Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Guest Guest

Banquise, jet stream et changement du climat

Recommended Posts

Posted

Location : Les Estables (1350m)

Les conséquences d'un arrêt brutal de la circulation thermohaline sur la température moyenne se feraient fortement sentir au nord de l'Europe et de l'Atlantique (Norvège, qui par ailleurs se réchauffe fortement, comme toutes les régions très au nord du globe, on aurait donc une compensation), mais très peu chez nous.

Si la DNA s'arrête la banquise serait probablement plus étendu dans le triangle Spitzberg -> Nord de la Norvège -> Islande.

La présence d'eau libre dans ce secteur a une influence sur notre climat car elle radoucit considérablement les flux nordiques. Il est même probable que cette vaste portion d'eau libre ait une influence sur les flux dominants à l'échelle Européenne .

Sujet intéressant en tout cas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, exactement ce que j'écris sur le sujet aussi! On pense à tort que le Gulf Stream a une action prépondérante sur notre climat, ce qui est faux, on le sait désormais!

C'est une très grave erreur de dire que le Gulf-Stream n'a aucune action sur le climat. Tout le monde sait bien que les échanges atmosphère/océan sont indispensables dans la configuration et l'évolution du climat. Donc, une perturbation du Gulf-Stream mettrait en péril les échanges thermiques entre équateur et zones tempérées, ce qui modifierait profondément notre climat.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est une très grave erreur de dire que le Gulf-Stream n'a aucune action sur le climat. Tout le monde sait bien que les échanges atmosphère/océan sont indispensables dans la configuration et l'évolution du climat. Donc, une perturbation du Gulf-Stream mettrait en péril les échanges thermiques entre équateur et zones tempérées, ce qui modifierait profondément notre climat.

Tout comme le dit Christo le gulf Stream a un effet sur le climat surtout pour l'hiver. Car l'energie que ce courant marin ramene de l'equateur vers le nord, apres cela le vent d'ouest nous l'amene chez nous surtout lors du NAO+ et donc réchauffe la France. Donc plus le gulf stream est important plus d'energie est ramené vers le nord et donc plus d'énergie nous est amené. Puis l'inverse. Donc ce courant a un effet tout comme la direction des vents....

Pour plus d'infos sur le gulf stream, ces effets... :

http://la.climatologie.free.fr/ocean/ocean1.htm#gulfstream

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Je me demande à quoi cela sert d'avoir, dans ce topic, pas moins de 4 liens vers des études scientifiques récentes démontrant que l'impact du Gulf Stream et de la Dérive Nord Atlantique avaient été initialement surévalués et que finalement leur impact est relativement limité (mais pas inexistant non plus) sur notre climat européen...

default_confused1.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

Ah tient un vieux sujet fait son retour au plaisir de vous lire default_flowers.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : La-Chapelle-Saint-Florent (49)

Bon en tout cas il se porte actuellement bien : http://bulletin.mercator-ocean.fr/images/produits/bestproduct/bestproduct_20091021_21843/miv/glo/bestproduct_20091021_21843_glo_t-ano_n0_t0.png

Son rôle sur le climat existe, mais pas plus ni moins que bien d'autres courants pourtant beaucoup moins médiatisés :

bestproduct_20091021_21843_glo_t_n0_t0.png

Je vous renvois au dossier de Bruno Voituriez qui est vraiment décidément très bien. default_innocent.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Yainville, Seine-Maritime, Normandie

Je me demande à quoi cela sert d'avoir, dans ce topic, pas moins de 4 liens vers des études scientifiques récentes démontrant que l'impact du Gulf Stream et de la Dérive Nord Atlantique avaient été initialement surévalués et que finalement leur impact est relativement limité (mais pas inexistant non plus) sur notre climat européen...

default_confused1.gif

Bonsoir TreizeVents,

La Science est faite pour être débattu non? Alors débattons! Ces études sont très intéressante mais pas forcément valide a 100%. (Je ne dit pas être mieux placé que eux!)

Le meilleur moyen est de voir dans le passé bon le Dryas est un mauvais exemple c'est une catastrophe de grande ampleur et les choses étaient bien différentes, mais si la DNA ne nous réchauffe plus il se passera mondialement des choses c'est certains! Réchauffement Equatorial, Sécheresse sur les zones tropicale et le Mid-West Etats-Uniens, refroidissement de l'Europe du Nord et de l'Ouest proablement de 4°C a 6°C en moyenne mais ce n'est que supposition.

