Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Tendances hiver 2015-2016


Recommended Posts

Posted
Gap (Hautes-Alpes, alt 788 m)

Depuis un petit moment TOUS les modèles / organismes météo / météorologues / passionnés disent : aucun doute HIVER très doux.
Non, pas tous ! Une partie de l'hiver est vue froide par certains. Et je pense qu'ils ont l'humilité de laisser la place au doute et de parler au conditionnel....

http://meteo05.sepcs.fr/bulletin/meteorapide.htm

http://www.lameteo.org/index.php/tendances-saisonnieres-fevrier-2016

Le 1er lien va vers le site d'un ingénieur MF à la retraite, pour un département de montagne (voir petits caractères : "tendances météo des mois à venir")

Le 2e lien est vers le site de Fred Decker.

Link to post
Share on other sites

  • Replies 1.4k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Posted Images

@ Dammatrix,

En fait quand on lit une prévi saisonnière, le marqueur de nuance est évident, même si il n'est pas écrit.

D'ailleurs, si à échelle française les prévisions s'avèrent fausses ces derniers mois, cela ne veut pas dire qu'elle le sont à échelle plus large.

Si on raisonne probabilité comme le propose IRI en mode multimodèles, on constate que la modélisation ne voit pas en moyenne un hiver très doux.

Il nous renseigne simplement sur le fait que la probabilité que l'hiver soit au dessus des normes est faible, et que celle qu'elle soit en dessous l'est encore plus.

Capture_gxh6.PNG

Et si on tente l'extrapolation à partir des résultats de modèles comme Met Office, modèles américains, ecwmf, eurosip, de la jaxa, les modèles nous disent toujours que la fin d'automne et première partie d'hiver serait à dominance douce avec une emprise zonale au flux OSO, puis ensuite dans les normes avec zonal à dominance ouest voire ONO sur certains modèles, puis une dernière partie d'hiver en NO, disons une circulation plus ondulée avec une importance donnée au NO voir N ou NE plus marquée.

Link to post
Share on other sites

Posted
Haute Joux, Les Fourgs 1140m

Bien résumé sebb, une moyenne ONO jusqu'à fin avril et donc tres favorable pour l'enneigement des massifs sauf AS

Link to post
Share on other sites

Posted
Troche - Altitude 410m / Lagrand - Altitude 600m

Quand on voit à cette période de l'année, une tendance à avoir un anticyclone sur l'atlantique et un flux entre Nord et Est, c'est quand même un signe à suivre. Sa a marché cette été, assez tôt j'ai pu observer la tendance d'un flux de sud et de bouffé d'air chaud ce qui a amené à un été chaud. Donc pour moi, ceux qui disent que l'hiver sera doux et peut-être froid a la fin, je suis un peu mort de rire.

Link to post
Share on other sites

Quand on voit à cette période de l'année, une tendance à avoir un anticyclone sur l'atlantique et un flux entre Nord et Est, c'est quand même un signe à suivre. Sa a marché cette été, assez tôt j'ai pu observer la tendance d'un flux de sud et de bouffé d'air chaud ce qui a amené à un été chaud. Donc pour moi, ceux qui disent que l'hiver sera doux et peut-être froid a la fin, je suis un peu mort de rire.

Dire que le météo fonctionne souvent par récurrence n'argumente pas sur son éventuelle prolongation ou sur un changement de récurrence.
Link to post
Share on other sites

Posted
360m à Abreschviller  Contrefort des Vosges au pied du donon

c'était pas plutot octobre 2005

je me souviens avoir skié vers le 15!

Link to post
Share on other sites

Quand on voit à cette période de l'année, une tendance à avoir un anticyclone sur l'atlantique et un flux entre Nord et Est, c'est quand même un signe à suivre. Sa a marché cette été, assez tôt j'ai pu observer la tendance d'un flux de sud et de bouffé d'air chaud ce qui a amené à un été chaud. Donc pour moi, ceux qui disent que l'hiver sera doux et peut-être froid a la fin, je suis un peu mort de rire.

Comme dirait Sky, c'est structurel ou conjoncturel wink.png

Je pencherais plutôt pour le conjoncturel. Logiquement le vortex polaire devrait se concentrer à l'approche de l'hiver et se relâcher dans la 2ème partie d'hiver.

Ce qui irait dans le sens du message de Sebb.

C'est d'ailleurs une prévision standard pour l'Europe de l'ouest, ce qui ne veut pas dire qu'on se tape une exception comme décembre 2009 ou 2010.

