Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Prévisions Régions Méditerranéennes - Mars 2019


Recommended Posts

Posted
Montpellier Hôpitaux - Facultés

Merci Stéphane pour le temps consacré à l'exercice difficile de la prévision à l’échelle locale ;)


Je n’ai pas vu de la semaine comment la prévision a évolué, ni qu’elles étaient les probabilités de pluies convectives entre 83 et 06, mais je reviens volontiers sur ton invitation à en débattre à notre modeste niveau d’expérience :P

Je vais être un peu hors sujet donc (:ph34r:)..

Difficile approche que celle du vent "sous les Alpes" avec ses échelles multiples qui s’influencent (interactions qui vont des petites échelles vers les grandes échelles et inversement).  

Je n’ai pas vu au 1er ordre dans ton analyse précédente la contribution "moyenne”"de la dynamique atmosphérique.
En gros, les simplifications d’usage (hypothèses hydrostatiques et géostrophiques), histoire de réduire le champ d’investigation à de la 2D en moyenne horizontale et de ses "petites perturbations", d’où on peut à priori dégager une vision "linéarisée" de la situation.
Hypothèse personnelle d’une vue d’ensemble avant de zoomer en quelque sorte.^_^

 

On sait, par exemple, que le golfe de Gênes et ses parages se déstabilisent généralement en 2 temps dans un écoulement de NW ou de N.
La traînée de pression (la force qu’exerce l’arc alpin sur l’écoulement) redistribue la pression atmosphérique à la surface du sol avec surpression en amont et dépression en aval, avec en l’occurrence la "lee cyclogenesis" ou dépression de petite taille qui se forme au voisinage du golfe de Gênes.   

Cette dépression constitue une anomalie chaude en terme barocline et en tant que précurseur qui interagit souvent dans une 2è phase avec l’advection d’une anomalie froide à la tropopause.

La problématique tient souvent dans cette 1è phase qui échappe au caractère équilibré de l’écoulement (échelle sous synoptique) et au formalisme du quasi-géostrophique, tandis que la 2è phase s’en accommode.
Et je n’aborde pas la génération d’ondes de gravité visibles d’ailleurs sur ta 1è carte WRF à 700 hPa (VV).

https://forums.infoclimat.fr/f/topic/53773-previsions-régions-méditerranéennes-février-2019/?page=4&tab=comments#comment-3072804

 

On peut donc essayer d’évaluer l’ordre de grandeur des advections de T et de tourbillon, et même comme tu l’as expliqué en prenant la tourbillon potentiel QG en tant qu’invariant et traceur (linéarisation de l’équation du TP d’Ertel).

Je réitère, je n’ai pas connaissance des analyses de la semaine, je prend le réseau GFS de jeudi 12Z.

 

anomalies.gif.208fb8f5b14189753e064d47690ca0f7.gif


Les anomalies ne s’amplifient pas et la dépression de surface s’évacue vers l’E.

Peu de chances de voir le temps tourner à l’averse ou à l’orage, même localement.

En privilégiant directement l’approche "haute résolution", tu as pris le risque de te compliquer la vie :D, ce qui du reste n’est pas du tout vain, car occulté comme je l’aurais fait l’analyse particulaire et les fortes pentes orographiques du secteur revient à négliger les modélisations d’AROME par exemple, ou divers WRF.🙈


On vois bien que l’échelle convective cet après midi réagit un peu côté italien (je me serais sûrement planté sur ce coup, surtout si la convection vient à prendre vers Nice). 

Bref, c’est un avis de flemmard de la prévision que je donne, et que tu pousses à poster par la même occasion :P en redonnant du plaisir à lire le forum comme signalé par d’autres intervenants.

Rendez-vous pour les prochaines probabilités de pluies à l’horizon de la semaine prochaine (là encore je n’ai pas fouillé le modèles en détails). 

  • Merci 6
Link to post
Share on other sites

  • Replies 61
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

À noter quand même que durant les 3 prochains jours le thermomètre va de nouveau s'envoler sur l'ensemble de notre région... Mine de rien et même si personne n'en parle, les records mensuels seront

Bien vu, ce mistral typiquement provençal mérite qu’on y prête attention. Il devrait se produire une accélération remarquable du jet au-dessus du massif alpin, jet à composante quasi-méridienne (nor

Merci Stéphane pour le temps consacré à l'exercice difficile de la prévision à l’échelle locale  Je n’ai pas vu de la semaine comment la prévision a évolué, ni qu’elles étaient les probabilités

Posted Images

Posted
Aubagne (13400)

Pour compléter et surtout illustrer ton post, Pascal, des cartes issues de l'analyse (H+0) de GFS 12Z donc pour ce jour à 12H UTC.

