Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Tendance Hiver 2010/2011


 Share

Recommended Posts

Posted
Montpellier (34), Montreuil (93) ou Ciran (37)

Voilà, ça commence, plusieurs messages HS modérés. Merci de vous en tenir au sujet et uniquement à lui...

Link to post
Share on other sites

  • Replies 1.3k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

bonjour

si un printemp chaud et sec, que l'été a été moyen et venteux et peu humides et que le début de l 'automne est déjà à moitié sec

Cela influt-il les températures et les précipitations de l'hiver à suivre?

ROM1 default_flowers.gif

Link to post
Share on other sites

Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

bonjour

si un printemp chaud et sec, que l'été a été moyen et venteux et peu humides et que le début de l 'automne est déjà à moitié sec

Cela influt-il les températures et les précipitations de l'hiver à suivre?

ROM1 default_flowers.gif

Reponse : Non

Sinon, s'en remettre au post de cotissois default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites

Posted
Soissons (02) - Paris 16e

Bonjour.

C'est un hiver légèrement plus froid par rapport à la normale prévu par les modèles à longs terme; mais bon moi je pense que c'est quand même un peu tôt...

Personnelement j'espere un hiver froid, mais j'ai l'impression que l'hiver sera légèrement plus doux ! !

A voir dans les prochains mois !

Link to post
Share on other sites

Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Bonjour.

C'est un hiver légèrement plus froid par rapport à la normale prévu par les modèles à longs terme; mais bon moi je pense que c'est quand même un peu tôt...

Personnelement j'espere un hiver froid, mais j'ai l'impression que l'hiver sera légèrement plus doux ! !

A voir dans les prochains mois !

C'est une simple impression où tu te réfère à des signaux ?

L'impression c'est bien mais en prévision on peut pas trop compter dessus.

Aujourd'hui, c'est l'option froide la plus réaliste compte tenu des éléments que nous connaissons mais ça peut changer demain si la récurrence nous quitte.

Link to post
Share on other sites

Posted
Naillat, 360m, 23

Je suis tout à fait d'accord: un ensemble paramètres sont favorables à un hiver froid, un grain de sable dans la machine peut changer la tendance. Mais je remarque aussi qu'avec une configuration plus méridienne que zonale l'Europe occidentale peut aussi être un espace géographique sur lequel auraient lieu les remontées chaudes particulièrement intenses comme l'hiver dernier sur le Groenland, l'Islande, et l'Ouest Canadien ( souvenez-vous des JO ). Avec les paramètres actuels ( cf posts précédents ) l'orientation majoritaire du flux sera primordiale et pourrait nous réserver de belles périodes hivernales.

Link to post
Share on other sites

tao : toujours est-il que le mois de septembre est assez conforme aux prévisions saisonnières "majoritaires", plutôt doux (surtout au sud) et relativement sec. CFS dans les choux pour septembre à priori avec son déficit.

Je pense qu'on en sera plus si l'automne prévu bien automnal (sic !) se déploie d'ici quelques jours (ou une/deux semaines) sur notre pays. Cela donnera du crédit à ces fameuses prév d'hiver.

J'ai aussi la désagréable impression qu'après toutes ces analyses en faveur d'un hiver "frais" sorties il y a quelques semaines, et bien on a rien de nouveau ... Curieux non ?

Je dis ça comme cela, je n'ai pas vraiment la qualification pour ce type de prévision à très long terme.

Qu'en pensez-vous ??

Link to post
Share on other sites

tao : toujours est-il que le mois de septembre est assez conforme aux prévisions saisonnières "majoritaires", plutôt doux (surtout au sud) et relativement sec. CFS dans les choux pour septembre à priori avec son déficit.

Je pense qu'on en sera plus si l'automne prévu bien automnal (sic !) se déploie d'ici quelques jours (ou une/deux semaines) sur notre pays. Cela donnera du crédit à ces fameuses prév d'hiver.

J'ai aussi la désagréable impression qu'après toutes ces analyses en faveur d'un hiver "frais" sorties il y a quelques semaines, et bien on a rien de nouveau ... Curieux non ?

Je dis ça comme cela, je n'ai pas vraiment la qualification pour ce type de prévision à très long terme.

