Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Big-Winter

Prévisions Massifs de l'Est / Automne-Hiver 2018-2019

Messages recommandés

Posté(e) (modifié)

Lieu : Grand Valtin (88) - 825m, sur le versant sud de la chaume de Sérichamp (1142m)

@Fil67: l’hiver sera sec

@du 25: l’hiver sera automnal

@Big-Winter: l’hiver sera printanier 

 

l’optimisme règne... je vous propose de nouveaux pseudos 😄:

Fil00 (mm)

du25° (en décembre)

Big-Spring 

 

Modifié par Nunbora
  • J'aime 1
  • Haha 14

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lieu : Massif du Jura // La-Chaux-de-Gilley (25), 895m (Village Alt. mini/maxi : 880-1120m)

Suis plutôt Big-Réaliste... 😁

Modifié par Big-Winter

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Ban de Laveline alt 420 m

Allez, arrêtez de baigner dans le pessimisme et profitez du beau temps, ça ne va pas durer.

Chez-nous, on dit que quand la neige arrive trop tôt, l'hiver avorte. Je sais, ce n'est pas très scientifique, bon! on verra.

Affaire à suivre.

  • J'aime 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Massif du Hohneck, 1220m
Il y a 14 heures, catlino a dit :

Allez, arrêtez de baigner dans le pessimisme et profitez du beau temps, ça ne va pas durer.

Chez-nous, on dit que quand la neige arrive trop tôt, l'hiver avorte. Je sais, ce n'est pas très scientifique, bon! on verra.

Affaire à suivre.

 

Et aujourd'hui, on dit que si l'hiver arrive vraiment trop tard, il se fait bouffer par l'été sans passer par la case printemps ;) C'est bon, j'arrête, j'arrête...

 

En parlant d'été, je viens de comparer juin/juillet/aout sur les crêtes en terme de températures. Pour ce cru 2018, on arrive à des moyennes de minimas très proches de celles que l'on pouvait observer normalement dans les années 1970 sur Nancy.

Pour les maximas, l'écart n'est pas énorme, toujours en regard de cette époque révolue: les étés frais d'alors en plaine n'apportaient sur les maximas que 2/3°C de plus que ce que l'on aura eu cet été sur les crêtes.

Bref, d'un point de vue thermique, un été vosgien 2018 qui n'aurait même pas dépaysé les Nancéiens des années 1970 (probablement plus modestes dans leurs exigences que leurs contemporains actuels) , et ce malgré les 1000m d'altitude de différence entre les deux.

D'un point de vue thermique je précise, car un été pourri des années 1970, ça n'était certainement pas  80 jours d'ensoleillement et de temps sec, et niveau ressenti ça devait du coup être pire en plaine qu'un été vosgien 2018 ;)

Tout ça pour dire qu'il est aujourd'hui devenu quasiment possible d'avoir à 1200m d'altitude des étés que l'on pouvait avoir jadis dans les plaines lors des très mauvaises années. Dingue quand même!

2018 restera une exception n'est-ce pas?

 

  • J'aime 1
  • Haha 1
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Massif du Hohneck, 1220m

Revenons à nos moutons et replongeons nous dans le vif du sujet.

La saison avance, et il semblerait que l'on ait dépassé désormais le stade de guetter les seuls changements de synoptique à grande échelle aptes à apporter les premières incursions hivernales sur les reliefs ( on pense que c'est acquis, les hautes pressions subtropicales qui s'enchaînent semaine après semaine sans interruption et sans la moindre remise en cause, ça semble appartenir au passé, et ça laisse apparaître de nouveaux horizons, même si ça n'est que furtivement pour l'instant).

Dans ce contexte général un peu plus favorable du coup, et en tout cas moins néfaste, on peut peut-être commencer à pointer du doigt des options plus concrètes.

Des options, isolées ou non, que ne tarderont pas à nous présenter les modèles, quels qu'ils soient, logiquement de plus en plus souvent, même si ça doit au début se faire sur des échéances encore peu recommandables, et même si la fiabilité est mauvaise. Finira bien par arriver le moment où les modèles arriveront à trouver un consensus sur des échéances raisonnables, et où on pourra alors réellement parler d'une première neige.

