TreizeVents

Gestion administrative des canicules

Messages recommandés

Exemple du Puy-de-Dôme (Clermont-Ferrand, seuils 19 / 34) :

17/07

18/07 : 15,4 / 33,9
19/07 : 17,9 / 36,8
20/07 : 20,5 / 37,9
21/07 : 19,0 / 30,0
>
IBMn / IBMx
18/07 : 17,9 / 36,2
19/07 : 19,1 / 34,9

 

18/07
Prévisions Tn / Tx :
18/07 : 15,1 / 34,8
19/07 : 18,0 / 37,9
20/07 : 21,4 / 36,1
21/07 : 18,5 / 29,7
22/07 : 18,0 / 27,0
>
IBMn / IBMx
18/07 : 18,2 / 36,3
19/07 : 19,3 / 34,6
20/07 : 19,3 / 30,9

 

19/07
Prévisions Tn / Tx :
19/07 : 17,2 / 37,7
20/07 : 20,8 / 36,8
21/07 : 18,7 / 30,3
22/07 : 17,7 / 27,2
23/07 : 16,0 / 28,0
>
IBMn / IBMx
19/07 : 18,9 / 34,9
20/07 : 19,1 / 31,4
21/07 : 17,5 / 28,5

 

 

Avant InVS désormais ANSP, voir le dernier point national du système d'alerte Canicule et santé, du 18/07/2016 :

http://invs.santepubliquefrance.fr/Dossiers-thematiques/Environnement-et-sante/Climat-et-sante/Chaleur-et-sante/Actualites

Ainsi que les points épidémiologiques régionaux hebdomadaires :

http://invs.santepubliquefrance.fr/Publications-et-outils/Points-epidemiologiques/(node_id)/109/(query)/canicule

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je partage avec vous une petite réflexion : J'imagine déjà certaines réponses qui seront apportées à mon message mais au regard des températures prévues pendant 5 jours consécutifs sur le Val de Loire, je trouve illogique que la vigilance canicule orange de MF ne soit pas déclenchée sur plusieurs départements du centre-ouest. Je sais que MF s'appuie sur des seuils départementaux qui permettent le déclenchement - ou pas - de la vigilance canicule lorsque ceux-ci sont atteints pendant au moins 3 jours. Et il faut que les seuils soient atteints pour les minimales + les maximales.

 

Et c'est certainement les minimales prévues dans le centre-ouest (16 à 20°C prévues ces 4 prochains jours) qui ne permettent pas le déclenchement de la vigilance orange sur le centre-ouest (car les maximales elles sont prévues entre 34 et 38°C). Au passage, je ne pense pas que les départements placés en vigilance orange depuis 16h dépasseront plus facilement que dans le centre-ouest les seuils de canicule réglementaires, mais ça c'est une autre histoire....

 

Or je me pose une question : le corps humain supporte-t-il mieux 3 jours avec des températures minimales dépassant légèrement 20°C quand les maximales sont équivalentes à celles que l'on connait aujourd'hui (34 à 38°C) OU le corps humain supporte-t-il mieux 5 jours avec des températures minimales légèrement en-dessous de 20°C quand les maximales sont équivalentes à celles que l'on connait aujourd'hui (34-38°C) ?

 

Je pense personnellement que la 2ème option est au moins aussi délicate à gérer pour des corps humains affaiblis (personnes âgées notamment) car même si la température nocturne baisse sous la barre des 20°C, elle ne permet certainement pas aux organismes de bien récupérer sachant que les journées suivantes seront marquées par des températures maximales particulièrement chaudes.

 

Après, il ne faudra pas être surpris quand dans quelques mois on nous apprendra qu'à la fin août 2016, une surmortalité a été relevée en France...

 

Car je vous rappelle qu'il y a une vraie différence entre les moyens de prévention sanitaire mis en place en cas de déclenchement d'une vigilance canicule jaune ou orange. La preuve ici sur le site de l'ARS.

