Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Quercus

El Niño - La Niña

Recommended Posts

Tu pousses un peu là ! Il y a même un cycle journalier en effet.

Non, je comprends fort bien que l'océan présente des mouvements d grande échelle qui tantôt fasse remonter de l'eau chaude et tantôt d l'eau froide. Ca, c'est pas un pb. Il suffit d'imaginer une bassine d'eau que l'on transporte, Déjà comme ça et sans vent ni salinité ni marées, ça ballotte .

Ce qui me rend très dubitatif, c'est de faire comme si c'était un phénomène périodique ...dont on dit d'ailleurs que la période est de 20 à 60 ans ou qq chose comme ça et ensuite de tenter de faire des prévisions sur cette base.

J'insiste sur le fait que le changement climatique est tel que beaucoup des conditions sont changées et que, donc, les forçages qui s'exercent sur ce type de mouvements océaniques peuvent être tels que le cycle en question pourrait être sensiblement modifié ..à moins que l'on ne me montre que les seuls causes de ces mouvements soient les marées par exemple.

C'est vrai aussi de l'ENSO et'on s'interroge précisément là dessus: est ce que l'ENSO n'est pas modifié par le RC , cad y a t il une rétroaction du climat via l'ENSO ?

Si le cycle saisonnier ...quoique il soit notablement affecté par le RC justement.

Et la multiplication des ces oscillations de toutes sortes (PDO, AMO, NAO etc etc ° ça ne t'interroge pas un peu quand même ?

Y en aurait pas un peu trop?

Je n'ai pas dit le contraire quand tu nous dis que le cycle saisonnier... quoique il soit notablement affecté par le RC justement. Car bp d'éléments s'influencent entre eux dans la climatologie et c'est ce qui rend la climatologie complexe, difficile pour les modèles...

Pourquoi es-tu surpris qu'il y a autant d'oscillations car il faut voir que ces oscillations dépendent des zones (PDO pour le Pacifique et AMO pour l'Atlantique), de l'échelle de temps sur laquelle on regarde (décennales ou...), de la cause de ces oscillations etc, mais ce sont des facteurs climatiques. De plus c'est les scientifiques qui nous disent ceci.

Si non, pour les divers cycles de Milankovitch (la Précession des équinoxes, la Précession du Périhélie, la Précession du Périhélie, l'oscillation de de l'obliquité de l'écliptique, l'oscillation de l'orbite terrestre, et voir d'autres oscillations astronomiques qu'on ne parle pas comme cela n'influencent pas le climat comme la nutation...) vu leur nombre tu vas dire la même chose ??

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comment se fait il que tu sois fâché avec les oscillations périodiques dés lors que leur période possède un large écart type? Trenberth avait pourtant déduit le RC pour permettre à l'amo de conserver une visibilité.

Par régression c'est quand même assez clair:

The Atlantic Multidecadal Oscillation in twentieth century climate simulations: uneven progress from CMIP3 to CMIP5

Il ya les climato-sceptiques et les oscillo-battantes moi, je serais peut être oscillo-sceptique !

Non, c'est pas exactement ça: je m'énerve un peu parce que je vois des tentatives de prévision sur des bases mal définies. Je vois ou je comprends que certains prennent au mot la notion de cycle.

William, tu me sors maintenant Milankovitch, mais ça n'a pas vraiment de rapport: dans le cas de Milankovitch, c'est la cause même des phases glaciaires/interglaciaires qui est périodique parce que due à des causes astronomiques dont les périodes sont parfaitement établies à l'échelle de millions d'années. Dans le cas des cycles saisonniers ou du cycle diurne, c'est pareil: la rotation de la Terre , c'est périodique, sans discussion.

Dans le cas des oscillations océaniques de tous ordres, où est la cause périodique?

