Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Guest Guest

Banquise, jet stream et changement du climat

Recommended Posts

Posted

Location : Yainville, Seine-Maritime, Normandie

C'est une bonne chose d'avoir plusieurs avis, ça permet de se faire une idée !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

Voila un autre avis sur l'évolution du GS.

Le Gulf Stream stimuler par un courant océanique africain

Mardi, 03 Mai 2011 11:21

D’après une nouvelle étude publiée dans le journal Nature, le climat mondial pourrait bien être affecté par l’influence d’un courant océanique africain, qui aurait pour effet de stimuler le Gulf Stream et d’apporter en conséquence des eaux chaudes et salées dans le sud Atlantique. Un courant océanique qui coule le long de la côte Est de l’Afrique pourrait renforcer un régime de circulation qui amène de la chaleur à l’Europe, d’après ce qu’indique cette nouvelle étude, remettant en question la science existante du climat.

Les scientifiques ont examiné le Courant des Agulhas et ont découvert que davantage d’eau salée et chaude du courant entrait dans le sud Atlantique, dont les eaux sont plus froides et plus douces. Cela pourrait en retour renforcer le Gulf Stream dans l’Atlantique qui amène des eaux et des températures chaudes dans le nord de l’Europe. Jusqu’à présent, la plupart des études suggéraient que le changement climatique pourrait renforcer le Gulf Stream au cours des décennies à venir.

L’équipe de recherche menée par Lisa Beal de l’Université de Miami a trouvé des signes selon lesquels le changement climatique avait fait augmenter la quantité d’eau se trouvant dans le courant Agulhas et « fuyant » dans l’Atlantique Sud au cours des dernières décennies.

Cela pourrait remettre en cause les découvertes du Groupe Intergouvernemental d’experts des Nations Unies sur le Changement Climatique (GIEC). Dans son dernier rapport d’évaluation mondial réalisé en 2007, le groupe indiquait que les modèles climatiques montraient qu’il était très probable que le Gulf Stream, également appelé Circulation Thermohaline, ralentirait au cours du siècle.

La circulation thermohaline est la circulation permanente à grande échelle de l'eau des océans, engendrée par des écarts de température et de salinité des masses d'eau. La salinité et la température ont en effet un impact sur la densité de l'eau de mer. Les eaux refroidies et salées plongent au niveau des hautes latitudes (Norvège, Groenland, etc.) et descendent vers le sud, à des profondeurs comprises entre 1 et 3 km. Elles sont alors réchauffées sous les Tropiques, et remontent à la surface, où elles se refroidissent à nouveau.

Habituellement, seulement une petite quantité du courant Agulhas atteint l’Atlantique après avoir atteint la pointe sud de l’Afrique. Le reste du courant est généralement rejeté dans l’Océan Indien. Mais les données satellites et les mesures des courants océaniques effectuées au cours de l’étude montrent que les choses se passent de manière légèrement différente.

« Cela pourrait signifier que les modèles de prévisions actuelles du GIEC pour le siècle à venir sont faux et qu’il n’y aura pas de refroidissement de l’Atlantique Nord pour compenser en partie les effets du changement climatique mondial au-dessus de l’Amérique du Nord et de l’Europe » a déclaré Lisa Beal.

Le Gulf Stream est conduit par des eaux froides et salées dans le grand nord Atlantique plongeant vers les profondeurs et voyageant vers le sud en direction de l’équateur. Cela conduit un flux d’eau chaude à la surface vers le nord dans le cadre d’un cyclone continu.

Mais des études ont suggéré que le changement climatique pourrait ralentir ou faire stagner le Gulf Stream en faisant augmenter de manière considérable la fonte de la calotte glaciaire du Groenland, en créant un afflux d’eau froide et douce qui pourrait ainsi dépasser le courant. « A la place, l’augmentation de l’écoulement du courant Agulhas pourrait stabiliser le transport de chaleur océanique par la circulation thermohaline de l’Atlantique » a déclaré Lisa Beal.

Le chercheurs ont découvert des preuves suggérant des pics importants de l’afflux d’eau depuis le courant des Agulhas au cours des 500 000 dernières années qui pourrait avoir provoqué la fin des cycles glaciaires.

