Fil67

Prévisions dans le Nord-Est - Septembre 2017

Messages recommandés

thib91   
il y a une heure, memen67 a dit :

La Tm à la mi-septembre sera vraiment basse en Lorraine.

Je n'ai pas l'impression que l'on ait fait pire dans les années 2010.

A votre avis?

 

En prenant Nancy comme station de référence, nous devrions arriver à une tm au 15/09 d'environ 15,2° (en prenant les prévisions MF pour les 14 et 15/09).

 

Pour trouver plus frais en terme de tm, pour une première moitié de septembre il faut remonter à 2007 avec 14,7°.

 

On a cependant des années récentes qui sont très proches d'un point de vue thermique :

15,4° en 2015,

15,5° en 2008 et 2010.

 

Pour se situer dans un temps plus long, voici les première moitié de septembre records en terme de tm.

froid:

13° en 1965 pour l'après-guerre,

10,9° en 1925 pour l'avant guerre.

chaud:

20,3° en 2015 pour l'après-guerre,

21° en 1929 pour l'avant guerre.

 

Ce qui marque je pense cette année, c'est surtout le faible ensoleillement et le fort contraste avec la première moitié de septembre 2016 qui enregistrait une tm de  20,3° soit la plus chaude d'après-guerre.

 

Modifié par thib91
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
RomainD   

Regardez bien ce brutos. Quand on voudra une semaine 5° sous les normes pour avoir un peu de neige en hiver, on ne l'aura pas :ph34r:

 

L'automne "profond" un peu en avance et un temps à giboulée avec des averses par évolution diurne.

 

graphe9_1000___7.76751_48.5794_Strasbour

 

Je ne sais pas trop comment décrire cette situation

Une espèce de goutte froide en marais barométrique? Une pulsion polaire molle (après une entrée fracassante)?

gfs-0-54.png?12

Retour à la moyenne à échéance une semaine? Possible mais pas encore certain.

 

  • J'aime 4
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fil67   
Il y a 8 heures, RomainD a dit :

Regardez bien ce brutos. Quand on voudra une semaine 5° sous les normes pour avoir un peu de neige en hiver, on ne l'aura pas :ph34r:

 

 

 

Si l'hiver s'annonce ne serait-ce que simplement normal, si. On peut raisonnablement envisager de revoir l'une ou l'autre période similaire. Après tout, la synoptique des derniers jours n'aurait objectivement parlant à priori rien d'exotique au coeur de la saison froide ouest-européenne, même en version 2017/2018: NW dépressionnaire, avec de courtes pulsions douces dynamiques et humides précédant des secteurs froids en bonne santé, comme il se doit.

Après, je sais. Le sempiternel coup des cartouches et des cibles ratées, ou de manière plus pacifique celui des cigales ou des fourmis... ;)

En attendant, la synoptique automnale/hivernale de cette première quinzaine a quand même enfin porté ses fruits pour beaucoup dans le nord-est ces tous derniers jours, tout en plaçant cependant, il est vrai, la barre très haut. Hauteur pour laquelle il faudra faire preuve d'une sacrée détente verticale le prochain coup, si il est question de renouer avec des sensations similaires à celles vécues tout récemment. Mais gardons ça pour l'hiver prochain, à la rigueur ;)

 

D'ici là, comme tu le dis, un épisode de traîne sympa pour les jours à venir, avec un écart de température généralement suffisant entre la moyenne et la basse troposphère pour entretenir des conditions d'instabilité quasi permanentes, ne demandant qu'à être attisées en journée par les apparitions d'un soleil encore suffisamment vaillant à cette époque.

Coups de tonnerre et averses de grésil à prévoir?

 

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
thib91   

Demain matin devrait enregistrer les premiers vrais frimas automnaux.

Nous avons eu quelques nuits fraîches début septembre avec même localement des tn en dessous de 4 à 5°, mais demain matin ces seuils pourraient être plus généralisés avec localement des gelées blanches. On suivra les tn sur les stations froides classiques (Bourdons, Mourmelons...) ou des pointes locales proche du 0° semblent possibles.

