Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Sign in to follow this  
Evrard

Prévoir l'évolution du climat à un siècle

Recommended Posts

Pourquoi toutes les prévisions envisagent que ce sont les pays pauvres qui vont souffrir? Pourquoi ça ne serait pas l'inverse? L'Afrique est en train de se développer à très grande vitesse sur un modèle très différent du modèle capitaliste, les africains sont enthousiastes et très optimistes pour leur avenir. Leur devise aujourd'hui est "facile, tout sera fertile".

* S'il y a une montée des eaux dans certains pays, on construira des digues, comme on l'a fait en Hollande.

* Si des pays s'assèchent, avec la diminution rapide du prix de la technologie les habitants pourront acheter des pompes à eau à bas prix, des panneaux solaires.

Depuis toujours nous nous sommes adaptés aux variations du climat et dans le passé c'était beaucoup plus terrible qu'aujourd'hui: on se dispute pour une augmentation de 0.8° en un siècle, mais dans les années 1600 la Seine était gelée pendant une bonne partie de l'hiver.

Vous allez dire "et s'il y a un changement brutal du climat". Je ne suis pas climatologue mais quand même lorsqu'un système aussi massif que la planète doit changer brutalement d'état, il y a des signes qui ne trompent pas. Or il n'y a pas vraiment de signes alarmants.

C'est un sketche? Non, sans blague? default_pinch.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi toutes les prévisions envisagent que ce sont les pays pauvres qui vont souffrir? Pourquoi ça ne serait pas l'inverse? L'Afrique est en train de se développer à très grande vitesse sur un modèle très différent du modèle capitaliste, les africains sont enthousiastes et très optimistes pour leur avenir. Leur devise aujourd'hui est "facile, tout sera fertile".

* S'il y a une montée des eaux dans certains pays, on construira des digues, comme on l'a fait en Hollande.

* Si des pays s'assèchent, avec la diminution rapide du prix de la technologie les habitants pourront acheter des pompes à eau à bas prix, des panneaux solaires.

Depuis toujours nous nous sommes adaptés aux variations du climat et dans le passé c'était beaucoup plus terrible qu'aujourd'hui: on se dispute pour une augmentation de 0.8° en un siècle, mais dans les années 1600 la Seine était gelée pendant une bonne partie de l'hiver.

Vous allez dire "et s'il y a un changement brutal du climat". Je ne suis pas climatologue mais quand même lorsqu'un système aussi massif que la planète doit changer brutalement d'état, il y a des signes qui ne trompent pas. Or il n'y a pas vraiment de signes alarmants.

Lol et comment on fera pour lutter contre les canicules, on disposera des ventilateurs dans les rues ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un sketche? Non, sans blague? default_pinch.gif

Pourquoi? Tu nies les capacités de l'humain? Nous avons toujours réussi à nous adapter à des situations difficiles, quels que soient les peuples, les époques, les pays. Pourquoi on n'y arriverait plus aujourd'hui alors qu'on dispose d'encore plus de moyens qu'avant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aime bien ta réflexion sur les pessimistes et les optimistes.

Je suis optimiste car je vis mieux ainsi, mais je vois pas ce que je pourrais faire à mon niveau pour agir sur le climat de la planète. Je suis si peu de choses, ma consommation en énergie fossile est tellement infime que même si je la diminuais, même si je changeais encore plus mon mode de vie ça n'aurait aucune influence sur le climat mondial vu l'énormité des phénomènes en cause.

De plus les facteurs qui déterminent le climat sont tellement gigantesques qu'ils ont une inertie tout aussi gigantesque que comparés à l'ensemble de l'humanité et ses actions il me semble que vouloir agir pour modifier le climat de la Terre est totalement impossible.

tu n'as donc pas compris ma réflexion... et c'est dommage. "ce sont les petites gouttes qui font les grandes rivières". ce leit-motiv de certains à dire "je fais rien parce que moi tout seul qu'est-ce que ça peut y changer?" est juste une bonne excuse pour ne rien faire. si tout le monde (ou une grande partie) s'y met, les choses peuvent changer, ou tout au moins on peut limiter les dégâts. si on fait rien, c'est plus simple c'est sûr...tu connais la définition du développement durable? "un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs". en restant inerte, tout en sachant que les choses changent, tu remets en cause la deuxième partie de cette définition, à savoir que tes descendants n'auront pas la même capacité à avoir un style de vie comme le tien (si tant est que ce style de vie est souhaitable...).