Et si je trouve qu'il y a un peu trop d'oscillations de toutes sortes, c'est parce que , justement, il n'y a pas de mécanisme périodique bien établi derrière chacune d'entre elles et qu'en réalité, il n'y a probablement pas vraiment de cause comme dans Milankovitch justement. Alors,si on a le nez dans le guidon, on trouve un peu de tout et on n'a peut être pas fini,: il suffit de continuer à chercher des composantes . Quand on aura trouvé une oscillation qui explique 0,1% de la variance qu'est ce qu'on fera? On essaiera de trouver celle qui en explique 0,01% ?

Je pense que je ne suis pas fana parce que ça me semble très empirique, tout simplement.

Par contre, vérifier que les hindcasts des modèles les reproduisent, ça c'est importantissime.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Sky Blue

j'oscille

tu oscilles

il oscille

nous oscillons

vous oscillez

ils oscillent

Entre tout ca, mon cœur balance (c'est également une oscillation).scared.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ya les climato-sceptiques et les oscillo-battantes moi, je serais peut être oscillo-sceptique !

Non, c'est pas exactement ça: je m'énerve un peu parce que je vois des tentatives de prévision sur des bases mal définies. Je vois ou je comprends que certains prennent au mot la notion de cycle.

William, tu me sors maintenant Milankovitch, mais ça n'a pas vraiment de rapport: dans le cas de Milankovitch, c'est la cause même des phases glaciaires/interglaciaires qui est périodique parce que due à des causes astronomiques dont les périodes sont parfaitement établies à l'échelle de millions d'années. Dans le cas des cycles saisonniers ou du cycle diurne, c'est pareil: la rotation de la Terre , c'est périodique, sans discussion.

Dans le cas des oscillations océaniques de tous ordres, où est la cause périodique?

Et si je trouve qu'il y a un peu trop d'oscillations de toutes sortes, c'est parce que , justement, il n'y a pas de mécanisme périodique bien établi derrière chacune d'entre elles et qu'en réalité, il n'y a probablement pas vraiment de cause comme dans Milankovitch justement. Alors,si on a le nez dans le guidon, on trouve un peu de tout et on n'a peut être pas fini,: il suffit de continuer à chercher des composantes . Quand on aura trouvé une oscillation qui explique 0,1% de la variance qu'est ce qu'on fera? On essaiera de trouver celle qui en explique 0,01% ?

Je pense que je ne suis pas fana parce que ça me semble très empirique, tout simplement.

Par contre, vérifier que les hindcasts des modèles les reproduisent, ça c'est importantissime.

Ce n'est pas par ce qu'on n'a pas encore trouvé l'explication de la cause de ces oscillations (PDO, AMO...) contrairement aux autres (cycles de Milankovitch...) qu'il faut être fâché avec eux.

C'est comme en astronomie, par exemple on ne connaît pas la cause du cycle solaire de 11 ans (qui est entre 8 à 12 ans) alors que ce cycle existe bien depuis le temps qu'on l'observe (presque 400 ans). Donc c'est de même dans les oscillations océaniques même si c'est pas le même domaine puisque bp d'indices prouvent l'existence de ces oscillations mais les scientifiques n'en connaissent pas encore la cause alors qu'ils reconnaissent qu'il y a bien ces phénomènes.

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas par ce qu'on n'a pas encore trouvé l'explication de la cause de ces oscillations (PDO, AMO...) contrairement aux autres (cycles de Milankovitch...) qu'il faut être fâché avec eux.

C'est comme en astronomie, par exemple on ne connaît pas la cause du cycle solaire de 11 ans (qui est entre 8 à 12 ans) alors que ce cycle existe bien depuis le temps qu'on l'observe (presque 400 ans). Donc c'est de même dans les oscillations océaniques même si c'est pas le même domaine puisque bp d'indices prouvent l'existence de ces oscillations mais les scientifiques n'en connaissent pas encore la cause alors qu'ils reconnaissent qu'il y a bien ces phénomènes.

Williams

Cette fois, ta comparaison est plus pertinente. On est à peu près dans la même situation, en effet, avec des périodes variables, des intensités variables etc.