 

Partant du principe que rien n'est actuellement sérieusement visible ces 10 prochains jours, tous modèles confondus, selon GFS la première neige sur les reliefs des Hautes-Vosges, au sol ( le Jura a déjà eu droit il me semble), c'est pour le 23 octobre:

 

gfseu-0-252_uoe9.png

 

Ca ne serait pas non plus le début de l'enneigement hivernal vu les quantités, mais néanmoins, au minimum premier saupoudrage visible, selon ce run.

 

Relions tout ça à la prévision de l'européen et du canadien, en ramenant l'échéance à 240h . EC ne va pas plus loin, mais à 12h près, les placements synoptiques ne changent plus des masses, une fois les choses cernées. Mais est-ce le cas?

GFs à 240h à gauche, et EC à 240h à droite:

 

gfseu-0-240_pbl4.png   181013092014170885.png

 

Et le canadien, à 240h aussi:

 

gemeu-0-240_bxm4.png

 

GFS pour le moment le plus hivernal des trois.

EC , avec possibilités d'évolution ultérieure vers une situation à neige sur le relief quand même, si toutefois le "blob" dépressionnaire présent sur l'ouest de la France se décale vers l'est.

Chez GEM, le talweg ne descend pas assez vers le sud ( peu d'air froid, pas de précipitations). La circulation est certes zonale, mais trop haut en latitude. Le talweg  se fait chasser rapidement par la dorsale atlantique.

 

Bref pour le moment, synoptique  générale globalement assez semblable chez les 3 modèles, je dis bien globalement ( 2 vortex dépressionnaires à haute latitude, une puissante dorsale anticyclonique SW/NE sur l'Atlantique et un talweg qui vise plus ou moins l'ouest de l'Europe), mais il faudra encore de sacrés calages à échelle plus locale ( en terme de pays, pas de région à cette échéance) pour pouvoir commencer à parler de fiabilité ou non. La présence de hautes pressions sur la Russie chez EC constitue pour le moment le plus gros grain de sable dans l'engrenage qui permet à la fiabilité de progresser.

Dans les faits bruts cependant, et ça n'est pas une prévision, une première situation immédiatement exploitable ( GFS), une autre hypothétique mais hors échéance calcul ( EC), et aucune dans la limite des 240h chez le canadien.

 

 

 

  

 

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Grand Valtin (88) - 825m, sur le versant sud de la chaume de Sérichamp (1142m)

Impressionnant comme, pour lundi prochain, on est passés d’un bon petit arrosage à ... un grand ciel bleu, en l’espace de 3 sorties GFS. Regardez le premier pic de précipitations, en bas à gauche, sur les graphes ci-dessous: 

 

1) la sortie de la nuit dernière voit des pp sur tous les scénarios. Le déterministe est le plus optimiste: 

graphe_ens3_mbx6.gif

 

2) la sortie de la mi-journée voit certains scénarios gagner en pp, mais le déterministe s’est asséché. La moyenne a baissé:

graphe_ens3_zve1.gif

 

3) la sortie de ce soir est unanime pour un temps parfaitement sec:

graphe_ens3_bjc1.gif

 

Au passage, on remarque que le deuxième pic (18 octobre)  se prend aussi baffe sur baffe. Bref, au fur et à mesure qu’on avance sur nos chemins craquelés les mirages s’évanouissent...

Côté  températures, la baisse vers des valeurs de saison se confirme, c’est déjà ça. 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lieu : Massif du Hohneck, 1220m

 

Désolé de te couper l'herbe ( sèche) sous le pied, mais trop tard Nunbora, Fil00 est déjà passé par là ce matin, sur le topic nord-est, et a dissuadé les deux pics de précipitations de venir arroser ces chemins craquelés ;):

 

 

Il y a 14 heures, Fil67 a dit :

 

 

Bon voilà, pour la première ondulation lundi, c'est fait, on n'en parle plus , pas la peine d'attendre mardi matin pour en avoir le coeur net:

 

graphe_ens3_tco3.gif

 

Encore une petite poignée de scénarios  qui se glissent de quelques degrés sous une moyenne haute désormais écrasante. Derniers signaux de précipitations faméliques en bas, histoire de bien confirmer le net recul des options momentanément dépressionnaires entrevues alors pour ce début de semaine.

........

On peut dès lors jeter un oeil vers la seconde "ondulation" en fin de semaine prochaine, mais par excès de prudence, on attendra de nouveau H-24/36 pour le faire plus sérieusement.

