yolande33

tempete solaire

Messages recommandés

IL VAUT MIEUX QU ONT SE PREPARES A C4EST TEMPETES SOLAIRE

IL SONT DEJA EXISTER C4EST TEMPETES SOLAIRES ET SA VA ETRE DE PLUS EN PLUS FORT

ON N EST TELLEMENT ACROS A LA TECHNOLOGIE INFORMATIQUE , INTERNET , PORTABLE ETC

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yoshi69   

L'activité solaire devrait augmenter légèrement et atteindre son maximum durant 2013 (si je me souviens bien). Mais de là à dire que se sera dangereux et que la fin du monde est proche... Pas plus que les autres fois. L'activité solaire a une période variant de huit à quinze ans, donc les maximum de cette activité sont fréquent, à échelle humaine.

appelez Mulder alien.gif

En effet, mdr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
droupi   

ON N EST TELLEMENT ACROS A LA TECHNOLOGIE INFORMATIQUE , INTERNET , PORTABLE ETC

En tout cas il y en a qui ne sont pas accros à la grammaire et l'orthographe whistling.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cyrilleb   

Bonjour, voici un article que j'ai trouvé sur le net : http://bistrobarblog...surface-du.html

Je ne sais pas ce qu'il vaut, j'ai cherché un peu sur le net pour trouver les mêmes infos mais rien. Donc je poste le lien ici, histoire que des spécialistes en donnent leur avis. Fake ou vraie info ?

Bonne journée.

Il est relativement courant d'observer des filaments à la surface du soleil. Ceux-ci ne représentent pas de danger pour la terre; en général, la disparition du filament peut produire une éruption solaire, mais souvent c'est une éruption faible sans CME notable.Le soleil est plutôt calme ces jours-ci. Pour discuter de l'activité solaire en temps réel, je vous conseille d'aller sur ce sujet:

/topic/78042-suivi-de-lactivite-solaire-et-aurorale/'>http://forums.infoclimat.fr/topic/78042-suivi-de-lactivite-solaire-et-aurorale/

Il est possible qu'un jour, une éruption majeure produise des coupures de courant à grande échelle sur terre. Le risque est faible mais pas nul. Les compagnies d'électricité dans le monde commencent à être sensibilisées à ce risque. Les pays ayant des réseaux électriques couvrant de longues distances sont plus exposés à ce risque (Etats-Unis, Canada, Russie?). Cela a déjà été évoqué plusieurs fois sur le forum.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le risque de tempête géomagnétique augmente lors des maximums solaire, mais les éruptions majeures restent tout de même extrêmement rare. En principe notre bouclier magnétique les repousse sans problème.

Les tâches solaires ne sont pas les seules responsables des tempêtes géomagnétiques, puisque les trous coronaux (Surface sombre visible sur les images satellites) peuvent engendrer un vent solaire important. Il s'agit d'une sorte d'ouverture dans le champ magnétique solaire ou le vent peut s'échapper, et ces trous se produisent aussi bien en période de maximum, comme de minimum solaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
James   

Je vous remercie pour ces explications qui m'auront appris des choses (je ne connaissais pas la notion de filament). J'avais également un doute sur la fiabilité de l'article.

Mais ce n'est pas la première fois que je viens sur les topics qui parlent du soleil, il m'arrive d'y aller (quelque fois dans le mois) donc j'ai quelques notions.

Bonne journée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
williams   

c'est calme ici rien de neuf pas d'information

Il faut voir que malgré qu'on s'approche de plus en plus du maximum de l'activité solaire ce dernier est toujours aussi calme et semble ne trop grimper depuis 9 mois.

Mais si c'est calme ici c'est surtout par ce qu'il y a un autre post pour parler de l'activité solaire : /topic/78042-suivi-de-lactivite-solaire-et-aurorale/page__st__560'>http://forums.infoclimat.fr/topic/78042-suivi-de-lactivite-solaire-et-aurorale/page__st__560

Williams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mike   

le soleil il les bien calme en ce moment

Le soleil est resté très calme depuis le pic de l'HS au mois de juillet. La dernière classe M face à la terre remonte au 19 juillet ( M7.7)

Ce cycle 24 est tout sauf normal ( ca fait maintenant 2 ans que j'en parle) et ce cycle ne grimpe guère:

Comme sur ce lien où on voit l'indice KP extremement bas et constant, preuve que la plupart des taches solaires ( face caché ou face a la terre) sont trop petite, trop faibles pour provoquer de fortes éruptions voire plusieurs éruptions à la fois comme dans le précédent cycle par exemple

http://www.solen.info/solar/images/solar.png

http://solarscience.msfc.nasa.gov/images/ssn_predict_l.gif

En prévision, rien à signaler d'une reprise à l'horizon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Arkus   

Pourquoi laisser ce sujet ouvert alors qu'il y en a déjà un qui traite de l'activité solaire ? confused1.gif

/topic/78042-suivi-de-lactivite-solaire-et-aurorale/'>http://forums.infocl...re-et-aurorale/

Surtout si ça peut nous éviter une nouvelle tartine de désinformation de la part de mike ...

- La dernière éruption de classe M visible depuis la Terre remonte au 9 septembre :

20120910_xray.gif

- Il y en a eu pas mal depuis juillet, notamment du M5 en août :

20120819_xray.gif

- Il y a eu plusieurs fortes éruptions de l'autre côté ces derniers jours, notamment le 20 septembre. Pas de mesure du flux de rayons X sur STEREO, mais par comparaison avec d'autres éruptions visibles, c'est de la classe X.

STEREO A :

20120920_150030_n4euA_195.jpg

STEREO B :

20120920_150030_n4euB_195.jpg

Bref ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rien à se mettre sous la dent en terme d’éruptions solaire, rare classe X et quelques classes M mais jamais face à la Terre, magnétiquement c'est faible et les indices sont très bas.

L'activité dans l'hémisphère-sud augmente mais il semble que le maximum de son activité n'ait pas encore été atteint.

Selon Altrock le maximum de l'hémisphère sud pourrait être très en retard à ce rythme peut-être pas avant Février 2014

Wait & See.

http://www.newscientist.com/article/mg21528843.700-solar-maximum-oh-you-just-missed-it.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mike   

Pourquoi laisser ce sujet ouvert alors qu'il y en a déjà un qui traite de l'activité solaire ? confused1.gif

/topic/78042-suivi-de-lactivite-solaire-et-aurorale/'>http://forums.infocl...re-et-aurorale/

Surtout si ça peut nous éviter une nouvelle tartine de désinformation de la part de mike ...

- La dernière éruption de classe M visible depuis la Terre remonte au 9 septembre :

20120910_xray.gif

- Il y en a eu pas mal depuis juillet, notamment du M5 en août :

20120819_xray.gif

- Il y a eu plusieurs fortes éruptions de l'autre côté ces derniers jours, notamment le 20 septembre. Pas de mesure du flux de rayons X sur STEREO, mais par comparaison avec d'autres éruptions visibles, c'est de la classe X.

STEREO A :

20120920_150030_n4euA_195.jpg

STEREO B :

20120920_150030_n4euB_195.jpg

Bref ...

Et pourtant il y a aucune désinformation la dedans arkus, la dernière classe M qui est arrivé en plein sur la terre remonte bien au 19 juillet 2012 et non au 9 septembre:

http://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&rurl=translate.google.fr&sl=en&tl=fr&twu=1&u=http://www.solarham.net/top10.txt&usg=ALkJrhgHPuZFU3oc6TMc7QLFfTlRl-6GfA

Les éruptions solaires sur la face caché ou la face Ouest ( ou oriental) ne sont pas comptabilisé tant qu'elles sont pas en direction de la terre.

Mais effectivement, la classe M1 du 9 septembre a été compté mais non mise dans le tableau pour l'instant. Cette éruption n'a pas directement touché la terre mais éfleuré . Mais je confirme ce que je disais plus haut et ca personne ne pourra le nier, toutes les éruptions que ca soit face cachée ou face à la terre ont été la plupart du temps très faibles et cela continue. La dernière classe X vue vers la terre remonte ainsi au 12 juillet au moment du pic dans l'HS

encore une autre preuve pour démontrer le frein de ce cycle 24 au flux solaire depuis 1947:

http://www.spaceweather.gc.ca/data-donnee/sol_flux/sx-5-mavg-fra.php

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Arkus   

Et pourtant il y a aucune désinformation la dedans arkus, la dernière classe M qui est arrivé en plein sur la terre remonte bien au 19 juillet 2012 et non au 9 septembre:

http://translate.goo...c7QLFfTlRl-6GfA

Tu donnes un lien et ensuite tu brodes ce qui t'arranges dessus, mais ce n'est pas ça. Ce tableau indique seulement les flares les plus importants du cycle 24 (>M6). Il ne dit donc rien sur ce qui s'est passé avant et après juillet dernier entre M1 et M6.

