Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

R Le Zoute

Prévisions pour le Nord-Est - Juillet 2018

Recommended Posts

Posted

Location : Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )
Il y a 1 heure, chris68 a dit :

Bah sur CEP non seulement c'est peanuts pour dimanche aussi mais y a rien non plus les jours suivants.... je commence de plus en plus à sentir un mois de juillet quasi vierge au niveau des précip' et orages pour de nombreux coins... 

 

en effet, on y va tout droit mais pour ma part ça me surprend vraiment pas. Je verrais davantage un changement en août

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Fournets-Luisans

Vers chez moi, Juillet n'est presque pas plus orageux que septembre et Juillet marque souvent une petite pause au niveau des orages.

On a souvent presque autant de chance de voir de l'orage en septembre qu'en juillet!

On peut remarquer qu'en février, la chance d'avoir de l'orage est quasi-nulle.

 

Par probabilité d'avoir de l'orage s'entend probabilité d'avoir un orage vraiment sur place (éclair à moins de 1km)

proba orage.jpg

Edited by Erkalfine
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Massif du Hohneck, 1220m
Il y a 4 heures, MATT_68 a dit :

 

Les séquences orageuses de Mai-Juin ont été trompeuses puisque ces situations étaient engendrées par la présence de gouttes froides. Aucune dégradation frontale pluvio-orageuse, et comme tu le dis cela va probablement se poursuivre un bon moment. Il faut remonter à plusieurs années pour retrouver quelconque dégradation organisée. Certains diront que c'est un hasard ou cyclique, peut-être mais rien n'est moins sur !

 

Le hasard n'a sans doute rien à voir là dedans, suffit de regarder le bordel que laissent la plupart des saisons derrière elles depuis plusieurs années, ça n'est pas cantonné qu'aux seules dégradations orageuses estivales: des mois de janvier printaniers, des mois de décembre sans une goutte d'eau, l'absence de neige ou de gelée parfois durant des semaines en plein hiver, des mois d'avril estivaux, les mois à pluviométrie record qui côtoient de très près les mois à déficit exceptionnel, des sécheresses records et des chaleurs inconnues dans les pays nordiques tout récemment encore, pour jeter un oeil un peu au-delà des frontières de notre toute petite France, etc, etc, etc...L'absence de dégradation orageuse organisée balayant une partie du pays d'ouest en est n'est qu'une des facettes de cette nouvelle anarchie généralisée désormais à toutes les saisons. Je crois même que ça pourrait devenir la norme des étés à venir finalement, si cela devait toutefois être le début d'un cycle, puisqu'on a déjà fait un premier (grand) pas dans ce sens.

  • J'aime 4
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Massif du Hohneck, 1220m

Un petit tour du côté de nos modèles matinaux, histoire de voir la façon dont on va s'ennuyer ces prochains jours ;)

Pour commencer, le raid scandinave se passe comme prévu: tout en douceur et sans précipitation(s).  24 à 25°C hier en plaine alsacienne, pour Colmar par exemple, c'est la seconde fois depuis le 26 juin que l'on passe sous les 25°C. Le résumé des dernières semaines en une seule journée: il faut un bon coup de frais en altitude pour rejoindre les normales de saison au sol, et l'humidité passagère se limite le plus souvent à la présence de nuages momentanément plus menaçants.

Ce sera sans doute le même programme aujourd'hui, d'autant plus que le cut-off allemand est désormais sur le déclin.

On le retrouvera centré à la mi-journée au-dessus de l'Allemagne:

 

180711084741231845.gif

 

Plus aucune activité à attendre sur le quadrant sud-ouest du cut-off ( comme hier essentiellement déjà), par contre, à défaut de pluie, nous serons au moins sur le côté "froid", avec en cette première partie de journée une masse d'air à 6/7°c à 1500m ( ben oui, on "s'excite" avec ce qu'on peut en ce moment...), ce qui nous vaudra, entre cette fraîcheur constitutionnelle et des passages nuageux résiduels, des maximas presque froids ( de l'ordre de 22/23, localement peut-être 24°C).

Heureusement, le coup de semonce touchera déjà à sa fin aujourd'hui-même, puisque dès le courant de l'après-midi , la masse d'air va se radoucir en altitude.

Ca ne tempèrera cependant pas encore notre nuit de jeudi, qui s'alimentera partiellement de l'air présent encore aujourd'hui en altitude pour produire des minimas tout à fait indigne d'une mi-juillet (version normales 2001/2030): pas plus de 11/13°C demain matin, pensez à rallumer les poêles!

 

On se rassure, jeudi, la poursuite de l'advection chaude en altitude devrait permettre au mercure de remonter sensiblement.

