Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Tendances hiver 2015-2016


Recommended Posts

Amusant de lire les prévisions de Métélafleche du 25 septembre 2015 :

http://www.meteolafleche.com/previsionssaisonnieres.html

Gros plantage pour octobre, donc inutile d'apporter le moindre crédit pour la suite.^^ même si la prévision est plutôt douce pour l'hiver.

Il faut tout de même voir que tout le monde se trompe plus ou moins parfois, aussi bien les modèles que les amateurs...

Les prévisions ne sont jamais sûr à 100% surtout les prévisions saisonnières happy.png

Williams

Link to post
Share on other sites

  • Replies 1.4k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Posted Images

Posted
Saint Leu La Foret (95), altitude 70 mètre.

Prévisions saisonnières en vidéo pour lamétéo.org !

http://www.lameteo.org/index.php/tendances-saisonnieres-video

Le mot de la fin "tendance fiable a 60% je vous prie d'en tenir compte sorcerer.gif " a comparer avec l'indice de confiance de sa prévision du 29/10/15 au 5/11/2015.

Phil

Link to post
Share on other sites

Les prévisions annoncant un zonal tout cet hiver sont complètement à coté de la plaque. On voit bien qu'on est a nouveau rentré dans une période de flux méridien qui va durer plusieurs mois

C'est juste une folie d'annoncer du flux océanique pour cet hiver. Ca va en décridibiliser un peu plus les "prévisions saisonnières".

Je remarque d'ailleurs que je n'ai jamais vu une seule tendance saisonnière se risquer a annoncer un ou deux mois avec une grosse anomalie du genre +4 degrés ou -4 degrés par rapport aux normes ou au moins un risque d'avoir une anomalie supérieur a + 1 ou -1.

Je pense qu on aura au moins un mois de l'hiver avec une très forte anomalie (négative) in férieur a -2 degrés par rapport aux normes 80/2011

Link to post
Share on other sites

Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Peut-etre au tour de l'europe d'avoir un vrai hiver, c'est pas gagné... ^^

Si l'on s'en tient à l'épisode de Nino en cours... Aussi puissant que 97/98

Le Canada et L'Europe étaient baignée de douceur....

Cette année sera intéressante à suivre pour voir l'impact de Nino .... Si on se retrouve avec une équivalence 97/98, il ne fera plus de doute que les bases de prévisions saisonnières pourrait être solide dans le futur (dans le cas d'un Nino équivalent bien entendu) wink.png

Link to post
Share on other sites

Posted
Yainville, Seine-Maritime, Normandie

Si l'on s'en tient à l'épisode de Nina en cours... Aussi puissant que 97/98

Le Canada et L'Europe étaient baignée de douceur....

Cette année sera intéressante à suivre pour voir l'impact de Nina .... Si on se retrouve avec une équivalence 97/98, il ne fera plus de doute que les bases de prévisions saisonnières pourrait être solide dans le futur (dans le cas d'un Nina équivalent bien entendu) wink.png

El Niño judd, de plus nous étions en cycle solaire 23 qui était plus fort que le 24.

Pour le moment rien est joué, la piscine d'eau froide dans l'Atlantique-Nord aura peut-être un rôle si elle perdure jusque là. A mon humble avis la cote Est du continent Américain pourrait tirer son épingle du jeu tout comme l'Europe du Nord et l'Eurasie.

Link to post
Share on other sites

Posted
Saint Leu La Foret (95), altitude 70 mètre.

Et alors ? Où est le problème ?

Le problème ? c'est le taux de fiabilité ! 60% je trouve ça énorme c'est presque plus fiable que la prévision a 15 jours qui affiche une fiabilité de 65%. C'est sur ! la méthodologie n'est la même (voir MF, SF, WF etc..)

Quel est ton taux de réussite en % durant les derniers hivers ?

j'aime bien le site de Stephane fievet qui se passionne pour la prévision saisonnière depuis 15 ans au moins ici :http://www.alertes-meteo.com/stephane/ et qui compare le résultat de ses prévisions a la réalité.

son taux de réussite doit tourner autour de 35/45%.

A MF, a l’exception de cette année ou le phénomène El Nino devrait favoriser un hiver doux : http://www.meteofrance.com/accueil/previsions-saisonnieres avec des explications technique pour étayer tout ça, voici sa tendance pour les autres hivers: faute d'éléments probants susceptibles d'influencer le climat des prochains mois, il est impossible de privilégier une hypothèse.

