Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Recommended Posts

Posted
Beauvoir mt st michel
Le 03/02/2019 à 18:17, TreizeVents a dit :

 

Ce n'est pas tant la démographie globale qui compte que l'usage des terres ; l'article évalue ainsi que 56 millions d'hectares (valeur centrale) de terres cultivées auraient été abandonnées à la végétation, provoquant une diminution substantielle de la concentration de CO2 dans l'atmosphère. Le raisonnement avec toutes les démonstrations peut être lu Sur cette page (ne pas se fier uniquement à la revue qui en parle, l'article mérite clairement mieux !)

 

Je ne vais pas porter de jugement de valeur sur l'article (qui serait-je pour le faire ?), mais il a le mérite de donner une explication à la diminution de la concentration ce CO2 à cette époque qui n'a de ce que j'ai lu jamais été expliquée de manière convaincante.

L'article admet cependant que la surface cultivée a augmenté de 13 millions d'hectares en Europe, ce qui en effet ne compense pas les pertes, j'en suis étonné. Je suis particulièrement surpris de l'emprise au sol dans les territoires en dehors de l'Amérique centrale, notamment parce que je croyais que les tribus d'Amérique du  Nord fonctionnaient surtout en élevage extensif voire en chasse/cueillette. 

 

Admettons donc la conclusion de l'étude, non sans souligner quand même que la superficie totale des terres émergées est de 15 milliards d'hectares, ce qui fait qu'une baisse de 40 millions d'ha de terres cultivées, c'est pas gigantesque (3 pour mille...), aujourd'hui, la SAU c'est quand même 5 milliards d'hectares. Je n'ai pas les compétences pour en juger, mais je suis étonné de voir qu'agir sur quelques dizaines de millions d'hectares suffit à modifier la donne climatique. S'il en est ainsi, avec nos 5 milliards d'ha cultivés actuels, nous avons bien du souci à nous faire...

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
  • Replies 2k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Je ne sais pas si les propositions énoncées sont réalistes et correspondent à la réalité, mais j'ai trouvé le genre visuel particulièrement intéressant :         C'est d

Je viens de lire que la centrale de Gardanne (propriété d'Uniper et ex E.ON*) est en vente par l'intermédiaire de la banque Rothschild, centrale dont la tranche V doit être fermée en 2022. *E.ON

votre débat sur la consommation de viande est intéressant mais je crois que pour le coup vous confondez le fait d'être vegan et celui d'être végétarien ou végétalien, ce qui n'est pas du tout la même

Posted Images

Posted
Brison 07110 (565m) et Laussonne 43150 (930m)

Un article moins étonnant que le précédent et qui fera certainement consensus ;)

2015- 2016- 2017 -2018.... les 4 années les plus chaudes jamais enregistrées, un article parmi d'autres:

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/01/08/2018-quatrieme-annee-la-plus-chaude-dans-le-monde-la-plus-chaude-en-france-et-dans-votre-ville_5406370_4355770.html

Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas si les propositions énoncées sont réalistes et correspondent à la réalité, mais j'ai trouvé le genre visuel particulièrement intéressant :

 

 

Comment_s_aligner_sur_une_trajectoire_1_

 

 

C'est dommage qu'on n'ait pas de visuels de ce genre dans les grands médias, je trouve pourtant que c'est beaucoup plus percutant que bien de long articles. Surtout dans le sens, un peu triste, que cela permet de se rendre compte que c'est en fait totalement inapplicable car l'immense majorité des gens ne serait pas prête à de tels sacrifices.

  • J'aime 11
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Les Ormes (25km à l'ouest d'Auxerre)

La tâche est rude et immense en effet, mais les moyens existent pour changer de société; il n' y a qu'à s'en saisir collectivement, et se retrousser les manches....

 

L'exemple  du village alsacien  d'Ungersheim

 

 

Pas transposable partout et immédiatement, ça va de soi, mais bon...

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
56800 Taupont, 61170 Marchemaisons
Il y a 11 heures, dourts a dit :

La tâche est rude et immense en effet, mais les moyens existent pour changer de société; il n' y a qu'à s'en saisir collectivement, et se retrousser les manches....

 

L'exemple  du village alsacien  d'Ungersheim

 

 

Pas transposable partout et immédiatement, ça va de soi, mais bon...