Qu'en pensez-vous ??

En es-tu certains ? En tout si GFS confirme ... aie aie. Sans compter que les 5 prochains jours vont être de l'ordre de -2/-3°C en anomalie alors que l'anomalie de Septembre doit être de 1°C pour le moment ? Donc rien n'est joué.

Barth,

default_flowers.gifdefault_clover.gif

Link to post
Share on other sites

Barth61 : on comptera à la fin default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20"> ... Il y a plus que +1°c d'excédent au niveau national actuellement.

On dépasse même les +2°C voire +2.5°C dans le sud-ouest ...

MF -septembre-

Je vois donc très mal un déficit en septembre, notamment dans le sud-ouest où CFS nous a affiché un superbe -0.5°C (ben tout bleu clair) !

Notre grand TreizeVents tranchera default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">.

Link to post
Share on other sites

Kaktus, à lire tous vos posts aussi bien ici qu'ailleurs on pourrait penser qu'il n'y a que le sud-ouest et que c'est toute la France. Je peux vous dire que chez moi à Nancy on est très loin de la sensation estivale et des 30° ( et ce depuis pas mal de temps)...

Link to post
Share on other sites

Kaktus, à lire tous vos posts aussi bien ici qu'ailleurs on pourrait penser qu'il n'y a que le sud-ouest et que c'est toute la France. Je peux vous dire que chez moi à Nancy on est très loin de la sensation estivale et des 30° ( et ce depuis pas mal de temps)...

Kaktus a pas tord quand il dit qu'un déficit en septembre est peu probable au niveau national bien entendu.

Ensuite il est vrai que le NE a pas été très chanceux en août voir en juin(mais il y a quand même un excédent thermique) mais actuellement on est mi-septembre donc 30°c à nancy c'est quand même bien chaud.

Petite comparaison entre la situation actu pour septembre et (les normes) à nancy-essey :

Tnm: 10.2°c(9.7°c) soit +0.5°c

Txm: 20.7°c(20.1°c) soit +0.6°c

ensoleillement: 102.7h au 15/09/2010(norme tout septembre: 155h)donc on en déduit que le soleil est plutôt généreux.

précipitation:41.7 mm actu (63mm pour tout septembre) un peut au dessus des normes pour les 15 premiers jours de septembre.

Avec ces chiffres je voit pas en quoi la situation à nancy actuellement est maussade.

Après il est clair qu'a la vue des modèles que la fraicheur tente de venir chez nous avec toujours cette même récurrence c'est à tenir compte pour le prochaine hiver car cette synoptique m'a l'air tellement solide qu'elle peut tenir encore pas mal de temps.

Link to post
Share on other sites

Kaktus a pas tord quand il dit qu'un déficit en septembre est peu probable au niveau national bien entendu.

Ensuite il est vrai que le NE a pas été très chanceux en août voir en juin(mais il y a quand même un excédent thermique) mais actuellement on est mi-septembre donc 30°c à nancy c'est quand même bien chaud.

Petite comparaison entre la situation actu pour septembre et (les normes) à nancy-essey :

Tnm: 10.2°c(9.7°c) soit +0.5°c

Txm: 20.7°c(20.1°c) soit +0.6°c

ensoleillement: 102.7h au 15/09/2010(norme tout septembre: 155h)donc on en déduit que le soleil est plutôt généreux.

précipitation:41.7 mm actu (63mm pour tout septembre) un peut au dessus des normes pour les 15 premiers jours de septembre.

Avec ces chiffres je voit pas en quoi la situation à nancy actuellement est maussade.

Après il est clair qu'a la vue des modèles que la fraicheur tente de venir chez nous avec toujours cette même récurrence c'est à tenir compte pour le prochaine hiver car cette synoptique m'a l'air tellement solide qu'elle peut tenir encore pas mal de temps.

Je ne vois de prévisions saisonnières ici, si ce n'est ta dernière phrase mais basé sur un sentiment perso, et ce n'est pas parce que la fraîcheur, qui semble de plus éphémère, arrive et que la récurrence est toujours d'actu que l'on peut dire qu'on s'orientera vers tel ou tel hiver.