 

 

Et puis dis, laisse moi voir mon boulot de sape s'teplaît! ;)

 

Edit:

NOs 3 modèles ( EC/GFS/GEM) voient ce soir unanimement des options neigeuses pour les environs du 22/23 sur les Vosges.

Allez on tient le bon bout ;)

 

Modifié par Fil67
  • Haha 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lieu : Grand Valtin (88) - 825m, sur le versant sud de la chaume de Sérichamp (1142m)

Diantre  @Fil6700 ch’uis pas passé  sur le topic  plaine aujourd’hui et j’ai point vu ton message analogue au mien, désolé pour le doublon... mince alors j’ai bossé pour rien 😁

 

Par contre je suis avec attention tes (longs) messages sur le topic montagne et je suis assez étonné de tes prévisions neige...non pas que je les juge impossibles et c’est (comme toujours avec toi) bien argumenté, mais d’habitude tu es plutôt dans le rôle du ... modérateur disons, du « un tiens vaut mieux que deux tu l’auras » ou plutôt du « tiens, tu l’auras pas 😉»... donc là, je sais pas...

Pablo, sors de ce corps!!!!!! 😁

Modifié par Nunbora
  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Massif du Hohneck, 1220m

Disons que je "joue" un peu,!en attendant de pouvoir passer aux choses plus sérieuses.

Je persiste néanmoins à penser que ce sera bon pour le courant de dernière décade. 

Je suis le ronchon de service certes, mais ça me permet surtout de garder la tête bien froide et les idées claires quand il le faut 😍

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Massif du Hohneck, 1220m
Le 28/09/2018 à 20:18, Fil67 a dit :

gfs-0-360_zpv6.png   gfs-1-360_jrb1.png

 

 

 

Ci-dessus une prévision de l'américain à 360h, ci-dessous le résultat hier.

Ce qui est quand même formidable...:

 

gfs-0-6.png   gfs-1-6.png

 

C'est qu'à deux/trois détails près le coup du " tu prends l'option la plus pourrave" fonctionne encore aussi bien sur une prévision à 15 jours ;)

Et on me taxe toujours encore de pessimiste... ;)

 

Sinon ce matin, pour le retour à la norme, on repousse, on repousse, on repousse, a priori pas avant le 23 octobre au plus tôt, et encore, si les planètes veulent bien s'aligner dans le bon ordre !

Après le changement de synoptique pour début octobre, puis le déblocage pour la mi-octobre, on lance un avis de recherche concernant Pablo25 ;););)

En tout cas, un mois d'octobre quasi sans précipitations se profile tout doucement par endroits sur le nord-est.

La première neige pour les Vosges tiendra-t'elle le coup face à la nouvelle marée de hautes pressions qui s'apprête à recouvrir une nouvelle fois l'ouest de l'Europe?

Pour l'instant, on flirte tout juste encore avec le 0°C à 1500m aux alentours du 23, mais, surtout, ces hautes pressions sont en train de tirer sa substantifique moelle à l'éventuelle perturbation qui aurait le cran de venir chatouiller les flancs de la dorsale: l'humidité.

En échange d'un saupoudrage, peut-être un bref épisode de brouillard givrant au-dessus de 1200m ? ;)

 

 

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lieu : Bugey - Dombes (01)

Je redoute que la situation soit bloquée pour pas mal de temps encore.
Tant qu'on aura cette anomalie de basses températures sur l’Atlantique nord. Elle est même plus marquée qu'en 2015 et 2016 !

anomnight.10.11.2018.gif

 


Article qui me semble intéressant à lire :
http://www.atlantico.fr/decryptage/ralentissement-gulf-stream-pourrait-menacer-climat-modere-europe-dans-20-ans-venir-frederic-decker-3459255.html

"
Le seule corrélation qui semble la plus évidente entre les baisses de vitesse du gulf stream et des perturbations climatiques seraient la récurrence des blocages anticycloniques, en particulier en Europe.
Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/ralentissement-gulf-stream-pourrait-menacer-climat-modere-europe-dans-20-ans-venir-frederic-decker-3459255.html#u636SwJs42OEP4bV.99"


 

Modifié par TRINEON
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lieu : Forbach, Moselle.
Il y a 4 heures, TRINEON a dit :

Article qui me semble intéressant à lire :

 

