Sam79

Suivi de l'englacement au pôle nord

4 667 messages dans ce sujet

Complètement, et il y a un coup à prendre, et c'est vrai que pour essayer de maîtriser un peu le truc, une maj régulière serait top évidemment :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petit comparatif de la répartition des glaces en terme d'épaisseur entre le 04/07/2012 et le 04/07/2017. çà se passe de commentaires!

je n'ose même pas imaginer ce qui pourrait advenir si une grosse dépression passait sur le bassin cet été!

04072012.gif

04072017.gif

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La situation poursuit son amélioration (à échelle de la saison s'entend) On approche désormais les 500 000 km² de plus qu'en 2012 selon le nsidc, la prochaine maj du volume montrera peut-être là aussi une amélioration par rapport à 2012. 

Modifié par sebb

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 350 000 km² de plus au 10 juillet, mais c'est vite perdu, pas un écart énorme, et compte tenu des faibles épaisseurs il n'y a pas matière à se réjouir absolument.

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le suivi en courbe .... il ne faudrait pas grand chose effectivement pour retrouver un tracé tel que celui de 2012 .... car en échelle de temps, la différence n'est que de quelques jours !

 

N_stddev_timeseries.png

Modifié par franckdemline
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On a quand même largement sauvé les meubles durant la première moitié de cette saison de fonte, c'était même assez inespéré. Les conditions sont restées dans l'ensemble bien nébuleuses et fraîches particulièrement en mai sur le bassin arctique, avec un enneigement des régions périphériques qui a aussi largement tenu le coup (Rutgers) et qui a ainsi pu jouer le rôle de tampon surtout côté Sibérie, et une fonte de surface qui est restée du coup limitée avec un albedo qui n'a pas trop encaissé en retour. Résultat des courses, alors que début avril on avait 2500 kilomètres cubes de glace de moins qu'en 2012 et qu'on pouvait légitimement penser qu'un minimum inférieur au million de km² était une possibilité, aujourd'hui on a inversé le rapport et on refait jeu égal avec 2012 à la même date. Ce qui signifie quand même qu'on a sauvé 2500 kilomètres cubes de glace en trois mois, c'est considérable et je pense pas que grand monde aurait parié sur une issue aussi favorable.

 

Certes, ce n'est pas non le paradis, on reste sur des niveaux particulièrement faibles.

Certes, cela ne change pas non plus la tendance générale et le pas très happy end qui surviendra tôt ou tard.

 

Mais quand même, vu de quoi on partait en sortie d'hiver, c'est quand même un petit miracle dont on peut se réjouir. Parce que maintenant, sauf retournement de tendance en seconde partie de saison de fonte, on a en grande partie écarté le risque d'un effondrement dont on était si proche il y a encore trois mois.

8 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@TreizeVents : quel plaisir de te relire :heart: (je n'avais pas fait attention avant)

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 04/07/2017 à 22:25, sebb a dit :

Complètement, et il y a un coup à prendre, et c'est vrai que pour essayer de maîtriser un peu le truc, une maj régulière serait top évidemment :)

 

Finalement, il ne pense pas remettre à jour ces cartes (en tout cas, ce n'est pas à l'ordre du jour). C'est un peu dommage vu ce qu'on pouvait en tirer pour l'analyse, mais chacun ses priorités après. 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, TreizeVents a dit :

On a quand même largement sauvé les meubles durant la première moitié de cette saison de fonte, c'était même assez inespéré. Les conditions sont restées dans l'ensemble bien nébuleuses et fraîches particulièrement en mai sur le bassin arctique, avec un enneigement des régions périphériques qui a aussi largement tenu le coup (Rutgers) et qui a ainsi pu jouer le rôle de tampon surtout côté Sibérie, et une fonte de surface qui est restée du coup limitée avec un albedo qui n'a pas trop encaissé en retour. Résultat des courses, alors que début avril on avait 2500 kilomètres cubes de glace de moins qu'en 2012 et qu'on pouvait légitimement penser qu'un minimum inférieur au million de km² était une possibilité, aujourd'hui on a inversé le rapport et on refait jeu égal avec 2012 à la même date. Ce qui signifie quand même qu'on a sauvé 2500 kilomètres cubes de glace en trois mois, c'est considérable et je pense pas que grand monde aurait parié sur une issue aussi favorable.

 

Certes, ce n'est pas non le paradis, on reste sur des niveaux particulièrement faibles.

Certes, cela ne change pas non plus la tendance générale et le pas très happy end qui surviendra tôt ou tard.

 

Mais quand même, vu de quoi on partait en sortie d'hiver, c'est quand même un petit miracle dont on peut se réjouir. Parce que maintenant, sauf retournement de tendance en seconde partie de saison de fonte, on a en grande partie écarté le risque d'un effondrement dont on était si proche il y a encore trois mois.

 

C'est vrai que la banquise bénéficie d'un sursis inespéré. 

Mais attention au mois d'août...surtout en seconde partie de mois. Lorsque les premières tempêtes automnales peuvent transformer le pack restant, très fragile et peu épais, en glace pillée...Il faut espérer des conditions optimales jusqu'à fin août (c'est-à-dire un mois calme, sans événement brutal, sans coup de chaud en début de mois, ni tempête à la fin) pour que le minimum de 2017 ne rivalise pas en pire avec 2012...

 

 

Modifié par Ciel d'encre
3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout à fait Yann, c'est d'ailleurs vers le 6/08 que ca avait bien secouer le pack central en 2012.

ECH1-0_znk6.GIF

ECH4-0_aty9.GIF

C'est vrai aussi que c'est moins pire que prévu la haut, d'ailleurs notre grand été actuel est peut être en partie du à la bonne santé dynamique du bassin.

Moins d'ogives vers le haut pour plus vers les latitudes moyennes. (théorie perso)

Modifié par Sky Blue
2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tiens ca commence à bouger la haut.

500.png?run=run00model

vent_850.png?run=run00model

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La PE du CEP à 200h indique clairement la probabilité d'avoir des masses d'air à 850hPa plus froides que la normale sur la bassin arctique, couplées à des anomalies basses de géopotentiel à 500hPa. Ce qui va dans le sens d'un temps dépressionnaire (force à préciser), nébuleux et frais pour cette fin juillet...

EDH100-216.GIF.png

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petite comparaison de l'extension de banquise depuis janvier dernier avec les années 2016 (violet), 2012 (jaune) et 2007 (blanc). Source Zlabe.

 

giphy.gif

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 12/07/2017 à 10:33, franckdemline a dit :

Le suivi en courbe .... il ne faudrait pas grand chose effectivement pour retrouver un tracé tel que celui de 2012 .... car en échelle de temps, la différence n'est que de quelques jours !

 

N_stddev_timeseries.png

 

 

On y est !

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Reste tout de même 200 à 300 000 km² de plus qu'en 2012, avant même d'attaquer la période où la fonte s'était emballer par rapport aux autres années.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.