180711085912674556.gif

 

NOtre vilain cut-off allemand débarrassera le plancher devant l'arrivée d'un nouvel acteur plus performant sur la scène: j'ai nommé ( et d'ailleurs c'est finalement toujours le même depuis quelques semaines), le fameux cut-off large-ibérique, auquel on se doit de faire un ovation digne de ce nom !!! Mêmes causes, mêmes effets, creusement dépressionnaire au large de l'Espagne, tendance au soulèvement de la dorsale nord africaine à l'avant, pivotement du flux au sud-ouest, et hop, on retrouve notre temps favori des 4 dernières semaines, à savoir le ciel bleu, le soleil, l'absence de pluie, et la chaleur de fond.

A ce sujet d'ailleurs, je ne sais plus trop comment compléter la série maintenant: températures de mai en avril, températures de juin en mai, températures de juillet en juin, et maintenant qu'on est en juillet, zut, on ne peut plus dire qu'on se retrouve avec des températures d'août, puisqu'étant déjà 1 à 2°c au-dessus des normales à ce jour et, surtout, août ne pouvant de fait plus tenir la comparaison puisque juillet est le mois le plus chaud de l'année, il va falloir dire les choses autrement.

Bref, tout ça pour dire que dès jeudi, on arrêtera de rogner l'anomalie positive avec nos 23/24°C , puisque la barre des 25°c devrait être franchie de nouveau à peu près partout.

Journée lumineuse, même si quelques cumulus pourront se former essentiellement sur les reliefs aux heures chaudes, tandis que des voiles de nuages d'altitude pourraient commencer à circuler discrètement dans le ciel par le sud-ouest.

Ceci étant dit RAS.

 

RAS que l'on pourrait raisonnablement étendre à la journée de vendredi, ce n'est pas la synoptique qui le contredira:

 

180711091045576028.gif

 

Mêmes acteurs que la veille, qui perfectionnent simplement leur jeu. Concrètement, cela signifie pour nous poursuite de la hausse des géopotentiels par le sud et réchauffement en basse troposphère: on retrouve enfin l'iso 14/15°c à 850hPa par le sud en fin de journée ;).

Côté configuration, en tête de dorsale, on échappe au "pire" (iso 20/850hPa sur le sud-est du pays) avec une once d'alimentation en air océanique sur le nord du pays, résultant d'un schéma de type (vaguement) W anticyclonique.

Les modèles font interagir pour vendredi la poussée de l'air chaud par le sud sur les résidus d'air froid et passablement encore un peu humide au nord, et délivrent quelques signaux de précipitations convectives sur le nord de la France.  Le nord-est pourrait en faire partie, mais on va pas se tâter le pistil 2heures sur quelques possibles averses à 60 heures hein? ( quoique, on devrait, on devrait, par les temps qui courent...)

Sinon, pointes à 30°C localement l'après-midi en plaine, avec une bonne moyenne de 28/29 en général.

 

Bonne moyenne que l'on conservera samedi encore, malgré une alimentation désormais pleinement atlantique en altitude:

 

1807110921379263.gif

 

( et heureusement d'ailleurs, ça évitera les valeurs encore supérieures observées au sud de la Loire du coup).

Toujours ce vague schéma à flux d'W fortement anticyclonique de part les géopotentiels , même si le contour des isohypses à 500hPa laissent apparaître un talweg entre le cut-off  balte et celui au large du Portugal.

Les modèles réagissent en simulant toujours des précipitations convectives sous et à l'avant de l'axe principal de ce talweg ( soit sur le quart nord-est et les reliefs sur la moitié sud où l'environnement anticyclonique devient trop dominant).

On l'a là, la fameuse dégradation orageuse qui m'avait valu un post enflammé sur la base d'une sortie matinale de l'américain il y a quelques jours ;) Version bien édulcorée entre temps, on est d'accord ;) .

Début de journée sans doute sympathique, cumulus aux heures chaudes, puis risque d'averses ou d'orages essentiellement sur les reliefs l'après-midi. Le contour un peu cyclonique du champ de pression en altitude sur le nord-est permet d'envisager éventuellement quelques éclosions spontanées dans les plaines aussi, mais je ne miserais personnellement pas un sou dessus: avec nos basses couches asséchées par un mois sans précipitation, il faudra bien plus qu'un simple coude cyclonique mou de la chique dans un contexte de géopotentiels sinon  élevés pour générer quelque chose de consistant.

 

Quelque chose de consistant que ne nous apportera pas plus la journée de dimanche:

 

180711093228256469.gif

 

Le coude sera passé discrètement, de nuit auparavant, permettant à la rigueur tout juste le maintien des petits risques de précipitations localisées aux heures froides, mais rien de plus.

Il laissera place en journée à un pivotement du flux au NW,  toujours dans un environnement anticyclonique, à l'avant de la dorsale nord africaine qui continuera de narguer le sud de la France.

Petit "privilège" synoptique  pour le nord-est cependant: au vu de la carte nous serons le secteur de France le plus soumis à l'influence dépressionnaire ( à en juger par la courbure des isohypses à 5km). Un résidu d'air instable pourrait permettre une dernière réactivation des risques d'orages/averses diurnes. Après, que penser d'orages pris en flux de NW ou d'W?...Moi personnellement, pas grand chose, mais je veux bien me tromper cependant, la nécessité d'un ou plusieurs arrosages prenant naturellement le pas sur tout autre aspiration en ce moment.

