TreizeVents

Gestion administrative des canicules

Messages recommandés

Il y a 12 heures, marouane a dit :

 

Pour se focaliser sur l'humidex :  pour toi, si on ne tient pas compte de l'humidex pour déclencher une vigilance canicule  ça ne te dérange pas ?
Quand une personne agée souffre de la chaleur alors qu'il ne fait que 32° avec 60% d'humidité, va-t-on lui dire : non monsieur , il ne fait pas chaud , regardez :  il fait 32° nous n'avons pas atteint le seuil de vigilance !
Le subjectif que représente l'humidex  n'a-t-il donc pas sa place ?

 

Mais justement, ils en tiennent compte de l'humidex (plus précisément du Td d'ailleurs, bien + correct scientifiquement parlant). Quand je dis que certains d'entre vous sont véritablement bornés, tu en es la preuve: les seuils de T°C sont des aides à la décision, ça veut dire qu'il existe des facteurs aggravants (comme pour les autres phénomènes météo, allant de la période touristique, à un we de chassé-croisé, à un sens de vent inhabituel pour une région donnée lors d'un coup de vent, à la présence de vent pendant une chute de neige, etc...) - et le Td en fait parti pour le phénomène canicule.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

@cirrus007 te renseigner en détails sur le processus de la vigilance,  je te l'avais suggéré à maintes reprises en juin quand le topic canicule était encore ouvert.  Dommage de polluer le topic quand on ne sait que vaguement de quoi on parle ;)

Enfin,  en tous cas dans ma région du Sud ouest,  il est arrivé de placer des départements en vigilance orange canicule quand bien même les seuils n'étaient pas rigoureusement atteints.  Exemple,  la Charente-Maritime.  Donc non,  les ingénieurs MF ne sont pas uniquement là pour appliquer "bêtement" la procédure (merci pour le compliment), mais il y a bien un processus de réflexion et de décision qui implique de multiples acteurs..  Vous n'avez (toujours) pas idée de la complexité et des enjeux apparemment.

Quant au qualificatif "intensité moyenne",  il est peut être incompréhensible mais en attendant la fin de la canicule,  c'est bien ce à quoi cet épisode ressemble.  Des canicules plus intenses (1947, 1982, 1983, 2003) ont déjà été observées à l'échelle régionale, même si on bat (parfois de beaucoup) des records ponctuels. Il y a peut être eu confusion avec la sévérité, qui combine durée et intensité.  Cette canicule en plein coeur d'été pourrait durer 8/9 jours,  alors qu'en 2003, 1983 ou 2006 elle avait duré 2 voire 3 semaines selon les secteurs.

Modifié par gaet34
  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 47 minutes, Sebaas a dit :

"Sur la base d'études statistiques s'appuyant sur des données empiriques collectées auprès des hôpitaux et de SOS Médecins depuis X années, il apparaît qu'une augmentation significative des coups de chaleur (et de la mortalité en raison du facteur aggravant d'autres pathologies) est observée dans l'ensemble du département de l'Hérault lorsque la T°C moyenne sur 3j relevée à Montpellier Fréjorgues est de 22°C la nuit et 35°C le jour". 

 

Je me permets d'intervenir, même si on est complètement hors sujet. Mais quand même...

Encore faudrait-il qu'une situation avec 3 jours consécutifs avec Tn > à 22° et Tx > à 35° ait déjà été observée. Hors, depuis au moins 1982 inclus, il n'existe aucune série de cet ordre à la station de Fréjorgues. Aucune. Il y a une série de 3 jours de Tx > à 35° (juin 2003 et juillet 2015), mais à chaque fois les Tn n'ont pas dépassé les 22° durant ces 3 journées. Je n'ai pas cherché des séries de 3 jours consécutifs de Tn > à 22°, mais si elles existent, elles ne sont pas corrélées avec des Tx > à 35°.

 

Après j'avoue n'avoir pas regardé les épisodes de 3 jours avec une "moyenne" sur 3 jours consécutifs de Tn > à 22° et Tx > à 35°. Donc si vous trouver un ou plusieurs exemples... avec vigilance orange "canicule"...

 

Bref, cela pour dire que si l'on se base sur une corrélation statistique entre des événements climatiques et des événements sanitaires, encore faut-il que les premiers aient déjà été observés. Ce qui n'est pas le cas, ou cas rarissime, ce qui me semble, statistiquement parlant, peu fiable pour valider ces seuils.

 

Donc sans remettre en cause les décisions des seuils pris pour le département de l'Héraullt, on peut comprendre l'incompréhension de certains.

