yolande33

tempete solaire

Messages recommandés

Justement, tu fais semblant de ne toujours pas comprendre, qu'ici on ne veut ni mon avis, ni le tien, mais celui de la science à l'instant t.

Le problème n'est pas le document, mais comme il parle du Maunder, tu te permets encore de venir nous glisser à nouveau ton histoire d'influence du barycentre et ta pseudo réussite de prévis (calculer la position des planètes, ce n'est pas ça qui démontrera leur influence sur le cycle solaire, sinon ça se saurait depuis bien longtemps et tous les scientifiques se croiseraient les doigts après avoir calculé les positions compliquées ou non, de quelque chose dans n'importe quel domaine !) alors qu'on t'a déjà signalé que son influence sur le soleil est jugée (pas par moi, je n'en sais rien perso) plus que négligeable et qu'il n'y a pas cette périodicité, ni sur le soleil, ni dans les T et qu'il y a des théories plus solides basées sur de la physique admise, qui arrivent au bon résultat et donc de fait que tu les réfutes ici en étalant ta théorie non admise, bien entendu sans la démontrer là où il faut.

Donc c'est encore toi qui vient rajouter du n'importe quoi ici, alors que je n'avais émis absolument aucun commentaire quand j'ai posté l'adresse du document.

Je suis revenu sur la T, pour te faire un prix de gros en mettant en évidence ta mauvaise foi sur la compréhension d'un simple niveau record de T annuelle, étant donné que tu m'avais pourtant dit en PV que tu avais compris, mais d'un autre côté, j'ai vu que tu continuais à abreuver le Net de tes inepties sur la T. La T n'est pas en train/en cours de se stabiliser. Absolument rien ne le montre, même si on estime que les GES ne jouent pas, c'est tout simplement mathématique (on t'a déjà expliqué que scientifiquement, on ne choisit pas l'hypothèse la plus improbable. Si en prime on ajoute aux maths, la théorie admise, donc la physique, c'est encore plus improbable ! )

Toujours tes affirmations sans calculs sérieux et admis par tous, qui montreraient le moindre début de changement significatif en cours pour une stabilité. Oser venir parler de notions simples de T avec des 12+x = 30 ans !

13 jours d'août 2003 avec le record dont des jours proches des records + 18 jours dont beaucoup bien moins chauds d'août 2003 (avec en prime une bonne tendance à la baisse) = août le plus chaud jamais relevé ! On est bien avancé pour prouver un début de stabilité avec ton histoire mathématique inadaptée, surtout quand on se dit plus performant qu' Hattaway ! On t'a déjà donné la plupart des méthodes admises pour vérifier ton affirmation, mais bien entendu comme tu fuis la démarche scientifique comme la peste, tu t'en fous et c'est encore du n'importe quoi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
williams   

Justement, tu fais semblant de ne toujours pas comprendre, qu'ici on ne veut ni mon avis, ni le tien, mais celui de la science à l'instant t.

Le problème n'est pas le document, mais comme il parle du Maunder, tu te permets encore de venir nous glisser à nouveau ton histoire d'influence du barycentre et ta pseudo réussite de prévis…

Dans ce que j’ai dis à mon premier post, je n’ai pas dit « ma prévision » ou autres expressions allant dans ce sens car c’est de ce que les scientifiques que je t’ai cité nous ont dit.

j'ai vu que tu continuais à abreuver le Net de tes inepties sur la T.

Pourquoi en plus sur Infoclimat je n’aurais même plus le droit de donner mon avis sur le net ou de dire se que je veux sur les autres forums dry.png

La T

n'est pas en train/en cours de se stabiliser.

Rien ne le montre à 100 %, car tu ne connais pas le futur et donc tu ne sais pas exactement comment vont être les prochaines décennies. Surtout vu comment est la complexité du climat.

