Simon67

Prévisions dans le Nord-Est - Mars 2017

42 messages dans ce sujet

On avance ce matin, les incertitudes liées aux potentiels remontées humides du Sud semblent s'effacer.

 

Les tubes se resserrent au profit d'un temps sec pour un petit moment probablement, côté températures on serait globalement dans les moyennes de saison. On notera quand même le potentiel pour quelques journées très printanières jeudi ou vendredi.

 

Diagramme GEFS

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, aux vues des modèles MUCAPE de Arome et Arpège (corriger moi si j'ai faux je suis encore bien novice pour tirer des conclusions sur les modèles ) il y a de l'orage dans l'air pour jeudi sur l'Alsace... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, akiva a dit :

Bonjour, aux vues des modèles MUCAPE de Arome et Arpège (corriger moi si j'ai faux je suis encore bien novice pour tirer des conclusions sur les modèles ) il y a de l'orage dans l'air pour jeudi sur l'Alsace... 

 

Bonjour, pour demain après midi , le risque orageux est présent surtout de la franche comté en passant par le sud alsace et la partie sud de la lorraine. Pour le reste de l'Alsace, le risque est plutôt faible. La limite serait Colmar Nancy Bar le Duc où au sud de cette ligne des lignes orageuses remontant du sud vers le nord sont probable en seconde partie d'après midi de jeudi.

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 21 minutes, koeglerjojo a dit :

 

Bonjour, pour demain après midi , le risque orageux est présent surtout de la franche comté en passant par le sud alsace et la partie sud de la lorraine. Pour le reste de l'Alsace, le risque est plutôt faible. La limite serait Colmar Nancy Bar le Duc où au sud de cette ligne des lignes orageuses remontant du sud vers le nord sont probable en seconde partie d'après midi de jeudi.

 

Effectivement, l'extrême NE devrait rester en marge le risque le plus fort étant plus au sud et à l'ouest.

Le Bas-Rhin et la Moselle pourrait rester à l'écart des précipitations, pas évident qu'il y ait beaucoup plus partout ailleurs, le plus gros pourrait rester sur Bourgogne et Champagne...On s'inscrit dans notre récurrence des dernières années où l'extrême NE reste à l'écart, espérons que ce ne soit pas un signe pour la saison à venir.

 

Pour la suite quelques incertitudes liées à de possibles petites incursions d'air continental plus frais par l'est mais vu la tendance de l'hiver à faire systématiquement capoter ces scénarios  la tendance anticyclonique sèche et douce devrait tenir la corde.

 

On est donc bien parti pour connaître un mois de mars très doux thermiquement (>+2°) au niveau des mois d'avril enregistrés entre 1971 et 2000. Heureusement qu'il est tombé un peu d'eau en début de mois sans que ce soit un vrai rattrapage non plus.

 

Pour la suite Avril est généralement un mois très calme, climatologiquement le plus sec de l'année sur la Lorraine. A voir ce qu'il nous réservera en cette année 2017.

Modifié par thib91
2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, thib91 a dit :

 

Effectivement, l'extrême NE devrait rester en marge le risque le plus fort étant plus au sud et à l'ouest.

Le Bas-Rhin et la Moselle pourrait rester à l'écart des précipitations, pas évident qu'il y ait beaucoup plus partout ailleurs, le plus gros pourrait rester sur Bourgogne et Champagne...On s'inscrit dans notre récurrence des dernières années où l'extrême NE reste à l'écart, espérons que ce ne soit pas un signe pour la saison à venir.

 

Pour la suite quelques incertitudes liées à de possibles petites incursions d'air continental plus frais par l'est mais vu la tendance de l'hiver à faire systématiquement capoter ces scénarios  la tendance anticyclonique sèche et douce devrait tenir la corde.

 

On est donc bien parti pour connaître un mois de mars très doux thermiquement (>+2°) au niveau des mois d'avril enregistrés entre 1971 et 2000. Heureusement qu'il est tombé un peu d'eau en début de mois sans que ce soit un vrai rattrapage non plus.

 

Pour la suite Avril est généralement un mois très calme, climatologiquement le plus sec de l'année sur la Lorraine. A voir ce qu'il nous réservera en cette année 2017.

Merci pour ces informations en espérant que le nord-est ne soit pas en marge ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La cape n'est pas le seul indice

mais il est vrai qu'elle est bien présente déjà demain, ce qui est peut-être révélateur d'un été très orageux, au contraire de 2016

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, R Le Zoute a dit :

La cape n'est pas le seul indice

mais il est vrai qu'elle est bien présente déjà demain, ce qui est peut-être révélateur d'un été très orageux, au contraire de 2016

 

L'année dernière le printemps a démarré plutôt en fanfare côté orage, on a vu la suite... Impossible de tirer ce type de conclusion.

