Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 22 février au 28 février 2016, prévisions météo semaine 8


gugo
 Share

Recommended Posts

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

Oui,je signalais il y a 2 jours que cette anomalie surfant sur la crete était à surveiller mais je ne pensais pas qu'elle pourrait changer la situation synoptique à ce point là.C'est très bancale dés mardi.Une chose est certaine on reste dans un régime de dorsale Atlantique pour notre échéance

Link to post
Share on other sites

  • Replies 161
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Posted
Chambéry (Savoie, 73), 280m

Oui,je signalais il y a 2 jours que cette anomalie surfant sur la crete était à surveiller mais je ne pensais pas qu'elle pourrait changer la situation synoptique à ce point là.C'est très bancale dés mardi.Une chose est certaine on reste dans un régime de dorsale Atlantique pour notre échéance

Oui, on voit que c'est très bancal par le diagramme GEFS:graphe_ens3_jxa0.gif

EDIT en Sarthe j'ai tilte une fois parti au hand, désolé. Je mes celui de Paris plus explicite:

graphe_ens3_dpi9.gif

Link to post
Share on other sites

Posted
oyeu 38 terre froide (580M d'altitude)

bonsoir et merci de faire vivre le topic, mais quand vous postez un diagramme merci de signaler le secteur cliqué sur la carte parce que malgré que la france est petite il y a beaucoup de disparité entre est et ouest et nord et sud. merci

exemple celui de lyon redoux beaucoup plus rapide et retour du frais aussi rapide .

graphe3_1000_509_401___Lyon.gif

Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Une sacrée différence à une échéance relativement courte je trouve (encore une fois) entre le duo UKMO/Arpège Vs GFS :

Arpège 12z (très proche d'UKMO) :

537278arpegeeur0114.png

GFS 18z :

816525gfs0108.png

CEP 12z (GEM est proche de ce scénario), est le pur symbole ce soir de l'hésitation entre les deux scénarios (du genre : heu, je fais quoi moi ?) :

283002ECM1120.gif

Du côté d'Arpège et surtout d'UKMO, ça pourrait (ça ne veut pas dire que ce serait forcément le cas) évoluer plus moins facilement, vers une synoptique à caractère hivernale à plus long terme. Du côté de tous les autres modèles, l'activité dépressionnaire atlantique, continuerait d'imposer sa loi, comme depuis le début de la saison.

Il serait facile de dire que CEP pourrait tenir le bon bout (évidemment, il coupe la poire en deux), alors que dans ce cas de figure, il est délicat d'avancer quoique ce soit. Sinon, rien ne change, GFS, comme 8 fois sur 10, lorsqu'il est question de faire grimper une dorsale (un peu comme le pépé qui fait tomber son viagra dans le réservoir de la voiture dans la fameuse pub) vers les hautes latitudes, il y a forcément anguille sous roche et une dépression mal placée, prenant ses aises et inhibant toutes tentatives.

D'ailleurs sur le panel GEFS, on retrouve 2 ou 3 scénarios à la UKMO... et encore.

A suivre...

Link to post
Share on other sites

On va avoir un beau combat de titans sur l'Atlantique, je serais curieux de savoir qui passera en force ...

En début de semaine, on devrait assister à un pincement très important du vortex troposphérique, pris en tenaille d'une part par une formidable remontée douce en plein milieu de la Russie qui pourrait d'ailleurs donner des T850 >0° jusque sur les rivages de l'Arctique (exceptionnel en février !), et d'autre part par une autre remontée douce massive côté Rocheuses américaines et le nord-ouest du Canada :

[align=center]naefsnh-1-0-120_kfx0.png[/align]

[align=center] [/align]

Notez d'ailleurs comme la "mini-dorsale" Atlantique sur laquelle on spécule n'est qu'une paille comparé à ce qu'il se passe en Russie et au Canada... Côté Canada, c'est aussi une réponse à un pic de PNA+ - la PNA c'est pour le Pacifique comme la NAO en Atlantique : PNA+ = dépressions conséquentes dans le Pacifique nord et courant zonal renforcé aux latitudes moyennes du Pacifique. Ce pic de PNA+ est clairement liée d'ailleurs à la phase active de la MJO, les relations étant beaucoup plus linéaires la bas que côté Atlantique.