Pourquoi toutes les prévisions envisagent que ce sont les pays pauvres qui vont souffrir? Pourquoi ça ne serait pas l'inverse? L'Afrique est en train de se développer à très grande vitesse sur un modèle très différent du modèle capitaliste, les africains sont enthousiastes et très optimistes pour leur avenir. Leur devise aujourd'hui est "facile, tout sera fertile".

* S'il y a une montée des eaux dans certains pays, on construira des digues, comme on l'a fait en Hollande.

* Si des pays s'assèchent, avec la diminution rapide du prix de la technologie les habitants pourront acheter des pompes à eau à bas prix, des panneaux solaires.

Depuis toujours nous nous sommes adaptés aux variations du climat et dans le passé c'était beaucoup plus terrible qu'aujourd'hui: on se dispute pour une augmentation de 0.8° en un siècle, mais dans les années 1600 la Seine était gelée pendant une bonne partie de l'hiver.

Vous allez dire "et s'il y a un changement brutal du climat". Je ne suis pas climatologue mais quand même lorsqu'un système aussi massif que la planète doit changer brutalement d'état, il y a des signes qui ne trompent pas. Or il n'y a pas vraiment de signes alarmants.

tu m'as l'air bien optimiste, c'est vrai.tu pars du principe que ce sont les pays riches qui vont pâtir le plus du RC, et comme ils sont riches, c'est ben pratique toud'même, parce qu'ils vont avoir les sousous pour faire face.

avec des réflexions de ce type, pas étonnant que tu ne veuilles rien faire à ton niveau. c'est bien, reste les bras croisés.

Pourquoi? Tu nies les capacités de l'humain? Nous avons toujours réussi à nous adapter à des situations difficiles, quels que soient les peuples, les époques, les pays. Pourquoi on n'y arriverait plus aujourd'hui alors qu'on dispose d'encore plus de moyens qu'avant.

personne ne nie les capacités de l'humain.l'humain à 2 capacités étonnantes:

- adapter la nature à ses envies et son mode de vie,

- une fois la nature changée à cause de sa première capacité, il cherche des solutions pour en limiter l'impact (sans toutefois parvenir au point initial).

on sait très bien que l'Homme ne se soucie des problèmes qui le concernent qu'une fois le point de non-retour atteint. les exemples sont légions. le RC en fait partie.

c'est pourquoi je suis pessimiste sur le fait que nous arriverons à limiter les dégâts de ce RC. mais je reste modéré, et j'essaie d'agir à mon niveau, si petit soit-il. comme ça, quand mes petits-enfants me demanderons ce que j'ai fait pour eux et leur planète, je n'aurais pas à baisser les yeux.

bref, Evrard, je suis désolé de te dire ça, mais ton optimisme outrancier m'énerve, parce que c'est à cause de gens comme toi que l'on en est là aujourd'hui.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors là du coup, j'ai l'impression de tourner en rond avec vos réponses.

Car les geopotentiels nord africains sont bien connus ici, c'est pour cela nos étés assurés. Ce que donc tu sous-entends, c'est que ces hauts géo potentiels remonteraient encore plus haut et encore plus longtemps j'imagine....

Depuis 15 ans, les dates d'entrée et sortie de l'été sont plus ou moins respectées et les quantitiés d'eau entre septembre et juin le sont aussi.

Il faudra bien qu'un jour, la théorie entre en pratique...ou pas justement.

D'après les réanalyses, cette tendance estivale pour le géopotentiel et l'humidité apparaît surtout pour les niveaux au-dessus 5000m. Et depuis 10 ans ça se stabilise un peu, surtout en basses-couches, même que le contenu en vapeur d'eau augmente et la pression baisse un peu. (comme au nord de la France)

Pas évident donc pour le moment (sur les 10 dernières années) que la masse d'air soit de plus en plus favorable à une sécheresse. Même si on ne peut pas raisonner aussi simplement (aucune interaction n'est linéaire). On verra dans 10 ans...

Share this post


Link to post
Share on other sites

bref, Evrard, je suis désolé de te dire ça, mais ton optimisme outrancier m'énerve, parce que c'est à cause de gens comme toi que l'on en est là aujourd'hui.