 

Je ne veux pas polémiquer mais je pense que l'on a encore des progrès à faire sur le déclenchement de cette vigilance orange canicule en France...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ces seuils sont d'une débilité affligeante et amènent à des incohérences de vigilance tout aussi affligeantes, ainsi on retrouve le Nord en vigilance orange tandis que la Seine-Maritime est en vigilance VERTE (oui verte) alors que les températures y sont prévues bien plus élevées et ce à tout niveau, faut croire que le 76 dispose de seuils Sudistes :ph34r: J'ai beau essayer de comprendre vraiment je me dit que MF est parfois complétement à côté de ses pompes. M'enfin c'est quand ils verront les records de Tnx, Txx etc qu'ils se bougeront, avec un temps de retard. 

 

Vu le caractère exceptionnel de la situ c'est la moitié de la France qui devrait être en vigi, mais non... les seuils décidés sont de toute évidence bien trop élevés pour bon nombre de région. Si on doit attendre un 2003 bis pour sortir du orange généralisé y'a un vrai soucis, les seuils de vigi rouge devant probablement correspondre à des T° vénusiennes . 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, cirrus007 a dit :

Ces seuils sont d'une débilité affligeante et amènent à des incohérences de vigilance tout aussi affligeantes, ainsi on retrouve le Nord en vigilance orange tandis que la Seine-Maritime est en vigilance VERTE (oui verte) alors que les températures y sont prévues bien plus élevées et ce à tout niveau, faut croire que le 76 dispose de seuils Sudistes :ph34r:

 

Explication xD :

Département Ville Seuils J + 1 J + 2 J + 3 IBM
Nord Lille 18 / 33 19,8 / 34,4 18,5 / 33,9 18,8 / 29,6 19,0 / 32,6
Seine-Maritime Rouen 18 / 33 18,5 / 34,3 18,0 / 34,0 17,2 / 29,2 17,9 / 32,5

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sebaas   
Il y a 10 heures, cirrus007 a dit :

Ces seuils sont d'une débilité affligeante et amènent à des incohérences de vigilance tout aussi affligeantes, ainsi on retrouve le Nord en vigilance orange tandis que la Seine-Maritime est en vigilance VERTE (oui verte) alors que les températures y sont prévues bien plus élevées et ce à tout niveau, faut croire que le 76 dispose de seuils Sudistes :ph34r: J'ai beau essayer de comprendre vraiment je me dit que MF est parfois complétement à côté de ses pompes.

 

Au risque de me répéter pour la 10ème fois depuis le début de l'été...

 

http://forums.infoclimat.fr/f/topic/26-suivi-du-temps-dans-le-sud-ouest/?page=7#comment-2620424

 

 

Citation

 

Donc, comme il convient de répéter chaque année (et souvent plusieurs fois pendant l'été):

 

- les seuils de canicule et de grands froids sont dit "biométéorologiques", et sont le fruit d'études statistiques de haut niveau menées par l'Institut de Veille Sanitaire et du Ministère de la Santé qui, sur la base d'événements passés, définissent des seuils de risque de sur-mortalité pour un département donné sur une station dite de référence. Ils sont d'ailleurs révisés chaque année sur la base des bilans précédents.

- comme tous les seuils, ils ne sont qu'une aide à la décision, et peuvent (doivent!) faire l'objet d'une analyse critique (aggravant ou atténuant) selon d'autres paramètres. 

- le déclenchement de cette vigilance n'est pas du seul fait de MF: les services de l'Etat (à commencer par le Préfet et l'INVS, peut-être également les Agences Régionales de Santé) interviennent dans la décision.

- la veille sanitaire est permanente depuis le début de la saison estivale (vigi canicule ou pas), avec un suivi quasi en temps réel des motifs d'admission dans les services d'urgence, et même dans le secteur du funéraire (qui est l'un des meilleurs critères de détection d'une crise sanitaire).