Laissons passer les différents cyclogenèses d'automne pour modeler une synoptique qui n'attends que d'être "peinte" sur les différents modèles, et c'est pas évident.

vous me faites un peu peur avec vos "recurrences" , à force d'en parler, celle ci va completement s'anhiler cet hiver, je préfererais que cette récurence fasse une pause avant l'hiver puis revienne en forçe pendant la saison .

Link to post
Share on other sites

Je ne vois de prévisions saisonnières ici, si ce n'est ta dernière phrase mais basé sur un sentiment perso, et ce n'est pas parce que la fraîcheur, qui semble de plus éphémère, arrive et que la récurrence est toujours d'actu que l'on peut dire qu'on s'orientera vers tel ou tel hiver.

Laissons passer les différents cyclogenèses d'automne pour modeler une synoptique qui n'attends que d'être "peinte" sur les différents modèles, et c'est pas évident.

vous me faites un peu peur avec vos "recurrences" , à force d'en parler, celle ci va completement s'anhiler cet hiver, je préfererais que cette récurence fasse une pause avant l'hiver puis revienne en forçe pendant la saison .

Oui je suis d'accord il y a du HS dans mon dernier post, c'était juste pour mettre certaine chose au point.

Pour la récurrence, il est vrai qu'il faut laisser passer les évènements avant d'aller plus loin pour affirmer tel ou tel chose. Nous allons également voir si cette récurrence résisteras comme tu dit aux différentes cyclongénèse automnale et/ou se modifier plus ou moins ou passer dans une autre configuration directement.

Mais je tient à mettre l'accent sur quelque chose d'autre, même si on a encore la récurrence date de décembre 2009 on sait tous que les hivers se suivent mais ne se ressemble pas niveau météo. On ne sait pas si on aura des VDF à répétition comme l'hiver dernier ou inversement on aura juste une synoptique favorable dans le cas ou elle se maintient.

Et donc ce sera ce paramètre qui définira le rapport à la norme si on a encore cette récurrence (VDF ou pas)

Link to post
Share on other sites

Posted
Alès - St Hilaire de Brethmas (30)

Comme on parle de récurrence quasiment systématiquement lorsque l'hiver arrive et que le dernier fut pas si mal, est-ce que l'on peut également prévoir par ce principe de récurrence que les prévisions saisonnières seront, pour cet hiver, aussi mauvaises que l'an passé ??

merci default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites

Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Comme on parle de récurrence quasiment systématiquement lorsque l'hiver arrive et que le dernier fut pas si mal, est-ce que l'on peut également prévoir par ce principe de récurrence que les prévisions saisonnières seront, pour cet hiver, aussi mauvaises que l'an passé ??

merci default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Ne pas perdre de vue le côté expérimentale des prévisions saisonnière.

Mais en terme de fiabilité, en réponse à ta question, tu as donc plus de chances de viser juste que nous ici pour la saison hiver...

Link to post
Share on other sites

Comme on parle de récurrence quasiment systématiquement lorsque l'hiver arrive et que le dernier fut pas si mal, est-ce que l'on peut également prévoir par ce principe de récurrence que les prévisions saisonnières seront, pour cet hiver, aussi mauvaises que l'an passé ??

merci default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Je ne pense pas qu'on parle de la même récurrence.. celle dont on fait référence sur ce forum correspond à notre synoptique en place depuis l'hiver dernier et qui nous a valu bon nombre de descente froide sur l'europe occidentale..

On en saura bien plus d'ici un bon mois mais à ce jour 2 indicateurs au moins semblent orienter notre hiver au minimum dans les normes, et plus vraisemblablement vers du froid à savoir cette récurrence synoptique qui persiste et qui a de grande chance de trouver du renfort avec le phénomène EL NINA.. default_flowers.gif

Link to post
Share on other sites

Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Je ne pense pas qu'on parle de la même récurrence.. celle dont on fait référence sur ce forum correspond à notre synoptique en place depuis l'hiver dernier et qui nous a valu bon nombre de descente froide sur l'europe occidentale..

On en saura bien plus d'ici un bon mois mais à ce jour 2 indicateurs au moins semblent orienter notre hiver au minimum dans les normes, et plus vraisemblablement vers du froid à savoir cette récurrence synoptique qui persiste et qui a de grande chance de trouver du renfort avec le phénomène EL NINA.. default_flowers.gif

Oui, la grande tendance (tendance et non prévision) est vers un froid sec.