  • J'aime 10

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 24 minutes, gaet34 a dit :

@cirrus007 te renseigner en détails sur le processus de la vigilance,  je te l'avais suggéré à maintes reprises en juin quand le topic canicule était encore ouvert.  Dommage de polluer le topic quand on ne sait que vaguement de quoi on parle ;)

Enfin,  en tous cas dans ma région du Sud ouest,  il est arrivé de placer des départements en vigilance orange canicule quand bien même les seuils n'étaient pas rigoureusement atteints.  Exemple,  la Charente-Maritime.  Donc non,  les ingénieurs MF ne sont pas uniquement ma pour appliquer "bêtement" la procédure (merci pour le compliment), mais il y a bien un processus de réflexion et de décision qui implique de multiples acteurs..  Vous n'avez (toujours) pas idée de la complexité et des enjeux apparemment.

Quant au qualificatif "intensité moyenne",  il est peut être incompréhensible mais en attendant la fin de la canicule,  c'est bien ce à quoi il ressemble.  Des canicules plus intenses (1947, 1982, 1983, 2003) ont déjà été observées à l'échelle régionale.  Il y a peut être eu confusion avec la sévérité, qui combine durée et intensité.  Cette canicule en plein coeur d'été pourrait durer 8/9 jours,  alors qu'en 2003, 1983 ou 2006 elle avait duré 2 voire 3 semaines selon les secteurs.

 

Excuse moi de ma naïveté, fort probablement je ne sais que vaguement de quoi je parle (comme beaucoup de personnes ici au passage) tant cette vigilance semble d'une complexité sans nom. En attendant j'aurai aimé qu'on m'explique de façon satisfaisante comment sont sorti des modèles statistiques et des multiples régressions les valeurs de seuils de Fréjorgues, le post de Michel34 reflétant bien mon ressenti et le malaise vis à vis de ce bon vieux département qu'est le 34, peut-être sauras-tu nous éclairer vu que tu as l'air de très bien connaitre le sujet?

M'enfin l'ironie de tout ça, c'est qu'après tout MF n'est plus à ça près quant à leurs "réussites" vis à vis des vigilances ces derniers temps :ph34r: le grand public ne s'y trompe déjà plus (même mon avatar est un clin d'oeil humoristique à cela :D ).

Modifié par cirrus007
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai réouvert le topic et rapatrié ici les échanges du topic SE, car il semblerait qu'on aille enfin au fond du sujet. Merci de ne pas rabaisser à nouveau le débat avec des affirmations de comptoirs PMU...

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 55 minutes, cirrus007 a dit :

 

Excuse moi de ma naïveté, fort probablement je ne sais que vaguement de quoi je parle (comme beaucoup de personnes ici au passage) tant cette vigilance semble d'une complexité sans nom. En attendant j'aurai aimé qu'on m'explique de façon satisfaisante comment sont sorti des modèles statistiques et des multiples régressions les valeurs de seuils de Fréjorgues, le post de Michel34 reflétant bien mon ressenti et le malaise vis à vis de ce bon vieux département qu'est le 34, peut-être sauras-tu nous éclairer vu que tu as l'air de très bien connaitre le sujet?

M'enfin l'ironie de tout ça, c'est qu'après tout MF n'est plus à ça près quant à leurs "réussites" vis à vis des vigilances ces derniers temps :ph34r: le grand public ne s'y trompe déjà plus (même mon avatar est un clin d'oeil humoristique à cela :D ).

Une simple recherche sur Google permet de tomber sur ce genre de doc qui explique pourquoi les IBM ont été retenus et non d'autres indices (notamment thermo-hygrométriques).

Quant à ta petite pique sur l'efficacité de la vigilance, je te propose de la garder pour toi, ou alors on en discute en privé ;)

 

Bonne lecture

 

http://opac.invs.sante.fr/doc_num.php?explnum_id=8030

 

Un passage particulièrement intéressant :

 

Citation

Par ailleurs à Marseille, les seuils ont été réévalués vers des valeurs plus élevées (22-34 °C vs 24-35 °C) en 2009, compte tenu du nombre important d’alertes générées entre 2004 et 2009, du faible impact visible sur les données sanitaires, et de l’hypothèse que la ville est mieux adaptée à la chaleur, notamment à cause de l’expérience tragique de 1983 [11].

J'ai mis en gras ce qui était important. Se rappeler aussi que le choix du taux de surmortalité à Paris, Lyon et Marseille est de 50%, ce qui explique au passage les seuils assez bas à Paris et Lyon.

 

Edit : pour la construction détaillée des IBM, voir ce rapport du Sacs 2006

 

http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/2006/sacs_2006/sacs2006.pdf

 

Attention, depuis, certains IBM ont évolué, pour tenir compte des conséquence sanitaires du passé.