Absolument rien ne le montre, même si on estime que les GES ne jouent pas,…

Attention je n’ai jamais dis que les GES ne jouaient pas sur le climat. sleep.png

Puis comme je t’ai dis, Je ne vais pas continuer ce débat hors sujet

dont tu es le premier à avoir lancé car je ne suis pas venu pour faire un débat car on ne vient pas sur infoclimat pour faire ceci et donner son avis (comme tu l’as rappelé) sur une autre personne !

Williams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sebaas   

Je trouve INCROYABLE, williams, que tu alertes la modération pour un HS de Christian, alors que c'est bien toi qui a réussi à faire dériver le fil en claquant, à nouveau, suite à un link vers un article qui n'avait rien à voir, ta fumeuse théorie des barycentres... Donc, non, je ne retirerai pas les messages argumentés de ChristianP qui a donné des réponses que tu ne sembles toujours pas vouloir lire/comprendre/admettre. Bref, continue dans ton erreur, mais fais-nous le plaisir de cesser de nous empoisonner avec, sans quoi tu vas retourner vite fait en preview à titre conservatoire...

Les choses étant mises au point, merci d'en revenir au sujet: les tempêtes solaires. Les prochains HS seront modérés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yoshi69   

Pour les fans d'application Android, eWeatherHD est gratuit et donne les prévisions météo à 10 jours, et les tremblement de terre des 24 dernières heures. Il peut aussi aider à prévoir les tempêtes solaires en estimant le Kp-index.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une mise à jour récente du document de L. Svalgaard sur un éventuel Maunder :

http://www.leif.org/...der-Minimum.pdf

bonjour Christian, merci pour le lien

Williams a peut-être tort de profiter pour répéter ses propres calculs, il peut lui être reproché de manquer de rigueur ou aval scientifique mais je me permets de noter que sur ce pdf Leif Svalgaard ne fait pas mieux à partir de la page 35 pour asseoir sa démonstration il accumule les graphiques les uns sur les autres, ce que j'ai fait avec la pluviométrie n'est pas pire !

sinon merci pour les discussions toujours enrichissantes.

J'ai l'occasion de suivre le dossier et si la théorie du barycentre n'est pas acceptée par la communauté scientifique c'est uniquement par manque de connaissances chiffrées hyper fines. Du moins la réponse que m'a faite le dr Leif Svalgaard en me satisfait pas totalement dans la mesure où il ne s'agit que de considérations non chiffrées. Uniquement un sentiment de sa part... alors où sont les équations pour être sûrs que tout est à jeter à la poubelle ?

NB : L.Svalgaard évoque un minimum mais n'établit pas de lien avec les températures... hum hum, à vérifier dans les années qui viennent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon Sébastien va être content de voir qu'il a été bien compris et que certains remettent le couvert HS 191769.gif

Bonjour Patricia,

Le problème ce n'est pas du tout la répétition des calculs de Williams, c'est la répétition de l'interprétation directe qu'il en fait, qui elle nécessite bien d'autres calculs (et démonstrations qu'il ne fait pas), interprétation qui doit être conforme avec la physique admise (sinon il faut démontrer scientifiquement la validité de l'innovation en physique) et avec les résultats du processus scientifique (et non uniquement conforme avec ce que dit ou pas L. Svalgaard seul, qui lui à l'inverse de Williams, présente ses preuves scientifiques là où il faut, quand elles vont à l'encontre de ce que disent les autres spécialistes)

Tout est réfutable, ici on n'a rien contre aucune théorie, mais il faut qu'elle soit au moins en train de passer par le filtre du processus de débat scientifique là où c'est prévu, comme le sont les documents du L.S qui débat de ces sujets en ateliers face aux autres spécialistes, mais aussi ensuite hors ateliers, face aux autre pairs qui n'y participent pas.

Par exemple actuellement, le recadrage des données du cycle solaire a été admis par les spécialistes dans leurs ateliers, le processus d'analyse ne fait que débuter, il se poursuit face aux autres pairs du domaine, puis ça doit encore passer par le filtre du reste de la communauté scientifique. Il faudra donc attendre un bon moment encore avant que ça soit dit comme scientifiquement admis à l 'instant t.