Donc non pas glaçation de l'Europe, tout ceci n'est que suposition et il faut que je retrouve certaines études intéressante pour affirmer mes dires cependant c'est un débat très intéressant a étudier et j'aime ça. On ne peu donc pas dire que sans la DNA on court au refroidissement mondial mais cependant beaucoup de changements locaux comme ceux dit ci dessus sont plausible, puisque la migration ou disparition de la DNA est suseptible de modifier les flux dominants la direction des vents et encore cela n'est que hypothétique.

Je ne suis qu'un amateur passionné et peut-être dans l'erreur sur certains points mais ce qui est intéressant c'est que chaque jours nous progressons bien que les effets du GS ne sont pas connu a 100% il ne faut donc rien affirmer du jour au lendemain et ne pas vendre la peau de l'Ours blanc avant qu'il ai disparu! default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">.

Dans l'attente de retrouvé mes sources mon message risque d'être éditer par mes soins, bonne soirée!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais meme du -190 a attendre sur Paris a mon avis.

Non mais attends serieux, t ne crois quand meme pas ce que t'ecris?!

"ere glaciaire": n'est pas due qu'a l'arret du gulf stream

ensuite la douceur chez nous est aussi liee a d'autres facteurs comme l'influence oceanique: qgulf stream ou pas, on restera sous l'influence maritime, ce qui ramenera toujours une certaine douceur par rapport a l'est du Canada.

je suis assez d'accord avec toi d'autant que l'est canadien par rotation de la terre reçoit des vents de l'immense masse continentale par l'ouest, la situation entre la masse du canada et la fine Europe, une terre qui finit dans l'océan comme une sucette qui diminue est n'est pas comparable !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

La Science est faite pour être débattu non? Alors débattons! Ces études sont très intéressante mais pas forcément valide a 100%. (Je ne dit pas être mieux placé que eux!)

On peut en débattre en effet, mais pour cela il faut emmener des éléments.

[...]mais si la DNA ne nous réchauffe plus il se passera mondialement des choses c'est certains! Réchauffement Equatorial, Sécheresse sur les zones tropicale et le Mid-West Etats-Uniens, refroidissement de l'Europe du Nord et de l'Ouest proablement de 4°C a 6°C en moyenne mais ce n'est que supposition.

Il se passera ... c'est certain ... probablement ... mais ce n'est que supposition ?

Donc non pas glaçation de l'Europe, tout ceci n'est que suposition et il faut que je retrouve certaines études intéressante pour affirmer mes dires cependant c'est un débat très intéressant a étudier et j'aime ça. On ne peu donc pas dire que sans la DNA on court au refroidissement mondial mais cependant beaucoup de changements locaux comme ceux dit ci dessus sont plausible, puisque la migration ou disparition de la DNA est suseptible de modifier les flux dominants la direction des vents et encore cela n'est que hypothétique.

Là, nous sommes d'accord : une modification de la DNA pourrait apporter des changements climatiques locaux importants qu'on ne peut quantifier et localiser avec une certitude totale. L'objet de ce topic, c'est donc de discuter de ce que pourraient être ces changements - sans oublier de se demander au préalable s'ils se produiront. Et donc justement, les thèses les plus récentes développées par les climatologues et océanologues, sur ces changements potentiels, ce sont celles qui sont énoncées dans les liens ci-dessus : a priori, seul le nord de l'Europe pourrait être concerné par un refroidissement dont l'ampleur serait limitée, et le reste du continent ne serait que peu concerné. Après, bien entendu que ce ne sont que des thèses qui peuvent être erronées, mais pour le moment il n'a été apporté sur ce topic aucun élément concret qui pourrait faire douter de leur fiabilité.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Bacqueville

Bonjour tout le monde c'est la prmeiere fois que je poste dans ce topic pour l'evolution du climat, mais tout a l'heure sur le topic des prevision nationales pour la semaine pro un certain kekess a dit" ce ne serait pas l'arret soudain du courant nord atlantique qui favoriserait cette descente froide"

L'arret du golf stream est du au rechauffement climatique plus particulierement de la fonte des glaces, donc le rechauffement entrainerait un refroidissement sur l'europe de l' Ouest, contrairement au dire du JT de TF1, cela est une option mais arretond de ne donner qu'un seule idée a la TV ou 85% des francais y verrons pour eux cette unique solution alors que le resultats pourrait etre bien le contraire, et ces deux derniers hivers ne me font pa mentir, vague de froid plus forte que les autres années et encore quand il y avait des vagues de froid.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint Leu La Foret (95), altitude 70 mètre.

