple les prévisions sur les prochains jours: grosse chute des températures lors de flux N-NE. On passe de -8 à -28 en 3 jours!...

 

https://www.yr.no/sted/Sverige/Jämtland/Hallhåxåsen/langtidsvarsel.html

 

 

Edited by Peki2
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

Ayant du zapper la ville de Stockholm, je voudrais revenir sur les températures d'il y a une semaine: la région connait souvent d'énormes disparités de température lorsqu'il fait froid. En plus des variations dues à la topographie, l'urbanisation et/ou la proximité de bras de mer, la région même de Stockholm est souvent à la frontière entre le grand froid qui occupe les 2/3 nord du pays et un froid plus modéré dans le tiers sud. La journée du lundi 21/01/2019 est ainsi un très bon exemple, notamment pour les tn:

 

024xx_Stockholm_21JAN2019.jpg

 

NB: 60kms séparent le centre de Stockholm d'Uppsala.

 

Edited by mottoth
  • J'aime 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

#541. Luleå.

 

Luleå est la plus grande ville du nord de la Suède, avec 76 000h. Sodankylä  est à 285kms, Hallhaxasen 380kms, Sundsvall 405kms, Stockholm 725kms, Vaxjo 1045kms.

02186_map0.jpg

 

C'est une ville vraiment côtière, mais bien sur en hiver avec le gel de la Baltique cela ne veut plus dire grand chose. Les premières collines sont à 30kms du littoral.

02186_dem.jpg

 

La station étudiée est celle de l'aéroport, à 5kms du centre ville et moins de 1.5kms des plus proches bras de mer.

02186_map1.jpg

 

02186_Lulea_A.png

 

C'est un climat continental léger subarctique, à hiver contrasté: les redoux océaniques sont vraiment francs, comme partout en Laponie, et malgré les périodes de grands froids les Tm de janvier ou février n’atteignent pas -10°c. La période avec Tm > 10°c s'étale sur moins de 4 mois, du 27/05 au 16/09, ce qui justifie le qualificatif de "subarctique".

Le régime de RR est certes continental mais pas aussi marqué que les stations Suédoise plus continentales et plus à l'abri des Alpes Scandinaves.

 

Le vents dominants sont essentiellement canalisés par les vallées qui descendent du nord-ouest.

02186_Lulea_C.png

Le vent marin de sud-est à sud est plutôt doux et humide en toute saison, celui d'ouest est foehné et apporte les plus gros redoux en hiver. Quand aux vents de nord-ouest à nord il semble que cela soit des vents thermiques, notamment en hiver lorsque le froid d'inversion "coule" de l'intérieur des terre vers la mer.

 

Le cercle polaire n'est que 134kms plus au nord. Les hivers sont donc très sombres avec seulement 3h10 de jour vers le 20 décembre.  Au solstice d'été le soleil ne passe qu'une heure sous l'horizon, sans que la clarté ne basse vraiment.

02186_Lulea_B.png

 

 

Les hivers sont donc contrastés, suivant que l'on soit sous l'influence de l'océan ou des masses d'air froides arctiques ou sibériennes. Et ces phases sont de durée extrêmement variables, de 24h à plusieurs semaines. Illustration sur cet exemple particulièrement contrasté du l'hiver 2001-2002: Le redoux de mi-janvier fut tellement marqué qu'il est venu a bout de la couche de neige, avec une éphémère disparition de celle ci durant deux jours (et au passage on a les tnx/txx de janvier de notre période d'étude).

02186_DEC01-FEB02.png

 

 

Voici un printemps quasi normal. La couche maximale de neige au sol (57cms en moyenne) et habituellement atteinte mi-mars, mais en 2000 les fortes chutes du début du mois ont décalé ce maximum et permit à la couche de subsister au sol une semaine de plus que d'habitude. Il faut généralement attendre le mois de mai pour avoir les premières journées vraiment printanières.