Ils ont aussi découvert que le courant s’était réchauffé depuis les année 1960 et qu’un mouvement général vers le sud des eaux plus chaudes de l’Océan Indien avait eu lieu, des modèles qui semblent pertinents et cohérents avec le changement climatique.

« Cette étude montre que les changements locaux dans les conditions atmosphériques et océaniques dans l’Hémisphère Sud peuvent affecter la force de la circulation océanique de manière inattendue » a déclaré Eric Itsweire de la Fondation Nationale de Science, qui a financé la recherche.

Source : Nature

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voila un autre avis sur l'évolution du GS.

Le Gulf Stream stimuler par un courant océanique africain

à part la faute d'orthographe du titre, c'est assez intrigant, cette nouvelle; est ce que ce genre de modification est prévue par les modèles actuels ? (a priori non puisque ça remet en cause les prévisions du GIEC). La circulation océanique est absolument essentielle dans les transport de chaleur à grande échelle en latitude, l'eau transporte bien plus de calories que l'air - et donc les variations de température, même terrestre, sont très dépendantes des courants chauds et froids - et pareil pour l'humidité. Est ce qu'on peut faire des prévisions fiables sans bien les connaitre ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Sauteyrargues (Hérault)

Voila un autre avis sur l'évolution du GS.

Mardi, 03 Mai 2011 11:21

le groupe indiquait que les modèles climatiques montraient qu’il était très probable que le Gulf Stream, également appelé Circulation Thermohaline, ralentirait au cours du siècle.

Le Gulf Stream est conduit par des eaux froides et salées dans le grand nord Atlantique plongeant vers les profondeurs et voyageant vers le sud en direction de l’équateur. Cela conduit un flux d’eau chaude à la surface vers le nord dans le cadre d’un cyclone continu.

Source : Nature

Cet amalgame est suspect.

La comparaison ne peut être soutenue avec les travaux du GIEC, puisque ceux-ci font la distinction entre le gulf-stream et le MOC (Meridional Overturning Circulation) ou circulation thermohaline.

Le 1er ne peut pas s’arrêter, son "moteur" n’est autre que le vent généré par les grands centres d’action (anti des Açores et dep. D’Islande) directement reliés au chauffage différentiel et à la rotation de la terre.

Même si les 2 sont liés, mais leur mode de "fonctionnement" étant différant, le GIEC fait bien état de l’incertitude du ralentissement de la MOC plus important que prévu compte tenu de l’érosion rapide des glaciers groenlandais.

Peut-être que la "vulgarisation" publiée de ces travaux océanographiques en a affecté le fond, cette Lisa Beal a l'air compétente en la matière, ou bien cette mise en cause émane d'intérêts éloignés de la science.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

Bonjour je chercher un logiciel ou un modèle pour simuler la météo qu'il ferait si la terre tournait dans l'autre sens.

C'est pour une étude sur le climat de la terre et si la terre tournait dans l'autre sens.

J'aurais aimé savoir qui pourrait m'aiguiller pour cela. Finalement c'est un paramètre tout simple de juste faire tourner la terre dans l'autre sens, et j'aimerais voir quels en seraient les impacts sur la circulation atmosphériques, le mouvement des centres d'actions, les pluies associées, les mouvements des masses d'air, l'évolution des vents en Europe.

Ainsi on pourrait avoir les tendances des nouveaux climats qu'il ferait. Est-ce que c'est possible de le faire avec GFS par exemple? Ou un autre modèle, même simplifié?

Merci pour votre aide,

Cordialement

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Yainville, Seine-Maritime, Normandie

Bonjour je chercher un logiciel ou un modèle pour simuler la météo qu'il ferait si la terre tournait dans l'autre sens.

C'est pour une étude sur le climat de la terre et si la terre tournait dans l'autre sens.

J'aurais aimé savoir qui pourrait m'aiguiller pour cela. Finalement c'est un paramètre tout simple de juste faire tourner la terre dans l'autre sens, et j'aimerais voir quels en seraient les impacts sur la circulation atmosphériques, le mouvement des centres d'actions, les pluies associées, les mouvements des masses d'air, l'évolution des vents en Europe.