 

La première est le Z500 et les vitesses verticales associées. On y voit d'une part le petit « thalweg » qui a bien rétréci au fil des jours, et d'autre part, la zone d'ascendance sur le 06 alors que le reste de PACA est en subsidence. J'ai ajouté sur l'échelle « ascendences » et « subsidence » pour plus de clarté.

La ligne rouge matérialise la coupe verticale de la carte qui suivra.

 

gfs010312zanlvvh500.jpg

 

Dans la zone non grisée de la seconde, entre 38° et 50°N, j'ai matérialisé les zones de convergences et de divergences, séparées par les lignes rouges. Les lignes continues noires fines correspondent aux valeurs divergences (iso??) ; les lignes pointillées noires fines correspondent aux convergences.
En convergence, les particules d'air vont se « rapprocher » les unes des autres créant un « excès d'air » dans un volume donné. Par conséquent, une convergence en basses couches va avoir tendance à « expulser » cet excès vers le haut, donc à favoriser une ascendance. À haute altitude, la tropopause formant une limite semi-rigide, cet excès va avoir tendance à s'évacuer le bas, donc à former une subsidence. C'est évidemment l'exact inverse pour une divergence.
Ainsi, les VV « vont » d'une convergence vers une divergence.
Les flèches blanches (subsidences) et noires (ascendances) indiquent le sens des VV et les plages de couleurs leurs intensités.
Divergence/convergence et vitesses verticales sont liées ce qui se visualise très bien sur cette carte.
La ligne bleue matérialise la tropopause. On y remarque la petite anomalie  qui effleure la région causant une dynamique trop faible.

gfs010312zanlvvdivcoupevert.jpg

 

La troisième présente le Jet stream et les zones de convergences et divergences à 300 hPa, donc sur un plan que l'on peut considérer comme horizontal. J'ai rematérialisé la ligne rouge et signifié plus clairement les Convergences et les Divergences.
Le Jet plein sur les Alpes m'avait poussé, Pascal, à me méfier d'une analyse de la dynamique borderline mais je pense que nous avons raison tous les deux sur ce coup. Je révise :) et puis il y a pléthore de cartes désormais ...!
Une divergence, pour le coup un peu plus est que prévue (et les bourgeonnements davantage vers La Spezia que Vintimmille), fort logiquement entourée de convergences.

 

gfs010312zh300wdiv.jpg

 

La quatrième illustre ton propos sur l'advection de tourbillon et de l'évacuation rapide de l'évacuation rapide vers le sud est.
Dans le carré rouge, la zone nous concernant. Entre les deux images, il y a 12h d'intervalles qui accompagne ce déplacement. Comme on peut s'en douter, le Jet suit ...

 

gfs010312zadvvorth300.gif

 

Voilà, nous arrivons bien à la même conclusion !

De quoi se remettre les idées en place. Et accessoirement qu'on peut toujours dire et apprendre sur des situations qui paraissent d'une grande banalité ! ;)

 

  • J'aime 1
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Pour mercredi 6 (J+5), un thalweg pourrait nous aborder de façon assez dynamique si j'en crois ICON et UKMO avec un bon arrosage assez généralisé excepté 11 et 66, dans un flux de SW.

Sur IFS et GEM, le thalweg ne nous affecterait que marginalement.

Chez les deux GFS, c'est intermédiaire.

 

Au vu des températures, Alpes du Sud et Pyrennées auront de la neige. Il pourrait y avoir des surprises à assez basses altitudes (à affiner), si les précipitations et le dynamisme se confirment évidemment, en fin d'épisode (décalage vers l'est) avec une Theta-W de bon aloi :

 

tw_850.png?run=run12model

 

 

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Fréjus - Saint Raphael (83)

Oui, confirmation de la perturbation sur nos régions entre mercredi et jeudi, qui devrait être plutôt faible.

Le Massif central et les Alpes devraient être les plus concerner par cette dégradation au vue du Flux.