Modifié par thib91
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
judd   

hé voilà, après cette période fraîche et humide, nous allons connaître le retour au sec avec du soleil et de la douceur !

Mercredi marquera nettement cette tendance.

Donc, temps agréable, les petits bancs de brumes du matin accompagnés d'une certaine fraîcheur avec des journées approchant tranquillement les 20°, Septembre quoi !

Il y a de grandes chances que ce temps calme nous accompagne jusqu'en fin de mois... voir au delà.

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fil67   
Il y a 2 heures, judd a dit :

hé voilà, après cette période fraîche et humide, nous allons connaître le retour au sec avec du soleil et de la douceur !

Mercredi marquera nettement cette tendance.

Donc, temps agréable, les petits bancs de brumes du matin accompagnés d'une certaine fraîcheur avec des journées approchant tranquillement les 20°, Septembre quoi !

Il y a de grandes chances que ce temps calme nous accompagne jusqu'en fin de mois... voir au delà.

 

Fais gaffe Judd, quand j'ai parlé il y a une dizaine de jours du retour alors probable des hautes pressions pour cette dernière décade ( ce qui se confirme de plus en plus), et émis ensuite quelques inquiétudes, certes implicites, sur la durée possible de leur persistance ensuite ( ça, ça reste encore à voir), on m'a rapidement fait comprendre que j'avais encore dit un truc que je n'aurais pas du dire

Du coup, tu fais bien de préciser "temps agréable" dans ton post ^_^

  • J'aime 4
  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
judd   
il y a 11 minutes, Fil67 a dit :

 

Fais gaffe Judd, quand j'ai parlé il y a une dizaine de jours du retour alors probable des hautes pressions pour cette dernière décade ( ce qui se confirme de plus en plus), et émis ensuite quelques inquiétudes, certes implicites, sur la durée possible de leur persistance ensuite ( ça, ça reste encore à voir), on m'a rapidement fait comprendre que j'avais encore dit un truc que je n'aurais pas du dire

Du coup, tu fais bien de préciser "temps agréable" dans ton post ^_^

Et moi je misais sur l'effet kisskool de l'activité cyclonique en Atlantique... 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fil67   
Il y a 5 heures, judd a dit :

Et moi je misais sur l'effet kisskool de l'activité cyclonique en Atlantique... 

 

 

C'est marrant, parce que personnellement, que ce soit une impression, un souvenir ou encore un constat, tous trois approximatifs ou bien même carrément non corrélés à la chose, j'associe depuis plusieurs années maintenant le regain d'activité cyclonique sur l'Atlantique en fin d'été et durant l'automne quasi systématiquement à un assagissement notable du temps sur notre petit bout d'Europe occidentale continentale.

 

Je veux dire par là que tout ouragan qui vient prendre son bain au beau milieu de l'Atlantique nord tempéré a de grandes chances de ne pas provoquer autre chose que des remontées douces anticycloniques à l'avant, en l'absence de flux d'ouest sous nos latitudes ( ce qui en septembre est encore statistiquement souvent le cas).

Là on part sur une circulation pour le moment déjà archi méridienne ( cf les hautes pressions scandinaves qui vont massivement squatter les cartes ces prochains temps), et l'intervention éventuelle/ultérieure d'un ouragan sur cette scène synoptique atlantico-européenne ne pourra que renforcer cet aspect méridien.

 

Il faudra attendre le renforcement du flux d'ouest aux hautes altitudes maintenant pour déverrouiller progressivement ces hautes pressions continentales par le nord et basculer dans une autre synoptique. Et tout assaut dépressionnaire par l'ouest sera probablement voué à l'échec, voire même contraproductif, puisque soutenant carrément le blocage anticyclonique en advectant énormément de douceur sur sa face ouest ( et ce d'autant plus si c'est un ex-ouragan qui s'en mêle).

Il faudra attendre. Et oui, comme tu sembles aussi le pressentir, ça risque de prendre beaucoup de temps.

