gugo

Tendances hiver 2016-2017

1 044 messages dans ce sujet

il y a une heure, gugo a dit :

Non mais c'est pas parce que ils ont faux à septembre que ils auront faux au reste.... faut arrêter de chercher constamment la critique, 

C'est sur que si on prend par rapport à un mois c'est facile de critiquer... surtout que en général leurs previs saisonnières sont bonnes. 

 

Je ne critique pas, je ne fais que de constater. Pas la même de prendre la mouche jeune homme. ¬¬

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 44 minutes, mathias a dit :

 

Je ne critique pas, je ne fais que de constater. Pas la même de prendre la mouche jeune homme. ¬¬

Bon je me suis un peu emballé désolé c'est vrai c'était plus une constatation. Mais si tu constates prends pas que le mois de septembre prends peut être aussi d'autres mois... car après certaines personnes peuvent penser que ce site est nul si ils ne vont pas le voir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Nanuq et bienvenue,

 

Pardonnes-moi, mais j'ai un peu de mal à suivre le fil de tes posts : tu apportes beaucoup d'éléments concrets et visuels, mais tu passes tellement vite de l'un à l'autre sans forcément beaucoup expliquer ton cheminement que du coup tu dois perdre pas mal de monde en route (enfin en tous cas moi, humblement, je reconnais que tu m'as perdu à plusieurs reprises. C'est vraiment sans animosité, mais tes posts gagneraient beaucoup en lisibilité si tu prenais davantage le temps de détailler la manière dont tu vois les choses s'imbriquer ^_^

 

Je n'ai pas forcément le temps de répondre à tout et je m'en excuse, mais juste sur certains éléments qui m'interpellent un peu :

 

 

Le 12/09/2016 à 00:34, Nanuq a dit :

Arrive à un moment où la troposphère se réchauffe trop et la stratosphère est trop froide et créé une instabilité en 2016. Le phénomène déclencheur serait EL-Nino 2015 (ondes de Rossby), c'est la différence avec les autres El-Nino.. Nous l'avons tous vu durant l' hiver dernier avec des SSW très chauds, qui n'arrivaient pas à déstabiliser le vortex polaire ou, tout du moins, descendre assez bas pour le perturber ( malgré un indice Eliassen-Palm-Vector assez encourageant ). L'énergie n'a pas put se dissiper et à créé une instabilité. On retrouve cette instabilité (ondes) un peu partout autour de nous dans la nature.

Capture d’écran 2016-09-08 à 23.41.15.jpgCapture d’écran 2016-09-08 à 23.14.12.png

 

Je ne suis pas véritablement convaincu que l'on puisse relier de manière aussi directe ce qu'il s'est produit avec la QBO avec El-Niño. Enfin, entendons-nous bien : quand je dis "convaincu", c'est aussi un avis d'amateur qui ne vaut pas forcément grand chose. C'est plus qu'à la lecture des différents rapports scientifiques sur le sujet, je constate que les plus grands experts sont assez réticents à faire état d'une telle causalité directe, et je ne me vois pas les contredire. Au contraire d'ailleurs, les développements les plus récents, sans totalement rejeter l'influence d'El-Niño, semblent (?) en train de mettre en lumière d'autres forces à l'oeuvre : le rapport "The anomalous change in the QBO in 2015–2016" publié le 28 août a fait remarquer que l'essentiel du train d'ondes atmosphériques qui a perturbé la QBO était lié à un déséquilibre sur l'Eurasie et non sur le Pacifique équatorial, et j'ai aussi vu passer des développements assez intéressants sur l'idée que cette situation pourrait aussi être due (en tout ou partie) au très précoce et très brutal FSW (final stratospheric warming) de mars 2016 qui, avec un timing d'horloger, se serait produit pile au moment de l'initiation de la phase descendante négative qu'il aurait littéralement balayée. Cette vision est particulièrement cohérente avec le fait que c'est justement à cette date que la QBO a entamé sa sortie de route.

 

Par contre pour les deux images que tu postes, j'ai du mal à en saisir l'idée que tu veux faire ressortir. Si on suit la flèche rouge de ton schéma, cela sous entendrait que le déséquilibre entamé en début d'année 2016 serait la résultante d'une sorte de "retour" d'onde de fin d'année 2016 / début 2017. Mais comment une phase descendante qui ne se serait pas encore réalisée aurait déjà pu "rebondir" ? C'est anachronique, non ? o.O

 

 

Autre exemple de là où j'ai du mal à te suivre :

 

Citation

 

Les deux prochaines cartes sont très importantes pour comprendre l'évolution actuelle et future de notre climat Européen. El-Nino à créé, en 2015, des zones froides en Atlantique, mais pas seulement.

Prévisions de novembre 2015:

Capture d’écran 2016-09-11 à 21.46.36.jpg

 

 

 

 

El Niño n'est pas connu pour provoquer des refroidissements en Atlantique, que ce soit du nord ou tropical, on peut le vérifier rapidement avec une simple étude de corrélation (ici les SST avec retard d'un semestre sur l'indice MEI) :

 

ENSO.png

 

Les corrélations sont quasiment à zéro. Qui plus est, la carte que tu as prise pour illustrer était une sortie de CFS qui avait à ce moment là un biais terrible sur ces prévisions de température de surface en Atlantique tropical : il modélisait presque en permanence l'émergence d'un refroidissement intense et brutal qui était uniquement lié à un défaut de paramétrisation suite à une mise à jour (résolue depuis). A la mi-février, qui correspond à peu près au milieu de la période montrée, l'Atlantique tropical était en fait en surchauffe :

 

anomnight.2.15.2016.gif

 

De tes deux zones froides en Atlantique que tu relies à El-Niño, pour la première il n'existe aucune corrélation indiquant une possible relation (Atlantique nord), et la seconde n'a tout simplement jamais existé (Atlantique tropical). :S

 

