Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Tendance Hiver 2010/2011


 Share

Recommended Posts

Bonjour à tous.

On est le 1er septembre 2010, ce qui signifie que nous entrons dans le 1er jour de l'automne météorologique, on peut donc commencer à débattre sur les tendances et les prévisions de l'hiver prochain qui arrive à grand pas.

Tout d'abord, commencons à regarder les tendances au travers de certaines cartes comme CFS :

glbz700MonNorm.gif

euT2mMonNorm.gif

euSMMonNorm.gif

Si on se fie à ces cartes, la tendance serait plutôt à un hiver froid mais sans excès. Les anomalies seraient de l'ordre de -0.5°C à -1.0°C.

Une certaine récurrence c'est mis en place depuis Novembre 2009 ce qui peut laisser présager un hiver assez froid sans prendre de grand risque.

Le previsionnaire américain Joe Bastardie lui prévoit un hiver assez rigoureux sur l'Europe Occidental.

Voici divers site de previsions saisonnières ici, comme vous pouvez le constatez, les avis divergent et sont assez mitigées... :

http://www.meteolafleche.com/previsionssaisonnieres.html

http://www.alertes-meteo.com/stephane/previsions/prev/2011H.html

http://actualite.lachainemeteo.com/actualite/meteo/previsions-saisonnieres---automne..._8111_2010-03-12.php

Bien sur tout ceci est à prendre avec des pincettes, et au fil des jours nous essayeront de décortiquer tout ça, avec les réactualisations de différentes cartes prévisionelles et météorologique qui nous en apprendront certainement plus.

Voila, en espérant avoir été le plus complet possible pour ouvrir ce débat qui chaque année déchaine de plus en plus les passions default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

A vos claviers default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites

  • Replies 1.3k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Posted
Saint-Quentin-la-Poterie (30)

Un grand coucou à tous les hivernophiles, la bonne saison approche default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

CFS voit en effet une anomalie froide, un peu moins marquée sur l'année dernière globalement. Ce qu'on peut dire à cette heure, c'est que la récurrence froide de l'hiver précédent bien que moins visible, n'est pas totalement à écarter pour la suite.

Cependant, l'automne approche et c'est à ce moment-là que ça pourrait complètement changer (circulation en Atlantique différente de l'année précédent).

Bref, on croise les doigts.

Link to post
Share on other sites

L'hiver est une saison que j'apprécie particulièrement mais je suis pas hivernophile default_rolleyes.gif

Au contraire j'apprécie la belle saison c'est plus agréable mais les bonnes vague de froid neigeuse de l'hiver dernier me manque un peu. default_bored.gif

Sur ce.

La grande tendance serait pour l'instant un hiver froid et assez sec peut être accompagné de VDF sèche et intense selon certain prévisioniste.

On peut déjà retenir cette tendance froide et sèche je pense.

Les placement des centre d'action et donc la synoptique automnale seront surement un facteur déterminant.

On aurait donc un hiver peut être aussi froid que les deux précédents mais un retournement de veste n'est pas impossible cela aussi est à retenir.

Link to post
Share on other sites

Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Un grand coucou à tous les hivernophiles, la bonne saison approche default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

CFS voit en effet une anomalie froide, un peu moins marquée sur l'année dernière globalement. Ce qu'on peut dire à cette heure, c'est que la récurrence froide de l'hiver précédent bien que moins visible, n'est pas totalement à écarter pour la suite.

Cependant, l'automne approche et c'est à ce moment-là que ça pourrait complètement changer (circulation en Atlantique différente de l'année précédent).

Bref, on croise les doigts.

Welcome aux fous du froid !

Tu m'as devancé sur le sujet des circulations Atlantique...

En fait, c'est durant cet automne qu'on verra si la récurrence a les reins solide !

En effet, lors de ce changement de saison, les grands changements de circulations s'opèrent inévitablement pour amorcer la direction logique des synoptiques dites classique d'automne et hiver.

Il faudra dans un premier temps voir si le développement de Mike se confirme, c'est à dire un Stratwarming précoce qui avait présagé les descentes froide de l'hiver dernier.

