Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

R Le Zoute

Prévisions pour le Nord-Est - Juillet 2018

Recommended Posts

Posted (edited)

Location : Petersbach (Alsace Bossue - 355 m).
il y a une heure, Gawo a dit :

 

Je ne suis pas si sûr, mais c'est en pinaillant au sens du mot "canicule". Aurais-tu les seuils pour parler de canicule en Alsace?

 

EDIT : Un article qui traite de ce sujet > http://www.meteosuivialsace.fr/canicule/

En effet en terme d'intensité on pourrait y être, mais seulement 1 jour ou 2 pour le moment... or la durée est un paramètre qui entre également en compte (mais là je n'ai pas d'info).

 

Hello, le site est délaissé depuis pas mal de temps (avant même que j'ai rejoint l'association en mars, l'année dernière), les informations sont ici et là périmées (par exemple pour le seuil minimale dans le Bas-Rhin).

Alors oui, une canicule, c'est une période de forte chaleur, qui se distingue évidemment par son intensité mais aussi par sa durée.

 

Le Bas-Rhin n'a plus comme les seuils 17 / 34° C mais 19 / 34° C !

Pour le Haut-Rhin, rien n'a bougé, les seuils sont de 19 / 35° C.

 

Pour l’émission d'une vigilance orange, il est important d'utiliser l'indicateur bio-météorologique noté IBM où l'IBMn est la moyenne glissante sur trois jours des températures minimales, et l'IBMx la moyenne glissante sur trois jours des températures maximales.


Exemple :  pour le Haut-Rhin imaginons qu'il fait :

1er jour : 19 / 35° C
2ème jour : 21 / 38° C
3ème jour : 18 / 33° C.
IBMn / IBMx (la moyenne pour faire simple) : 19,3 / 35,3° C => les seuils de canicule sont atteintes mais une vigilance ne sera pas forcément émise car d'autres facteurs plus ou moins aggravants entre en jeu : l'humidité, la pollution, la durée de cette chaleur, les départs en vacance,
qui augmentent la population exposée au risque, etc ...

 

En sommes, on peut parler de canicule, sans forcément être en vigilance orange canicule.

Pour la semaine prochaine, je ne me prononcerais pas encore (c'est hors topic de base) mais on peut comme le fait pvaill67, évoqué cependant un risque à ne pas écarter ou / et à ne pas sur-estimé. En attendant, comme l'évoquait Fil et Simon, avant de s'intéresser à la semaine prochaine, on va profiter d'une petite et brève parenthèse orageuse.

 

Dédicace à nos alsaciens xD:

[MODE TROLL ON]

 

image.png.e4a0c234b1e30f46ce4053c6c2f71fa3.png

 

[MODE TROLL OFF]

Edited by Le Bossue d'Alsace
  • J'aime 1
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Massif du Hohneck, 1220m
il y a 59 minutes, Le Bossue d'Alsace a dit :

Pour la semaine prochaine, je ne me prononcerais pas encore (c'est hors topic de base) mais on peut comme le fait pvaill67, évoqué cependant un risque à ne pas écarter ou / et à ne pas sur-estimé. En attendant, comme l'évoquait Fil et Simon, avant de s'intéresser à la semaine prochaine, on va profiter d'une petite et brève parenthèse orageuse.

 

Dédicace à nos alsaciens xD:

[MODE TROLL ON]

 

image.png.e4a0c234b1e30f46ce4053c6c2f71fa3.png

 

[MODE TROLL OFF]

 

Jolie la carte, Alsace hors jeu comme souvent... Même si Colmar/Sélestat/Saverne et l'ouest de l'agglomération mulhousienne ou strasbourgeoise sont curieusement dans la zone des orages potentiellement forts ;)

Quitte à vouloir, et l'intention est alors louable, étendre un risque à la base essentiellement lorrain ou franc-comtois au fossé rhénan, par simple mesure de précaution, autant le faire entièrement, jusqu'au Rhin, ou l'arrêter alors au niveau des Vosges. J'imagine mal la synoptique de vendredi soir faire une différence entre l'ouest et l'est de la plaine alsacienne en matière de probabilité d'orages ( sans faire intervenir la notion d'intensité), surtout que pour le coup, on ne sera pas du tout en flux de sud, mais plein sud-ouest, avec, on peut l'envisager, un déplacement du risque orageux d'ouest en est.

A voir.

 

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Gresswiller, à 25 km sud-ouest de Strasbourg

en même temps, on sait que Keraunos ajuste au jour le jour

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Massif du Hohneck, 1220m
Il y a 1 heure, R Le Zoute a dit :

en même temps, on sait que Keraunos ajuste au jour le jour

 

Justement, à 3 jours, c'est loin! Proposer déjà un découpage au couteau à cette échéance, faut oser quand même.

Après, il faut bien découper à moment donné, et on pourrait effectivement se poser la question pour la plupart des autres secteurs en marge eux aussi. Mais là, comme dit, d'un point de vue synoptique, les orages ne pourront pas s'arrêter à mi-chemin sur la plaine d'Alsace. Pas à ce point, pas à 3 jours.