Merci, mais dis moi ce que je peux faire de plus: je galère pour trouver de quoi payer mon loyer et me nourrir chaque mois avec 600 euros/mois et souvent moins. Je roule avec une vieille Clio et pas souvent. Je ne peux pas voyager en avion, j'ai pas les moyens. Je me nourris très simplement, pas de viande, vous savez qu'il faut beaucoup d'énergie pour l'engraissement du bétail. Alors je fais quoi? Dire à mon voisin de me plus rouler en 4x4? Ne pas laisser mon ordinateur en mode veille pour ne pas gaspiller 0.5wh pendant la nuit? M'inscrire dans un mouvement écologiste?

Ce que je fais c'est d'écrire ce livre, pour expliquer comment notre société évoluera, technologies, énergies, climat, population, économie, matières premières. ça fait plus de 11 ans que je travaille dessus. (un cycle solaire!)

Ce que j'écris est optimiste car après ce que j'ai vécu j'ai choisi d'avoir cette attitude. Mais je ne cherche à convaincre personne, je respecte totalement ceux qui sont pessimistes et je ne dis pas que j'ai plus raisons que les autres. Certains voient le verre à moitié vide, d'autres à moitié plein et tous ont raison.

C'est aussi pour ça que j'apprécie participer à ce forum, j'y trouve des réponses précises provenant de personnes qui connaissent la climatologie et corrigent mes erreurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que j'écris est optimiste car après ce que j'ai vécu j'ai choisi d'avoir cette attitude. Mais je ne cherche à convaincre personne, je respecte totalement ceux qui sont pessimistes et je ne dis pas que j'ai plus raisons que les autres. Certains voient le verre à moitié vide, d'autres à moitié plein et tous ont raison.

Bonjour,

Quand on étudie un problème scientifique, on n'a pas à être optimiste ou pessimiste. La seule chose qui compte est d'être lucide et objectif.

Lorsqu'un problème a été étudié avec lucidité et objectivité, on peut ensuite en tirer des conclusions positives ou négatives.

Dire que l'on choisit d'être optimiste, ça revient à choisir les conlusions positives alors qu'on a pas encore étudié le problème. Mais dans ces conditions, on n'est absolument pas réalistes.

Cela explique sans doute tes posts précédents qui avaient toutes l'air d'aller dans le sens du scepticisme.

De manière générale, tes posts montrent que tu ne connais pas grand chose en climatologie.

Plutôt que de poster, je te conseille de lire les différents sujets du forum, le site de météor Lien_meteor, le blog de ICE Iceblog. Et surtout de ne pas te faire avoir par la littérature sceptique destinée aux gens qui cherchent à se rassurer (donc qui cherchent des conclusions optimistes).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Pont de dore (63) 330 m

Pourquoi? Tu nies les capacités de l'humain? Nous avons toujours réussi à nous adapter à des situations difficiles, quels que soient les peuples, les époques, les pays. Pourquoi on n'y arriverait plus aujourd'hui alors qu'on dispose d'encore plus de moyens qu'avant.

Bonsoir

Sauf que nous serons bientôt près de 9 à 10 milliards à vivre sur notre petite planéte tout en sachant que nos ressources vont rapidement diminuer accroissant les tensions sud/nord. Il y a quelques dizaines d'années les choses aurait pu être différantes, mais nous avons beaucoup trop attendu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir

Sauf que nous serons bientôt près de 9 à 10 milliards à vivre sur notre petite planéte tout en sachant que nos ressources vont rapidement diminuer accroissant les tensions sud/nord. Il y a quelques dizaines d'années les choses aurait pu être différantes, mais nous avons beaucoup trop attendu.

Tiens, ça tombe bien un article sur l'influence de l'accroissement de la population sur le climat vient d'être ajouté sur le blog de ICE : Blog_ICE

Share this post


Link to post
Share on other sites

1 - Quand on étudie un problème scientifique, on n'a pas à être optimiste ou pessimiste. La seule chose qui compte est d'être lucide et objectif.

2 - De manière générale, tes posts montrent que tu ne connais pas grand chose en climatologie.