Par contre ne pas tenir compte des réfutations antérieures de la théorie du barycentre, qui n'a pas été considérée comme valide, sans démontrer que ses arguments sont justes et donc sans prouver que les autres spécialistes ont fait des erreurs mathématiques ou de concepts physiques, c'est tout simplement faire l'autruche comme le font les astrologues (eux aussi calculent la position des planètes (pas à jour) et eux aussi font des interprétations directes non scientifiques et eux aussi pourront montrer d'apparentes corrélations plus impressionnantes que celles de Williams, alors qu'elle sont fausses) .

Ce sont à ceux qui défendent une théorie invalidée jusqu'à preuve du contraire, de travailler les points qui ont fait que la théorie a été rejetée et donc c'est à eux de présenter un nouveau papier avec les nouveaux arguments et non de ressasser ses interprétations ici à la maternelle, là où il est certain à 100 % que ses affirmations sans preuves n'auront aucun poids pour la science du domaine (mais bon à mon avis de bidochon, il ne fait aucun doute qu' il veut se faire mousser ici comme dans TDF, face à un public en général bien moins averti que les spécialistes du domaine, sinon il y aurait longtemps qu'il aurait publié là où il faut avec l'aide ou non d'un vrai spécialiste si nécessaire. L. S. est le genre de scientifique assez ouvert sur l'extérieur pour lui donner de bons conseils pour ses démonstrations, mais bon va-t-il les entendre quand elles vont aller à l'encontre de ses croyances, j'en doute fortement...)

Quand L.S. sort ce genre de document simple sur le Maunder, il s'appuie sur toute la littérature revue derrière et sur un travail de fond qui a nécessité de nombreux calculs de significativité et de vérifications de conformité à la physique du domaine. Toi qui suit de près ces sujets, tu n'ignores pas la façon de travailler de ce chercheur et tous les calculs antérieurs qu'il a publiés et qu'il fournit régulièrement dans ses commentaires. Je ne comprends donc même pas comment tu peux comparer sa méthodologie qui n'a rien à voir avec ton travail, et encore moins avec celui de Williams !

Ce n'est pas le style de L. Svalgaard de sortir des courbes sans aucun sens mathématique et physique. Tu as vu avec qui il débat dans les ateliers et avec qui il a publié vers les pairs. S'il ne produisait pas de calculs pour justifier des comparaisons simples de courbes quand c'est nécessaire (on ne redémontre pas que la terre est ronde à chaque fois, c'est admis), il ne risquerait pas de rester crédible bien longtemps face aux autres pointures.

Par exemple ici, je pourrais produire une comparaison de courbes de la hausse de la température et des GES sans aucun calcul de significativité, en disant que la corrélation est bonne sans le prouver, simplement parce-que c'est déjà largement démontré par la science revue et que ça respecte les principes physiques débattus devant les pairs. On ne réinvente pas le fil à couper le beurre sans arrêt, c'est admis une fois pour toute jusqu'à preuves scientifiques du contraire. Quand je fais ça sans aucun argument, j'expose l'avis de la science du domaine, rien de plus, je n'ai rien à prouver, c'est déjà fait ! (si certains pensent avoir des éléments pour pouvoir le réfuter, ils sont libres, ils se mettent au travail et publient vers les pairs, il n'y a rien de plus cohérent comme démarche. Mais bizarrement les plus acharnés qui insistent pour réfuter ça dans IC et parlent à tout va de censure, ont vraiment une touffe de poils dans la main pour ne pas vouloir publier leurs arguments là où ils sont pourtant attendus les bras ouverts ! Allez comprendre !)

Par contre si je sortais une courbe solaire lissée pour bien l'ajuster aux T et faire croire visuellement que la corrélation est forte, alors que ce n'est pas conforme avec ce qui a été démontré, ni avec les résultats des calculs que j'effectuerais avec des méthodes correctes qui tiennent compte du bricolage de courbes, là bien entendu sans preuves scientifiques, ce serait du grand n'importe quoi de publier ce graphe et de fausses conclusions par rapport aux résultats des calculs bien faits !