On remarque que du coup, la quasi-totalité des masses froides dont dispose l'Arctique se séparent plus ou moins à quantité égale sur le flanc ouest immédiat de ces deux énormes remontées de hauts géopotentiels : l'une sur l'extrême orient russe, l'autre sur l'est canadien (d'où, d'ailleurs, l'indice AO qui tire la tronche puisque le coeur froid troposphérique s'éclate en deux) :

[align=center]EDH0-120_teu5.GIF[/align]

[align=center] [/align]

[align=center] [/align]

Côté Atlantique, c'est du coup le combat de coqs entre :

- Des hauts géopotentiels très regonflés sur le sud du bassin, et qui sont prêts à faire valoir leurs prétentions plus au nord,

- Des bas géopotentiels associés à une masse d'air glaciale sur l'est canadien qui envoient des chapelets d'anomalies froides sur l'Atlantique nord en soutenant du coup l'activité dépressionnaire.

- Sachant que de toute façon le vortex troposphérique s'est tellement reconcentré côté canadien vu la claque qu'il prend en Russie centrale et vers l'Alaska, qu'il interdit toute véritable prise durable du Groenland aux hauts géopotentiels.

En Atlantique du coup qui gagnera ?

J'aurais tendance à dire un peu des deux selon le jour où on posera la question, avec tantôt des séquences où une ou deux dépressions viendront rabattre la dorsale en replaçant une séquence de flux zonal jusqu'aux portes de l'Europe, et tantôt des séquences ou les dorsale remonteront plus haut en repoussant la circulation d'anomalies basses jusqu'en Islande, ouvrant la voie à de nouvelles descentes fraîches sur l'Europe occidentale. Fraîches à défaut de froides, puisqu'il n'y a plus vraiment de froid de notre côté de l'hémisphère.

A voir cependant si on peut rejouer le coup de ce début de semaine avec un retour de NE temporaire après cut-off.

Link to post
Share on other sites

Posted
Haute Joux, Les Fourgs 1140m

Euh 13V , le VP est éclaté en 4 et c'est normal que la masse froide soit sur les deux blocs continentaux (canada et russie) ? . Pour ma part je pense au contraire de toi que ça va s'élever aussi en atlantique et se diriger vers un AP !

Si tu prends cep ou ukmo on voit surtout de bonnes ondulations et le VP scandinave bien placé, fin du mois en flux NNE? Nous sommes en période de grandes ondulations, tout est possible et quelle différence à H96 avec ukmo! Prévisions à j4 compliquées pour Europe de l'ouest default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20" />

Link to post
Share on other sites

Posted
Baurech (20km au S de Bordeaux)

Pour le moment ca hésité en du frais maussade mais pas franchement froid au doux plutot en dégradé nord/sud. Une synoptique hivernale, c'est pas pour tout de suite à priori. La chose positive c'est que pour une fois MF ne se prononce pas sur une période douce. Ils le font pratiquement depuis le début de l'hiver et forcé de constater qu'ils n'avaient plutot pas faux jusqu'à présent. Les simulations LT doivent être hésitantes !

Link to post
Share on other sites

Posted
Baurech (20km au S de Bordeaux)

Le front de lundi/mardi risque d'être bien actif avec l'air froid qui déboulera très vite en flux de nord-ouest tandis que de l'air doux remontera en surface dans un flux de sud-ouest à l'avant du front. Pour le moment les indices d'instabilité sont plutot faiblards mais il n'est pas impossible qu'entre le début et la fin du front les températures baissent considérablement (5° à 8°) en l'espace de 3 heures. Localement la neige pourrait s'inviter jusqu'en plaine de la région parisienne au nord-est en fin de front avec un iso 00° vu descendre considérablement passant de 2000m à 600/700m sur ce court laps de temps. Les fortes intensités pluviométriques devraient faire la différence et notamment au plus proche du thalweg d'altitude soit vers les frontières de l'est.