Link to post
Share on other sites

Posted
Paris 4ème arrondissement

c'était pas plutot octobre 2005

je me souviens avoir skié vers le 15!

Octobre 2005 était lui aussi particulièrement doux avec une longue période de douceur entre le 10 et le 15 notamment. Ce ne serait pas octobre 2003 ?
Link to post
Share on other sites

Posted
Paris 75105, LagardeFreinet-Var, Pontarlier-Doubs, Fresse/Moselle-Vosges

Enfin majoritairement quand on regarde le globe pour cet hiver, on voit 90% de rose ou de rouge dans les prévisions saisonnières pour les ano de températures.

On dit que la saison n-1 n'augure rien de la saison n de manière systématique. Peut-être.

C'est pourtant ce que semble avoir appliqué une grande partie des modèles pour cet automne: année chaude, été chaud, bon, ben automne chaud.

Or quand on constate ce qu'il en est pour l'Europe où Septembre et Octobre seront sous la normale et de manière nette. ça laisse un peu songeur...

Et puis c'est vrai que dans le régime de récurrence que l'on vit, on peut estimer que des marqueurs précurseurs existent

Quand on voyait un flux perpétuellement caniculaire depuis début Mai en Espagne, et en permanence réalimenté, on pouvait imaginer qu'on serait touché, et on l'a été à grande échelle.

Cet automne, on voit des synoptiques de froid précoce sur les 3/4 du continent, des anti qui montent au pôle, des 1045hpa à venir sur le Groenland, deux mois d'automne sous les normes, des flux à tendance Est récurrents.., bon et bien tout ceci, sans gage de réussite systématique, peut aussi être interprété comme des marqueurs, comme des signaux précurseurs d'un hiver qui sera en définitive bien bleu sur les futures cartes d'ano.

Perso, je verrai bien des flux d'est à perpette sur l'Europe occidentale pour l'hiver, ça fait bien longtemps...

Chercher à prévoir à longs termes est une bonne voie de recherche, mais force est de constater que les résultats sont globalement peu fiables.

Les algos finiront par s'améliorer, même si on doit viser une certaine justesse qu'a une échelle continentale ou semi continentale,

Je pense que tout cela s'améliorera, sans doute on n'a pas encore assez de données ou de corrélations possibles entre événements passés et extrêmes, le "Big data" donnera des améliorations ou des perspectives nouvelles tôt ou tard.

Link to post
Share on other sites

Chercher à prévoir à longs termes est une bonne voie de recherche, mais force est de constater que les résultats sont globalement peu fiables.

Les algos finiront par s'améliorer, même si on doit viser une certaine justesse qu'a une échelle continentale ou semi continentale,

Je pense que tout cela s'améliorera, sans doute on n'a pas encore assez de données ou de corrélations possibles entre événements passés et extrêmes, le "Big data" donnera des améliorations ou des perspectives nouvelles tôt ou tard.

au fait, y a t-il déjà quelqu'un qui s'est coltiné les taux de réussite des prévisions officielles, telles Hadley, CFS, ou autres?
Link to post
Share on other sites

Je pense que tout cela s'améliorera, sans doute on n'a pas encore assez de données ou de corrélations possibles entre événements passés et extrêmes, le "Big data" donnera des améliorations ou des perspectives nouvelles tôt ou tard.

A condition qu'on sache trouver l'information pertinente dans cet amas de données récoltées.
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint Hilaire (195m), 20km au Sud de Toulouse (Haute Garonne)

génial, quel boulot il fait ce williams!

Oui, je confirme, énorme boulot ... et bien fait de surcroit. Merci à Lui.

En tout cas, en dépit de ce qui se passera réellement cet hiver, on peut voir que pour Septembre, le plantage a été total (100%).

Dans ce sens là, c'est aussi un exploit !

Link to post
Share on other sites

Posted
Vertou ((Gwerzhav) ) 9 km au Sud-Est de Nantes (44)

Oui, je confirme, énorme boulot ... et bien fait de surcroit. Merci à Lui.

En tout cas, en dépit de ce qui se passera réellement cet hiver, on peut voir que pour Septembre, le plantage a été total (100%).

Dans ce sens là, c'est aussi un exploit !

Et Octobre semble aller vers la même chose ! Quand on regarde des cartes ou il fera doux partout dans le monde, c'est du grand n'importe quoi ! La Russie commence déjà sur les chapeaux de roue avec 15 jours d'avance sur les normes avec leurs premier coup de froid de la saison....