Ce sera en fonction des remontées chaudes et de leur puissance qu'on se fera une idée des possibles descentes froide mais aussi le maintient ou non de l'éclatement du vortex polaire.

Pour l'heure, avec ce qu'on a pu observer cet été en Russie, il semblerait que nous nous dirigeons vers un "bis répetita" de l'hiver dernier (sauf chamboulement de la circulation cet automne).

De plus, il faut prendre en compte l'activité solaire qui est loin d'être à son maximum mais aussi la Nina qui va certainement avoir de l'influence sur les précipitations.

La logique voudrait tout de même un régime sec mais... qui dit sec en hiver pour la France, dit aussi persistance d'un flux plus continental donc plus froid.

Dans un premier temps, observons déjà la constitution du frigo polaire...

Affaire à suivre.

Link to post
Share on other sites

Posted
Naillat, 360m, 23

Dire qu'un retournement de veste est possible pour une période située entre le 01/12/10 et le 01/03/11 début septembre ça tient du scoop!

Par ailleurs et d'après le constat de la permanence de l'éclatement actuel du vortex polaire ( il n'y a qu'à regarder l'anticyclone prévu dans les jours à venir sur le nord canadien et l'Alaska )j'aimerais qu'on m'explique deux choses compte tenu que ce vortex est un des éléments qui influence nos hivers par la fréquence, la durée et l'intensité des descentes froides:

-Quels facteurs influencent l'éclatement du vortex

-Quels sont ceux qui favorisent sa re formation

Je pose cette question car si l'automne voit une configuration plus classique se mettre en place avec un bon vieux flux zonal, il se pourrait que le vortex se reprenne son activité habituelle, non?

Link to post
Share on other sites

Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Dire qu'un retournement de veste est possible pour une période située entre le 01/12/10 et le 01/03/11 début septembre ça tient du scoop!

Par ailleurs et d'après le constat de la permanence de l'éclatement actuel du vortex polaire ( il n'y a qu'à regarder l'anticyclone prévu dans les jours à venir sur le nord canadien et l'Alaska )j'aimerais qu'on m'explique deux choses compte tenu que ce vortex est un des éléments qui influence nos hivers par la fréquence, la durée et l'intensité des descentes froides:

-Quels facteurs influencent l'éclatement du vortex

-Quels sont ceux qui favorisent sa re formation

Je pose cette question car si l'automne voit une configuration plus classique se mettre en place avec un bon vieux flux zonal, il se pourrait que le vortex se reprenne son activité habituelle, non?

L'éclatement du vortex est principalement dû aux remontées douces vers le pôle.

Par contre, le vortex peut très vite se reconcentrer mais ce ne sera pas en fonction d'une situation classique d'automne chez nous qui influera ce changement. Les remontées chaudes peuvent se faire par la Russie par exemple et éclater le vortex.

Par contre, même un vortex éclaté ne signifie pas un hiver froid pour autant !

C'est seulement un signal favorable à un hiver plus froid mais faut t'il que les flux soit favorable pour permettre aux descentes froide d'être sur notre trajectoire et ça... c'est en effet un grand mystère.

Link to post
Share on other sites

Posted
Naillat, 360m, 23

L'éclatement du vortex est principalement dû aux remontées douces vers le pôle.

Par contre, le vortex peut très vite se reconcentrer mais ce ne sera pas en fonction d'une situation classique d'automne chez nous qui influera ce changement. Les remontées chaudes peuvent se faire par la Russie par exemple et éclater le vortex.

Par contre, même un vortex éclaté ne signifie pas un hiver froid pour autant !

C'est seulement un signal favorable à un hiver plus froid mais faut t'il que les flux soit favorable pour permettre aux descentes froide d'être sur notre trajectoire et ça... c'est en effet un grand mystère.

Ceci signifie qu'avec la situation actuelle les poussées chaudes que nous avons observées l'hiver dernier sur le goenland, l'ouest canadien par exemple peuvent se produire sur l'Europe occidentale et donner des hivers style 89/90, doux et secs?
Link to post
Share on other sites

L'éclatement du vortex est principalement dû aux remontées douces vers le pôle.