 

Moi quand je vois les cartes suivantes ( ce n'est qu'un modèle parmi d'autres, mais il a le mérite d'élargir peut-être l'éventail des possibilités qui, à 3 jours, se doit d'être le moins restreint possible)

 

arpege-28-57-0_aqo6.png  arpege-9-57-0_lai6.png

 

arpege-46-57-0_cxr5.png  arpege-3-57-2.png?18-17

 

arpege-1-55-2_ylg4.png  nmm-40-55-0_fxw9.png

 

Je me dis que c'est tout le nord-est qui pourrait potentiellement être concerné par une dégradation orageuse. Peu importe l'intensité ici, c'est juste le zonage sur la probabilité de la dégradation qui me chiffonne.

 

Edit

Ce qui est certain orages ou pas, c'est qu'il va falloir faire le plein d'eau ce week-end. Chez EC comme chez GFS ou encore GEM, on prend le chemin de la traversée du désert ensuite...

On continue de payer au prix cher l'insolence instable et arrosée de la fin de printemps.

 

 

Edited by Fil67
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Baume-les-dames (25) 270 m.

Oui le potentiel orageux est vraiment intéressant avec l'arrivée de ce talweg pas très en forme mais pas ridicule non plus, qui devrait apporter conjointement de l'air plus frais à haute altitude tandis que basse couche de l'air humide et chaud sera advecté, au passage une méso dépression devrait se creuser pouvant aider à former des convergence, un faible courant jet devrait se positionner au dessus de tout ça, pour dynamiser un peu en cisaillant un peu.

 

On a pas vu de telles cartes depuis la folle série de mai/juin.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

Ca sent clairement la vague de chaleur et une sécheresse qui pourrait considérablement s'aggraver la semaine prochaine car ca va manquer d'orage malgré qu'on sera dans des conditions de marais barométriques à même limite tendance dépressionnaire. Mais les BC sont tellement sèches que les orages n'arriveront pas à se former dans de telles conditions. Je rappelles qu'en Juillet 1976 dans la première partie, les dégradations orageuses fuyaient littéralement le NE malgré les conditions favorables en altitude

  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Massif du Hohneck, 1220m
Il y a 7 heures, mike a dit :

Ca sent clairement la vague de chaleur et une sécheresse qui pourrait considérablement s'aggraver la semaine prochaine car ca va manquer d'orage malgré qu'on sera dans des conditions de marais barométriques à même limite tendance dépressionnaire. Mais les BC sont tellement sèches que les orages n'arriveront pas à se former dans de telles conditions. Je rappelles qu'en Juillet 1976 dans la première partie, les dégradations orageuses fuyaient littéralement le NE malgré les conditions favorables en altitude

 

Oui, on est partis pour une bonne vague de chaleur de quelques jours pour fin juillet, ça semble certain maintenant.

On verra si le retour à la norme début août est une chimère liée à l'échéance, ou une réelle volonté météorologique.

Ce sera alors quitte ou double à mon avis: soit on arrêtera effectivement là pour de bon, avec un Atlantique de nouveau en mesure de lancer ses talwegs au moins sur l'Europe occidentale (à l'image de celui du week-end qui vient), signifiant le retour à une alternance, soit par contre ça en remet une sacrée couche supplémentaire, que les modèles ne  "voient" pas pour le moment; une sorte d'apothéose estivale, avec des hauts géopotentiels persistants sur la Scandinavie/NW Russie et des talwegs qui continuent majoritairement à se casser le nez sur les littoraux atlantiques, le trait d'union entre Afrique du Nord et Europe serait vite tracé.

D'ici là, dans ce contexte et sur une base déjà bien chaude, on pourra guetter les advections à 18/20°c à 1500m. Elles sont au programme, sans surprise, à voir si elles se concrétisent au gré des scénarios et des sorties.

Beaucoup d'énergie convective et d'instabilité latente à attendre dans ces conditions sur le nord-est. Sous un joli dôme anticyclonique cependant.

L'exubérant et entre temps modèle référent en la matière, j'ai nommé GFS, ne prévoit quasiment pas de précipitations sur le centre de gravité convectif européen que sont pour lui les VOsges ;) Ca doit pouvoir donner un indice plutôt utile sur la façon dont seraient converties énergie et instabilité la semaine prochaine...

On guettera malgré tout à très court terme de petites anomalies qui parviendraient à grignoter le rebord ouest des hauts géopotentiels, permettant éventuellement de faire momentanément sauter un couvercle sinon assez bien vissé.

 

Côté sécheresse, en surface, on n'est pas mal du tout , comme l'a dit Mike. A voir, si l'arrosage du week-end suffit, on pourra passer le premier cap de fin juillet sans aggravation notable de ce côté là entre temps, sinon, l'excédent thermique à venir va encore enfoncer le clou.

Ca doit toutefois commencer à "travailler" en profondeur, progressivement, les premières restrictions en FrancheComté en sont finalement la preuve, et elles pourraient bien s'étendre ponctuellement au reste du nord-est si la synoptique ne change pas fondamentalement ( difficile d'inverser en été ce type d'évolution,  normal à la base, mais à nouveau exacerbé cette année, à moins de basculer en mode mousson)

 

 

 

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Strasbourg-centre (soir&WE) / Gresswiller (jours ouvrés)

En cartes pour la semaine prochaine qui pourrait être la plus brûlante depuis le début de l'année (quoi d'étonnant fin juillet?)

