Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Iefan

Nouveau rapport du GIEC

Recommended Posts

Posted

Location : France

Tout n'est que démagogie de la part des gouvernements successifs.

Les Français sont soumis au fait que la France n'a pas de source d'énergie à proprement dit et que la dépendance est totale vis à vis du reste de la planète.

 

Alors tout va bien dans le meilleur des mondes quand en parallèle, le Pays est largement exportateur avec ses industries et ses produits alimentaires comme dans les années 70 mais dorénavant nous ne le sommes plus.

Alors, du coup le déficit se creuse et l'économie s'effondre.

Les gouvernements n'ont plus qu'a taxer, taxer, retaxer toujours plus pour s'en sortir.

 

Les gilets jaunes qui n'ont pas compris que le pouvoir d'achat à récupérer n'est pas dans le prix des énergies fossiles mais dans la consommation quotidienne de produits importés se trompent lourdement.

Il suffirait que les Français réapprennent à acheter Français pour que l'économie du Pays reparte et que les salaires augmentent par effet d'engrenage.

Bien entendu certains répondront que les produits Français sont plus chers, oui c'est souvent le cas mais si, au lieu d'acheter un iphone tous les ans, on se contentait d'un wiko tous les deux ans et qu'en contrepartie on achetait plus de fruits et légumes du coin en évitant à tout prix les oranges du Chili ou les clémentines d'Argentine, voire l'ensemble des primeurs d'Espagne, je pense que toute notre économie irait mieux.

 

Quant aux voitures (puisque c'est le sujet des gilets jaunes), déjà commençons par les acheter fabriquées en France (même de marque Étrangère du moment que les usines sont chez nous) en évitant celles qui viennent d'Allemagne Pays moralisateur quand on parle d'économie et de dettes mais Nation ultra polluantes et grosse productrice de gaz à effet de serre quand on parle de ses industries !

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Ecromagny (plateau des 1000 étangs, 420m)
Il y a 23 heures, serge26 a dit :

Sur le fond, l'idée de taxer les carburants pour sortir du tout pétrole est une trés bonne idée SAUF QUE:

1- il faut aussi taxer kérozène et fioul lourd

2- on a fait les choses à l'envers! ....

 

Au final, ce mauvais timing met à mal toute la question environnementale.

 

 

Il me semble qu'au printemps, le gouvernement a mis 35MM€ sur la table pour remettre en état le réseau ferré. Ca représente près de 1200€ par foyer, quand même! Qu'est ce que vous voulez de plus?

J'aimerais aussi que les bus urbains soient gratuits, mais c'est aux collectivités locales de gérer...

 

Pour répondre à d'autres remarques, je me soucie peu de la façon dont la taxe est vendue, la logique du gouvrnement est purement économique. Le pétrole pèse trop lourd dans nos importations./  Mais si ça colle avec des arguments environnementaux, ça fait juste deux raisons de ne pas se lancer dans un conservatisme court-termiste.

 

La voiture électrique n'est pas la solution. Il va bien falloir renoncer à la voiture individuelle. Pour les zones rurales, vélo électrique jusqu'à l'arrêt de bus le plus proche, jusqu'à la gare la plus proche.  Avec une voiture pour les sortie du weekend, pourquoi pas?

De toute façon, la voiture a vidé nos villages de leurs habitants, en permettant aux jeunes de partir toujours plus loin, tout en conservant un fil vers leur parenté. Les commerces, l'industrie et finalement les services ont suivi. A mon avis, la voiture a été, même si c'est contre intuitif, un malheur pour ces zones en accélérant l'exode rural, commencé au XIXème grâce aux trains.

 

Pour finir, je n'ai entendu AUCUNE proposition émanant des gilets jaunes pour rétablir un équilibre économique et nous placer comme un modèle de société à suivre.