Par ailleurs tu sembles faire une grosse confusion entre flare, CME, et activité géomagnétique. Un flare, c'est un pic de rayonnement solaire dans les longueurs d'ondes X (éventuellement d'autres aussi), ça ne concerne que le soleil. Ce qui touche la Terre ce sont les CME, mais il n'y a pas équivalence entre flare et CME. Il existe des flares qui ne produisent pas de CME, comme à l'inverse des CME peuvent partir sans être provoquées par des flares. Donc parler de "classe M qui est arrivé en plein sur la terre" n'a aucun sens.

Et l'activité geomagnétique, comme son nom l'indique concerne la Terre : elle est due entre autres à l'impact de CME bien placées et bien orientées, mais aussi aux variations du vent solaire, etc ... Parler de l'indice Kp pour parler de l'activité solaire est une erreur. D'ailleurs tu te prends toi-même au piège de ton incohérence puisque tu parles d'impact de CME sur Terre et à la fin du donne le lien d'un tableau sur les donnés de flux radio. Mais il n'y a pas besoin de CME ni d'activité géomagnétique pour avoir un flux radio, UV, X élevé !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mike   

J'aimerais juste préciser une chose à propos de tous ca et pour notre ami Arkus, chacun bien sur sa propre analyse sur l'activité solaire

Moi je ne fais que regarder les masses coronales qui se dirigent vers la terre car ce sont elles qui provoquent de gros impacts dans l'atmosphère des hautes latitudes. Ce sont les explosions de masse coronale qui affectent le plus le climat de la terre et c'est que j'essaye de déterminer le plus

Et justement, le manque d'explocation de masse coronale dans ce cycle 24 est très important comparé aux cycles précédents.

On peut pas forcément le voir aux flux solaire certes mais on peut s'en donner une idée et sur le lien que j'ai envoyé la dernière fois démontrent bien que ce cycle progresse de manière très affaiblit comparé à tout ce qui s'est passé depuis plus de 50 ans et ca aucune personnes ne pourra le nier et il serait grand temps que l'on dise la vérité ( la vrai)

le suivi de l'activité solaire je les fais ici:

http://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&rurl=translate.google.fr&sl=en&tl=fr&twu=1&u=http://www.solarham.net/&usg=ALkJrhjiIe-lPBmbOeXwt_WJtwbMxkuuXA

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
judd   

Par contre Mike, lis bien ce qu'écrit Arkus à ce sujet, ça ne peut qu'être très instructif dans le sens ou c'est le domaine d'étude d'Arkus.wink.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
rcaman   

Le plus important il me semble n'est pas le cycle mais le comportement du champ magnétique dans les taches du soleil et si les deux chercheurs ont raison on va vers un siècle sans taches ressemblant a un minimum de Maunder.

http://news.sciencemag.org/sciencenow/2010/09/say-goodbye-to-sunspots.html

En gros la traduction de cet article dit que:

Depuis 1990, les astronomes solaires Matthew Penn et William Livingston, du National Solar Observatory de Tucson, en Arizona, étudient la force magnétique des taches solaires grâce à une mesure appelée l’effet Zeeman, d’après le physicien hollandais qui l’a découvert. L’effet Zeeman est la distance séparant deux lignes sur un spectomètre mesurant la lumière émise par les atomes de fer dans l’atmosphère solaire.

Plus l’effet Zeeman est grand, plus l’intensité du champ magnétique qui l’a créé est forte. Après avoir examiné l’effet Zeeman de 1500 taches solaires, Penn et Livingston en sont arrivés à la conclusion que l’intensité moyenne du champ magnétique responsable des taches solaires avait diminué, passant d’environ 2700 gauss (l’intensité moyenne du champ terrestre est de moins de 1 gauss) à environ 2000 gauss. Les raisons de ce déclin ne sont pas claires, mais si la tendance se poursuit, l’intensité du champ des taches solaires tombera à 1500 gauss d’ici 2016. Étant donné que 1500 gauss est le minimum requis pour produire des taches solaires, affirme Livingstone, ils ne seraient plus produits à ce niveau.