D'ailleurs, la synoptique actuelle (avec la récurrence) propose déjà des modélisations de Moscou - Paris sur certains modèles MT et LT... ces flux d'Est NE sont tout de même majoritaire lors de NINA. A voir si ça se confirme... bien sûr.

Link to post
Share on other sites

Posted
📍Saint-Herblain (44)

Je vous rejoins en pensant qu'un hiver froid (très froid ?) et sec se profil. Je pense même que cet hiver sera encore un peu plus costaud que les deux derniers hivers que nous avons connus. C'est simplement à cause de la Nina, mais pas seulement. La poursuite d'une récurrence favorable depuis l'hiver dernier devrait nous promettre de biens belles coulées froides cette année encore.

D'ailleurs, les premières descentes arctiques pourraient se faire dès la fin du mois d'octobre, souvenez-vous de cet épisode neigeux qui avait touché la Mayenne et la Basse Normandie une fin d'octobre, il y a 2 ans.

Pour conclure, je pense donc qu'il faut s'attendre à un hiver rude, mais sans doute moins humide que l'année dernière. Les premières chutes de neiges à basses altitudes, et pourquoi pas en plaine n'attendront surement pas la fin de l'automne pour se montrer.

Link to post
Share on other sites

Oui, la grande tendance (tendance et non prévision) est vers un froid sec.

D'ailleurs, la synoptique actuelle (avec la récurrence) propose déjà des modélisations de Moscou - Paris sur certains modèles MT et LT... ces flux d'Est NE sont tout de même majoritaire lors de NINA. A voir si ça se confirme... bien sûr.

Les oscillations La Nina, El Nino et La Nada n'influencent pas les flux de vent et les températures de l'hiver en France et Europe.

Car de 1950 à maintenant on a environs 33% d'hivers froids lors d'un La Nina, lors d'El Nino et lors de La Nada. Et idem pour les hivers doux et dans les normes comme il est possible de vérifier sur Excel par exemple.

Tout ceci est par ce que c'est plus particulièrement la NAO et AO qui jouent sur le flux d'Ouest ou d'Est... et sur les hivers froids ou doux comme le coef. de lien est proche de 70 à 80% et comme chacun d'entre nous pouvons voir le lien dans le graphique ci-dessous.

NAO-TEMP.png

Source : http://la.climatologie.free.fr/nao/NAO.htm

Williams

Link to post
Share on other sites

Oui, la grande tendance (tendance et non prévision) est vers un froid sec.

D'ailleurs, la synoptique actuelle (avec la récurrence) propose déjà des modélisations de Moscou - Paris sur certains modèles MT et LT... ces flux d'Est NE sont tout de même majoritaire lors de NINA. A voir si ça se confirme... bien sûr.

Bien sûr mais n'oubliez pas quand même que l'hiver dernier c'était ENSO positif !

Et que des scientifiques ont suspecté un rôle important d'ENSO+ sur le blocage récurrent AO-.

Ca ne veut sûrement pas dire qu'ENSO- va entraîner AO+ mais qu'il paraît impossible d'établir une règle suffisamment exploitable entre ENSO et les régimes européens.

On peut tenter, mais il faut pas trop rêver non plus.

Pour donner réalistement du poids à une tendance, il faut au moins une conjonction de paramètres (statistiquement) favorables.

default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites

Posted
Naillat, 360m, 23

De toute façon il faudra surveiller la NAO,car elle a autant influencé l'hiver froid de l'Europe occidentale que celui particulièrement doux du Québec par exemple. Pour faire suite au post précédent j'ai lu aujourd'hui qu'un ENSO- favoriserait un zonal sur l'Europe occidantale. Qu'en pensez-vous? Moi cette hypothèse ne m'enchante pas du tout.

Link to post
Share on other sites

Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

Les oscillations La Nina, El Nino et La Nada n'influencent pas les flux de vent et les températures de l'hiver en France et Europe.

Car de 1950 à maintenant on a environs 33% d'hivers froids lors d'un La Nina, lors d'El Nino et lors de La Nada. Et idem pour les hivers doux et dans les normes comme il est possible de vérifier sur Excel par exemple.

