Messages recommandés

C' est tout frais !

 

59e87c07ae015_DMZYF-oWAAI29Ku.jpglarge.thumb.jpeg.e1b8be3228c89587e6ecee036c7044a9.jpeg

 

Ce qui me surprend, c'est qu'on ne parle pas beaucoup de la Pologne, par contre !

 

http://www.euractiv.fr/section/energie/news/poland-wins-bigger-coal-transition-funds-in-reformed-ets/?utm_term=Autofeed&utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#link_time=1507106679

 

EDIT: et puis la réduction de CO2 ne se résume pas uniquement à comment est produite notre électricité ( dont la plus propre est celle que l'on ne consomme pas, donc il faudra bien un jour avoir la culture de se passer de ce qui est superficiel  et qui est là surtout pour montrer à la figure des autres que l'on a réussi et de se dire "je peux y aller sans scrupule puisque c'est le nucléaire qui me fournit mon électricité !") :

 

https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/et-si-la-nature-nous-aidait-a-lutter-contre-le-changement-climatique_117460

 

Et à mon avis, ces conseils qui suivent, ça sera très dur à appliquer par certains, même ceux considérés comme faciles  :$ :

 

https://jancovici.com/changement-climatique/agir-individuellement/effectuer-sa-ba-pour-agir-contre-le-changement-climatique-quelques-ordres-de-grandeur/

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bill07   
Il y a 8 heures, bernardt60 a dit :

C' est tout frais !....

Bonsoir Bernard,

Intéressant, très intéressant ce site, il m'a permis de vérifier si je ne disais pas trop de bêtises dans mon post d'hier.

Petit tour en janvier (image des mois d'hiver) 2011 puis 2017 sur la production électrique allemande issue des différentes énergies (exprimées en Twh)

                            Janvier 2011               Janvier 2017

Hydraulique           1.58                           0.64    

Biomasse               3.04                           4.7

Eolien                    3.89                           7.95

Solaire                   0.38                           0.87

Uranium                13.54                          5.7

Gaz                        6.53                           5.58

Lignite                  12.27                         11.98

Charbon                 8.53                          12.88

Total des 3           27.34                          30.44

 En détail

https://www.energy-charts.de/energy.htm?source=all-sources&period=monthly&year=2011&month=1

https://www.energy-charts.de/energy.htm?source=all-sources&period=monthly&year=2017

Je ne m'étais pas trompé en disant que l'énergie "sale" avait ridiculement baissé, elle a même progressé pendant les mois d'hiver, mais sur une année complète la part des énergies "sales" a diminué de 2.5% entre 2011 et 2016 (290.3Twh en 2011 et 280.5Twh en 2016) on risque donc à ce rythme d'en prendre encore plein la "pipe" pendant de nombreux hivers ! Couper les sources de financement, une des solutions aux énergies sales ? certaines banques avancent dans ce sens.

Là où je voulais en venir dans mon dernier post, en évitant je l'espère un discours pro ou anti-ceci ou cela, c'est simplement pour souligner que les schémas de développement de telle ou telle énergie ne peuvent se faire sous les pressions électoraliste/lobbyiste... et sans l'intégration (pour les énergies intermittentes) d'unités de système de stockage en parallèle.

Je constate que la production allemande électrique par STEP (pompage/turbinage) n'a pas bougé d'un poil entre 2011 et 2017 entre 2 et 2.5 GW moyennés pendant les heures de substitution, ridicule vis à vis des 35 Gw des intermittentes en pointe et quid du développement de l'H2 en Europe....et du reste ?

 

Concernant le second sujet: oui, on est tous d'accord je pense: économiser, modifier nos comportements, passer à autre chose... mais quelques uns ont du mal à quitter trop rapidement l'autoroute, perso les nationales ne me rebutent pas mais je n'aime pas m'engager dans des chemins mal balisés ou des impasses ...

Reste des problèmes tout de même ardus dans la gestion future de notre patrimoine naturel. 

Les grandes forêts tropicales sont devenues émettrices de CO2, pas seulement à cause de la déforestation sauvage mais aussi par une mauvaise exploitation de celles-ci, ceci est valable pour l'exploitation de nos forêts qui peut s'avérer négative en terme de bilan CO2 suivant les méthodes de prélèvement des exploitants forestiers.