Ainsi on pourrait avoir les tendances des nouveaux climats qu'il ferait. Est-ce que c'est possible de le faire avec GFS par exemple? Ou un autre modèle, même simplifié?

Merci pour votre aide,

Cordialement

Je ne pense pas que ce soit aussi simple car il faut calculer tellement de paramètres comme l'impact des montagnes si les vents dominants étaient modifier etc...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui si tu changes le signe du paramètre Coriolis dans un modèle climatique tu peux réaliser ce "rêve" en effet.

J'ai déjà eu vent de telles expériences (pas forcément détaillées dans un article quelconque) et on vérifiait plein de choses liées à l'orientation du flux par rapport au relief, aux surfaces maritimes. Le climat européen était hyper continental, la dépression islandaise passait de l'autre côté, le thalweg américain disparaissait....

Demande à cpweather, aussi webmaster de Meteocentre, car il travaille dans le milieu de la modélisation climatique.

Mais les modèles climatiques (ou même les modèles météo globaux) ne tournent pas sur PC, donc n'espère pas le faire toi-même.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

Oui si tu changes le signe du paramètre Coriolis dans un modèle climatique tu peux réaliser ce "rêve" en effet.

J'ai déjà eu vent de telles expériences (pas forcément détaillées dans un article quelconque) et on vérifiait plein de choses liées à l'orientation du flux par rapport au relief, aux surfaces maritimes. Le climat européen était hyper continental, la dépression islandaise passait de l'autre côté, le thalweg américain disparaissait....

Demande à cpweather, aussi webmaster de Meteocentre, car il travaille dans le milieu de la modélisation climatique.

Mais les modèles climatiques (ou même les modèles météo globaux) ne tournent pas sur PC, donc n'espère pas le faire toi-même.

Merci Cotissois. Oui en fait c'est ce que je me disais il suffirait juste de changer le signe du paramètre qui correspond à la rotation de la terre dans l'équation de prévision! Je pense que ça doit pas être si compliqué que ça finalement, sauf que c'est des calculs tellement longs les prévisions météo que je comprends bien qu'on ne change pas un paramètre comme ça juste pour le "fun"!

En fait c'est juste une étude comme une autre qui montrerait le genre de climats et le type de temps qu'on aurait en France. Aurait-on un temps similaire à celui des plaines qui sont en contrebas ouest des Montagnes Rocheuses aux Etats-Unis, de type continental avec beaucoup de phénomènes convectifs? L'Ouest de la France serait-il similaire à la Cote Est du Nord Etats-Unis? Hivers froids, été chauds et très orageux?

Et comme tu dis, comment s'orienterait les vents en rencontrant les reliefs?

J'ai essayé de voir comme ça, pour un premier jet, en animant le mouvement des précipitations et des centres d'action dans l'hémisphère sud, en imaginant l'Europe en dessous, au lieu de l'Antarctique, c'est pas évident évident car il n'y a quasiment pas de relief dans l'hémisphère sud, c'est quasiment tout de la mer!

Bon en tout cas merci bien je vais aller embêter cpweather de Meteocentre! default_rolleyes.gif

Par contre, désolé, je ne savais pas où poster ce sujet, j'en ai pas trouvé de semblable... default_blushing.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

Bon j'ai fait pour le fun en avant goût une petite carte typique si la terre tournait dans l'autre sens, je pense qu'on aurait un bel anticyclone sur l'Europe de l'Est qui maintiendrait de l'air froid sur l'Europe Centrale (les vents autour de l'anticyclone tournant dans le sens contraire des aiguilles d'une montre). Par contre on aurait aussi un bel anticyclone sur l'Atlantique qui ferait remonter de l'air chaud sur l'Europe de l'Ouest, en mer, et entre les deux, un contact des masses d'air, et avec l'humidité de l'Océan et de la Méditerannée je pense qu'on aurait de belles dégradations orageuses se développant dans toute l'instabilité entre les deux...