Bref, rien de bien s’excitant pour le moment sur les modèles, la suite pourrait être plus anticyclonique mais avec le zonal jamais bien loin, avec son lot de mistral.

Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

GEM reste sec et chaud pour cet épisode qui n'en serait donc pas un.

IFS et ICON sont un peu entre deux, modérément pluvieux sur LR et les AS,  plutôt sec sur PACA.

Les deux GFS et UKMO sont pluvieux et aussi les plus frais. Épisode plus précoce également.

ARPEGE prend le chemin de GEM, à voir à sa réactualisation.

 

Au niveau des ensembles pour évaluer les différences notables encore dans la dynamique, on navigue entre 0 pour GEM et une forte dynamique pour certaines pertus de GFS et IFS

On a ainsi 9 / 50 pertus d'IFS  qui suivent GFS.

9 / 50 pertus d'IFS qui s'assèchent en lorgnant vers GEM, sans être aussi extrême que ce dernier

28 / 50 pertus (+CTL) d'IFS qui suivent IFS déterministe.

4 / 50 pertus d'IFS « exotique ».

On a donc un déterministe médian de son ensemble.

 

Chez GFS, on a 6 / 20 pertus qui suivent IFS

Aucune vers GEM.

 

Certaines pertus d'IFS et GFS sont très dynamiques mais tès minoritaires.

 

Léger avantage à GFS mais l'option IFS / ICON favorisant l'ensemble des reliefs et LR est crédible, à cette heure je ne saurais choisir. Je suis comme Twister83.

 

Scénario à la GFS / UKMO (UKMO 00Z jeudi 00H UTC, Z500 et MSLP) :

 

UKMO_020300Z_H500_MSLP.thumb.png.f5b536af6fea709402741aeeff0723b3.png

 

Scénario IFS (IFS 00Z pour jeudi et vendredi 00H UTC, Z500 et MSLP, visant davantage l'Italie du nord que PACA, après LR) :

 

IFS_020300Z_H500_MSLP_1.thumb.png.928b7acea454fa66c4a292c5b4f7bd8c.png

 

IFS_020300Z_H500_MSLP_2.thumb.png.39904867446f0ed790d1ac45fa80c4c7.png

 

  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Montpellier Hôpitaux - Facultés

Avec les réserves d’usage, il semble que nous devrions assister à un classique du genre avec la mise en place d’une phase "cévenole orographique" mercredi.

"Classique," par la présence d’un talweg caractérisé par un ruban de vorticité potentielle en amont au large des côtes Atlantique, lié à ce train d’onde de Rossby qui s’intensifierait un tant soit peu sur le domaine Atlantique, dont la propagation d’ondes (trait noir) est représentée ici par les vents méridiens / longitude / temps entre 30° et 60° de latitude.

http://arctic.som.ou.edu/scavallo/

 

nh_hovmoller.thumb.png.465968306cceb16e93793e79e244a25a.png

 

Avec l’analyse ARPEGE :

http://www.meteociel.fr/
"Classique" par un régime de surface de contournement du relief des Cévennes dans un premier temps, essentiellement lié à la forte stabilité statique (vents moyens à 10m & RS Saint-Martin-de-Londres 7h loc).

 

anim_kff8.thumb.gif.12a03dac007c80c8764e0755d766af20.gif 1648433046_sondagearpegefr_3.71423_43.7902_72_0stmart.thumb.png.e2a34738f2f22d6da252de1acee1d0b5.png  

 

Néanmoins, la saturation visible sous 850 hPa et le renforcement conjoint du flux tendent a diminuer la stabilité statique ( RS Ganges 1h loc jeudi).

 

1080725535_sondagearpegefr_3.70973_43.9406_96_0ganges.thumb.png.5ef556d50d0f5c9b172fb11116e191fd.png


L’écoulement favorable aux piégeages d’ondes sous le vent des Cévennes du début de journée fait place à un régime instable où les ondes sont détruites.
Le flux de contournement bloqué fait progressivement place à un  régime de franchissement.

 

anim_mku5.thumb.gif.7f64725f3c9c4ea37363d4498a8a1c2b.gif

 

 

L’épaisseur saturée des profils d’ARPEGE est insuffisante pour générer des RR convectives, la phase serait strictement orographique avec des cumuls on ne peut plus bénéfiques sur le relief.
Un peu moins de certitudes sur la suite.