 

CEP voit le 18° à 850 hPa nous visiter pendant un petit moment 

ECM0-144.GIF?19-12

 

Ou GFS det

210-7.GIF?19-0

 

Pour l'heure dans le très haut de son ensembliste

graphe9_1000___7.76751_48.5794_Strasbour

 

Donc pour le déroulé de la semaine à venir

- jeudi et vendredi très chauds (Tx > 30° en plaine d'Alsace notamment)

- dégradation pluvio-orageuse ce WE avec des T°  plus proches des normales, mais je laisse la prévi des phénomènes à d'autres

- retour de conditions calmes mais les CEP et GFS s'opposent

                   - gonflement progressif d'un anticyclone sur la mer du Nord, alimenté par une pulsion chaude. Résultat une masse d'air très chaude (> 15° à 850 hPa) mais un flux orienté à l'est qui pourrait maintenir un ressenti tout à fait agréable (Tx autour de 30°) et aéré. 

                  - pas d'anticyclone sur la mer du Nord chez CEP et donc une alimentation venant du sud pour une masse d'air un peu plus chaude (jusqu'à 18° à 850 hPa) et des T° pouvant s'envoler (la prévi auto de Wetteronline donne dans le 34-35° dès mardi et durablement (https://www.wetteronline.de/wettertrend/kehl)

 

Edited by RomainD
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Nancy (54)

Demain, c'est davantage le sud du NE qui sera soumis aux meilleurs valeurs d'instabilité. C'est du moins la tendance ce matin, avec un AROME 0Z très moyen (en attendant le 6Z).

Il faudrait surveiller l'évolution nuageuse, car c'est fort probable que des alto se baladent dès le matin pouvant alors jouer les troubles-fêtes.

 

arome-38-33-2_ohw6.png

 

La plaine d'Alsace aurait son lot de soleil matinal, mais ce n'est qu'une question d'heures sur ce run ...

Edited by Tsab-57
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Nancy

Je n'y croyais pas trop à la fin du printemps mais on est sur les base d'un grand été...les prévisions vont dans le sens d'une fin juillet très chaude, l'excédent va poursuivre sa croissance.

 

En prenant Nancy, le bilan thermique à la moitié de l'été (pour la période de début juin jusque la seconde décade de Juillet), températures moyennes :

21,4° en 2003,

20,7° en 1976,

20,6° en 2010,

20,5° en 2015,

20,5° en 2017,

20,3° en 2018.

Pour l'instant en 6ème position sur 95 années de données.

 

En y incluant le mois de mai jusque la seconde décade de juillet, on arrive tout juste derrière 2003 :

19° en 2003,

18,7° en 2018!

 

La chaleur est d'une constance remarquable et on va passer un nouveau pallier la semaine prochaine, le mois d'août sera déterminant dans le bilan final mais cela sent clairement l'été à nouveau très chaud, rdv en septembre pour un bilan définitif.

Edited by thib91
  • J'aime 9
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Massif du Hohneck, 1220m
Il y a 2 heures, thib91 a dit :

Je n'y croyais pas trop à la fin du printemps mais on est sur les base d'un grand été...les prévisions vont dans le sens d'une fin juillet très chaude, l'excédent va poursuivre sa croissance.

 

La chaleur est d'une constance remarquable et on va passer un nouveau pallier la semaine prochaine, le mois d'août sera déterminant dans le bilan final mais cela sent clairement l'été à nouveau très chaud, rdv en septembre pour un bilan définitif.

 

TU pourras peut-être même bientôt songer à rajouter septembre dans ton bilan estival Thib : l'été par chez nous arrivera un jour à se terminer fin septembre pour de bon, avec des valeurs qui se rapprochent lentement de celles d'un mois de juin normal en version 1981/2010 ;)

Pour le reste, aucune surprise en ce qui me concerne, on est en plein sur la route à sens unique et sans glissière de sécurité de notre nouvelle période de référence 2001/2030. Aucune limitation à 80 ;) Dans l'interminable et monotone lignée des saisons trop douces ou trop chaudes.

La surprise viendra le jour où on arrivera à avoir de nouveau une saison réellement plus froide, ou moins chaude, que la normale.  Normale qui peu à peu perd elle aussi de son sens premier.

  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Massif du Hohneck, 1220m

L'étau se resserre. Comme je l'évoquais hier au sujet de la vague de chaleur à venir et son issue possible, les modèles semblent opter pour ce qu'il y a de plus facile en cette saison chaude: prendre dans le peloton moyen les scénarios les plus élevés ( sans aller chercher les extrêmes) et ajuster la tendance en conséquence.  GFS commence à ne plus voir d'issue à la vague de chaleur, et prolonge maintenant le temps très chaud au-delà de début août.

A voir si les runs à venir confirmeront cette tendance, que je qualifierais d'ores et déjà et de toute façon de lourde dans le contexte actuel. L'été 2018, déjà bien dopé jusque là, pourrait mettre les bouchées doubles dans ce cas.

Intéressons nous avant cela au possible seul événement météo de la période à venir, à savoir la dégradation orageuse du week-end ( super, avec celle du week-end dernier, ça sera peut-être la deuxième séquence digne de ce nom en quasiment 2 mois d'été, youhou les amateurs d'orage!)

 

Configuration générale à la mi-journée pour ce vendredi:

 

180720062651706929.gif

 

Journée de transition pour le nord-est, avec une dorsale anticyclonique qui quitte l'ouest de l'Europe pour aller recouvrir l'Europe centrale, suivant un axe principal Tunisie/Pologne, Hongrie,Roumanie, et un talweg bien dessiné qui lui plonge depuis le nord de l'Ecosse à la péninsule ibérique. Joli flux de SW à l'avant sur la façade est de la France, joli flux de NNW à l'arrière au large du golfe de Gascogne.