02186_APR-MAY00.png

 

 

Les étés portent la marque de ce climat subarctique: la chaleur est généralement modérée, et l'on a pas mal de séquences fraiches (et souvent humides) qui font que l'on n'est pas du tout assuré de profiter d'une belle période si l'on ne part que quelques jours là-bas. La proximité de la mer donne des journées très humides lorsque le flux est marin.

02186_JUL-AUG11.png

 

 

Voici enfin un mois d'octobre normal, avec déjà quelques fortes gelées et un peu de neige.

02186_OCT13.png

 

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui. Il me reste plus qu'une fiche en Suède, puis une autre en Finlande pour combler le gap entre Sodankylä et Helsinki... puis nous changerons radicalement de cap et de climat.

 

  • J'aime 8
  • Merci 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

#542. Arjeplog.

 

Arjeplog est un village de 2000h, par 66°N et à seulement 57kms du cercle polaire on peut considérer que nous sommes dans l'arctique Suédois, d'autant plus que l'altitude du lieu donne des étés vraiment frais. Les hivers rigoureux permettent la principale activité économique du village: des centres d'essai "grand froid" pour l'industrie automobile.

Luleå est à 205kms, Bodø 205kms, Hallhaxasen 280kms, Sodankylä 415kms, Stockholm 750kms.

02124_map0.jpg

 

Située parfaitement à mi-distance entre Bodø et Luleå, Arjeplog "jouit" d'un climat beaucoup plus proche de celui des rives de la Baltique que de celui de littoral océanique. On retrouve bien sur une nouvelle fois les Alpes Scandinaves, qui malgré leur altitude plutôt modeste forment une barrière climatique très nette en hiver.

02142_dem.jpg

 

Pas vraiment d'ICU à suspecter ici, la station étudiée est située à 2kms du village, au sein d'une campagne lacustre un peu bosselée.

Sur l'imagerie satellitaire on croirait voir plusieurs piste d'aérodrome disséminées aux alentours, ce sont en fait des circuits de test automobiles.

02124_map1.jpg

 

02124_Arjeplog_A.png

 

Ce climat est thermiquement assez proche de celui de Kilpisjärvi, 355kms plus au nord et à la même altitude dans le "panhandle Finlandais". Cependant cette dernière est sur un col  dont le versant ouest est ouvert sur l'océan, et recueille donc bien plus de précipitations hivernales: au final la continentalité est donc largement plus forte ici sous l'abri des montagnes (ICA 1.22) qu'à Kilpisjärvi (1.12).

Ce climat subarctique faiblement continental connait lui aussi des températures très contrastées en hiver selon l'alternance des flux (océanique, continental, arctique).

 

En hiver les vents ont tendance à tangenter le relief, avec une majorité de flux de nord-est ou de sud. Seuls les plus fort courant zonaux arrivent à s'imposer de l'ouest, avec alors des condition de foehn et de forts redoux.

En été le vent d'origine océanique est bien plus régulier car la différence de température entre continent et océan favorise un courant thermique depuis l'océan. Cela contribue à rafraichir l'été et à donner un temps sensible trop souvent maussade.

02124_Arjeplog_C.png

 

 

Fin décembre le jour ne dure que 2h45, en été on connait un jour continu du 11/06 au 29/06 malgré la situation légèrement sous le cercle polaire (phénomène de réfraction qui dévie les rayons solaire lorsque l'angle d'incidence est faible).

02124_Arjeplog_B.png

 

 

Voici l'hiver 2015-2016, marqué par un mois de janvier froid, mais au final conforme aux normales dans son ensemble. Le froid peut être véritablement sibérien à son apogée, avec des tx proches de -30°c : c'est déjà un peu la Laponie.

02124_DEC15-FEB16.png

 

 

Avant 2014 l'état du ciel n'était pas reporté systématiquement, notamment en cas de beau temps. D'où des stats de nébulosité un peu biaisées vers le haut, et des exemples de saison qui paraissent incomplets, comme ici en 2003. Début avril peut encore connaitre des tn vraiment froides (-15°c à -20°c), puis un froid  plus modéré peut se maintenir jusqu'en mai. On connait normalement les premières journées printanières après la mi-avril ou en mai, mais cela reste fragile et la neige refait des apparitions jusqu'en mai.