 

Pour le moment l'Alsace est vue rester à l'écart du risque orageux mais cela peut encore changer.

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai dit peut être

Je ne souhaite pas les inondations de 2016

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Premier risque d'orage de type été demain dans la région au passage d'une ligne de convergence, l'énergie sera modéré, tout les ingrédients sont là ça devrait le faire assez facilement. Pas le temps de développer plus. 

Pour résumer : orage faible à modéré mais généralisé demain vers la fin de journée, concerne également la Bourgogne et probablement le reste du nord-est dans une moindre mesure mais moins d'énergie à voir.

Modifié par du 25

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour mon secteur, sa va être chaud, j'espère quand même apercevoir quelques flashs au loin dans la soirée :$

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement, un petit potentiel sympa de début de saison dans un triangle 21-39-25-70 voire même jusqu'au 52-88-90

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Plus au NE de la zone de possible activité, encéphalogramme plat

 

Anticyclone (1020-1025 hPa), douceur (mais pas d'énorme chaleur)

 

graphe3_1000_586_283___Strasbourg.gif

 

On va profiter du soleil, à cette période c'est toujours agréable

On se retrouve en avril ;)

 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 23 heures, RomainD a dit :

Plus au NE de la zone de possible activité, encéphalogramme plat

 

Anticyclone (1020-1025 hPa), douceur (mais pas d'énorme chaleur)

 

 

 

On va profiter du soleil, à cette période c'est toujours agréable

On se retrouve en avril ;)

 

 

On est que fin mars, heureusement qu'il n'y a pas d'énorme chaleur ;)

Mais tout de même il est prévu plus de 20°C d'après Météo-France du 28 au 31 mars, ce qui est très excédentaire quand même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, pvaill67 a dit :

 

On est que fin mars, heureusement qu'il n'y a pas d'énorme chaleur ;)

Mais tout de même il est prévu plus de 20°C d'après Météo-France du 28 au 31 mars, ce qui est très excédentaire quand même.

 

On terminera donc probablement ce mois de mars avec un niveau mensuel moyen quasiment digne d'un mois d'avril selon norme 1981/2010. C'est marrant, c'est presque passé comme une lettre à la poste: on n'a rien senti ou presque, et pourtant, la performance vaut le détour. Va vraiment falloir passer rapidement à une nouvelle période de référence.

Janvier 2017 et son anomalie négative viennent de se faire littéralement et définitivement pulvériser par ce premier duo février/mars. 

En attendant, welcome 2017, qui d'ici 9 mois sera sans doute consacrée nouvelle année la plus chaude sur Terre depuis le début des observations.

Modifié par Fil67
3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 18 heures, Fil67 a dit :

 

On terminera donc probablement ce mois de mars avec un niveau mensuel moyen quasiment digne d'un mois d'avril selon norme 1981/2010. C'est marrant, c'est presque passé comme une lettre à la poste: on n'a rien senti ou presque, et pourtant, la performance vaut le détour. Va vraiment falloir passer rapidement à une nouvelle période de référence.

Janvier 2017 et son anomalie négative viennent de se faire littéralement et définitivement pulvériser par ce premier duo février/mars. 

En attendant, welcome 2017, qui d'ici 9 mois sera sans doute consacrée nouvelle année la plus chaude sur Terre depuis le début des observations.

Oui...

L'ampleur et la vitesse de la surchauffe dépasse largement les anticipations des scientifiques qui eux, sont déboussolés de le constater.

Pas glop.

Modifié par judd
5 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 30 minutes, judd a dit :

Oui...

L'ampleur et la vitesse de la surchauffe dépasse largement les anticipations des scientifiques qui eux, sont déboussolés de le constater.

Pas glop.

 

Et si ça se trouve, dans cet océan de vagues supputations, de modélisations informatiques futuristes, faites de scénarios pessimistes parmi les plus plausibles et d'hypothèses optimistes parfois douteuses, le tout voguant entre les dangereux radeaux de la mécréance et ceux longtemps moins encourus de la prise de conscience , le fameux point de bascule, celui qu'on n'aurait jamais dû prendre le risque de titiller, il a déjà été atteint depuis longtemps, il y a 30 ou 40 ans, quand commençait tout juste à se profiler loin à l'horizon le problème actuel.

A chaque siècle ses préoccupations. Y'a eu celui des Lumières, celui de l'industrialisation, celui de la mondialisation et des divers chocs qui l'ont accompagnée. Vient maintenant peut-être celui des enjeux climatiques majeurs.

Modifié par Fil67
7 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, judd a dit :

Oui...

L'ampleur et la vitesse de la surchauffe dépasse largement les anticipations des scientifiques qui eux, sont déboussolés de le constater.

Pas glop.

 

Mais chut, il ne faut pas trop en parler, cela risque d'en agacer certains, surtout que janvier a été froid.  :D

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.