Or il me semble que c'est bien le rôle historique de notre pays : c'est chez nous qu'est né le premier état moderne d'Europe ( Clovis), c'est chez nous qu'est né le premier état nation (Louis XIV), c'est chez nous que sont nées les idées des lumières, ainsi que le premier code civil utilisé dans le monde entier (Napoléon). Personnellement, j'aimerais bien que nous soyons encore les moteurs des grandes révolutions de demain, et pas des types sans avenir, bloquant des routes pour conserver un ou deux ans de plus le privilège de tenir un volant....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Brison 07110 à 565m Souvent en HL à 1170m et à 9kms des Estables
Il y a 13 heures, Jess a dit :

 

Non, du puits à la roue c'est plutôt l'inverse.

Autour de 15-20% avec le pétrole contre 20-30% pour l'électricité et possiblement beaucoup plus avec les EnR.

L'électricité n'est pas une énergie mais simplement un vecteur d'énergie... avec tous les inconvénients liés à ce statut.

Je crois que nous n'avons pas les mêmes références pour les calculs ;)  effectivement je suis tombé sur un site qui en annonçant un rendement de 0.18 pour un moteur diesel et en oubliant la baisse rapide des performances des batteries dans le temps arrive à la conclusion qu'entre le véhicule thermique et le véhicule électrique les rendements sont….proches 

Pour un véhicule thermique, il faut acheminer le gasoil raffiné à partir du pétrole jusqu'au véhicule. Le rendement de cette étape est de 90%. Ensuite un  moteur diesel dernière génération a un rendement de 40%. Au final, le rendement avec de l'énergie primaire est donc proche de 36 % pour propulser un VT. Dans un véhicule électrique, la production et l'acheminement du courant jusqu'à la prise de recharge se fait avec un rendement global de 30%. Le rendement de la chaine de recharge et de traction électrique (incluant les pertes de la batterie) est de l'ordre de 64%. Le rendement de l'énergie primaire serait donc proche de 19% pour propulser un VE. 

 

En tant que consommateur on est avant tout sensible à l’énergie finale, certes, mais il faut raisonner en énergie primaire nécessaire lorsque l’on compare des technologies thermiques et électriques. 

Les deux manières de compter  (énergie primaire et énergie finale) donnent des résultats bien différents même si elles ont chacune leur utilité. La différence principale provient des comparaisons entre énergie thermique et énergie électrique. Si on compare par ex. un système de chauffage à gaz d’1kW et un système de chauffage électrique d’1kW pour l’utilisateur l’effet sera à peu près le même : il ressentira un flux de chaleur d’1kW. En revanche, le chauffage à gaz aura consommé à peine plus d'1kWh d’énergie primaire, alors que le chauffage électrique en aura nécessité deux ou trois fois plus. Cette différence est due aux rendements des centrales thermo-électriques, limités par les lois de la thermodynamique qui sont incontournables lorsque l'on part d'énergies primaires telles que le fioul, le gaz ou le nucléaire.

Pour le chauffage utilisant le vecteur électricité seules les PAC affichent un meilleur rendement (énergie primaire/énergie finale) que les chauffages utilisant des combustibles classiques (gaz/fioul)

Là où je te rejoins c'est sur la bonne performance finale lorsque l'électricité est issue des EnR, mais même à l'avenir, cela restera un faible % de notre énergie totale consommée.

Edited by bill07
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : France

Oui Bill sachant qu'une PAC transporte la chaleur, la transforme, la déplace, mais ne la fabrique pas.

Le travail est différent un peu comme un camion plein de 10 000 litres de gazole ne consomme pas ces 10 000 litres pour alimenter un immeuble ou une maison.

Pour le moment tu as raison, , en termes de mobilité ET parce qu'on n'a pas la technologie pour faire mieux, le moteur thermique Diesel avec son rendement important reste l'idéal.

Le moteur électrique pour le transport est une ineptie dans sa globalité il y a plus urgent ailleurs, du côté du CO2, en France et surtout en Europe.