02124_APR-MAY03.png

 

 

L'été est souvent maussade et la chaleur rare. Sur cet exemple pourtant normal un temps automnal se manifeste dès la mi-aout. Il peut geler à partir du 20/08.

02124_JUL-AUG09.png

 

 

Enfin un mois octobre plutôt normal mais vraiment pas engageant, avec pour commencer des pluies persistantes et pour finir un gel déjà presque continu en dernière décade. L'automne est vraiment une saison très grise et déprimante en Scandinavie.

02124_OCT17.png

 

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui !

 

  • J'aime 8
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Il y a 2 heures, mottoth a dit :

on peut considérer que nous sommes dans l'arctique Suédois

Presque...

Un point a effectivement tendance à inclure Arjeplog dans l'Arctique suédois : le fait qu'ici, nous sommes en pays Sami (que l'on appelle - sans le savoir - de façon péjorative pour les autochtones de cette région : Laponie).

 

Image illustrative de lâarticle Laponie

 

Mais un autre l'en exclut : la Tm de juillet est malgré tout assez « largement » supérieure à la fameuse barre des 10°C, ce qui implique d'ailleurs que la forêt boréale (dont les pins ressemblent beaucoup, d'ailleurs, aux pins gris que nous avons ici à Saint-Ambroise au Québec) est est bien présente :

https://www.google.ca/maps/@66.0416152,18.08553,3a,75y,162.6h,87.99t/data=!3m6!1e1!3m4!1s4VVBBWZAQOaaA2RPJWdJIg!2e0!7i13312!8i6656

 

 

C'est pour cette raison que, pour ma part, et pour pinailler un peu (comme d'hab... ;) ), je ne dirais pas qu'Arjeplog se situe dans l'Arctique.

  • J'aime 1
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En passant à Arvidsjaur, je n'avais pas réalisé qu'il y avait quelques différences (climato) avec 200/300 km plus au nord, là où je suis la plus part du temps de l'année

Citation

L'automne est vraiment une saison très grise et déprimante en Scandinavie.

L'été est souvent maussade et la chaleur rare. Sur cet exemple pourtant normal un temps automnal se manifeste dès la mi-aout. Il peut geler à partir du 20/08. 

Et quand il ne pleut pas trop en été, il y a les escadrons de moustiques, qui lancent leurs patrouilles par centaines

Effectivement, c'est souvent humide pendant ces périodes, en plus des tourbières, marais

Edited by northern lights

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Il y a 6 heures, mottoth a dit :

L'automne est vraiment une saison très grise et déprimante en Scandinavie

Effectivement, et si en plus de la météo pourrie en automne, on rajoute le nombre d'heures et l'intensité de la luminosité très faibles, la combinaison des deux est assez problématique. J'avais appris, d'ailleurs, qu'en Finlande, le taux de suicides au sein de la population en général connaissait un pic au mois de novembre !

Mais heureusement, d'une manière générale, les Scandinaves savent très bien composer avec leur environnement (et donc leur climat).

  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

J'avais appris, d'ailleurs, qu'en Finlande, le taux de suicides au sein de la population en général connaissait un pic au mois de novembre !

Je ne sais pas ce qu'il en est pour les voisins à l'est et l'ouest, mais en Suède ce n'est pas le cas

(Publication du Professeur Bo Runeson, médecine et neurosciences)

Il avait été intervenant à l'université de Stockholm, ou un bâtiment proche, il y 5/6 ans si je me rappelle bien, pour lui, aucune preuve 

Edited by northern lights

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
il y a 6 minutes, northern lights a dit :

Il avait été intervenant à l'université de Stockholm, ou un bâtiment proche, il y 5/6 ans si je me rappelle bien, pour lui, aucune preuve 

C'est bizarre, qd même, ce que tu dis : en gros, si on lit bien ce que tu viens d'écrire, on comprend que le professeur suédois que tu mentionnes a bel et bien étudié cette question, puisqu'il en aurait déduit qu'il n'y aurait aucune preuve ! Et s'il a étudié la question, c'est que cette problématique avait été soulevée de façon assez généralisée au sein des sociétés scandinaves...