Modifié par gaet34
ajout
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Mise en ligne il y a quelques minutes du 1er bulletin national pour la séquence en cours :

http://invs.santepubliquefrance.fr/content/download/138807/500431/version/24/file/pe_sacs_020817.pdf

 

Pour rappel les liens :

- Point national

- Points régionaux

Modifié par Thundik81
correction deuxième lien
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, cirrus007 a dit :

M'enfin l'ironie de tout ça, c'est qu'après tout MF n'est plus à ça près quant à leurs "réussites" vis à vis des vigilances ces derniers temps :ph34r: le grand public ne s'y trompe déjà plus (même mon avatar est un clin d'oeil humoristique à cela :D ).

 

Sauf que la vigilance de ton avatar n'est pas la bonne référence. C'est une vigilance "crues" et non "météo" & en plus, on sait tous très bien d'où elle est venue ce jour-là... :dodgy:

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, michel34 a dit :

Encore faudrait-il qu'une situation avec 3 jours consécutifs avec Tn > à 22° et Tx > à 35° ait déjà été observée. Hors, depuis au moins 1982 inclus, il n'existe aucune série de cet ordre à la station de Fréjorgues. Aucune. Il y a une série de 3 jours de Tx > à 35° (juin 2003 et juillet 2015), mais à chaque fois les Tn n'ont pas dépassé les 22° durant ces 3 journées. Je n'ai pas cherché des séries de 3 jours consécutifs de Tn > à 22°, mais si elles existent, elles ne sont pas corrélées avec des Tx > à 35°.

 

Et bien comme toujours en statistiques et en proba, y'a des tests prédictifs qui permettent, sur la base de longue série, d'identifier les seuils même s'ils ne sont pas présents directement dans la série de donnée. Il faudrait vérifier dans le détail les données épidémiologiques de la canicule de 2003, mais comme on a flirté avec les 35°C de moyenne de Tx entre les 12 et 14 août 2003 ( http://www.infoclimat.fr/climatologie-mensuelle/07643/aout/2003/montpellier-frejorgues.html ) , on peut penser qu'elle n'a pas eu d'impact sanitaire particulier dans l'Hérault (et j'y habitais à l'époque, pas souvenir en effet d'une crise comparable au reste du pays) - ou en tout cas, pas significativement même si ça s'est peut-être joué de peu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 4 heures, Thundik81 a dit :

Mise en ligne il y a quelques minutes du 1er bulletin national pour la séquence en cours :

http://invs.santepubliquefrance.fr/content/download/138807/500431/version/24/file/pe_sacs_020817.pdf

 

Pour rappel les liens :

- Point national

- Points régionaux

 

Et le point régional du 02/08/2017 pour la région Auvergne-Rhône-Alpes :

http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/content/download/138827/500471/version/154/file/pe_sacs_auvergne_rhone_alpes_020817.pdf

 

Edit: et ça continue avec les autres régions :

Provence-Alpes-Côte d'Azur : http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/content/download/138810/500454/version/321/file/pe_paca_020817.pdf

Corse : http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/content/download/138829/500492/version/308/file/pe_corse_020817.pdf

Modifié par Thundik81
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Le 03/08/2017 à 10:53, Thundik81 a dit :

Mise en ligne il y a quelques minutes du 1er bulletin national pour la séquence en cours :

http://invs.santepubliquefrance.fr/content/download/138807/500431/version/24/file/pe_sacs_020817.pdf

 

Pour rappel les liens :

- Point national

- Points régionaux

 

Point national du 03/08/2017 mis en ligne il y a une heure :

http://invs.santepubliquefrance.fr/content/download/138847/500611/version/25/file/pe_sacs_030817.pdf

 

Edit: (je n'avais pas dit que j'éditerai pour signaler points régionaux)

Provence-Alpes-Côte d'Azur : http://invs.santepubliquefrance.fr/content/download/138869/500692/version/322/file/pe_sacs_paca_030817.pdf

Modifié par Thundik81
ajout points régionaux

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avec un copier/coller malheureux...

 

Citation

Occitanie Au 03/08/2017, 4 départements sont en vigilance orange (Rhône, Isère, Drôme, Ardèche) et 4 départements en vigilance jaune (Ain, Haute Savoie, Savoie, Loire) en vigilance jaune canicule.

 

Bon, globalement, pas de signal épidémiologique sur PACA, Occitanie, et même pas en Corse. En revanche signal sur la région Rhône-Alpes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Bonjour

 

Comment expliquer que la Loire en vert montre la plus forte valeurs de PLC (5)?

 

 

Modifié par cyle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, cyle a dit :

Bonjour

 

Comment expliquer que la Loire en vert montre la plus forte valeurs de PLC (5)?