Bonjour tout le monde c'est la prmeiere fois que je poste dans ce topic pour l'evolution du climat, mais tout a l'heure sur le topic des prevision nationales pour la semaine pro un certain kekess a dit" ce ne serait pas l'arret soudain du courant nord atlantique qui favoriserait cette descente froide"

L'arret du golf stream est du au rechauffement climatique plus particulierement de la fonte des glaces, donc le rechauffement entrainerait un refroidissement sur l'europe de l' Ouest, contrairement au dire du JT de TF1, cela est une option mais arretond de ne donner qu'un seule idée a la TV ou 85% des francais y verrons pour eux cette unique solution alors que le resultats pourrait etre bien le contraire, et ces deux derniers hivers ne me font pa mentir, vague de froid plus forte que les autres années et encore quand il y avait des vagues de froid.

A chaque fois qu'il y a une vague de froid sur le pays c'est toujours la même rengaine, "c'est du a l'arrêt du gulf stream" , c'est qu'il c'est qu'il a du s'arrêté souvent le bougre !De plus c'est du coté de la cote Nord ouest du pacifique qu'il faut regarder en cas d'arrêt de la dérive nord atlantique, avec tout au plus une baisse de l'ordre de 2 a 4° a Paris l'hiver et près de 10° en Scandinavie et dans le Nord de UK et Spitzberg.

Pour ce faire une idée de la circulation atmosphérique en cas d'arrêt de la DNA il suffit de regarder les cartes proposées par les modèles depuis 3 semaines, avec un Storm track très au sud.

Phil

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ce faire une idée de la circulation atmosphérique en cas d'arrêt de la DNA il suffit de regarder les cartes proposées par les modèles depuis 3 semaines, avec un Stormtrack

très au sud.

Tu peux me donner des sources qui affirment ce décalage du storm track avec un ralentissement du GS ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint Leu La Foret (95), altitude 70 mètre.

Tu es sûr ?

C'est quoi la théorie derrière çà ?

En faite le refroidissement serait très intense entre l'Islande et La Scandinavie, avec la constitution d'un vortex polaire, chassant au niveau des acores la dépression quasi permanente d'Islande, il faudrait que je retrouve la carte qui montre la chutes de température entre le 40eme parallèle et la Scandinavie, ainsi que les répercutions sur la France qui comme je l'ai dit plus haut serait minime avec un fourchette de l'ordre de 2 a 4° l'hiver, par contre nous serions très facilement a la merci de grosse vague de froid.Phil

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint Leu La Foret (95), altitude 70 mètre.

Tu peux me donner des sources qui affirment ce décalage du storm track avec un ralentissement du GS ?

Je vais essayer de retrouver mes sources, j'ai fait cette recherche il y a quelques mois.Sinon au dernière nouvelles, le courant des canaris qui long l'Afrique du sud serait le garant de la stabilité du Gul stream et ses méandres "info très récente"

Share this post


Link to post
Share on other sites

En faite le refroidissement serait très intense entre l'Islande et La Scandinavie, avec la constitution d'un vortex polaire, chassant au niveau des acores la dépression quasi permanente d'Islande, il faudrait que je retrouve la carte qui montre la chutes de température entre le 40eme parallèle et la Scandinavie, ainsi que les répercutions sur la France qui comme je l'ai dit plus haut serait minime avec un fourchette de l'ordre de 2 a 4°, par contre nous serions très facilement a la merci de grosse vague de froid.

Phil

Bonjour,

2° à 4° de baisse, ce n'est pas rien. Pour comparaison, la différence de température moyenne entre une ère glaciaire et actuellement est d'environ 5°.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint Leu La Foret (95), altitude 70 mètre.

Bonjour,

2° à 4° de baisse, ce n'est pas rien. Pour comparaison, la différence de température moyenne entre une ère glaciaire et actuellement est d'environ 5°.