Ce qui confirme bien que ce que j'avais entendu de la bouche d'un Finlandais (qui ne cherchait absolument pas à nous faire peur ; c'était quelqu'un de très sensé, et de très posé).

Donc si cela se disait (en tout cas en Finlande), c'est que ça n'était sans doute pas sans fondement.

D'ailleurs, il n'y a pas de fumée sans feu, comme on dit.

 

Le professeur que tu cites donne l'impression d'avoir voulu à tout prix s'opposer à ce fait (selon beaucoup de Finlandais) ou réfuter cette hypothèse (selon lui).

Cela donne vraiment l'impression qu'il avait fait une telle étude pour des raisons idéologiques ou par je ne sais quelle pression extérieure...

 

Je signale au passage que l'année où j'ai appris ça en Finlande (qu'il y aurait, ou qu'il y avait plus de suicides en novembre) était en... 1986 ! J'étais très jeune, mais j'avais bien compris quand même.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada

Bon, au vu de la réaction de Thundik, je peux peut-être enlever le passage (parce que je n'en sais rien, évidemment ;) ça fait un peu complotiste sur les bords...  lol) où j'ai écrit : « Le professeur que tu cites donne l'impression d'avoir voulu à tout prix s'opposer à ce fait (selon beaucoup de Finlandais) ou réfuter cette hypothèse (selon lui). Cela donne vraiment l'impression qu'il avait fait une telle étude pour des raisons idéologiques ou par je ne sais quelle pression extérieure... ».

Car je pense que c'est pour cette raison qu'il se marre... pas vrai ?  ;)

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

à supprimer

Edited by Thundik81
aucune
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Brasilia, Brésil
Le ‎28‎/‎01‎/‎2019 à 17:40, mottoth a dit :

#541. Luleå.

 

Luleå est la plus grande ville du nord de la Suède, avec 76 000h. Sodankylä  est à 285kms, Hallhaxasen 380kms, Sundsvall 405kms, Stockholm 725kms, Vaxjo 1045kms.

02186_map0.jpg

 

C'est une ville vraiment côtière, mais bien sur en hiver avec le gel de la Baltique cela ne veut plus dire grand chose. Les premières collines sont à 30kms du litoral.

Le nord du golfe de Botnie est gelé du 15 novembre à la deuxième quinzaine de mai, en moyenne, sur ce que j´ai vu sur le net.

Actuellement, toute la partie nord du golfe est prise par les glaces. Voir les cartes postées sur le forum Suivi de la banquise en UE (ces cartes sont mises à jour)

https://forums.infoclimat.fr/f/topic/17137-suivi-de-la-banquise-en-ue/

 

A voir également Les conditions glacielles de la Baltique du XVIème au XXIème siècle

https://journals.openedition.org/physio-geo/3112?lang=en

Edited by Peki2
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)
Le 30/01/2019 à 15:34, dann17 a dit :

Presque...

Un point a effectivement tendance à inclure Arjeplog dans l'Arctique suédois : le fait qu'ici, nous sommes en pays Sami (que l'on appelle - sans le savoir - de façon péjorative pour les autochtones de cette région : Laponie).

 

Mais un autre l'en exclut : la Tm de juillet est malgré tout assez « largement » supérieure à la fameuse barre des 10°C, ce qui implique d'ailleurs que la forêt boréale (dont les pins ressemblent beaucoup, d'ailleurs, aux pins gris que nous avons ici à Saint-Ambroise au Québec) est est bien présente :

 

C'est pour cette raison que, pour ma part, et pour pinailler un peu (comme d'hab... ;) ), je ne dirais pas qu'Arjeplog se situe dans l'Arctique.

 

Bien sur que Arjeplog n'est pas dans le milieu arctique, c'était plutôt une façon de parler: pour les Suédois Ostersund c'est déjà le "nord", et ici en pays Sami - où les noms de villes et villages ne parlent pas du tout au Suédois moyen qui ne connait même pas leur bonne prononciation -, c'est véritable "le pôle nord" ou "l'arctique". Vu de Stockholm c'est véritablement un autre monde, culturellement et climatiquement.