Par contre, le vortex peut très vite se reconcentrer mais ce ne sera pas en fonction d'une situation classique d'automne chez nous qui influera ce changement. Les remontées chaudes peuvent se faire par la Russie par exemple et éclater le vortex.

Par contre, même un vortex éclaté ne signifie pas un hiver froid pour autant !

C'est seulement un signal favorable à un hiver plus froid mais faut t'il que les flux soit favorable pour permettre aux descentes froide d'être sur notre trajectoire et ça... c'est en effet un grand mystère.

L'hiver dernier on a été servi quand même, avec quasiment 4 blocages au niveau de l'Islande ou du Groenland grace au remontée des HP vers le pole qui avait permis de jolie descente de masse d'air froide sur toute la France au point d'atteindre même le Nord du Sahara.

Cette récurrence est toujours la malgré qu'on soit en été, et ça n'a pas l'air de s'arranger, loin de la. Cette hiver je le sens vraiment bien sans faire de conclusions hatîves default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites

Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

L'hiver dernier on a été servi quand même, avec quasiment 4 blocages au niveau de l'Islande ou du Groenland grace au remontée des HP vers le pole qui avait permis de jolie descente de masse d'air froide sur toute la France au point d'atteindre même le Nord du Sahara.

Cette récurrence est toujours la malgré qu'on soit en été, et ça n'a pas l'air de s'arranger, loin de la. Cette hiver je le sens vraiment bien sans faire de conclusions hatîves default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Je ne dit pas qu'on a pas été servi Elrefay mais j'insiste sur le fait qu'il faut aussi avoir les flux favorable !

Les descentes froides qui nous on concernées en 2009/10 peuvent cette année se produire sur l'Europe de l'Est est aller jusqu'au Sud de la Grêce sans que nous en soyons affecté.

Le tout est bel et bien d'être dans la bonne trajectoire.

Link to post
Share on other sites

Je crois me rappeler que l'année dernière que mike avait parler des SST qui pouvaient influencer les courants ou plutôt favoriser le froid.

Le 26 août 2010 :

anomnight.8.26.2010.gif

Le 2 septembre 2010 :

anomnight.9.2.2010.gif

Et on peut voir qu'il y a une forte baisse des températures au niveau de l'atlantique. Donc je ne suis pas trop trop fort dessus, mais c'est plutôt bon signe ? ( Un des nombreux signes qui peuvent favoriser un hiver froid ).

Barth,

default_flowers.gifdefault_clover.gif

Link to post
Share on other sites

Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

La SST peut jouer un rôle sur le court et moyen terme je pense, il n'est pas fiable pour les prévisions saisonnière.

Il suffit d'une dépression sur l'Atlantique pour voir la SST baisser en quelques jours...

Donc, trop aléatoire je trouve.

Link to post
Share on other sites

Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Attends, la SST est un énorme tampon, elle ne réagit sûrement pas en quelques jours en plein milieu de l'océan... !

Je me suis certainement mal exprimé... En fait je veut dire par là que la SST pour l'Atlantique tout comme la mer Merditerannée peut vite évoluer... Exemple avec le mistral qui agît dans les 24/48 H sur la SST.
Link to post
Share on other sites

Je me suis certainement mal exprimé... En fait je veut dire par là que la SST pour l'Atlantique tout comme la mer Merditerannée peut vite évoluer... Exemple avec le mistral qui agît dans les 24/48 H sur la SST.

Cela est vrai près des côtes par effet d'upwelling le plus souvent, mais en dehors de ces cas particuliers et limités dans l'espace ce n'est pas le cas. D'où l'importance de la SST sur le climat à grande échelle, d'ailleurs El Niño ou La Niña sont là pour le rappeler. default_flowers.gif
Link to post
Share on other sites

La SST peut jouer un rôle sur le court et moyen terme je pense, il n'est pas fiable pour les prévisions saisonnière.

Il suffit d'une dépression sur l'Atlantique pour voir la SST baisser en quelques jours...