1308432474-rotation-inverse.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Yainville, Seine-Maritime, Normandie

Bon j'ai fait pour le fun en avant goût une petite carte typique si la terre tournait dans l'autre sens, je pense qu'on aurait un bel anticyclone sur l'Europe de l'Est qui maintiendrait de l'air froid sur l'Europe Centrale (les vents autour de l'anticyclone tournant dans le sens contraire des aiguilles d'une montre). Par contre on aurait aussi un bel anticyclone sur l'Atlantique qui ferait remonter de l'air chaud sur l'Europe de l'Ouest, en mer, et entre les deux, un contact des masses d'air, et avec l'humidité de l'Océan et de la Méditerannée je pense qu'on aurait de belles dégradations orageuses se développant dans toute l'instabilité entre les deux...

1308432474-rotation-inverse.jpg

Intéressant ! Et pour la saison Hivernale ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon j'ai fait pour le fun en avant goût une petite carte typique si la terre tournait dans l'autre sens, je pense qu'on aurait un bel anticyclone sur l'Europe de l'Est qui maintiendrait de l'air froid sur l'Europe Centrale (les vents autour de l'anticyclone tournant dans le sens contraire des aiguilles d'une montre). Par contre on aurait aussi un bel anticyclone sur l'Atlantique qui ferait remonter de l'air chaud sur l'Europe de l'Ouest, en mer, et entre les deux, un contact des masses d'air, et avec l'humidité de l'Océan et de la Méditerranée je pense qu'on aurait de belles dégradations orageuses se développant dans toute l'instabilité entre les deux...

Pourquoi un anticyclone sur l'Europe centrale ?

En été, ce serait même très vraisemblablement l'inverse - voir les climats de Sibérie centrale et extrême orientale sur le fil de Mottoth, Kyzyl et Vladivostok, à la latitude de l'Europe et en moyenne dépressionnaire en été (et HP en hiver bien sur) :

/topic/67917-climats-du-monde/page__st__140__p__1561048#entry1561048'>http://forums.infoclimat.fr/topic/67917-climats-du-monde/page__st__140__p__1561048#entry1561048

/topic/67917-climats-du-monde/page__st__200__p__1570888#entry1570888'>http://forums.infoclimat.fr/topic/67917-climats-du-monde/page__st__200__p__1570888#entry1570888

D'un point de vue circulation globale et influence maritime, il est vraisemblable que les HP de l'Atlantique (sub)tropical nord et la forme du continent africain génèrent un courant marin chaud le long de la côte nord-ouest africaine (équivalent du gulf-stream) qui remonterait assez haut avant de bifurquer vers l'ouest en arrivant vers la latitude du Portugal (comme aujourd'hui vers la Caroline du Nord).

Avec une tendance au vent de SO en été, on aurait de belles remontées chaudes et humides qui pourraient atteindre une partie de l'Europe.

Par contre, un courant glacé se formerait le long des côtes norvégiennes, la mer du Nord et la Manche seraient très froides, atteintes par la banquise en hiver.

Le contraste climatique serait énorme entre le Nord et le Sud du continent.

Pour l'Europe du Nord-Ouest, on peut se rapporter au climat du Kamtchatka, Petropavlovsk à la latitude de Dublin :

/topic/67917-climats-du-monde/page__st__200__p__1572874#entry1572874'>http://forums.infoclimat.fr/topic/67917-climats-du-monde/page__st__200__p__1572874#entry1572874

Une horreur (pour moi), été très frais et brumeux, hiver froid interminable.

Voir aussi le climat de St Pierre et Miquelon.

L'océan resterait trop froid en été, d'où les brumes et l'air très frais dans les zones maritimes.

En rentrant dans les terres, et donc en s'éloignant de l'océan trop frais, les été deviendraient de plus en plus chauds, les hivers de plus en plus secs et froids mais assez lumineux.

La Scandinavie serait franchement arctique (climat groenlandais), avec une mer Baltique gelée pendant près de 6 mois (cf. baie d'Hudson).

La péninsule ibérique et le pourtour méditerranéen auraient un climat très agité avec de forte chaleurs humides en été, et un hiver qui alternerait coup de froid souvent neigeux et douceur (la température de la Méditerranée resterait probablement élevée en hiver comme aujourd'hui grâce aux entrées d'eau de surface de l'Atlantique qui serait plus chaud que dans les conditions actuelles à la latitude de Gibraltar).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

Pourquoi un anticyclone sur l'Europe centrale ?