 

Le 30/01/2019 à 15:35, northern lights a dit :

En passant à Arvidsjaur, je n'avais pas réalisé qu'il y avait quelques différences (climato) avec 200/300 km plus au nord, là où je suis la plus part du temps de l'année

Et quand il ne pleut pas trop en été, il y a les escadrons de moustiques, qui lancent leurs patrouilles par centaines

Effectivement, c'est souvent humide pendant ces périodes, en plus des tourbières, marais

 

 Tu es où exactement ? Encore plus au nord qu'Arjeplog ?

Edited by mottoth
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 04/02/2019 à 18:04, mottoth a dit :

pour les Suédois Ostersund c'est déjà le "nord", et ici en pays Sami - où les noms de villes et villages ne parlent pas du tout au Suédois moyen qui ne connait même pas leur bonne prononciation -, c'est véritable "le pôle nord" ou "l'arctique". Vu de Stockholm c'est véritablement un autre monde, culturellement et climatiquement. 

 

Exact :D

J'ai mis du temps à m'en rendre compte, puisque j'ai commencé par une petite ville du nord et j'ai essentiellement connu que ça

Le 04/02/2019 à 18:04, mottoth a dit :

 Tu es où exactement ? Encore plus au nord qu'Arjeplog ?

~100 km au sud de cette "grande" ville de Kiruna, posée au milieu de nulle part, qu'ils continuent de déplacer d'ailleurs, à cause des trous

A la "campagne", très proche de Gällivare, là aussi, ils déplacent la population de malmberget vers Gällivare

Et de l'autre on a l'aitik https://www.google.fr/search?q=aitik+gällivare&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwjHm6nLnaTgAhXL5eAKHXLvCHwQ_AUIDygC&biw=1904&bih=941

 

(Petite anecdote, subtilité) Les Suédois et l'écologie vu de la France, quand on est sur place, c'est une autre vision des choses, plus nuancée

De plus en plus de mines (minerais de fer) empiétant sur le milieu naturel et sur le territoire sami (comme partout)

La politique de développement touristique, pour l'instant, se fait dans le respect de l'environnement, mais là, ça me semble être plus culturel et traditionnel

Edited by northern lights
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Strasbourg-centre (soir&WE) / Gresswiller (jours ouvrés)
Le 05/02/2019 à 09:57, northern lights a dit :

Exact :D

J'ai mis du temps à m'en rendre compte, puisque j'ai commencé par une petite ville du nord et j'ai essentiellement connu que ça

~100 km au sud de cette "grande" ville de Kiruna, posée au milieu de nulle part, qu'ils continuent de déplacer d'ailleurs, à cause des trous

A la "campagne", très proche de Gällivare, là aussi, ils déplacent la population de malmberget vers Gällivare

Et de l'autre on a l'aitik https://www.google.fr/search?q=aitik+gällivare&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwjHm6nLnaTgAhXL5eAKHXLvCHwQ_AUIDygC&biw=1904&bih=941

ça doit faire des beaux TAF...

(OK je sors. Si vous me cherchez je suis déjà loin 🙃)

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Strasbourg-centre (soir&WE) / Gresswiller (jours ouvrés)
Le 13/10/2017 à 18:16, mottoth a dit :

 

#435. Lanzarote.