sunspotsandmagneticfield.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
williams   

Une mise à jour récente du document de L. Svalgaard sur un éventuel Maunder :

http://www.leif.org/...der-Minimum.pdf

Ceci semble montrer que l'activité solaire chute bien et que le prochain cycle solaire, N°25, va être encore plus bas que ce cycle solaire N°24. Et donc si c'est bel et bien le cas alors ceci prouvera bien que la loi G.O. que certain scientifiques ne reconnaissent existe bien. Voir ici pour cette loi : http://la.climatologie.free.fr/soleil/soleil2.htm .

Et même sans encore des explications physiques ceci pourrait augmenter la preuve que le mouvement du Soleil autour du barycentre causé par la planètes gazeuses http://la.climatologie.free.fr/soleil/soleil1.htm#cause influence l'activité solaire à long terme et crée les Minimums comme celui où nous nous dirigeons ou le Minimum de Maunder, ou de Dalton...

Williams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce n 'est pas parce que le cycle prochain est prévu plus faible et que ça se vérifiera dans la réalité, que ça prouvera ta théorie préférée, qui s'oppose à des lois physiques. Donc pour valider ta théorie, il faudrait d'abord que tu prouves que d'autres lois physiques prennent le dessus ou que les lois actuelles sur ce sujet sont fausses ou que les ordres de grandeurs des paramètres qui jouent, sont faux et donc ce n'est pas ici, mais là que tu peux commencer à exposer ça, si ton travail est scientifiquement crédible : http://ssnworkshop.wikia.com/wiki/Home

D'un point de vue statistique, ton cycle du barycentre n'a pas d'impact sur le soleil dans les analyses spectrales de Leif Svalgaard, même sur 10 000 ans, ni dans les analyses sur la T de Tamino qui avait démontré qu'il n'y avait pas cette périodicité dans la T (L. Savalgaard le répète aussi assez souvent comme Tamino, n'importe qui est capable de faire concorder des courbes, alors que ça ne collera pas avec les calculs adaptés aux cas concernés, on verra qu' il n'y a rien de particulier malgré un visuel agréable à l'oeil).

Tu devrais lire attentivement tous les commentaires de L. Svalgaard en rapport avec des paramètres concernés dans ta théorie et tu verras les notions que tu as à travailler et certaines lois que viole ta théorie :

http://wattsupwithth...-the-space-age/

A lire aussi ses derniers commentaires, surtout pour ceux qui pensent qu'on ne sait rien sur les variations des UV dans le passé:

http://wattsupwithth...ill-in-a-slump/

Sinon j'avais vu dans un autre message du forum (que je ne retrouve pas), où tu te plaignais que les scientifiques ne cherchaient pas l'influence des autres paramètres (autre que les GES) sur le climat . J'espère que c'était une plaisanterie biggrin.png

Leif Svalgaard says:

Gail Combs says: As far as I can tell the jury is still out and the sun/earth’s climate links are complicated so the correlations are murky and not straight forward.

There are more than 2000 papers claiming such correlations.

Il y a un paquet de publications qui prennent en compte l 'action du soleil et autres sur le climat (pas que les GES seuls).

Là par exemple, on voit des graphes avec des barres d'estimation du poids du soleil et autres, sur différentes périodes, d'après différents auteurs, il suffit de consulter les publications associées :

http://www.skeptical...al-warming.html

Pour la prévis de la date du maxi du cycle 24, ce n'est pas gagné :

http://solarscience....v/predict.shtml

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
williams   

Ce n 'est pas parce que le cycle prochain est prévu plus faible et que ça se vérifiera dans la réalité, que ça prouvera ta théorie préférée, qui s'oppose à des lois physiques. Donc pour valider ta théorie, il faudrait d'abord que tu prouves que d'autres lois physiques prennent le dessus ou que les lois actuelles sur ce sujet sont fausses ou que les ordres de grandeurs des paramètres qui jouent, sont faux et donc ce n'est pas ici, mais là que tu peux commencer à exposer ça, si ton travail est scientifiquement crédible : http://ssnworkshop.wikia.com/wiki/Home

Je ne sais ce qu’il faut pour te prouver les choses quand je vois que c’est depuis les études du Soleil qu’on constate ceci soit depuis 1755 c'est-à-dire 257 ans déjà.