Si on commençait par abandonner le gazole pour se chauffer, l'économie et l'écologie ferait un immense pas en avant.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Brison 07110 à 565m Souvent en HL à 1170m et à 9kms des Estables
il y a 47 minutes, altitude1785 a dit :

sachant qu'une PAC transporte la chaleur, la transforme, la déplace, mais ne la fabrique pas.

….

Si on commençait par abandonner le gazole pour se chauffer, l'économie et l'écologie ferait un immense pas en avant.

+1 ….et

+1     :)

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Ecromagny (plateau des 1000 étangs, 420m)
il y a une heure, bill07 a dit :


Là où je te rejoins c'est sur la bonne performance finale lorsque l'électricité est issue des EnR, mais même à l'avenir, cela restera un faible % de notre énergie totale consommée.

 

En France, la question est plus large, suivant son opinion sur le nucléaire contre les fossiles...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Gambais (78) - Altitude : 100 m et Guyancourt (78) pour le travail
Il y a 2 heures, tuefeli a dit :

Pour répondre à d'autres remarques, je me soucie peu de la façon dont la taxe est vendue, la logique du gouvrnement est purement économique. Le pétrole pèse trop lourd dans nos importations./  Mais si ça colle avec des arguments environnementaux, ça fait juste deux raisons de ne pas se lancer dans un conservatisme court-termiste.

 

La logique du gouvernement et de ceux qui l'ont précédé, c'est de toujours nous ponctionner davantage sous couvert d'économie ou d'écologie, mais quand on regarde le tableau ci-dessous, même si on divise par deux en France nos émissions grâce à la disparition des voitures à essence ou diesel, l’impact sur le dérèglement climatique mondial serait quasiment négligeable , notre pays représente actuellement 0,9% des émissions mondiales.

 

EmissionCO2.thumb.PNG.5a39bbb423dcb1ecf1df731b95bc1c14.PNG

 

Je préfère que cet argent que l'on nous vole soit investi dans la recherche de véhicules comme je le disais précédemment à Hydrogène, Thorium, que pour financer la dette colossale de notre pays et qui ne va faire que croître vu les politiques menées depuis de nombreuses années.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
il y a une heure, bill07 a dit :

L'électricité n'est pas une énergie mais simplement un vecteur d'énergie... avec tous les inconvénients liés à ce statut.

....

 

Merci pour la leçon mais il y a plein d'inexactitudes dans tes calculs. En deux mots le rendement du pétrole du puits au réservoir est autour de 80% et non 90% et diminue avec le recours aux pétroles non conventionnels ; le rendement de 40% pour un moteur essence/diesel est un maximum, en moyenne tu peux diviser par 2 ; au contraire tu sous-estimes le rendement de la chaîne de traction électrique ; la perte de capacité des batteries dans le temps est faible sur les modèles pour lesquels il y a suffisamment de recul et avec la technologie adaptée (Tesla) ; tu négliges la récupération d'énergie au freinage ; etc etc.

De plus la présence d'un parc de batteries significatif peut servir de tampon pour contrebalancer l'intermittence des EnR ; la part des EnR est appelée à augmenter donc la consommation marginale (au sens de "supplémentaire", pas de "négligeable") viendra majoritairement des EnR donc avec un rendement meilleur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
il y a 4 minutes, Ralala78 a dit :

Je préfère que cet argent que l'on nous vole soit investi dans la recherche de véhicules comme je le disais précédemment à Hydrogène, Thorium, que pour financer la dette colossale de notre pays et qui ne va faire que croître vu les politiques menées depuis de nombreuses années.

 

Et moi je préfère qu'on arrête de croire au père Noël

L'hydrogène se justifie pour des modes de transport lourd mais seulement à la marge pour le véhicule individuel (rendement très inférieur à l'électrique à batterie vu qu'il faut bien produire l'hydrogène ...)