Il faut déjà différencier le Gulf-Stream de ses extensions thermohalines. Ce sont ces dernières qui sont prévues s'affaiblir - et c'est déjà en cours à l'évidence. Ensuite, pour l'anomalie froide nord-atlantique... le moins que l'on puisse dire c'est que l'effet sur la circulation atmosphérique n'est pas trivial. Normalement, on considère que c'est surtout l'atmosphère qui force l'océan aux latitudes extratropicales, ce qui n'est pas une mauvaise approximation. Mais on sait qu'avec le changement climatique, on introduit une anomalie froide récurrente au sud du Groenland. Ce qui compte surtout a priori, c'est la position latitudinale et l'intensité du gradient de SST. L'idéal ce serait de voir ce que disent les études de modélisations couplées atmosphère-océan. Je sais que ça a été fait pour l'été, mais ce qui est potentiellement valable pour l'été ne l'est pas forcément pour les autres saisons, loin de là.

Modifié par Higurashi
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Haute Joux, Les Fourgs 1140m

MHD   n°1

 

Reprise comme chaque année autour du 15oct de mes prévisions pour le Haut Doubs avec la même ébauche de tendance MT, sans prétention,  mais toujours avec la même envie de partager ma passion. Bien sûr, il faudra critiquer ces prévisions en essayant de relativiser mes tendances qui sont là pour guider nos analyses futures!

 

Analyse de la situation: Blocage anticyclonique européen cédant progressivement mais ne laissant pas l'activité dépressionnaire  prendre le dessus sur nos massifs; en effet une dorsale anticyclonique va nous garantir un flux mou de NE continental avec il est vrai davantage de gelées ou de brouillard en combes! Soleil avec un peu de vent frais mais très sec et pas de grand froid en vue….

 

Lundi 15oct: Temps sec faiblement nuageux et vent de SE agréable Tn 8° à 12° et Tx 18° à 21°

mardi 16 oct: retour du soleil sans vent et toujours des températures dignes d'un début septembre Tn 6° à 10° Tx 16° à 20°

mercredi 17 oct: Toujours du soleil mais une légère bise avec des températures identiques à la veille

jeudi 18 oct: Temps à peine nuageux avec des températures identiques et douces le matin

Vendredi/samedi/dimanche : Poursuite d'un temps ensoleillé avec des Tx entre 14 et 18° et une bise légère

 

Tendance : Amorce d'un changement important à l'échelle de l'HN  avec une bascule du VP vers la scandinavie et l'émergence de HGP vers l'atlantique nous amenant un flux de NO, d'abord sec puis faiblement humide, avec une fraicheur notable!

 

Pour la suite, on pourrait constater la baisse de la zone barocline vers le sud avec un zonal,  plus ou moins ondulant et frais; l'enneigement est possible au dessus de 1000m dès le début de novembre. L'hiver pourrait être humide et frais au début suivi d'un temps glacial, alternant inversions et flux de nord

 

  • J'aime 3
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lieu : Grand Valtin (88) - 825m, sur le versant sud de la chaume de Sérichamp (1142m)

Quand les premiers MHD arrivent, on sent que la "belle" saison arrive... 😀

 

Les ensembles GFS et CEP sont d'accord pour indiquer une baisse notable des températures à partir du 23 octobre:

 

graphe_ens3_fqs0.gif

graphe_ens3_iis3.png

 

 

Un revirement ou un décalage sont toujours possibles bien sûr, mais la tendance est là. Avec à la clé, la possibilité d'un premier vrai épisode neigeux entrevu déjà depuis un moment par GFS pour la fin octobre, à des échéances certes indécentes, mais de facon très persistante. Peut-être un mirage qui s'évanouira ou reculera toujours plus lorsqu'on approchera de la date fatidique, on verra.

Toujours est-il que GFS voit une première situation intéressante (même si pour le moment trop à l'est, nous laissant en marge) dès le 23 octobre, avec une dorsale qui s'élève sur l'Atlantique mais s'écrase un peu trop vite sur la France:

 

gfs-0-204_max8.png

 

CEP voit la dorsale un peu plus à l'ouest (mieux pour nous), mais un peu plus tard (donc...plus incertain encore...):

 

ECM1-240_sfc7.GIF

 

Récidive de GFS le 28 octobre, mais cette fois la dorsale serait beaucoup plus à l'ouest et ouvrirait à fond les vannes polaires maritimes sur notre pays :

 

gfs-0-312_xvm6.png

 

Evidemment, une telle situation donnerait des choses très intéressantes et déjà hivernales sur nos montagnes, mais on n'en est pas du tout là et les petits ajustements de demain feront les gros décalages d'après-demain. A prendre donc avec tout le recul nécessaire, juste comme une éventualité (regarder pour cela ne serait-ce que le diagramme d'ensemble qui, à cette échéance, a un tube large de 15°) et à suivre...
 