 

Cette config est en tout cas fortement propice à de bons coups de chaud chez nous à moment donné ( hors de portée des effluves fraîches des hautes pressions scandinaves, mais à la merci de toute pulsion chaude par le sud dans leur zone " d'alimentation" sud-occidentale).

La plupart des ensemblistes commence à y réagir assez significativement.

L'avancée inexorable dans la saison risque cependant de limiter peu à peu ces advections douces/chaudes essentiellement aux seuls reliefs.

Mais si ça prend quand même dans les plaines ( début octobre c'est tout à fait possible encore) et qu'un scénario particulièrement doux/chaud venait à se produire, on pourra -  en partie - vite oublier ce mois de septembre pour le moment quasi historiquement frais.

Y'a qu'à regarder les ensemblistes pour le sud-ouest pour les prochains temps, de là d'où nous parviendra très certainement le plus souvent la masse d'air : ça en aurait satisfait plus d'un dans le nord-est, même en plein coeur de l'été ;)

 

Profitons de notre dernier jour de traîne demain. Ce sera le dernier avant un temps certain.

 

 

Modifié par Fil67
  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
thib91   

Effectivement le schéma habituel des dernières années se met en place, avec HP est-européenes VS activité dépressionnaire sur l'Atlantique , chacun campant sur ses postions selon un mécanisme bien décrit par Fil.

Les seules variantes à guetter seront liées à la circulation d'éventuelles petites anomalies sous l'anticyclone par l'est ou d’éventuels petits talwegs issus de l'activité dépressionnaire Atlantique et venant mourir sur l'ouest de l'Europe, mais les acteurs principaux sont bien cernés surtout côté hautes pressions continentales, c'est du lourd! A mon avis on en a pour au moins 10 jours, le mois de septembre devrait se clôturer dans le calme.

image.png.26066e8318b5b1c3a0d65ab9bdeb6f96.pngP

 

Modifié par thib91
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, c'est une belle amplification d'onde quasi-stationnaire qui se met en place autour de l'Europe du nord (dorsale quasi-stationnaire, l’appellation en dit long). Le diagramme ci-dessous tiré de GFS illustre l'intensité des ondes quasi-stationnaires en nuances de couleurs. La ligne bleue indique la propagation de ces ondes. Au-dessus du trait noir horizontal la prévision et en-dessous l'historique (la date est à gauche). On voit qu'on a une propagation rétrograde qui est modélisée hors échéance de ce topic. 

 

47624439QS.png

 

http://www.personal.reading.ac.uk/~xg911182/research/wavepacket_fcst.html#qsw_fcst_hd

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Get   
Il y a 12 heures, judd a dit :

hé voilà, après cette période fraîche et humide, nous allons connaître le retour au sec avec du soleil et de la douceur !

Mercredi marquera nettement cette tendance.

Donc, temps agréable, les petits bancs de brumes du matin accompagnés d'une certaine fraîcheur avec des journées approchant tranquillement les 20°, Septembre quoi !

Il y a de grandes chances que ce temps calme nous accompagne jusqu'en fin de mois... voir au delà.

Allez, on se met un petit suspense... est-ce que ces 10 jours secs et doux suffiront à gommer l'affront de cet énoooorme écart à la normale des Tx pour septembre pour Colmar-Meyenheim de -1,0 degrés (pour les Tn, on est pile dans la norme)? On devrait même rattraper le déficit d'ensoleillement. Comme quoi, les dernières années nous avaient presque oublier ce que septembre nous réservait à l'époque.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fil67   
Il y a 8 heures, Get a dit :

Allez, on se met un petit suspense... est-ce que ces 10 jours secs et doux suffiront à gommer l'affront de cet énoooorme écart à la normale des Tx pour septembre pour Colmar-Meyenheim de -1,0 degrés (pour les Tn, on est pile dans la norme)? On devrait même rattraper le déficit d'ensoleillement. Comme quoi, les dernières années nous avaient presque oublier ce que septembre nous réservait à l'époque.

