cédric du Lot

Du 17 octobre au 23 octobre 2016, prévisions météo semaine 42

Messages recommandés

Invité Sky Blue   
Invité Sky Blue

Parce que tu trouves que c'est normal la haut, c'est un peu les vases communicants la météo, l'anormalité qui devient la normalité.

Il faut donc réguler les excès et l 'atmosphère le fait comme il peut. 

Et la violence fait partie de la réponse.

 

16102016 HN.png

 

Modifié par Sky Blue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebb   

Bonjour,

Outch, ce matin, avec l'allure des modèles ce matin pour la fin d'échéance et la suivante, j'en ai avalé mon café de travers :blush:!

 

Si cela venait à être confirmé, on passerait à l'action en méditerranée, mais pas que, tout le pays serait concerné par des remontées plus ou moins instables, ou par de vrais front pluvieux!!

 

Vous noterez au passage, que les cartes collent parfaitement à la corrélation mise en évidence par Treize Vents dans le topic prévisions saisonnières de l'automne

Capture_por0.PNG

 

Les exclamations du passionné ayant été satisfaites, passons à la prévision en tant que telle, car la réalité montre une belle incertitude de limite Est<>Ouest

 

Cela a été dit et détaillé,  le blocage va être réalimenté par une dorsale prise en tenaille par le décalage vers l'UE centrale de la dépression en comblement qui donne quelques pluies ce matin sur le NO, et le puissant cyclone qui semble vouloir sévir jusqu'à des latitudes assez nordiques quitte à prendre des caractéristiques hybrides.

On devrait donc retrouver une incursion fraîche et quelques précipitations surtout sur le Nord Est, en particulier les massifs exposés à ce flux.

Comme le montre ce diag dans le Nord Est, on peut espérer voire quelques photos blanches des cimes vosgiennes et jurassiennes, à partir de jeudi, voire mercredi.

 

graphe_ens3jtm8_mini.png

 

Pour la suite, allons voir ce que les PE modélise à Brest:

graphe_ens4pqz8_mini.png

 

Toutes les PE voient la pression devenir dépressionnaire à partir du weekend.

Ce qui signifie que le talweg Atlantique arrivant sur le proche Atlantique, n'est pas qu'un mirage lié à un constexte nao- , qui repousse vers l'Ouest les talwegs Atlantique à mesure que l'échéance se rapproche.

J'en veux pour preuve l'excellente similitude entre cep et gfs à une échéance tout de même de 168h:

ECM1-168jqj8_mini.png

gfs-0-168qah8_mini.png

 

Les pluies devraient donc refaire leurs apparitions dans le SO, et dans l'Ouest de manière générale, assez éloignées du forçage, les régions bordant de la méditerranée verraient selon ces cartes de la pluie que sur leur relief. Le Nord et le Nord Est resteraient en marge à cette échéance.

 

En ouverture au prochain sujet, 2 choses:

-la première c'est qu'une accentuation progressive des précipitations dans le Sud me semble ce matin majoritaire

-la seconde c'est qu'on peut presque conclure à partir de l'ET d'IFS sur la fiabilité:

EEM1-240xsl3_mini.png

 

Les lacunes mises en évidence sur l'Atlantique sont finalement une sérieuse indication sur la zone où l'activité dépressionnaire devrait "tournicoter" avec donc un front très humide sur la limite Est de cette zone , si je devais miser une pièce (pas grand chose quand même), je miserais sur un régime AL pour tout ou partie du prochain topic.

 

 

 

Modifié par sebb
  • J'aime 8

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Run999H   

Merci pour les analyses ;) Sebb j'aurais plutôt tendance à suivre ton raisonnement mais je reste méfiant malgré tout sur ce qui se prépare (ou pas justement) en Atlantique. Je trouve que ces derniers temps, l'anticipation de l'activité dépressionnaire en Atlantique est laborieuse et souvent revue à la baisse en approchant de l'échéance au profit du blocage européen qui freine considérablement le courant d'Ouest ou sud-ouest. Si les modèles voient juste à échéance de 120-144h alors je suis totalement en accord avec toi mais jusqu'à mardi je vais rester méfiant... Au contraire, si cette activité dépressionnaire est revue à la baisse alors cela pourrait se traduire par le maintien d'un flux continental toujours assez frais. 

