Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Mister meteo

Membres
  • Posts

    1579
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Mister meteo

  1. +105 k km2 le 12 octobre mise à jour de Piomas de septembre : En gros c'est la 8 dernière position en termes de volume, ce qui est une amélioration mais vers la dernière position en termes d'épaisseur moyenne ce qui met en évidence sa relative assez grande étendue. Moi je pense que l'épaisseur moyenne va s'améliorer en raison d'une embâcle dans les temps contrairement à 2020 qui en raison d'une embâcle tardive avait contribué à l'épaisseur pas terrible en legacy en ce moment. "September 2021 Monthly Update Average Arctic sea ice volume in September 2021 was 4,760 km3. This value is the 8th lowest on record for September about 1000 km^3 above the record set in 2012. Monthly ice volume was 72% below the maximum in 1979 and 55% below the mean value for 1979-2020. Average September 2021 ice volume was about 0.7 sigma above the 1979-2020 trend line. September ice melt was fairly normal for recent years (Fig 4) but the mean ice thickness for September (above 15 cm thickness) was near a record low suggesting that the ice was spread out over a wider area (Ice Extent for September 2021 was only the 12th lowest on record). The ice thickness anomaly map for September 2021 relative to 2011-2020 (Fig 6) shows anomalies divided into a positive and a negative halves. Negative anomalies stretching from North of Greenland and along the Canadian Archipelago across the Eastern Arctic into the Barents Sea. Areas North of Greenland again feature very low ice thickness as in prior years (see our recent paper). Positive anomalies are notable in the Beaufort and Chukchi seas due to advection of thicker older ice into the areas during the previous winter (See recent paper on this). The Alaskan summer has also been relatively cold contributing to unusually thick ice in this area. The April time series (Fig 😎 for both data sets have no apparent trend over the past 11 years. Comparing this with the 43 year 1979-2021 time series highlights the importance of natural variability in relatively short time series such as currently available from CS2. Updates will be generated at approximately one-month intervals." Oui on est pas à l'abri d'un enchainement de scénarios très défavorables. D'ailleurs, si 2021 avait subi une saison de fonte comme 2020, on aurait pas été loin de la correctionnelle.
  2. + 136 k km2 le 11 octobre. le rythme de la moyenne des années 2010 est de + 100 k km2. 5.94 M km2 d'extent en données Jaxa, c'est un écart de +1.3 M km2 avec 2020. 2017 et sa 9 ème position en ordre inversé est à 50 k km2 seulement 2015 et sa 10 ème position est à 100 k km2 seulement. Un bel anticyclone polaire à proximité du pôle va permettre une distribution idéale du froid avec vent de nord côté Atlantique et Béring et temps assez calme. les températures entre - 10 et -23 ° vont occuper pas mal de surface.
  3. 4.2 ° à Quincy à 7h30 (à 1.5 m) et 81 % d'humidité relative les environs de la forêt de Sénart sont le coin le plus froid de la zone. Quincy est au nord de la forêt. 4.6 ° à Tigery (sud forêt) mais 89 % d'humidité La station de @Dammatrix indique vent de nord nord ouest mais quasi nul. 6.9 ° à Perigny pour 80 % d'humidité. 5.3 ° à Ris orangis et Evry-Courcouronnes Edit : 4.2 ° à Tigery à 7h50 et mon thermo est resté figé à 4.2 ° C.
  4. 11.6° à Quincy, 89 % humidité. J'ai placé mon émetteur à 1.5 m de hauteur au centre du jardin dans un abri météo de la marque TFA. Du coup mes relevés se rapprochent de la station de Tigery au sud de la forêt 11.4 ° et 88 % humidité et de ceux de Perigny 11.6 °, 84 % humidité relative. Hier soir en fin de soirée la température oscillait entre 7 et 8° mais des nuages bas l'ont fait remonter.
  5. Voici la prévision de MERCATOR au 19 octobre D'après eux, non seulement la mer de Sibérie orientale serait complètement prise mais aussi la mer de Laptev presqu'en totalité, cela confirme ton analyse. Mais, sur la prévision de Mercator, une grande partie de glace en mer de Laptev ne sera pas prise en compte dans les calculs d'extent en raison d'une concentration de glace inférieure à 15% Pour rattraper, 2017 il faut atteindre 6.35 M km2 le 15 octobre soit 630 k km2 sur 6 jours c'est à dire 105 k km2 /j c'est tout à fait jouable. Pour rattraper, 2015 il faut atteindre 6.59 M km2 le 15 octobre soit 870 k km2 sur 6 jours c'est à dire 145 k km2 /j ça commence à devenir un challenge. Si le rythme est soutenu tout au long d'octobre alors 2021 pourra se rapprocher du top 3 des 15 dernières années.
