Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Quercus

El Niño - La Niña

Recommended Posts

Posted

Location : Dax (40)

Il semblerait que le potentiel de voir s'installer une forte Niña recule sensiblement, et que désormais les prévisions vont davantage s'affiner entre faible Niña et conditions neutre faiblement négatives. Niveau atmosphérique, c'est assez inhabituel, mais le retour des alizés qui est d'habitude durable après un épisode Niño s'est cassé la figure : on est revenu à des régimes de vents d'ouest particulièrement néfastes pour la gestation d'un épisode Niña :

 

 

[align=center]

850hPa.thumb.gif.460f578500e2f384d4f12ffd81d704e2.gif

[/align]

[align=center]

 

[/align]

[align=center]

 

[/align]

On a même un coup de vent d'ouest (WWB) assez conséquent qui est prévu les prochains jours. Du coup l'indice atmosphérique SOI a décroché à nouveau et replonge sur des valeurs négatives :

 

[align=center]

SOI.png.c07befce5328ad673925b14bf9fa3807.png[/align]

[align=center]

 

[/align]

NB : en règle générale, on considère qu'un indice SOI < -8 est symptomatique de conditions Niño, et inversement un SOI > 8 de conditions Niña. Je ne doute pas une seule seconde que ce coup de vent d'ouest ne sera que temporaire et que le SOI ne repassera pas en dessous des -8, mais il est probable que les conditions actuelles sont en train d'hypothéquer les possibilités de mise en place d'une forte Niña et vont nous limiter à un épisode limité. Le refroidissement de surface devrait se poursuivre encore lentement, mais la réserve profonde est en train d'accuser le coup et commence déjà à décliner :

 

[align=center]

AnoP.png.0c871ec8b242ea4e5102d57fbdfdc6ea.png[/align]

[align=center]

 

[/align]

Les dernières mises à jour des modèles australiens (souvent les plus fiables en matière d'ENSO) ont d'ailleurs évolué depuis plusieurs jours avec une modélisation particulièrement atypique et inhabituelle, mais cohérente avec ce que l'on voit actuellement. A savoir un plongée rapide des températures de surface se poursuivant dans le sillage en cours de remontée de ces eaux plus froides, mais suivi d'un logique retour rapide à des conditions à la limite entre le faible Niña et le neutre du fait de l'absence de soutien atmosphérique au développement de l'épisode.

 

[align=center]

POAMA.png.4eb55bab3139ad0210714fca28ecd5de.png[/align]

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Le coup de vent d'ouest (WWB) touche à son terme dans le Pacifique équatorial, on devrait repasser dans les prochains jours sur une séquence de renforcement des alizés sans aucune certitude sur son caractère durable ou non. En attendant, on observe un net rebond des températures de surface dans les diverses zones ENSO :

 

[align=center]

nino3.png.73b43e53a93e0eb682172136ed92f9e8.png[/align]

[align=center]

nino34.png.7fb86365ed93f3e03d670f48f860ae77.png[/align]

[align=center]

nino4.png.f5ccdf0b8521cdf10313d9208b5361ab.png[/align]

[align=center]

 

[/align]

Il n'y a pas de doutes à avoir sur le caractère seulement éphémère de ce sursaut, cela n'empêche pas de remarquer que dans la zone de référence 3.4 on est repassé au dessus du seuil des +0,5° après être descendus à -0.4° en début de mois. Mais on devine du coup que la prévision postée dans mon message juste au dessus (POAMA), avec -0,6°/-0,7° prévus en moyenne pour le mois de juin, est désormais peu probable - il est même possible que l'on finisse au final juin sur une valeur faiblement positive.

 

La tendance lourde, bien installée, devrait quand même nous conduire sur des conditions ENSO négatives au moins en ce qui concerne les températures de surface dans le courant de l'été. Mais il est indéniable que les probabilités de voir une forte Niña s'installer sont de plus en faibles.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Cyr (400m) à 5km d'Annonay (07)

Up

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Sky Blue
Le ‎15‎/‎06‎/‎2016 à 07:05, TreizeVents a dit :

Mais il est indéniable que les probabilités de voir une forte Niña s'installer sont de plus en faibles.