 

Certes, encore faut-il que la volonté politique suive et soit réelle, et là ce n'est pas encore gagné , exemple français mais qui s'applique à bien d'autres pays entre le décalage de ce qui s'affiche notamment à la COP21 et les faits politiques dans le réel où c'est le court terme qui prime d'abord:

https://www.franceinter.fr/emissions/l-edito-politique/l-edito-politique-08-fevrier-2019

Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, TreizeVents a dit :

Je ne sais pas si les propositions énoncées sont réalistes et correspondent à la réalité, mais j'ai trouvé le genre visuel particulièrement intéressant :

 

 

Comment_s_aligner_sur_une_trajectoire_1_

 

 

C'est dommage qu'on n'ait pas de visuels de ce genre dans les grands médias, je trouve pourtant que c'est beaucoup plus percutant que bien de long articles. Surtout dans le sens, un peu triste, que cela permet de se rendre compte que c'est en fait totalement inapplicable car l'immense majorité des gens ne serait pas prête à de tels sacrifices.

 

Très intéressant merci!

 

Personne n'aura le courage politique de mettre en œuvre de telles mesures, et surtout personne ne pourrait aujourd'hui se faire élire sur la base de ce programme.

 

Les politiques changeront quand nos comportements changeront véritablement.

 

Ceci dit certaines mesures pourrait être mis en œuvre pour encourager les citoyens et entreprises à changer et là dessus cela reste trop peu ambitieux.  Le poids des lobbys industriels/commerciaux semble vraiment trop fort empêchant les consommateurs de faire de vrais choix de consommation ou brouillant volontairement l'information, la rendant complexe indéchiffrable .Par exemple sur la traçabilité des produits agroalimentaires, l'étiquetage claire et pédagogique sur le contenu et les parcours de production , la taxation des produits transformés trop sucrés, salés, gras, l'interdiction du suremballage du tractage publicitaire, toutes les normes et règlementations qui contraignent les réparations, le prêt, la location...Il faudrait également pouvoir redéfinir les coût réels sur la base de leur impact environnemental et social (je pense ici au mirage du low-coast).

Bref il y a tellement de boulot, s'en est décourageant.

Link to post
Share on other sites
Posted
Megève (1106 m)/Saint-Gervais (808 m) en semaine - Samoëns (716 m) les WE
Il y a 19 heures, TreizeVents a dit :

Je ne sais pas si les propositions énoncées sont réalistes et correspondent à la réalité, mais j'ai trouvé le genre visuel particulièrement intéressant :

 

 

Comment_s_aligner_sur_une_trajectoire_1_

 

 

 

 

 

Très intéressante cette affiche, si elle est réaliste autant dire qu'on sera très, très loin du compte, et ce pour toutes les catégories ! Dingue !

Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, nicolass a dit :

 

Très intéressante cette affiche, si elle est réaliste autant dire qu'on sera très, très loin du compte, et ce pour toutes les catégories ! Dingue !

oui enfin, elle ressemble plutôt à un exercice ludique franco-centré (90kg viande/hab/an, pas d'allusion à l'énergie électrique comme quoi on est en ligne avec ce sujet etc. ) ce qui n'a aucun sens au regard du seuil des 1,5° à ne pas dépasser.

Dit autrement, même si les français faisaient tout cela, ça ne servirait à rien...puisqu'on pèse le pouillème que tout le monde sait.

Ca ressemble plus à un phantasme vert. D'avoir ajouter "interdiction de voiture thermique en centre urbain" révèle bien que cette affiche ne traite pas vraiment du réchauffement climatique.

Link to post
Share on other sites
Posted
Beauvoir mt st michel
il y a 40 minutes, paysdaix a dit :

oui enfin, elle ressemble plutôt à un exercice ludique franco-centré (90kg viande/hab/an, pas d'allusion à l'énergie électrique comme quoi on est en ligne avec ce sujet etc. ) ce qui n'a aucun sens au regard du seuil des 1,5° à ne pas dépasser.

Dit autrement, même si les français faisaient tout cela, ça ne servirait à rien...puisqu'on pèse le pouillème que tout le monde sait.

Ca ressemble plus à un phantasme vert. D'avoir ajouter "interdiction de voiture thermique en centre urbain" révèle bien que cette affiche ne traite pas vraiment du réchauffement climatique.

On pointe quand même à la 7° place mondiale en consommant 2.5% de l'énergie mondiale avec 1% de la population, et ce sans tenir compte de ce que nous faisons produire et transporter de Chine...L'impact de la France n'est pas nul.

Surtout, bien des actions sont importantes pour nous seuls : dépenser moins pour acheter du pétrole et du gaz, cela nous rapporterait des dizaines de milliards d'euros, avoir notre parc nucléaire nous rapporte au quotidien, si nous isolions nos maisons cela nous rapporterait aussi même si les autres ne le faisaient pas...

 

Nous nous en sortirons moins mal que les autres si nous faisons plus que les autres, cela peut se jouer en millions de vies sauvées chez nous. Pas rien...