 

NB aux admins « techniques » ;)
Chrome ou Edge, l’enregistrement des cartes IC interactives ne prend pas les fonds de cartes quand plus d’un calque est sélectionné.

Et impossible de poster un exemple - > Echec erreur réseau lors de l'enregistrement.
Merci !

 

 

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Tout à fait !

 

Un thalweg atlantique peu profond mais avec un gradient potentiellement marqué nous concernera donc en milieu de semaine, correspondant à une agitation possiblement marquée sur la Grande Bretagne. À l'arrière, en exceptant les deux GFS, la dorsale est insuffisamment élevée pour espérer un apport significatif d'air froid (frais).

 

Des pluies orographiques commenceraient bien dans la nuit de mardi à mercredi sur les Cévennes, le Gard et l'Ardèche me semblant plus exposés dans un flux de Sw à SSW en altitude, SE en BC. Les 100 à 150 mm sont amplement jouables sur les Cévennes de ces deux départements sur 24h glissantes (ce qui n'est pas extraordinaire). Les plaines sont moins affectées avec un jet SE de basse couche assez fort, ne permettant pas de cumuler.

Ensuite, ces précipitations se décaleront vers la vallée du Rhône et les Alpes où de bons cumuls sont probables. 50 mm sur le 05, moins en sedirigeant vers le sud ouest. Plus au sud, en BVR et S-PACA, le fort vent d'est devrait limiter les pluies.
ARPEGE retarde l'épisode.

 

La Corse resterait à l'écart des pluies.

 

Les températures resteront élevées, simplement limitées en journée par le manque de soleil.
Près des Pyrennées, le temps sera plus sec et chaud avec des températures nocturnes très élevées dues à un fort foehn, notamment mercredi matin, le flux basculant ensuite. Sur les releifs, la limite pluie neige, élevée au début, baissera en fin d'épisode mais devrait rester (trop) élevée.

 

Dans la nuit de jeudi à vendredi de mercredi à jeudi, une ligne orageuse devrait se mettre en place depuis la BVR et balayer PACA. LR, à cette heure, n'y participe pas ! Le front froid abordera la région avec un gradient de TPE non négligeable et son arrivée forcera une convergence des vents marquée et un cisaillement présent. Si la CAPE reste assez faible, plages de moindre humidité à l'étage moyen, ascendances et saturation sont là. Forte instabilité avant stabilisation laminaire avec la levée du Mistral qui suivra la ligne.
Une interrogation cependant, la présence d'humidité suffisante en BC au sud (13), alors que plus au nord (84, S26) la convection devrait prendre sans difficulté. À affiner.

 

te_850.png

 

Convergence encore grossière des vents de surface par ICON-EU 06Z :

 

ICON_EU_040306Z_Wind.thumb.jpg.633685f5dc2b40b5ea037abd243a2b17.jpg

 

BOLAM 03Z pour jeudi 00H UTC en BVR :

 

BOLAM_040303Z_DELTA_E_LLJ.thumb.jpg.e04b2077520384de994abe3036d77ce4.jpg

 

Le Delta E est, comme indiqué, la différence de température potentielle équivalente (Theta E) entre les niveaux 500 et 850 hPa. Une diminution de celle-ci avec l'altitude indique une masse d'air instable. Les RS et les Delta E mailles fines limites en échéances envoient des premiers signaux forts en terme d'instabilité, supérieurs à BOLAM.

LLJ et ULJ sont le le jet de BC et d'altitude (Low Level Jet et Upper Level Jet) apportant l'information sur les cisaillements.

 

Edited by _sb
  • J'aime 2
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Tout début mars, malgré de bonnes ascendances, de bons cisaillements et une bonne humidité, il faudra attendre le forçage du front froid et de la convergence associée en BC pour parvenir à déclencher un petit quelque chose, sur 30, 13 et 84. Une ligne d'averses convectives, possiblement fortes en allant vers le nord (il y a le  carburant et l'étincelle, il manque du comburant) devrait se mettre en place sur l'E-LR et particulièrement le 30 en milieu de nuit de mercredi à jeudi, avant de filer vers l'ENE. SE13, S83, 06 devront se contenter de quelques miettes.

Le déplacement de la ligne sera rapide et s'assèchera par le sud. Peut-être quelques orages sur S30, W13.