ça va finir par se révéler vrai qu'une boule de cristal soit de meilleure qualité que nos modèles. Ils mettent du doux par défaut sur l'Europe, mais vu le TLT actuel, c'est vraiment mal barré pour que l'on est des vents d'Ouest/SO a perpete.... au vu des récurrences qui se mettent en place et du passé proche que l'on a eu concernant celles-ci ( l'été dernier en est un parfait exemple). Pour moi, cette année, sera la plus belle année de plantage, si l'entêtement continue a nous mettre des anomalies positives souvent importantes.

De ce fait je rejoins parfaitement jt75....

Link to post
Share on other sites

Et bien moi j'ai lu le dernier post de 13V sur le topic Automne. Alors si vous voyez un hiver froid à partir de la configuration des champs d'actions actuels, j'espère qu'il n'y aura pas de désillusions.

Pour ce qui est du coup de froid à Moscou, ce serait dans les normes de saison selon LCM, je n'ai pas vérifié bien sûr.

Link to post
Share on other sites

Et bien moi j'ai lu le dernier post de 13V sur le topic Automne. Alors si vous voyez un hiver froid à partir de la configuration des champs d'actions actuels, j'espère qu'il n'y aura pas de désillusions.

Pour ce qui est du coup de froid à Moscou, ce serait dans les normes de saison selon LCM, je n'ai pas vérifié bien sûr.

pourquoi donc?

qu'est-ce qu'il faudrait comme configuration actuelle pour avoir un hiver froid?

Link to post
Share on other sites

Je voulais juste dire qu'il ne fallait baser ces prévisions sur les observations actuelles, à moins d'être sûr d'avoir une récurrence de six mois. Sérieusement, on ne peut pas tabler là-dessus.

Et puis si je reprends un extrait du post de 13V : "j'avais posté en début d'automne /topic/86524-tendance-automne-2015/page-4'>deux graphiques

montrant qu'en automne Niño, on avait très souvent des séquences NAO- dominantes en septembre/octobre et à l'inverse NAO+ en novembre/décembre."

Je trouve que ça tient la route et cela correspond souvent à notre climat Européen, sans tenir compte du Niño. C'est à dire un renforcement du vortex polaire en fin d'automne avec zonal dominant pour démarrer l'hiver.

Alors si el niño est de la partie, J'imagine que ça ne va pas arranger l'affaire.

Link to post
Share on other sites

Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Et bien moi j'ai lu le dernier post de 13V sur le topic Automne. Alors si vous voyez un hiver froid à partir de la configuration des champs d'actions actuels, j'espère qu'il n'y aura pas de désillusions.

Pour ce qui est du coup de froid à Moscou, ce serait dans les normes de saison selon LCM, je n'ai pas vérifié bien sûr.

Anomalie négative de -11° à 850 Hpa sous les normes jusqu'au 12 Octobre puis lente remonté sans pour autant atteindre les normes.

Autant dire qu'au sol avec le flux de NE... c'est nettement sous les normes à Moscou et en Russie.

LCM doit mettre le nez dans les données avant d'annoncer ça.

Link to post
Share on other sites

Posted
Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Je voulais juste dire qu'il ne fallait baser ces prévisions sur les observations actuelles, à moins d'être sûr d'avoir une récurrence de six mois. Sérieusement, on ne peut pas tabler là-dessus.

Et puis si je reprends un extrait du post de 13V : "j'avais posté en début d'automne /topic/86524-tendance-automne-2015/page-4'>deux graphiques

montrant qu'en automne Niño, on avait très souvent des séquences NAO- dominantes en septembre/octobre et à l'inverse NAO+ en novembre/décembre."

Je trouve que ça tient la route et cela correspond souvent à notre climat Européen, sans tenir compte du Niño. C'est à dire un renforcement du vortex polaire en fin d'automne avec zonal dominant pour démarrer l'hiver.

Alors si el niño est de la partie, J'imagine que ça ne va pas arranger l'affaire.

Le "hic" c'est que le Zonal dominant, exception faite de l'hiver dernier où il s'est rappelé à notre bon souvenir, n'est plus aussi triomphant que durant lmes années 90. Est-ce structurel, ou conjoncturel, pour paraphraser Philippe ?! Personnellement j'y vois de plus en plus un facteur structurel lié à un effet de seuil que nous aurions franchi à l'issue des années 90, épooque depuis laquelle on a constaté un très relatif "tassement" de la hausse des températures moyennes.