Citation

Capture d’écran 2016-09-08 à 16.10.26.jpg

J'ai parlé de la PDO. Je pense, contrairement à ce que nous donne la NOAA comme données, que la PDO est toujours positive (a savoir, des SST froides dans le nord du pacifique). Selon UKMO => http://research.jisao.washington.edu/pdo/PDO.latest  

 

Dans le lien que tu donnes, les données UKMO (en fait celles d'Hadley, c'est la base HadSST) ont servi uniquement à réaliser un historique jusqu'en 1981, et depuis 1982 l'indice est réalisé sur la base des données de la NOAA (base OISST), c'est ce que précise d'ailleurs la source :

 

 UKMO Historical SST data set for 1900-81; 
 Reynold's Optimally Interpolated SST (V1) for January 1982-Dec 2001)
*** OI SST Version 2 (V2) beginning January 2002 -   

Et la carte postée juste au dessus, elle est réalisée elle aussi à partir des mêmes données OISST. Du coup, je ne saisis pas où tu trouves une contradiction :$

Pour mémoire, la PDO telle qu'elle est calculée officiellement, c'est juste la température moyenne de surface du Pacifique depuis Béring jusqu'à 20° de latitude, peu importe la manière dont les anomalies se répartissent. Ou dit autrement, c'est la moyenne des SST à l'intérieur du cadre vert sans se soucier de leur répartition :

 

PDO.png

 

La PDO est très positive parce qu'on voit que les anomalies chaudes dominent largement, mais que les grosses tâches rouges soient plutôt au nord, à l'ouest, ou au sud-est du cadre n'aurait rien changé au résultat.

4 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

non stephane, le PDO ce sont les anomalies Stt qui dominent la cote ouest des USA comme le démontre ce schéma:

 

La_Nina_and_Pacific_Decadal_Anomalies_-_April_2008.png

 

Ton en cadrage n'est pas bon, les anomalies chaudes  sur cette zone n'ont rien à voir avec le PDO. Actuellement, on a le retour d'anomalies négatives le long de la cote ouest ( depuis mi-aout) ce qui signifie le retour aux valeurs négatives du PDO, valeur négative confirmer en aout:

 

https://www.ncdc.noaa.gov/teleconnections/pdo/

 

On a donc le retour d'une phase froide du PDO temporaire, des valeurs qui devraient rester négatives en septembre

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

un autre exemple d'une phase chaude du PDO avec une anomalie de +2, le cas de décembre 2014:

 

744401anomnight12152014.gif

 

Avec des anomalies négatives donc plus au nord qui n'ont rien à voir 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourtant Mike, tu as la réponse dès le départ dans le lien de suivi de l'indice :

 

 

PDO INDEX

Updated standardized values for the PDO index, derived as the 
leading PC of monthly SST anomalies in the North Pacific Ocean, 
poleward of 20N. The monthly mean global average SST anomalies
are removed to separate this pattern of variability from any 
"global warming" signal that may be present in the data. 

 

L'indice PDO présenté ici, c'est avant tout la température moyenne de la surface du Pacifique au dessus de 20° de latitude, auquel on a soustrait l'anomalie globale des SST pour corriger l'effet du réchauffement climatique. J'ai fait à la va comme je te pousse et en mode brut de décoffrage un calcul de simulation avec les données des réanalyses (Kaplan), donc qui ne tient aucun compte de la répartition des anomalies dans le cadre, le résultat est net :

 

 

PDO2.png

 

 

Au passage, cela signifie que dans le calcul de la PDO, on tient compte des températures de surface de tous les autres océans du globe : à situation identique dans le Pacifique nord, l'indice PDO sera différent selon les valeurs observées dans l'océan Indien ou en Atlantique.

Modifié par TreizeVents
2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, TreizeVents a dit :

Pourtant Mike, tu as la réponse dès le départ dans le lien de suivi de l'indice :

 

 


PDO INDEX

Updated standardized values for the PDO index, derived as the 
leading PC of monthly SST anomalies in the North Pacific Ocean, 
poleward of 20N. The monthly mean global average SST anomalies
are removed to separate this pattern of variability from any 
"global warming" signal that may be present in the data. 

 

L'indice PDO présenté ici, c'est la température moyenne de la surface du Pacifique au dessus de 20° de latitude, auquel on a soustrait l'anomalie globale des SST pour corriger l'effet du réchauffement climatique. J'ai fait à la va comme je te pousse et en mode brut de décoffrage un calcul de simulation avec les données des réanalyses (Kaplan), le résultat est net :

 

 

PDO2.png

 

 

Ca fait quand meme plus de 10 ans que j'observe ces anomalies du PDO, je sais donc quand meme ce que c'est lol. Je t encore mis une autre preuve d'une phase chaude malgré les anomalies négatives que tu décris toi même et les chiffres le prouvent en plus puisque le mois d'aout s'est terminé avec un index faiblement négatif

 

 

" When SSTs are anomalously cool in the interior North Pacific and warm along the Pacific Coast, and when sea level pressures are below average over the North Pacific, the PDO has a positive value. When the climate anomaly patterns are reversed, with warm SST anomalies in the interior and cool SST anomalies along the North American coast, or above average sea level pressures over the North Pacific, the PDO has a negative value"

 

Ils disent bien le long de la cote nord américaine ici

Modifié par mike

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 28 minutes, mike a dit :

 

 

Ca fait quand meme plus de 10 ans que j'observe ces anomalies du PDO, je sais donc quand meme ce que c'est lol. Je t encore mis une autre preuve d'une phase chaude malgré les anomalies négatives que tu décris toi même et les chiffres le prouvent en plus puisque le mois d'aout s'est terminé avec un index faiblement négatif

 

En données brutes Kaplan, décembre 2014 c'était le mois de décembre le plus chaud jamais relevé dans le Pacifique nord au dessus de 20° nord (battu ensuite par décembre 2015) :

 

