darkminimouf

Du 20 mars au 26 mars 2017 prévisions météo semaine 12

57 messages dans ce sujet

Il y a 9 heures, jt75 a dit :

S'il y a de la neige sur les massifs en Europe,   elle est à  à prévoir en Sierra Nevada. Plus au Nord, plus à l'Est du continent: soleil, douceur, bruine sur les crêtes peut-être....

 

La météo devient tellement  décevante pour les hivernophiles , que je me demande si dans quelques années ce forum accueillera encore des passionnés, mis à part ceux qui courent après les  records de chaleur ou de la période la plus longue sans PP ou le nombre de jours sans gel, enfin ce genre de records possiblement dramatiques.

 

Même les "massifEstiens " sont dégoûtes, A se demander où il faut dorénavant vivre pour avoir des hivers ...

C'est grave. "On est mal"  comme dit la pub ...

 

Sorry pour ce coup de blues ...

 

 

 

 

 

 

 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien que la T° à 850 Hpa semble être dans la douceur, on constate que la signature de l'hiver passé persiste avec encore et toujours des périodes méridiennes durable...

En basse couche, le vent souvent orienté à l'est ne garantirait pas une douceur printanière... Et ça continue encore et encore....

Pour de la grosse flotte, on repousse à plus tard...

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 29 minutes, judd a dit :

Bien que la T° à 850 Hpa semble être dans la douceur, on constate que la signature de l'hiver passé persiste avec encore et toujours des périodes méridiennes durable...

En basse couche, le vent souvent orienté à l'est ne garantirait pas une douceur printanière... Et ça continue encore et encore....

Pour de la grosse flotte, on repousse à plus tard...

 

C'est à relativiser Judd, car en cette période le flux d'Est est de moins en moins apte à drainer du froid... Nous arrivons fin mars et l'efficacité d'un tel drain n'est plus la même que ce qu'elle aurait pu être il y a 1 mois de cela  ;)

Ça garantirait une certaine fraicheur matinale (avec pourquoi pas quelques gelées possibles et localisées sur les plaines du Nord-Est lors des nuits claires possibles sur cette zone) mais en journée ça devrait permettre de connaitre une douceur sur les régions où l'ensoleillement sera présent sans excès d'autant qu'en basses couches ce vent d'Est resterait globalement peu véhément mais ça reste à affiner en fonction du placement précis de la goutte froide. Évidemment là où la pluie sera de la partie, ce sera assez frais.

Au final, les températures pourraient être sensiblement inférieures aux moyennes saisonnières sur une large moitié Ouest (à proximité du décrochage), et à peu près conformes à ces moyennes sur l'Est.

 

Mais l'élément marquant pour pas mal de régions serait plutôt l'humidité, avec la possibilité d'arrosages copieux notamment sur la moitié Sud et à proximité du bassin méditerranéen à partir du milieu de semaine. Ailleurs, ce serait plutôt la première partie de semaine qui s'annoncerait humide à souhait.

En cette période de reprise rapide de la végétation, ce ne sera pas du luxe  :)

 

Cette sensation de fraicheur semblerait vouloir se dissiper au fil des jours et en fin de semaine nous serions en perspective de retrouver des températures excédentaires par rapport aux moyennes saisonnières d'une fin Mars, dans une ambiance plus sèche et ensoleillée.

2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, Lolox a dit :

 

C'est à relativiser Judd, car en cette période le flux d'Est est de moins en moins apte à drainer du froid... Nous arrivons fin mars et l'efficacité d'un tel drain n'est plus la même que ce qu'elle aurait pu être il y a 1 mois de cela  ;)

Ça garantirait une certaine fraicheur matinale (avec pourquoi pas quelques gelées possibles et localisées sur les plaines du Nord-Est lors des nuits claires possibles sur cette zone) mais en journée ça devrait permettre de connaitre une douceur sur les régions où l'ensoleillement sera présent sans excès d'autant qu'en basses couches ce vent d'Est resterait globalement peu véhément mais ça reste à affiner en fonction du placement précis de la goutte froide. Évidemment là où la pluie sera de la partie, ce sera assez frais.

Au final, les températures pourraient être sensiblement inférieures aux moyennes saisonnières sur une large moitié Ouest (à proximité du décrochage), et à peu près conformes à ces moyennes sur l'Est.

 

Mais l'élément marquant pour pas mal de régions serait plutôt l'humidité, avec la possibilité d'arrosages copieux notamment sur la moitié Sud et à proximité du bassin méditerranéen à partir du milieu de semaine. Ailleurs, ce serait plutôt la première partie de semaine qui s'annoncerait humide à souhait.

En cette période de reprise rapide de la végétation, ce ne sera pas du luxe  :)

 

Cette sensation de fraicheur semblerait vouloir se dissiper au fil des jours et en fin de semaine nous serions en perspective de retrouver des températures excédentaires par rapport aux moyennes saisonnières d'une fin Mars, dans une ambiance plus sèche et ensoleillée.

En effet

Fin mars début avril, il ne faut plus trop compter sur les inversions, et même par flux d'est c'est de l'air plus doux que la moyenne qui est advecté, à partir du 23 :

 

MT8_Karlsruhe_ens.png

 

MT8_Genf_ens.png

 

S'il y a du soleil, on dépasserait bien les 15°C sur les plaines en fin de période.

Mais ça c'est pour la façade Est. A  l'Ouest ça restera plus frais deux jours de plus (ce qui est classique pour notre pays d'ailleurs, à latitude et altitude équivalentes les Tx du début de printemps à l'Est rejoignent et dépassent celles de l'Ouest, les climats plus continentaux se réchauffant plus vite que les océaniques).

