Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Sign in to follow this  
judd

Débacle des glaces au pôle nord en 2008

Recommended Posts

Posted

Location : Paris (Jourdain)

Merci aux interventions de fsd8tr et stalbuck qui nous redonnent beaucoup d'espoir pour que le record de 2007 ne soit pas battu. Ces points de vue me semblent légèrement optimistes ( je me baserais sur une fourchette de 2.5 à 4 Mkm² à vue de nez ) mais tout de même basés sur des arguments tout à fait pertinents.

En particulier

1./la saison estivale est/sera loin d'être marquée par un excédent de température. Les prévisions saisonnières du NCEP prévoient des mois d'aoùt et septembre plutôt plus frais que la normale.

Un flux de sud apportant de l'air extrèmement doux en juin au niveau du détroit de bering, ainsi que de l'eau très douce, envahissant le bassin acrtique par le detroit, a été l'évenement majeur l'année dernière et principal responsable de cette monstrueuse débacle

2./Le détroit de Béring est baigné d'eau plus froides que la normales.

Je pense qu'on a tous fait une mauvaise interprétation des articles qui parlaient de glace plus fine cette année. Le "plus fine" devait se rapporter à la moyenne mais pas à 2007.

J'ai fait cette erreur. Après peut-être n'est-ce pas irraisonnable de penser que vu que l'englacement a eu lieu plus tard...

A glace récente au moins équivalente en épaisseur mais avec un freeboard moins important j'en déduis qu'en fait cet écart pourrait être lié à une couche de neige moins épaisse sur la banquise au moins jusqu'en mars 2008. Ce déficit de neige de 5 à 10 cm devrait normalement avoir eu comme conséquence une moins bonne isolation entre la surface de la banquise et la surface de l'eau (sous la glace) en favorisant donc un meilleur englacement en épaisseur

3./ Je suis d'accord avec cette interprétation sur la quantité de neige. J'ai fait cet exo en physique en spé et la neige contribue bien à ralentir l'englacement. Reste à savoir le lien direct avec le freeboard.

François

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'avais pas vu cet article du NSIDC

http://nsidc.org/arcticseaicenews/index.html

20080717_Figure5.png

Avec cette explication:

Traduction google:

Alors, pourquoi est la première année de glace plus épaisse que prévu? Dispersé la couverture de neige l'hiver dernier mai ont accéléré sa croissance: moins de neige sur la glace, c'est moins l'isolation de l'air glacial d'hiver, la glace et plus rapide croissance. Une grande partie de la neige sur l'océan Arctique se produit en début de l'automne, mais les premières à l'automne dernier une grande partie de l'océan Arctique est encore libre de glace et n'a pas pu recueillir la neige. Une fois la glace formée, elle a augmenté rapidement.

1,80 m de glace annuelle en moyenne en mars-avril 2007 et 1,60 m en février-mars 2008. On doit avoir au moins une épaisseur équivalente sur mars-avril 2008. Avec des mois de mai, juin et très probablement juillet 2008 plus froids qu'en 2007 cela confirme forcément le mieux "visuel" actuel.

Prévision confirmée:

Pas de record cette année et un minimum d'area en septembre entre 3,5 et 4,5 millions de km2 en fonction de la situation météo.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Prévision confirmée:

Pas de record cette année et un minimum d'area en septembre entre 3,5 et 4,5 millions de km2 en fonction de la situation météo.

je m'abstiendrais de crier victoire et de dire "prévision confirmée" avant la reprise effective de l'englacement. il reste quand même 2 mois entiers de fonte... default_dry.pnget il suffit de jeter un oeil aux prévisions de tempé en altitude au pôle pour se rendre compte qu'une bonne partie de cette glace ne tiendra pas le coup.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'année dernière certains phénomènes exceptionnels se sont produit et ont entrainé une banquise avec un déficit de 3 millions de km2 à la fin de l'été.

1) Températures exceptionnellement douces en avril en siberie, entrainant une débacle de la banquise sur le flan sibérien très tot dans l'année.

Ce n'est pas arrivé cette année, et la banquise est encore bien accrochée en siberie en comparaison avec l'année dernière.