 

 

Modifié par Nunbora
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lieu : Grand Valtin (88) - 825m, sur le versant sud de la chaume de Sérichamp (1142m)

Je ne voudrais pas encombrer, mais juste pour illustrer un petit décalage sur la sortie GFS actuelle:

 

GFS 6z (ce midi) voyait une patate assez étalée et informe occuper quasiment tout l'Atlantique et recouvrir généreusement notre pays:

 

gfs-0-234_ali9.png

 

GFS 12z (ce soir) voit, pour la même échéance, une patate plus ronde, plus ferme, plus resserrée, plus cohérente verticalement (les hautes pressions au sol se superposent quasiment à celles d'altitude), centrée entre la Bretagne et l'Irlande et dans le même temps la goutte froide grecque se recentre sur le sud de l'Italie, formant un dipôle avec l'anticyclone irlandais, permettant de pomper de l'air continental vers notre région:

 

gfs-0-228_yiu4.png

 

Alors en termes de températures à 1400-1500m dans nos massifs, ca donne une grosse différence, puisque GFS 6z donnait ceci:

 

gfs-1-234_nsd9.png

 

Tandis que GFS 12z donne cela:

 

gfs-1-228_djo9.png

 

On voit bien la langue bleue (tiens, elle a mangé des myrtilles?) venir pile sur les Vosges et le Jura (et même un peu le nord des Alpes, le nord-est du Massif Central et l'est des Ardennes, comme ca tout le topic massifs du nord-est est content 😁).

 

Attention, c'est juste une illustration de l'effet monstrueux au niveau local de petits ajustements à l'échelle synoptique, ce n'est en aucun cas une prévision détaillée de ce qui se passera le 25 octobre, puisque comme cette échéance est encore lointaine (du point de vue d'un modèle météo déterministe), les ajustements seront encore nombreux (et on vient justement de voir que les effets au nivau local sont énormes, faut suivre! 😁)

 

 

 

Modifié par Nunbora

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lieu : Massif du Hohneck, 1220m

Un grand classique qui se doit d'être mentionné ( par moi évidemment ;) ), mais attention aux décalages Est pour le J+10 et co ( voire même avant encore), et tous les risques qui s'ensuivent ( en terme de temps, de précipitations, et de températures) , surtout quand on a une telle patate sur le très proche Atlantique ! Vous faites pas avoir comme les autres années les gars!

Mais le premier coup de pinceau pour les environs du 23 reprend du galon pour les Vosges en attendant.

Modifié par Fil67
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lieu : Grand Valtin (88) - 825m, sur le versant sud de la chaume de Sérichamp (1142m)
il y a 8 minutes, Fil67 a dit :

Un grand classique qui se doit d'être mentionné ( par moi évidemment ;) ), mais attention aux décalages Est pour le J+10 et co ( voire même avant encore), et tous les risques qui s'ensuivent ( en terme de temps, de précipitations, et de températures) , surtout quand on a une telle patate sur le très proche Atlantique ! Vous faites pas avoir comme les autres années les gars!

Mais le premier coup de pinceau pour les environs du 23 reprend du galon pour les Vosges en attendant.

 

Tiens, tu es revenu du topic "lamentations "? Si on se prend un décalage Est comme tu l'envisages, je sens que tu vas y retourner rapidement 😁

On se fera peut-être avoir, mais j'ai été prudent, j'ai mis 3 disclaimers par post au dessus 😁

Allez, on y croit, le potentiel est là, même si ca peut effectivement capoter 1000 fois encore (tiens, encore un disclaimer 😁, purée je suis hyper-prudent, il me traumatise le Fil)

Modifié par Nunbora
  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Massif du Hohneck, 1220m
il y a 1 minute, Nunbora a dit :

 

Tiens, tu es revenu du topic "lamentations "? Si on se prend un décalage Est comme tu l'envisages, je sens que tu vas y retourner rapidement 😁

On se fera peut-être avoir, mais j'ai été prudent, j'ai mis 3 disclaimers par post au dessus 😁

Allez, on y croit, le potentiel est là, même si ca peut effectivement capoter 1000 fois encore.