Par contre, pas forcément gagné pour des pluies significatives sur le NE

Modifié par Tomar

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La fin de semaine est toujours baignée d'incertitudes quand au devenir de la GF espagnole,jusqu'a vendredi et a partir de mardi le talweg transitera du large de l'Irlande vers la péninsule ibérique,c'est un peu le flou sur son activité avec des cumuls de pluies hétérogènes d'une région a l'autre et selon le modèle choisi,a cela s'ajoute leurs indécisions sur un possible évènement cévenol.

Les creusements qui s'opéreraient au cours de ce "transit" vers le sud restant aléatoires et si on se réfère aux cumuls de pluies je dirais que la façade Est des Alpes au nord-est seraient le plus a la marge du coté d'Arpège,pratiquement l'inverse chez l'américain...arpege-25-114-0.png

114-777.GIF

En gros ce serait plutôt flux de sud sud-ouest chez GFS,flux de sud sud-est chez le français,là dessus on est pas vraiment plus avancés.

A partir du week-end il y'a un relatif accord sur le retour des hautes pressions par l'Est Nord-est,le sud du pays serait encore a la marge de la GF sur l'Espagne.

UW144-21-4.GIFECM1-144-5.GIFgfs-0-144-2.png

 

Là ou ça devient un peu plus déconnant c'est pour la journée de dimanche,GFS voit plutôt la GF remonter en se comblant tout en se dissipant  là ou CEP voit le même mouvement mais sans qu'elle ne perde trop de vigueur tout en se propageant plus au nord,il prolonge d'ailleurs ce plaisir sur l'échéance suivante en la repositionnant sur le pays.

ECM1-168-2.GIFgfs-0-168-2.png

 

Si il y'a bien une chose qui n'a pas changée pour les modèles c'est la difficulté a gérer les GF et le package de surprises qui peut les accompagner parfois.:D

 

 

 

Modifié par cédric du Lot
6 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'évolution de la GF au-delà de dimanche est en effet bien incertaine. Jusqu'à dimanche inclus les modèles commencent à converger, sauf UKMO qui voit la GF filer très vite vers l'Est -- isolée parmi les déterministes, l'option UKMO est présente mais très minoritaire sur les panels GEFS.

Il devient du coup intéressant de noter la similarité avec l'épisode du 24-25 novembre dernier : ici les cartes z500 et T850 des archives de novembre, puis CEP déterministe et moyenne de l'ensembliste (j'aurais pu prendre GFS et GEFS, ils sont du même accabit).

 

La synoptique est quand même très proche des Acores à l'Islande et du Magreb à l'Europe centrale au niveau du z500 et des flux, avec des temperatures similaires voire légèrement plus fraiches sur l'hexagone.

 

Diapositive1.jpg

 

Lors de l'épisode remarquable de novembre (https://www.infoclimat.fr/historic-details-evenement-2500-petrine.html), il y avait eu le passage de la tempête Nannette quelques jours auparavant, mais c'est bien la plongée d'un talweg droit sur le Portugal depuis l'Irlande, qui avait généré la depression Petrine qui s'était ensuite déplacée de la Galice vers les Baléares.

 

Je ne sais pas jusqu'ou on peut pousser l'analogie, la masse d'air cette fois semble un peu moins humide (d'apres les cartes de RR qui ne sont pas à prendre au pied de la lettre mais peuvent donner une idée du potentiel précipitant) et le potentiel convectif fin mars un peu plus fort d'un novembre...

 

Bien sur tout cela peut encore bouger, les GF sont en général mal cernées à quelques jours, mais la dépression ici serait assez étendue et on peut se souvenir que Petrine avait été bien cernée 6-7 jours avant l'épisode : ici le ECMWF ENS 6 jours avant l'échéance dont j'ai posté la réanalyse ci-dessus.

 

EDM1-144xcj4_mini.png

Modifié par lagrenouille
2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On peut signaler que les journées de mercredi et jeudi pourraient être bien fraiches dans l'ouest,surtout jeudi en fait lors du transit de l'anomalie principale le long des cotes Atlantiques,cela dit ce soir encore les divergences sont importantes entre l'américain et Arpège sur le zonage des RR en deuxième partie de semaine,disons que c'est autour du bassin méditerranéen qu'il y aurait le plus "d'action"avec une propagation plus ou moins prononcée vers le sud-ouest et le massif Pyrénéen ainsi que vers le Massif-central ou un copieux épisode neigeux est possible au dessus des 1000 a 1200m probablement mais il est encore dur d'être affirmatif...

Bon bien sur on n'interprète pas les cartes qui suivent au pied de la lettre,c'est juste pour noter le potentiel,d'autant qu'au premier coup d'oeil on note rapidement les divergences.

arpege-25-114-0.pngarpege-45-114-0.png114-777.GIF114-780.GIF

 

Les Alpes du nord coté Français sont toujours foehnés mais sur les Alpes du sud et surtout vers la zone frontalière avec l'Italie ça pourrait ne pas être la même....

On ne sait toujours ce que va devenir la GF espagnole passé samedi,UKMO nous fait du GFS d'hier soir en la dissipant et la faisant s'évacuer par le Portugual,GFS ce soir la fait remonter sur le pays mais en s'atténuant et l'évacue par l'Atlantique et CEP est peu ou proue comme hier soir en faisant intéragir BP méditerranéennes et continentales en Europe centrale(étrange cette option d'ailleurs et ça fait deux fois qu'il nous la sort).).

ECM1-144.GIF?20-0

 

En fait en regardant bien GFS n'en est pas loin mais moins prononcée je dirais,cela dit le flux aurait aussi tendance a se continentaliser.

gfs-0-150.png?12

 

 

 

Modifié par cédric du Lot
9 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.