C'est vrai !, mais j'ai oublié de préciser que c'était principalement la saison froide qui serait affecté par cette baisse, les étés étant peu touchés, on assisterait en fait a une nette augmentation du climat continental, sur l'année je suppose que la baisse serait de l'ordre de 1°, soit très loin d'une glaciation. Extrait de Bruno Voituriez qui compare les différence climatique entre L'Europe et la cote Ouest du Pacifique.

Par contre il dit qu'en cas d'arrêt de la DNA le climat de Brest ressemblerait a Vancouver, alors que géographiquement les deux villes n'ont rien a voir, de toute façon il est clair qu'a latitude égale l'ouest du Canada est bien plus froid que l'ouest de l'Europe, et que les Stations continental de l'Alaska sont prés de 10 a 15 ° plus froide que leurs homonymes en Scandinavie,alors que l'écart est d'environ 2° a 3° a la latitude du 50 eme parallèle Nord, le scénario envisagé plus haut est donc plus réaliste qu'une aire glaciaire ou bien même des températures de -30 a -40 a Londres ou Paris

Que reste-t-il finalement de l’originalité du Gulf Stream dans le système climatique ?

C’est moins qu’il transporte de l’eau chaude vers le nord, le Kuroshio le fait aussi dans le

Pacifique, que le fait que cette eau soit très salée, condition indispensable de la formation des

eaux profondes en mer du Groenland, de la circulation thermohaline, du tapis roulant et des

flux de chaleur particulièrement élevés dans l’Atlantique nord. C’est donc grâce à l’excès de

sel qu’il transporte que le débit du Gulf Stream (renforcé par l’appel d’eau que constitue la

convection en mer du Groenland) et les quantités de chaleur qu’il véhicule sont plus élevés

que ceux du Kuroshio. Que le réchauffement climatique mette un terme à la formation d’eaux

profondes en mer du Groenland, non pas du fait d’une moindre salure du Gulf Stream mais en

raison d’un excès d’eau douce dans les régions arctiques, et la situation de l’Atlantique sera

comparable à celle actuelle du Pacifique.

C’est à tort que Maury, pour glorifier le rôle positif du Gulf Stream sur le climat de

l’Europe de l’ouest le compare à celui du Labrador. Un contraste analogue existe aux mêmes

latitudes de part et d’autre du Pacifique entre les côtes américaines et la Sibérie. Personne à

Seattle ou Vancouver ne rend grâce au Kuroshio du climat tempéré dont il jouit alors que de

l’autre côté, la mer d’Okhotsk est prise par les glaces tout comme les côtes du Labrador. Si ce

contraste existe entre les deux rives des océans c’est à cause de… la rotation de la Terre qui

fait qu’aux latitudes tempérées les bords est des océans bénéficient d’un climat océanique : ils

sont sous l’influence des vents d’ouest qui s’établissent entre les anticyclones subtropicaux et

les zones dépressionnaires (Islande, Aléoutiennes) et qui dans leur parcours océanique puisent

chaleur et humidité. À l’inverse, les bords ouest sont soumis sur le bord ouest des zones

dépressionnaires à des vents de nord-ouest issus des régions polaires. Il faut comparer ce qui

est comparable et en l’occurrence les différences climatiques qui existent entre l’Europe de

l’ouest et les côtes ouest du continent américain. Les températures moyennes européennes

sont incontestablement plus élevées que les américaines. À latitude égale, les températures

moyennes annuelles en Norvège sont supérieures de 10°C à celles de l’Alaska.

Phil

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais, mais en fait je ne suis pas entierement d'accord avec ce que tu dis psncf:

Si le storm track se decale vers le Sud, le refroidissement serait TRES TRES fort en Scandinvie [on passerait en gros du flux de sud ouest oceanique au flux de NE polaire], en Grande Bretagne [pareil, en fait la mer du Nord pourrait bien etre prise par les glaces durant les hivers rudes, celle ci etant entouree de terres et peu profondes]. Cependant en France les effets, bien qu'encore sensibles, seraient moins important. En effet, on observerait des coups de froid intenses [dus a la proximite du froid Arcitque au nord, mais le temps resterai souvet durablement perturbe. Le refroidissement hivernal n'exederait donc pas 1 ou 2 degres je pense.