 

Sauf que le Sahara n'est pas loin et donc de temps en temps il s'invite au coeur des Canaries: malgré l'absence de montagnes dignes de ce nom ici on retrouve alors des subsidences sèches et très chaudes de jour comme de nuit, et les t° s'envolent parfois de plus de 10°c au dessus de la normales, tn comme tx. Ces conditions peuvent êtres couplées à une visibilité réduite par la poussière saharienne, même si ce n'est pas le cas sur les 2 exemples contenus dans cet été 2005:

60040_JUL-SEP05.png

 

 

Citation

BONUS: zoom sur un autre mois d'aout, 2010, avec deux coups de chaleurs bien plus intenses. Là encore, et c'est surprenant,  TFN arrive parfois à égaler voire dépasser TFS lors de ces canicules:

60015_60025_AUG10.png

 

 

 

Merci pour ces fiches, comme toujours passionnantes

Petit point sémantique. Les pics de chaleurs sahariens qu'on retrouve aux Canaries sont appelés sur place des épisodes de Calima, du nom du vent d'E/SE qui vient directement du Sahara, souvent associé à beaucoup de sable et poussières

https://fr.wikipedia.org/wiki/Calima_(vent)

 

On retrouve d'ailleurs ces pics sur les stations côtières du Maroc (Casa, Rabat) où les T° peuvent s'envoler pendant quelques jours, privées de leur influence océanique.

 

Je me souviens avoir suivi un de ces épisodes de Calima sur les Canaries cet automne et j'étais aussi surpris par le contraste de T° parfois important entre deux stations proches en fonction de la sensibilité de l'une et de l'autre au vent, notamment sur Gran Canaria  et son relief rugueux

 

 

Le 17/10/2017 à 17:41, mottoth a dit :

 

#437. Ténérife Nord.

 

Par rapport à TFS, le changement est radical: rien qu'en classif de Köppen, on passe directement du BWh (aride chaud) au Csb (océanique à été sec) sans passer par la case BS (semi-aride) ni Csa (méditerranéen "classique"... ici l'été n'est pas assez chaud pour y prétendre).

La Tm annuelle perd 5.1°c en 540m de dénivelé, soit un gradient moyen de -0.94°/100m: c'est quasiment un gradient adiabatique sec, nettement au dessus des gradients normalement constatés (le plus souvent autour de -0.6°c/100m), signe que les subsidences, dues à la fois la la circulation générale atmosphérique (sous la cellule anticyclonique subtropicale) et aux turbulences de l'alizé contre le relief, régissent le temps durant la plupart de l'année.

 

Les précipitations annuelles sont 3.8 fois plus importantes à TFN qu'à TFS:  le site de TFN n'est pas du tout abrité des pluies océaniques provenant du nord-ouest, il semble même recevoir un surplus de nature orographique. Et ce n'est que l'un des aspects de l'humidité renforcée de TFN: on trouve beaucoup d'humidité et de précipitations peu mesurables dans les brumes et brouillards qui recouvrent régulièrement l'aéroport, les fameuses précipitations occultes dont parlais Dann à propos des hauteurs de Madère. L'HR moyenne annuelle est de 77% ici, contre 63% à TFS, et le brouillard est en fait bien plus fréquent que les stats ne laissent paraitre (1.1% soit 96h/an): d'une part les METARs ne reportent souvent que du brouillard partiel (PRFG) ou en banc (BCFG) - la station synoptique étant hors du brouillard tandis que la partie nord-ouest de l'aéroport est dedans -, et il me manque les observations nocturnes - période du cycle jour/nuit la plus propice au brouillard - pendant 12 ou 13 années de ma période d'étude.

Le brouillard est bien sur provoqué par les bancs de stratus et de strato-cumulus qui effleurent le relief à cette altitude, et de telles conditions ont été l'une des causes du plus grave crash aérien de l'histoire (583 morts, à TFN): une bonne description de la météo au moment du crash est donnée dans le wiki anglais.

 

Voici un hiver normal, 2016-2017. Ce n'est plus du tout aussi agréable que les hivers de TFS ou Lanzarote, ici le gris l'emporte souvent et la pluie est assez fréquente... Cette saison ressemble beaucoup aux hivers de Terceira, aux Açores: mêmes températures, mêmes types de temps.

Oui Ténérife Nord a un très net surplus d'humidité et de PP par rapport à Ténérife Sud car du côté de l'île soumis aux alizés qui viennent se bloquer sur Ténérife sur les massifs du nord de l'île (Teno, Anaga et bien sur le Teide). 

On retrouve sur le flanc nord de l'île la végétation typique de laurisylve, qui se nourrit chaque jour de la nappe de nuage qui se développe vers 500-1000 /1500 m d'altitude.