Ça ressemble aux forts contrastes thermiques qu'on peut observer lorsque les flux polaires déboulent d'un coup. Là cela sera aussi soudain que temporaire mais ça pourrait quelque peu surprendre sur un petit tiers est du pays.

Link to post
Share on other sites

Bonjour!

Les indices semblent confirmer l'accentuation de conditions hivernales à très long terme.

La semaine concernée par ce topic ménage un certain suspens concernant la nuit du lundi 22 au mardi 23: en fonction du timing de la perturbation et des régions, un saupoudrage blanc n'est pas à exclure du fait d'une chute brève mais brutale de la température!!!

http://lyon-meteo.net

Link to post
Share on other sites

Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Le front de lundi/mardi risque d'être bien actif avec l'air froid qui déboulera très vite en flux de nord-ouest tandis que de l'air doux remontera en surface dans un flux de sud-ouest à l'avant du front. Pour le moment les indices d'instabilité sont plutot faiblards mais il n'est pas impossible qu'entre le début et la fin du front les températures baissent considérablement (5° à 8°) en l'espace de 3 heures. Localement la neige pourrait s'inviter jusqu'en plaine de la région parisienne au nord-est en fin de front avec un iso 00° vu descendre considérablement passant de 2000m à 600/700m sur ce court laps de temps. Les fortes intensités pluviométriques devraient faire la différence et notamment au plus proche du thalweg d'altitude soit vers les frontières de l'est.

Ça ressemble aux forts contrastes thermiques qu'on peut observer lorsque les flux polaires déboulent d'un coup. Là cela sera aussi soudain que temporaire mais ça pourrait quelque peu surprendre sur un petit tiers est du pays.

Oui, on va surveiller les réglages fins.

Type de configuration synoptique qui peux aussi donner lieu à des orages d'air froid.

A suivre !

Link to post
Share on other sites

Posted
Meudon (92), altitude : 96 m

Attendons un peu car la visibilité est mauvaise à court terme. Comme hier, les modèles ne savent toujours pas de quelle façon gérer la dépression présente sur l'ouest Atlantique. GFS 12z ne la fait plus interagir avec les BP remontant vers le Groenland. Cette dernière resterait autonome et se propagerait vers l'Europe de l'ouest :

gfs-0-102_htz4.png

Cela se rapproche du scénario envisagé par CEP/GEM/UKMO ce matin même si le creusement parait excessif sur le modèle anglais. Par contre UKMO a été le premier à ne pas envisager la persistance de la dite dépression sur le flanc occidental de la dorsale. Il a peut être eu raison d'insister.

Link to post
Share on other sites

Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Question bizarrerie et incertitude pour lundi et mardi,Arpège n'y va pas avec le dos de la cuillère...

arpege-2-78-0_jup5.png

arpege-2-102-0_uxx6.png

Il n'y a carrément plus de dégradation du tout!reste une advection humide liée au flux et a une petite anomalie qui en remontant par la méditerranée lundi donne des précipitations sur le sud-est et neige sur les Alpes en général...on l'a pas vu venir celle-là!

arpege-1-78-0_jcu1.png

Et GFS ce soir n'en est plus très loin avec cette GF qui s'isole sur l'Atlantique(bon dieu!ukmo l'a bien anticipé)et qui maintient la dorsale faiblement anticyclonique sur le pays.

gfs-0-78_fst7.png

Un retournement complet a des échéances bien courtes,il y'avait longtemps...la prévision pour la suite de la semaine s'annonce carabinée avec des évolutions pareilles.