En ce qui concerne le primtemps par contre, le refroidisseement en Europe du Nord serait notable, avec des coups de froids polaires qui continueraient a nous concerner tard dans la saison. Les chutes de neige serait par exemple sans doute beaucoup plus frequentes au RU et dans le nord de la France.

Cependant en ete, le refroidissement serait moins marque dans le nord de l'Europe qu'en France et surtout qu'en Espagne et Italie. En effet, la France verrait un temps beaucoup plus perturbe que de nos jours [donc beaucoup plus froid], alors que l'Espagne et l'Italie serait eux aussi en proie au zonal, ce qui n'arive jamais de nos jours. Par contre, au nord, le temps serait sans doute beaucoup plus stable en ete qu'il ne l'est actuellement, avec des belles periodes de beau temps ensoleille et flux de NE, ce qui donnerait des temperatures a peine plus fraiches qu'aujourd'hui.

En ce qui concerne l'Europe dans le nord de l'Europe, il serait en realite ecourte: avec des vents de NE persistants, on pourrait s'attendre a un refroidissement net a partir de fin Septembre, alors qu'en realite, l'hiver commencerait sans doute des Novembre sur la Scandinavie.

Enfin j'aimerai rappeller que lors des grandes annees du PAG [fin du 17e-debut du 18e, fin du 18e, debut et milieu 19e], la population en Scandinavie et en Islande a carrement baisser, avec des famines a repetition. La TM a quand meme chute autour de 3 degres certaines annees a Stockholm, [sans doute moins en 1709 et dans les annees 1690] et on peut sans doute parier sur des TM annuelles LARGEMENT NEGATIVES a Saint Petersbourg ou Helsinki [hivers beaucoup plus rudes qu'a Stockholm, ou on enregistrait deja des -30 en pagaille].

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu peux me donner des sources qui affirment ce décalage du storm track avec un ralentissement du GS ?

Voilà ici jfo35...Je confirme le site de gulf stream en temps réel et j'ai crée le topic le 27 Juillet 2007 12H38 dans le forum Infoclimat : http://rads.tudelft.nl/gulfstream/

Tu peux cliquer 52 weeks en bas, mais surtout de la patience en raison du chargement très long...

Bonne visite default_thumbup.gif

A+ default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint Leu La Foret (95), altitude 70 mètre.

Ouais, mais en fait je ne suis pas entierement d'accord avec ce que tu dis psncf:

Si le storm track se decale vers le Sud, le refroidissement serait TRES TRES fort en Scandinvie [on passerait en gros du flux de sud ouest oceanique au flux de NE polaire], en Grande Bretagne [pareil, en fait la mer du Nord pourrait bien etre prise par les glaces durant les hivers rudes, celle ci etant entouree de terres et peu profondes]. Cependant en France les effets, bien qu'encore sensibles, seraient moins important. En effet, on observerait des coups de froid intenses [dus a la proximite du froid Arcitque au nord, mais le temps resterai souvet durablement perturbe. Le refroidissement hivernal n'exederait donc pas 1 ou 2 degres je pense.

En ce qui concerne le primtemps par contre, le refroidisseement en Europe du Nord serait notable, avec des coups de froids polaires qui continueraient a nous concerner tard dans la saison. Les chutes de neige serait par exemple sans doute beaucoup plus frequentes au RU et dans le nord de la France.

Cependant en ete, le refroidissement serait moins marque dans le nord de l'Europe qu'en France et surtout qu'en Espagne et Italie. En effet, la France verrait un temps beaucoup plus perturbe que de nos jours [donc beaucoup plus froid], alors que l'Espagne et l'Italie serait eux aussi en proie au zonal, ce qui n'arive jamais de nos jours. Par contre, au nord, le temps serait sans doute beaucoup plus stable en ete qu'il ne l'est actuellement, avec des belles periodes de beau temps ensoleille et flux de NE, ce qui donnerait des temperatures a peine plus fraiches qu'aujourd'hui.

En ce qui concerne l'Europe dans le nord de l'Europe, il serait en realite ecourte: avec des vents de NE persistants, on pourrait s'attendre a un refroidissement net a partir de fin Septembre, alors qu'en realite, l'hiver commencerait sans doute des Novembre sur la Scandinavie.