Tout à fait, les dernières modélisations te donnent raison.

enso 0607.JPG

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Pour petite mise à jour de ce topic, le déclin d'El Niño version 2015-2016 est achevé, mais la mise en route d'une Niña version 2016-2017 reste encore en l'état actuel des choses bien difficile. Si on commence par regarder au niveau atmosphérique, on constate que l'indice SOI, bien que positif, reste sur des seuils relativement faibles et ne parvient pas à décoller :

 

SOI.png

 

Pour rappel, le SOI est un indice qui permet d'avoir une approximation de la direction et de l'intensité des vents dans le Pacifique équatorial : un indice négatif indique la présence de vents d'ouest (conditions Niño), et un indice positif que les alizés (vents d'est habituels à l'équateur) sont renforcés, ce qui favorise les conditions Niña. Le bureau australien de météorologie, qui publie cet indice et le graphique ci-dessus, considère qu'on est en conditions pleinement Niño lorsque le SOI est inférieur à -8, et en conditions pleinement Niña lorsqu'il est supérieur à +8. Ce que l'on voit donc ici, c'est qu'on a repris un régime d'alizés dans le Pacifique équatorial, mais que cela reste assez timide pour le moment et en tous cas pas suffisant pour créer un véritable couplage dynamique atmosphère - océan en position Niña.

 

Niveau observations prévisions, on reste dans un schéma qui alterne entre des périodes d'alizés modérés et des périodes d'alizés faibles voir même de retours temporaires de régimes d'ouest, plus ou moins au gré des quelques soubresauts de la MJO, ce qui est tout à fait typique de conditions neutres et certainement pas de conditions Niña atmosphériques :

 

 

WW.png

 

 

Du fait de ce manque de soutien atmosphérique, le refroidissement des eaux de surface a été beaucoup plus lent qu'initialement prévu, et les modèles continuent de corriger au fur et à mesure leurs sorties pour s'adapter à une Niña qui semble vouloir accoucher dans la douleur. Pour exemple, voici les prévisions probabilistes du CEP de début avril, de début mai et de début juin :

 

Avril.png

 

Mai.png

 

Juin.png

 

 

Les observations (pointillés noirs) ont depuis trois mois été systématiquement plus élevées que les prévisions (rouge). Dans les dernières sorties, les choses semblent vouloir se caler un peu plus précisément sur le scénario d'une faible Niña de fin d'été avec un rebond en conditions neutre pour l'automne, on notera également la disparition quasiment complète de scénarios d'une Niña qui atteindrait ne serait-ce que le seuil de modérée (-1,0°) :

 

Juillet.png

 

 

Vu que l'atmosphère ne soutien pas véritablement les conditions Niña, les raisons du refroidissement de surface océanique ne sont pas véritablement à chercher par le dessus, elles viennent en fait du dessous : ce sont les anomalies froides de profondeur, consécutives à l'épisode Niño précédent, qui sont en train de lentement remonter vers la surface en perdant peu à peu leur intensité :

 

HC1.png

HC2.png

 

 

On peut visualiser plus facilement sur ce graphique, qui correspond au contenu de chaleur du Pacifique équatorial, le déclin entamé de l'anomalie froide :

 

 

CC.png

 

 

Le "tracé" des anomalies qui figure dans la prévision du CEP, avec un pic frais en fin d'été avant un rebond en automne, correspond à cette logique : le refroidissement en surface devrait se poursuivre dans le sillage de la remontée / dilution des eaux plus froides situées sous la surface, mais faute de soutien atmosphérique un retour sur des valeurs neutres est anticipé lorsque l'apport froid par le dessous sera tari. C'est pour cela que le CEP modélise un radoucissement vers octobre, ce qui correspondrait en quelque sorte à l'assèchement de l'alimentation froide de profondeur. C'est aussi ce qu'entrevoit le modèle australien POAMA, qui est considéré comme l'un des plus performants sur les prévisions de l'ENSO - on remarquera simplement qu'il creuse un peu plus en fin d'été avant la reprise en automne :

 

POAMA.png

 

 

Pour finir avec les relevés, aux derniers pointages hebdomadaires le bureau australien est à -0.2° et la NOAA à -0.6° en zone 3.4 (les différences s'expliquant par le fait qu'ils n'utilisent pas les mêmes jeux de données, que leurs périodes de référence sont différentes, et qu'ils n'ont en plus pas exactement la même définition géographique de la zone qu'il convient de considérer).