1980   -0.007   -0.031    0.014    0.030    0.042    0.002   -0.023    0.014   -0.006   -0.038   -0.162   -0.192
1981   -0.138   -0.095    0.012    0.030   -0.026    0.050   -0.103   -0.121    0.049   -0.112   -0.150    0.007
1982   -0.007    0.057    0.073   -0.024   -0.089   -0.075   -0.092   -0.186   -0.116   -0.088   -0.149   -0.033
1983    0.097    0.126    0.133    0.039    0.023    0.062    0.193    0.043    0.055    0.054    0.014    0.101
1984    0.046    0.054    0.009   -0.003   -0.068   -0.289   -0.216   -0.157   -0.137   -0.214   -0.213   -0.079
1985   -0.107   -0.166   -0.144   -0.159   -0.108    0.064   -0.015   -0.194   -0.096   -0.087   -0.206   -0.176
1986   -0.071   -0.031    0.022   -0.018    0.077    0.029    0.005   -0.066   -0.152   -0.180   -0.213   -0.078
1987   -0.125   -0.099   -0.074   -0.062   -0.010    0.059    0.289    0.195    0.309    0.118   -0.021    0.070
1988    0.089    0.045    0.054    0.090    0.186    0.220    0.266    0.163    0.010   -0.035   -0.080   -0.145
1989   -0.106    0.016    0.092    0.117    0.206    0.312    0.337    0.167    0.124   -0.028    0.007   -0.044
1990   -0.012    0.189    0.176    0.194    0.283    0.225    0.201    0.258    0.328    0.257    0.088    0.110
1991    0.078    0.102    0.180    0.118   -0.034   -0.048    0.045    0.105    0.178   -0.013   -0.135   -0.074
1992   -0.000    0.058    0.108   -0.006    0.045    0.167    0.003   -0.076   -0.098   -0.140   -0.180   -0.080
1993    0.054    0.078    0.002    0.036    0.121    0.097   -0.134   -0.050   -0.036   -0.156   -0.214   -0.103
1994   -0.002   -0.031    0.025    0.080    0.118    0.044    0.137    0.116    0.136    0.135    0.155    0.118
1995    0.119    0.232    0.306    0.179    0.268    0.383    0.395    0.334    0.148    0.201    0.100    0.031
1996   -0.005    0.052    0.016    0.027    0.083    0.063   -0.060    0.072    0.092   -0.137   -0.123   -0.041
1997   -0.016    0.057    0.197    0.068    0.136    0.239    0.288    0.345    0.414    0.326    0.122    0.253
1998    0.341    0.371    0.372    0.345    0.494    0.609    0.571    0.605    0.445    0.346    0.293    0.313
1999    0.303    0.326    0.306    0.318    0.349    0.448    0.497    0.498    0.451    0.240    0.125    0.123
2000    0.103    0.183    0.325    0.356    0.528    0.390    0.326    0.339    0.354    0.217    0.198    0.236
2001    0.231    0.246    0.261    0.213    0.257    0.394    0.394    0.457    0.460    0.489    0.322    0.339
2002    0.245    0.286    0.329    0.330    0.261    0.206    0.231    0.290    0.378    0.295    0.169    0.175
2003    0.187    0.181    0.288    0.206    0.397    0.547    0.602    0.753    0.644    0.483    0.297    0.318
2004    0.239    0.216    0.265    0.263    0.217    0.374    0.436    0.494    0.399    0.370    0.345    0.293
2005    0.243    0.164    0.200    0.292    0.369    0.486    0.661    0.545    0.588    0.395    0.274    0.219
2006    0.180    0.146    0.127    0.345    0.536    0.582    0.837    0.683    0.565    0.565    0.411    0.394
2007    0.355    0.284    0.303    0.340    0.408    0.432    0.418    0.342    0.338    0.402    0.283    0.226
2008    0.178    0.235    0.280    0.253    0.425    0.538    0.483    0.380    0.410    0.252    0.160    0.132
2009    0.099    0.114    0.111    0.185    0.293    0.483    0.524    0.463    0.423    0.379    0.265    0.318
2010    0.152    0.149    0.199    0.392    0.451    0.533    0.658    0.647    0.496    0.327    0.249    0.113
2011    0.035    0.022    0.083    0.230    0.343    0.415    0.344    0.347    0.456    0.337    0.130    0.192
2012    0.189    0.191    0.279    0.405    0.558    0.670    0.749    0.744    0.684    0.609    0.392    0.380
2013    0.292    0.225    0.204    0.200    0.267    0.296    0.503    0.410    0.491    0.536    0.362    0.196
2014    0.201    0.291    0.340    0.322    0.387    0.454    0.623    0.656    0.677    0.694    0.472    0.498
2015    0.421    0.348    0.324    0.371    0.438    0.484    0.546    0.591    0.768    0.692    0.571    0.657

 

 

Tu m'étonnes que la PDO était positive ... attention à ces cartes de la NOAA qui du fait de leurs plages de couleur mal calibrées visuellement donnent une mauvaise image des anomalies en biaisant la lecture vers le froid.

 

 

Tiens un exemple que ce n'est pas qu'une question de répartition, février 2001 :

 

anomnight.2.13.2001.gif

 

PDO positive à +0.3 alors que le partage des anomalies (aver ce fer à cheval froid côté Amérique) est typique de ce qu'on attend d'une PDO négative. Mais comme le Pacifique nord est beaucoup plus froid que la moyenne des autres océans du globe, la différence est très positive et l'indice PDO se retrouve lui-même en positif.