Taux de réussite 20% ??

Phil

Si l'on s'en tient à l'épisode de Nina en cours... Aussi puissant que 97/98

Le Canada et L'Europe étaient baignée de douceur....

Cette année sera intéressante à suivre pour voir l'impact de Nina .... Si on se retrouve avec une équivalence 97/98, il ne fera plus de doute que les bases de prévisions saisonnières pourrait être solide dans le futur (dans le cas d'un Nina équivalent bien entendu) wink.png

Tu veux dire Nino Judd 191769.gif

Phil

Link to post
Share on other sites

Posted
Saint Leu La Foret (95), altitude 70 mètre.

Une comparaison du niveau de la mer au 5 octobre entre El Nino 97-98 et l’événement en cours et la SST :

Phil

2D69EF1D00000578-0-image-a-3_1444842704904.jpg

2D69CBD400000578-0-image-a-1_1444840923931.jpg

Link to post
Share on other sites

Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

El Niño judd, de plus nous étions en cycle solaire 23 qui était plus fort que le 24.

Pour le moment rien est joué, la piscine d'eau froide dans l'Atlantique-Nord aura peut-être un rôle si elle perdure jusque là. A mon humble avis la cote Est du continent Américain pourrait tirer son épingle du jeu tout comme l'Europe du Nord et l'Eurasie.

Oups.... erreur de débutant !

Rectifié bien entendu !

Oulala !... pas réveillé ce matin

Link to post
Share on other sites

Le problème ? c'est le taux de fiabilité ! 60% je trouve ça énorme c'est presque plus fiable que la prévision a 15 jours qui affiche une fiabilité de 65%. C'est sur ! la méthodologie n'est la même (voir MF, SF, WF etc..)

Quel est ton taux de réussite en % durant les derniers hivers ?

j'aime bien le site de Stephane fievet qui se passionne pour la prévision saisonnière depuis 15 ans au moins ici :http://www.alertes-meteo.com/stephane/ et qui compare le résultat de ses prévisions a la réalité.

son taux de réussite doit tourner autour de 35/45%.

A MF, a l’exception de cette année ou le phénomène El Nino devrait favoriser un hiver doux : http://www.meteofrance.com/accueil/previsions-saisonnieres avec des explications technique pour étayer tout ça, voici sa tendance pour les autres hivers: faute d'éléments probants susceptibles d'influencer le climat des prochains mois, il est impossible de privilégier une hypothèse.

Taux de réussite 20% ??

Phil

Tu veux dire Nino Judd 191769.gif

Phil

60% non ce n'est pas terrible, ça laisse 40% de taux d'échec, pas beaucoup mieux que pile ou face. Mes taux de réussite apparaissent en première page des tendances saiso : http://www.lameteo.org/index.php/previsions-meteo/tendances-saisonnieres

On voit d'ailleurs que le mois de février est le mois de l'année le plus mal prévu ces dernières années... avec septembre (encore cette année).

Et effectivement on ne peut pas comparer les tendances de 8 à 15 jours aux tendances saiso, les méthodes de prévi étant totalement différentes.

a+

Link to post
Share on other sites

Posted
Yainville, Seine-Maritime, Normandie

C'est déjà difficile de se prêter au jeu de la prévision saisonnière Fred, vous n'avez pas à répondre de vos détracteurs, si eux mêmes sont incapable d'énumérer une tendance.

Link to post
Share on other sites

C'est déjà difficile de se prêter au jeu de la prévision saisonnière Fred, vous n'avez pas à répondre de vos détracteurs, si eux mêmes sont incapable d'énumérer une tendance.

Merci Julien.

La tendance saiso en est encore à ses balbutiements. Il est assez logique que la fiabilité soit encore discutable. On progresse lentement, mais sûrement. Et plus les années passent, plus il est possible de prendre du recul sur cette matière en apprenant de ses erreurs et en les acceptant, même si c'est parfois très frustrant ! default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

J'échoue régulièrement, mais je suis têtu, je veux apprendre et m'améliorer, donc je persévère ! default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Bonne journée

Link to post
Share on other sites

Posted
Montpellier (34), Montreuil (93) ou Ciran (37)

C'est déjà difficile de se prêter au jeu de la prévision saisonnière Fred, vous n'avez pas à répondre de vos détracteurs, si eux mêmes sont incapable d'énumérer une tendance.