  6. l'extent est toujours dans le bon rythme + 100 k km2 le 09 octobre. L'écart à 2020 passe à 1.25 M km2
  7. 9.4 ° à Quincy, même température qu'Evry et Perigny mais avec thermomètre dans un endroit un peu trop protégé
  8. A propos du suivi de la glace en Arctique (mais il y a aussi le pole sud), je viens de découvrir cette page qui contient une mine d'or d'informations dont beaucoup de graph à jour. ça peut donner une petite bibliothèque en fast view. Apparemment c'est un service météorologique de l'ONU le propriétaire du site. https://globalcryospherewatch.org/state_of_cryo/seaice/
  9. +148 k km 2 de hausse d'extent le 08 octobre. hausse quotidienne plus importante depuis le début de l'embâcle. 5.62 M km2 . 2020 est largué à 1.22 M km2. C'est une bonne nouvelle que la glace prenne le bon rythme en octobre car si l'extent se développe vite en octobre, cela favorisera des gains d'épaisseur sur la durée de la saison de l'hiver polaire. Condition nécessaire mais pas suffisante. en mer de Sibérie orientale, la glace continue de gagner du terrain des deux côtés (depuis la côte et depuis le pack central). En mer de beaufort la glace avance aussi vers la côte. la glace avance aussi sur le front atlantique vers les archipels dont Svalbard et le long du flanc est du Groenland.
  10. +86 k km2 de hausse d'extent le 07 octobre dans le rythme de la moyenne des années 2010. 5.47 M km d'extent toujours au 8 ème dernier rang et avec de la marge. Sur les 15 dernières années, Il y a le groupe des bonnes années 2008 , 2009, 2010 ,2013, 2014, 2015 et 2017 le groupe des années faibles 2007, 2011, 2012, 2016 2018 2019 et 2020 et entre les deux se trouvent 2021 et la moyenne des années 2010. il commence à y avoir de la glace bien visible le long des côtes de Sibérie orientale. Comme la glace progresse maintenant des deux côtés, cela explique l'accélération.
  11. oui il faut se couvrir le matin. fini le t-shirt. J'ai vu que Tigery était le point froid de la zone quadrillée des stations infoclimat y compris plus froid que Melun. Ma sonde indiquait 7.2 ° mais se trouve à l'abri sous la charpente d'un petit toit avancé. Par temps frais et calme, il survalorise beaucoup.
  12. + 55 000 km2 le 06 octobre pour l'extent en données jaxa. la moyenne des années 2010 est à +80 k km2. l'extent est de 5.38 M km2. 2015 et 2017 repassent devant car ont des croissances d'extent de plus de 100 k km2 ce jour là. Du coup 2021 se retrouve au 8 ème plus bas extent. Cette 8 ème place ne sera pas menacé avant un peu de temps. Il y a toujours + 1.06 M km 2 au dessus de 2020.
  13. c'est un peu reprise diesel en ce moment. D'après Mercator, une grande surface en mer de Sibérie orientale va geler d'ici une dizaine de jours. Si c'est le cas, la hausse des prochains devraient décoller.
  14. +50 k km2 pour l'extent en données jaxa le 04 octobre, proche de la moyenne des années 2010. En revanche, il va être temps de produire une accélération bien plus vive car les autres années vont bientôt croître de + 80 k puis plus de 100 k km2 dans les prochains jours. 2021 se retrouve donc au pied du mur. la 10 ème dernière place serait vite menacée si l'embâcle ne prend pas le bon rythme. 2020 est pour le moment relégué à 1 080 000 km2 ce qui est beaucoup d'une année sur l'autre. Au niveau des températures de septembre, le laboratoire de Zacharie Labe a diffusé le classement des t° de l'Arctique dans le cercle 70 °N à 925 hpa. C'est le 15 ème mois de septembre le plus chaud depuis 1979 et le plus frais depuis 2015. Ce n'est pas si mal et cela correspond au relatif bon comportement du graph d'extent durant ce mois. Si on compare 2021 avec 2020 qui a trusté le top 3 des pires années pendant 7 mois consécutifs, il n'y a pas photo et l'écart de 1 M km2 est justifié.
  15. Oui tout à fait mais ces zones sont soumis aux remontées éventuelles d'air plus doux venant du Pacifique donc il faudra quand même des conditions favorables avec vent de nord durable pour permettre l'embâcle de ces mers probablement courant novembre pour Chukchi et en décembre pour Béring. Edit : le timing moyen pour l'embâcle totale de la mer de Chukchi est vers fin novembre. Il y avait effectivement de gros retards en 2019 et 2020. l'embâcle complète serait plutôt début décembre avec des conditions favorables en tenant compte du retard de la moyenne des années 2010 par rapport aux années 80 à 2000. Si le vent de sud souffle trop dans la zone dans les deux prochains mois, l'embâcle serait retardée à fin décembre.