C'est au niveau de la péninsule ibérique que le champ de pression montre le plus de mordant, avec un environnement bien dynamique en altitude, comme en témoigne la carte ci-dessous :

 

180720063408587787.gif

 

On y trouve, pour simplifier à l'extrême les choses, des zones de turbulence dépressionnaire assez marquées, remontant en amont sur le sud-ouest de la France et de là, portées par le flux de SW, sur le nord-est un peu plus tard dans la journée.

 

Côté masses d'air, on est sur du chaud au nord-est:

 

180720063719204472.gif

 

L'iso 15/850hPa concerne tout le quart sud-est, ainsi que la Franche Comté et une partie d'Alsace-Lorraine, tandis que de l'air beaucoup plus frais gagne l'ouest par le littoral atlantique.

 

En zoomant un peu et en nous intéressant aux températures potentielles à 1500m et à la pression au sol:

 

180720063958504689.gif

 

Une masse d'air chaude et humide recouvre l'essentiel du pays, mais surtout les régions à l'est d'une ligne Toulouse/Ardennes.

Après une situation de marais barométrique dépressionnaire, un creux de surface devrait se dessiner  en journée, à la faveur de cette masse d'air chaude et humide, mais aussi de l'environnement synoptique favorable découlant du flux de SW dépressionnaire.

Présence d'instabilité et d'énergie jusqu'en soirée sur le nord-est:

 

18-109_zhv8.GIF

 

On notera aussi des valeurs d'eau précipitable importantes, comprises entre 30 et 35mm

 

Prévisions pour la journée

Précipitations et orages atteignent déjà une bande centrale de la FRance ce matin, du nord au sud, avec plus d'activité orageuse dans le sud, tandis que le nord-est reste encore majoritairement au sec. On notera cependant dans ce flux de SW dépressionnaire déjà quelques amas convectif préliminaires, notamment sur le sud de l'Alsace.

Temps restant sinon encore globalement sec ce matin, avec alternances de passages nuageux et de très larges éclaircies, permettant aux maximas de grimper, notamment sur l'Alsace ou une partie de la France-Comté, avec des pointes possibles à 31/32°c ( les options à 34/35°C envisagées à moment donné ne se concrétiseront donc théoriquement pas dans ce contexte déjà un peu trop dépressionnaire). Sur l'ouest du nord-est, on sera déjà plus proche des remontées instables, avec un ciel plus chaotique et des risques de précipitations instables en cours de matinée déjà.

Entre les passages nuageux en flux de SW, formation de cumulus assez rapidement sinon sur les reliefs, puis apparition d'une tendance orageuse de plus en plus palpable pour les régions réchauffées vers l'est. POssible dégradation en cours d'après-midi/soirée sur Est Franche-Comté, Lorraine et  Alsace, avec éclosion de foyers orageux assez étendus et/ou nombreux.

Ca manquera toutefois généralement de cisaillement pour permettre une grosse organisation des cellules.

LEs risques principaux associés à ces orages seront d'une part les précipitations localement excessives, mais aussi les chutes de grêle localement abondantes, mais généralement de petite taille.

 

Dans la nuit de samedi, le maintien des conditions de flux de SW dépressionnaire permettra la poursuite du temps perturbé. On ne parlera normalement plus d'orages, mais plutôt de pluies instables parfois orageuses, celles-ci se décalant progressivement vers l'est.

Temps restant instable samedi, mais plutôt en allant vers l'est du nord-est, à affiner.

 

Edit

Concernant la sécheresse, même si le déroulement auparavant fut différent cette année, on est en passe de supplanter 2003 sur le duo juin/juillet, avec des cumuls qui resteront parfois probablement sous la barre des 60mm sur ces 2 mois cette année.  Ca dépendra naturellement beaucoup de l'évolution entre la fin de journée et dimanche, mais on repart visiblement sur de l'archi sec ensuite jusque début août. Encore un train à ne  rater sous aucun prétexte...

Et côté agitation sinon, en dehors des barbec, zzzzzzzz, zzzzzzzz, zzzz, zzz.............

 

 

 

 

 

Edited by Fil67
  • J'aime 3
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Baume-les-dames (25) 270 m.

Depuis le temps que nous montre des cartes de divergence à TLT qui se réalise jamais, je trouve ça bizarre que tu est oublié de nous montrer que le nord-est qui sera en entrée droite/ sortie gauche sera fortement divergent

 

18_38.gif

 

 

J'ai étudié pour le Doubs, c'est dommage que l'énergie soit pas plus haute que ça? sous estimé?

Car sinon c'est sympa une forte divergence d'altitude, de l'hélicité à tous les niveaux, un poile de cisaillement en basse couche et du cisaillement plus important plus haut.

Un risque de supercellule est présent, de rafales jusqu'à 90-100 km/h, de fortes lames d'eau ainsi que de la grêle de taille non négligeable.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Massif du Hohneck, 1220m
il y a 50 minutes, du 25 a dit :

Depuis le temps que nous montre des cartes de divergence à TLT qui se réalise jamais, je trouve ça bizarre que tu est oublié de nous montrer que le nord-est qui sera en entrée droite/ sortie gauche sera fortement divergent

 

J'ai étudié pour le Doubs, c'est dommage que l'énergie soit pas plus haute que ça? sous estimé?