Les biocarburants (en partie) eux aussi sont une fausse bonne idée, polluer moins en urbain oui mais là encore le bilan global est pour l'instant négatif (emprise sur des terres agricoles limitées, déforestation, spoliation des terres, rendement...) j'espère que les biocarburants d'origine fossiles vont disparaître au profit de ceux issus de la biomasse dite "perdue", mais là on restera sur des volumes pas assez significatifs/besoins. Des ONG avaient récemment mis en garde sur l'utilisation de ces carburants dont les impacts sur l'environnement ne sont pas moindres que les carburants fossiles et dans le même temps l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), agence spécialisée de l'ONU, doit se pencher sur les carburants alternatifs, dans le cadre de sa contribution à la lutte contre le réchauffement climatique, elle envisage de faire passer le volume des "carburants d'aviation durables" à 2% du total des carburants du secteur en 2025 (soit 5 millions de tonnes par an), à 32% en 2040 (128 millions de tonnes par an) et à 50% en 2050 (285 millions de tonnes par an) :S

La liste est longue des chemins de traverse qui n'auraient jamais dû être empruntés.

 

Pour le troisième sujet:

Habitant la campagne, dans une maison individuelle,  à 12 km des commerces avec 400 m de dénivelé (no vélo) me voilà un sacré mauvais exemple :( ! je me rattrape un peu: en faisant mon bois, un chauffe eau solaire... et quelques bricoles de bouseux  xD

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a un truc qui me gène chez Jancovici c'est son obsession anti climatisation dans les autos.

Mes consommations les plus basses, je les relève toujours l'été alors que la clim fonctionne en permanence (je ne l'explique pas, c'est juste factuel).

Quant aux gaz contenus dans ces clims, il ne retourne quasiment jamais à l'atmosphère puisque qu'en cas de recharge (dues à des fuites partielles des éléments les plus fin du gaz frigorigène et les moins polluants) le vieux gaz est systématiquement récupéré et recyclé.

Quant aux 20% de surconsommation en ville, ben, oui, avec des moteurs essence, mais avec des diesel, c'est à peine 5% d'une conso qui plus est, plus faible.

Problème temporaire puisque les nouveaux gaz sont quasi inertes vis à vis des GaES (mais très inflammable).

Pour le reste, je cautionne tout ce qu'il dit, en particulier sa position sur le nucléaire.

Modifié par franckdemline

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, bill07 a dit :

Bonsoir Bernard,

Intéressant, très intéressant ce site, il m'a permis de vérifier si je ne disais pas trop de bêtises dans mon post d'hier.

Petit tour en janvier (image des mois d'hiver) 2011 puis 2017 sur la production électrique allemande issue des différentes énergies (exprimées en Twh)

                            Janvier 2011               Janvier 2017

Hydraulique           1.58                           0.64    

Biomasse               3.04                           4.7

Eolien                    3.89                           7.95

Solaire                   0.38                           0.87

Uranium                13.54                          5.7

Gaz                        6.53                           5.58

Lignite                  12.27                         11.98

Charbon                 8.53                          12.88

Total des 3           27.34                          30.44

 En détail

https://www.energy-charts.de/energy.htm?source=all-sources&period=monthly&year=2011&month=1

https://www.energy-charts.de/energy.htm?source=all-sources&period=monthly&year=2017

Je ne m'étais pas trompé en disant que l'énergie "sale" avait ridiculement baissé, elle a même progressé pendant les mois d'hiver, mais sur une année complète la part des énergies "sales" a diminué de 2.5% entre 2011 et 2016 (290.3Twh en 2011 et 280.5Twh en 2016) on risque donc à ce rythme d'en prendre encore plein la "pipe" pendant de nombreux hivers ! Couper les sources de financement, une des solutions aux énergies sales ? certaines banques avancent dans ce sens.

Là où je voulais en venir dans mon dernier post, en évitant je l'espère un discours pro ou anti-ceci ou cela, c'est simplement pour souligner que les schémas de développement de telle ou telle énergie ne peuvent se faire sous les pressions électoraliste/lobbyiste... et sans l'intégration (pour les énergies intermittentes) d'unités de système de stockage en parallèle.

Je constate que la production allemande électrique par STEP (pompage/turbinage) n'a pas bougé d'un poil entre 2011 et 2017 entre 2 et 2.5 GW moyennés pendant les heures de substitution, ridicule vis à vis des 35 Gw des intermittentes en pointe et quid du développement de l'H2 en Europe....et du reste ?