En fait, je précise encore: je suis fâché avec l'utilisation qui en est faite parfois ..et parfois par toi entre autres . A te lire, j'ai souvent le sentiment que tu te fies beaucoup trop à ces cycles .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette fois, ta comparaison est plus pertinente. On est à peu près dans la même situation, en effet, avec des périodes variables, des intensités variables etc.

En fait, je précise encore: je suis fâché avec l'utilisation qui en est faite parfois ..et parfois par toi entre autres . A te lire, j'ai souvent le sentiment que tu te fies beaucoup trop à ces cycles .

Je ne me fie pas qu'à seulement ces cycles multi-décennales vu qu'il faut se baser à tout les facteurs en climatologie comme souvent je l'ai dis. Car c'est suivant sur quel échelle de temps au quel je parle que je me base plus ou moins à tel éléments. Par exemple je ne vais pas me baser principalement au PDO ou AMO ou aux effets anthropiques pour dire si d'après moi cette année va être plus chaude ou plus froide que l'année dernière mais plus au ENSO... qui est une oscillation annuelle qui a bp d'influence sur une année. Alors que pour parler pour ces prochaines décennies là oui je me base plus en partie à ces oscillations et à l'effet anthropiques... car c'est ainsi qu'en 2008 que j'avais dis que la température des prochaines années allait rester stable comme cela commençait à être le cas depuis 10 ans et donc qu'il allait avoir un hiatus tel comme il y a depuis environs 17 ans. Par contre pour l'évolution de la température d'ici 2100 c'est qu'en partie qu'on doit pouvoir se baser à ces oscillations de 60/70 ans puisque leur cycle est inférieure mais proches des 85 prochaines années qui manque avant d'arriver à 2100 et il y a bien sûr d'autres facteurs à tenir compte.

Ce qui doit te faire croire ce que tu dis c'est par ce que j'en parle bp du fait qu'on en parle jamais ou rarement et parle toujours de la même chose. De toute façon dans mon site tu as du bien voir que je parle de tout les facteurs influençant le climat et non que de ces oscillations comme tu peux le voir sur la première page parlant des facteurs de l'évolution climatique suivant l'échelle de temps au quel on se base : http://la.climatologie.free.fr/rechauffement/rechauffement.htm

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79

car c'est ainsi qu'en 2008 que j'avais dis que la température des prochaines années allait rester stable comme cela commençait à être le cas depuis 10 ans et donc qu'il allait avoir un hiatus tel comme il y a depuis environs 17 ans. Par contre pour l'évolution de la température d'ici 2100 c'est qu'en partie qu'on doit pouvoir se baser à ces oscillations de 60/70 ans puisque leur cycle est inférieure mais proches des 85 prochaines années qui manque avant d'arriver à 2100 et il y a bien sûr d'autres facteurs à tenir compte.

Williams

FAUX, la tendance décennale reste au réchauffement, ça donne l'impression que tu ne rassembles pas assez les années par paquet.

Ce constat est même valable sans extraire le bruit de l'amo, pdo, tsi ou autre, c'est dire que tu te trompes.

17 ans, incroyable de lire ça;

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79

Tu t'es planté Williams, ca se réchauffe toujours.

Share this post


Link to post
Share on other sites

FAUX, la tendance décennale reste au réchauffement, ça donne l'impression que tu ne rassembles pas assez les années par paquet.

Ce constat est même valable sans extraire le bruit de l'amo, pdo, tsi ou autre, c'est dire que tu te trompes.

17 ans, incroyable de lire ça;

Je ne suis pas le seul à dire ceci comme on le voit suivant ce qui est dit ici : /topic/40167-statistiques-et-anomalies-climatiques-globales/page-86'>http://forums.infoclimat.fr/topic/40167-statistiques-et-anomalies-climatiques-globales/page-86

Fin du débat car on s'éloigne du sujet.