  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebb   
il y a 19 minutes, Run999H a dit :

Merci pour les analyses ;) Sebb j'aurais plutôt tendance à suivre ton raisonnement mais je reste méfiant malgré tout sur ce qui se prépare (ou pas justement) en Atlantique. Je trouve que ces derniers temps, l'anticipation de l'activité dépressionnaire en Atlantique est laborieuse et souvent revue à la baisse en approchant de l'échéance au profit du blocage européen qui freine considérablement le courant d'Ouest ou sud-ouest. Si les modèles voient juste à échéance de 120-144h alors je suis totalement en accord avec toi mais jusqu'à mardi je vais rester méfiant... Au contraire, si cette activité dépressionnaire est revue à la baisse alors cela pourrait se traduire par le maintien d'un flux continental toujours assez frais. 

Ouai, tu as raison mais bon "qui risque rien ne risque rien", je ne suis pas défenseur de la prévi version "il fera beau si il ne pleut pas", tant qu'une trame argumentée me semble exister alors allons-y, surtout si ce n'est pas trop froid :D

Non je plaisante  en tant qu'amateur de gros froid neigeux, mais disons que pour le froid, les prétendants à la rédaction de post ne manquent pas^^

Modifié par sebb
  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ggdu19   

Effectivement, après le début de semaine frais l'ex Cyclone Nicole devrait contourné l’Anticyclone au niveau des Açores en faisant basculé un flux doux de secteur Sud-Ouest sur le pays. Celle-ci resterait bloqué au large de nos côtes à cause d'un anticyclone sur L'Europe de L'est et Centrale en nous amenant par succession des remontés pluvio-instable pour le week-end et pourquoi pas un nouvel épisode cévenol. La fiabilité "semble" plutôt bonne au niveau du décrochage des BP qui aura lieu le week-end prochain et seul le comportement du complexe dépressionnaire une fois bloqué, apportera des divergences concernant la prévision. A moins que comme dit plus haut par Run, l'activité soit revu à la baisse

 

Pour rajouté un petit plus au carte de Seb, Ukmo aussi est d'accord ^^

 

Modele UKMO - Carte prévisions

En tous cas, la fin d'échéance de ce topic et le début du suivant devrait faire du bien, niveau point de vue des précipitations ;)

 

Modifié par ggdu19

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maneater   

C'est peut-être trop tôt pour en parler mais si la synoptique venait à se réaliser, pensez-vous qu'il est possible d'avoir des orages de type estival avec une telle configuration ? ou l'on est trop avancé dans l'année et l'instabilité risque de manquer ? C'est un peu la configuration du Spanish Plume.

 

Edit: je parle de la situation à partir de dimanche et le début de la semaine prochaine. J'aurais peut-être dû poster ça dans le topic suivant.

Modifié par Maneater
précision et fautes d'orthographes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ggdu19   
il y a 8 minutes, Maneater a dit :

C'est peut-être trop tôt pour en parler mais si la synoptique venait à se réaliser, pensez-vous qu'il est possible d'avoir des orages de type estival avec une telle configuration ? ou l'on est trop avancé dans l'année et l'instabilité risque de manquer ? C'est un peut la configuration du Spanish Plume.