C'est là la différence essentielle entre les deux casx, derrière des comparaisons de courbes, en plus de vérifier la significativité mathématique, on doit se poser des questions sur la cohérence de l'ensemble et de la conformité avec ce que nous dit la science à l'instant t. Il faut que l'ensemble soit cohérent avec ce qu'on sait déjà, sinon c'est qu'il y a un problème ou qu'on a découvert quelque chose et donc dans ce cas il faut travailler et présenter ses arguments scientifiques là où il faut (si on passe son temps à ressasser ça ici, au lieu de travailler sérieusement, c'est qu'en son for intérieur, on sait qu'on n'a pas d'arguments scientifiques valides autres que de récupérer et de propager ceux déjà réfutés x fois, donc sans preuves scientifiques, c'est une pure et simple propagation d'une croyance, ce sont les prêcheurs qui font ça, pas des scientifiques)

Quand L. Svalgaard aligne des graphes, c'est qu'il y a eu des calculs de significativité et de la physique derrière ! Ce n'est pas un petit joueur dans la science du domaine, il fait partie des pairs et il a été relecteur de publications pour des journaux scientifiques, c'est un vrai sceptique qui sait changer d'avis quand il a des preuves scientifiques (ça fait longtemps que je le lis et je l'ai vu changer d'avis plusieurs fois quand il recevait des arguments scientifiques corrects).

Dans ses commentaires sur le Net, il produit régulièrement des résultats de calculs et il informe des pièges divers dans l'analyse spectrale pour les cyclomaniaque comme Williams.

A l'occasion de commentaires, il avait justement effectués des calculs en rapport avec l'influence des planètes pour un papier récent qui est passé dans un journal obscur de façon douteuse, alors qu'il n'avait pas réussi à passer le filtre des bonnes revues comme Nature et compagnie qui l'ont rejeté. Les calculs montraient que c'était insignifiant (même pour les auteurs qui les ont effectués à sa demande, à tel point qu'ils ont refusé de publier les résultats, ben oui y aurait fallu jeter le papier à la poubs, ça fout un peu les boules ça...)

Il y a bien longtemps qu'il avait produit des analyses spectrales sur ces sujets (la périodicité du barycentre n'était pas significative) et pas que lui (même celle dans le document sur l'influence des planète rejeté par Nature and co, ne montre pas cette périodicité comme significative, c'est pour dire !).

N'inverse pas la situation. C'est à ceux qui pensent qu'une théorie rejetée est valide, de le démontrer scientifiquement aux autres scientifiques et ce n'est pas à L.S. de te convaincre de l'invalidité de la théorie du Barycentre, étant donné que la littérature revue l'a déjà fait en ne la retenant pas (il n'y a pas que L.S. qui rejette des documents !) La science ne se soucie pas que tu (que je) l'approuves ou non sans aucune démonstration !

Si certains n'arrivent pas à voir la différence de travail de fond avant de sortir une courbe, entre un L.S. et des bidochons comme nous, c'est pour moi tout simplement incroyable et encore plus quand tu compares ton travail de graphe au sien, d'autant plus qu'il attire régulièrement l'attention sur ce genre de pratique inutile quand ça ne colle pas à la physique admise (ceci bien entendu sans démonstrations et sans calculs de significativité).

Pour ton NB, pour la T dans les prochaines décennies, il ne fait que s'appuyer simplement sur ce que nous dit la littérature revue (lui pense en PV que la T va baisser ou stagner mais pas par rapport à l'activité solaire (Océans), mais là encore il montre qu'il respecte le processus scientifique et que sans preuves scientifiques, il ne peut pas dire le contraire. C'est toute la différence entre ceux qui tiennent compte de ce que nous dit la science et ceux qui plongent à fond dans le n'importe quoi sans se soucier de voir comment leur théorie s'articule dans l'ensemble déjà démontré)

