Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

lame2

Adhérent Infoclimat
  • Posts

    1799
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

Everything posted by lame2

  1. Comme l'ont dit beaucoup d'entre vous la semaine concernée devrait être marquée par des conditions anticycloniques. Notre anticyclone servant en quelque sorte de toboggan pour propulser une belle descente froide vers l'europe de centrale et de l'est. La fin de semaine semble beaucoup plus floue, elle apparaît comme une période charnière. Il semble que les régions proche du pôle deviennent de plus en plus anticycloniques dans les tous 1ers jours de janvier (beaucoup de scénarii GEFS vont dans ce sens). De plus, le désormais célèbre diagramme de Nuuk est asez édifiant à ce sujet, il nous indique des températures largement au dessus des normes avec une fiabilité assez bonne pour le 5 février sur cette région. La porte s'ouvrirait donc pour une remontée des hauts géopotentiels vers le nord. Et c'est à partir du 6 février que que quelques scénarii de GEFS entrevoient des situations très interressants pour nous. Evidemment ce n'est qu'une possibilité parmi d'autres. Mais je ne crois pas, par exemple, à un retour rapide du flux zonal notamment à cause de l'accumulation d'air très froid (en cours et à venir) servant de barrage sur une bonne partie de l'europe du nord et centrale.
  2. Merci Yvo pour cette analyse très intéressante même si elle ne concerne que la Bretagne, la remarque de Pascalain 53 me semble effectivement complètement déplacée. J'ai une petite question de néophyte à poser aux spécialistes à propos de ce front qui traversera une partie de le nord ouest dans la nuit de mardi à mercredi: Est-ce que les modèles envisagent convenablement la vigueur de ce front? Je m'explique, la température de l'océan est actuellement plus élevée que d'habitude à pareil époque, les contrastes de températures ne seront donc t-ils pas de nature à le rendre plus étendu et plus actif?
  3. L'existence d'une éventuelle goutte froide sera un des éléments déterminants pour que ce coup de froid prenne de l'intensité et soit humide. Sa position sera également un élément déterminant pour espérer voir la neige tomber sur l'héxagone. J'ai alors 2 questions pour les spécialistes: 1- N'a t-on pas toutes les chances de la voir naître sur la méditerrannée plutôt que sur l'Espagne étant donnée la température très douce de la mer actuellement? 2- La vigueur de cette goutte froide peut-elle être sous-estimée par les modèles (du fait à nouveau de la température anormalement élevée de la mer pour cette saison)? Si la réponse est positive à ces 2 questions, cela permettrait de rendre plus vigoureux le flux d'est nord-est sur la France et d'éviter un effondrement trop rapide de l'anticyclone sur la France. C'est aussi ce genre de phénomène qui, selon moi, permet de parler parfois de compensation en météo (même si beaucoup ne croient pas en cette notion): ce serait entre autre grâce à l'énergie accumulée du fait de l'extrême douceur des semaines passées que la situation changerait radicalement notamment grâce à cette fameuse goutte froide. Merci d'avance de votre éclairage et soyez indulgent avec moi, je débute...
×
×
  • Create New...