Comment peut-on écrire un truc pareil! confused1.gif

Heureusement que Fred ne suit pas ton conseil, car c'est justement la réponse qu'il a fait qui est intéressante. On progresserait pas bcp si tout le monde agissait comme tu le préconises...

Link to post
Share on other sites

Tout ça pour en arriver à ce constat, les prévisions saisonnières en sont encore à ce stade : «

Quand homme blanc coupe beaucoup de bois, hiver est très froid ! »

L’ENSO ne permet pas de faire des prévisions pour l’Europe et la façade est de l’Amérique du nord, selon Cohen.

A priori le phénomène El Nino permet de faire des prévisions, mais en Europe c’est plus incertain et ce n’est pas tous les ans qu’on peut compter sur lui.

Les indices SAI (Snow Advance Index) et OPI (October Pattern Index) ne semblent plus trop faire recette cette année, alors qu’ils étaient présentés comme une révolution dans la prévision en 2011, se référer aux articles de Cohen et Riccardo. Possible que les auteurs se font un peu plus discrets, un manque de recul peut-être.

Alors que reste-t-il pour faire des prévisions saisonnières ? Suivre l’évolution du Vortex polaire ? Les indices N/AO ? Sauf que ça reste de la prévision à courte échéance ces machins.

Bref si quelqu’un connait la méthode pour savoir si jet stream sera ondulant sur l’atlantique nord, avec pour conséquences des échanges Froid/Chaud sous nos latitudes moyennes et donc de possibles descentes polaires, j’achète.^^

Sinon les prévisions copiées sur de vieux calendriers de la poste ou faites sur un coin de table après un diner bien arrosé, c’est de la rigolade.

J’ai vraiment le sentiment qu’on ne sait rien et qu’en se basant sur les statistiques, c’est peut-être encore la meilleure méthode. Il est moins hasardeux de prévoir un mois de décembre doux que de le prévoir froid. Mais si jamais il est froid, on n’aura pas avancé sur la méthode

Je ne suis pas un scientifique de formation, il y a sûrement des choses à redire sur mes propos que j’ai établi à partir d’un peu de littérature trainant sur le net. default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Ps : Mon message a été écrit avant la réponse de Fred à ses détracteurs, il ne le vise pas du tout. Je salue son travail qui ne peut qu’aller dans le bon sens contrairement à d’autres sites plus fumeux les uns que les autres.

Link to post
Share on other sites

Posted
Saint Leu La Foret (95), altitude 70 mètre.

60% non ce n'est pas terrible, ça laisse 40% de taux d'échec, pas beaucoup mieux que pile ou face. Mes taux de réussite apparaissent en première page des tendances saiso : http://www.lameteo.org/index.php/previsions-meteo/tendances-saisonnieres

On voit d'ailleurs que le mois de février est le mois de l'année le plus mal prévu ces dernières années... avec septembre (encore cette année).

Et effectivement on ne peut pas comparer les tendances de 8 à 15 jours aux tendances saiso, les méthodes de prévi étant totalement différentes.

a+

Merci ! 60% d’échec c'est pas si mauvais, maintenant en prenant uniquement la moyenne des 3 mois d'hiver la fiabilité tombe a 40%, en raison du très mauvais chiffre de février a 37%.

Phil

Link to post
Share on other sites

Je préfère le taux de réussite de Fred que celui que j'aurais si je faisais mes prévisions à partir de statistiques uniquement.

Je m'explique, si je prévois chaque année un mois de décembre doux, une première quinzaine dje janvier douce et le reste de l'hiver dans les normes ou plus froid, j'ai plus de chance de dépasser son taux de réussite.

Alors que Fred applique ou une plusieurs méthodes grâce à ses connaissances, il n'en a que plus de mérites.

Link to post
Share on other sites

Posted
Yainville, Seine-Maritime, Normandie

Comment peut-on écrire un truc pareil! confused1.gif

Heureusement que Fred ne suit pas ton conseil, car c'est justement la réponse qu'il a fait qui est intéressante. On progresserait pas bcp si tout le monde agissait comme tu le préconises...

Lorsque la critique est constructive et correctement argumentée il est normal de débattre, mais, quand ça s’apparente à du troll il vaut mieux l’ignorer.
Link to post
Share on other sites

Le problème ? c'est le taux de fiabilité ! 60% je trouve ça énorme c'est presque plus fiable que la prévision a 15 jours qui affiche une fiabilité de 65%. C'est sur ! la méthodologie n'est la même (voir MF, SF, WF etc..)