Car sinon c'est sympa une forte divergence d'altitude, de l'hélicité à tous les niveaux, un poile de cisaillement en basse couche et du cisaillement plus important plus haut.

Un risque de supercellule est présent, de rafales jusqu'à 90-100 km/h, de fortes lames d'eau ainsi que de la grêle de taille non négligeable.

 

C'est vrai ;) . Disons que ça ne fait pas tout non plus, et qu'à très court terme, ce qui se passe en basse troposphère est tout aussi important, sinon plus. A long terme ça permet de repérer vaguement et rapidement un potentiel à grande échelle, guère mieux, car souvent ce sont les détails locaux aux étages plus bas qui sont alors ensuite  mal appréhendés par le modèle, et forcément très sujets à ajustements, ce qui ne permet alors pas de d'avoir une bonne fiabilité.

 

Concernant l'énergie, les basses couches ( sous 500m) sont passagèrement encore un peu "sèches" sur le nord-est, sans excès, mais un peu sèches quand même par rapport au reste de l'atmosphère, ça limite l'envolée des valeurs de CAPE.

Si tu regardes sur le nord de l'Italie par exemple, où il y a énormément de CAPE, la masse d'air n'est pas spécialement plus chaude en altitude, par contre, c'est beaucoup plus humide en très basse couche ( sous 500m toujours). En journée, les dernières centaines de mètres près du sol peuvent contribuer pas mal au renforcement de l'énergie convective, surtout si le soleil chauffe une masse d'air très humide ( d'où l'importance de la nébulosité parasite dans le calcul de ce paramètre).

APrès, au-delà de 1000m aujourd'hui, c'est kif kif sur ces deux secteurs ( nord-est de la France ou nord Italie): les profils sont suffisamment humides. Nous aurons ici en dynamique ce que eux là en bas n'ont pas, et ils auront en stock d'humidité et d'énergie ce qui manque un peu par chez nous. Mais l'un dans l'autre, ça se vaut.

Et cette dégradation, comme dit plus haut, sera mine de rien, si tout se passe bien, la deuxième de l'été à présenter un caractère un brin organisé ( et la dernière avant un bout de temps par la même occasion aussi...)

 

Première averse de gouttes énormes tout à l'heure vers le Hohneck, sous un cumulus simplement plus joufflu que les autres, ce qui confirme le potentiel de la journée sur une vaste moitié est du nord-est.

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Entre Colmar et Mulhouse, en limite nord de forêt de la Hardt, 215m

Les modèles à maille fine annoncent un week end incertain et chaotique avec 2 épisodes de précipitations plus importants pour la plaine d'Alsace :

- demain matin au lever du jour

- un retour d'Est qui longerait la frontière dimanche après midi

 

Effectivement on a besoin d'eau, ça devient steppique après une chaleur modérée mais constante depuis fin juin, la quasi absence de précipitations depuis le 12 juin et le vent du nord qui souffle tous les jours à 25/30 km/h et qui dessèche tout en surface.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Massif du Hohneck, 1220m

Encore une dégradation orageuse plutôt atypique que celle de la journée d'hier. Les cartes des cumuls depuis hier matin ( 24h) et de l'activité électrique résumeront bien la chose:

 

france.png  index.php?map=france&date=20180720

 

On a bien l'axe sud-ouest/nord-est, mais totalement déporté sur le quart sud-est du pays. Du coup, ben voilà, une bonne partie du nord-est est passé à côté, sans parler naturellement du nord-ouest et du sud-ouest.

L'explication réside dans la position très méridionale de la branche sud du flux perturbé, qui hier à la mi-journée, circulait effectivement au-dessus de l'Espagne, soit vraiment très bas en latitude pour cette période de l'année, puisque la norme là bas c'est plutôt les hauts géopotentiels et le temps calme:

 

2018072012_27.gif

 

Bref, une partie de la France s'est littéralement faite voler cette dégradation orageuse. Pas grave, on attendra patiemment la prochaine occasion pour se rattraper. Mais vu qu'on sait aligner sans souci 3/4 semaines sans la moindre activité orageuse en été maintenant, et en tenant compte de l'irrésistible potentiel de flop sans cesse renouvelé pour x raisons, la séance de rattrapage pourrait bien n'avoir lieu qu'en 2019...J'exagère? Oui, un peu, je le pense aussi, mais disons que ça ne serait pas étonnant du tout.

 

Pour aujourd'hui, néanmoins:

 

180721063102725156.gif

 

Si on compare avec la carte de vendredi midi, on constate qu'en 24 heures peu de choses auront changé point de vue synoptique: les conditions dépressionnaires ont mollement gagné du terrain vers l'Europe centrale entre temps, forçant l'axe de la dorsale anticyclonique à se décaler un peu plus vers l'est, mais l'axe principal du talweg ouest européen semble ne pas bouger d'un poil. On le trouvera en cette mi-journée toujours de la mer du Nord au Golfe de Gascogne.

CHouette, on remet les options orageuses sur le tapis aujourd'hui?

Non, pas forcément.

On démarre la journée avec une soupe épaisse dans nos bols, et un des ingrédients indispensables pour les orages fait défaut: l'énergie. L'environnement aura beau être instable, dépressionnaire, et humide, il manque de l'énergie. Oh, on aura bien des petites touches de CAPE à quelques centaines de J/kg cet après-midi, notamment vers l'extrême est du nord-est, mais voilà. Pour ceux qui ont raté le train, on a été souvent incapable de faire avec ce qu'on avait hier, ça va être difficile de faire aujourd'hui avec ce qu'on n'a plus.