 

Nécessité qui pourrait trouver de meilleures opportunités de concrétisation lors de la semaine prochaine, avec a priori un environnement moins anticyclonique ( pas pour autant que cela signifie absolument dépressionnaire et humide, mais bon, à défaut de pluvio remplissant à nouveau leurs fonctions de base, on se contentera dans un premier temps déjà d'une augmentation des risques de perturbation ou de précipitations).

Pas de faux espoirs, autant le dire de suite: les arrosages d'été, c'est soit le bon blocage dépressionnaire sur place pendant plusieurs jours ( ce n'est pas prévu), soit le flux d'ouest tonitruant et à même d'apporter quelques perturbations suffisamment actives ( ce n'est pas prévu et c'est ce qu'il y a de moins probable en été), soit l'alternance de dorsales et de talwegs apte à générer le passage de quelques dégradations orageuses bien portantes ( ce n'est plus vraiment un schéma à attendre lors de nos étés maintenant).

Ne me demandez pas ce qu'il reste alors pour assurer les arrosages la semaine prochaine. A part le contexte moins anticyclonique, je ne vois personnellement pour le moment rien de bien particulier sur les cartes.

Attention en tout cas à ne surtout pas se laisser aveugler par les excentricités convectives de GFS à cette échéance!

 

 

 

 

 

  • J'aime 1
  • Merci 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Ringendorf (67) Alsace (220m)

EN tout cas le Week -end s'annonce estivale pour les nombreuses animations extérieurs de prévue le 13/14 ( feux d'artifices) et maintenant le 15 au soir (finale de la coupe du monde).  Globalement très peut de risque orageux vendredi et samedi avec des températures entre 27/30°C notamment samedi et dimanche.  Cep qui encore une fois et plus réaliste que gfs ces derniers temps  lui voyant de l'activité orageuse seulement de façon isolé et sur les reliefs pour ces jours là (vendredi/samedi) et plutôt en plaine dans la nuit de dimanche à lundi mais de façon non généralisé.   

 

Et donc pour contrecarrer un peut l'analyse anti chaleur et théorie des soit disant nouvelles saisons  plus haut, je dirais ceux ci : "Malheureusement ont pourra pas profiter pleinement de l'advection douce par le sud et donc des valeurs encore plus élevés qu'aura le sud du pays, la faute à une alimentation désormais pleinement atlantique en altitude pour ce samedi…" 

Edited by Simon67

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Massif du Hohneck, 1220m
Il y a 6 heures, Ventmodéré a dit :

Bonjour,, Le Cyclone Chris  pourrait il influencer notre temps  Dimanche et lundi  ?  Dans quelles mesures?

 

A priori pas du tout, puisqu'il est prévu finir sa course dans les parages de l'Islande en début de semaine prochaine, sous forme d'une dépression bien trop molle et localisée pour influencer concrètement le temps chez nous. Les pluies lui étant associées arroseront tout juste les Iles britanniques, sous le front froid essentiellement.

Par contre, on pourrait dire qu'il contribuera plus ou moins directement à redistribuer les cartes synoptiques par la suite , en tout cas élargirait-il au moins momentanément l'éventail des possibilités, ce qui rejoint un peu ce que j'expliquais dans la prévision ce matin.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Massif du Hohneck, 1220m

Changement de synoptique générale confirmé pour la semaine prochaine.

On terminera le week-end avec le schéma déjà bien éprouvé de type basses pressions Portugal/dorsale nord africaine jusque sur le sud de la France, avec entre les deux un flux oscillant tantôt W tantôt SW, à dominante anticyclonique, puis on passe à autre chose.

Une carte de la configuration dans la nuit de samedi à dimanche illustrera parfaitement ce schéma:

 

gfs-0-60_mbq0.png

 

On y aperçoit toujours cette alimentation majoritairement atlantique pour le nord du pays, qui permet de tenir en respect l'iso 16°C et + /850hPa en le cantonnant à la seule moitié sud du pays, au-dessus de laquelle se mêlent des effluves ibériques en marge immédiate de la fournaise nord africaine.

 

Dimanche sera donc la journée de transition, ou plutôt la nuit de dimanche à lundi:

 

gfs-0-78_rnv3.png

 

En soirée l'éternel talweg/cut-off large ibérique décidera enfin de quitter son fief, qu'il aura carrément marqué de son sceau sur les 30 derniers jours, comme en témoigne la carte des géopotentiels moyens à 500hPa :

 

180713080424384458.gif

 

En circulant vers la France, tout en se rétractant légèrement vers le nord, il va entraîner l'approche d'une première dégradation, probablement orageuse compte tenu de la masse d'air présente à l'avant.

Comme dit, en dehors des reliefs pouvant être concernés par des développements orographiques aux heures chaudes, le nord-est passerait plutôt à la casserole durant la nuit de lundi, dans un contexte peut-être moins favorable que plus à l'ouest. Comptons quand même sur l'arrivée d'averses parfois orageuses par le sud-ouest, et sinon au moins de pluies bénéfiques on l'espère.