La végétation est très spécifique à cette tranche d'altitude, plus sèche en-dessous et au-dessus.

(même chose à la Palma, Gran Canaria et la Gomera)

103443426.jpg

http://autouretailleurs.blogspot.com/2017/05/massif-de-lanaga-tenerife.html

En vert foncé sur la carte

(on voit que Lanzarote et Fuerteventura sont trop basses pour "fixer" les alizés et restent donc de végétation sèche)

pisos.jpg

Le nord de l'île à droite, le sud à gauche

la-laurisilva-6-638.jpg?cb=1490725776

 

Très très belle infographie sur le site du gouvernement régional

http://www3.gobiernodecanarias.org/medusa/ecoescuela/recursosdigitales/files/formidable/Pisos-Tenerife.pdf

 

 

Le temps est beaucoup moins ensoleillé à Puerto de la Cruz que sur la côte sud de TFN, à Santa Cruz de la Palma qu'à los Llanos de Aridane etc... Il suffit de regarder où son placés les resorts et usines à touristes en claquettes-chaussettes pour comprendre le climat :) 

Quand on y est, c'est d'ailleurs fascinant les différentes de temps et température qu'on peut ressentir en si peu de km, un climat super intéressant

 

 

 

Edited by RomainD
  • J'aime 4
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Strasbourg-centre (soir&WE) / Gresswiller (jours ouvrés)
Il y a 3 heures, Thundik81 a dit :

@RomainD tu vas faire plaisir à @dann17 !

J'avais pensé à lui pour reportage récent sur autre terre de la Macaronésie :

ARTE - Les îles du futur - Madère, le combat pour l’eau et l’énergie

http://arteptweb.gl-systemhaus.de/am/ptweb/054000/054700/054723-003-A_SQ_0_VF_04096326_MP4-2200_AMM-PTWEB_15ke28fN4a.mp4

(ATTENTION 0,98 Go)

Le reportage a l'air super intéressant. J'ai commencé à regarder. En défilant rapidement les images, je vois des canaux d'irrigation à flanc de montagne

On retrouve ça aussi aux Canaries sur La Palma. Un réseau hallucinant de canaux sur les flancs vertigineux de la montagne. C'est simple, les cartes topos sont "estimées" car il n'y a pas de possibilité de signal GPS tellement c'est encaissé. Tout ça pour fournir de l'eau au niveau des habitations

Car paradoxalement, même si chaque jour des nuages se forment "à mi-pente", il ne peut pas forcément sur la côte sous les nuages et pas du tout de l'autre côté de l'île.  Et comme ce sont des îles volcaniques, pas sur qu'il y aie de nappe phréatique.

https://www.salutilescanaries.com/sentiers/la-palma/sources-de-marcos-y-cordero/

http://blog.catataoume.fr/portfolio/ile-de-la-palma-bosque-de-tilos/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)
Il y a 1 heure, RomainD a dit :

Car paradoxalement, même si chaque jour des nuages se forment "à mi-pente", il ne pleut pas forcément sur la côte sous les nuages et pas du tout de l'autre côté de l'île.  Et comme ce sont des îles volcaniques, pas sur qu'il y aie de nappe phréatique.

 

 

Lorsque que l'on a parcouru cette région dans ce fil en octobre 2017, @dann17 avait approfondi ce point en commentant la fiche de Madère: ces nuages à mi-pente génèrent des "précipitations occultes" difficilement mesurables mais certainement non négligeables puisque pour certain coins de Madère cet apport de vapeur d'eau serait équivalent à 2000mm de RR annuelles !

 

Il y a 6 heures, RomainD a dit :

ça doit faire des beaux TAF...

(OK je sors. Si vous me cherchez je suis déjà loin 🙃)

 

Marrant, je me suis déjà posé la même question, notamment pour la gigantesque mine de Mirny en Sibérie. Je me demande si une étude n'a jamais été tentée pour étudier l'éventuel TAF d'une telle structure.

Edited by mottoth
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...