 

Pourquoi , tu m'as vu sur le topic lamentations?  Mince, on peut plus faire ce qu'on a envie de faire en toute tranquillité...J'te jure...Mais je me lamenterai pas, promis, je garde ça pour la 9 ème fois où ça foirera cet hiver, peu importe quand. Top départ  ;)

En attendant  j'y crois depuis plus longtemps que vous, à ma première neige le 23 octobre, tu l'as justement remarqué l'autre jour dans un post précédent.

Et pour le reste après, tant que c'est du J+10 et que c'est pas de l'anticyclone à 100% sur les cartes, je me dis qu'il y a forcément matière à ajustement, donc wait and see ;)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Grand Valtin (88) - 825m, sur le versant sud de la chaume de Sérichamp (1142m)
il y a 11 minutes, Fil67 a dit :

Pourquoi , tu m'as vu sur le topic lamentations?  Mince, on peut plus faire ce qu'on a envie de faire en toute tranquillité...J'te jure...

 

Normalement je passe jamais sur ce topic là, mais l'autre jour je m'y retrouve par hasard et sur qui je tombe? 🤣

 

il y a 11 minutes, Fil67 a dit :

En attendant  j'y crois depuis plus longtemps que vous, à ma première neige le 23 octobre, tu l'as justement remarqué l'autre jour dans un post précédent.

 

Certes, et ca m'avait étonné!

 

Moi aussi j'y crois depuis un moment d'ailleurs:

 

Le 10/10/2018 à 08:54, Nunbora a dit :

Et si le déterministe 0z est très favorable au froid (et même à laneige en toute fin d'échéance 😁) (...)

Pour le fun et pour réveiller un peu les modèles, je montre une carte très lointaine et très incertaine (pour ne pas dire improbable ou utopique), mais très plaisante, bref rêvons un peu 😀: *

 

gfs-0-348_oyr3.png

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Haute Joux, Les Fourgs 1140m

gem s'y met aussi, mais je reste sur mon MHD d'hier, on aura un décalage Est avec un flux NO intermédiaire avec un peu de neige à 1000m. Mais vous aurez compris, le point important sera le changement des placements et Mr Fil ne pourra pas dire le contraire😉

gem-0-222.png

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Arc-sous-Cicon (25), 850m (790-1140m)

Pour le moment on ne voit que des HP à perte de vue sur tous les modèles.

Le blocage est en forme, le changement c'est pas pour maintenant!😓

 

Effectivement on risque maintenant de passer sur le bord oriental des HP avec une masse d'air qui pourrait se rafraîchir sensiblement la semaine prochaine (retour aux normales?).

Sur le plan des précipitations c'est assez simple, il n'y a rien en vue. En tout cas rien dans l'échéance de ce topic ( et même au delà en fait).

 

On va donc continuer à faire le dos rond sur le plan de l'agitation météo en se disant qu'il vaut mieux ça maintenant que dans 2 mois. La roue finira par tourner, espérons que ce ne soit pas dans trop longtemps car la situation hydrique dans le haut doubs devient vraiment  problématique, cela fait maintenant plusieurs mois que certains villages ne sont plus alimentés en eau que par camion. Les pompes du lac St Point menacent elles de passer au dessus du niveau de l'eau et de se désamorcer ces prochains jours...

 

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Bitschwiller-lès-thann (370m)
il y a 5 minutes, Guillaume71 a dit :

Pour le moment on ne voit que des HP à perte de vue sur tous les modèles.

Le blocage est en forme, le changement c'est pas pour maintenant!😓

 

Effectivement on risque maintenant de passer sur le bord oriental des HP avec une masse d'air qui pourrait se rafraîchir sensiblement la semaine prochaine (retour aux normales?).

Sur le plan des précipitations c'est assez simple, il n'y a rien en vue. En tout cas rien dans l'échéance de ce topic ( et même au delà en fait).

 

On va donc continuer à faire le dos rond sur le plan de l'agitation météo en se disant qu'il vaut mieux ça maintenant que dans 2 mois. La roue finira par tourner, espérons que ce ne soit pas dans trop longtemps car la situation hydrique dans le haut doubs devient vraiment  problématique, cela fait maintenant plusieurs mois que certains villages ne sont plus alimentés en eau que par camion. Les pompes du lac St Point menacent elles de passer au dessus du niveau de l'eau et de se désamorcer ces prochains jours...