 

Franchement, concernant la carte de vigilance, il faudrait vraiment que les passionnés de météo lèvent le nez de la météo et de la climato et intègrent le fait qu'il y a d'autres dimensions qui leur échappent partiellement voire même totalement...

 

Parce que oui, les valeurs que l'on va atteindre sont absolument EXCEPTIONNELLES pour une dernière décade d’août, mais ce n'est pas le caractère exceptionnel de l'événement climato et la volée de records de Tx qui vont assurément tomber qui comptent dans ce cas-là! Biensûr que les seuils en soit sont critiquables, mais arrêtez de penser qu'il n'y a que vous qui disposez de toutes les connaissances nécessaires pour les critiquer - alors qu'au contraire, vous n'en connaissez qu'une partie émergée de l'iceberg (moi compris, même si à force de gratter en Conseil Supérieur de la Météo et en discussion on "et off the record" avec des personnels de MF et d'autres membres du CSM je commence à avoir une meilleure idée de comment cela fonctionne - en résumé, un bon gros mécanisme dont nos administrations ont le secret, officiellement pour éviter qu'un drame semblable à 2003 se reproduise, plus cyniquement pour être sûr que s'il se reproduit, il n'y ait pas de coupables, mais tout au plus beaucoup de responsables inattaquables juridiquement :-).

 

Si on essaye de se projeter sur la suite, la carte de vigilance de 16h ce mardi est clairement amenée à évoluer - Fanny l'a parfaitement laissé entendre d'ailleurs ce soir sur BFM, précisant à juste titre que l'INVS était aussi concernée dans cette décision. Si on devait prendre les paris sur des critères uniquement météo (ce qui est une hypothèse bien restrictive, j'espère que c'est clair désormais!), et sur la base des dernières simulations "bouillantes" d'Arpège et du CEP qui est plus modéré mais allonge clairement la durée de l'épisode jusqu'à samedi inclu, il semble probable qu'à minima la Région Centre va passer en orange à un moment ou à un autre.

  • J'aime 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bruno 49   

Dès lors que les préfectures jouent un rôle dans le déclenchement des alertes, on peut se demander dans quelle mesure la préparation antiterroriste de la rentrée scolaire a tendance à mobiliser leur attention et surtout à mettre en mode mineur les questions de météo en général. Les forces de sécurité sont parfois épuisées et les effectifs ponctuellement insuffisants pour déclencher des alertes météo en garantissant qu'on peut suivre derrière. 

Cela expliquerait que MF fasse comme si on était bel et bien en vigi, des communiqués très précis à la fois pour le grand public et les présentateurs météos. On peut seulement regretter l'excessive sobriété du titre "vague de chaleur tardive" qui, simple onglet parmi d'autres, n'attire pas l'attention par rapport à l'étroitesse de la tache orange sur la carte de vigilance officielle. 

 

Et pour aller dans le sens de cirrus 007, sans rien retirer aux explications de Sebaas au contraire, le quidam qui voit la carte de vigi sur la page d'accueil de MF et qui, lui, ne siège pas au conseil supérieur de la météo, peut difficilement savoir que cette carte n'est pas sous la seule responsabilité de MF, il serait bon que les explications de Sebaas soient résumées dans un bandeau annexé à la carte ("carte émise conjointement par MF et les préfets des départements" par exemple) et pas, comme en ce moment, après avoir cliqué deux fois et cherché les infos écrites en tout petit à droite de la carte comme les petites lignes de contrat de garantie d'aspirateur. La carte de vigi est flanquée du logo "MF" ce qui de prime abord identifie MF comme son seul responsable. Enfin, il y a véritablement eu un gros bug dans la prévi nocturne sur le littoral haut-normand, et dans les quartiers hauts du Havre, il y a sans doute eu des malaises cette nuit car fort peu d'immeubles  de l'agglomération sont accoutumés à des fins de nuit de niveau alerte orange parisienne avec 33° la veille. Alors je pense que cirrus n'est pas le seul à se réveiller estomaqué par une belle couleur verte ce matin dans cette zone. 