D'un point de vue statistique, ton cycle du barycentre n'a pas d'impact sur le soleil dans les analyses spectrales de Leif Svalgaard, même sur 10 000 ans, ni dans les analyses sur la T de Tamino qui avait démontré qu'il n'y avait pas cette périodicité dans la T (L. Savalgaard le répète aussi assez souvent comme Tamino, n'importe qui est capable de faire concorder des courbes, alors que ça ne collera pas avec les calculs adaptés aux cas concernés, on verra qu' il n'y a rien de particulier malgré un visuel agréable à l'oeil).

Tu devrais lire attentivement tous les commentaires de L. Svalgaard en rapport avec des paramètres concernés dans ta théorie et tu verras les notions que tu as à travailler et certaines lois que viole ta théorie :

http://wattsupwithth...-the-space-age/

Ce n’est pas par ce qu’un ou plusieurs scientifiques contredisent ceci qu’ils ont forcément raison. Quand tu trouves un scientifique contredisant ce qu’on dit alors de suite tu montres et donnes raison à ce scientifique. Alors que L. Svalgaard peut aussi bien avoir raison que tors. Car concernant le lien entre le barycentre et l’activité solaire il y a Fairbridge & Shirley, P.D.Jose, Landscheidt… qui ont montré le lien sans que ceci soit encore explicable scientifiquement vu la complexité de l’activité solaire.

Regardes par exemple le scientifique de la NASA du Soleil très connu David Hathaway avait prévu en 2006 une activité solaire 2 fois plus forte que ce qu'on connait. Et bp disaient la même chose sauf certain comme justement L. Svalgaard ainsi que Landscheidt qui disaient l'inverse. Pourtant David Hathaway et la majorité des astronomes ont eu tors ce qui prouve que la majorité des scientifiques peuvent avoir tors et les autres avoir raison. Ce qui a déjà été vu dans l'histoire.

Sinon j'avais vu dans un autre message du forum (que je ne retrouve pas), où tu te plaignais que les scientifiques ne cherchaient pas l'influence des autres paramètres (autre que les GES) sur le climat . J'espère que c'était une plaisanterie biggrin.png

Leif Svalgaard says:

Gail Combs says: As far as I can tell the jury is still out and the sun/earth’s climate links are complicated so the correlations are murky and not straight forward.

There are more than 2000 papers claiming such correlations.

Il y a un paquet de publications qui prennent en compte l 'action du soleil et autres sur le climat (pas que les GES seuls).

Là par exemple, on voit des graphes avec des barres d'estimation du poids du soleil et autres, sur différentes périodes, d'après différents auteurs, il suffit de consulter les publications associées :

http://www.skeptical...al-warming.html

Je ne vois ce que ceci vient à voir ici surtout que je n’ai pas parlé des GES, du climat… puisqu'on ne peut plus tellement se mettre à parler de l'évolution du climat sans pb. A moins qu’une fois de plus que c’est pour chercher la m….. dry.png

Williams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je rapporte un document et tu en profites pour nous abreuver de ta théorie invalide jusqu'à preuves scientifiques du contraire et tu te plains encore qu'on t'envoie lire les publications (il faut le faire quand même de rater 2000 publications sur le soleil et le climat et toutes les autres quand on se met au même niveau de compétence (et même bien au-dessus vu certains de tes commentaires hallucinants dans TDF, il y a un bon moment) d'un Hattaway et L. Svalgaard ! )

Ton problème c'est justement que tu ne tiens aucun compte de la littérature revue et de la physique du domaine, ni des mathématiques, alors que les scientifiques sérieux comme L. Svalgaard s'en occupent (comment crois-tu qu'il a fait ? Il les a lues les 2000 publications que tu as zappées et bien plus encore) même quand les travaux sont opposés aux siens. Il a mis des années à démontrer aux autres scientifiques qu'il y avait un biais dans la reconstitution du cycle de 11 ans, ça c'est du travail et non ton blabla stérile.