  16. il neige au niveau de la station de Marmot vers 1700 m dans le Parc de Jasper https://www.windy.com/fr/-Webcams/Canada/Alberta/Jasper/Marmot-Basin-AB:-Lower-Mountain/webcams/1570814812?snowAccu,52.793,-118.110,14
  17. C'est en mer de Sibérie orientale il me semble que la glace se développe. la mer de Laptev est plus chaude il faudra quelques semaines avant qu'elle soit prise par la glace complètement. Au niveau des SST de la carte, le violet de la mer de Sibérie orientale indique une température proche du point de congélation alors qu'en mer de Laptev il y a du bleu, ce qui signifie une SST d'au moins 3 °. Néanmoins, c'est bien parti pour que le trou en mer de Laptev se rebouche plus tôt que l'an passé. la prévision de l'institut mercator le confirme. D'après leur carte au 12 octobre, la mer de Sibérie orientale serait bien prise contrairement à la mer de Laptev. Fin octobre, ça devrait être bon.
  18. Arôme pond ce matin un scénario médian entre celui extrême d'Arpège d'hier et celui moins pluvieux de WRF L'ouest et le nord de la région privilégiés WRF est assez stable et donne la part belle à l'ouest de la région tout en étant globalement plus modéré qu'Arôme. Dans les deux cas l'ouest de la région 78 et 95 pourraient escomptés entre 30 et 45 mm avec un dégradé nord ouest / sud est de ces deux départements Pour le reste de la région c'est plus difficile à prévoir ça pourrait bouger pas mal car c'est plus en marge. Paris et le 92 pourraient tout de même tirer leur épingle du jeu avec 25 à 35 mm. Pour le 93 /94 et nord 77 entre 10 à 35 mm suivant les scénarios pessimistes ou optimistes et 91 sud 77 plus délicat entre 10 à 20 mm ces chiffres de prévisions ont encore de 12 à 24 h de modélisation pour bouger alors des décalages avec des surprises bonnes ou mauvaises ne doivent pas être exclues.
  19. Nouvelle tentative d'accélération le 01 octobre avec + 64 k km2 de progression d'extent en données Jaxa. Sur 3 jours glissants, on constate que la progression est de plus en plus nette avec une accélération sur les 3 derniers jours et surtout le dernier. Au niveau des images, l'avancée de la banquise vers les côtes de l'Alaska est nette après le comblement du trou en mer de Beaufort. La jonction pourrait se faire d'ici une dizaine de jours De même en mer de Sibérie orientale la jonction est imminente et en mer de kara, un point d'appui des côtes vers le pack est aussi là. Avec ces 3 jonctions, les mers de Laptev et de Sibérie orientale notamment vont se trouver isolées en une grande mer fermée facilitant la progression ultérieure du pack. https://ads.nipr.ac.jp/vishop/#/monitor
  20. Arôme confirme le scénario assez à très pluvieux des autres modèles et encore l'échéance n'est qu'à 08h dimanche sur la carte tandis qu'Arpège a un scénario plaçant de façon idéale l'IDF particulièrement dans une bande centrale se rapprochant d'ICON 6z Le bémol et pas des moindres, c'est WRF qui conserve son scénario le décalant davantage à l'ouest. Il y a donc match entre les modèles américains et européens
  21. Petit complément de carte avec Icon qui décale les centres d'actions de façon plus favorable à l'IDF et Euro4 plus comme WRF
  22. https://earth.nullschool.net/fr/#2021/10/03/2300Z/wind/surface/level/overlay=temp/orthographic=-261.45,94.10,1002/loc=-140.816,74.114 un anticyclone va se mettre en place vers Beaufort / archipel canadien avec un temps plus calme et plus froid. ça va peut être mettre le graph d'extent sur les bons rails
  23. Pour le moment de ce que j'ai vu sur les modèles principaux, GFS/wrf c'est pas si terrible, vague de pluie automnale classique. (10 à 20mm) Arpège voit sur le run de midi entre 20 et 40 mm de cumul. Sur le nord et l'ouest de la région et surtout le nord (95), les chances de gros cumuls sont peut être plus importants. A voir. merci d'avoir soulever le sujet
  24. le mois d'octobre va être important car l'an passé c'est durant ce mois que la mer de Laptev avait pris un gros retard d'embâcle (record historique d'embâcle tardive) Si le printemps et été 2021 avaient été du même acabit que ceux de 2020, ça aurait pu être catastrophique. mais l'épaisseur moyenne est au plus bas en partie à cause des retards d'embâcle de 2020. ça va être intéressant à suivre en tout cas. Pour l'accélération, il faudrait maintenir ce rythme voire passer à 50/60 k km2 /j
×
×
  • Create New...