Peut être est-ce l'effet d'un "réequilibrage des forces" dans le système climatique global, après la poussée de fièvre que nous avons connu en un peu plus d'une décennie ?! ermm.gif

Il ne faut pas perdre de vue que nous avons eu une série d'hivers offrant des synoptiques parfois complètement hallucinantes, avec des HP qui partaient à l'assaut du Pôle allant jusqu'à un VP parfois scindé en deux parties, des circulations zonales qui se sont ponctuellement vues limitées à des faibles courants discordants sous d'énormes blocages... Bref, des choses peu communes qui tranchaient de manière radicale avec ce que nous avions eu le loisir d'observer jusqu'à présent.

C'est ce qui m'amène à penser que cette année, les jeux pourraient être plus ouverts qu'il n'y parait pour la saison hivernale à venir.

En effet, on n'a aujourd'hui pas d'autres choix que de se référer à des configurations à peu près similaires, survenues dans les années 80 et 90, avec un phénomène El Niño de forte ampleur.

Or, il me semble évident que la distribution des cartes climatiques a bien changé depuis que ne sont survenues de telles configurations, et on pourrait éventuellement aller au devant de quelques surprises sur les répercussions hémisphériques de ce phénomène.

Il est bien entendu très intéressant, et très instructif, de décortiquer la manière dont les acteurs cliamtiques ont évolué lors des précédents épisodes à peu près similaires, je suis d'ailleurs très avide des interventions régulières de Treizevent, Passiion, et Paix à ce sujet tongue_smilie.gif .

On en apprend un peu plus à chaque saison, et il y a fort à parier que l'année à venir sera très enrichissante ! 191769.gif

Link to post
Share on other sites

Posted
Still 67 225m 30km ouest de Strasbourg entrée de la vallée de la Bruche

Je ne parle pas du 10 exactement, je dis bien vers, petite nuance. En tous cas il y avait eu des flocons.

Ou alors je me plante total et c'était le 3 Novembre ???

Persuadé que c'était début Octobre....

http://www.wetterzentrale.de/topkarten/fsreaeur.html

L'hiver de 3 jour : 26,27,28 février... oups

Bonjour en tout cas en octobre 2006 il n'y a pas eu de gelée chez moi , la T minimale étant de 4°(les 8 et 9 ) et la Tx la plus basse si je puis dire étant de 14°le 03
Link to post
Share on other sites

Le "hic" c'est que le Zonal dominant, exception faite de l'hiver dernier où il s'est rappelé à notre bon souvenir, n'est plus aussi triomphant que durant lmes années 90. Est-ce structurel, ou conjoncturel, pour paraphraser Philippe ?! Personnellement j'y vois de plus en plus un facteur structurel lié à un effet de seuil que nous aurions franchi à l'issue des années 90, épooque depuis laquelle on a constaté un très relatif "tassement" de la hausse des températures moyennes.

Peut être est-ce l'effet d'un "réequilibrage des forces" dans le système climatique global, après la poussée de fièvre que nous avons connu en un peu plus d'une décennie ?! ermm.gif

Il ne faut pas perdre de vue que nous avons eu une série d'hivers offrant des synoptiques parfois complètement hallucinantes, avec des HP qui partaient à l'assaut du Pôle allant jusqu'à un VP parfois scindé en deux parties, des circulations zonales qui se sont ponctuellement vues limitées à des faibles courants discordants sous d'énormes blocages... Bref, des choses peu communes qui tranchaient de manière radicale avec ce que nous avions eu le loisir d'observer jusqu'à présent.

C'est ce qui m'amène à penser que cette année, les jeux pourraient être plus ouverts qu'il n'y parait pour la saison hivernale à venir.

En effet, on n'a aujourd'hui pas d'autres choix que de se référer à des configurations à peu près similaires, survenues dans les années 80 et 90, avec un phénomène El Niño de forte ampleur.

Or, il me semble évident que la distribution des cartes climatiques a bien changé depuis que ne sont survenues de telles configurations, et on pourrait éventuellement aller au devant de quelques surprises sur les répercussions hémisphériques de ce phénomène.

Il est bien entendu très intéressant, et très instructif, de décortiquer la manière dont les acteurs cliamtiques ont évolué lors des précédents épisodes à peu près similaires, je suis d'ailleurs très avide des interventions régulières de Treizevent, Passiion, et Paix à ce sujet tongue_smilie.gif .