La journée de lundi mettra un point (peut-être pas final) à la synoptique des 30 derniers jours, avec un environnement généralement plus dépressionnaire par le nord.

 

gfs-0-96_lgk5.png

 

On basculera en flux d'W dépressionnaire, une synoptique absente depuis bien longtemps ( ça n'a rien d'anormal en cette saison cependant). Pas de coup de vent, de grisaille à n'en plus finir, et de pluies persistantes à craindre, on est bien sur du zonal d'été, très mou, avec des perturbations moins structurées qu'en saison froide ;)

La faiblesse du flux pourrait permettre de ne pas chasser intégralement la masse d'air instable présente la veille sur le pays, et du coup celle-ci pourrait se réactiver en journée de lundi sur le nord-est, après le premier petit passage pluvio-instable de la nuit précédente.

Peut-être des développements orageux en journée, dans une ambiance encore chaude ( on sera encore sur du 13/14°c à 1500m, soit sur des maximas proches de 30°C en plaine).

IL faudra sans doute affiner la prévision pour ce lundi, la situation semble un peu atypique, avec ce mix d'instabilité et de flux basculant à l'W.

 

On restera dans ce schéma mardi et mercredi, avec un flux orienté W toujours, mais à l'avant d'un système dépressionnaire principal sur les Iles britanniques, et dans des masses d'air potentiellement instables:

 

gfs-0-132_byo9.png

 

Toujours un peu d'instabilité disponible, un environnement dépressionnaire, avec une once de soutien dynamique, on part sur des évolutions ( gentilles) majoritairement diurnes et orographiques, avec possibilités dans les plaines aussi. De là à parler d'arrosage généralisé et efficace, par contre...

 

Pour la seconde moitié de semaine, on attendra un peu. Soit l'évolution entamée en première moitié se poursuit, soit le ciel a vraiment le diable au corps et songe déjà à une transition en retombant dans le cut-off/talweg au large du Portugal ( d'où l'histoire du point final en suspens tout à l'heure). C'était le scénario privilégié par GFS hier midi ( mais plus par le run de minuit), par le canadien actuel.

Après tout dépendra de la résistance des bas géopotentiels sur le nord de l'Europe et de leur capacité à tenir tête à un éventuel soulèvement de dorsale nord-africaine, si l'option cut-off ibérique venait à se reconcrétiser.

 

BOn, tout ça pour dire que si dans un premier temps on passe effectivement à autre chose, la question du déficit pluviométrique est loin d'être réglée, et les jours à venir, malgré toute leur bonne volonté, pourraient finalement n'accoucher que d'une souris en terme d'arrosage.

 

 

 

 

Edited by Fil67
  • J'aime 4
  • Merci 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

Si fil67 est dans les parages, qu'il aille jeter un oeil sur GFS pour le weekend prochain :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Massif du Hohneck, 1220m
il y a 8 minutes, mike a dit :

Si fil67 est dans les parages, qu'il aille jeter un oeil sur GFS pour le weekend prochain :D

 

Youpi, encore une autre dégradation orageuse virtuelle que les modèles se feront un plaisir de nous faire vivre par procuration ;)

Ca ondule bien trop fort, et c'est bien trop mobile surtout! Dans le temps ça aurait pu marcher, maintenant je n'y crois plus.

SI on devrait toutefois se retrouver avec ce jeu de cartes à une échéance plus raisonnable, ça finirait plutôt en cut-off quelque part au-dessus de l'Espagne bien avant que l'axe du talweg vienne balayer le pays tout entier d'ouest en est ;)

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )
il y a 6 minutes, Fil67 a dit :

 

Youpi, encore une autre dégradation orageuse virtuelle que les modèles se feront un plaisir de nous faire vivre par procuration ;)

Ca ondule bien trop fort, et c'est bien trop mobile surtout! Dans le temps ça aurait pu marcher, maintenant je n'y crois plus.

SI on devrait toutefois se retrouver avec ce jeu de cartes à une échéance plus raisonnable, ça finirait plutôt en cut-off quelque part au-dessus de l'Espagne bien avant que l'axe du talweg vienne balayer le pays tout entier d'ouest en est ;)

 

 

c'est juste pour la beauté des yeux car GFS  ce soir n'y va pas de main morte en nous balançant une dégradation orageuse puissante, la plus puissante depuis celle de fin juin 2012. Bien sur, elle n'aura jamais lieu de cette façon

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Massif du Hohneck, 1220m
Il y a 1 heure, mike a dit :

 

 

c'est juste pour la beauté des yeux car GFS  ce soir n'y va pas de main morte en nous balançant une dégradation orageuse puissante, la plus puissante depuis celle de fin juin 2012. Bien sur, elle n'aura jamais lieu de cette façon

 

Hmm tout comme il nous a momentanément balancé une superbe dégradation orageuse pour demain, il y a quelques jours de cela maintenant ;)

  • J'aime 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Massif du Hohneck, 1220m

Situation finalement pas trop dégueu pour aujourd'hui sur le front de l'instabilité.