 

Je ne suis pas certain que l'Alsace soit bien représentative de la situation à l'échelle nationale. A ce jour, semblerait que ce soit l'une des rares (seules?) régions françaises à afficher une anomalie négative minime ( surtout le Haut-Rhin d'ailleurs, qui taquine le littoral méditerranéen à ce niveau). Comme quoi, plusieurs jours avec 4/5°c sous les normes à 850hpa ne suffisent même plus à générer de l'anomalie négative au sol parfois!

 

Le bilan actuel doublé de la prévision des 7 prochains jours ( modèle américain) donne actuellement cette carte d'anomalie de la température au sol:

 

ANOM2m_fcstMTH_europe.png

 

A priori le redoux attendu ne changera guère la donne en terme d'anomalie, on conserve le schéma observé jusque là en fin de seconde décade.

Faut dire que jusqu'au 26 ( date jusqu'à laquelle est calculée cette carte), le redoux se manifestera d'abord surtout en altitude. Au sol, la configuration de marais barométrique et le manque d'advection de masse d'air va permettre de continuer à "vivre" avec notre masse d'air actuelle, qui ne se radoucira que très lentement ( surtout qu'on risque de rester en flux légèrement continental au sol, ce qui pourrait de surcroît favoriser par moments une nébulosité de basse couche).

 

 

 

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
RomainD   
il y a 4 minutes, Fil67 a dit :

( surtout qu'on risque de rester en flux légèrement continental au sol, ce qui pourrait de surcroît favoriser par moments une nébulosité de basse couche).

Oh non pas ça :S

 

 

  • J'aime 1
  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kyrion   
il y a 45 minutes, Fil67 a dit :

 

Je ne suis pas certain que l'Alsace soit bien représentative de la situation à l'échelle nationale. A ce jour, semblerait que ce soit l'une des rares (seules?) régions françaises à afficher une anomalie négative minime ( surtout le Haut-Rhin d'ailleurs, qui taquine le littoral méditerranéen à ce niveau). Comme quoi, plusieurs jours avec 4/5°c sous les normes à 850hpa ne suffisent même plus à générer de l'anomalie négative au sol parfois!

 

Le bilan actuel doublé de la prévision des 7 prochains jours ( modèle américain) donne actuellement cette carte d'anomalie de la température au sol:

 

 

 

A priori le redoux attendu ne changera guère la donne en terme d'anomalie, on conserve le schéma observé jusque là en fin de seconde décade.

Faut dire que jusqu'au 26 ( date jusqu'à laquelle est calculée cette carte), le redoux se manifestera d'abord surtout en altitude. Au sol, la configuration de marais barométrique et le manque d'advection de masse d'air va permettre de continuer à "vivre" avec notre masse d'air actuelle, qui ne se radoucira que très lentement ( surtout qu'on risque de rester en flux légèrement continental au sol, ce qui pourrait de surcroît favoriser par moments une nébulosité de basse couche).

 

 

 


De l'autre côté quoi de plus normal pour la plaine alsacienne par ce type de flux en BC (S/SO/O) ? ;). Pour le coup rien de bien surprenant selon moi.
Et il n'est pas impossible de penser que ces prochains jours alors que le reste du N-E va légèrement combler son déficit, il se produira l'exact inverse en plaine Alsacienne par flux continental si la nébulosité est suffisamment présente/persistante ce qui semble être à l'ordre du jour comme tu le mentionnes.

Modifié par Kyrion
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pvaill67   

On n'est qu'en septembre quand même, la nébulosité de basse couche, s'il y en a, se dissipera vite à mon avis, même en Alsace.

Je m'attends quand même à des journées très agréables avec des Tx supérieures à 20°C dès jeudi !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
RomainD   
il y a 47 minutes, Kyrion a dit :


De l'autre côté quoi de plus normal pour la plaine alsacienne par ce type de flux en BC (S/SO/O) ? ;). Pour le coup rien de bien surprenant selon moi.
Et il n'est pas impossible de penser que ces prochains jours alors que le reste du N-E va légèrement combler son déficit, il se produira l'exact inverse en plaine Alsacienne par flux continental si la nébulosité est suffisamment présente/persistante ce qui semble être à l'ordre du jour comme tu le mentionnes.