Modifié par TreizeVents
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 51 minutes, TreizeVents a dit :

 

En données brutes Kaplan, décembre 2014 c'était le mois de décembre le plus chaud jamais relevé dans le Pacifique nord au dessus de 20° nord (battu ensuite par décembre 2015) :

 


1980   -0.007   -0.031    0.014    0.030    0.042    0.002   -0.023    0.014   -0.006   -0.038   -0.162   -0.192
1981   -0.138   -0.095    0.012    0.030   -0.026    0.050   -0.103   -0.121    0.049   -0.112   -0.150    0.007
1982   -0.007    0.057    0.073   -0.024   -0.089   -0.075   -0.092   -0.186   -0.116   -0.088   -0.149   -0.033
1983    0.097    0.126    0.133    0.039    0.023    0.062    0.193    0.043    0.055    0.054    0.014    0.101
1984    0.046    0.054    0.009   -0.003   -0.068   -0.289   -0.216   -0.157   -0.137   -0.214   -0.213   -0.079
1985   -0.107   -0.166   -0.144   -0.159   -0.108    0.064   -0.015   -0.194   -0.096   -0.087   -0.206   -0.176
1986   -0.071   -0.031    0.022   -0.018    0.077    0.029    0.005   -0.066   -0.152   -0.180   -0.213   -0.078
1987   -0.125   -0.099   -0.074   -0.062   -0.010    0.059    0.289    0.195    0.309    0.118   -0.021    0.070
1988    0.089    0.045    0.054    0.090    0.186    0.220    0.266    0.163    0.010   -0.035   -0.080   -0.145
1989   -0.106    0.016    0.092    0.117    0.206    0.312    0.337    0.167    0.124   -0.028    0.007   -0.044
1990   -0.012    0.189    0.176    0.194    0.283    0.225    0.201    0.258    0.328    0.257    0.088    0.110
1991    0.078    0.102    0.180    0.118   -0.034   -0.048    0.045    0.105    0.178   -0.013   -0.135   -0.074
1992   -0.000    0.058    0.108   -0.006    0.045    0.167    0.003   -0.076   -0.098   -0.140   -0.180   -0.080
1993    0.054    0.078    0.002    0.036    0.121    0.097   -0.134   -0.050   -0.036   -0.156   -0.214   -0.103
1994   -0.002   -0.031    0.025    0.080    0.118    0.044    0.137    0.116    0.136    0.135    0.155    0.118
1995    0.119    0.232    0.306    0.179    0.268    0.383    0.395    0.334    0.148    0.201    0.100    0.031
1996   -0.005    0.052    0.016    0.027    0.083    0.063   -0.060    0.072    0.092   -0.137   -0.123   -0.041
1997   -0.016    0.057    0.197    0.068    0.136    0.239    0.288    0.345    0.414    0.326    0.122    0.253
1998    0.341    0.371    0.372    0.345    0.494    0.609    0.571    0.605    0.445    0.346    0.293    0.313
1999    0.303    0.326    0.306    0.318    0.349    0.448    0.497    0.498    0.451    0.240    0.125    0.123
2000    0.103    0.183    0.325    0.356    0.528    0.390    0.326    0.339    0.354    0.217    0.198    0.236
2001    0.231    0.246    0.261    0.213    0.257    0.394    0.394    0.457    0.460    0.489    0.322    0.339
2002    0.245    0.286    0.329    0.330    0.261    0.206    0.231    0.290    0.378    0.295    0.169    0.175
2003    0.187    0.181    0.288    0.206    0.397    0.547    0.602    0.753    0.644    0.483    0.297    0.318
2004    0.239    0.216    0.265    0.263    0.217    0.374    0.436    0.494    0.399    0.370    0.345    0.293
2005    0.243    0.164    0.200    0.292    0.369    0.486    0.661    0.545    0.588    0.395    0.274    0.219
2006    0.180    0.146    0.127    0.345    0.536    0.582    0.837    0.683    0.565    0.565    0.411    0.394
2007    0.355    0.284    0.303    0.340    0.408    0.432    0.418    0.342    0.338    0.402    0.283    0.226
2008    0.178    0.235    0.280    0.253    0.425    0.538    0.483    0.380    0.410    0.252    0.160    0.132
2009    0.099    0.114    0.111    0.185    0.293    0.483    0.524    0.463    0.423    0.379    0.265    0.318
2010    0.152    0.149    0.199    0.392    0.451    0.533    0.658    0.647    0.496    0.327    0.249    0.113
2011    0.035    0.022    0.083    0.230    0.343    0.415    0.344    0.347    0.456    0.337    0.130    0.192
2012    0.189    0.191    0.279    0.405    0.558    0.670    0.749    0.744    0.684    0.609    0.392    0.380
2013    0.292    0.225    0.204    0.200    0.267    0.296    0.503    0.410    0.491    0.536    0.362    0.196
2014    0.201    0.291    0.340    0.322    0.387    0.454    0.623    0.656    0.677    0.694    0.472    0.498
2015    0.421    0.348    0.324    0.371    0.438    0.484    0.546    0.591    0.768    0.692    0.571    0.657

 

 

Tu m'étonnes que la PDO était positive ... attention à ces cartes de la NOAA qui du fait de leurs plages de couleur mal calibrées visuellement donnent une mauvaise image des anomalies en biaisant la lecture vers le froid.

 

 

Tiens un exemple que ce n'est pas qu'une question de répartition, février 2001 :

 

anomnight.2.13.2001.gif

 

PDO positive à +0.3 alors que le partage des anomalies (aver ce fer à cheval froid côté Amérique) est typique de ce qu'on attend d'une PDO négative. Mais comme le Pacifique nord est beaucoup plus froid que la moyenne des autres océans du globe, la différence est très positive et l'indice PDO se retrouve lui-même en positif.

 

 oui oui, les cartes anciennes sont vachement lissées, j'ai aussi toujours fait attention à cela. Voit du bleu kasiment partout ca me semble presque très louche. Les données ont été nettement meilleures à partir de 2004

 

en tout cas, je voulais quand meme te féliciter pour ton excellente analyse sur l'hiver prochain, j'ai pas eu le temps de tout lire sur le topic mais le tiens je les bien lu. Les risques d'un nouvel hiver doux sont présent mais malgré cela, j'emets un petit bémol et je vais davantage être prudent que lors des trois derniers hivers ( qui ont été souvent bien réalisés rappelons le) c'est que la forte BDC de l'été malgré le QBO positif laisse à penser croire que le VPS sera perturbé en première partie d'hiver au moins. J'attends de voir ce qui va se passer au cours de l'automne deja et sur l'avancement des chutes de neige. Mais je serais pas du tout surpris qu'une période très froide se prononce cette année en décembre peut être lors des fêtes de fin d'année.