Quel est ton taux de réussite en % durant les derniers hivers ?

j'aime bien le site de Stephane fievet qui se passionne pour la prévision saisonnière depuis 15 ans au moins ici :http://www.alertes-meteo.com/stephane/ et qui compare le résultat de ses prévisions a la réalité.

son taux de réussite doit tourner autour de 35/45%.

A MF, a l’exception de cette année ou le phénomène El Nino devrait favoriser un hiver doux : http://www.meteofrance.com/accueil/previsions-saisonnieres avec des explications technique pour étayer tout ça, voici sa tendance pour les autres hivers: faute d'éléments probants susceptibles d'influencer le climat des prochains mois, il est impossible de privilégier une hypothèse.

Taux de réussite 20% ??

Phil

Tu veux dire Nino Judd 191769.gif

Phil

60 % n'est pas un taux si énorme que cela comme le dit Fred, car tant qu'on arrive pas au alentour de 75 % il y a tout de même assez de chance de se tromper. Mais quand Wilfried avait dit 50 %, soit un taux plus bas que celui de Fred, là aussi certain d'entre vous aviez dit que c'était étonnant comme taux. Si cela aurait était 40 % certain n'auraient pas hésiter à dire qu'il faudrait voir l'inverse comme prévision

On dirait bien que la valeur du taux des prévisionnistes a toujours quelque chose qui étonne ou... certaine personne.

Puis Météo-France qui n'utilise pas des taux mais juste des indices sur 5 met des valeurs faible lors des prévisions douteuses dont 2/5 soit en taux 40% ou 3/5 un taux de 60% comme Fred...

Williams

Link to post
Share on other sites

Posted
Vertou ((Gwerzhav) ) 9 km au Sud-Est de Nantes (44)

Tout ça pour en arriver à ce constat, les prévisions saisonnières en sont encore à ce stade : «

Quand homme blanc coupe beaucoup de bois, hiver est très froid ! »

L’ENSO ne permet pas de faire des prévisions pour l’Europe et la façade est de l’Amérique du nord, selon Cohen.

A priori le phénomène El Nino permet de faire des prévisions, mais en Europe c’est plus incertain et ce n’est pas tous les ans qu’on peut compter sur lui.

Les indices SAI (Snow Advance Index) et OPI (October Pattern Index) ne semblent plus trop faire recette cette année, alors qu’ils étaient présentés comme une révolution dans la prévision en 2011, se référer aux articles de Cohen et Riccardo. Possible que les auteurs se font un peu plus discrets, un manque de recul peut-être.

Alors que reste-t-il pour faire des prévisions saisonnières ? Suivre l’évolution du Vortex polaire ? Les indices N/AO ? Sauf que ça reste de la prévision à courte échéance ces machins.

Bref si quelqu’un connait la méthode pour savoir si jet stream sera ondulant sur l’atlantique nord, avec pour conséquences des échanges Froid/Chaud sous nos latitudes moyennes et donc de possibles descentes polaires, j’achète.^^

Sinon les prévisions copiées sur de vieux calendriers de la poste ou faites sur un coin de table après un diner bien arrosé, c’est de la rigolade.

J’ai vraiment le sentiment qu’on ne sait rien et qu’en se basant sur les statistiques, c’est peut-être encore la meilleure méthode. Il est moins hasardeux de prévoir un mois de décembre doux que de le prévoir froid. Mais si jamais il est froid, on n’aura pas avancé sur la méthode

Je ne suis pas un scientifique de formation, il y a sûrement des choses à redire sur mes propos que j’ai établi à partir d’un peu de littérature trainant sur le net. wink.png

Ps : Mon message a été écrit avant la réponse de Fred à ses détracteurs, il ne le vise pas du tout. Je salue son travail qui ne peut qu’aller dans le bon sens contrairement à d’autres sites plus fumeux les uns que les autres.

Il nous reste encore la QBO, la strato et l'activité solaire.... les stats, c'est du 50/50, un peu comme le el nino en europe, la moitié du temps on a eu un hiver froid et l'autre moitié doux. M'enfin les méthodes que je viens de citer sont actuellement moins hasardeuses et plus fiable que certains modèles saisonniers.... Le pire de tous étant CFS et ceux qui le copie ( CF météo paris) ou qui triche sur leurs résultats.