En été, ce serait même très vraisemblablement l'inverse - voir les climats de Sibérie centrale et extrême orientale sur le fil de Mottoth, Kyzyl et Vladivostok, à la latitude de l'Europe et en moyenne dépressionnaire en été (et HP en hiver bien sur) :

/topic/67917-climats-du-monde/page__st__140__p__1561048#entry1561048'>http://forums.infoclimat.fr/topic/67917-climats-du-monde/page__st__140__p__1561048#entry1561048

/topic/67917-climats-du-monde/page__st__200__p__1570888#entry1570888'>http://forums.infoclimat.fr/topic/67917-climats-du-monde/page__st__200__p__1570888#entry1570888

D'un point de vue circulation globale et influence maritime, il est vraisemblable que les HP de l'Atlantique (sub)tropical nord et la forme du continent africain génèrent un courant marin chaud le long de la côte nord-ouest africaine (équivalent du gulf-stream) qui remonterait assez haut avant de bifurquer vers l'ouest en arrivant vers la latitude du Portugal (comme aujourd'hui vers la Caroline du Nord).

Avec une tendance au vent de SO en été, on aurait de belles remontées chaudes et humides qui pourraient atteindre une partie de l'Europe.

Par contre, un courant glacé se formerait le long des côtes norvégiennes, la mer du Nord et la Manche seraient très froides, atteintes par la banquise en hiver.

Le contraste climatique serait énorme entre le Nord et le Sud du continent.

Pour l'Europe du Nord-Ouest, on peut se rapporter au climat du Kamtchatka, Petropavlovsk à la latitude de Dublin :

/topic/67917-climats-du-monde/page__st__200__p__1572874#entry1572874'>http://forums.infoclimat.fr/topic/67917-climats-du-monde/page__st__200__p__1572874#entry1572874

Une horreur (pour moi), été très frais et brumeux, hiver froid interminable.

Voir aussi le climat de St Pierre et Miquelon.

L'océan resterait trop froid en été, d'où les brumes et l'air très frais dans les zones maritimes.

En rentrant dans les terres, et donc en s'éloignant de l'océan trop frais, les été deviendraient de plus en plus chauds, les hivers de plus en plus secs et froids mais assez lumineux.

La Scandinavie serait franchement arctique (climat groenlandais), avec une mer Baltique gelée pendant près de 6 mois (cf. baie d'Hudson).

La péninsule ibérique et le pourtour méditerranéen auraient un climat très agité avec de forte chaleurs humides en été, et un hiver qui alternerait coup de froid souvent neigeux et douceur (la température de la Méditerranée resterait probablement élevée en hiver comme aujourd'hui grâce aux entrées d'eau de surface de l'Atlantique qui serait plus chaud que dans les conditions actuelles à la latitude de Gibraltar).

Merci Tomar pour ces analyses! Pour la France, la Suisse, tu prévoirais quoi? Car il y a les Alpes qui gênent!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Tomar pour ces analyses! Pour la France, la Suisse, tu prévoirais quoi? Car il y a les Alpes qui gênent!

Tout ça est parfaitement hypothétique bien sur, mais la France serait en plein dans le gradient de T le plus élevé.

Donc avec des côtes de l'extrême nord ouest bien froides l'hiver et sans réel été (un peu plus frais que dans la configuration actuelle mais encore plus gris, et brumeux). Humide tout le temps, le tout début d'automne serait la période la plus agréable.

Sur l'extrême sud au contraire, des T pas tellement plus basses sur l'année mais surement plus contrastées, et surtout beaucoup plus humide en été notamment au pied des montagnes, avec l'effet orographique. Bel hiver par contre, avec gros coup de neige occasionnels.

Pour le centre et l'est de la France, la Suisse au nord des Alpes, été aussi chaud que dans la situation actuelle, voir plus chaud, notamment avec l'effet de foehn des Alpes et le réchauffement adiabatique par flux de sud à sud-est fréquent pendant les mois d'été - été d'ailleurs nettement moins humide que sur le sud. Par contre hiver vraiment glacial (fort gradient, de plus en plus froid en remontant vers le nord) mais assez lumineux et relativement sec.