3 - Plutôt que de poster, je te conseille de lire les différents sujets du forum, le site de météor

1 - Comment qualifier de façon lucide et objective un verre à demi rempli? Il faut dire qu'il est à moitié plein ou qu'il est à moitié vide? Tout ça n'est pas très important puisqu'on est d'accord sur la situation observée, la différence n'est que sur la façon de l'exprimer, et ça dépend du point de vue de chacun. Ce raisonnement fonctionne aussi bien pour l'évolution climatique de la planète.2 - Oui Ol_bugs, si je suis sur ce forum c'est justement pour avoir les réponses de scientifiques et non pas de profanes.

3 - Merci pour le lien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci, mais dis moi ce que je peux faire de plus: je galère pour trouver de quoi payer mon loyer et me nourrir chaque mois avec 600 euros/mois et souvent moins. Je roule avec une vieille Clio et pas souvent. Je ne peux pas voyager en avion, j'ai pas les moyens. Je me nourris très simplement, pas de viande, vous savez qu'il faut beaucoup d'énergie pour l'engraissement du bétail.

Alors je fais quoi? Dire à mon voisin de me plus rouler en 4x4? Ne pas laisser mon ordinateur en mode veille pour ne pas gaspiller 0.5wh pendant la nuit? M'inscrire dans un mouvement écologiste?

Ce que je fais c'est d'écrire ce livre, pour expliquer comment notre société évoluera, technologies, énergies, climat, population, économie, matières premières. ça fait plus de 11 ans que je travaille dessus. (un cycle solaire!)

Ce que j'écris est optimiste car après ce que j'ai vécu j'ai choisi d'avoir cette attitude. Mais je ne cherche à convaincre personne, je respecte totalement ceux qui sont pessimistes et je ne dis pas que j'ai plus raisons que les autres. Certains voient le verre à moitié vide, d'autres à moitié plein et tous ont raison.

C'est aussi pour ça que j'apprécie participer à ce forum, j'y trouve des réponses précises provenant de personnes qui connaissent la climatologie et corrigent mes erreurs.

c'est déjà pas mal ce que tu fais. ça ne transparaissait pas vraiment en lisant tes posts "tendance sceptico-optimiste", lol.loin de moi l'idée de devenir militant ou d'inciter les autres à le faire. les petites actions au quotidien (style de vie) ont déjà un gros impact, quoi que l'on puisse en penser. on peut toujours s'améliorer, et j'essaie moi-même tous les jours.

désolé si j'ai eu l'air un peu trop brut de décoffrage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Cévennes - Joyeuse - Alt: 187 m

Lol et comment on fera pour lutter contre les canicules, on disposera des ventilateurs dans les rues ?

Y'a combien de centaines de milliers de morts en afrique et aux states l'été quand il fait +46°C ?IL est aussi bon de rappeler que statistiquement le froid tue plus que le chaud.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que je pense Evrard c'est que vous êtes résolument optimiste et donc vous avez pensé que les prévisions du GIEC étaient volontairement catastrophiques.

Malheureusement, le problème du réchauffement climatique est assez grave, parce que

1) toucher à l'équilibre climatique, c'est très dangereux, avec des conséquences croissantes à l'échelle du siècle

2) on ne sait pas à l'heure actuelle comment refossiliser le CO2 libéré

Donc on va vers un problème croissant sur les 100 prochaines années, il reste juste à espérer que la vitesse du RC reste faible.

En étant réaliste, on va surtout essayer d'organiser l'économie mondiale en fonction des changements attendus.

Le GIEC sert, entre autres, à çà.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aix en Provence

D'après les réanalyses, cette tendance estivale pour le géopotentiel et l'humidité apparaît surtout pour les niveaux au-dessus 5000m. Et depuis 10 ans ça se stabilise un peu, surtout en basses-couches, même que le contenu en vapeur d'eau augmente et la pression baisse un peu. (comme au nord de la France)

Pas évident donc pour le moment (sur les 10 dernières années) que la masse d'air soit de plus en plus favorable à une sécheresse. Même si on ne peut pas raisonner aussi simplement (aucune interaction n'est linéaire). On verra dans 10 ans...

Bon, donc l'option sècheresse sur le bassin méditerranéen est une option sous surveillance...et l'économiste Stern nous remet une couche ce matin implorant Obama pour Copenhague, ça c'est bien mais évoquant à nouveau la sècheresse catastrophique qui va toucher MARE NOSTRUM. Pourquoi nous en veut-on autant ?