2) Un flux de sud apportant de l'air extrèmement doux en juin au niveau du détroit de bering, ainsi que de l'eau très douce, envahissant le bassin acrtique par le detroit, a été l'évenement majeur l'année dernière et principal responsable de cette monstrueuse débacle. Ce phénomène ne s'est pas produit cette année, le bouchon au niveau de bering étant meme encore en place actuellement.

3) L'eau très douce qui a envahit le bassin arctique en juin par bering, ainsi que la fonte exceptionnelle de la banquise , ont laissé des zones énormes d'ocean qui se sont réchauffées avec le soleil et ont retardé énormement l'englacement en septembre.

Les deux premiers phénomènes n'ayant pas eu lieu, le troisième ne devrait pas avoir lieu non plus étnt la conséquence des deux premiers.

Bref, meme si la banquise devait etre très fragile cette année, les phénomènes exceptionnels de l'année dernière ne se sont pas reproduit, et donc bien que fragile, la banquise pourrait finir en meilleur etat que l'année dernière en septembre, et du meme coup connaitre un englacement plus précoce que l'année dernière. Cela va bien sur maintenant dépendre du temps au mois d'aout et septembre, et on n'est pas à l'abri de mauvaises surprises.

J'aimerais bien savoir si les scientifiques ont estimé une période de retour pour le phénomène de l'année dernière au niveau météo. Car si c'est un phénomène qui a une période de retour du genre 500 ans, on voit alors un peu les limites de la fonte de la banquise étant donné le gel hivernal, qui ne changera pas vraiment meme avec le réchauffement (nuit polaire oblige). Il serait difficile de descendre très en dessous de ce qu'on a eu l'année dernière, on pourrait alors imaginer une banquise qui ne descende jamais en dessous de 3 millions de km2.

Par contre si un phénomène comme l'année dernière pouvait se produire plus fréquemment , voir 2 ou 3 années de suite, on pourrait dans ce cas imaginer une banquise qui disparaitrait complètement en été, en seulement deux ou trois ans.

Très intéressant tout çà. Et la réponse à la conclusion de ton post nous éclairerait beaucoup sur l'avenir proche. Ceci dit, je pense que si cela se produisait fréquemment, nous aurions suffisamment de données récentes pour confirmer la théorie. Je pencherais donc pour une récurrence espacée mais il reste à savoir si cela peut se produire plusieurs années de suite ?Quelqu'un pourrait-il m'expliquer ce "plat" sur la courbe entre le 15 août 2007 et la fin septembre 2007. Cela ne semble pas "naturel". Une explication un peu simpliste de ma part pourrait être qu'il a fait particulièrement froid au 15 août et particulièrement chaud la deuxième quinzaine de septembre mais je doute que cela soit aussi simple !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

La banquise semble toujours très bien tenir du côté de la Sibérie, où il n'y a pas trop eu de véritables incursions chaudes cette année (ce qui n'est pas un mal). Par contre, elle a été très fragilisée du côté canadien où les incursions chaudes se sont multipliées, et une nouvelle vague de douceur sur cette zone pourrait provoquer une débacle très importante sur un large secteur.

a026c57693c6b9c7bd00d2564366b343.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelqu'un pourrait-il m'expliquer ce "plat" sur la courbe entre le 15 août 2007 et la fin septembre 2007. Cela ne semble pas "naturel". Une explication un peu simpliste de ma part pourrait être qu'il a fait particulièrement froid au 15 août et particulièrement chaud la deuxième quinzaine de septembre mais je doute que cela soit aussi simple !

Le graphique de cryosphère est un peu décalé, en fait le "plat" doit se produire en gros entre le 25 août et fin septembre.Voici le graphique du 22 août 2007 trouvé sur le forum (l'area est encore bien en baisse):

current365eg9.jpg

Il y a 2 explications à mon avis à ce faux plat (variation entre 2,9 millions de km2 d'area et 3,1)

1) Il ne restait plus que 3 millions de km2 de banquise qui se situait forcément très au nord.

2) Comme je l'ai indiqué plus haut, l'inclinaison solaire chute rapidement en août. Vers le 25 il se situe vers 10,5° à 90° nord et varie entre -4,5° et 25,5° à 75° nord. Avec de telles valeurs la banquise commence à se refroidir en bloquant la fonte.

Dans un premier temps le refroidissement est suffisant pour enrayer la fonte mais il faut attendre 1, 2 voire 3 semaines pour voir une accumulation de froid suffisante à un début de production de nouvelle glace.