Hopla !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Yainville, Seine-Maritime, Normandie

Tout ça est parfaitement hypothétique bien sur, mais la France serait en plein dans le gradient de T le plus élevé.

Donc avec des côtes de l'extrême nord ouest bien froides l'hiver et sans réel été (un peu plus frais que dans la configuration actuelle mais encore plus gris, et brumeux). Humide tout le temps, le tout début d'automne serait la période la plus agréable.

Sur l'extrême sud au contraire, des T pas tellement plus basses sur l'année mais surement plus contrastées, et surtout beaucoup plus humide en été notamment au pied des montagnes, avec l'effet orographique. Bel hiver par contre, avec gros coup de neige occasionnels.

Pour le centre et l'est de la France, la Suisse au nord des Alpes, été aussi chaud que dans la situation actuelle, voir plus chaud, notamment avec l'effet de foehn des Alpes et le réchauffement adiabatique par flux de sud à sud-est fréquent pendant les mois d'été - été d'ailleurs nettement moins humide que sur le sud. Par contre hiver vraiment glacial (fort gradient, de plus en plus froid en remontant vers le nord) mais assez lumineux et relativement sec.

Hopla !

Pour le Nord-Ouest et le Nord (Bretagne-Normandie-NPDC) je ne suis pas sur que ce soit si sec avec la proximité de la Mer et de l'océan, des chutes de neige style Décembre 2010 serait fréquente un genre de Snow Lake Effect non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le Nord-Ouest et le Nord (Bretagne-Normandie-NPDC) je ne suis pas sur que ce soit si sec avec la proximité de la Mer et de l'océan, des chutes de neige style Décembre 2010 serait fréquente un genre de Snow Lake Effect non ?

Oui c'est ce que je disais. Ce serait humide tout le temps dans l'extrême nord-ouest : voir mon poste plus haut.

Mais la Mer du Nord et la Manche (au moins l'est) serait vraisemblablement prises dans les glaces en hiver et au début du printemps, ce qui limiterait le "lake effect".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Yainville, Seine-Maritime, Normandie

Oui c'est ce que je disais. Ce serait humide tout le temps dans l'extrême nord-ouest : voir mon poste plus haut.

Mais la Mer du Nord et la Manche (au moins l'est) serait vraisemblablement prises dans les glaces en hiver et au début du printemps, ce qui limiterait le "lake effect".

Tout ceci dans une configuration ou la Terre tournerait donc a l'envers maintenant si la terre tourner dans le bon sens mais que la Dérive-Nord-Atlantique elle ne remonté pas plus haut que Gibraltar, quel seraient les configuration de notre climat donc ?

Evidemment moins froid que le scénario d'un sens de rotation inverse cependant la neige et le froid serai quand même très présent sur le Nord, le Centre et l'apport de chaleur venu d'Espagne de part la DNA serait-il limité par la chaîne des Pyrénées ?

Je pense que de gros conflit neigeux serait possible sur le pourtour de la mer méditerranée de type cévenols bien que l'été il fasse doux, les orages seraient fréquent, l'hiver les retours d'Est pourraient être puissant car l'air polaire serai souvent présent sur notre pays même s'il vient du Nord-Ouest car il ne serai pas Arctique.

L'été resterai peut-être contrasté et très humide qu'en penses tu ?

Aurions nous un courant venu de Mer de Norvège ?

C'est vrai qu'il est intéressent d'étudier ces choses la

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

Tout ceci dans une configuration ou la Terre tournerait donc a l'envers maintenant si la terre tourner dans le bon sens mais que la Dérive-Nord-Atlantique elle ne remonté pas plus haut que Gibraltar, quel seraient les configuration de notre climat donc ?

Evidemment moins froid que le scénario d'un sens de rotation inverse cependant la neige et le froid serai quand même très présent sur le Nord, le Centre et l'apport de chaleur venu d'Espagne de part la DNA serait-il limité par la chaîne des Pyrénées ?