Comme hier, ARPEGE est un peu plus tardif.

Ça ne suit pas vraiment en altitude.

 

Arrivée du front froid en perte d'activité (la frontolyse s'amorce) jeudi à 00H :

 

MetOff_MSLP.thumb.gif.2e8a2fb1792c4834570c3957effd8eb0.gif

 

Convergence marquée en BVR jeudi à 3H UTC et apport d'humidité (Z950) :

 

BOLAM_RH950.thumb.jpg.5ae7c0f2b647208e36332ba40c1e259b.jpg

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Montpellier Hôpitaux - Facultés

Des cumuls > 100mm?
Très ponctuellement non?

 

Le 04/03/2019 à 16:36, _sb a dit :

Des pluies orographiques commenceraient bien dans la nuit de mardi à mercredi sur les Cévennes, le Gard et l'Ardèche me semblant plus exposés dans un flux de Sw à SSW en altitude, SE en BC. Les 100 à 150 mm sont amplement jouables sur les Cévennes de ces deux départements sur 24h glissantes (ce qui n'est pas extraordinaire).

 

Il y a 4 heures, _sb a dit :

Arrivée du front froid en perte d'activité (la frontolyse s'amorce) jeudi à 00H :

 

Ceci dit, la phase frontale n’a pas l’air mal ;)
Note l'aspect dynamique chez GFS, du moins la frontogénèse.

On a ici le taux de variation (avec le temps) du gradient de température potentielle provoquée par le changement du vent géostrophique qui évolue significativement (ici sur le niveau pression 850 hPa, on est sur un rapport d'aspect grande échelle, le frontogeneseparameter de wetter3 stipule bien -Qn [K/(h+1000km)]). :ph34r:

 

-qn.gif.7782b1dbc7392c18ca7a35acf1c2afc9.gif
 
Quand on applique l'opérateur divergence aux Q-vector, on représente mathématiquement ou et comment ce taux de variation se produit.
Et si vous êtes encore là :D, là où l'échelle de valeur prend des couleurs, c'est en quelque sorte là où la circulation horizontale agéostrophique s'intensifie pour restaurer l'équilibre du vent thermique qui n'est plus respecté (une circulation transverse visible ici avec l’écart du module et de la direction des vecteurs vents réels et géostrophiques).

 

vmod.gif.9eb27a70b0ddc6fde83ffa275606271a.gif

 

A divergence négative (c a d convergence), VV négatives (ascendances), et le contraire pour divergence positive.
La front et son intensité est ainsi localisé là ou le gradient des valeurs les plus élevées est le plus fort.

On peut vérifier comment les VV réagissent à 500 hPa, on est pas mal.

 

1841567194_Untitledfqn.gif.95e5b8cf146ba5623052113886dc25b4.gif   1603585050_500vv.gif.4ab12c9c02e2f779b50b8672a54aac9b.gif!

 

 

Cerise sur la gâteau, de l’activité électrique est localement envisageable au passage de ce front froid  B|

 

us_model-en-999-7_modez_2019030500_51_1152_155.thumb.png.6c772cae46e67c23deb03ac3f371b3c9.png

 

 

Sinon, à y être, en relisant mon dernier post :$ (c'est plus que recommandé parfois et jamais trop tard ^_^) concernant la phase dite cévenole, le cadre théorique posé tel quel sur la destruction des ondes était, sans euphémisme, pour le moins ésotérique!O.o
C'est juste une histoire de critères de stabilité qui renvoie à une fréquence, celle de Brunt-Vaisala.
On la défini, sous conditions stables (1er RS), comme une force de rappel qui créé des oscillations autour d'un état d’équilibre initial (pour ceux qui connaissent l'oscillateur harmonique).
Bref, le rapport avec les RS et les régimes d'écoulement (contournement ou franchissement du relief) passe en partie par la variation de cette fréquence, mais également la contrôle de l'humidité (2è RS).
 
On peut rajouter à cela 2 choses:
La surpression et la stagnation d'air plus froid sur le 07 avec effet hydrostatique (épaisseurs plus faibles).
Le renforcement du vent près des côtes (précision AROME).