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Bruno 49 a dit :

On pointe quand même à la 7° place mondiale en consommant 2.5% de l'énergie mondiale avec 1% de la population, et ce sans tenir compte de ce que nous faisons produire et transporter de Chine...L'impact de la France n'est pas nul. 

 

OK mais si c'est de l'energie décarbonée, pourquoi pas être les 1° ? Belle ambition, non ? d'être la 1° puissance énergétique safe dans le monde !

Ici, on parle des émissions de CO2 pour limiter le réchauffement climatique à 1.5° et  là, on pointe plutôt  au 12° rang mondial avec 1.6% des émissions dans le monde.

Après, on peut mélanger tous les sujets si tu veux pour ménager les catastrophicologues…(le rechauffement, la santé publique, les ressources épuisables etc.)

Link to post
Share on other sites
Posted
Les Ormes (25km à l'ouest d'Auxerre)
Le 08/02/2019 à 10:37, bernardt60 a dit :

 

Certes, encore faut-il que la volonté politique suive et soit réelle, et là ce n'est pas encore gagné , exemple français mais qui s'applique à bien d'autres pays entre le décalage de ce qui s'affiche notamment à la COP21 et les faits politiques dans le réel où c'est le court terme qui prime d'abord:

https://www.franceinter.fr/emissions/l-edito-politique/l-edito-politique-08-fevrier-2019

 

1629764918_Comment_s_aligner_sur_une_trajectoire_1_5_Cchanged2.thumb.png.a56dce695519c7975bdcbdcb8c91fa35.png

  • J'aime 2
  • Merci 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Diemeringen 67 (237m)
Le ‎07‎/‎02‎/‎2019 à 19:14, TreizeVents a dit :

Je ne sais pas si les propositions énoncées sont réalistes et correspondent à la réalité, mais j'ai trouvé le genre visuel particulièrement intéressant :

 

 

Comment_s_aligner_sur_une_trajectoire_1_

 

 

C'est dommage qu'on n'ait pas de visuels de ce genre dans les grands médias, je trouve pourtant que c'est beaucoup plus percutant que bien de long articles. Surtout dans le sens, un peu triste, que cela permet de se rendre compte que c'est en fait totalement inapplicable car l'immense majorité des gens ne serait pas prête à de tels sacrifices.

 

Et pourtant, peu de propositions semblent irréalisables sauf:

 

- la première dans Mobilités: que fait-on des ruraux? On se contente d'un marché de l'occasion que sera à bout dans 10 ans voire avant?

- la 4ème dans Mobilités?  Comment faire travailler quelqu'un en télétravail quand il est couvreur (simple exemple qui me vient spontanément en tête)?

 

- la première dans Résidentiel: est-ce que chacun pourra transformer son mode de chauffage en à peine plus de 5 ans? Surtout que la tendance générale est plutôt  à l'appauvrissement.

 

Tout le reste ne dépend que d'une (très) forte volonté politique et d'une lutte implacable contre tous les lobbys industriels, financiers et commerciaux (bon courage…) et d'une (très) forte implication des citoyens (bon courage dans la lutte contre le décervelage induit par le consumérisme).

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

La compagnie californienne "Pacific Gas & Electric" (PG&E), acculée par le montant des indemnisations dues suite aux gigantesques incendies de ces dernières années (le Camp Fire de cette année n'ayant été que le baroud d'honneur), s'est déclarée en faillite hier. Il y a pas mal d'articles la dessus dans la presse spécialisée économique, pourtant pas toujours très pro-écologie (Les Echos, BFM Business, etc..), qui y voit la première grande faillite d'une entreprise en lien direct avec le réchauffement climatique.

 

Il y a à ce sujet une tribune très intéressante sur le Washington Post, qui met en reflet toute la discordance entre la vision économique de la lutte contre le changement climatique, et la réalité des choses :

- Cette société était particulièrement investie dans la lutte contre les émissions de CO², elle a beaucoup soutenu le développement d'énergies renouvelables et la lutte contre le gaspillage énergétique ;

- Pour autant, alors que les risques d'incendies provoqués par des installations vieillissantes ou mal entretenues était connus de longue date, elle n'a investi que très peu, et surtout beaucoup trop tard pour sécuriser ses équipements.