Les bases sont là en tout cas, meilleures que celles prévues par le modèle lors des dernières prévisions plus haut. Pour résumer la situation, la carte de la synoptique générale pourrait déjà presque suffire à elle seule:

 

180715075255638004.gif

 

Nous aurons effectivement ce dimanche une ondulation dépressionnaire sur le nord-est. On n'ira pas chercher beaucoup de dynamisme là dedans, le flux est mou, les vents sont faibles à très faibles sur quasiment toute l'épaisseur de l'atmosphère ( peu ou pas de cisaillement de vitesse), donc peu de soulèvement dynamique ou de forte impulsion dépressionnaire à attendre.

Néanmoins, on conserve ce contour cyclonique passager en altitude, qui interagira avec une masse d'air bien instable et modérément énergique.

En l'absence d'organisation, les orages qui parviendront à se former devraient surtout apporter beaucoup de pluie, en raison de l'absence relative de vents porteurs et de la teneur en eau précipitable de la masse d'air ( jusqu'à 30mm, localement plus).  On reste plutôt sur du local cependant, même si l'environnement plutôt favorable pourra permettre à certaines cellules de se regrouper. Le tout accompagné parfois encore plus localement de chutes de grêle ( pas de grosse taille, ça manque un peu d'énergie quand même et  surtout d'organisation, mais pouvant être assez drue).

A priori, pas de grosse préférence géographique en ce qui concerne le lancement des hostilités aujourd'hui. Les modèles semblent maintenir un risque diffus, généralisé à l'ensemble du nord-est, les reliefs ne devraient pas spécialement aider à l'initiation de la convection ( à l'image de cette fin de nuit/tout début de matinée d'ailleurs, où ça a déjà pété localement, en plaine d'Alsace mais aussi côté lorrain)

 

 

Edit 13h, et bien pour me contredire, les Vosges aident grandement au déclenchement de la convection en ce moment  ;)

Edited by Fil67
  • J'aime 3
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Massif du Hohneck, 1220m

Même si tout le monde n'a pas été touché par les averses ou les orages aujourd'hui sur le nord-est, on descend déjà d'un cran demain dans ce qui est de l'étendue des zones concernées.

La synoptique se "range" un peu par rapport à aujourd'hui, et le nord-est n'est plus en ligne de mire lundi:

 

180715085237213525.gif

 

Et c'est vers le quart sud-est que ça va se passer, avec un joli talweg bien coudé en transit vers la mi-journée, générant une dégradation orageuse sur tout le pourtour méditerranéen puis les Alpes un peu plus tard, le tout filant vers le nord de l'Italie en fin de journée.

Nous, dans le nord-est, on sera situés clairement au nord de cet épisode, en marge du dynamisme apporté par le talweg méditerranéen, mais encore soumis à un régime plutôt légèrement dépressionnaire en altitude, sur le flanc sud d'un talweg en cours de retrait vers la mer du Nord au fil de la journée.

Ledit talweg n'aura pas le punch nécessaire pour délivrer un quelconque soutien dynamique, mais au moins permettra-t'il le maintien de conditions également plutôt dépressionnaires au sol.

En l'absence d'un changement de masse d'air aujourd'hui ( vu qu'on n'avait pas de vent ni de perturbation bien définie pour l'entraîner), on repart à peu près sur les mêmes ingrédients pour cette journée de lundi, à savoir une bonne instabilité de fond, et de l'énergie, même si on pèchera un peu de ce côté là par rapport à dimanche.

Le petit retrait côté synoptique fera le reste, si bien qu'on ne devrait pas avoir autant d'averses et d'orages lundi sur le nord-est. Pour le coup, le relief devrait être plus "facilement" concerné cette fois, par rapport aux plaines .

Les risques associés aux orages restent à peu près les mêmes qu'aujourd'hui, simplement plus limités et plus localisés encore, à savoir en premier lieu toujours de fortes chutes de pluie en raison de cellules convectives peu mobiles du fait de l'absence de vent soutenu sur une bonne épaisseur de l'atmosphère, les risques de grêle allant diminuant avec le petit recul des valeurs d'énergie disponible.

 

Pour mardi, on devrait assister dans un flux d'WSW au passage d'une petite dorsale anticyclonique. Elle freinera encore un peu plus l'activité convective, même si on conservera toujours une masse d'air passablement énergique et instable. Assèchement possible en basses couches, ce qui limitera du coup les départs spontanés dans les plaines, ou en limitera l'activité en tout cas.

 

Mercredi finalement, devant une poussée des géopotentiels par le sud et en tête de dorsale, le temps devrait redevenir majoritairement sec partout.