 

arome-17-23-4.thumb.png.d2281bb320a1477eb1c32828dbe6538a.png  125803722_tlchargement(2).thumb.png.0c0ed95092f35964a213e9a9462de25c.png
  • J'aime 4
  • Merci 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Je suis parti en déplacement ce soir, je n'ai pas les liens, mais pour les cumuls > 100 mm sur 30 et 07, les ARW voient des conditions stagnantes qui me paraissent favorables, tout comme les WRF issus d'IFS. Les cumuls bruts tablent plus vers les 80 mm, je suis d'accord, pourtant je pense que plus est jouable.

Pour la frontolyse, j'evoquais sa partie sud, la nord filant vers les Alpes. En regardant tes cartes, ce front froid reste actif. Est-ce du aux mailles larges vs mailles fines ? Vers les 6h, il y avait fablissement des VV et gradient de thêta en baisse.

GFS est aussi le plus dynamique avec ce midi un thalweg plus plongeant...

Link to post
Share on other sites

Il y a 14 heures, calou34 a dit :

Cerise sur la gâteau, de l’activité électrique est localement envisageable au passage de ce front froid  B|

 

Merci pour ce post complet (j'ai pas tout compris, mais la phrase ci-dessus me va hehe) !

En terme de localisation pour les orages, c'est d'avantage sur Gard et Cévennes ? Ou l'est Hérault pourrait avoir quelque chose ?

Link to post
Share on other sites

Posted
Morières les Avignon - Le Pontet - Vedène

une journée automnale en somme, beaucoup de nuages, pas mal de vent, ici on voit les nuages passés vers le Gard et les Cévènnes,

 

la pluie modélisée en vallée du Rhône, cette nuit, c'est le traditionnel passage du talweg? ( balayage Ouest Est classique des fins d'épisodes?)

Link to post
Share on other sites

Posted
Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)

La première ligne de convergence de l'année devrait donc traverser notre région en cours de nuit suivante avec une évacuation rapide vers l'Est PACA en matinée.

 

L'instabilité est loin d'être folle mais le conflit de masse d'air en altitude devrait pouvoir supporter une faible activité électrique à son passage :

 

Faible instabilité :

 

arpege-28-15-4.thumb.png.d641d4d6084ffaca9147e0daa0ed2b86.png

 

Conflit de masse d'air bien visible.

 

arpege-5-15-4.thumb.png.16cad17189e689a2e860fb1c8f4d9aee.png

 

Convergence bien dessinée.

 

arpege-11-16-4.thumb.png.ab9675e5b2e5ed296a9203dc7a265850.png

 

En revanche et au niveau des cumuls une fois passé le Rhône ce ne sera pas mirobolant...

Possiblement 5 à 10mm dans l'intérieur des terres et jusqu'à 15/20mm sur les reliefs des Alpes-du-Sud.

Insuffisant malheureusement pour enrayer la sécheresse de surface et son lot d'incendies quotidien. Et tout ceci sera encore et toujours suivi de vent.

 

Bref, un temps classique !

Edited by Iefan
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Fréjus - Saint Raphael (83)

 Mistral généralisé attendu pour la journée de lundi, rien de violent, mais tout de même des bonnes rafales prévus sur Arpege :

 

arpege-11-86-4.thumb.png.f00d22933ec4244bf9ac9fa12b774614.png

 

Accalmie du vent à priori dés mardi avec l'arrivé d'une perturbation par l'ouest du pays,  perturbation qui devrait à peine nous concerner (quelques mm selon GFS et CEP).

La suite pourrait redevenir plus venté avec des températures à peine de saison, rien de bien excitant en vue. 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)
Il y a 3 heures, Twister83 a dit :

 Mistral généralisé attendu pour la journée de lundi, rien de violent, mais tout de même des bonnes rafales prévus sur Arpege :

 

arpege-11-86-4.thumb.png.f00d22933ec4244bf9ac9fa12b774614.png

 

Accalmie du vent à priori dés mardi avec l'arrivé d'une perturbation par l'ouest du pays,  perturbation qui devrait à peine nous concerner (quelques mm selon GFS et CEP).

La suite pourrait redevenir plus venté avec des températures à peine de saison, rien de bien excitant en vue. 

 

Effectivement, probablement des synoptiques bien moisies et ennuyeuses... La récurrence nous colle aux basques. Et tout ça sans la moindre goutte d'eau ou presque excepté sur les Alpes-du-Sud qui s'en sortent un poil mieux.