 

La tribune met en exergue du coup cette opposition flagrante entre le risque économique et réglementaire qui est finalement le seul prisme par lequel les économistes analysent le problème de fond du réchauffement climatique, et le risque physique / réel, qui reste complètement occulté. Quand le problème du déclenchement des incendies par des installations électriques défaillantes a commencé à vraiment poser problème, la réaction de la société a été .. d'essayer par la voie du lobbying de faire passer un texte visant à exonérer au delà d'un certain plafond (peu élevé, bien entendu) les compagnies électriques de leur responsabilité pour les dommages causés par ces incendies. On n'a pas lutté contre le risque d'allumer le feu, on a lutté contre le risque de se faire condamner pour les dégâts causés par ce feu.

Edited by TreizeVents
  • J'aime 8
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)
Le 16/02/2019 à 17:52, bill07 a dit :

 

A mon avis ils veulent une augmentation de leur budget.

Link to post
Share on other sites
Posted
Beauvoir mt st michel

C'est un problème en effet, nos élus ne prennent plus le temps de lire autre chose que des tweets ou des journaux, ils courent de radios en télés en passant par des associations. Une matinée classique, il y a maintenant pas moins de 6 radios d'actus grand public et deux débats télés par la suite sur une grande chaine d'info (C News) et une radio/télé (RMC),  à quoi s'ajoute le grand journal d'Europe 1 sur 3 heures chaque soir en semaine depuis septembre, + les déclinaisons locales de radio france et d'autres radios locales : comme dans le reste de la population, la lecture de documents longs devient rare au profit de la polémique ou des tribunes audio-visuelles et des communiqués de presse. Il faut se rappeler qu'avant 1981, il n'y avait que trois chaînes, fermées jusque midi, et très peu d'infos au total dans les grandes radios; "les auditeurs ont la parole" étaient sur RTL une marque de fabrique, donc complètement pionniers, et ça durait 30 minutes. Les élus n'y étant d'ailleurs pas admis. Il y avait une émission politique mensuelle, point. Résultat, nous avons multiplié les débats, mais avec des gens moins informés ; pas étonnant (même si c'est une ineptie) que les "gilets jaunes" (mais pas qu'eux!) s'estiment en capacité de prendre des décisions tout seuls quand ils peuvent mesurer dans certains domaines l'ignorance abyssale d'une partie croissante des décideurs.

 

Effet pervers aussi du recours à des conseillers, car s'ils sont pratiques pour décharger d'une part du travail, encore faut-il leur avoir demandé ce qu'ils ont lu, et ça je n'en suis pas si sûr...trop de conseillers tue le conseil.

 

Au total, la culture écologique des décideurs est un condensé d'infos de lobbys contradictoires allant des ONG médiatisées style Greenpeace aux conseillers de Bayer en passant par les éditoriaux de tel ou tel, cela donne des infos totalement contradictoires et pas plus fiables les unes que les autres, et ça contribue à paralyser ou reporter la prise de décision cohérente.

 

Edited by Bruno 49
ajout
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Excusez-moi mais ce sont des accusations populistes, comme c'est la mode.

 

J'ai regardé dans le passé plus d'une fois les questions de l'Assemblée nationale et cela oscille entre trois choses : droit, doléance du peuple, morale.

 

L'accord de Paris est là pour faire le pont entre GIEC et droit/morale et il doit être connu par les députés.

Le peuple il a le droit de faire une doléance sur le rapport du GIEC et là les députés réagiront. Mais si le peuple n'en fait pas une doléance ?

Edited by Cotissois 31
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Les Ormes (25km à l'ouest d'Auxerre)
Le 18/02/2019 à 15:41, bernardt60 a dit :

 

 

Sauver les banques en 2008, c'était nécessaire pour maintenir le "système" et continuer comme avant...

 

Sauver le climat impose de changer le système de fond en comble et ne surtout pas continuer comme avant.

 

Ceux qui avaient intérêt à sauver les banques peuvent-ils être ceux qui ont intérêt à sauver le climat?

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Beauvoir mt st michel
Il y a 3 heures, Cotissois 31 a dit :

Le peuple il a le droit de faire une doléance sur le rapport du GIEC et là les députés réagiront. Mais si le peuple n'en fait pas une doléance ?

 Tout à fait d'accord, mais le fait que les décideurs, comme tout le monde, vont de moins en moins chercher des rapports de synthèse mais des infos éparpillées façon puzzle, peut en partie expliquer ces absences de doléances : les dirigeants informent mal la population car ils sont eux-mêmes mal informés, et, en retour, la population ne sonne pas l'alarme. Pire, les 2 millions de signataires de la pétition "l'affaire du siècle" réaffirment par leur signature la croyance folle que le pouvoir d'achat va continuer à grimper en moyenne même dans une économie massivement décarbonée. Les doléances existent bel et bien, mais elles sont fondées sur des postulats erronés, c'est à mon sens pire que si ces doléances n'existaient pas.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...