 

6 (faut pas oublier SOS Médecins ^_^)... après lors des épisodes précédents (points régionaux quotidiens des 20-25/06 puis 07-09/07) on tourne pour la Loire entre 4 à 7 PLC (fin d'épisode de juin : 6 le 24/06 vigi jaune, 7 le 25/06 vigi verte). Décalage entre les températures + durée d'un épisode et la prise en charge médicale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 03/08/2017 à 10:53, Thundik81 a dit :

Mise en ligne il y a quelques minutes du 1er bulletin national pour la séquence en cours :

http://invs.santepubliquefrance.fr/content/download/138807/500431/version/24/file/pe_sacs_020817.pdf

 

Pour rappel les liens :

- Point national

- Points régionaux

 

Je ne re-édite pas le message d'hier mais mise en ligne cet après-midi d'autres points régionaux pour le 03/08 (avant-hier) :

Corse : http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/content/download/138853/500717/version/309/file/pe_sacs_corse_030817.pdf

Auvergne-Rhône-Alpes : http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/content/download/138867/500671/version/155/file/pe_sacs_auvergne_rhone_alpes_030817.pdf

Occitanie : http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/content/download/138850/500634/version/252/file/pe_sacs_occitanie_030817.pdf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

FIN DE LA CANICULE DANS NOS RÉGIONS DU SUD-EST!!

 

Il était temps... Les nuits furent compliquées, les journées brûlantes comme jamais dans beaucoup d'endroits...

 

Une question - je ne sais pas si ça a été abordé ici ou non -, comme l'avait souligné un intervenant dans le Topic Régions Méditerranéennes,  à partir de quand MF pourrait déclencher une alerte ROUGE CANICULE ?

 

Moi j'avais répondu que je pensais que c'était une affaire non pas de seuils, mais de paramètres plutôt sanitaires, mais j'aimerai savoir vraiment, par simple curiosité..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, kin84 a dit :

FIN DE LA CANICULE DANS NOS RÉGIONS DU SUD-EST!!

 

Il était temps... Les nuits furent compliquées, les journées brûlantes comme jamais dans beaucoup d'endroits...

 

Une question - je ne sais pas si ça a été abordé ici ou non -, comme l'avait souligné un intervenant dans le Topic Régions Méditerranéennes,  à partir de quand MF pourrait déclencher une alerte ROUGE CANICULE ?

 

Moi j'avais répondu que je pensais que c'était une affaire non pas de seuils, mais de paramètres plutôt sanitaires, mais j'aimerai savoir vraiment, par simple curiosité..

 

Ça doit surtout se jouer sur la durée de la dite canicule. Plus longtemps elle persiste, plus l'impact sanitaire devient important.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

La durée entre en compte , mais n'est pas la seule , en 2006 les Bouches du Rhône ont dépassé les 15 jours consécutifs en orange (28 jours sur la totalité de l'été ) sans jamais passer en rouge , depuis les seuils ont été rehaussé pour le département 

Il faut, ce qui est pertinent et logique , une association de la durée de l'événement ET!!!! de l'intensité de celui ci .

 

Modifié par un Troll
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 03/08/2017 à 10:53, Thundik81 a dit :

Mise en ligne il y a quelques minutes du 1er bulletin national pour la séquence en cours :

http://invs.santepubliquefrance.fr/content/download/138807/500431/version/24/file/pe_sacs_020817.pdf

 

Pour rappel les liens :

- Point national

- Points régionaux

 

Mise en ligne ce jour du point national du 04/08 et divers points régionaux quotidiens de la fin de la semaine dernière.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 03/08/2017 à 10:53, Thundik81 a dit :

Mise en ligne il y a quelques minutes du 1er bulletin national pour la séquence en cours :

http://invs.santepubliquefrance.fr/content/download/138807/500431/version/24/file/pe_sacs_020817.pdf

 

Pour rappel les liens :

- Point national

- Points régionaux

 

Mise en ligne du Point national du 28/08/2017 :

http://invs.santepubliquefrance.fr/content/download/139267/502429/version/27/file/pe_sacs_280817.pdf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 03/08/2017 à 10:53, Thundik81 a dit :

Mise en ligne il y a quelques minutes du 1er bulletin national pour la séquence en cours :

http://invs.santepubliquefrance.fr/content/download/138807/500431/version/24/file/pe_sacs_020817.pdf

 

Pour rappel les liens :

- Point national

- Points régionaux

 

Mise en ligne hier et aujourd'hui de divers points régionaux quotidiens pour la fin août.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mise en ligne hier soir de l’instruction ministérielle relative au Guide national de prévention et de gestion des impacts sanitaires et sociaux liés aux vagues de froid 2017-2018.

Lien : http://circulaires.legifrance.gouv.fr/pdf/2017/11/cir_42738.pdf

 

Même pas trop de changements de sigles / organisation. Rien de spécial de notre côté, ... ailleurs surtout précisions apportées sur l'importance du RETEX.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.