Je pense que de gros conflit neigeux serait possible sur le pourtour de la mer méditerranée de type cévenols bien que l'été il fasse doux, les orages seraient fréquent, l'hiver les retours d'Est pourraient être puissant car l'air polaire serai souvent présent sur notre pays même s'il vient du Nord-Ouest car il ne serai pas Arctique.

L'été resterai peut-être contrasté et très humide qu'en penses tu ?

Aurions nous un courant venu de Mer de Norvège ?

C'est vrai qu'il est intéressent d'étudier ces choses la

default_stuart.gif

Moi je pense pas que les Pyrénées joueraient le rôle d'une barrière empêchant la chaleur de remonter plus au nord. On voit dans les situations de marais l'été qu'il fait aussi chaud sur l'Europe Centrale (Allemagne, Pologne, Roumanie, Bulgarie etc) qu'en Espagne.

Pour qu'il fasse super chaud l'été il faut que les courants d'Ouest atlantiques s'estompent.

Après si le Gulfe Stream s'arrête je pense pas que ça joue spécialement sur les vents, donc nous aurions toujours des vents d'Ouest, mais ils seraient plus froids, car l'Océan serait plus froids. Donc le temps d'Ouest deviendrait un temps de Nord-Ouest et même peut-être de Nord on va dire.

Je pense en fait que l'arrêt du Gulf Stream aurait le même impact pour toutes les saisons, vu que l'Océan serait plus froid, on aurait simplement l'impression d'habiter dans un pays qui a un climat entre l'Allemagne pour le Sud et l'Est, et la Grande Bretagne pour l'Ouest.

J'ai juste donc pas envie que le Gulfe Stream s'arrête maintenant! default_crying.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Yainville, Seine-Maritime, Normandie

default_stuart.gif

Moi je pense pas que les Pyrénées joueraient le rôle d'une barrière empêchant la chaleur de remonter plus au nord. On voit dans les situations de marais l'été qu'il fait aussi chaud sur l'Europe Centrale (Allemagne, Pologne, Roumanie, Bulgarie etc) qu'en Espagne.

Pour qu'il fasse super chaud l'été il faut que les courants d'Ouest atlantiques s'estompent.

Après si le Gulfe Stream s'arrête je pense pas que ça joue spécialement sur les vents, donc nous aurions toujours des vents d'Ouest, mais ils seraient plus froids, car l'Océan serait plus froids. Donc le temps d'Ouest deviendrait un temps de Nord-Ouest et même peut-être de Nord on va dire.

Je pense en fait que l'arrêt du Gulf Stream aurait le même impact pour toutes les saisons, vu que l'Océan serait plus froid, on aurait simplement l'impression d'habiter dans un pays qui a un climat entre l'Allemagne pour le Sud et l'Est, et la Grande Bretagne pour l'Ouest.

J'ai juste donc pas envie que le Gulfe Stream s'arrête maintenant! default_crying.gif

Le Gulf-Stream est un courant mondial qui fonctionne également avec la force du Coriolis, il ne peut s'arrêter ! Cependant le tapis roulant lui peut s'arrêter c'est ce qui constitue notre dérive nord atlantique, qui fonctionne avec à l'énergie thermohaline (Chaleur + Sel)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint Leu La Foret (95), altitude 70 mètre.

Amis du soir bonsoir !

Je voudrai avoir votre avis sur cette carte:

Est-ce un bug ou non ? Sur Mercator on a pas les même résultats.

http://polar.ncep.no...-rundate=latest

Voila c'est fait il c'est arrêté default_alien.gif non plus sérieusement quelle est la différence avec la carte de Mercator pour comparer ?Phil

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Yainville, Seine-Maritime, Normandie

bestproduct_20110803_22494_at0_uv_n0_t0.png

Oui voici la carte des courant, mais ce qui m'inquiète c'est qu'il n’apparaît pas sur la NOAA qui est je pense un site très fiable .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint Leu La Foret (95), altitude 70 mètre.

Oui voici la carte des courant, mais ce qui m'inquiète c'est qu'il n’apparaît pas sur la NOAA qui est je pense un site très fiable .

Oui mais je réitère ma question ! a tu une image du courant tel qu'il apparaissait sur le site de la NOAA ?Phil

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...