Pour l'Alsace (je prends Entzheim en référence), on peut complètement séparer 1ère et 2ème décade.

 

Ensuite entre valeurs mathématiques et ressenti, il y a un monde

Déjà, premièrement, avouons que ce qui fait notre ressenti, ce sont les Tx. Les Tn c'est un moment donné dans la nuit et peu représentatif du ressenti. Il peut faire 3° au petit jour, si le soleil brille tout de suite, la T° monte et pour les gens, il ne fait pas froid.  Deuxièmement, les Tx montent chaque jour au dessus de 16° par le biais d'une éclaircie ou accalmie mais si on calcule la moyenne horaire, les après-midi on doit être plutôt sur un 14°-petit 15°. Si on ajoute la menace permanente d'averses, ce n'est pas pareil un front qui passe, laisse 2 mm et calme ensuite. Là c'est une averse - même faible - à 8h, une autre à 10h, celle de 13h, et ainsi de suite. Le cumul est le même mais le ressenti autre.

 

Bref passons sur le subjectif:

1ère décade grise mais sèche et (très) faiblement déficitaire (+0,4° sur les Tn, -0,6° sur les Tx)

2ème décade humide et franchement déficitaire (-1,8° sur les Tn et -2,7° sur les Tx) - les 2 jours restants ne devraient pas changer grand chose. Donc même en Alsace, on a bien un coup de frais marqué. Et si on regarde une semaine complète du jeudi 14 au futur jeudi 21, on serait à mon avis plus près des 4° de déficit sur 7 jours, c'est pas mal.

 

Modifié par RomainD
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
thib91   
Il y a 10 heures, Higurashi a dit :

Oui, c'est une belle amplification d'onde quasi-stationnaire qui se met en place autour de l'Europe du nord (dorsale quasi-stationnaire, l’appellation en dit long). Le diagramme ci-dessous tiré de GFS illustre l'intensité des ondes quasi-stationnaires en nuances de couleurs. La ligne bleue indique la propagation de ces ondes. Au-dessus du trait noir horizontal la prévision et en-dessous l'historique (la date est à gauche). On voit qu'on a une propagation rétrograde qui est modélisée hors échéance de ce topic. 

 

 

 

http://www.personal.reading.ac.uk/~xg911182/research/wavepacket_fcst.html#qsw_fcst_hd

 

Peux-tu m'éclairer sur cette carte et son interprétation?

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, thib91 a dit :

Peux-tu m'éclairer sur cette carte et son interprétation?

 

En fait, l'existence de ces cartes tient au fait que l'écoulement atmosphérique à nos latitudes est très ondulatoire (les fameuses ondes de Rossby). Il y'a différentes échelles d'ondes de Rossby, celles qui se déplacent assez vite vers l'est et d'autres qui se déplacent très lentement ou même vers l'ouest. En temps sensible, les premières correspondraient par exemple au passage d'une dépression active (~1/2 jours) et les secondes à un type de temps donné qui persisterait une bonne semaine (~7/10 jours). Si l'on filtre les ondes les plus rapides et qu'on garde uniquement les grandes ondes, on obtient en quelque sorte la toile de fond de l'écoulement à un moment donné. C'est ce qui est fait sur la carte plus haut, et ces ondes sont balisées par le vent méridional à 300 hpa (en m/s). Ce qu'on voit résumé sur le diagramme c'est l'intégration temporelle des cartes comme celle-ci (au pif à 72h) :

 

42770275al.jpg

 

 

L'utilité c'est que la plupart du temps, l'écoulement basse fréquence (filtré, comme on l'a indiqué plus haut) est plus stable et donc mieux prévisible. Ça permet de suivre l'amplitude de ces grandes ondes, leur éventuel déplacement, régénération ou  comblement (changement de régime de temps ou non) ou l'origine du régime en cours (les ondes de Rossby peuvent être excitées localement ou à distance par téléconnexion). C'est donc utile pour la dynamique de grande échelle. 

