Benjamin GADRAT

Tendances hiver 2015-2016

1 391 messages dans ce sujet

C'est quoi le rapport avec l'illustration qui date de 2002 Mike? et qui ne ressemble pas du tout à un El Nino.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne retrouve pas l'image d'anomalie, il y a bien celle au début du forum mais niveau crédibilité je ne sais pas si elle vaut le coup, il y a pas un site qui regroupe ce genre d'archives pour l'atlantique Nord ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est à dire que si on prend une moyenne composée d'une base avec des données plus anciennes, ça devient de moins en moins lisible en météo:

color_newdisp_anomaly_global_lat_lon_ophi0_xto2.png

Elle date du 30 aout

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est quoi le rapport avec l'illustration qui date de 2002 Mike? et qui ne ressemble pas du tout à un El Nino.

aucun rapport, je repondais juste à la personne précédente qui disait qu'il y avait un peu près les memes anomalies sur l'atlantique nord que cette année

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Septembre 2009 est peut-être la dernière année à avoir une anomalie négative importante de la SST au Sud du Groenland à cette période comme actuellement :

anomnight.9.3.2009.gif

Mais en octobre 2009 ce n'était plus tellement le cas, ce qui montre comment cela peut évoluer très vite ces anomalies : http://www.ospo.noaa.gov/Products/ocean/sst/anomaly/2009.html

Williams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans le cadre situé entre 40°O / 0°O et 40°N / 70°N sachant que cela représente cette zone :

[align=center]post-2200-0-86974700-1441303314_thumb.gif[/align]

[align=center] [/align]

[align=center] [/align]

[align=center] [/align]

Les températures de surface n'avaient pas été aussi fraîches pour une fin d'été depuis 1994 :

[align=center]August.94.anomaly.gif[/align]

[align=center] [/align]

Sachant pour l'anecdote qu'on avait aussi eu un El-Niño qui s'était formé durant l'automne 1994.

Au final on ne peut pas dire que c'est un combo qui nous a vraiment porté chance :

[align=center]post-2200-0-38121100-1441303687_thumb.png[/align]

[align=center] [/align]

[align=center] [/align]

De manière générale, les anomalies de température de surface sont souvent beaucoup plus volubiles qu'on ne pense, pour peu que les régimes synoptiques atmosphériques passent d'une phase à une autre. Rien que l'année dernière on est passé d'un Atlantique NE en surchauffe en fin d'été (carte) à des conditions plutôt fraîches en hiver (carte), et il y a bien des années qui ont connu la situation inverse (1994, 1988..)

anomnight.9.3.2015.gif.52f569cd99d6562b7

MF.png.e6b7fd3793f83ee09ec5890bfc03500a.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce qu'il y a, c'est que lorsque on parle d'une contribution possible de la sst sur la synoptique hivernale, il faut préciser qu'on ne parle pas de la sst au sens propre, mais plutôt d'une couche sous quelques mètres de profondeur.

A la limite si on veut utiliser les cartes sst pures et dures comme nous le faisons depuis quelques posts, il vaudrait mieux reprendre le fil de la sortie d'hiver , genre mars ou avril 2015.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On entendais déjà la même chose il y a 15 ans... whistling.gif

Le pire, c'est que j'ai bien l'impression que dans 30 ans il y auras encore des fous pour croire qu'une anomalie froide (2 à 3°C) au coeur de l'Atlantique va nous permettre d'envisager un Hiver frais... D'ici là, l'anomalie peut très bien se résober et devenir insignifiante wink.png

Je n'ai pas envisagé un hiver froid pour le moment. Je dis juste que rien n'est joué encore ! wink.png Après évidemment que l'anomalie froide ne va pas refroidir l'Europe comme ça... D'autres facteurs rentrent en jeu (soleil, placement des anticyclones, etc)

Je ne voudrais pas te faire perdre tout espoir, mais le rôle du Golf Stream sur notre climat ne serait pas si majeur que ça, tu trouveras facilement des information sur le sujet.

Un flux d'ouest dominant reste et restera océanique tant l'océan ne gèlera pas wink.png

Renseigne-toi sur les climats des façades ouest des continents qui sont, à même latitude, à peu près identiques. J'ai l'impression de yoyoter de la cafetière chaque année en répétant ça.

Le seul truc qui peut nous faire avancer dans nos prévisions est de deviner le positionnement des centres d'actions (anticyclones, dépressions).