La métaphore du désert à nos portes doit être considérée comme gagnante pour la mobilisation. J'vois vraiment pas d'autres raisons pour cela. Mais du coup, ça donne un goût de manipulation à ceux qui cherchent à comprendre. J'imagine qu'il doit s'agir là d'une problématique pas simple à aborder.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y'a combien de centaines de milliers de morts en afrique et aux states l'été quand il fait +46°C ?

IL est aussi bon de rappeler que statistiquement le froid tue plus que le chaud.

ce n'est pas le froid qui tue, mais les pathologies qu'il favorise, dont la grippe.mourir de froid ou de chaud, statistiquement, c'est kif-kif.

et comparer l'afrique et les states, c'est pas la même chose: combien de clim poussées à bloc par habitant?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, donc l'option sècheresse sur le bassin méditerranéen est une option sous surveillance...et l'économiste Stern nous remet une couche ce matin implorant Obama pour Copenhague, ça c'est bien mais évoquant à nouveau la sècheresse catastrophique qui va toucher MARE NOSTRUM. Pourquoi nous en veut-on autant ?

La métaphore du désert à nos portes doit être considérée comme gagnante pour la mobilisation. J'vois vraiment pas d'autres raisons pour cela. Mais du coup, ça donne un goût de manipulation à ceux qui cherchent à comprendre. J'imagine qu'il doit s'agir là d'une problématique pas simple à aborder.

pour faire simple, il y a réellement 2 options pour nos régions méditerranéennes:- soit le climat du maghreb remonte sur la rive nord,

- soit la pluviométrie annuelle augmente, tout en voyant les périodes séches augmenter également (ce que je t'ai présenté hier).

pour info, l'espagne voit certaines de ses régions se désertifier. et des étés comme 2003, ou encore 2007, avec canicule+incendies (péninsule ibérique et france en 2003, italie et grèce en 2007) accélèrent le phénomène. pour un peu que les pluies automnales soient violentes derrière, et le sol est complètement appauvri.

il faut bien se rappeler que le climat méditerranéen est un climat à part, au niveau mondial: c'est le seul ayant une période sèche estivale (les déserts, c'est toute l'année). il est probable que cette particularité soit exacerbée, donc en rallongeant la durée de cette période sèche, "grâce" à une poussée plus forte des hauts géopotentiels africains (ce qui n'empêche pas des cumuls annuels importants, par ailleurs!).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aix en Provence

il est probable que cette particularité soit exacerbée, donc en rallongeant la durée de cette période sèche, "grâce" à une poussée plus forte des hauts géopotentiels africains (ce qui n'empêche pas des cumuls annuels importants, par ailleurs!).

J'ai bien compris les 2 options mais ni la 1° (pour des raisons de niveaux de pluviométrie maintenus) ni la 2°(pour des raisons de stabilité en dates d'entrée/sortie d'été) ne semblent pas être la tendance observée aujourd'hui du moins pour la gaule. (Voir le cas de l'espagne s'il se généralise et qu'en est-il de la pluviométrie là-bas - est-elle en baisse ou justement pas). Toutefois, au jour d'aujourd'hui, la 2° option tient plus la route => à creuser ces périodes sèches si elles s'allongent ou pas. Mon impression est que non mais peut-être est ce une mauvaise impression...Mais faut avouer que globalement, c'est difficile d'expliquer que c'est en pleuvant plus que le désert avance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Les Estables (1350m)

Anomalie des géopotentiels à 700hpa pour le Var depuis 1949 : http://www.noelshack.com/up/aac/1-aee459fc99.png

Données txt (anomalies, moyennes mensuelles, normales) : http://dl.free.fr/getfile.pl?file=/fkCAts3l

On peut voir que la tendance est à la hausse depuis les années 1980.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tes données confirment les miennes, même si 700 hPa n'est pas le meilleur choix, à savoir que l'augmentation a surtout eu lieu entre les années 1970 et 1990, depuis ça se stabilise.

C'est valable en été, pour la Méditerrannée française. Pour le reste de la Méditerrannée, à voir...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y'a combien de centaines de milliers de morts en afrique et aux states l'été quand il fait +46°C ?

IL est aussi bon de rappeler que statistiquement le froid tue plus que le chaud.

Ah ?

Canicule de 2003 ? elle a pas beaucoup tué celle là ?

"Statistiquement" si et seulement si on part du principe où la température augmentera de plusieurs degrés d'ici à 2100, on s'attend à voir des périodes caniculaires (comme en 2003) revenir en moyenne 1 fois tous les deux ans.