Tout ceci est par ce que c'est plus particulièrement la NAO et AO qui jouent sur le flux d'Ouest ou d'Est... et sur les hivers froids ou doux comme le coef. de lien est proche de 70 à 80% et comme chacun d'entre nous pouvons voir le lien dans le graphique ci-dessous.

NAO-TEMP.png

Source : http://la.climatologie.free.fr/nao/NAO.htm

Williams

Malheureusement je ne vais pas etre d'accord avec toi. Ton tableau ne peut rien présenté car depuis 1950 ca fait beaucoup trop court. Il aurait fallu faire ceci sur un siècle pour déterminer vraiment si il y a une influence ou pas sur els hivers européen. Mais le soucis ne vient pas de la. Le phénomène ENSO influence les jets, en particulier celui du sud-ouest de l'atlantique où le GS passe d'ailleurs et le QBO rentre également dans le rôle de perturbateur.

ENSO+ a tendance à dévier les jets vers l'équateur tandis que la NINA c'est le contraire mais....

eh oui il y a un mais. ENSO rentre en jeu avec le QBO, qui influence les latitudes polaires de l'arctique, qui détermine ensuite l'AO ( la NAO moins)

QBO+ et El nino ont tendance à concentrer les masses d'air polaires sur l'arctique avec une stratosphère plus froide que d'habitude provoquant une AO+ régulier. Et inversement pour le QBO-

Le QBO+ et la Nina ont tendance à déconcentrer les masse d'air polaires de l'arctique, i y a davantage de SSW ( réchauffement stratosphérique plus régulier que d'habitude) provoquant des AO-. Et inversement pour le QBO-

Donc dans tout ceci, le jet atlantique rentre forcément en jeu. Donc ENSO a certaines influences sur l'Europe qu'on a souvent tendance à l'oublier ou pas le croire

Link to post
Share on other sites

Malheureusement je ne vais pas etre d'accord avec toi. Ton tableau ne peut rien présenté car depuis 1950 ca fait beaucoup trop court. Il aurait fallu faire ceci sur un siècle pour déterminer vraiment si il y a une influence ou pas sur els hivers européen. Mais le soucis ne vient pas de la. Le phénomène ENSO influence les jets, en particulier celui du sud-ouest de l'atlantique où le GS passe d'ailleurs et le QBO rentre également dans le rôle de perturbateur.

ENSO+ a tendance à dévier les jets vers l'équateur tandis que la NINA c'est le contraire mais....

eh oui il y a un mais. ENSO rentre en jeu avec le QBO, qui influence les latitudes polaires de l'arctique, qui détermine ensuite l'AO ( la NAO moins)

QBO+ et El nino ont tendance à concentrer les masses d'air polaires sur l'arctique avec une stratosphère plus froide que d'habitude provoquant une AO+ régulier. Et inversement pour le QBO-

Le QBO+ et la Nina ont tendance à déconcentrer les masse d'air polaires de l'arctique, i y a davantage de SSW ( réchauffement stratosphérique plus régulier que d'habitude) provoquant des AO-. Et inversement pour le QBO-

Donc dans tout ceci, le jet atlantique rentre forcément en jeu. Donc ENSO a certaines influences sur l'Europe qu'on a souvent tendance à l'oublier ou pas le croire

Quand tu dis "beaucoup trop court 50 ans" tu abuses car c'est assez long pourtant. De plus les anomalies des températures sur 100 ans avec assez de stations meteos c'est difficile a avoir.

Concernant ce que tu dis sur l'influence d'El nino ou La Nina avec QBO+ ou QBO- sur AO+ ou - l'as tu vérifier avec leur donnée sur Excel par exemple ??

Williams

Link to post
Share on other sites

mike et williams : moi aussi j'aimerai bien en savoir plus sur ces relations nina/nino ; NAO/AO et QBO.

Autant on comprend aisément les répercussions possibles d'une NAO +/-, autant pour le reste, on a l'impression que c'est comme jouer au loto.

Je remets un lien pour la NAO (bonne corrélation l'hiver dernier par exemple avec les retours d'est méditerranéens) pour rafraichir les mémoires default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20"> :

NAO +/-

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...