 

La suite est très floue. GFS ferait progresser un talweg par le golfe de Gascogne jeudi, apportant une dégradation orageuse pour le nord-est à partir de vendredi, mais EC retombe dans les travers de la synoptique qui s'est mise en place mi-juin: ledit talweg aurait plus facile de se lover sur le sud-ouest de l'Europe - la place est encore chaude -  laissant ainsi la situation de dorsale anticyclonique chaude et sèche se prolonger plus longtemps sur la façade Est de la France, avec à la rigueur juste une petite incartade dépressionnaire résiduelle au moment de l'isolement du talweg vers le sud-ouest.

 

Bref, on va profiter des 2 jours qui viennent, pour les amateurs d'instabilité et d'arrosages naturels, ne sait-on jamais. Notre semaine différente, entrevue initialement , risquerait en effet bien de se réduire concrètement essentiellement à ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans le pire des cas, et demain si tout va bien...Bon en tout cas, ça ne sera pas faute d'avoir prévenu mercredi dernier, que le changement de synoptique pour la semaine à venir ne serait en aucun garant d'une amélioration sur le front de la sècheresse de surface.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Massif du Hohneck, 1220m

On n'en sait pas plus ce matin sur l'évolution en seconde moitié de semaine.

GFS pour le week-end prochain (déterministe puis ensembliste):

 

gfs-0-126_ezu7.png  gens-21-1-126_cya3.png

 

Avec comme évoqué dans le point hier le passage d'un vaste talweg assez incisif sur l'ouest de l'Europe le week-end prochain, apportant de bonnes précipitations sur le nord-est ( que ce soit sous forme d'orages préfrontaux ou de pluies liées ensuite à la perturbation principale).

 

Dans le même temps, version européenne (déterministe et ensembliste de hier midi):

 

ECM1-144_wzp8.GIF   EDM1-144_zei7.GIF

 

Un déterministe qui cherche à isoler le talweg sur le golfe de Gascogne, ne laissant du coup plus qu'une simple ondulation dépressionnaire circulant sur les frontières nord-est du pays, quasiment totalement inactive.

L'ensembliste propose une version certes plus vitaminée que le déterministe, mais on devine cependant une certaine "mollesse" par rapport à l'hypothèse américaine.

 

Le  canadien se placerait ce matin plutôt du côté américain, tandis que le britannique suit à fond l'européen déterministe, avec quasiment la même carte pour samedi.

 

Mine de rien, l'enjeu est grand sur ce coup là. SI l'on jette un oeil à l'ensembliste américain, on remarquera que l'essentiel des précipitations de ces 15 prochains jours pour le nord-est serait concentré sur cet hypothétique passage perturbé autour des 20/21/22 juillet prochains:

 

graphe_ens3_msz5.gif

 

Si les scénarios déterministes européen (et britannique) venaient à se confirmer, cet intermède humide voire arrosé passerait simplement à la trappe, et il n'est pas impossible que l'on repartirait alors pour 10/15 jours de temps de nouveau très sec.

A suivre, ça commencerait à faire vraiment très très long pour les secteurs n'ayant pas pu bénéficier d'arrosages hier et en ce début de semaine.

 

 

 

 

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Fournets-Luisans

Sympa cette carte!

J'en avais déjà entendu parler; que la modélisation de la prévision des éclairs était envisagée/souhaitée.

Je n'avais néanmoins encore jamais vu que des cartes de prévision étaient déjà disponibles. Je ne sais pas ce que ça vaut...

En attendant, ECMWF prévoient quelques orages en fin de nuit et matinée sur l'Alsace et la Franche-Comté:

https://weather.us/model-charts/euro/france/lightning-density/20180717-0900z.html

 

Edited by Erkalfine

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Massif du Hohneck, 1220m
Il y a 13 heures, Erkalfine a dit :

Sympa cette carte!

J'en avais déjà entendu parler; que la modélisation de la prévision des éclairs était envisagée/souhaitée.

Je n'avais néanmoins encore jamais vu que des cartes de prévision étaient déjà disponibles. Je ne sais pas ce que ça vaut...

En attendant, ECMWF prévoient quelques orages en fin de nuit et matinée sur l'Alsace et la Franche-Comté:

https://weather.us/model-charts/euro/france/lightning-density/20180717-0900z.html

 

 

Si toutefois je comprends bien la conception de la carte, pour ce matin 7h, a priori pas grand chose vu que le modèle voit des choses qui n'existent pas à l'instant T, et ne voit pas celles qui existent par contre (orages actifs sur les rives nord de la Mer Noire, totalement absents de la carte de prévision)   :

 

180717062231597193.png   index.php?map=france

 

En tout cas, celle de droite est sans appel, pas la moindre activité orageuse constatée en ce moment sur le pays. Ca peut encore venir pour le Haut-Rhin dans l'heure qui vient néanmoins, ne soyons pas mauvaise langue.