... quant à la voiture au thorium .... 🙄

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Gambais (78) - Altitude : 100 m et Guyancourt (78) pour le travail
il y a 6 minutes, Jess a dit :

 

Et moi je préfère qu'on arrête de croire au père Noël

L'hydrogène se justifie pour des modes de transport lourd mais seulement à la marge pour le véhicule individuel (rendement très inférieur à l'électrique à batterie vu qu'il faut bien produire l'hydrogène ...)

... quant à la voiture au thorium .... 🙄

C'est sûr que si on ne fait aucune recherche, on ne risque pas d'avancer. Mais notre pays a renoncé depuis bien longtemps à investir dans la Recherche dans tous les domaines, on préfère racheter des brevets ... Quant à ceux qui croient au père Noël, c'est plutôt ceux qui paient en croyant que tout va s'arranger.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : France
il y a 49 minutes, Jess a dit :

 

Merci pour la leçon mais il y a plein d'inexactitudes dans tes calculs. En deux mots le rendement du pétrole du puits au réservoir est autour de 80% et non 90% et diminue avec le recours aux pétroles non conventionnels ; le rendement de 40% pour un moteur essence/diesel est un maximum, en moyenne tu peux diviser par 2 ; au contraire tu sous-estimes le rendement de la chaîne de traction électrique ; la perte de capacité des batteries dans le temps est faible sur les modèles pour lesquels il y a suffisamment de recul et avec la technologie adaptée (Tesla) ; tu négliges la récupération d'énergie au freinage ; etc etc.

De plus la présence d'un parc de batteries significatif peut servir de tampon pour contrebalancer l'intermittence des EnR ; la part des EnR est appelée à augmenter donc la consommation marginale (au sens de "supplémentaire", pas de "négligeable") viendra majoritairement des EnR donc avec un rendement meilleur.

 

Tu négliges toi aussi le fait que le chauffage d'une voiture électrique ponctionne directement la réserve d'énergie quand celui d'une voiture thermique n'est fait qu'avec les pertes calorifiques du moteur (donc totalement neutre quant au rendement global).

La récupération d'énergie automatique flingue les batteries or, comme on ne sait pas les recycler facilement .....

Quant au parc de batterie, ben, non, désolé si je remplie ma voiture dans la journée avec les ENR ce ne sera pas pour la vider la nuit au risque d'avoir besoin de mon véhicule le matin et qu'il soit vide.

Le stockage d'électricité dans les batteries des voitures pour alimenter le réseau est totalement dénué de sens.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

à supprimer

merci

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : La-Chapelle-Saint-Florent (49)

Je pense que ça serait bien de s'en tenir strictement au rapport du GIEC dans ce topic. C'est déjà un vaste sujet en soit.

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
Il y a 2 heures, altitude1785 a dit :

 

Tu négliges toi aussi le fait que le chauffage d'une voiture électrique ponctionne directement la réserve d'énergie quand celui d'une voiture thermique n'est fait qu'avec les pertes calorifiques du moteur (donc totalement neutre quant au rendement global).

La récupération d'énergie automatique flingue les batteries or, comme on ne sait pas les recycler facilement .....

Quant au parc de batterie, ben, non, désolé si je remplie ma voiture dans la journée avec les ENR ce ne sera pas pour la vider la nuit au risque d'avoir besoin de mon véhicule le matin et qu'il soit vide.

Le stockage d'électricité dans les batteries des voitures pour alimenter le réseau est totalement dénué de sens.

 

Bon, regardez les ordres de grandeur et fouillez un peu le sujet parce que là on parle dans le vide. Pour ma part il m'a fallu plusieurs mois à explorer les différents aspects de la question avant de me forger un avis, ce n'est pas ici en quelques posts qu'on se mettra d'accord.

