Vincent_L

Contributeur & modérateur
  • Compteur de contenus

    10 170
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    1

1 abonné

À propos de Vincent_L

  • Rang
    Perturbation tempérée
  • Date de naissance 28/01/1979

Personal Information

  • Lieu
    Nîmes (30) secteur Ouest (Pompidou / Jaurès). Alt : 50 m.
  • Site web
    http://vincentlhermet.blogspot.fr/

Visiteurs récents du profil

772 visualisations du profil
  1. Oui, record du réseau AEMET en effet.
  2. Nouveau record absolu espagnol tout de même ! Effaçant les 47.2°C de Murcia en 1994.
  3. Merci à vous... Pour l'instant je reste sur ma faim, encore une sortie "ratée" (c'est à dire sans foudre capturée) hier dans les Cévennes.
  4. Ambiance pour le moins enfumée en effet à Dawson ! https://www.instagram.com/p/BWWl6QcBfHs/
  5. En complément du récit et des photos d'Albert, voici les miennes pour cette soirée du 27 juin 2017. La période de canicule que nous avons connu en juin s'est achevée avec un passage orageux assez intense en soirée du 27 juin 2017. Comme souvent dans ce genre de situation, les orages s'organisaient en fin d'après-midi dans le Sud-Ouest du pays avant de balayer le Languedoc d'Ouest en Est dans la soirée / nuit... Afin "d'assurer le coup", je partais me positionner au pied des Cévennes en début de soirée, afin d'intercepter cette ligne orageuse, sans trop d'espoir de pouvoir en tirer grand chose sur le plan de la capture d'éclairs... 20h33 : posté sur les hauteurs de Pompignan, à la frontière Gard / Hérault. Ciel chaotique et très esthétique en direction du Pic-Saint-Loup à l'approche des orages. Les premiers grondements se font entendre. 21h03 : l'orage arrive déjà, accompagné de fortes bourrasques de vent. Quasiment pas d'impacts de foudre visibles à l'avant malheureusement. Ultime capture avant d'être englouti par la pluie. Je commence à me dire que c'est râpé pour capturer la foudre : tous les impacts sont noyés, la prise de vue est impossible. Voyant que le noyau le plus actif passe en fait sur le littoral, je commence à me replier vers le Sud, prenant au passage deux jeunes auto-stoppeuses surprises par l'orage et totalement trempées... Je me rends vite compte que la foudre (si discrète à l'avant de l'orage) se montre, et d'une manière très spectaculaire, à l'arrière ! Problème : le secteur de Quissac / Carnas où je me trouve est très boisé et vallonné : dur de trouver un point de vue, je rate une grande partie du spectacle ! Je finis par m'arrêter "à l'arrache" à la première vigne offrant un semblant de panorama dégagé, à la sortie de Gailhan au Nord de Sommières. L'orage s'est déjà bien éloigné, je suis au sec à l'arrière. 21h59 : foudre sur le massif du bois des Lens. 22h07 : vue vers le Sud, sur la pointe arrière de l'orage (on distingue le ciel clair à droite de l'image). De nombreux éclairs rampants, de type "spiders" se manifestent. L'activité électrique est soutenue. On distingue un éclair extranuageux tombant au loin, à l'arrière de l'orage. 22h11 : les décharges internuageuses sont atypiques, le spectacle est incroyable. 22h14 : je cadre à nouveau vers l'Est, avec la plus belle capture de la soirée (j'aurais loupé de bien plus beaux impacts malheureusement...) 22h13 : le plafond nuageux est vraiment magnifique. L'atmosphère est pesante. Un régal pour les yeux. 22h21 : énième "spider" se diffusant sous l'enclume avec deux coups de foudre très éloignés au fond. Je reprends la route vers le Sud-Est mais je comprends vite que je ne rattraperai jamais le système orageux. 22h50 : ultime arrêt à Calvisson, pour à nouveau capturer de belles décharges rampantes accompagnant la foudre qui concerne à présent la Camargue... Très belle soirée orageuse au final, même si mon erreur de placement initiale m'a fait rater de nombreuses photos : il aurait fallu rester à proximité du littoral et non monter vers les Cévennes ! C'est ainsi, les orages ont eu le dernier mot comme souvent... Vivement les prochains ! A bientôt.
  6. Magnifique ! La 29 c'est l'impact que j'ai inexplicablement loupé : je visais la zone mais la cellule n'a pas déclenché, je ne sais toujours pas pourquoi... grrrrrr !
  7. Très belles photos, les ambiances sont terribles avec ces couleurs du couchant. Bien joué.
  8. Bien joué Albert, je me doutais qu'il y aurait du monde pour photographier la bête depuis ce spot, idéalement bien placé
  9. On a aussi la carte de risque de l'ESSL qui ne fait pas dans la dentelle :
  10. MF me parait bien optimiste en laissant l'Aude, l'Hérault, le Gard et la Lozère en jaune. Le risque d'orages violents (forte grêle, fortes intensités, phénomènes tourbillonnaires...) paraît non négligeable sur tout ces départements... A suivre, ça devrait dépoter, même si ça devrait rester assez bref.
  11. 33.2°C à 12h00 à Nîmes contre 31.8°C à la même heure hier...
  12. Il y a aussi un 39,9°C au relevé horaire de 17h00 à Uzès (30) donc 40°C possiblement dépassés ! De mémoire cette station est correcte, j'étais allé la voir mais ça date de 6-7 ans donc ça a pu se dégrader depuis.
  13. A surveiller : les minimales pour cette nuit. A Nîmes, Arome voit du 25-26°C ce qui est de l'ordre des records pour juin... On va bien dormir encore
  14. Ce qui donne un petit humidex à 44,3 (HR 38%). On devrait dépasser la Txx du 15 juin (37,5°C).
  15. Il manque 1,2°C pour le record mensuel à Sète mais on est déjà dans une valeur rare pour cette station (pour comparaison en juin 2003 c'était 34,8°C la maxi mensuelle de juin...) ! 36,6°C à Conqueyrac... Avec l'humidité assez importante c'est infernal : humidex de 42,9 à Nîmes par exemple.