Modifié par mike
3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout d'abord, bonjour 13V et merci pour ta réponse et ton accueil. Je peux enfin échanger avec toi et je suis un peu excité ^^,...je vais essayé de te répondre malgré une répète arrosée hier soir et une nuit un peu trop coutre une fois de plus ^^,)

Tu es gourmand dans tes demandes,  je vais essayé de faire au mieux..

 

 

Il y a 17 heures, TreizeVents a dit :

Je ne suis pas véritablement convaincu que l'on puisse relier de manière aussi directe ce qu'il s'est produit avec la QBO avec El-Niño.

 

 

Au contraire d'ailleurs, les développements les plus récents, sans totalement rejeter l'influence d'El-Niño, semblent (?) en train de mettre en lumière d'autres forces à l'oeuvre : le rapport "The anomalous change in the QBO in 2015–2016" publié le 28 août a fait remarquer que l'essentiel du train d'ondes atmosphériques qui a perturbé la QBO était lié à un déséquilibre sur l'Eurasie et non sur le Pacifique équatorial, et j'ai aussi vu passer des développements assez intéressants sur l'idée que cette situation pourrait aussi être due (en tout ou partie) au très précoce et très brutal FSW (final stratospheric warming) de mars 2016 qui, avec un timing d'horloger, se serait produit pile au moment de l'initiation de la phase descendante négative qu'il aurait littéralement balayée. Cette vision est particulièrement cohérente avec le fait que c'est justement à cette date que la QBO a entamé sa sortie de route.

 

 

Capture d’écran 2016-09-08 à 23.41.15.jpg

 

Le graphique ci-dessus du QBO concerne l'équateur et non le pôle Nord. La question que je me posais était: est-ce que le QBO ouest va redescemdre ou va-t-il mourir à 22km d'altitude. Aujourd'hui, j'ai ma réponse. Une Nina (NAO-) en Nada n'influencera plus le QBO. Il va se poser en fin décembre, à mon avis, en Ouest..

Si tu regarde les vents entre 10 et 30 hpa cet hivers sur le graphique ci-dessous, il n'y a pas eut de gros renversement du vent zonal en début janvier.  Le rapport avec le graphique du QBO semble compromis a mon avis.. La propagation de l'onde n'a pas put partir du pôle Nord pour revenir vers l'équateur, le timing n'est pas bon.

 

ImageCapture d’écran 2016-02-07 à 22.54.36.jpg

 

Propagation d'un displacement Event en février, onde 1.

 

Capture d’écran 2016-02-07 à 22.04.57.jpg

 

 

Il n'y a pas eut de faille (s) à mon avis dans le QBO depuis la strato. Les ondes de gravité n'ont tout simplement pas put se propager assez vers le bas.

(Nous pourrons reparler de la propagation des ondes depuis la MJO. Je ne veux pas trop m'étaler sur le sujet pour le moment)..

Capture d’écran 2016-09-13 à 23.26.01.png

 

Le problème ne vient pas depuis la strato mais depuis la tropo. Depuis l'équateur comme on peut le voir sur le graphique du QBO de Berlin.

El-Nino, le mauvais garçon ^^,... Un graphique qui date un peu mais bon, je reprends ce que j'avais mis dans un autre forum..:heart:

Capture d’écran 2016-09-13 à 23.14.19.pngCapture d’écran 2016-09-15 à 08.49.22.png

 

A gauche, El-Nino (onde de Kelvin) et à droite, la MJO pour la convection. Je reprends Décembre- Janvier. Je me base surtout sur la convection MJO, tout est là à mon avis.

J'ai parlé des différentes phases MJO et leurs impact sur la NAO=> régime de temps de Cassou :heart::heart:

Image

Comme je l'ai déjà dit:

Citation

La MJO favorise une Nina (phase 6-7-8-1 (NAO-)) ou un El-Nino (phase 2-3-4-5 (NAO+) ), c'est le dipôle indien. Mais c'est un système qui s' auto-alimente par les SST de l'océan Pacifique (IPO) ,SST chaude à l'Ouest du pacifique équatorial => la Nina (phase 6-7-8-1 (NAO-)) soit, des SST froide à l'Ouest de l'océan Pacifique=>El-Nino (phase 2-3-4-5 (NAO+) ).

Ce sont des tendances pour la NAO mais, :P
Lors d'un épisode EL-NINO, une MJO phase 6-7-8-1 (selon son intensité) se traduit par une NAO-, comme pour une Nina et donc, un renversement des vents pour le QBO.
Dans le graphique de la MJO, il y a une phase en janvier et une phase en février, phase 7 et 8...
 

 

 

ImageCapture d’écran 2016-02-18 à 15.17.01.jpg

 

  Capture d’écran 2016-08-30 à 19.39.19.jpghttp://www.ucmp.berkeley.edu/education/dynamic/session4/images_sess4/elnino1.gif   Je Je ne vais pas allez plus loin concernant la relation avec la PDO=> OPI.. Ce sera pour plus tard..   http://i66.servimg.com/u/f66/15/26/46/72/04-eln10.jpg  

 

Je poste le reste ce soir, pas trop le temps maintenant...

 

Nanuq

 

Edit: Arff! le graphique de la Nina et encore celui d'une Nina Modoki!!

Modifié par Nanuq

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, TreizeVents a dit :

Par contre pour les deux images que tu postes, j'ai du mal à en saisir l'idée que tu veux faire ressortir. Si on suit la flèche rouge de ton schéma, cela sous entendrait que le déséquilibre entamé en début d'année 2016 serait la résultante d'une sorte de "retour" d'onde de fin d'année 2016 / début 2017. Mais comment une phase descendante qui ne se serait pas encore réalisée aurait déjà pu "rebondir" ? C'est anachronique, non ? o.O

 

 

Non, aucun retour d'onde (s) dans mes propos. ^^, De l''océan à l'atmosphère, de la tropo à la strato et si la tropo se réchauffe, la strao se refroidit...