Les voitures électriques ne sauveront pas le climat loin de là mais l'impact en GES sur le cycle de vie reste moindre comparé aux motorisations classiques.
Au moins un domaine où on peut faire un petit quelque chose dès maintenant parce que pour tout le reste je suis très pessimiste.

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Brison 07110 à 565m Souvent en HL à 1170m et à 9kms des Estables
Il y a 3 heures, Jess a dit :

 

Bon, regardez les ordres de grandeur et fouillez un peu le sujet parce que là on parle dans le vide. Pour ma part il m'a fallu plusieurs mois à explorer les différents aspects de la question avant de me forger un avis, ce n'est pas ici en quelques posts qu'on se mettra d'accord.

Certes ce n'est pas en quelques posts que l'on va se mettre d'accord, d'autant que chacun va un poil dans l'excès pour faire passer son point de vue ;) mais rassures-toi je te rejoins sur quelques points :)

Juste un droit de réponse et je m'arrête là….promis @Damien49

Jess, je peste surtout contre l'utilisation des énergies fossiles pour au final alimenter un VE. Penses-tu sérieusement que brûler du fioul dans une chaudière pour produire de la vapeur qui elle même produira de l'électricité qu'il faudra ensuite relever en tension, transporter, rabaisser en tension puis redresser en courant continu pour alimenter au final des batteries puisse (tous rendements additionnés) rivaliser avec l'unique rendement d'un moteur diesel dont le rendement (à chaud) est supérieur au seul  groupe turbo-alternateur/condenseur du premier cas et en production de CO2 on est très largement au-dessus également.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
il y a 39 minutes, bill07 a dit :

Certes ce n'est pas en quelques posts que l'on va se mettre d'accord, d'autant que chacun va un poil dans l'excès pour faire passer son point de vue ;) mais rassures-toi je te rejoins sur quelques points :)

Juste un droit de réponse et je m'arrête là….promis @Damien49

Jess, je peste surtout contre l'utilisation des énergies fossiles pour au final alimenter un VE. Penses-tu sérieusement que brûler du fioul dans une chaudière pour produire de la vapeur qui elle même produira de l'électricité qu'il faudra ensuite relever en tension, transporter, rabaisser en tension puis redresser en courant continu pour alimenter au final des batteries puisse (tous rendements additionnés) rivaliser avec l'unique rendement d'un moteur diesel dont le rendement (à chaud) est supérieur au seul  groupe turbo-alternateur/condenseur du premier cas et en production de CO2 on est très largement au-dessus également.

 

Le fioul c'est 0,6% de la production électrique en France ...

Le total des fossiles bien moins de 10% ...

Tu sais comme moi que l'essentiel vient du nucléaire et de l'hydraulique avec très peu d'émissions de CO2 ... s'il y a un endroit où le VE se justifie c'est bien ici.

1 km en voiture thermique c'est au minimum 120g CO2 au pot d'échappement + 25% pour la production du carburant

1 km en voiture électrique c'est 0,2 à 0,25 kWh avec les pertes, à raison de 50 à 100 g CO2 par kWh selon le moment de la recharge on divise la "facture CO2" par 10 environ.

Vous m'auriez parlé des émissions dues à la fabrication des batteries OK mais là à l'utilisation non il faut être sérieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

Bon de toute façon vu la tournures des événements un peu partout dans le monde, je pense que les +1,5° en 2100 est une utopie ( à moins du reveil d'un supervolcan et encore l'impact ne sera que temporaire).

Perso je suis confiant pour un +2 ou +3°! (mode pessisimiste activé)

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Brison 07110 à 565m Souvent en HL à 1170m et à 9kms des Estables
il y a 22 minutes, Jess a dit :

 

Le fioul c'est 0,6% de la production électrique en France ...

Le total des fossiles bien moins de 10% ...