Pour le moment, on constate qu'il y a divers scientifiques qui ont assez bien prévu le niveau global du maxi solaire actuel, certains avec que des modèles physiques (sans ton histoire du barycentre), d'autres comme D. Hattaway se sont largement plantés malgré une méthodologie scientifique, ce qui est courant dans la recherche, et d'autres ont réussi de façon contraire à la physique admise, (et dans ton cas, sans c'est déjà purement mathématique, même les analyses les plus récentes dans ceux qui analysent l'impact éventuel de l'influence des planètes sur l'activité solaire, il n'y a pas ta périodicité, ni dans les analyses spectrales, ni dans les analyses en ondelettes), ce qui est aussi courant par hasard, et toi tu choisis sans raisons objectives, de faire confiance à ce type de rapprochements et de hasard sans fondements physiques. C'est ton droit, mais là ce n'est plus de la science, c'est de la croyance, la même que celle de certains en Paul le poulpe (là aussi ils ont fait un rapprochement sur ses réussites autrement plus difficiles par hasard, sans aucun fondement physique valide, c'est un biais humain courant, c'est pour cette raison que l'astrologie "fonctionne" encore de nos jours dans l'esprit de certaines personnes et qu'elle ne fonctionne pas quand on l'aborde de façon scientifique. Donc aborde ton problème de façon scientifique au lieu de perdre ton temps à choisir au feeling et à rapporter ce qui te fait plaisir et qui n'est pas valide jusqu'à preuve scientifique du contraire)

Je suppose quand même que tu n'imaginerais pas comme normal, quelqu'un qui nous rapporterait sans arrêt ici que la terre est plate simplement parce qu'il existe encore de nos jours, certains qui ne sont pas d'accord avec la théorie de la terre ronde et qui soutiennent celle de la terre plate (bienvenue au club : http://www.theflatearthsociety.org/cms/index.php ) . Ce n'est pas valide jusqu'à preuves scientifiques du contraire. Preuves à fournir aux autres scientifiques et non ici où on te le répète x fois, on se contente de rapporter ce que la science nous dit à l'instant t. Donc prouve leurs que ta théorie est valide, qu'ils se trompent (un prix Nobel ça ne refuse pas, non ?) ,mais bon je ne crois pas un seul instant à une démarche scientifique de ta part, vu comment tu continues à nier ailleurs des notions simples pour la T, la différence entre l'échelle climatique et annuelle, malgré les explications qu'on t'a données !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
williams   

Je rapporte un document et tu en profites pour nous abreuver de ta théorie invalide jusqu'à preuves scientifiques du contraire et tu te plains encore qu'on t'envoie lire les publications

Je ne me plains pas d

es publications que vous mettez je donne mon avis. Ce qui est différents.

Ton problème c'est justement que tu ne tiens aucun compte de la littérature revue et de la physique du domaine, ni des mathématiques,…

Alors si c’est le cas comment croies tu que j’ai calcul les coordonnées du barycentre du Système-Solaire ainsi que la distance, vitesse, accélération… du Soleil suivant le barycentre du Système-Solaire. C’est trop facile de toujours critiquer les autres même quand ils ne te contredisent pas ou…

...vu comment tu continues à nier ailleurs des notions simples pour la T, la différence entre l'échelle climatique et annuelle, malgré les explications qu'on t'a données !

Tu dis que je nie les notions pour la T, la différence entre l'échelle climatique et annuelle alors que je ne dis pas jusqu'à ce que certain ou les médias. Car tu va voir on va nous dire début 2013 que si 2012 est la ème année la plus chaude de cette décennie que ça montre qu'il y un réchauffement climatique.

Pour toi de dire que ces 14 dernières années le réchauffement a ralenti et voir que c'est en cours de se stabiliser (je dis bien est en train donc que ce n'est pas fini ou bien si tu veux n'a pas encore eu lieu pour l'instant sur les 12+X=30 ans) depuis ces 12 dernières années c'est nier des notions simples pour la température.

Puis pour la 2ème fois en une semaine, je ne vois pas pourquoi tu parles de ceci qui est hors sujet dans ce post, à moins que ce soit pour mettre la merdre ! !

Surtout qu'au premier post quand je t'ai parlé suite au document que tu as rapporté je ne t'ai pas contredis ou... mais j’ai dis que j’étais d'accord avec ce que tu disais c'est-à-dire que l’activité solaire baissé et que nous allons avoir un Minimum comme Maunder. Donc je n’ai pas cherché des pb tel comme tu le fais depuis que tu me réponds avec en plus des hors sujets.

Je ne vais pas continuer ce débat dont tu es le premier à avoir lancé !

Williams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.