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui est mit en évidence dans le topic que tu cites, williams, c'est que la pente est moins prononcée qu'auparavant. De là à parler d'un hiatus, ou d'une pause, il y a un pas qu'il me semble hasardeux de franchir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui est mit en évidence dans le topic que tu cites, williams, c'est que la pente est moins prononcée qu'auparavant. De là à parler d'un hiatus, ou d'une pause, il y a un pas qu'il me semble hasardeux de franchir.

En regardant sur 30 ans oui la pente est moins prononcée je suis d'accord avec ceci, après quand j'utilise l'expression de pause c'est bien sûr temporaire comme pour tout et en me basant sur les 15 à 17 dernières années comme citée plus haut soit comme ce fut le cas au moins 15 à 17 ans après la fin de la période du réchauffement entre 1910 et 1945 même si la pause temporaire a été plus longue (1945 à 1976 soit 32 ans).

Puis dans le topic cité, certain parlent de hiatus et les scientifiques aussi comme le montre Meteor en nous disant :

voici ce que dit le GIEC sur ce fameux hiatus dans son dernier rapport:

In summary, the observed recent warming hiatus, defined as the reduction in GMST trend during1998–2012 as compared to the trend during 1951–2012, is attributable in roughly equal measure to a cooling contribution from internal variability and a reduced trend in external forcing (expert judgment, medium confidence). The forcing trend reduction is primarily due to a negative forcing trend from both volcanic eruptions and the downward phase of the solar cycle. However, there is low confidence in quantifying the role of forcing trend in causing the hiatus, because of uncertainty in the magnitude of the volcanic forcing trend and low confidence in the aerosol forcing trend.
Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 60300 Senlis, 61170 Marchemaisons

Je veux mon Niño et ma Niña , le reste c'est du réchauffé au goût amer tongue.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

En regardant sur 30 ans oui la pente est moins prononcée je suis d'accord avec ceci, après quand j'utilise l'expression de pause c'est bien sûr temporaire comme pour tout et en me basant sur les 15 à 17 dernières années comme citée plus haut soit comme ce fut le cas au moins 15 à 17 ans après la fin de la période du réchauffement entre 1910 et 1945 même si la pause temporaire a été plus longue (1945 à 1976 soit 32 ans).

Williams

Non, tous les 3 mois il faut redire la même chose :45 /75 c'est une rupture de tendance, depuis 2000 c'est toujours la même tendance. Relisez le post de ChristianP dans l évolution climatique et apprenez le par coeur si besoin

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Sky Blue

Le RC, c'est comme le chômage ou les politiques annoncent depuis des années "la baisse de la hausse du chômage".scared.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Pour revenir au sujet, les prévisions du CEP mises à jour ont encore enfoncé le clou par rapport à la prévision du mois dernier :

[align=center]get_legacy_plot-web248-21afb3424b395e92cb7f1b5bc9f473fd-Ofv7Ot.gif[/align]

Mais il faut quand même signaler que le CEP est assez excessif par rapport à d'autres modèles comme celui du bureau australien (BOM) :

[align=center]poama.nino34.png[/align]

[align=center] [/align]

[align=center] [/align]

En tous cas la signature d'un El Niño classique est désormais très claire dans le Pacifique :

[align=center]post-2200-0-52167500-1432326990_thumb.png[/align]

[align=center] [/align]

[align=center] [/align]

Les choses suivent tranquillement leur cours.

SST.png.f720174398433ec3da9afd15d6c57ef4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, merci pour vos diverses analyses. Mais, pourriez vous me dire sur quels sites trouvez-vous tous ces documents très intéressants default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Avec une anomalie de +2,6°, les températures de surface en zone Niño 1+2 (extrême est du Pacifique) affichent désormais la plus haute valeur relevée sur cette zone depuis 1997/1998, et auparavant depuis 1982/1983. En surface de l'océan, les courants d'ouest se sont désormais largement installés le long de l'équateur depuis l'Indonésie jusqu'aux Galapagos d'où le renforcement en cours des anomalies de température (+1,1° en zone de référence Niño 3.4) :