Tu sais comme moi que l'essentiel vient du nucléaire et de l'hydraulique avec très peu d'émissions de CO2 … 

+3….et bien on va finir par être d'accord :rolleyes: ….sur ces points.

désolé de m'être mal fait comprendre, mais ma critique n'était pas dirigée contre la politique énergétique de la France.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Ecromagny (plateau des 1000 étangs, 420m)
Il y a 15 heures, serge26 a dit :

Bon de toute façon vu la tournures des événements un peu partout dans le monde, je pense que les +1,5° en 2100 est une utopie ( à moins du reveil d'un supervolcan et encore l'impact ne sera que temporaire).

Perso je suis confiant pour un +2 ou +3°! (mode pessisimiste activé)

 Là tu rêves!

+ 1.5°, on a déjà signé.

+2°, Ca passe si on accepte de réduire notre PIB de 75% d'ici 2030, et le monde entier à égalité, ou en baissant notre PIB de moitié, avec les pays les plus pauvres qui restent comme ils sont aujourd'hui.

Je te renvoie sur les études de Jancovici, assez précises en la matière : https://jancovici.com/publications-et-co/bric-a-brac/quel-public-concerne-par-l-energie-et-le-changement-climatique/

 

Au passage, 1,5 milliards de personnes dépendent des glaciers himalayens pour leur approvisionnement en eau, dont, part exemple, le Pakistan, un modèle de stabilité détenteur de la bombe atomique...

Si ma mémoire est bonne, 50% des rizières approvisionnant le marché mondial sont situées dans les embouchures des grands fleuves du sud-est asiatique (Mékong, entre autre), et sont menacées de salinisation.

L'avancée des déserts s'accélère (3500km2/an).

Et même ici, à l'échelle locale, où est passé notre foutu vent d'ouest?

 

Quand 5 millions de Syriens doivent se réfugier quelque-part, c'est limite la guerre civile en Europe. Qu'en sera-t-il quand les chiffres exploseront vraiment?

 

Edited by tuefeli
  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : France
Il y a 14 heures, tuefeli a dit :

 Là tu rêves!

+ 1.5°, on a déjà signé.

+2°, Ca passe si on accepte de réduire notre PIB de 75% d'ici 2030, et le monde entier à égalité, ou en baissant notre PIB de moitié, avec les pays les plus pauvres qui restent comme ils sont aujourd'hui.

Je te renvoie sur les études de Jancovici, assez précises en la matière : https://jancovici.com/publications-et-co/bric-a-brac/quel-public-concerne-par-l-energie-et-le-changement-climatique/

 

Au passage, 1,5 milliards de personnes dépendent des glaciers himalayens pour leur approvisionnement en eau, dont, part exemple, le Pakistan, un modèle de stabilité détenteur de la bombe atomique...

Si ma mémoire est bonne, 50% des rizières approvisionnant le marché mondial sont situées dans les embouchures des grands fleuves du sud-est asiatique (Mékong, entre autre), et sont menacées de salinisation.

L'avancée des déserts s'accélère (3500km2/an).

Et même ici, à l'échelle locale, où est passé notre foutu vent d'ouest?

 

Quand 5 millions de Syriens doivent se réfugier quelque-part, c'est limite la guerre civile en Europe. Qu'en sera-t-il quand les chiffres exploseront vraiment?

 

 

 

Le film Waterworld de 1995 était visionnaire c'est sûr.

A l'époque on parlait de Science Fiction .........

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Brison 07110 à 565m Souvent en HL à 1170m et à 9kms des Estables
Le ‎20‎/‎11‎/‎2018 à 10:59, bernardt60 a dit :

Bonjour Bernard,

La production d'H2 reste pourtant à mon humble avis une piste intéressante sachant c'est sûr qu'il ne sera pas  adapté à tous les types de véhicules et que son emploi ne doit pas se focaliser sur le transport, mais sa production par électrolyse (même avec un modeste rendement) évitera d'une part sa production habituelle à partir des énergies fossiles et  d'autre part il restera un des rares moyens de stockage des EnR dans leurs phases excédentaires.