Link to post
Share on other sites

Posted
Haute Joux, Les Fourgs 1140m

quel coup de maitre d'ukmo! gem suit comme arpege , cep va suivre je pense

une petite dépression qui change la donne avec un cut off plus facile du coup. Il faudra voir ensuite son placement et on peut remarquer aussi les premières bulles chaudes vers le pole default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20" /> on entre dans une période radicalement différente, qui peut être favorable pour la plaine, en risque neigeux, à distance?

Link to post
Share on other sites

Posted
Meudon (92), altitude : 96 m

La synoptique proposée pourrait en effet proposer des surprises avec un risque (pour le moment faible) de conflit neigeux essentiellement sur le nord du pays. Il faudrait que la dépression s'isole et prenne une trajectoire suffisamment méridionale en se dirigeant vers le pays. On n'en était pas loin sur CEP de ce matin et encore plus proche sur GEM 12z. On devine la coulée polaire qui descend vers la GB et l'air doux plus aus sud. Situation favorable aux conflits de masses d'air. Cela met un peu de piment à la situation :

ECM1-120.GIF?00

gem-0-126.png?12

Link to post
Share on other sites

Si tu prends cep ou ukmo on voit surtout de bonnes ondulations et le VP scandinave bien placé

La question n'est pas de remettre en cause les ondulations, car sauf sacré retournement il semble acquis que l'on va assister à plusieurs tentatives de remontées de hauts géopotentiels sur l'Atlantique nord (c'était un des points de mon message). Ce que je mets en balance, c'est qu'il semble aussi acquis que le complexe canadien va continuer d'exciter la circulation zonale sur l'Atlantique nord en expédiant plusieurs anomalies basses. D'où le combat entre ces deux options.

CEP et Ukmo, pas plus que GFS ou d'autres, ne montrent pas autre chose : il y a une incertitude forte, mais :

- Aucun d'entre eux ne voit le retour d'un vrai zonal sur tout l'Atlantique parce que justement les hauts géopotentiels font trop de résistance,

- Aucun d'entre eux ne voit l'installation d'une dorsale solide et durable capable de décrocher le Groenland, tout au plus on a des séquences éphémères qui se font systématiquement rabattre au moins aux hautes latitudes car le robinet canadien ne se ferme pas

- Donc au final, l'incertitude repose sur la chronologie de ces ondulations, puisque la porte d'un "zonal plat" semble fermée et que la porte d'un blocage Atlantique l'est aussi. Je ne dit rien de plus .. et rien de moins.

On a effectivement aussi un noyau de vortex troposphérique bien placé sur la Scandinavie, mais ce que j'ai aussi mis en relief c'est qu'il ne comporte pas de réel stock d'air froid dans les basses et moyennes couches. On peut très bien avoir un retour de NE plus ou moins temporaire à l'arrière d'un décrochage comme ce qu'il s'est passé cette semaine, mais on sera invariablement condamné à la même chose que cette semaine, à savoir au final un grosse soupe à la grimace pour bien du monde (tu ne t'en est peut-être pas rendu compte à ton altitude, mais pour la grande majorité d'entre nous, la séquence du début de semaine n'a pour ainsi dire pas cassé des briques...).

Pour se donner un équivalent, voici l'exemple de ce que peut donner un vrai régime de blocage atlantique précurseur à vague de froid :

[align=center]archives-2005-2-19-0-0.png[/align]

[align=center] [/align]

Coupure complète et durable de la circulation des anomalies froides jusqu'au pôle.