La production de nouvelle glace n'implique pas obligatoirement une progression de l'area car une circulation venteuse marquée peut encore s'accompagner d'une fonte significative en front de banquise dans le sens mer-glace de la circulation. A l'inverse les branches sortantes (dans le sens banquise-mer) des circulations venteuses finissent par accumuler suffisamment de froid pour produire de la glace. Pendant ce temps plus ou moins long d'hésitation, le soleil poursuit sa chute vers l'horizon et le froid finit par prendre le dessus.

A noter que l'on retrouve également cette période d'hésitation en 2006 mais avec une chute d'area assez marquée fin septembre suite probablement à l'arrivée de 2 tempêtes mal "placées" (de mémoire).

Share this post


Link to post
Share on other sites

je m'abstiendrais de crier victoire et de dire "prévision confirmée" avant la reprise effective de l'englacement. il reste quand même 2 mois entiers de fonte... default_dry.png

Comme l'année dernière je ne ferai qu'une seule prévision. Je la confirme veut dire que je la valide et je pense l'avoir suffisamment argumentée. Elle sera bonne, pas terrible ou très mauvaise mais ça reste une prévision et c'est uniquement pour le fun!En fait de cri de victoire tu as peut-être ressenti ma satisfaction toute personnelle de voir le NSIDC confirmer mes supputations sur l'épaisseur de la banquise récente 2008.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Paris (Jourdain)

Il semblerait que la débacle se mette franchement en route à un rythme modéré du côté sibérien : de larges bandes d'eau libre sont apparues ces derniers jours...

Il est clair que cette partie de l'arctique fond très en retard par rapport à l'année dernière mais avec presque de l'avance sur une saison ""normale"".(cf site du nsidc

Il faudra donc suivre la vitesse de fonte.

Soit elle s'accéllère et on peu craindre une réduction d'area du même ordre que l'an passé.

Soit cette vitesse de fonte (qui est un concept sans doute mal défini ) rencontrera vite une limite puis diminuera pour les raisons évoquées plus haut par fsd8tr et stalbuck.

PS: notons que l'évolution des températures à 850 hPa sur l'arctique montrerait un tout début de refroidissement

avec la création de larges surfaces à -5 °C, ce qui n'a rien bien sûr d'exceptionnel mais il vaut mieux ça (synonyme de temps dépressionnaire en août à ces latitudes ) qu'un gros anticyclone polaire mal placé ramenant des masses d'air à 10°C haut en latitudes...

Share this post


Link to post
Share on other sites

La fonte s'est en effet fortement accélérée en Mers des Laptev et de Sibérie orientale, zones traditionnellement froides où la débacle ne doit guère dépasser un mois aux environs de l'embouchure de la Lena. Les invasions chaudes ont en effet été tardives de ce côté du pack.

Je suis toujours surpris par l'ampleur de la fusion coté canadien... par rapport à mes cartes moyennes qui ont certes 25 ans.

Merci aux contributeurs, d'ailleurs, pour l'explication de l'anomalie de 2007.

Pour 2008, on devrait retrouver (conditionnel de rigueur) des valeurs de minima proches (par défaut) de celles de 2006, la diminution de superficie semblant toujours d'actualité.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Les Estables (1350m)

ce qui n'a rien bien sûr d'exceptionnel mais il vaut mieux ça (synonyme de temps dépressionnaire en août à ces latitudes ) qu'un gros anticyclone polaire mal placé ramenant des masses d'air à 10°C haut en latitudes...

On pourrait le croire mais pourtant c'est plutôt l'inverse, les premières dépressions arctiques amènent un air qui n'est pas assez froid pour geler l'eau ainsi que du vent, ce vent a une influence très importante sur la banquise (il l'a comprime (par les courants) et ramène de l'eau plus chaude depuis les côtes) surtout quand elle est peu épaisse comme en ce moment, c'est d'ailleurs pour ça que l'englacement ne reprend vraiment que début septembre quand l'air froid advecté est suffisant.

A contrario, un anticyclone entretient la plupart du temps en cette saison une inversion avec donc un temps calme et froid au sol.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

On pourrait le croire mais pourtant c'est plutôt l'inverse, les premières dépressions arctiques amènent un air qui n'est pas assez froid pour geler l'eau ainsi que du vent, ce vent a une influence très importante sur la banquise (il l'a comprime (par les courants) et ramène de l'eau plus chaude depuis les côtes) surtout quand elle est peu épaisse comme en ce moment, c'est d'ailleurs pour ça que l'englacement ne reprend vraiment que début septembre quand l'air froid advecté est suffisant.