En tout cas, ce n'est pas le comportement du Gulf Stream qui va influer sur notre hiver à venir.

Oui j'ai pas mal lu sur le sujet, et rien n'est encore sûr ! Et je n'ai aucun espoir sur rien mdr j'émets juste des hypothèses wink.png Evidemment, le climat de l'Europe ne va pas changer comme ça notamment sur le prochain hiver. D'autant plus que je considère que c'est le soleil qui joue le plus grand rôle dans l'évolution de notre climat !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si les anomalies de surfaces sont plus volatiles que volubiles😉, analogie pertinente avec 94 si en plus on prends en compte que l'été avait été bien chaud à l'époque également.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème avec les prévisions saisonnières est qu'il ne faut pas seulement observer et anticiper ce qu'il se passe sur l'Atlantique mais toujours avoir un oeil du côté du Pacifique Nord.

L'influence est grande de ce côté car c'est un lieu propice à envoyer des masses chaudes vers le pôle.

ces dernières années nous ont beaucoup instruites à ce niveau (avec moult exemple d'AP et des NAO fortement négative mais sans effets ou grand effets selon les placements de ceux ci).

La SST anomalie basse Atlantique est intéressante à observer pour anticiper l'activité dépressionnaire sur Labrador (visibilité à 10/15 jours seulement)

Si c'est froid, pas de grosses dépressions à attendre donc pas ou peu de flux ZO en vue.

Dans ce cas 2 composantes majoritaires :

1/ Flux de SO

2/ Flux de NO

Selon placement des centres d'actions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Allez moi je mets mon gros pâté maintenant comme cela se sera fait.

Nullement scientifique mais avec un peu de regard sur les sst et quelques cartes vues en quelques années.

L'importance du canal de Suez qui modifie la sst en méditerranée. Qui crée une zone chaude au sud de notre pays

En conséquence quasi disparition de la neige dans les Balkans, et en Turquie. Une fois que le froid s'invite la Bas on est souvent pliés

Et par voie de conséquences, une augmentation du nombre de flux nord (est, ouest) et un rétablissement du gradient nord sud au niveau européen.

Après si je dis cela, c'est que la méditerranée, sera désormais a des valeurs bien supérieur a ce qu'on a connue, donc le moindre coup de sud, et bim lessivage, coup de bambous. Donc je joue pas la carte froid et neigeux mais simplement neigeux. Voila, voila

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si mer Méditerranée chaude = creusement Méditerranéen = facteur intéressant pour les épisodes neigeux SI conflit !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Blague:

Quelle est la différence entre:

Une SST de la Méditerranée à 22°C et un air à 500hpa à -35°C

et

Une SST de la Méditerranée à 16°C et une T° à 500hpa à -29°C?

Réponse:

Aucune.

Donc on s'en fout de la t° de la méd., de l'air en altitude ou de la fièvre de mon oncle, ce qui compte c'est le delta, la différence qui en découle.

Allez, bonne fin d'été à tous!

flowers.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Blague:

Quelle est la différence entre:

Une SST de la Méditerranée à 22°C et un air à 500hpa à -35°C

et

Une SST de la Méditerranée à 16°C et une T° à 500hpa à -29°C?

Réponse:

Aucune.

Donc on s'en fout de la t° de la méd., de l'air en altitude ou de la fièvre de mon oncle, ce qui compte c'est le delta, la différence qui en découle.

Allez, bonne fin d'été à tous!

flowers.gif

Si, grosse différence !

La périodicité et les probabilités que ça se produise.

Pour faire court, du -35° à 850 Hpa c'est pas chaque hiver.

On ne peux pas s'en f***** de la T° Méditerranéenne dans le sens où il s'agît d'un facteur qui a son rôle sur les dépressions qui la concerne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pas envisagé un hiver froid pour le moment. Je dis juste que rien n'est joué encore ! wink.png Après évidemment que l'anomalie froide ne va pas refroidir l'Europe comme ça... D'autres facteurs rentrent en jeu (soleil, placement des anticyclones, etc)

Oui j'ai pas mal lu sur le sujet, et rien n'est encore sûr ! Et je n'ai aucun espoir sur rien mdr j'émets juste des hypothèses wink.png Evidemment, le climat de l'Europe ne va pas changer comme ça notamment sur le prochain hiver. D'autant plus que je considère que c'est le soleil qui joue le plus grand rôle dans l'évolution de notre climat !