Sur les modèles actuels, quels que soient les écarts, il n'y a rien de tout cela. Soit les dorsales se font décapiter à mi-hauteur par une petite anomalie balancée depuis le Labrador, c'est ce qui semble désormais inéluctable pour la tentative du début de semaine :

[align=center]gfs-0-114_fro6.png[/align]

[align=center] [/align]

[align=center]ECM1-96_cxi6.GIF[/align]

[align=center] [/align]

[align=center] [/align]

Soit la dorsale se fait plier avant d'avoir eu le temps de se relever à des latitudes intéressantes, c'est l'issue majoritaire pour la tentative de fin de semaine :

[align=center]gfs-0-198_ufi7.png[/align]

[align=center] [/align]

[align=center]ECM1-216_lzo7.GIF[/align]

Link to post
Share on other sites

Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

Globalement d'accord avec ton analyse TreizeVents,cependant je reste plus nuancé sur le scénario majoritaire que tu décris pour la dorsale de fin de semaine.Pliera,pliera pas?

gens_panel_zqa1.png

Link to post
Share on other sites

Posted
Haute Joux, Les Fourgs 1140m

oui effectivement , il faut compter sur un décalage des ondulations qui pour le coup peut se faire par intrusion d'une dépression,à l'échelle de l'Europe de l'ouest, afin de drainer le froid qui stagne sur la mer de Norvège à H84. Pour le coup, ce changement décale les ondulations trop à l'ouest, avec la version ukmo! je pense que la prévision à j3 est mauvaise, en témoigne les écarts type. On arrive à la fin de l'hiver, les amplitudes en latitude augmentent et les rouages aboutissent à des changements plus fréquents ( intersaison) dans la chronologie!!

cep voit une descente polaire froide à 144h default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20" />

Link to post
Share on other sites

Posted
Meudon (92), altitude : 96 m

CEP est très proche de GEM et confirme donc le scénario à conflit de masse d'air à 120h avec à la clé un risque de neige au nord de la Loire :

France_2016021912_pmsl_132.png

A suivre car ce n'est évidemment pas le scénario final mais cela reste à surveiller étant donné que GEM est très proche du CEP ce soir.

Link to post
Share on other sites

Posted
Haute Joux, Les Fourgs 1140m

on va l'avoir notre hiver sur cep, ça ondule avec des appuis au pole default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20" />

Link to post
Share on other sites

Posted
Chambéry (Savoie, 73), 280m

Oh dis donc CEP s'emballe très ressemblent à GEM dans un premier temps. Une fois que la première dorsale s'écroule (sans grosses conséquences pour l'instant) une seconde se forme et celle là elle est très puissante:

ECM1-192_ehu9.GIF

Link to post
Share on other sites

on va l'avoir notre hiver sur cep, ça ondule avec des appuis au pole smile.png

Youpi, on pourrait avoir -2/-4° à 850 hPa sur l'essentiel du pays après le front froid rapide de mardi/mercredi et avant la décapitation en règle de la dorsale par une anomalie envoyée depuis Terre Neuve ... Quel hiver, j'en salive d'avance ...

Link to post
Share on other sites

Posted
Saint Leu La Foret (95), altitude 70 mètre.

Youpi, on pourrait avoir -2/-4° à 850 hPa sur l'essentiel du pays après le front froid rapide de mardi/mercredi et avant la décapitation en règle de la dorsale par une anomalie envoyée depuis Terre Neuve ... Quel hiver, j'en salive d'avance ...

Ca vaut bien du -10°c -12°c a Les Fourgs a 1140 mètres a 700 hpa, par rapport a la plaine. whistling.gif

Phil

Link to post
Share on other sites

Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

On a certes une anomalie thermique en Europe de l'ouest,mais une dorsale ferait le tour de l'hémisphère qu'elle ne ramènerait de l'air froid de nulle part,c'est cuit,c'est mort,grillé et tout ce qu'on veut,l'hiver(le vrai hein) on ne l'aura plus,a moins de considérer que de la pluie froide par 5° est un temps parfaitement hivernal(ce qui est vrai mais bon)...un temps bien dégueulasse ça par contre,c'est fort possible.

ECH100-168_qvn3.GIF

Pour la montagne c'est une autre affaire,mais bon fin février quoi de plus normal.

Link to post
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...