 

Mais j'avais hésité à poster ce produit d'une part parce qu'il n'est pas facile d'interprétation et d'autre part parce que bien qu'il soit utile il y'a encore des choses expérimentales. 

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fil67   

Voilà une situation qui fera(it) le bonheur des diverses pollutions et particules fines dans quelques mois:

 

1505885702.gif

 

Le tracé en rouge sur la carte représente l'origine de la masse d'air présente au sol le 28 septembre prochain à minuit, soit dans 9 jours. Difficile de repérer le point de départ exact de la masse d'air en ce mercredi matin compte tenu du peu de mouvement attendu, mais ça part en ce moment même du sud de la Bavière.

La platitude de la courbe rouge sur le graphique dans la partie basse de l'image apporte un autre élément intéressant: la masse d'air ne va subir aucun soulèvement ces 9 prochains jours, plaquée au sol par la situation de marais barométrique anticyclonique. Pas réellement de brassage par convection diurne non plus.

En gros, ça s'appelle du recyclage XXL ;)

Ca va être l'occasion de voir si au fil des jours et en l'absence totale d'apport d'air nouveau le soleil pourra maintenir le niveau des températures en journée. A mon avis, après avoir rapidement atteint un niveau "optimal" d'ici  après-demain ( une vingtaine de degrés), ça risque peut-être d'avoir tendance à baisser légèrement ensuite jour après jour.

 

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pvaill67   
Il y a 7 heures, selestat67600 a dit :

bonsoir

pourriez vous me dire si ce samedi 23/09/2017 peut on faire de l'astronomie pour le public au champ du feu

merci d'avance.

 

Bonsoir, on ne peut pas exclure quelques nuages élevés mais globalement je pense que ça devrait être pas mal pour l'astronomie samedi soir :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
RomainD   
Le 20/09/2017 à 07:49, Fil67 a dit :

Voilà une situation qui fera(it) le bonheur des diverses pollutions et particules fines dans quelques mois:

 

1505885702.gif

 

Le tracé en rouge sur la carte représente l'origine de la masse d'air présente au sol le 28 septembre prochain à minuit, soit dans 9 jours. Difficile de repérer le point de départ exact de la masse d'air en ce mercredi matin compte tenu du peu de mouvement attendu, mais ça part en ce moment même du sud de la Bavière.

La platitude de la courbe rouge sur le graphique dans la partie basse de l'image apporte un autre élément intéressant: la masse d'air ne va subir aucun soulèvement ces 9 prochains jours, plaquée au sol par la situation de marais barométrique anticyclonique. Pas réellement de brassage par convection diurne non plus.

En gros, ça s'appelle du recyclage XXL ;)

Ca va être l'occasion de voir si au fil des jours et en l'absence totale d'apport d'air nouveau le soleil pourra maintenir le niveau des températures en journée. A mon avis, après avoir rapidement atteint un niveau "optimal" d'ici  après-demain ( une vingtaine de degrés), ça risque peut-être d'avoir tendance à baisser légèrement ensuite jour après jour.

 

Intéressant à suivre mais tjs un peu effrayant qd une telle stabilité se profile, on sait que la pollution va grimper en flèche...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
judd   
Il y a 1 heure, RomainD a dit :

Intéressant à suivre mais tjs un peu effrayant qd une telle stabilité se profile, on sait que la pollution va grimper en flèche...

Ouais... No Jogging today !

J'aime pas ça du tout ces masses d'air immobile ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fil67   
Il y a 1 heure, RomainD a dit :

Intéressant à suivre mais tjs un peu effrayant qd une telle stabilité se profile, on sait que la pollution va grimper en flèche...

 

Impressionnant en effet la stabilité synoptique!

 

1505980742.gif  1505980762.gif

 

Modèle européen, 200heures entre ces deux cartes, et tout y est identique: le système dépressionnaire atlantique, la petite indécision des géopotentiels sur le sud-ouest de l'Europe, le talweg nord britannique, la goutte froide sur le sud-est du continent, et les hautes pressions nord-est européennes.

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.