 

Concernant le second sujet: oui, on est tous d'accord je pense: économiser, modifier nos comportements, passer à autre chose... mais quelques uns ont du mal à quitter trop rapidement l'autoroute, perso les nationales ne me rebutent pas mais je n'aime pas m'engager dans des chemins mal balisés ou des impasses ...

Reste des problèmes tout de même ardus dans la gestion future de notre patrimoine naturel. 

Les grandes forêts tropicales sont devenues émettrices de CO2, pas seulement à cause de la déforestation sauvage mais aussi par une mauvaise exploitation de celles-ci, ceci est valable pour l'exploitation de nos forêts qui peut s'avérer négative en terme de bilan CO2 suivant les méthodes de prélèvement des exploitants forestiers.

Les biocarburants (en partie) eux aussi sont une fausse bonne idée, polluer moins en urbain oui mais là encore le bilan global est pour l'instant négatif (emprise sur des terres agricoles limitées, déforestation, spoliation des terres, rendement...) j'espère que les biocarburants d'origine fossiles vont disparaître au profit de ceux issus de la biomasse dite "perdue", mais là on restera sur des volumes pas assez significatifs/besoins. Des ONG avaient récemment mis en garde sur l'utilisation de ces carburants dont les impacts sur l'environnement ne sont pas moindres que les carburants fossiles et dans le même temps l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), agence spécialisée de l'ONU, doit se pencher sur les carburants alternatifs, dans le cadre de sa contribution à la lutte contre le réchauffement climatique, elle envisage de faire passer le volume des "carburants d'aviation durables" à 2% du total des carburants du secteur en 2025 (soit 5 millions de tonnes par an), à 32% en 2040 (128 millions de tonnes par an) et à 50% en 2050 (285 millions de tonnes par an) :S

La liste est longue des chemins de traverse qui n'auraient jamais dû être empruntés.

 

Pour le troisième sujet:

Habitant la campagne, dans une maison individuelle,  à 12 km des commerces avec 400 m de dénivelé (no vélo) me voilà un sacré mauvais exemple :( ! je me rattrape un peu: en faisant mon bois, un chauffe eau solaire... et quelques bricoles de bouseux  xD

 Bonsoir Jean-Jacques,

 

Aucun souci là-dessus, je sais que ton discours est toujours neutre sans aucun lobbying quelconque, c'est bien pour cela que je ne perd pas une miette de tes posts très pertinents et instructifs .

 

Quand aux pressions électoralistes/lobbystes, je ne vois pas comment on pourrait s'en sortir maintenant dans ce monde globalisé, c'est pour cela que j'ai un certain pessimisme du côté des politiques ( tout étiquette confondue) pour faire appliquer les bonnes solutions .

 

Absolument de ton avis sur la fausse bonne idée des bio-carburants ! :$

 

 

  • J'aime 2
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bill07   

C'est clair, non ? ....ou sombre, c'est selon :(

Septembre: " ....Fortum lorgnait surtout sur les centrales hydroélectriques d'Uniper et ses intérêts dans des réacteurs nucléaires en Suède, et il était déjà en contact avec un partenaire susceptible de reprendre les centrales à charbon d'Uniper....

Le groupe finlandais de services aux collectivités est largement focalisé sur la production d'énergie non fossile, principalement dans les pays nordiques et la Russie. 
Fortum s'est dit prêt à payer 3,76 milliards pour reprendre les 47% d'E.ON dans Uniper."
Et ce jour, (Reuters) -" RWE est intéressé par les centrales au gaz et au charbon de son concurrent Uniper en Allemagne, en Grande-Bretagne et dans les pays du Benelux, a dit une source au fait du dossier.

Des investisseurs et des sources dans le milieu des fusions-acquisitions ont dit la semaine dernière que RWE était susceptible de racheter ces centrales à Fortum et a fait une offre d'achat à 8,05 milliards d'euros sur Uniper... 

Bien que Fortum ait dit qu'il n'avait pas l'intention de restructurer Uniper, le groupe finlandais plus intéressé par les actifs de sa cible en Suède et en Russie que par ses centrales au gaz et au charbon plus polluantes qui correspondraient mieux au profil de RWExD

Je ne pense pas que RWE lance une offre d'achat conséquente pour, à moyen terme, fermer ses futures acquisitions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.