Donc, trop aléatoire je trouve.

Daccord, je dis juste cela, parce que l'année dernière mike avait fait une analyse dessus avec une SST frais ou froide en fin août = hiver frais à froid. Et vice-versa.

Mais bon je pense que tu y connais plus que moi, donc je te fais confiance !

Barth,

default_flowers.gifdefault_clover.gif

Link to post
Share on other sites

Ce qu'on peut déjà noter c'est en effet le maintien d'une synoptique favorable depuis plusieurs mois déjà. Les poussées chaudes vers le pôle continuent à affluer et le vortex polaire n'a toujours pas d'aspect concentré. Maintenant, nous sommes en été et bien entendu, cela n'a pas le même effet qu'en hiver sur nos régions. En l'état actuel des choses, les ingrédients ne seraient pas mauvais pour avoir un hiver froid. L'AA reste en Atlantique, des blocages ou tentatives de blocage se forment toujours sur les latitudes nordiques donc grosso-modo la situation n'a pas changé. En hiver, il faut rajouter une activité dépressionnaire florissante qui augure des remontées chaudes plus solides aux latitudes nordiques, des anticyclones continentaux qui se forment avec l'air froid au sol...etc...

Tout cela pour dire que la situation ne bouge pas à l'échelle hémisphérique depuis la fin de l'automne dernier et qu'on se dirigerait donc vers le même scénario. Maintenant comme vous l'avez dit l'automne n'est pas passé et les changements peuvent encore intervenir. Mais... si on additionne à cela des facteurs similaires à ceux de l'hiver dernier (SST-NINA-activité solaire) on peut pencher vers une situation inchangée. Pour ce qui est du flux favorable, on est bien d'accord là-dessus Judd mais là encore il est fort à parier que même l'Europe Occidentale reste en marge de l'AA qui est fort décidé à rester en Atlantique à priori !

Link to post
Share on other sites

Tout cela pour dire que la situation ne bouge pas à l'échelle hémisphérique depuis la fin de l'automne dernier et qu'on se dirigerait donc vers le même scénario. Maintenant comme vous l'avez dit l'automne n'est pas passé et les changements peuvent encore intervenir. Mais... si on additionne à cela des facteurs similaires à ceux de l'hiver dernier (SST-NINA-activité solaire) on peut pencher vers une situation inchangée. Pour ce qui est du flux favorable, on est bien d'accord là-dessus Judd mais là encore il est fort à parier que même l'Europe Occidentale reste en marge de l'AA qui est fort décidé à rester en Atlantique à priori !

d'accord avec pas mal de choses et avec toi Run, mais le fait que la situation soit plutôt bloquée depuis un moment ca peut aussi vouloir dire que plus on avancera dans le temps, plus il y aura de chances que la circulation change...Donc c'est très compliqué ^^
Link to post
Share on other sites

d'accord avec pas mal de choses et avec toi Run, mais le fait que la situation soit plutôt bloquée depuis un moment ca peut aussi vouloir dire que plus on avancera dans le temps, plus il y aura de chances que la circulation change...

Donc c'est très compliqué ^^

En effet kéké, on peut le voir comme ça aussi ! Mais je me place plutôt sur une synoptique très globale et donc sur de vastes périodes. On a par exemple des années consécutives à flux zonal majoritairement (années 90) et d'autres années à des flux méridiens (comme dans les années 80) et depuis 1 an dirons-nous j'ai l'impression que la tendance est au retour aux flux méridiens. Après, ce n'est pas une règle absolue non plus mais prenons cela comme un indice favorable si on se place sur cette échelle de temps !
Link to post
Share on other sites

En effet kéké, on peut le voir comme ça aussi ! Mais je me place plutôt sur une synoptique très globale et donc sur de vastes périodes. On a par exemple des années consécutives à flux zonal majoritairement (années 90) et d'autres années à des flux méridiens (comme dans les années 80) et depuis 1 an dirons-nous j'ai l'impression que la tendance est au retour aux flux méridiens. Après, ce n'est pas une règle absolue non plus mais prenons cela comme un indice favorable si on se place sur cette échelle de temps !