La seule différence entre les périodes chaudes et froides est que les périodes froides tuent indirectement essentiellement les SDF (donc tout le monde s'en fou) par contre les périodes caniculaires touchent absolument toutes les classes sociales. Les canicules font toujours "plus peur" que les périodes de grands froid.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas modérateur, mais qu'est ce que le climat de la Méditerannée vient faire dans ce débat sur l'évolution du climat? Est ce que certains tentent de faire diverger le sujet?

Perso j'arrive à ces conclusions:

* Depuis toujours le climat de la Terre change, il n'a jamais été stable, même sur de courtes périodes.

* La Terre se réchauffe depuis le maximum de la dernière grande glaciation de Wurms il y a environ 20 000 ans.

* Ce réchauffement est très très lent puisqu'il est de 0.03°/100 ans!

* Ce réchauffement est très irrégulier, puisque depuis cette époque il y a eu de plusieurs mini ages glaciaires et plusieurs épisodes de réchauffement beaucoup plus marqués qu'en ce moment.

* Ce réchauffement se traduit de façon très différente selon les régions, puisque certaines zones se refroidissent, d'autres se réchauffent, d'autres s'assèchent, d'autres deviennent plus humides.

* Il ne peut pas y avoir de brusque changement climatique mondial à cause de l'énorme inertie des volumes. Il semblerait que le climat se soit brusquement refroidi il y a environ 13 000 ans, mais la rapidité de ce refroidissement est très controversée car pour certains ça se serait produit en un an, pour d'autres en plusieurs siècles. De plus personne ne connaît exactement la cause de ce refroidissment, les théories envisagées sont aussi très controversées.

Qu'en pensent les experts? default_dry.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Entre autres :

* Ce réchauffement est très très lent puisqu'il est de 0.03°/100 ans!

Sur le dernier trentaine, en France métropolitaine, le réchauffement moyen annuel a été près de 18 fois plus rapide que la valeur que tu cites. Il atteint même plus de 24 fois cette valeur dans certains coins du Nord-Est. Et en période hivernale, toujours dans le Nord-Est, il atteint jusqu'à 40 fois cette valeur.

Des valeurs sur le réchauffement en France : /index.php?showtopic=47444'>ici

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ne peut pas y avoir de brusque changement climatique mondial à cause de l'énorme inertie des volumes

L'atmosphère n'est pas le meilleur exemple d'inertie quand même...

Il reste l'océan, et en effet s'il n'était pas là on subirait un réchauffement plus important.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas modérateur, mais qu'est ce que le climat de la Méditerannée vient faire dans ce débat sur l'évolution du climat? Est ce que certains tentent de faire diverger le sujet?

Perso j'arrive à ces conclusions:

* Depuis toujours le climat de la Terre change, il n'a jamais été stable, même sur de courtes périodes.

* La Terre se réchauffe depuis le maximum de la dernière grande glaciation de Wurms il y a environ 20 000 ans.

* Ce réchauffement est très très lent puisqu'il est de 0.03°/100 ans!

* Ce réchauffement est très irrégulier, puisque depuis cette époque il y a eu de plusieurs mini ages glaciaires et plusieurs épisodes de réchauffement beaucoup plus marqués qu'en ce moment.

* Ce réchauffement se traduit de façon très différente selon les régions, puisque certaines zones se refroidissent, d'autres se réchauffent, d'autres s'assèchent, d'autres deviennent plus humides.

* Il ne peut pas y avoir de brusque changement climatique mondial à cause de l'énorme inertie des volumes. Il semblerait que le climat se soit brusquement refroidi il y a environ 13 000 ans, mais la rapidité de ce refroidissement est très controversée car pour certains ça se serait produit en un an, pour d'autres en plusieurs siècles. De plus personne ne connaît exactement la cause de ce refroidissment, les théories envisagées sont aussi très controversées.

Qu'en pensent les experts? default_dry.png

Bonsoir

Beaucoup de chose à reprendre là dedans (à peu près tout en fait, c'est très incohérent) :

* Depuis toujours le climat de la Terre change, il n'a jamais été stable, même sur de courtes périodes.

Pas de stabilité absolue en effet, mais le climat était quand même assez stable ces derniers siècles, avec une variation de la T globale probablement limitée quelques dixièmes de degrés.