Personnellement en tout cas, je trouve ce paramètre un peu superflu et déjà trop poussé pour un modèle à mailles larges. Ca mouline déjà suffisamment comme ça pour gérer ne serait-ce que la localisation géographique des orages ( sans parler tout simplement de leur présence ou non), si en plus ils s'attèlent maintenant à mesurer individuellement l'activité électrique de chaque cellule modélisée, ça va devenir compliqué! En espérant que GFS ne s'y mettra pas, car avec sa manie de surestimer l'activité convective, on va se retrouver avec des cartes de densité de foudroiement probablement souvent rouges ou violettes ;)

 

ON aura cependant l'occasion de suivre ça de plus près ces prochains jours peut-être; EC commençant à se ranger du côté de l'américain et les autres modèles tendant plus ou moins vers les options évolution dépressionnaire, ça devrait finalement quand même tourner à l'orage en seconde moitié de semaine, avec quelque chose de potentiellement pas trop trop brouillon entre vendredi et samedi sur le nord-est (à préciser pour les détails).

 

 

Edit:

pour en revenir à la carte de prévisions d'activité électrique d'EC, il semble performant. Quelques heures après l'échéance donnée cependant ;):

 

index.php?map=france

 

Peut-être juste un petit problème dans l'affichage des échéances ?

Edited by Fil67
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Forbach, Moselle.

C'était en effet prévu arriver mi-2018 chez l'IFS. Pour les intéressés, il y'a un article à ce sujet sur le site du centre européen. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Massif du Hohneck, 1220m

Aperçu rapide du temps pour les jours à venir.

On commence par un découpage temporel  :

 

- ce mercredi, et jeudi, conditions anticycloniques, avec une dorsale d'altitude se renforçant par le sud. Apogée jeudi en fin de journée. Masse d'air se réchauffant, mais pas exagérément finalement: on conserve en altitude une origine toujours atlantique.

- nuit de vendredi, flux pivotant au sud-ouest, et approche d'un talweg. Journée de transition vendredi, la dorsale s'éloigne vers l'Europe centrale, les influences dépressionnaires se font plus pressantes par l'ouest.

- nuit de samedi et samedi en journée, influence dépressionnaire avec le passage du talweg

- dimanche, éloignement du talweg vers l'Europe centrale, hausse des pressions par l'ouest, pivotement du flux au nord-ouest, avant le placement d'une nouvelle dorsale anticyclonique sur le pays en début de semaine prochaine.

 

De manière plus détaillée.

 

Aujourd'hui mercredi, et demain jeudi, ce sont deux belles journées majoritairement ensoleillées qui nous attendent. La masse d'air se stabilise sensiblement par rapport aux jours précédents, le soulèvement de la dorsale et la subsidence qui en découle vont plaquer au sol les restes de masse d'air instable accumulée depuis dimanche: les profils sont un peu plus humides sous 2500m, mais plus suffisamment pour entraîner des averses. Surtout, les prévisions de radiosondage laissent voir le couvercle anticyclonique qui vient bâcher tout ça entre 2500 et 3000m, sous forme d'une inversion thermique associée à une masse d'air beaucoup plus sèche.

Quelques cumulus de beau temps sur les reliefs pour ces deux journées, ça ne devrait pas aller plus loin.

Avec un iso à 1500m qui évoluera entre 12/13 et  15/16°C ( notamment vers le sud du nord-est), les maximas afficheront en moyenne 28/29°C aujourd'hui, plutôt 29/30°C demain avec des pointes possibles à 31/32°C.

On ne verra sur le nord-est pas grand chose de la dégradation orageuse qui concernera l'ouest jeudi en journée, si ce ne sont des passages nuageux temporairement plus présents en cours de nuit de vendredi, ce qui pourra nous valoir alors des minimas parfois très très doux.

 

Vendredi, ambiance devenant lourde, avec des passages nuageux tout au long de la journée, en flux de sud-ouest, et de très belles plages ensoleillées entre. La masse se déstabilisera plus franchement, et les valeurs d'énergie convective vont grimper en flèche.

Les reliefs vont sans doute de nouveau jouer leur rôle d'initiateurs de la convection, avec probablement quelques foyers orageux en cours d'après-midi.

Rapidement ensuite, le risque orageux devrait se généraliser à toutes les régions. Le risque, je précise, pas les orages à proprement parler. Un passage pluvio-orageux, voire des orages tout court, plus organisé, devrait finalement traverser le nord-est en soirée ou cours de nuit de samedi. SOn intensité et la trajectoire sont encore à préciser, mais ce pourrait être la première dégradation structurée depuis le début de la saison?

Le timing est pas top, c'est clair, mais le dynamisme et la nature de la masse d'air pourraient partiellement compenser ce désavantage.

Côté température, ambiance lourde en journée vendredi, on l'a dit, et ça pourrait bien chauffer, avec une petite poussée des iso 16/17 à 850 hPa à l'avant de la dégradation orageuse. A voir si on atteindra les 35°c cependant. Dans cette masse d'air s'humidifiant et l'apparition de la convection, le créneau sera assez restreint pour viser aussi haut.

 

Samedi, on respirera un peu mieux. NOn pas qu'un front froid apportera de l'air atlantique à nouveau tempéré, mais l'iso 15/850hPa aura quitté le devant de la scène, et, surtout, la moiteur de la veille ne sera plus qu'un mauvais souvenir. On conservera encore quelques petits restes d'instabilité, rien de méchant, ça pourrait se réactiver en journée aux heures chaudes, mais le plus gros serait passé.