 

 

Si certains scénarios saisonniers voyants un temps assez anticyclonique en Novembre voient juste alors on serait mal embarqué...

 

Il faut vraiment espérer le retour d'un temps plus humide assez rapidement début Novembre mais ça...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lieu : Massif du Hohneck, 1220m

Et oui, après le changement début octobre, puis le 15 octobre, puis fin octobre, prochaine échéance le 15 novembre maintenant ;)

Le cheminement de ton raisonnement n'est pas mauvais du tout Pablo ( changement de placement), au contraire, il a fait les heures glorieuses des grands/beaux hivers par le passé. Mais est-ce que ce raisonnement est encore pertinent aujourd'hui, surtout que l'on sort d'une série d'hivers assez "pourrissimaux"?  ( novembre/décembre 2017 semblent avoir été un accident)

Ces interminables pulsions anticycloniques par le sud, par l'ouest, minent en ce moment tout simplement les possibilités de réalisation d'un flux de nord-ouest dépressionnaire suite au placement d'un vortex sur la Scandinavie, et repoussent ainsi à plus tard les premières offensives hivernales pour nos reliefs.

Ce n'est qu'une question de temps évidemment, mais l'ensembliste américain est en train de perdre sa superbe: de nouveau majoritairement sec, et il commence de nouveau y avoir pas mal de scénarios qui se défont des quelques degrés d'anomalie négative à 850hPa durement acquis depuis 4/5 jours. Sur le run de 06h, si ça décale encore de 1000/1500km vers l'est, on pourrait continuer dans la relative douceur en altitude, même sur la façade est ( y'à qu'à jeter un oeil aux ensemblistes sur le centre-ouest)

Modifié par Fil67
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Lieu : Grand Valtin (88) - 825m, sur le versant sud de la chaume de Sérichamp (1142m)

C'est vrai que la platitude du diagramme dans la ligne "précipitations" est décourageante, que de jouer à cache-cache avec les perturbations, cachés tantôt sur le bord occidental, tantôt sur le bord oriental, tantôt au milieu de l'anticyclone, que les rares scénarios de pluies se transformant systématiquement en mirage, c'est usant.

C'est vrai qu'on n'en voit pas le bout et c'est vrai que les derniers hivers n'ont pas été bons (vers 800m), hormis novembre et décembre 2017.

Cela dit, je ne vois pas pourquoi le fait que la sècheresse dure depuis des mois et/ou que les derniers hivers n'étaient pas bons voudraient dire que l'hiver prochain ne sera pas bon, ou sera sec.  🤔

Au nom de la récurrence? mais dans les années 90 il y a aussi eu une série de mauvais hivers, ce qui n'a pas empéché de retrouver ensuite quelques bons hivers.

Au nom du changement climatique qui ferait que désormais un anticyclone stagne tout le temps sur nous ou juste à côté? Ce serait bien la première fois dans l'histoire du climat qu'un changement aussi brutal et "parfait" apparait, sans cycles, sans fluctuations, sans exceptions...

On pourrait, au contraire, aussi bien dire que l'hiver va être neigeux, 😉

Au nom de la théorie de la compensation : 6 mois secs et chauds, suivis donc de 6 mois froids et humides (oui je sais c'est pas une théorie valable, mais pas plus que la théorie de la récurrence, et toc 😋)

Au nom de la statistique: Plus les hivers pourris se succèdent, plus il y a de chance qu'un bon hiver arrive (on a plus de chance de faire un 4,5 ou 6 après avoir fait plusieurs fois 1, 2 ou 3). (je sais, des matheux vont me dire "non, à chaque fois tu as 1 chance sur 6 de faire un 6, donc ca ne change rien", sauf que, pardon, plus le nombre de lancers augmente, plus les résultats doivent s'approcher de la statistique et là ils vont me dire "oui mais il faut un grand nombre de lancers pour que ce soit juste" et c'est là que je leur dis "bon, faites une pause là, 5 minutes" 😤)

Plusieurs l'ont dit et je le répète: il vaut mieux (pour les hivernophiles que nous sommes) faire face à cette situation synoptique maintenant que pendant l'hiver (sauf si on a déjà 1m50 de neige au sol 😁, dans ce cas on peut accepter voir plébisciter un grand soleil - pas trop chaud quand même). C'est peut-être même une chance: si la situation se débloque dans les semaines qui viennent, le timing pourrait être parfait pour une belle entrée dans l'hiver.