Donc avis aux amateurs, vous avez une idée géniale, c'est un plus pour l'humanité, donc travaillez là, publiez là où il faut dans les ateliers et/ou dans les revues scientifiques concernés et on en parlera ici ! C'est dans cet ordre que ça se fait et non en imposant ses croyances comme le fait Williams (tout avis non démontré scientifiquement, n'est qu'une croyance, comme nous en avons tous, moi y compris, à un moment où à un autre, le problème c'est que certains aiment faire passer des croyances pour de la science)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci pour la réponse et les explications Christian, je note toutefois que sans Rudolf Wolf nous n'en serions pas là. Il est le premier à avoir lancé les études sur les taches solaires et le mouvement physique des planètes autour de son étoile, sans faire de calculs et demandant aux générations futures de s'en charger. Il avait uUniquement produit des observations et graphiques (voir la suite et les liens du papier de LS expliquant l'historique et son sentiment à ce sujet c'est ici pour le HS

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CP3   

De manière général , les scientifiques n' apprécient pas bien certaines règles pouvant fonctionner de manière empirique ,mais dont on ne voit pas du tout comment les expliquer . Dans certains cas , ces derniers préfèrent alors dire que c' est du hazard , même quand les corrélations sont bien établis . Généralement , ce type de truc peut etre mis au placard , puis ressortis à l' occasion .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je poursuis ici le sujet de mike sorti dans le suivi de l'activité à court-terme, qui traitait à l'origine de la possibilité ou non de forte tempête solaire dans un cycle faible comme le 24.

.

mike, le 09 janvier 2013 - 10:31 , dit :

J'avais eu tord jusqu'à présent? je crois pas non. Ton message était complètement inutile comme les précédents.

De toute façon, on verra tout cela à la fin du cycle quand on aura le graphique du maximum solaire entier

Un message qui corrigera et expliquera des erreurs scientifiques, que ce soit les miennes, les tiennes ou celles des autres, est toujours très utile, comme l'indiquent certains scientifiques qui participent aux forums/blogs du grand public :

"Expliquer la science, la méthode scientifique, corriger les erreurs et les malentendus, etc, c'est important pour la formation des générations futures."

Que toi tu refuses d'apprendre, c'est ton problème, mais au moins ceux qui cherchent sincèrement à comprendre et à apprendre, ne seront pas contaminés par ta façon irrationnelle de raisonner.

Oui tu es dans l'erreur mike sur ta façon de parler de l'activité à court-terme, des eruptions solaires, quelque soit l'issue de ce cycle et quelque soit l'intensité maxi de la plus forte tempête solaire de ce cycle, ça ne changera pas le fait que les spécialistes ont démontré avec l'étude de la variabilité à court terme et les possibilités de fortes tempêtes dans les autres cycles faibles de niveaux proches du 24, que tu mélanges activité solaire à court-terme avec celle à long terme (voir mon message précédent dans le suivi à court-terme).

Et on parle même du minimum de maunder, incroyable

Là en sortant ça dans le court-terme pour te justifier, tu confirmes et insistes encore pour mélanger une possibilité ou non de bonnes éruptions solaires dans ce cycle, avec la faiblesse de l'activité à long-terme, en nous parlant du Maunder pour noyer le poisson, alors qu'il a été montré que la force potentielle d'une éruption solaire quelconque, n'a rien à voir avec la faiblesse du maxi de cycle de ce niveau proche du 24.D'ailleurs si tu t'intéressais à autre chose qu'à une possibilité d'absence d'influence prépondérante des GES sur la tendance de fond au RC, ou de possibilité de froid, en rapport avec un soleil faiblard, tu aurais dû nous signaler que des spécialistes ont trouvé quelques raisons d'envisager l'hypothèse (ce n'est pas du tout une certitude !) que la TSI puisse être plus puissante pendant le Maunder qu'actuellement, mais ça tu ne risques pas de nous le rabacher, étant donné que ton scepticisme est tellement bloqué sur le mode "chaud", qu'il est totalement absent en mode "froid". C'est le signe de la croyance pure. les spécialistes n'ont aucune certitude sur le niveau de l'activité pendant un Maunder et pour toi il n'y a aucun doute simplement que dans ton esprit ça ne peut que produire du froid et invalider la théorie des GES.