 

Nino3.4.png

 

Nino3.42.png

 

 

Petite remarque d'ailleurs, j'avais lu un commentaire intéressant de la NOAA qui disait en substance que, en période Niña, il était surtout important de considérer les conditions en zone Niño 4. En effet par convention on utilise exclusivement la zone 3.4 pour la différenciation entre les épisodes Niño et Niña, mais si la zone 3.4 est effectivement la plus importante pour les épisodes Niño, c'est surtout au travers de la zone 4 que se matérialise le véritable dynamisme d'une Niña. L'explication est assez simple : au niveau de l'équateur, on considère que le seuil de convection profonde est de l'ordre de 28° : lorsque les températures de surface atteignent cette valeur, l'océan est en mesure de supporter une activité convective intense.

 

En temps normal, en zone 4 qui correspond à l'ouest du Pacifique équatorial (vers la Papouasie / Nouvelle Guinée), on reste globalement au dessus de ce seuil des 28° toute l'année, tandis que plus à l'est et donc vers le centre Pacifique, en zone 3.4, ce seuil n'est atteint que sporadiquement quelques semaines par an. La convection se matérialise donc surtout au dessus de la zone 4, tandis que la zone 3.4 ne fait pas l'objet d'une convection marquée permanente.

 

El Niño, fondamentalement, se matérialise par un décalage vers l'est et le Pacifique central (soit la zone 3.4) de l'activité convective qui est traditionnellement en place sur l'ouest du bassin. Son traceur principal, c'est donc effectivement la température de surface dans cette zone de référence, qui va alors atteindre voire dépasser ce seuil de 28°. C'est pour cela que des anomalies positives dans cette zone sont un élément fondamental de la structure d'un épisode Niño.

 

La Niña, fondamentalement, c'est exactement l'inverse. La convection profonde est repoussée vers l'ouest, à savoir vers la Papouasie Nouvelle Guinée et l'Indonésie, et auquel cas les températures de surface en zone 3.4, a plusieurs milliers de kilomètres de la, ne sont plus forcément un marqueur pertinent. Ce sont les températures en zone 4 qui sont les plus intéressantes : dans une vraie Niña dynamique, les températures de surface dans cette zone vont descendre en dessous de ce seuil de 28° (qui est normalement atteint toute l'année), matérialisant ce décalage encore plus à l'ouest sous l'influence d'alizés renforcés des conditions favorables à la convection profonde.

 

Ce que l'on constate justement cette année, c'est que si on a bien un refroidissement sensible en zone 3.4, on a une certaine absence de refroidissement vraiment net en zone 4, ce qui traduit au niveau dynamique non pas un passage d'El Niño à la Niña, mais simplement un retour d'El Niño à des conditions neutres. Au dernier pointage (données NOAA OISST), on n'était plus qu'à 26,7° en zone 3.4 contre 29,1° en zone 4.

 

A la même date, en 1998, on n'avait plus que 28,1° en zone 4, et on s'apprêtait à passer en dessous du seuil des 28° jusqu'en mai 2000. En 2010, toujours à la même date, on n'était également plus qu'à 28,2° en zone 4, et on allait rester en dessous de ce seuil jusqu'en mai de l'année suivante. Sur ces deux années, on avait donc vraiment un dynamisme profond qui nous conduisait vers une Niña : le Pacifique occidental était en phase de refroidissement rapide et brutal, préalable nécessaire à un décalage de l'activité convective vers l'Indonésie. Ce n'est, en l'état actuel des choses, manifestement pas le cas cette année.

 

A suivre, mais désormais je serais bien surpris que l'on fasse mieux qu'une pseudo Niña avortée, un peu à l'image de l'El Niño avorté de 2014/2015.

  • J'aime 18

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Bonjour,

 

On voit vraiment par cette évolution du 28 d'avril au 28 juillet, que cette Nina risque d'être minime comme l'a très bien expliqué  13V. On voit une évolution il est vrai, mais cette Nina est extrêmement lente contrairement à certaines Nina du passé. L'évolution reste à suivre cependant. 

 

anomp.4.28.2016.gif

 

 

 

anomp.6.13.2016.gif

 

anomp.7.28.2016.gif

 

Bonne journée.