En France on reste producteur, tout juste excédentaire, d'électricité "bas carbone" mais avec le développement du VE et surtout des chauffages par PAC (qui devraient en majorité remplacer les 3.4 millions de chaudières au fioul, selon la volonté de notre gouvernement) on va se retrouver en hiver (et d'ici peu) à devoir importer régulièrement de l'électricité européenne "haut carbone"....:@ ….je n'ose évoquer la situation contrainte et hautement carbonée de certains pays (donneurs de leçons)  en période de forte consommation électrique.

Edited by bill07
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aubenas en Ardèche méridionale

A mon avis, les survivants de la fin de ce siècle seront revenus à l'énergie et à la traction animale... 

on peut aussi se dire que notre civilisation des machines, de l'énergie non-animale et de l'industrie, c'est à peine 200 ans comparé aux 300.000 ans de notre espèce

et au 5000 ans de civilisation. on peut voir ça comme une parenthèse, un coup d'essai voire même une dérive passagère.

on peut aussi penser que si  on est plusieurs milliards à faire chaque jour des dizaines de km pour le boulot et le ravitaillement, c'est peut-être simplement impossible, compte tenu de l'énergie nécessaire et de l'empreinte écologique des méthodes utilisées pour produire celle-ci (quel qu'elle soit...) 

je pense que notre mode de vie, en étant aussi nombreux c'est pas possible, c'est une chimère , tout comme produire en agricole de manière propre avec 2% d'actifs dans l'agriculture. il faut choisir, mettre les mains dans le caca ou utiliser des méthodes dites "modernes" avec les conséquences directes et indirectes qui vont avec...     

  • J'aime 6
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : La-Chapelle-Saint-Florent (49)

Je vais vous dire, moi ce qui m'inquiète le plus dans ce nouveau rapport du GIEC, c'est l'introduction de plus en plus forte dans les chapitres de la tentation désespéré (et désespérante) d'utiliser la géoingénierie dans le cadre de modification artificielle de la composition atmosphérique. On en avait déjà eu les prémices en 2011 lors d'un meeting organisé du GIEC consacré à ces questions ( https://www.ipcc.ch/pdf/supporting-material/EM_GeoE_Meeting_Report_final.pdf ), mais c'est la première fois que c'est véritablement intégré de manière officielle dans le rapport mondial et c'est franchement très inquiétant. J'avais déjà eu l'occasion d'en parler en écrivant un article alarmant sur le sujet et ce rapport ne fait que conforter mes inquiétudes. J'imagine même pas si un Trump par exemple avait l'idée saugrenu de se lancer là-dedans au nom de "l'écologie". Personne ne pourrait l’arrêter.

  • J'aime 8
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 60300 Senlis, 61170 Marchemaisons
il y a une heure, Damien49 a dit :

Je vais vous dire, moi ce qui m'inquiète le plus dans ce nouveau rapport du GIEC, c'est l'introduction de plus en plus forte dans les chapitres de la tentation désespéré (et désespérante) d'utiliser la géoingénierie dans le cadre de modification artificielle de la composition atmosphérique. On en avait déjà eu les prémices en 2011 lors d'un meeting organisé du GIEC consacré à ces questions ( https://www.ipcc.ch/pdf/supporting-material/EM_GeoE_Meeting_Report_final.pdf ), mais c'est la première fois que c'est véritablement intégré de manière officielle dans le rapport mondial et c'est franchement très inquiétant. J'avais déjà eu l'occasion d'en parler en écrivant un article alarmant sur le sujet et ce rapport ne fait que conforter mes inquiétudes. J'imagine même pas si un Trump par exemple avait l'idée saugrenu de se lancer là-dedans au nom de "l'écologie". Personne ne pourrait l’arrêter.

Ça a justement été évoqué dans le topic "Sommet climat Paris 2015", mais je crois que ça ne va pas toujours te plaire   ;):

 

 

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...