A contrario, un anticyclone entretient la plupart du temps en cette saison une inversion avec donc un temps calme et froid au sol.

Oui, et en ce moment, c'est bien anticyclonique là haut !

Merci à tous pour vos interventions constructives et enrichissantes ! default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Ju

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, et en ce moment, c'est bien anticyclonique là haut !

Merci à tous pour vos interventions constructives et enrichissantes ! default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Ju

Pas vraiment non :

http://www.wetterzentrale.de/pics/Rhavn001.gif

Il n'y a que du Goenland à la Scandinavie que les pressions sont élevées, le bassin arctique est plutôt dépressionnaire.

Et la dépression entre Beaufort et Sibérie va se creuser d'avantage demain.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Paris (Jourdain)

On pourrait le croire mais pourtant c'est plutôt l'inverse, les premières dépressions arctiques amènent un air qui n'est pas assez froid pour geler l'eau ainsi que du vent, ce vent a une influence très importante sur la banquise (il l'a comprime (par les courants) et ramène de l'eau plus chaude depuis les côtes) surtout quand elle est peu épaisse comme en ce moment, c'est d'ailleurs pour ça que l'englacement ne reprend vraiment que début septembre quand l'air froid advecté est suffisant.

A contrario, un anticyclone entretient la plupart du temps en cette saison une inversion avec donc un temps calme et froid au sol.

OK je suis allé peut-être un peu vite dans l'interprétation des données à 850hPa et ton raisonnement est pertinent .Cela dénote tout de même un début de refroidissement en altitude au dessus de l'arctique qui est normal en août.

Quand tu dis "en cette saison" tu veut dire août voire fin août ?

En fait je raisonnais sans doute faussement comme cela à cause d'un article d'il y a deux ans dont je me souviens qui soutenais le point de vue suivant: le record de plus faible area n'a pas été battu cet année (2006)à cause d'un temps "pourri" en arctique en août (sous entendu, s'il avait fait beau on aurait pu battre ce record (de 2005)). Mais comme il faut se méfier de tout et en particulier des journalistes...

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait je raisonnais sans doute faussement comme cela à cause d'un article d'il y a deux ans dont je me souviens qui soutenais le point de vue suivant: le record de plus faible area n'a pas été battu cet année (2006)à cause d'un temps "pourri" en arctique en août (sous entendu, s'il avait fait beau on aurait pu battre ce record (de 2005)). Mais comme il faut se méfier de tout et en particulier des journalistes...

Ton raisonnement sur la -5°C à 850 hpa n'est pas mauvais, au contraire:Un petit exemple sur les Iles de la nouvelle Sibérie à la station d'Ostrov Kotel'Nyj:

Située en plein dans la -5°C à 850 hpa depuis plusieurs jours:

Rhavn00220080727.png

et voici le résultat au sol: entre 1 et -1°C depuis le 26 juillet.

histgraphalldo7.gif

On peut comparer à l'année dernière à la même époque:

+14°C à la 850 hpa

Rhavn00220070727.png

Avec des maximales de 16 à 17 °C et des minimales de 6 à 8.

histgraphalliv1.gif

Maintenant comme le dit Snowman les premières dépressions d'automne peuvent faire quelques dégâts surtout sur une glace fragilisée en fin de période de fonte.

Il me semble que les effets de cette dépression commencent à se faire sentir sur la courbe d'extent du NSIDC avec un ralentissement de la fonte depuis quelques jours.

ntimeseriesqu7.png

Il reste encore 4 ou 5 jours pour vérifier cette éventuelle tendance. Ensuite les modèles CEP et GFS semblent attendre une advection chaude plus ou moins virulente par la Sibérie orientale. Mais c'est encore à confirmer...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Paris (Jourdain)

Ton raisonnement sur la -5°C à 850 hpa n'est pas mauvais, au contraire:

Oui en fait il faut prendre en compte de multiples paramètres en plus mais effectivement la -5°C maintient inévitablement au sol un temps frais à froid sans compter un vent éventuel qui a son rôle à jouer. Disons qu'il vaut mieux un vent froid que chaud...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici une animation de l'évolution de la banquise au pôle nord de mai à septembre 2006:

http://www.arctic.noaa.gov/np2006/cam3-2006web.mov

On voit les premières flaques d'eau apparaitre fin juin début juillet. Puis un premier regel partiel fin juillet. Le regel définitif me semble se produire entre le 10 et le 15 août 2006.