Oué, une anomalie de SST de 2 à 3*C ne déstabilisera pas le gulf stream qui déferle sur plusieurs centaines de mètres de profondeur. Puisque c'est à cela que tu fais allusion dans ton post initial. default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Il serait intéressant de connaître la profondeur sur laquelle s'étend cette anomalie de température, mais il y a fort à parier qu'elle découle simplement de la persistance, tout au long de l'été, de depressions sur ce secteur.

Après le soleil joue certainement un grand rôle dans notre climat, mais si tu te retrouves en flux de S.O. une majorité de l'hiver, le résultat en terme de frimas sera nul.

D'un autre côté, vu que l'on enchaîne les excédents thermiques depuis quelques mois, peut laisser planer l'hypothèse qu'à un moment nous pourrions connaître un passage déficitaire... Mais bon c'est un peu la loterie default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Blague:

Quelle est la différence entre:

Une SST de la Méditerranée à 22°C et un air à 500hpa à -35°C

et

Une SST de la Méditerranée à 16°C et une T° à 500hpa à -29°C?

Réponse:

Aucune.

Donc on s'en fout de la t° de la méd., de l'air en altitude ou de la fièvre de mon oncle, ce qui compte c'est le delta, la différence qui en découle.

Allez, bonne fin d'été à tous!

flowers.gif

J'ai déjà beaucoup de mal à tout suivre de vos échanges quelquefois très pointus, mais je m'accroche.

Là sur ce coup je me demande : si c'est le delta qui compte dans le cas 1 on a un delta 57( +22/-35)

et dans le cas 2 on a un delta de 45 (+16/-29) c'est pas trop pareil non ?

Ou alors je yoyote.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oué, une anomalie de SST de 2 à 3*C ne déstabilisera pas le gulf stream qui déferle sur plusieurs centaines de mètres de profondeur. Puisque c'est à cela que tu fais allusion dans ton post initial. wink.png

Il serait intéressant de connaître la profondeur sur laquelle s'étend cette anomalie de température, mais il y a fort à parier qu'elle découle simplement de la persistance, tout au long de l'été, de depressions sur ce secteur.

Après le soleil joue certainement un grand rôle dans notre climat, mais si tu te retrouves en flux de S.O. une majorité de l'hiver, le résultat en terme de frimas sera nul.

D'un autre côté, vu que l'on enchaîne les excédents thermiques depuis quelques mois, peut laisser planer l'hypothèse qu'à un moment nous pourrions connaître un passage déficitaire... Mais bon c'est un peu la loterie smile.png

cette anomalie froide est deja présente depuis le milieu de l'hiver dernier. C'est d'ailleurs la première fois qu'elle persiste aussi longtemps

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si, grosse différence !

La périodicité et les probabilités que ça se produise.

Pour faire court, du -35° à 850 Hpa c'est pas chaque hiver.

On ne peux pas s'en f***** de la T° Méditerranéenne dans le sens où il s'agît d'un facteur qui a son rôle sur les dépressions qui la concerne.

Tu veux ma mort Judd.

Pour en revenir à tous ce qu'on peut lire sur ce topic, c'est compliqué, car beaucoup de mélanges de légendes météo, de phénomènes climatiques, d'échelle de temps, d'indices divers et variés voir avariés pour certains.

Il faut déjà isoler le signal basse fréquence dominant, attendre encore un peu, surveiller la Strato et le bassin Arctique.

En conclusion, c'est comme tous les ans à cette époque, c'est ouvert, sans oublier que le factuel le vrai l'unique nous oriente vers un environnent chaud en général au niveau du globe, que les anomalies positives se multiplient de mois en mois, d'années en années (si-si, je ne parle pas de l'impératrice) ce qui n'exclue en rien un hiver froid sur la France non plus.(ou pas)

La seule chose dont je suis certain, c'est que Janvier sera plus froid que Juillet.

Et bien dites moi, j'ai bien fait avancer le schmilblick les amis.

Ne me demandez pas quelle est ma prévision, car je n'en ai pas à ce jour.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai déjà beaucoup de mal à tout suivre de vos échanges quelquefois très pointus, mais je m'accroche.

Là sur ce coup je me demande : si c'est le delta qui compte dans le cas 1 on a un delta 57( +22/-35)

et dans le cas 2 on a un delta de 45 (+16/-29) c'est pas trop pareil non ?