Sinon, rien de nouveau... Attendons Avril et ses premières chaleurs ! Enfin "premières".... :D 

Edited by Iefan
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Fréjus - Saint Raphael (83)

A surveiller le mistral demain sur le Var et une partie des Bouches du Rhône, rafales > 90-95km/h possible (et plus sur les caps exposés)

aromehd-11-34-4.thumb.png.372d6ec34674838aa23b15a90b6605e4.png

 

A surveiller également la Corse avec la aussi de fortes rafales attendus, notamment sur la façade occidentale avec une forte houle de nord-ouest, peut être une vigi orange submersion à 16h.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Montpellier Hôpitaux - Facultés
il y a 22 minutes, Twister83 a dit :

A surveiller le mistral demain sur le Var et une partie des Bouches du Rhône, rafales > 90-95km/h possible (et plus sur les caps exposés)

 

Bien vu,;) ce mistral typiquement provençal mérite qu’on y prête attention.
Il devrait se produire une accélération remarquable du jet au-dessus du massif alpin, jet à composante quasi-méridienne (nord – sud) liée à une courbure anticyclonique très marquée (ici l’advection du TA à 300 hPa et son gradient de valeurs maximales).

 

160334239_advta.gif.fd3fa540e4f6ce8a1f1e10ce04a92d20.gif


Outre les valeurs du jet (> 200/230 km/h) on note que la localisation en sortie droite affiche une importante convergence horizontale, et de facto une subsidence marquée vérifiable à 500 hPa.

 

jet.gif.9fce3f73538639fb62fd6c3e29e31108.gif1357503225_500div.gif.0a9946414ffd45246c1fa5156aa8df4d.gif


La coupe suivante (5° E) passant approximativement par Marseille – Grenoble rend compte de la localisation et des valeurs de vitesses verticales (en hPa/h) et de la divergence (scalaire x 10E-6/s).
On retrouve (en pointillés) la convergence très importante à 300 hPa et par répartition la divergence (contours fermés) en surface.
Les plages de couleurs et les flèches pour les vitesses verticales, avec cette plongée vers le bas qui peut alerter dans des secteurs comme le 04, 83 ou 06.

 

1425099273_karte36.gif.08b5d78c84d7412b7b13b163fc01b5e6.gif2_36_L_5_5_B_34_71.gif.6474450777c4b8a54fe97f06cb70f953.gif

 

 

 

On pourrait  donc s’attendre dans ces conditions  à de puissantes rafales descendantes, (ici AROME 00Z et sa modélisation des ondes de relief et rafales à 10m).

 Le littoral de la Corse pourrait également très exposé (pas visible sur l'encadré AROME).

 

632117158_arovent.thumb.png.5c6806173d1bd0082fd4af93d4c70536.png

Edited by calou34
  • J'aime 5
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Pertuis (84) / Clairvaux d’Aveyron (12) (15km NO Rodez)

En effet on va surveiller ce bon coup de mistral de l'E13 au 06 en passant par le 83 et le 04. 

On pourrait dépasser les 100 km/h sur les secteurs les plus exposés, sinon plus généralement 80-90 km/h ce qui n'est pas rien.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Montpellier Hôpitaux - Facultés

Zoom sur la Corse, ou plutôt coupe verticale AROME 2,5km 12Z.
Les anglais appellent ça "downslope windstorms", une analogie avec le ressaut hydraulique.
Voyez le jet plonger vers le sol sur la façade est. :ph34r:
Sévère si cela venait à se produire.
Ce n’était pas évident sur le 06Z, mais la dernière analyse vise davantage les secteurs  de Bastia et le littoral EST de la Corse du sud.

 

minicartewrf.png.c8f92198fbaf60fafa234031fb1a819f.png      coupearome_610_597_757_663_28_5_1000_250.png.8c7f384f9c63bc32bd5d6a1f60274070.png

  • J'aime 3
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Avec cette orientation NW +/- dynamique selon les jours, rien de spécial à attendre sinon du vent. Il sera en effet au programme pour au moins ces 5 prochains jours, avec quelques pauses et quelques réveils en fanfare selon les jours et/ou les régions.

 

ecmwf_z500aMean_eu_1.thumb.png.1950decbebcdfc12ce4c08d17da9e0c1.png

 

À partir de mercredi, après une accalmie mardi, forte à violente tramontane vers la frontière espagnole avant une extension en cours de matinée vers l'est jusqu'à un mistral fortement provençal. Accalmie possible samedi avec l'approche d'un possible thalweg atlantique ne nous concernant pas a priori...