c'est pas faux , nos deux arguments se valent finalement...d'où l'indice de confiance plus que médiocre pour la prévision saisonnière.A la fin de l'hiver dernier je pariais deja sur un hiver 2010/2011 à peu près du même acabit (pour a peu près les mêmes raisons que tu évoques)
Link to post
Share on other sites

Le run GFS à partir de 336H est somptueux avec un flux de NO qui nous amène une belle GF sur toute la France, associé à la corrélation avec une descente de masse d'air froide venue tout droit de Sibérie. Tout ça se met en place grace à cette énorme blocage de masse d'air chaud juste au dessus de la Scandivanie default_thumbup.gif

Certes c'est très loin encore, mais si la tendance se maintient dans les jours à venir, on pourrait avoir un temps franchement hivernales sur la France dans environ 2 semaines, l'hiver avant l'heure j'ai envie de dire...

La probabilité que ça se réalise est encore très faible, mais ça vaut la peine de s'attarder dessus, car ça prouve que la récurrence de l'hiver dernier est encore présente, et que c'est peut être le début d'un hiver assez précoce et rude...

Link to post
Share on other sites

En effet kéké, on peut le voir comme ça aussi ! Mais je me place plutôt sur une synoptique très globale et donc sur de vastes périodes. On a par exemple des années consécutives à flux zonal majoritairement (années 90) et d'autres années à des flux méridiens (comme dans les années 80) et depuis 1 an dirons-nous j'ai l'impression que la tendance est au retour aux flux méridiens. Après, ce n'est pas une règle absolue non plus mais prenons cela comme un indice favorable si on se place sur cette échelle de temps !

Je dirais que les flux méridiens sont revenus depuis le mois de decembre 2001 dans un premier temps, et surtout depuis le 4 janvier 2003. Les hivers suivant ont connu très peu de zonaux à part l'horrible hiver 2006/2007 (et encore c'etait + des flux de sud ouest que véritablement zonaux comme durant les annnées 90). L'hiver 2007/2008 a été dominé par une patate sur la france avec peu de neige, les hivers 2002/2003 ont vu le retour de la neige fréquente sur le pays, et du froid (janvier et fevrier 2003, puis les hivers 2003/2004, 2004/2005 tres neigeux, 2005/2006 frpoid sur le long terme et nos dux hivers derniers. On retrouve des hivers froid régulier depuis ce fameux 4 janvier 2003, les flux de nord et de nord est sont plus fréquents que dans les années 90...
Link to post
Share on other sites

Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

J'aime bien leur mois de Janvier 2011... Avec un temps humide et doux à l'Ouest et du froid sec à l'Est en raison de perturbations Atlantique mais bon.... Il faut aussi penser que les pertu Atlantique balayent le pays d'Ouest en Est dans 90% des cas... Belle précision LCM default_thumbup.gif
Link to post
Share on other sites

Posted
Naillat, 360m, 23

Si je vous suis, les périodes dominées par des flux zonaux ont des hivers globalement plus normés en terme de moyenne et donc plus prévisibles. A l'inverse lors des les périodes à flux méridien les prévisions se compliquent surtout en Europe Occidentale où en fonction du positionnement des centres d'actions nous pouvons passer du froid au chaud pour seulement 500KM, la variabilité serait donc importante.

Ceci dit, avec des positionnements adéquats et compte tenu des facteurs énoncés précédemment: nina, faiblesse de l'activité solaire, éclatement du vortex polaire, l'hiver pourrait être des plus intéressants.

Link to post
Share on other sites

F. Decker nous donne les tendances suivantes en gros :

Décembre froid et sec, avec quelques flocons, et un bon ensoleillement

Janvier doux et sec, avec des périodes de grande douceur probables dans le sud et un bon ensoleillement

Février plus froid et humide avec un risque de neige plus important.

Perso sa tendance me déplait pas. 3 mois sans hiver c'est ch****, mais un temps continuellement hivernal avec froid et neige qui bloquent tout, j'aime pas trop non plus...

Maintenant wait & see default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...