La petite dépression de surface qui a circulé hier sur le nord-est va venir se coincer aujourd'hui sur l'ouest de l'Allemagne, entraînant dans la rotation de la masse d'air autour d'elle des bandes de précipitations instables puis orageuses en journée sur la majeure partie de l'Allemagne ( où aura lieu probablement le pic d'activité orageuse aujourd'hui). Quelques résidus pourront encore flirter avec le nord de la Lorraine/Alsace en fin de journée, se déplaçant du nord vers le sud sur le flanc occidental de la dépression.

Sinon, temps majoritairement sec aujourd'hui sur le nord-est ( ça n'était pas prévu comme ça il y a 2/3 jours à peine, comme quoi, on semble ne pas pouvoir en sortir de cette récurrence sèche).

On notera quand même qu'avec une masse d'air encore bien humide, les rares précipitations semi-instables qui pourraient malgré tout concerner le nord-est aujourd'hui auront localement un petit potentiel d'abondance. Toutes proportions gardées cependant, normalement.

 

Voilà pour notre samedi dépressionnaire.

 

Pour dimanche ensuite:

 

180721064609320208.gif

 

Ah, une dorsale, quelle surprise! L'anticyclone des Açores va généreusement renvoyer très rapidement un axe de hautes pressions en altitude vers la mer du Nord. Quelle sombre absurdité que de vouloir de laisser là des conditions dépressionnaires!

On sent un pincement sous l'axe de cette nouvelle dorsale cependant, avec un début d'isolement du talweg de la veille. Une carte de la pression en surface nous aurait montré une amorce de creusement en Méditerranée, dans les parages du Golfe de Gênes, avec un pivotement du flux au N/NE en basse couche sur le nord-est. Le retour d'est dont parlait KillBrice hier soir.

Arome "libère" à contrecoeur quelques millimètres de pluie pour cette journée de dimanche, mais exclusivité essentiellement alsacienne ou lorraine, Arpège y songe aussi, GFS de même, mais GFS est toujours de la partie quand il s'agit de remplir des cartes de précipitations ;)

Bref, mode ironie off, des pluvio de l'extrême est du nord-est vont pouvoir remplir leur rôle de récupérateurs d'eau ce dimanche. Je tairai les quantités cependant, tant c'est risible, et tant c'est très éloigné de ce qu'il faudrait pour faire une réelle pause dans la sécheresse, qui elle va finir par réussir à colorer autrement plus concrètement les cartes d'arrêtés sur le nord-est ( la Haute-Saône et le Territoire de Belfort se sont entre temps ajoutés au Doubs dans l'ouverture du bal des restrictions).

 

La suite?  La situation est en passe de se figer. Une fois que la dorsale qui arrive aura réussi à prendre racine sur l'ouest de l'Europe, reliant par un gigantesque pont l'Afrique du Nord à la Scandinavie, et une fois qu'un talweg ventripotent n'arrivera plus à quitter les eaux de l'Atlantique au large de l'Europe, on sera bon pour entamer notre vague de chaleur.

Il y a encore moyen d'avoir des effluves temporairement atlantiques de temps en temps, en flux de sud-ouest, quand une ondulation secondaire pilotée par le talweg atlantique central viendra lécher le littoral français, déclenchant au passage quelques signaux de précipitations essentiellement réservés à la façade ouest du pays, mais je dirais de tout ça que ça m'a l'air bien anecdotique pour le moment.

On se rappelle les modèles qui envisageaient il y a peu encore un recul de la chaleur pour début août. Nous voilà déjà plongés dans le hammam jusqu'au terme des projections à 15 jours. Voilà ti que maintenant les modèles essaieraient de nous faire avaler des couleuvres en proposant, pour agrémenter ces longues journées d'attente synoptiques, quelques possibilités instables passagères? On va y croire, évidemment, et je serais presque prêt à parier qu'on peut se donner un premier rendez-vous le 10 août pour la suite de nos péripéties météorologiques.

Oui là j'exagère encore, mais en même temps comme le rythme de croisière actuellement c'est 2/3 semaines de beau temps, 2 jours avec des possibilités dépressionnaires, et qu'on est en ce moment en plein dans l'une de ces possibilités dépressionnaires ...

 

  • J'aime 6
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Massif du Hohneck, 1220m

Voilà, les prévisions vont devenir plus faciles à partir de maintenant.

 

graphe_ens3_ekj6.gif

 

On laisse passer les dernières averses aujourd'hui, puis on attend globalement la fin de mois/début août, marqués par un réveil momentané des signaux de précipitations.

A priori une des ondulations dépressionnaires secondaires en orbite autour du centre principal islandais pourrait venir chatouiller de suffisamment près les flancs de la dorsale, ne serait-ce que temporairement, entraînant un retour de l'instabilité ( EC y travaille aussi).

Bon à 8/10 jours, on n'en dira pas plus de toute façon.

D'ici là, on guettera éventuellement, si on en a envie et le temps,  de possibles cumulus congestus passagers certains jours, mais ce sera une activité à réserver au créneau H-24/48 tout au plus. GFS  comme d'hab généreux avec les risques de pluie, et vous le croyez ou non, le panel des cumuls/24h  de minuit propose tous les jours au moins un peu de pluie sur le nord-est, jusqu'en fin de mois... SI on compare avec EC, on s'apercevra qu'effectivement il pourrait exister certains jours un risque un peu plus probant de précipitations, mais ça reste premièrement hyper localisé, et deuxièmement très bref. Et troisièmement il faudra voir si ça se concrétise à très court terme.