Oui, je pense si on regarde la température à 850 hpa et comme ce serait bien évidemment un minimum convectif. Mais ce serait à l'avant d'un front froid donc je ne sais pas si on parle d'orage de masse d'air froid ou non....^^

Modele GFS - Carte prévisions

Modele GFS - Carte prévisions

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maneater   

Ce serait un front froid qui ondulera oui, avec de hautes TPE à l'avant : 

 

Modele GFS - Carte prévisions

 

Et plusieurs anomalies de tropopause qui se succéderont :

 

Modele GFS - Carte prévisions

 

En été ça aurait pu faire BOOM (avec bon phasage), en octobre je sais pas si l'on peut s'attendre à plus que quelques coups de tonnerre noyés dans la masse.

Modifié par Maneater
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gaet34   

Bonjour,

 

Semaine globalement de saison à venir.

 

Lundi, on aura toujours ce bloc froid d'altitude sur le nord des îles britanniques qui se prolonge par un talweg à l'ouest du pays. Les pluies dans la perturbation associée sont faibles, temporairement modérées, avec un aspect possiblement instable à partir de la mi-journée de l'Auvergne à la Franche-Comté. Dans l'air doux également présent en fond de talweg, il faut s'attendre à des pluies également fréquentes sur le sud-est, plus modérées et durables de l'est du Languedoc à la moyenne vallée du Rhône (localement 30/50 mm), mais sans aspect orageux faute d'instabilité.

 

Mardi, déphasage entre l'altitude et les basses couches, la perturbation de la veille ne donne plus que des résidus nuageux, ou au pire quelques bruines au pied des Pyrénées.

La perturbation suivante, à l'avant d'un cut-off bien froid glissant depuis l'Ecosse, donne des pluies sur l'ensemble de la moitié nord. Celles-ci sont plus abondantes au nord de la Seine, au plus près du dynamisme d'altitude relayé par une nette advection relative de ThetaE.

 

Mercredi, le cut-off se positionne sur l'Allemagne. Dans l'air froid d'altitude périphérique, il génère quelques averses, plutôt d'évolution diurne, sur un large tiers nord-est. Ailleurs on garde un temps sec, nuageux et donc relativement doux, mieux ensoleillé près de la Méditerranée avec la mise en place de mistral / tramontane.

 

Jeudi et vendredi, même topo avec une poursuite de la baisse des températures et la raréfaction des averses au nord-est. Les matinées, en particulier vendredi, seront froides avec de possibles gelées.

 

Samedi, journée de transition, l'air froid d'altitude s'évacue selon les modèles entre l'Europe orientale et la Scandinavie, tandis qu'un vaste talweg très dynamique plonge au large du Portugal.

Il redresse rapidement le flux au sud à sud-est en particulier près de l'Atlantique.

Samedi matin est encore une matinée froide, mais rapidement le type de temps typique d'un flux de sud automnal devrait se mettre en place, avec:

- renforcement de l'autan et du marin

- pluies orographiques sur Cévennes et crêtes pyrénéennes

- pluies sur sud Bretagne

- températures plus agréables à l'est

 

Dimanche, il y a beaucoup d'incertitudes car le moindre décalage de quelques centaines de km influence grandement le scénario.

Néanmoins, il est fort probable qu'une perturbation active ondule près de la façade atlantique, donnant des cumuls possiblement marqués en Bretagne.

Dans le même temps, le flux de sud se redresse et s'accélère, ce qui devrait occasionner un épisode d'autan marqué, ainsi que de violentes bourrasques de foehn sur les Pyrénées.

Près de la Méditerranée, en raison de l'éloignement des principaux forçages, les pluies devraient rester essentiellement cévenoles mais avec des lames d'eau parfois déjà marquées.

 

Le signal d'un fort épisode pluvieux près du Golfe du Lion et dans une moindre mesure sur les Pyrénées reste à suivre pour le début de semaine suivante où la configuration reste propice à de forts cumuls.

Suivant où et comment ondulera le front pluvieux de dimanche, cela pourrait donner des lames d'eau assez copieuses, mais sur des secteurs (Bretagne, Pays de Loire, Poitou, Limousin, Aquitaine ??) qui en ont besoin !

 

 

  • J'aime 9

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.