La  dernière carte que j'ai posté (celle de gauche) et celle du 06 pour l'évolution PDO.. Une PDO qui redevient positive, SST froide sur le graphique de gauche..

Capture d’écran 2016-09-08 à 16.10.26.jpgCapture d’écran 2016-09-15 à 10.17.29.png

 

En 1, la redistribution de l'énergie selon les océans => La Nina bof..^^,

En 2, l'évolution des SST du dipôle indien en froid => NAO => régime de temps de Cassou

En 3, la fin de la Nina => début d'SST chaude ou Nina modoki mais, pour une modoki, la MJO ne suis pas!!!

 

 

http://la.climatologie.free.fr/enso/PDOschema.gif

 

Perso, à force de vouloir corriger le biais du réchauffement climatique, la NOAA se marche sur le sac! On le voit régulièrement avec GFS en voulant donner du trop chaud ou du trop froid constammant.. Je ne parle pas des centre d'actions..

Donc, les données de la NOAA pour la PDO:

Capture d’écran 2016-09-15 à 13.27.31.png

Et les données d'UMKO:

Capture d’écran 2016-09-15 à 13.27.54.png

 

Entre -0.66 et 1.25, je veux bien que les zones soient différentes, mais pour les prévis 2015 et 2016, la NOAA c'est quant même plantée plusieurs fois! Même si je reprends régulièrement leurs cartes pour comprendre les centre d'actions... Leurs modèles est trop sensible (GFS entre autre). Je veux bien que l'on fasse de plus en plus de place aux modèles numériques et que l'on fasse des corrections, mais reste l'instinct de l'homme! Un modèle ne fait que ce qu'on lui dit de faire, reste à comprendre notre climat pour faire les corrélations juste..

Il y a 21 heures, TreizeVents a dit :

ENSO.png

 

Les corrélations sont quasiment à zéro. Qui plus est, la carte que tu as prise pour illustrer était une sortie de CFS qui avait à ce moment là un biais terrible sur ces prévisions de température de surface en Atlantique tropical : il modélisait presque en permanence l'émergence d'un refroidissement intense et brutal qui était uniquement lié à un défaut de paramétrisation suite à une mise à jour (résolue depuis). A la mi-février, qui correspond à peu près au milieu de la période montrée, l'Atlantique tropical était en fait en surchauffe :

  De 1, ne prends pas des moyennes pour comprendre le climat actuel. Tu noies toute l'évolution océanique sans vraiment la comprendre (1950-2015).

On va commencé par ceci:

image034.jpg

Ce sont les réemergences El-Nino.. Il manque, sur mon graphique, les SST froides à l'équateur..

Capture d’écran 2016-09-06 à 15.37.47.png

 

Les SST pour octobre, avec les réemergeances Nino:

 

Capture d’écran 2016-09-15 à 14.16.06.png

 

Et celle de février:

 

Capture d’écran 2016-09-15 à 14.16.36.png

 

Un océan indien chaud, donc NAO+ par la MJO.

Mais en janvier, une MJO en phase 6-7-8 => NAO- ..:huh:=> QBO d'EST..

http://images.centrometeoitaliano.it/wp-content/uploads/2016/01/26/nao-index-ecco-cosa-aspettarci-per-il-proseguimento-dellinverno.jpg

 

Pour l'océan Atlantique, l'indice TNA et l'indice TSA.. (El-Nino à commencé en 2014)

Ce sont les analyses de la NOAA...

 

Capture d’écran 2016-09-15 à 08.30.12.png

 

Et un océan indien chaud plus (+) l'océan pacifique Ouest froid => NAO+ en octobre et, selon les cartes de février, l'ouest pacifique chaud  donc, propagation de la MJO en phase 6-7-8=> NAO-

 

 

J'espère continuer à développer l'interaction de notre climat avec toi.. si j'ai un ton trop direct ou incorrect, dis le moi. Si je ne suis pas assez clair, nous reprendrons ensemble chaque point. Si j'ai oublié une question, dis le moi. Le but est d'évoluer ensemble et de n'écraser personne. L'écriture n'est pas mon fort et il est possible de mal interpréter mes propos. Ce n'est vraiment pas le but. Je cherche des amis avec qui partager ma passion. Pour évoluer, il faut dire les choses..^^, c'est la différence avec un modèle numérique, c'est que nous, nous pouvons rêver...^^,

Avec toute mon amitié future 13 V...

 

Nanuq

 

Modifié par Nanuq
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Nanuq a dit :

Non, aucun retour d'onde (s) dans mes propos. ^^, De l''océan à l'atmosphère, de la tropo à la strato et si la tropo se réchauffe, la strao se refroidit...

La  dernière carte que j'ai posté (celle de gauche) et celle du 06 pour l'évolution PDO.. Une PDO qui redevient positive, SST froide sur le graphique de gauche..

Capture d’écran 2016-09-08 à 16.10.26.jpgCapture d’écran 2016-09-15 à 10.17.29.png

 

En 1, la redistribution de l'énergie selon les océans => La Nina bof..^^,

En 2, l'évolution des SST du dipôle indien en froid => NAO => régime de temps de Cassou

En 3, la fin de la Nina => début d'SST chaude ou Nina modoki mais, pour une modoki, la MJO ne suis pas!!!

 

 

 

 

 

Nanuq

 

Salut Nanuq, je ne pensais pas te voir sur IC un jour, comme quoi tout est possible.

Pourrais tu détailler ces 3 points, car le 1 est trop petit à mon goût, la redistribution de l'énergie selon les océans doit mesurer approximativement 510 millions de km² sur de nombreux km d'épaisseur.