 

Côté températures, on  attaquera par endroits dès mardi prochain la série des maxi à 30 et +, pour une durée totalement indéterminée. Chaleur qui pourrait ensuite passer à la vitesse supérieure en fin de mois, ce qui, en fonction de la présence ou non de nuages et/ou de flirts avec l'un ou l'autre talweg, pourrait nous mener assez facilement au pallier des 35°C. Période difficile en vue ( sauf pour certains que je ne nommerai pas ;) ), car si les talwegs n'ont pas le punch nécessaire pour apporter des précipitations temporairement rafraîchissantes, ils auront par contre ce qu'il faut pour faire grimper les taux d'humidité atmosphérique dans le domaine du très désagréable, couplé à ces températures.

 

 

 

  • J'aime 6
  • Merci 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Ringendorf (67) Alsace (220m)

En effet période assez intéressante en vue pour la semaine qui viens notamment au niveau des températures comme en hiver lorsqu'une vague de froid sèche est en vue. 

 

Gfs et cep sont en accord pour notamment une deuxième partie de semaine très chaude à caniculaire. En liaison avec un flux de sud/sud-ouest très chaud ( moyenne >16°C à 850hpa). 

 

Le système dépressionnaire sur l'atlantique  faisant office de pompe à chaleur : 

 

1084877388_ScreenHunter_607Jul_2211_34.jpg.a1a452537bf08ba79fd345507c35adbf.jpg

 

 A suivre mais à partir de jeudi jusqu'à pour le moment samedi/dimanche ont risque de titiller les seuils caniculaires ( à définir dans la semaine pour les tx et tn  ). Les premiers 35°C de l'année seront sans doute atteints vers le Week-end. 

 

Egalement à suivre la possible offensive d'une ondulation plus marquée qui pourrait un peut bousculer la chaleur vers l'est.  Pour le moment gfs et cep voit plutôt au moins temporairement une ondulation  vers dimanche/lundi mais vu l'échéance ça reste encore à largement confirmer. 

 

 

Edited by Simon67

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Ribeauvillé et Thannenkirch

Merci Fil pour tes prévisions toujours étoffées et lisibles ...même si les perspectives sont peu agréables pour le commun des mortels.  

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Massif du Hohneck, 1220m
il y a 17 minutes, neige68 a dit :

Merci Fil pour tes prévisions toujours étoffées et lisibles ...même si les perspectives sont peu agréables pour le commun des mortels.  

 

 

Les perspectives seront agréables malgré tout, mais préférentiellement entre 23-00h et 8-9h du matin, pour le commun des mortels ;) ( encore qu'en appart en ville, on pourra réduire au fil des jours le créneau horaire)

Sinon Simon, tu parles de quelles vagues de froid en hiver au juste? Celles très intéressantes qui parviennent très difficilement à proposer des anomalies négatives de 5°C pendant 4/5 jours avant de tirer déjà leurs révérences, ou celles absolument jouissives qui ont en stock des anomalies de 10°C pendant 2/3 petites journées seulement ? ;)

Là en terme de masse d'air on va être sur du +5°C pendant 15 jours. Ah si seulement on pouvait faire la même chose en hiver, je pourrais au moins réussir à comprendre ton désappointement à la lecture de mon post de prévisions de nouveau orienté anti-chaleur ;)

 

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Ringendorf (67) Alsace (220m)
il y a 10 minutes, Fil67 a dit :

 

Les perspectives seront agréables malgré tout, mais préférentiellement entre 23-00h et 8-9h du matin, pour le commun des mortels ;) ( encore qu'en appart en ville, on pourra réduire au fil des jours le créneau horaire)

Sinon Simon, tu parles de quelles vagues de froid en hiver au juste? Celles très intéressantes qui parviennent très difficilement à proposer des anomalies négatives de 5°C pendant 4/5 jours avant de tirer déjà leurs révérences, ou celles absolument jouissives qui ont en stock des anomalies de 10°C pendant 2/3 petites journées seulement ? ;)

Là en terme de masse d'air on va être sur du +5°C pendant 15 jours. Ah si seulement on pouvait faire la même chose en hiver, je pourrais au moins réussir à comprendre ton désappointement à la lecture de mon post de prévisions de nouveau orienté anti-chaleur ;)

 

 

 

Encore une fois je ne me justifierais pas sur le fait que les perspective chaudes de la semaine  m'intéresse fortement au plan météorologique ( eh oui je possède une station vp2 moi).  C'est quand même dingue ! Encore une fois justement si en hiver ont galère pour avoir des extrêmes froid bin au moins en été c'est pas le cas et donc excuse mois de trouver un intérêt météo aux perspectives à venir et de ne pas déjà crier à la peur de la chaleur? On dirait des disscution de personnes lambda qui aime au finale ne sont jamais satisfait du temps qu'il fait n'importe le quel il y a… Enfin bref je continuerais même si la majorité sont anti chaleur ici à trouver un intérêt météo au extrêmes en été comme en hiver même si en hiver et c'est comme cela les extrêmes en froid sont plus rare c'est dernières années et ça il faut l'accepter… 

Edited by Simon67

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Massif du Hohneck, 1220m

Un peu bluffé quand même par le niveau des températures de masse d'air que génèrerait cette circulation atmosphérique en fin de semaine à venir:

 

180722082748231508.gif

 

Pas d'anomalie spécialement remarquable des géopotentiels à 500 hPa au-dessus du nord-est, et on ne trouve à aucun moment quelque origine nord africaine que ce soit. Pourtant tout cela va nous mener aux portes de l'iso 20/850hPa ce jour là.