Quelqu'un de rationnel qui n'est pas d'accord avec ce que je rapporte (je n'ai pas lu toute la science solaire revue et donc c'est certain que je peux largement me tromper et passer à côté de certains éléments), va nous indiquer simplement pourquoi ce cycle faible de type 24, ne pourra plus jamais produire de bons pics (à l'aide de ce que dit la science), alors que d'autres cycles à ce ce niveau le pouvaient, au lieu de nous dire "vous verrez à la fin du cycle", car même si par hasard, on n'observait rien de relativement puissant dans ce cycle, ce qui est tout à fait possible (ça tu ne l'entends pas, ce n'est qu'une possibilité ), ça ne changera rien à l'absence d'arguments scientifiques pour justifier tes affirmations. Il y a tous les jours des gens qui gagnent au loto ou autres, avec ou sans méthodologie, ce qui est autrement plus difficile que de tomber juste par hasard pour ton décret : " qu'il n'y aura pas/plus d'éruption forte dans un cycle faible comme le 24" vu que tu as seulement un peu plus de 1 chance/ 2 de te tromper et donc un peu moins de 1 chance / 2, soit pas mal de chances de tomber juste par pur hasard, ce qui est très facile comparé au loto. Se féliciter à la fin de ce cycle d'avoir pratiquement gagné à un pile ou face, ce n'est pas une démonstration scientifique probante de prévis justes et de méthodologie scientifiquement valide, même pour beaucoup des moins rationnels d'entre-nous...

Un lien vient d’apparaître sur le site de spaceweather et il est très important car enfin, on nous dit que la variation solaire joue bien un rôle sur la terre, il était temps que ca sorte: http://science.nasa....jan_sunclimate/

Et bien il serait temps que tu te réveilles et que tu t'aperçoives qu'ils n'ont jamais dit le contraire. Ton problème c'est que tu croies qu'ils sont en train de dire que ça change toute la science climatique, la tendance de fond à long terme, alors qu'on te parle d'expliquer des variabilités internes et locales, des circulations générales. On trouve des liens pour expliquer physiquement certaines variabilités (par exemple des surplus de Nina, sur une courte période comme actuellement). Tu n'arrives pas à comprendre que ce type de variabilité habituelle n'a pas de tendance de fond, car tu oublies quand ça t'arrange, que ce sont des cycles/ oscillations et que sur le long terme il n 'y a pas de tendance de fond, il existe des tendances à court-terme comme actuellement avec un surplus de nina, puis à d'autres moments un surplus de Nino qui font que la tendance est plate.
Bien entendu, on nous raconte encore ( mais peut être plus pour longtemps) dans une petite phrase restreinte que " la variation solaire n'est pas la cause du réchauffement de l'HN ( et non climatique encore une fois) au cours des 50 dernières années.

Tu ne perçois pas différence entre des détails que la science ne maîtrise pas, qui n'influencent pas la tendance de fond, élément principal que tu rejettes même quand ces publications te rappellent que ça ne modifie pas l'évolution de fond sur ces 50 ans :

" la variation solaire n'est pas la cause du réchauffement de l'HN au cours des 50 dernières années "

Ils n'ont pas besoin de détailler ce point, c'est admis jusqu'à preuve scientifique du contraire que l'activité solaire n'a pas pu provoquer la majorité de la hausse de ces 50 dernières années. Pour ça il aurait fallu qu'il y ait une tendance solaire INVERSE à ce qu'elle a été dans ces 50 ans. On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre, admettre une amplification solaire quand l'activité monte et la refuser quand l'activité baisse.