En effet la SAI, l'OPI ( qui est mort) sont plus que moyens ces dernières années, m'enfin, il faut du recul avant de les jeter a la poubelle !

Pour l'instant les prévisions saisonnières les plus probables pour moi sont celles de Decker et LCM, le pire est de les critiquer sachant que les autres font bien pire ou détaillent bien moins la raison de l'extra douceur qu'ils mettent. Même si je salue toujours météolaflèche dont on connait bien la personne a perdurer dans ses tests de sa méthode, les résultats sont malheureusement pas très bon comparé à d'autres...

Le site de williams est instructif a ce niveau d'ailleurs ( sa prévision saisonnière aussi ! Pas si mauvaise qui gagne à être plus connus ici, la méthode est intéressante !).

Nul doute que novembre sera de saison a frais encore une fois vu la récurrence en place.. décembre de saison à légèrement doux, après c'est le néant mais moi je tablerais pour un janvier froid et février peut être de saison encore. Voilà ma boule de cristal... autant de chance de réussite que cfs ^^. j'ai hate de voir le résultat ( dsl pour le troll laugh.png ).

M'enfin bref , je trouve que cette année on pédale dure comparer aux autres années en effet, mais on a progresser comparer à 1970 sur le taux de réussite.. même si le zonal on l'attend toujours vu que la moitié des modèles saisonniers misent dessus. En parlant de ça d'ailleurs, puisque il y a eu débat dessus, il y a pas longtemps, l'anomalie de SST de l'atlantique Nord n'a rien avoir avec les prévisions pour moi et en est le résultat des mois passés. L'année dernière ça n'a rien fait et pourtant cette bulle froide était déjà là. Je suis très sceptique quand a sa possibilité a nous influencer les mois prochains. les posts de 14vents étaient instructifs a ce niveau d'ailleurs.

Link to post
Share on other sites

Posted
Montpellier (34), Montreuil (93) ou Ciran (37)

Puis Météo-France qui n'utilise pas des taux mais juste des indices sur 5 met des valeurs faible lors des prévisions douteuses dont 2/5 soit en taux 40% ou 3/5 un taux de 60% comme Fred...
Et non, pas du tout! Contrairement à (presque) ce que tout le monde croit à ce sujet, il est parfaitement inexact de traduire les indices x/5 par des taux de réussite en %age.

Pour la faire très simple (et si un prévi passe par là il pourra préciser) MF établit cet indice sur des groupes de scénarios, et l'indice 3/5 se traduit ainsi par "un groupe principal, deux groupes mineurs alternatifs". A 4/5, il y a un groupe principal, et un seul groupe mineur. A 1/5, 4 groupes, et plus vraiment de principal...

Link to post
Share on other sites

Il nous reste encore la QBO, la strato et l'activité solaire....

La strato n’est pas un outil pour faire des prévisions, c’est la stratosphère non ?

Et c’est kiki peut prévoir son comportement l’hiver prochain ? bah la QBO, par exemple, que j’ai omis de mentionner blushing.gif et pourtant, on en parle pas mal ici.

Si tu arrives à faire des prévisions saisonnières à l’échelle de la France avec l’activité solaire, tu me donneras la recette.^^

Link to post
Share on other sites

hop, je me lance ... pour parler de l'anomalie froide , qui était une anomalie chaude --> dec 2013

Rien de scientifique, juste des infos sur l'islande

Hiver 2010/2011 : plutôt doux, de mémoire 2 ou 3 tempêtes, rien de spectaculaire, décembre a été plus froid à Paris - le printemps ... bon y'a pas de printemps en Islande, on oublie . L'été 2011 plutôt clement, même assez sympa, on va dire "chaud" (toute proportion gardée )

Hiver 2011/2012 : pareil, plutôt considéré comme doux - Eté 2012 : "canicule" ... 20 degrés et plus tout juin juillet, pas de pluie, du jamais vu

Depuis , les hivers sont vraiment "stormy", même les gens nés ici n'en peuvent plus des tempêtes à répétition jusqu'en mai. Quant aux étés, une vraie cata, c'est à nouveau plus doudoune que tee shirt

donc rien de scientifique, juste pour dire que ça correspond avec les anomalies froide et chaude de la "piscine" comme vous l'appelez.

ceci dit, ça n'amène pas grand chose au débat et surtout rien aux prévisions -

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...