* La Terre se réchauffe depuis le maximum de la dernière grande glaciation de Wurms il y a environ 20 000 ans.

Non, c'est complètement faux, et contradictoire avec ce qui est dit plus bas (réchauffement irrégulier).

Une phase de brusque réchauffement, interrompu par un refroidissment brutal (Dryas récent) puis réchauffement brutal aussi pour un optimum thermique il y a environ 9000 ans, puis très lente baisse des T (avec des fluctuations assez faibles) jusqu'à récemment.

* Ce réchauffement est très très lent puisqu'il est de 0.03°/100 ans!

Archi faux (cf plus haut). Au niveau global, c'est environ 0,7°c par siècle en ce moment. Ca n'aurait aucun sens de calculer un réchauffement moyen sur les 20 000 ans passé.

* Ce réchauffement est très irrégulier, puisque depuis cette époque il y a eu de plusieurs mini ages glaciaires et plusieurs épisodes de réchauffement beaucoup plus marqués qu'en ce moment.

Oui pour le réchauffement irrégulier.

Non pour les réchauffements beaucoup plus marqués que maintenant, à part à la fin de la glaciation et juste après le dryas. Mais depuis près de 10 000 ans il n'y a pas eu de "réchauffement beaucoup plus marqués qu'en ce moment".

* Ce réchauffement se traduit de façon très différente selon les régions, puisque certaines zones se refroidissent, d'autres se réchauffent, d'autres s'assèchent, d'autres deviennent plus humides.

Il y a des variations locales, mais le réchauffement est très majoritaire, et plus marqué vers les hautes latitudes.

C'est plus variable pour les variations de précipitations.

* Il ne peut pas y avoir de brusque changement climatique mondial à cause de l'énorme inertie des volumes.

Ca n'a aucun sens compte tenu de ce qui est dit plus haut, de brusques changement se sont déjà produits

* Il semblerait que le climat se soit brusquement refroidi il y a environ 13 000 ans, mais la rapidité de ce refroidissement est très controversée car pour certains ça se serait produit en un an, pour d'autres en plusieurs siècles. De plus personne ne connaît exactement la cause de ce refroidissment, les théories envisagées sont aussi très controversées.

C'est l'épisode dryas récent en effet. On pensait récemment que ce refroidissement était localisé à l'hémisphère nord et surtout l'Atlantique Nord (imputable à une interuption de la circulation thermohaline), il semble que le phénomène était en fait global. Les causes en sont discutées en effet.

Tu es sur de vouloir écrire un livre sur le sujet Evrard ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas modérateur, mais qu'est ce que le climat de la Méditerannée vient faire dans ce débat sur l'évolution du climat? Est ce que certains tentent de faire diverger le sujet?

Perso j'arrive à ces conclusions:

* Depuis toujours le climat de la Terre change, il n'a jamais été stable, même sur de courtes périodes.

* La Terre se réchauffe depuis le maximum de la dernière grande glaciation de Wurms il y a environ 20 000 ans.

* Ce réchauffement est très très lent puisqu'il est de 0.03°/100 ans!

* Ce réchauffement est très irrégulier, puisque depuis cette époque il y a eu de plusieurs mini ages glaciaires et plusieurs épisodes de réchauffement beaucoup plus marqués qu'en ce moment.

* Ce réchauffement se traduit de façon très différente selon les régions, puisque certaines zones se refroidissent, d'autres se réchauffent, d'autres s'assèchent, d'autres deviennent plus humides.

* Il ne peut pas y avoir de brusque changement climatique mondial à cause de l'énorme inertie des volumes. Il semblerait que le climat se soit brusquement refroidi il y a environ 13 000 ans, mais la rapidité de ce refroidissement est très controversée car pour certains ça se serait produit en un an, pour d'autres en plusieurs siècles. De plus personne ne connaît exactement la cause de ce refroidissment, les théories envisagées sont aussi très controversées.

Qu'en pensent les experts? default_dry.png

je ne reprendrais pas ce qui t'as déjà été répondu, mais je me pose la même question que Tomar...: est-tu sûr de vouloir écrire un livre sur le sujet?non, parce que là, ton opinion est clairement tranchée selon ton "intime conviction". je te laisse chercher la définition de ce terme alambiqué (surtout chez les juristes).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...