C'est exactement ce que tu fais en rejetant leur phrase. A la NASA ils sont cohérents, ils savent que ces détails ne peuvent pas avoir accentué, ni même généré la majorité du RC des 50 ans, pourtant toujours visible malgré la baisse de l'activité solaire dont l'effet est amplifié. Au contraire quelqu'un de rationnel comprendra qu'avec une telle amplification de la production de froid d'origine solaire, ça signifie de fait plutôt que le RC/50 ans qui est pourtant visible actuellement est d'autant sous-estimé et masqué par la baisse de l'activité solaire. Mais bon on sait que ce fait très simple est impossible à admettre, car pour toi la production de froid solaire fortement amplifiée est sensée faire monter la T, vu que c'est exactement ce qui se passe dans ces 50 ans, la T monte à long terme alors que le froid solaire est pourtant amplifié (tu viens d'admettre ce papier, donc tu admets l'amplification de froid solaire). Bizarre comme double effet kiss cool senser faire baisser la T globale, qui n'y parvient pas. Mais qu'est ce qui fait que la T monte depuis ces 50 ans, vu que ce n'est pas le soleil qui produit du froid amplifié sur cette même période ?

Enfin quoiqu'il en soit, en l'état actuel des séries de données solaires, il n'y pas de tendance dans l'activité solaire sur 300 ans, donc le soleil ne peut pas avec ou sans amplification monstrueuse modifier sur 300 ans la tendance de T. Si tu te rappelles tes cours de maths au collège, une tendance solaire à 0 même avec une amplification puissance 100 000 000, ça fera toujours une tendance nulle de chez nulle (prends ta calculatrice et vérifie le résultat de 0^ 100 000 000) ! Une tendance nulle est incapable de faire monter la T vers la fin des 300 ans, d'autant plus que sur les dernières décennies la tendance solaire à court-terme est négative, donc amplification négative qui aurait dû faire plonger de ^ 100 000 000 ta courbe de T globale.

Si dans quelques temps le travail des spécialistes de l'atelier SSN est admis, tu verras même fleurir la phrase qui va t'achever, qui dira, qu'il y a bien moins de corrélations entre la T à long terme et le soleil aussi avant ces 50 dernières années et que toutes les corrélations des publications antérieures basées sur les données biaisées sont à revoir fortement à la baisse, vu que le niveau des cycles antérieurs à 1945 a été sous-estimé d'après les travaux de l'atelier et donc la meilleure corrélation sur ces périodes antérieures s'effondre.

Mais on sent chez les scientifiques du GIEC du changement.

Si tu sens ça, c'est que tu ne sais pas lire le draft où que comme d'habitude la seule source crédible à tes yeux ce sont les commentaires du draft par tes copains, pas plus rationnels que toi, tu es bien avancé pour te faire un avis (étant donné que tu penses être capable de t'en faire un, moi perso, je suis plus bidochon que toi, je n'y arrive pas)
Et on parle même du minimum de maunder, incroyable

Je ne vois pas en quoi c'est incroyable d'envisager un Maunder, étant donné que tous les spécialistes même bien avant ta naissance, s'attendaient à ce qu'un jour ça se reproduise (dans un papier de Lockwood de 2010, cette possibilité était encore rapporté il me semble, d'après l'étude de 9000 ans d'activité solaire, avec une proba de 8% dans ces 100 ans) sans savoir précisément quand, même si plus un dernier minimum s'éloigne et plus la proba devient grande d'en voir un, c'est logique sauf pour toi. De plus cette hypothèse avait été déjà prise en compte pour vérifier son influence potentielle dans le cadre du RCA, mais bon comme tu ne supportes pas la vraie science, tu la jettes à la poubs sans la lire. Là c'est encore une hypothése qui n'est pas une certitude chez les spécialistes, il n'y a que chez des croyants comme toi que la certitude absolue est présente sans preuves scientifiques assez solides alors que ton scepticisme est hyper actif uniquement pour contredire ce qui te dérange, sur des points où il y a pourtant des preuves irréfutables (comme le fait qu'un cycle faible du niveau maxi du 24, peut très bien produire de très fortes éruptions étant donné qu'on l'a déjà observé)Tiens, toi qui fait une fixation sur l'absence de grosses tâches pour produire de bonnes éruptions, l'important n'est peut-être pas là (tu vois lui qui en connait pourtant un rayon sur le soleil, utilise le "peut-être")

lsvalgaard says:

Jim Cripwell says:

January 5, 2013 at 6:28 am

Is it unusual to have so many sunspot groups, and so little in the way of solar flares?