 

 

Modifié par Bruno 49

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les 2 posts précédents sont obligés de me faire penser à une certaine vigilance rouge inondations émise avec le logo "MF" pour l'Eure et la Seine Maritime, pas si lointaine .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sebaas   

Celle-la, elle est collector vue la date...

 

 

QGFR17_LFPW_.gif

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dudule   

Et encore y'en aurait d'autres à ajouter... 9_9

Modifié par dudule

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, dudule a dit :

Et encore y'en aurait d'autres à ajouter... 9_9

 

Oui, mais comme l'a indiqué Sebaas on ne connait qu'une mince partie émergée de l'iceberg ( l’évocation de l'iceberg c'était pour rafraîchir) ;)

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bruno 49   

Ce qui fait drôle, c'est le quart sud-est en vert! une nouvelle preuve que la canicule c'est pas un truc uniquement de sudistes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
acrid33   

Moi ce que j'essaye de comprendre c'est pourquoi les départements qui dépassent les 35° depuis hier et ont déjà connu une nuit tropicale ne passent en orange que maintenant, alors que ceux qui étaient déjà en orange hier n'ont connu l'arrivée des très fortes chaleurs seulement aujourd'hui...???

 

Je ne suis pas du genre à faire une fixette sur ce genre de vigilance, car après tout ça a surtout un caractère administratif plutôt qu'autre chose. Mais franchement, je ne comprendrai jamais comment cela fonctionne...Les circonstances qui facilitent la prise de décision (humidité élevée, durée très longue, etc.) ne sont jamais prises en compte sur l'essentiel des départements du territoire, sauf dans quelques-uns régulièrement en vigilance.

 

La Gironde en orange, je n'ai jamais vu ça personnellement...Je me disais toujours qu'il faudrait un 2003 bis pour que ce soit déclenché...

 

Bon sinon, blague à part, j'aime bien le No Man's Land que représentent la Dordogne et la Corrèze avec leurs trous à froid nocturnes (Bergerac et Brive) qui sont pris en référence. Le Lot se retrouve donc en solo ^^

Cela montre bien que ça reste assez arbitraire la prise de ces décisions, vu que c'est la station principale qui est prise en référence, mais elle n'est pas toujours représentative du reste du département (sur les hauteurs dans le coin il fait 19°-20° au mieux le matin, quand il en fait 13-14° ici).

Bon après, il faut bien prendre une ville de référence, sinon les débats seraient encore plus houleux :ph34r:, il faut bien trancher au bout d'un moment :P

Modifié par acrid33

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A la lecture des messages, j'ai une vague impression.

Il y a les "sachants" et les "ignorants" sur la façon dont cette vigilance est établie ! Alors on me répondra que l'ignorant peut devenir sachant en lisant des circulaires et décrets en tout genre, en participant à des colloques dédiés, en ayant des entrevues avec du personnel de MF ; en résumé se donnant les moyens d'aller voir ce qui se passe dans la partie immergée de l'iceberg.

 

Or, pourquoi la vigilance a-t-elle notamment été créée ? Pour informer la population et donc le quidam, autrement dit "l'ignorant".

"L'ignorant" est une personne "qui n'est pas au courant de quelque chose, qui n'a pas la connaissance d'une chose déterminée" (Larousse).

La vigilance est notamment un outil de vulgarisation qui se veut simple dans sa compréhension afin que "l'ignorant" puisse comprendre la portée du message sans avoir se coltiner les règlements, circulaires ou autres rapports qui détaillent la méthodologie administrativo-scientifique déployée pour aboutir à la mise en place d'une vigilance jaune ou orange.