On en apprend un peu plus à chaque saison, et il y a fort à parier que l'année à venir sera très enrichissante ! 191769.gif

Je te rejoins complétement! On apprend apprend et on apprend toujours. Même si on voudrais, on ne peut et on ne pourras jamais prédire a X mois le temps a X endroits du monde,sauf avec une grande avancé dans la science dont je doute .

MC " 80%" de hiver devais être doux +1 a 2°. Mtn il tourne leur veste a -1 a - 2° pour la fin de janvier février. Comment des modélismes a X millions d'euros nous sorte entre 4 a 5° de variante ? Un ordinateur ne pourra jamais prédire le futur, on à juste des paliers et sa dame nature ne nous dit pas comment trouver la solution.

Sans les bonnes variantes les modèles dirons toujours des chiffres erronées.On donne des données presque fausse la plupart du temps.

Donc franchement mon grand père a toujours dit les hivers a l'avance avec des trucs a lui, qu'il ne ma pas dit " et que mtn il ne peut plus..." Il a du se tromper 2 voir 3 fois en 23 ans. Mtn la seul manière de savoir qu'elle hiver on auras, regarder chaque matin la T° et le temps vous avez de bonne chance d'être dans le milles ".

jsp un bon hiver rude qui changerais des doux a chaud...

Link to post
Share on other sites

@Lolox

Le zonal dominant, c'était aussi et surtout l'hiver 2013-2014, c'était même un turbozonal pour paraphraser Sky Philippe.

Link to post
Share on other sites

Posted
Sur les hauteurs d'Issy Les Moulineaux (92), proche Meudon

Le "hic" c'est que le Zonal dominant, exception faite de l'hiver dernier où il s'est rappelé à notre bon souvenir, n'est plus aussi triomphant que durant lmes années 90. Est-ce structurel, ou conjoncturel, pour paraphraser Philippe ?!

.....

Je pense surtout qu'on se prend beaucoup la tête sur quelque chose qui nous échappe totalement... wink.png

Le climat ne connait pas de rupture, il n'est qu'un pantin qui vit au gré des fluctuations atmosphériques sur laquelle nous n'avons pas, ou très peu, d'emprise sur ses causes... Et selon mon avis qui n'engage que moi (wink.png) c'est pas demain la veille que nous apporterons plus de fiabilité aux prévisions saisonnières, qui ceci dit, nous rappellent au moins que nous en sommes encore au stade de l'expérimentation... ...

En bref il fait sa vie!.. et nous, on la subit...^^

Les années 90 ont été insolemment dominés par le zonal, mais qui pourrait affirmer que cet hiver par exemple, ne le serait pas?

Tous les scénarios sont permis, c'est tout.. La teneur de l'hiver qui s'approche à grands pas, nous le connaîtrons quand nous le vivrons.

Link to post
Share on other sites

Posted
Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Bonjour Vinçounet,

je ne prétends pas que l'hiver à venir ne serait pas dominé outrageusement par un zonal (ou turbo-zo pour faire plaisir à Philippe et Jack wink.png ), loin de là. D'ailleurs, je ne m'avance sur aucune tendance, tant cela tient de l'art divinatoire selon mon point de vue happy.png .

J'essayais simplment d'apporter une nuance par rapport à la projection des situations passées pour déterminer la teneur de l'hiver à venir 191769.gif .

Même si sur certains points il est encore éventuellement possible d'établir des parallèles entre nos hivers des années 2000 et ceux des 90's, dans les grandes lignes on peut tout de même admettre qu'il y a eu de substentiels changements dans la distribution des rôles au niveau des acteurs qui ont influencé nos derniers hivers.

Je m'avance donc à évoquer le fait que l'évolution induite par un phénomène El Niño majeur, n'aura pas forcément la même teneur que lors des épisodes d'ampleur similaire que l'on a connu dans le passé... Et encore, cette année, il n'est pas dit que le phénomène ne puisse pas dépasser ceux que nous avons connu jusqu'à présent.

Pour reprendre une expression chère à notre Philippe national, ça "yoyote" régulièrement de la cafetière au niveau du VP ces dernières années, et rien ne peut pour l'instant nous dire que l'on observera pas à nouveau ce type de comportement hivernal.

En revanche Vinçounet, je suis su rla même longueur que toi concernant le "tous les scénarios sont permis", Time will tell ! wink.png

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...