Sinon on peut suivre en direct l'évolution actuelle:

Lien proposé par FredT34 dans "banquises et changements climatiques".

http://www.arctic.noaa.gov/gallery_np.html

La webcam 1 fonctionne quotidiennement mais elle est en train de piquer du nez.

La webcam 2 fonctionne à l'occasion.

Et la 3 ne montre que l'état du ciel.

"J'héberge" l'image de la webcam 1 qui affiche son premier -1°C en externe depuis le début de la fonte.

noaa1od1.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas vraiment non :

http://www.wetterzentrale.de/pics/Rhavn001.gif

Il n'y a que du Goenland à la Scandinavie que les pressions sont élevées, le bassin arctique est plutôt dépressionnaire.

Et la dépression entre Beaufort et Sibérie va se creuser d'avantage demain.

Confirmé, dépression arctique à 985 hPa en ce moment au nord de Bering entre Beaufort et Sibérie orientale.

http://www.wetterzentrale.de/pics/Rhavn001.gif

Ca va souffler fort pendant 2 jours au nord de l'Archipel Canadien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aix-en-Provence (et fût un temps avec des relevés sur Ventabren)

Les cartes GFS mettent une bonne poche à-10°C à 850hpa vers Nouvelle zemble d'ici 5j...

Et dans les obs, il neige au SW du Groenland...toujour sympathique ;-D

A+!

Alex.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Un petit point sur la fonte actuelle de la banquise : pour le moment l'area continue de se réduire, l'anomalie restant stable avec un peu plus de un million de kilomètres carrés de déficit (voir ici). En ce qui concerne l'extent, la fonte s'est accélérée au cours des derniers jours (voir ici). L'extent est à ce jour (4 août) d'environ 6,85 millions de kilomètres carrés, avec une tendance de recul moyenne de 0,06 millions de kilomètres carrés par jour.

Pour comparer avec les autres années, les extents au 3 août :

2007 : 6,11 millions de kilomètres carrés

2005 : 6,87 millions de kilomètres carrés

2008 : 6,91 millions de kilomètres carrés

2006 : 6,97 millions de kilomètres carrés

2003 : 7,46 millions de kilomètres carrés

2004 : 7,69 millions de kilomètres carrés

AMSRE_Sea_Ice_Extent.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un bug ou ça fond réellement à vitesse grand v en ce moment ?

current.365.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aix-en-Provence (et fût un temps avec des relevés sur Ventabren)

C'est un bug ou ça fond réellement à vitesse grand v en ce moment ?

current.365.jpg

Non pas de bug m'enfin ça fond aussi vit que ça avaitgelé, rien d'anormal! Juste savoir jusqu'où ça ira...A+!

Alex.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Non pas de bug m'enfin ça fond aussi vit que ça avaitgelé, rien d'anormal! Juste savoir jusqu'où ça ira...

Je pense que cette forte baisse est due à l'incursion chaude qui concerne les parages de la mer de Laptev, zone qui avait été relativement épargnée jusqu'à présent. Absolument rien d'exceptionnel pour l'heure, mais il ne faudrait pas que cela dure trop longtemps (selon GFS, cet afflux chaud pourrait perdurer plus d'une semaine, mais en contrepartie le froid se reconcentrerait du côté canadien qui a beaucoup souffert cette année). Reste que selon le NSIDC, l'extent est quand même tombé à 6.48 millions de kilomètres carrés au 7 août, soit un recul de 0.37 millions de kilomètres carrés (plus de la moitié de la superficie de la France) ... en trois jours.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

D'après le NSIDC ce sera pire que l'année dernière : http://www.guardian.co.uk/environment/2008...techange.arctic

A voir.

Ce qui corroborerait avec la version non moins alarmiste de ce scientifique américain (son nom?) qui disait que cette année la glace en mer allait totalement disparaître... en tout cas, ça fond vite en ce moment.

Ju

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...