Pour le 2, je ne suis pas sûr que Mr Cassou ait affirmer que la NAO variait en fonction du dipôle indien, il faut pour cela que tu nous montres quelle(s) étude(s), avec citation précise, a établi cette corrélation, surtout que par la suite  ton propos intègre le Pacifique.

Et pour le 3, je ne comprends pas le lien entre Modoki et MJO, je suppose que si tu en parles c'est que des études ont pointé des corrélations? lesquelles? et ton texte affirmatif veut il dire que la corrélation se vérifie dans 100% des cas, je suppose que non.

 

On en avait déjà parler sur tdf, mais sans aucune animosité, je trouve tes propos toujours aussi brouillon, ta soif de connaissance mérite que tu développes tes propos, en gros moins d'images, et plus de texte explicatif, une bonne occasion d'améliorer l'écrit si ce n'est pas un point fort.

Sinon la dynamique agréable avec laquelle tu arrives ici risque de lasser assez vite.

 

A trop raccourcir , le risque de s'y perdre et d'être dans le faux est grand.

Et ca donne l'impression que les oeufs et les poules sont choisis arbitrairement.

Modifié par sebb
7 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Sebb, je cherche des personnes pour évoluer simplement. Content de pouvoir parler avec toi sur IC. Le but est de débattre non? Et de ne pas se cacher derrière des études..

Même si j'en ai quelque unes que je garde jalousement pour le moment! Après trois ans d'études sur le climat prit dans mon temps libre, c'est compréhensible, non?

Citation

Pourrais tu détailler ces 3 points, car le 1 est trop petit à mon goût, la redistribution de l'énergie selon les océans doit mesurer approximativement 510 millions de km² sur de nombreux km d'épaisseur.

 

Oui, El-Nino, La Nina déplacent de grande quantité d'eau.On le remarque sur les SST. C'est l'évolution future de la PDO pour les prévis de cet hivers..

 

En faite, tu me demande de t'expliquer le modèle numérique que tu regardes tout les jours ^^, La MJO et la prévis du NAO, l'indice PNA, l'AO etc..

D'après toi, Cassou se base sur quoi..

Image

Et que comprends-tu du dipôle indien? Peut être une petite recherche de ta part sur le net me facilitera la tâche, sans être trop direct.

Concernant les données actuelles pour la prévis du dipôle indien.. Ce n'est pas moi qui l'invente!

Capture d’écran 2016-09-08 à 16.05.27.jpg:

 

Pour une Nina Modoki, comment évolue la MJO? C'est la même relation que le NAO ou le PNA.

200 hecto Pascals Velocity Potential Anomalies

Dans ce lien, tu retrouve les analyses de la MJO en PDF:

http://www.cpc.noaa.gov/products/precip/CWlink/MJO/mjo.shtml

 

J'essayerai de compléter mes posts dans le futur..

 

Nanuq

 

Modifié par Nanuq

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attention quand même de ne pas trop ouvrir le champ des possibilités, je sais bien que pour faire de la prévision saisonnière il faut élargir le plus possible quitte à brasser beaucoup d'indices ensemble, mais à l'allure ou on va, on va finir par analyser les éléments de l'hémisphère Sud pour faire une prévision saisonnière Européenne. 

A voir, pour Cassou et le Dipôle indien pas convaincu non plus.

En caricaturant un peu.(et encore il est simple)

labyrinthe-alphabet.png

Intéressant néanmoins, si on arrive à suivre le raisonnement, un peu déroutant au début.

Ceci dit, j'ai mis quelques temps à parler le Paix couramment, à voir pour le Nanuq.xD

Modifié par Sky Blue
7 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 29 minutes, Nanuq a dit :

 

Même si j'en ai quelque unes que je garde jalousement pour le moment! Après trois ans d'études sur le climat prit dans mon temps libre, c'est compréhensible, non?

 

 

Pas selon ma conception des choses, mais c'est un autre débat. Reste qu'il faut se justifier en utilisant les travaux des spécialistes.

il y a 29 minutes, Nanuq a dit :

 

En faite, tu me demande de t'expliquer le modèle numérique que tu regardes tout les jours ^^, La MJO et la prévis du NAO, l'indice PNA, l'AO etc..

D'après toi, Cassou se base sur quoi..

 

Et que comprends-tu du dipôle indien? Peut être une petite recherche de ta part sur le net me facilitera la tâche, sans être trop direct.

Concernant les données actuelles pour la prévis du dipôle indien.. Ce n'est pas moi qui l'invente!

:

 

Pour une Nina Modoki, comment évolue la MJO? C'est la même relation que le NAO ou le PNA.

 

Dans ce lien, tu retrouve les analyses de la MJO en PDF:

http://www.cpc.noaa.gov/products/precip/CWlink/MJO/mjo.shtml

 

J'essayerai de compléter mes posts dans le futur..

 

Nanuq

 

Déjà il faut remonter au DMI pour établir le rapproché, et puis je persiste, depuis quand le DMI a une relation avec la nao au résultat systématiquement connu?. Entre dire que le DMI fait parti d'un ensemble d'interconnections qui lasse apparaître certaines corrélations avec le NAO, et dire que le DMI agit sur la NAO, il y a un monde.

Modifié par sebb

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 11/09/2016 à 20:03, meteor a dit :

 

 

Tu confonds peut-être avec le coefficient de détermination R2 qui lui est toujours positif:

 

Absolument, c'est vu, merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, sebb a dit :

Pas selon ma conception des choses, mais c'est un autre débat. Reste qu'il faut se justifier en utilisant les travaux des spécialistes.

Déjà il faut remonter au DMI pour établir le rapproché, et puis je persiste, depuis quand le DMI a une relation avec la nao au résultat systématiquement connu?. Entre dire que le DMI fait parti d'un ensemble d'interconnections qui lasse apparaître certaines corrélations avec le NAO, et dire que le DMI agit sur la NAO, il y a un monde.

Non! Si tu veux faire ta propre prévision en copié collé, c'est ton choix, moi, je vois les choses autrement.. Je fais me prévis moi-même selon ma propre vision du climat.