Gugo.:)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Aux dernières actualisations de la NOAA, l'anomalie froide est en nette régression :

 

 

CC.png

 

 

Confirmé par les analyses en coupe du Pacifique équatorial, en haut la dernière situation et en bas celle de début juin :

 

 

Coupe.png

 

Coupe2.png

 

 

Un net renforcement des alizés depuis quelques jours est en train d'opérer une tentative de réanimation, parce que cette Niña est quasiment au stade de l'avortement.

On peut viser à mon avis au mieux un pic bas autour de -1,0/-1,2° en température de surface en zone 3.4 en données NOAA d'ici le 15 septembre, mais pas sur que cela ne tienne réellement sur la durée.

  • J'aime 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Yainville, Seine-Maritime, Normandie

Les chances d'une NADA sont grande pour cet hiver, je partage totalement ton analyse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Hoffen France

Une petite idée de l'hiver qui arrive ou c'est bien trop tôt ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Igneuc BZH ( 22 )
Il y a 1 heure, Joffrey a dit :

Une petite idée de l'hiver qui arrive ou c'est bien trop tôt ?

 

Nous sommes début aout, aucune idée de l'hiver

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Hoffen France
Il y a 2 heures, Alex22 a dit :

 

Nous sommes début aout, aucune idée de l'hiver

 

 

Oui c'est se que je me suis dit ensuite :/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Les conditions de vent (renforcement des alizés) ont été un peu plus favorables ces dernières semaines dans le Pacifique équatorial pour le développement d'une éventuelle Niña.

L'anomalie négative de contenu de chaleur s'est du coup un peu renforcée dans le Pacifique central, même si cela reste pour le moment bien chétif.

 

 

Contenu.png

 

 

CPENSO.png

 

 

Je ne vais pas avoir le temps d'en écrire davantage ce soir, alors rendez-vous jeudi ou vendredi .. je vous expliquerais pourquoi ce n'est pas un bonne nouvelle de mon point de vue. :(

  • J'aime 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Dans son dernier communiqué, la NOAA considère que désormais le potentiel de voir se développer un réel épisode Niña est devenu très faible, d'où le fait qu'elle est passé officiellement du statut "La Niña watch" (qu'on pourrait traduire par une phase de surveillance) au statut "conditions neutres" : lien NOAA. Cela pourrait paraître étonnant au premier abord et alors même qu'on a actuellement des températures de surface en zone de référence 3.4 en dessous du seuil de -0,5° (lien), mais cela s'explique par le fait que la NOAA considère qu'un épisode Niña se caractérise par plusieurs mois consécutifs avec un indice ONI inférieur à -0,5° (et cinversement avec indice ONI supérieur à +0.5° pour un Niño). Or, tous les modèles envisagent désormais un retour rapide à des conditions neutres, d'où le fait qu'on n'a plus guère de potentiel d'avoir un indice ONI durablement négatif :

 

figure7.gif

 

 

Néanmoins, pour bien troller, voilà que le Pacifique semble décidé à nous sortir un très gros épisode de vents d'est (alizés), ce qui est très favorable à un épisode Niña :

 

ENSO.png

 

On peut donc pronostiquer a minima un maintien, sinon une amplification, des anomalies froides présentes actuellement essentiellement dans le Pacifique central. Suffisant pour déclencher une réelle Niña probablement pas, mais en tout état de cause cela montre qu'on est bien dans un schéma atmosphérique plutôt Niña - même si les anomalies froides ne parviennent pas à plonger, effet probable de l'excès de chaleur accumulé les mois précédents et qui n'arrive pas franchement à s'écouler.

 

On notera aussi que ce coup de vent d'est reste cantonné au niveau de la ligne de changement de date (180° de longitude) : on est bien dans un schéma modoki.

  • J'aime 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe
il y a 58 minutes, TreizeVents a dit :

Néanmoins, pour bien troller, voilà que le Pacifique semble décidé à nous sortir un très gros épisode de vents d'est (alizés), ce qui est très favorable à un épisode Niña :

 

On peut donc pronostiquer a minima un maintien, sinon une amplification, des anomalies froides présentes actuellement essentiellement dans le Pacifique central. Suffisant pour déclencher une réelle Niña probablement pas, mais en tout état de cause cela montre qu'on est bien dans un schéma atmosphérique plutôt Niña - même si les anomalies froides ne parviennent pas à plonger, effet probable de l'excès de chaleur accumulé les mois précédents et qui n'arrive pas franchement à s'écouler.