 

Quelques dernières averses locales et résiduelles dimanche, dans une ambiance chaude, sans plus.

 

 

  • J'aime 3
  • Merci 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bust, Alsace Bossue dpt 67 (alt 310m)

Merci @Fil67, toujours un plaisir de lire tes prévis quasi quotidiennes.

 

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Ringendorf (67) Alsace (220m)

Pour les amateurs ou chasseurs d'orages, probablement un risque orageux présent ce vendredi et notamment en soirée et nuit de vendredi à samedi comme la cité fil plus haut. 

 

En effet après une journée de vendredi qui s'annonce très chaude (pas loin des 34/35°C grâce à l'advection chaude ( jusqu'à 18°C à 850hpa chez arpège)  à l'avant du petit talweg), le risque orageux  sera présent en soirée et nuit comme le montre arpège ou encore gfs : 

 

Arpège : 

image.png.acd77b3140ca529e19fc63eb884bf08a.pngarpege-30-69-0.png?18-12   

 

Gfs : 

Modele GFS - Carte prévisions

 

Encore pas mal d'instabilité à prévoir même jusque dans la nuit ce qui devrait permettre un bon risque orageux.  

 

Il reste encore malgré tout des différences entre modèles avec un arpège ou l'advection chaude est plus prononcée que sur gfs et idem pour le timing. 

 

A suivre sur les mailles fines c'est prochains jours à l'approche de l'échéance. 

Edited by Simon67
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bitschwiller-lès-thann (370m)

Merci à Fil pour ces analyses régulières toujours très complètes et structurées. Je n'ai rien à ajouter pour la fin de semaine puisque Fil et Simon ont tout dis.

 

J'aimerais en revanche même si je sors du topic jeter un œil vers la semaine prochaine, la chaleur pourrait cette fois frapper plus fort et de manière plus durable. C'est la vision de l'ensembliste GEFS :

 

Diagramme GEFS

 

Mais aussi de CEP :

 

Diagramme ECMWF/CEP

 

On peut avec une assez bonne fiabilité entrevoir un bon épisode de chaleur, restera à voir dans quelle mesure.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Nabor (67) - 312 m au pied du mont Ste-Odile

On est déjà dans un épisode de chaleur depuis pas mal de temps.

Donc, avec un cran au dessus, on peut parler clairement d'un risque de canicule.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Strasbourg (67) - Mertzwiller (67)
il y a 10 minutes, pvaill67 a dit :

On est déjà dans un épisode de chaleur depuis pas mal de temps.

Donc, avec un cran au dessus, on peut parler clairement d'un risque de canicule.

 

Je ne suis pas si sûr, mais c'est en pinaillant au sens du mot "canicule". Aurais-tu les seuils pour parler de canicule en Alsace?

 

EDIT : Un article qui traite de ce sujet > http://www.meteosuivialsace.fr/canicule/

En effet en terme d'intensité on pourrait y être, mais seulement 1 jour ou 2 pour le moment... or la durée est un paramètre qui entre également en compte (mais là je n'ai pas d'info).

Edited by Gawo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Massif du Hohneck, 1220m
il y a 26 minutes, MATT_68 a dit :

 

J'aimerais en revanche même si je sors du topic jeter un œil vers la semaine prochaine, la chaleur pourrait cette fois frapper plus fort et de manière plus durable. C'est la vision de l'ensembliste GEFS :

Mais aussi de CEP :

On peut avec une assez bonne fiabilité entrevoir un bon épisode de chaleur, restera à voir dans quelle mesure.

 

En effet, la chose se cristallise lentement sur les ensemblistes, mais on va dire qu'à l'image de ce que l'on connaît depuis 3 mois, ça sera dans un premier temps "gentillet" et tout en finesse ( histoire de pouvoir rivaliser avec la Scandinavie, quand même... ;) ). 

Pour le moment, pas de grosse fièvre durable à 35, mais sinon, oui, on monterait d'un cran dans la chaleur de fond: si les 30/31°c représentaient jusqu'à présent le haut de la fourchette dans une ambiance autrement souvent 27/29°C, ce seront cette fois plutôt les 33/34°C sur fond de 30/32.

Après on peut s'estimer heureux dans l'ensemble, quand on voit la surchauffe nord africaine cet été, d'en être restés là jusqu'à présent.

Le risque est là après cependant, que la moindre advection un peu plus chaude venant se greffer là dessus nous fasse renouer avec des 18/20°C à 1500m, et on tombera alors vite dans le too much ( pour le commun des mortels).

Bon, ceci étant dit, Juillet a réussi à revenir dans les clous entre temps, les excédents initiaux ont bien perdu de leur embonpoint de jeunesse, grâce à quelques journées que l'on qualifiera de fraîches ( 12/13/14 et 22/23/24).

 

Edited by Fil67

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...