[align=center]post-2200-0-19344800-1432662378_thumb.jpg[/align]

Avec des vents qui devraient rester orientés également à l'ouest les prochains jours dans de larges pans du Pacifique équatorial, ce renforcement devrait logiquement se poursuivre :

[align=center]post-2200-0-62313200-1432662502_thumb.png[/align]

[align=center] [/align]

[align=center] [/align]

D'ailleurs, l'indice SOI continue de s'enfoncer, ce qui témoigne de conditions atmosphériques de plus en plus favorables à un épisode Niño possiblement conséquent :

[align=center]post-2200-0-08274300-1432662691_thumb.png[/align]

[align=center] [/align]

[align=center] [/align]

Du coup, le modèle australien (BOM) qui était encore assez mesuré la semaine dernière revoit ses prévisions nettement à la hausse et envisage des anomalies en zone Niño 3.4 de l'ordre de +2° d'ici juillet :

[align=center]post-2200-0-20059600-1432662897_thumb.png[/align]

WS.jpg.9fcd259563f139560fedd1b810082665.

WV.png.060cba11e50a9425ecdc55ff00d52052.

SOI.png.e6e4f94c4957284ca56ced32b2251a60

BOM.png.960410b38f9b0848b3559692b1dfa1c5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela fait maintenant un an de discussion autour de l' événement océanique - atmosphérique, El Nino est confirmé pour la saison 2015 - 2016 à venir avec une anomalie non négligeable de 2.5° c à 3.2° c dans le Pacifique = année riche en potentiel Anomalie Météorologique à venir = bonne pêche au péruviens default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

http://bulletin.mercator-ocean.fr/fr/PSY4/animation

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 60300 Senlis, 61170 Marchemaisons

Si je peux me permettre de vous indiquer juste que Météo France vient de mettre à jour ses prévi saisonnières, avec l'évènement El Niño, en me gardant bien surtout d'y apporter le quelconque commentaire :

http://www.meteofrance.com/accueil/previsions-saisonnieres

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela fait maintenant un an de discussion autour de l' événement océanique - atmosphérique, El Nino est confirmé pour la saison 2015 - 2016 à venir avec une anomalie non négligeable de 2.5° c à 3.2° c dans le Pacifique = année riche en potentiel Anomalie Météorologique à venir = bonne pêche au péruviens smile.png

http://bulletin.mercator-ocean.fr/fr/PSY4/animation

C'est quand même énorme d'avoir une anomalie de prés de 3°C dans le Pacifique, si cela ce produit alors c'est aussi inquiétant pour la saison cyclonique dans le nord-est du Pacifique qui risque d'être importante, par contre je connais des personne qui seront très heureux d'avoir El Nino ce sont les californiens, en effet cet épisode ENSO+ qui risque d'être conséquent pourrait ramener les pluies en Californie qui je rappelle subit une sécheresse historique qui a débuté en 2011

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

L'anomalie froide sur l'atlantique nord ne cesse de s'agrandir et est parvenu à atteindre à présent l'Islande et la Grande-Bretagne

anomnight.6.8.2015.gif

Il fait clairement remonter à juin 1986 pour retrouver autant d'anomalie négative sur l'atlantique nord de manière encore plus vaste mais les cartes de l'époque ne devaient sans doute pas etre aussi précises donc peut etre grossier:

June.86.anomaly.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Yainville, Seine-Maritime, Normandie

Les moyennes ne sont plus les mêmes aussi non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

Les moyennes ne sont plus les mêmes aussi non ?

oui en effet

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

L'anomalie froide sur l'atlantique nord ne cesse de s'agrandir et est parvenu à atteindre à présent l'Islande et la Grande-Bretagne

Il fait clairement remonter à juin 1986 pour retrouver autant d'anomalie négative sur l'atlantique nord de manière encore plus vaste mais les cartes de l'époque ne devaient sans doute pas etre aussi précises donc peut etre grossier:

Ok

et??? on doit en deduire quelque chose ou c'est une simple constatation?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...