Je me pose une question, les forts vents d'est peuvent-ils se prolonger ou repeter pendant un long moment? Et dans ce cas peut être bel et bien une vraie Nina? 

Bien sûr la question est à contrario.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Sky Blue

Confirmation avec les Australiens, c'est plus un épisode Nada qui est prévu pour cet hiver et pour le début 2017.

ENSO 13092016.JPG

Les kangourous restent néanmoins plus prudents que les Ricains, la phase Watch est maintenue.

watch.JPG

 

Edited by Sky Blue

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79

Interview intéressante donné par Kevin Trenberth sur Global Climat, il revient sur le récent El niño, mais aussi plus largement sur l'évolution du climat et de ses principales composantes.

Quand on s'intéresse un peu à la question, on apprend pas forcément grand chose en lisant cet article, mais lire un spécialiste à travers ce qui va et ce qui ne va pas aujourd'hui quant à l'évaluation actuelle et future du climat a toujours un intérêt particulier.

 

https://global-climat.com/2016/09/17/interview-kevin-trenberth-revient-sur-el-nino-et-les-derniers-records-de-chaleur/

 

 

 

  • J'aime 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Forbach, Moselle.

Toujours intéressant de lire les propos de Kevin Trenberth, un personnage que j'apprécie particulièrement. A ce sujet, une conférence qu'il avait faite il y'a un petit moment :

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Bonjour,

 

L'évolution en 1 mois de cette Nina:

anomp.8.22.2016.gif

anomp.9.22.2016.gif

 

On observe que la Nina augmente en intensité mais ce n'est pas non plus intense, par contre les excédants autour de la Nina ont diminué, par contre les températures sous les normes au nord de l'atlantique ou en grande partie diminué.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

Il semblerait que CFSv2 change d'avis concernant l'évolution de l'ENSO

On commencerait à passer le seuil Niña dans la zone 3-4.

 

http://www.cpc.ncep.noaa.gov/products/people/wwang/cfsv2fcst/imagesInd3/nino34Mon.gif

 

voir en particulier les runs les plus récents en bleu.

 

Le SOI; de son côté, est repassé nettement en positif:

 

0916-soi.jpg

 

Tout cela peut permettre d'espérer un refroidissement un peu plus prononcé de la température globale sur l'hiver printemps prochains.

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est ce que j'essaye de t'expliquer ici:

En toute amitié,

 

Nanuq

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Sky Blue

Voila la vision des Australiens sur ENSO et IOD.

Climate Model Summary for October to February 2017:

enso dipole.JPG

 

 

 

Edited by Sky Blue

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Denis (11) - Montagne noire
il y a 52 minutes, mike a dit :

confirmation de la baisse du PDO en septembre comme je l'avais pressentit la dernière fois à ce sujet:

 

https://www.ncdc.noaa.gov/teleconnections/pdo/

La baisse du PDO se confirme comme tu le dis mis peut-on en déduire quelque chose ? ça me semble assez flou

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Bonjour,

 

Evolution assez nette de la Nina sur le dernier mois, à voir si cela continue. Cette évolution est en grande partie dû au fort vent d'est (les alizés) dont 13V avait parlé le 10 septembre:

 

5 septembre:

anomp.9.5.2016.gif

 

6 octobre:

 

anomp.10.6.2016.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Forbach, Moselle.

C'est vrai que sur les dernières semaines les choses ont un peu plus poussé vers des conditions La Nina. On reste néanmoins toujours en conditions neutre (en mode La Nina-like pattern pour reprendre l'expression du BOM). Les indicateurs de couplage avec l'atmosphère (nécessaire pour qu'un événement puisse correctement se développer) montrent une réaction plus affirmée depuis septembre en gros. Illustration ci-dessous avec le SOI (southern oscillation index) :

 

580333SOI.png

 

Les valeurs positives étant caractéristiques des événements Nina, les valeurs négatives caractéristiques des événements Nino. Malgré tout, cela reste globalement assez fragile. Niveau prévision, on devrait continuer à rester dans des conditions neutres, avec une probabilité non-nulle d'un événement La-Nina, cela dit s'il se produit son intensité devrait rester faible.

 

438821pred.png

 

 

Informations accessibles sur le site du BOM, la prochaine mise à jour aura lieu le 11 octobre : http://www.bom.gov.au/climate/enso/

Edited by Higurashi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...