 

Animation Vent moyen mercredi à 03H, tramontane F6 / F9 puis généralisation rafales à 21H (tramontane et mistral F7 / F11) :

 

BOLAM_031100Z_Wind.thumb.gif.d7408ab6273ba4ec426bcf8653d0cfc6.gif

 

Nuit de jeudi à vendredi :

 

ICON_EU_110312Z_Gusts.thumb.jpg.46db28809a6536d1031450259e156181.jpg

 

Des dissonances existent encore entre modèles, dès mercredi, entre mailles fines. À affiner.

  • J'aime 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)

En attendant... On retombe dans nos travers...

 

1860638895_Capturedcran2019-03-1120_53_54.thumb.jpg.e89a055eba0a2e56124e8244b7cf73ef.jpg

 

Souvenirs souvenirs... :D 

Edited by Iefan
  • Haha 5
Link to post
Share on other sites

Posted
Morières les Avignon - Le Pontet - Vedène

Oui, la sécheresse semble vouloir encore nous intéresser, et même, après la pseudo baisse des températures cette semaine, elles pourraient largement remonter semaine prochaine avant qu un anticyclone se reforme la semaine du 20... 

 

Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)
Il y a 2 heures, kin84 a dit :

Oui, la sécheresse semble vouloir encore nous intéresser, et même, après la pseudo baisse des températures cette semaine, elles pourraient largement remonter semaine prochaine avant qu un anticyclone se reforme la semaine du 20... 

 

 

Difficile d'avoir mieux pour éviter la pluie .... Et encore, GFS est plutôt médian parmi les modèles !

En même temps, nous n'avons pas pu profiter du régime BL précédent, ce n'est pas le régime NAO+ actuel qui va changer quoi que ce soit en ce domaine :/

 

gfs_euro-lc_mslp_5-day.thumb.png.6e4fcf7abb7bcdf6a8b0d554515ca162.png

 

Situation qui favorise la propagation des incendies. État du risque d'après MF (http://effis.jrc.ec.europa.eu/static/effis_current_situation/public/index.html) :

 

MF_risque_incendie.thumb.png.8ee8c50d8d060dbf93a7ffc90928b500.pnglegende.png.069c80b54ad9329740eb8faec2d80c8c.png

 

Link to post
Share on other sites

Posted
Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)
il y a 9 minutes, _sb a dit :

 

Difficile d'avoir mieux pour éviter la pluie .... Et encore, GFS est plutôt médian parmi les modèles !

En même temps, nous n'avons pas pu profiter du régime BL précédent, ce n'est pas le régime NAO+ actuel qui va changer quoi que ce soit en ce domaine :/

 

 

 

 

Étrangement et malgré la diversité des synoptiques depuis quelques mois, on évite la pluie à chaque fois (ou presque)...

Le problème vient du flux de NO récurrent cet Hiver ou bien de l'AF en Février. Il faudrait une dépression plongeante en Med ce qui n'est pas prévue actuellement... L'AA nous colle aux basques et selon les tendances saisonnières ça ne risque pas de changer avant un moment..

 

J'ai encore du mal à croire aux théories de la "compensation" (par rapport à quoi ? où ? Quand ?) mais clairement, après une année 2018 hors norme niveau pluie il est malheureusement logique qu'on retombe dans du sec.. Mais jusqu'à quand ? That is the question.

Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

Certes, les régimes potentiellement favorables ne nous ont pas été favorables, et celui-ci nous est potentiellement défavorable, La série devient longue et, comme tu l'indiques, rien n'indique un changement prochain de récurrence. Le prochain thalweg ne nous concernerait pas, tout au plus un peu de crasse.

 

S'il fallait choisir, plutôt que la compensation, je me dirigerais vers la statistique ! ;) 

HS mais voici l'évolution de nos précipitations dans notre région (https://climatereanalyzer.org/reanalysis/monthly_tseries/) :

  • Annuellement :

tseries_4587.thumb.png.db42fa7936f41da9e50f82a3027260f1.png

 

  • Précipitations hivernales :

tseries_9756.thumb.png.ed8650546ea7cccac0d5b098f60ec04f.png

  • J'aime 2
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

  • Sebaas locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...