Enfin j'aimerai rappeller que lors des grandes annees du PAG [fin du 17e-debut du 18e, fin du 18e, debut et milieu 19e], la population en Scandinavie et en Islande a carrement baisser, avec des famines a repetition. La TM a quand meme chute autour de 3 degres certaines annees a Stockholm, [sans doute moins en 1709 et dans les annees 1690] et on peut sans doute parier sur des TM annuelles LARGEMENT NEGATIVES a Saint Petersbourg ou Helsinki [hivers beaucoup plus rudes qu'a Stockholm, ou on enregistrait deja des -30 en pagaille].

Effectivement on peu imaginer cela, pourtant ce n'est pas ce qui ce passe sur la cote ouest du pacifique avec une pluviosité des étés très faible jusqu'à Vancouver, a Portland dans l'Oregon a la latitude de Bordeaux les étés y sont un peu plus chaud mais surtout très sec et ensoleillé, j'ose pas dire aussi beau qu'a Marseille mais presque.L'automne serait très dépressionnaire avec de nombreuses tempêtes, et le printemps extrêmement perturbés avec de nombreux flux de nord et beaucoup de neige, je n'invente rien j'ai lu des centaines de textes sur le PAG et vu de nombreux relevés et et il me semble que ce genre de conditions climatique a plus petite échelle a existé, par contre il contredit ce que je dis plus haut puisque les étés étaient souvent frais et pluvieux default_innocent.gif .

M Leroy Ladurie parle d'un storm track circulant vers le 40 ème de latitude Nord, d'un ralentissement très nette de la DNA , et d'un modèle de circulation atmosphérique a 5 crêtes contre 4 lors des optimums climatiques, en gros il y avait un anticyclone supplémentaire au niveau de la mer du Nord et de l'Islande.

Phil

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement on peu imaginer cela, pourtant ce n'est pas ce qui ce passe sur la cote ouest du pacifique avec une pluviosité des étés très faible jusqu'à Vancouver, a Portland dans l'Oregon a la latitude de Bordeaux les étés y sont un peu plus chaud mais surtout très sec et ensoleillé, j'ose pas dire aussi beau qu'a Marseille mais presque.

L'automne serait très dépressionnaire avec de nombreuses tempêtes, et le printemps extrêmement perturbés avec de nombreux flux de nord et beaucoup de neige, je n'invente rien j'ai lu des centaines de textes sur le PAG et vu de nombreux relevés et et il me semble que ce genre de conditions climatique a plus petite échelle a existé, par contre il contredit ce que je dis plus haut puisque les étés étaient souvent frais et pluvieux default_innocent.gif .

M Leroy Ladurie parle d'un storm track circulant vers le 40 ème de latitude Nord, d'un ralentissement très nette de la DNA , et d'un modèle de circulation atmosphérique a 5 crêtes contre 4 lors des optimums climatiques, en gros il y avait un anticyclone supplémentaire au niveau de la mer du Nord et de l'Islande.

Phil

Nous arrivons à la fin de l'hiver et on peut constater les effets de la modification du Gulf stream.

Enfin on peut maintenant vérifier que ces impacts prévus sont avérés.

Maintenant, est-ce le seul phénomène qui a produit notre hiver si particulier : circulation des HG tres méridiennes, courant jet tres sud, anticyclone supplémentaire entre GB et Scandinavie et circulation NE froide à très froide.

Si cette cause est fondée : nous retrouverons régulièrement des hivers de ce type...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : La-Chapelle-Saint-Florent (49)

Hum désolé de vous contredire mais le Gulf stream se porte très bien. http://bulletin.mercator-ocean.fr/html/produits/bestproduct/welcome_fr.jsp

Les vagues de froids successives de cet hiver n'ont aucun rapport avec un hypothétique arrêt du gulf stream.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Les Estables (1350m)

Même avec cet hiver atypique avec un vortex polaire presque tout le temps positionné sur le Spitzberg / Norvège la température de l'eau de mer n'est pas plus froide que la normale, ce qui montre bien que le transport d'eau chaude vers ces hautes latitudes est toujours en cours.

http://www.osdpd.noaa.gov/data/sst/anomaly/2010/anomnight.3.11.2010.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le gulf stream ne s'est pas arrêté, on s'en doutait. Mais il serait intéressant de voir sa réaction face à l'anomalie climatique énorme de cet hiver.

Les anomalies de SST doivent bien jouer un peu sur sa dynamique...Pour cela il faut des moyennes à l'échelle saisonnière.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...