@MATT_68 et @Fil67, chantez avec moi:

🎵

Tu sais
Je n'ai jamais été aussi heureux que ce matin-là
Nous épluchions des modèles un peu comme ceux-ci
C'était l'automne
Un automne où il faisait beau
Une saison qui n'existe que dans le Nord-Est de la France
Là-bas on l'appelle l'été vosgien
Mais c'était tout simplement l'automne

🎵

Il neigera
Où tu voudras, quand tu voudras
Et on en aura encore
Lorsque les pessimistes auront tort
Tout l'hiver
Sera glacial et captivant
Aux couleurs du grand pinceau blanc
🎵

81W9c4LXPyL._SX425_.jpg

Modifié par Nunbora
  • J'aime 2
  • Haha 7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Massif du Jura // La-Chaux-de-Gilley (25), 895m (Village Alt. mini/maxi : 880-1120m)
il y a 20 minutes, Nunbora a dit :

C'est vrai que la platitude du diagramme dans la ligne "précipitations" est décourageante, que de jouer à cache-cache avec les perturbations, cachés tantôt sur le bord occidental, tantôt sur le bord oriental, tantôt au milieu de l'anticyclone, que les rares scénarios de pluies se transformant systématiquement en mirage, c'est usant.

C'est vrai qu'on n'en voit pas le bout et c'est vrai que les derniers hivers n'ont pas été bons (vers 800m), hormis novembre et décembre 2017.

Cela dit, je ne vois pas pourquoi le fait que la sècheresse dure depuis des mois et/ou que les derniers hivers n'étaient pas bons voudraient dire que l'hiver prochain ne sera pas bon, ou sera sec.  🤔

Au nom de la récurrence? mais dans les années 90 il y a aussi eu une série de mauvais hivers, ce qui n'a pas empéché de retrouver ensuite quelques bons hivers.

Au nom du changement climatique qui ferait que désormais un anticyclone stagne tout le temps sur nous ou juste à côté? Ce serait bien la première fois dans l'histoire du climat qu'un changement aussi brutal et "parfait" apparait, sans cycles, sans fluctuations, sans exceptions...

On pourrait, au contraire, aussi bien dire que l'hiver va être neigeux, 😉

Au nom de la théorie de la compensation : 6 mois secs et chauds, suivis donc de 6 mois froids et humides (oui je sais c'est pas une théorie valable, mais pas plus que la théorie de la récurrence, et toc 😋)

Au nom de la statistique: Plus les hivers pourris se succèdent, plus il y a de chance qu'un bon hiver arrive (on a plus de chance de faire un 4,5 ou 6 après avoir fait plusieurs fois 1, 2 ou 3). (je sais, des matheux vont me dire "non, à chaque fois tu as 1 chance sur 6 de faire un 6, donc ca ne change rien", sauf que, pardon, plus le nombre de lancers augmente, plus les résultats doivent s'approcher de la statistique et là ils vont me dire "oui mais il faut un grand nombre de lancers pour que ce soit juste" et c'est là que je leur dis "bon, faites une pause là, 5 minutes" 😤)

Plusieurs l'ont dit et je le répète: il vaut mieux (pour les hivernophiles que nous sommes) faire face à cette situation synoptique maintenant que pendant l'hiver (sauf si on a déjà 1m50 de neige au sol 😁, dans ce cas on peut accepter voir plébisciter un grand soleil - pas trop chaud quand même). C'est peut-être même une chance: si la situation se débloque dans les semaines qui viennent, le timing pourrait être parfait pour une belle entrée dans l'hiver.

@MATT_68 et @Fil67, chantez avec moi:

🎵

Tu sais
Je n'ai jamais été aussi heureux que ce matin-là
Nous épluchions des modèles un peu comme ceux-ci
C'était l'automne
Un automne où il faisait beau
Une saison qui n'existe que dans le Nord-Est de la France
Là-bas on l'appelle l'été vosgien
Mais c'était tout simplement l'automne

🎵

Il neigera
Où tu voudras, quand tu voudras
Et on en aura encore
Lorsque les pessimistes auront tort
Tout l'hiver
Sera glacial et captivant
Aux couleurs du grand pinceau blanc
🎵

81W9c4LXPyL._SX425_.jpg

Excellent…  j'adore ! 🤣🤣

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...