Ou alors je yoyote.

Disons que les probabilité d'un fort delta entre les valeurs SST et les T500hPa sont plus importantes lorsque la Mer Méditerranée connait des anomalies de température positives importantes.

C'était le sens des propos de Judd si je ne me trompe pas default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

@Mike: Admettons que cette anomalie négative au coeur de l'atlantique soit présente depuis l'hiver dernier (je n'ai pas suivi ces valeurs), on pourrait donc s'attendre à des effets similaires à ceux que l'on connaît depuis quelques mois.

Après tout, mêmes causes, mêmes effets ?! default_huh.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Disons que les probabilité d'un fort delta entre les valeurs SST et les T500hPa sont plus importantes lorsque la Mer Méditerranée connait des anomalies de température positives importantes.

C'était le sens des propos de Judd si je ne me trompe pas wink.png

J'ai bien compris, mais mon post ne s'adressait pas aux propos de Judd mais à l'arithmétique d'Alex wink.png

Une comparaison d'une SST à 22° avec une T° air à -29° vs une SST à 16° et une T° air à -35° eut-été plus judicieuse, non ? shifty.gif pour aboutir à un même delta.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Disons que les probabilité d'un fort delta entre les valeurs SST et les T500hPa sont plus importantes lorsque la Mer Méditerranée connait des anomalies de température positives importantes.

C'était le sens des propos de Judd si je ne me trompe pas wink.png

@Mike: Admettons que cette anomalie négative au coeur de l'atlantique soit présente depuis l'hiver dernier (je n'ai pas suivi ces valeurs), on pourrait donc s'attendre à des effets similaires à ceux que l'on connaît depuis quelques mois.

Après tout, mêmes causes, mêmes effets ?! huh.png

Pour la question que tu poses à Mike, je répondrais non car rien que l'anomalie du centre de l'Atlantique Nord ne va pas faire comment va être l'hiver 2015/2016. La climatologie est bien plus complexe, la banquise de l'Arctique, tous ce qui influencent le vortex polaire comme les ondes de Rossby, la MJO, et bien d'autres facteurs vont jouer sur comment va être l'hiver et rend les prévisions délicates. Puis plus on va loin dans le temps plus c'est difficile à prévoir suite à tout ce qui joue sur la climatologie.

Williams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'anomalie atlantique négative à pour moi pas trop son importance, car même si l'eau était chaude, en hiver l'eau chaude se refroidie plus vite que l'eau froide (c'est ce que l'on appelle le phénomène Mpemba). Du coup les descente polaire (lorsqu'elles ont lieux ont beaucoup plus de chance d'arriver).

Si on reste dans la configuration actuelle, d'ici décembre, l'eau aura plus de mal à se refroidir et on passera dans une anomalie positive.

Pour l'instant la chose la plus fiable que l'on puisse avoir est pour moi l'analyse des modèles qui prêchent très fortement pour un hiver doux à la 2013-2014.

Pour avancer plus il faut attendre les autres petits indices (NAO, QBO...) et pour reprendre Sky Blue et la variabilité naturelle : après la NAO au planché cet été pourquoi pas repasser au plafond pour cet hiver...

Disons que pour l'instant pour des hivernophiles comme moi la probabilité d'avoir un hiver froid est faible et c'est frustrant après 2 hivers doux (et jamais 2 sans 3).

On peut quand même relativiser cette année les modèles étaient en faveur d'un été frais et humide !

Nous devrions patienter jusque mi-octobre savoir à quelle sauce nous devrions être mangé avec plus de fiabilité !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour la question que tu poses à Mike, je répondrais non car rien que l'anomalie du centre de l'Atlantique Nord ne va pas faire comment va être l'hiver 2015/2016. La climatologie est bien plus complexe, la banquise de l'Arctique, tous ce qui influencent le vortex polaire comme les ondes de Rossby, la MJO, et bien d'autres facteurs vont jouer sur comment va être l'hiver et rend les prévisions délicates. Puis plus on va loin dans le temps plus c'est difficile à prévoir suite à tout ce qui joue sur la climatologie.

Williams

Merci Williams mais je me doute bien de tout cela default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Mais je cherchais à voir où Mike voulais en venir default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Williams,

J'ai du mal à comprendre ce que fait le mot "climatologie" dans le contexte de ton post.confused1.gif

J'ai du loupé un truc.sick.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.