The groups are simple, many of them with only one spot. Flares occur in complex groups with many interacting spots. The lack of complex groups without many small spots in them may be a symptom of the Livingston & Penn effect, that has to do with losing the small spots.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai cru vaguement lire que le soleil aurait eu une petite tempête en cette fin de semaine quelqu'un a des infos ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Iefan   

J'ai cru vaguement lire que le soleil aurait eu une petite tempête en cette fin de semaine quelqu'un a des infos ?

ça se passe par là >> /topic/78042-suivi-de-lactivite-solaire-et-aurorale/page__st__720'>http://forums.infoclimat.fr/topic/78042-suivi-de-lactivite-solaire-et-aurorale/page__st__720

flowers.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cyrilleb   

The 1859 Space Weather Event Revisited: Limits of Extreme Activity

http://www.leif.org/EOS/swsv130015.pdf

Merci ChristianP pour ce lien très intéressant!

On y apprend plein de choses concernant la fameuse tempête géomagnétique de septembre 1859.

Comme tout le monde ne lit pas l'anglais, je vais en dire quelques mots.

Des scientifiques ont étudié la tempête de 1859, à partir de données issues de magnétomètres terrestres qui existaient déjà à l'époque. Ils ont pu reconstituer ce qu'il s'est passé.

Voici leur résultats:

- L'éruption aurait atteint la magnitude X45, dirigée vers la terre bien entendu.

- Lors de l'impact, le vent solaire serait monté à 1500km/s, avec un pic à 1700km/s 10h plus tard environ.

- Le Bz serait descendu à -65nT, pendant une durée assez courte (moins d'une heure)

- La densité du vent solaire serait montée à 1700 particules / cm3, une valeur totalement hors normes!

Par ailleurs, les scientifiques ont fait des comparaisons avec la tempête géomagnétique du 14 et 15 mai 1921, et ils sont arrivés à la conclusion que les 2 tempêtes avaient une intensité comparable! Pour ces 2 tempêtes, les aurores sont descendues au maximum jusqu'à des latitudes de l'ordre de 10 ou 20°, c'est à dire près de l'équateur!

Des conséquences similaires ont été observées lors de ces 2 évènements, comme des incendies dans des postes télégraphiques.

Les scientifiques estiment que la tempête de mars 1989 aurait atteint une intensité 2 fois plus faible. Pour rappel, cette tempête avait provoqué des coupures de courant au Canada.

Par ailleurs, l'éruption solaire du 4 novembre 2003 qui est la plus puissante de l'ère moderne, aurait atteint une intensité de l'ordre de X35, le capteur de GOES ayant saturé à X17. Cette éruption n'a pas eu de conséquence car elle n'était pas dirigée vers la terre.

Cet article montre que des tempêtes comme celle de 1989 ne sont peut-être pas si rares que ça... A nous de savoir s'en protéger!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cet article montre que des tempêtes comme celle de 1989 ne sont peut-être pas si rares que ça... A nous de savoir s'en protéger!

Pour le moment sur le trafic aérien je n'ai rien trouvé de spécifique, que ce soit pour les radiations en vol ou systèmes de navigation

Quand j'étais sur ce secteur d'activité, je n'ai rien vu qui y faisait référence

Quelques infos

http://www.nasa.gov/topics/aeronautics/features/airline-radiation.html#.UgcnLG1qNOA

http://www.esa-spaceweather.net/spweather/workshops/proceedings_w1/SESSION1/dyer_effects.pdf

http://www.sievert-system.org/WebMasters/en/index.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bastiien   

A Supp

 

Modifié par bastiien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.