Pour le DMI:

MJO Weekly Update (PDF)

En début, il est dit:

Citation

Le MJO est actuellement faible, avec l'affaiblissement d'un signal sur le Pacifique occidental au cours de la dernière semaine. Ce signal n'a pas été solidement attaché à la MJO en raison de l'absence de propagation zonale pendant plusieurs semaines , cependant , et a été plutôt liée à l'auge de la mousson dans l'ouest du Pacifique . modèle dynamique prévisions de l'indice MJO base RMM - dépeignent généralement l'apparition d'un signal faible MJO quelque part entre l'océan Indien et le Pacifique occidental au cours des deux prochaines semaines . La faiblesse persistante de la MJO est favorisée en ce moment , étant donné l'incertitude persistante dans l'ouest du Pacifique influences mousson de creux qui pourraient avoir des répercussions sur la capacité de l' indice de RMM pour représenter correctement le signal Intrasaisonnière . influences tropicales et les latitudes moyennes sont plus susceptibles de provenir de l'activité cyclonique et un état basse fréquence qui évolue lentement . Si un MJO actif devait apparaître sur l'Océan Indien , des conditions favorables à la cyclogenèse tropicale pourrait être possible à la fois dans le Pacifique Est et les bassins de l'Atlantique .

 

Pour ce graphique là, tout est donné:

Image

Capture d’écran 2016-09-15 à 21.11.24.png

 

 

Les phases de la propagation MJO sont celles qui correspondent au NAO selon le nombre de jours que passe la MJO dans chaque phase et son intensité. C'est l'évolution du jet-stream selon l'emplacement de la MJO et l'interaction avec l'indice PNA.

 

Deuxième lien:

PDF

 

http://www.cpc.ncep.noaa.gov/products/GODAS/

 

Je fais mes prévisions moi même. Ce qu'il faut voir pour l'évolution de la MJO, ce sont les restes d'El-Nino que la Nina a essayé de redistribuer avec l'activité cyclonique qui s'y rattache (phase MJO neutre) favorisant une NAO+ pour l'Atlantique (graphique de dessous) Ceux qui veulent des sources, elles sont toutes là! Ce sont mes propres prévis et je ne me cache pas derrière une études. Je les ai faites concernant l'évolution de la PDO, la NAO, l'AO, dans ce topic.. C'est le temps qui me donnera raison ou non..

 

gsstanim.gif

 

Nanuq.

 

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

.. Et je t'ai déjà prouvé l'hiver passé Sebb sur TDF l'incohérence du modèle GFS-CFS pour l'évolution de la MJO sur le court terme (deux semaines). Nous avons aussi parlé des problèmes de données pour la NOAA..

Je fais mon propre chemin..

Nanuq

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Sky Blue a dit :

Ceci dit, j'ai mis quelques temps à parler le Paix couramment, à voir pour le Nanuq.xD

 

Tu as tout compris..:)

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hum... ouais, enfin il va pas falloir non plus trop inventer des théories sorties de nulle part, le forum IC c'est pas la fête du slip façon TDF - y'a des règles à commencer par celle-ci:

 

Citation

 

D'autre part, une attention toute particulière portera sur la source des articles soumis ou servant de support aux messages de réponse apportés par les membres. De fait, il convient en particulier:

 

  • de citer les sources,
  • de ne pas remettre en cause les bases de la connaissance physique et thermodynamique communément admise par la communauté scientifique,
  • de ne pas se faire l'écho d'un article, d'une idée, d'un site internet, d'une vidéo etc... relayant des idées scientifiquement non admises en peer-review (le peer-review étant ce qui définit la frontière entre la science et la non-science)

 

 

A bon entendeur...

4 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, du 25 a dit :

Assez intéressant cette article pour le grand public qui fait relativiser sur la prévision saisonnière. Treizevent est notamment cité.

http://www.skipass.com/news/138224-previsions-saisonnieres-comment-s.html

Cette article est surtout totalement inspiré de celui de TreizeVent qui a donné sont accord au préalable pour utiliser son analyse. Si vous avez des remarques à faire sur cet article (pas de nouvelles théories mais plutot des fautes qu'il pourrait y avoir dedans), vous pouvez le faire remonter, je ferai suivre à l'auteur si il le voit pas avant moi.

 

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Doublon, désolé..

Modifié par Nanuq

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, Sebaas a dit :

Hum... ouais, enfin il va pas falloir non plus trop inventer des théories sorties de nulle part, le forum IC c'est pas la fête du slip façon TDF - y'a des règles à commencer par celle-ci:

 

 

A bon entendeur...

Désolé pour hier soir, trop de fatigue.

Je ne remet pas en cause la physique, il ne me semble pas.  Je dis juste que le modèle GFS-CFS est trop sensible d'où ses corrections régulière. Tous les modèles se basent aujourd'hui sur l'évolution de la MJO.

Je vais citer quelques sources pour mes post précédents:

 

Prévisibilité des régimes de temps `a échelle saisonni`ere ... - Cerfacs

Modes de variabilité et changement climatique

 

L'évolution du dipôle indien et sa relation avec l'évolution de l'ENSO => MJO

 

http://www.insu.cnrs.fr/environnement/ocean-littoral/oceans-indien-et-pacifique-une-histoire-de-david-et-goliath-qui-permet-

 

Nanuq.

Modifié par Nanuq

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attention tout de même à certaines théories exprimées ici concernant l'influence du vent solaire sur le climat et en particulier l'hiver dans nos régions.

Il faut bien rappeler que ces théories sont très minoritaires comparées à celles qui mettent en avant les variations, relativement fortes, du rayonnement UV lors du cycle solaire en interaction avec l'ozone stratosphérique.

Je ne mets pas de liens mais une petite recherche montre une abondance de liens à ce sujet avec entre autres obtention du lag de 3 ans entre extremum solaire et oscillation décennale de la NAO.

Ceci dit çà ne change pas forcément les conclusions...

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.