Si les portes du four nord africain ( y'a quand même du 35+ par moments là bas à 1500m) s'étaient réellement ouvertes pour de bon avec un flux de S ou SSW, je crois qu'on pouvait mettre aux oubliettes les records de 2003 😮

 

 

Edited by Fil67
  • Surprise 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Strasbourg-centre (soir&WE) / Gresswiller (jours ouvrés)

Le brutos du matin mais qui risque de rester d'actualité un bon moment

graphe7_1000___7.76751_48.5794_Strasbour

 

C'est parti pour 15 jour au dessus des 15° à 850 hPa. C'est plausible

Selon si on veut voir le verre à moitié plein ou à moitié vide on dira qu'il va faire très chaud pendant un moment (Tx > 32-33° en plaine d'Alsace) ce qui n'est pas rien et va peser sur la durée mais d'un autre côté, il ne semble pas se profiler de poussée vers les 20°+ à 850 hPa ce qui permet d'écarter pour l'heure les 35+ et les records diurnes. 

 

Le flux d'est de mardi jusqu'au WE permet d'envisager une ventilation, ce qui n'est pas une mauvaise chose.

 

Côté carte, c'est mou, comme le dit @Fil67 on n'est pas sur une poussée saharienne forte. On a l'anticyclone scandinave qui protège de l'approche des perturbations atlantiques. C'est un entre-deux estival calme, ensoleillé et chaud.

gfs-0-72.png

Edited by RomainD

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Bitschwiller-lès-thann (370m)
Il y a 22 heures, Fil67 a dit :

Un peu bluffé quand même par le niveau des températures de masse d'air que génèrerait cette circulation atmosphérique en fin de semaine à venir:

 

180722082748231508.gif

 

Pas d'anomalie spécialement remarquable des géopotentiels à 500 hPa au-dessus du nord-est, et on ne trouve à aucun moment quelque origine nord africaine que ce soit. Pourtant tout cela va nous mener aux portes de l'iso 20/850hPa ce jour là.

Si les portes du four nord africain ( y'a quand même du 35+ par moments là bas à 1500m) s'étaient réellement ouvertes pour de bon avec un flux de S ou SSW, je crois qu'on pouvait mettre aux oubliettes les records de 2003 😮

 

 

 

C'est en effet assez flippant quand même! Il n'empêche que cette chaleur sur la durée va s'auto-entretenir et pourra par conséquence nous amener une série de grosse maxi !

 

Les 35° devraient être taquinés ou atteints en plaine d'Alsace entre mercredi-jeudi et le week-end prochain, je ne m'aventure pas au delà car je sors du cadre du topic mais on pourrait avec de fortes ''chances" rester sur la même dynamique. On bascule de plus en plus dans une autre dimension d'années en années côté chaleur, signe de la progression constante de la chaleur partout dans le monde.

Edited by MATT_68

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Ringendorf (67) Alsace (220m)
il y a 11 minutes, MATT_68 a dit :

 

C'est en effet assez flippant quand même! Il n'empêche que cette chaleur sur la durée va s'auto-entretenir et pourra par conséquence nous amener une série de grosse maxi !

 

Les 35° devraient être taquinés ou atteints en plaine d'Alsace entre mercredi-jeudi et le week-end prochain, je ne m'aventure pas au delà car je sors du cadre du topic mais on pourrait avec de fortes ''chances" rester sur la même dynamique. On bascule de plus en plus dans une autre dimension d'années en années côté chaleur, c'est là le nouvel enjeu de nos modes de vies futurs pour lutter contre la chaleur partout dans le monde.

 

Au contraire je trouve que ce matin la durée du pic de chaleur et raccourcie sur nos modèles avec dès la nuit de vendredi à samedi un dégradation probable par l'ouest, c'est en tout cas la vision de gfs et cep  ce matin.  Donc les 35°C devraient pas être généralisés à mon avis et réservés aux habituels stations en surchauffe bien connues. Si bien que les modélisations ne changent pas évidemment :) .  A suivre c'est pas tout à fait callé. Sinon en effet une circulation chaude à tres chaude semble ce mettre en place pour un petit moment. Reste à voir si cela se concrétisera vraiment par des tx caniculaires ou si régulièrement des fonds de talweg arriveront à raccourcir et tempérer ces ardeurs. 

 

Cf pour illustrer cette petite cassure présente chez gfs et cep : 

 

1920634252_ScreenHunter_607Jul_2310_41.jpg.3afc6e1d38b887b1f64666a2121897d7.jpg  1139851154_ScreenHunter_608Jul_2310_43.jpg.9914f9ec24249a1883934b7f51020526.jpg

 

Ce que l'on remarque aussi sur ces diagrammes c'est que pour le moment comme la dit @RomainD pas de pic à 20°C  voir plus à 1500m qui nous permettraient de bien franchir les 35°C de manière quasi certaine.  

Edited by Simon67

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...