 

Et "l'ignorant" a certainement du mal à comprendre que certains départements passent en vigilance orange aujourd'hui alors qu'hier les températures dépassaient déjà allégrement les 35°C. Il a aussi du mal à comprendre que le département du Nord était en vigilance orange dès hier alors que la maxi de Lille hier était < 30°C. Il ne comprend peut-être toujours pas pourquoi le Maine-Et-Loire reste en jaune alors que les maxis d'hier et d'aujourd'hui à Angers culminent à 36,2 et 37,4°C et que les 3 prochains jours verront les mêmes températures atteintes !

 

Il faut voir les choses du bon côté ! Si "l'ignorant" n'y comprend pas grand chose dans la façon dont la vigilance est établie, cela permettra aux "sachants" de continuer à se réunir en séminaires, colloques et autres réunions pour améliorer la vigilance MF. Car elle n'est pas parfaite et mérite des améliorations. Elle n'est pas nulle mais elle est imparfaite. Il faut juste que les "sachants" en prennent conscience !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, cailloupaille a dit :

Et "l'ignorant" a certainement du mal à comprendre que certains départements passent en vigilance orange aujourd'hui alors qu'hier les températures dépassaient déjà allégrement les 35°C. Il a aussi du mal à comprendre que le département du Nord était en vigilance orange dès hier alors que la maxi de Lille hier était < 30°C. Il ne comprend peut-être toujours pas pourquoi le Maine-Et-Loire reste en jaune alors que les maxis d'hier et d'aujourd'hui à Angers culminent à 36,2 et 37,4°C et que les 3 prochains jours verront les mêmes températures atteintes !

 

Le principe d'une vigilance c'est de pouvoir réagir en amont, et sur toute la chaîne (les différents services de l'État étant destinataires).

Pour celle d'hier 16 heures, et concernant le Nord, lire le bulletin régional : http://vigilance-public.meteo.fr/vigi.php?type=bulletin&id=6092&base=vigilance4

 

Je reprends les données d'hier avec le Maine-et-Loire

Département Ville Seuils J + 1 J + 2 J + 3 IBM
Nord Lille 18 / 33 19,8 / 34,4 18,5 / 33,9 18,8 / 29,6 19,0 / 32,6
Maine-et-Loire Angers 19 / 34 16,9 / 34,4 17,4 / 35,0 16,4 / 33,7

16,9 / 34,4

 

Pour le Maine-et-Loire on s'en rapprocherait pour demain (toujours ce problème des minis... et de la sous-estimation de la vague de chaleur) :

Tn / Tx prévues

25/08 : 19,7 / 35,6
26/08 : 16,8 / 33,6
27/08 : 18,2 / 34,1
28/08 : 18,0 / 29,0
29/08 : 15,0 / 25,0
30/08 : 13,0 / 25,0
31/08 : 13,0 / 28,0

>

IBM

25/08 : 18,2 / 34,4

26/08 : 17,7 / 32,2

27/08 : 17,1 / 29,4

28/08 : 15,3 / 26,3

29/08 : 13,7 / 26,0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Thundik81 a dit :

 (toujours ce problème des minis... et de la sous-estimation de la vague de chaleur) :

 

 

Voici la 1ère piste d'amélioration sur laquelle MF et les services de l'Etat devraient se pencher pour améliorer la vigilance canicule !

Reprenons l'exemple d'Angers. Les maximales sur 5 jours consécutifs vont probablement dépasser les 34°C (36,2°C hier, 37,4°C aujourd'hui, 36°C demain selon GFS, 34°C vendredi et samedi selon GFS toujours). Mais les minimales étant comprises entre 15 et 19°C, et bien il n'y a pas de déclenchement de la vigilance orange. C'est mathématique !

 

Je ne remets pas en cause la méthodologie mise en œuvre qu fonctionne certainement plutôt bien en juin, juillet et début août.

Mais cette méthodologie souffre d'imperfections lorsque le 15 août est passé puisque les nuits s'allongent et que les minis baissent plus facilement qu'avant le 15 août.

Si je pousse le bouchon un peu plus loin, on pourrait, un jour dans le futur, se retrouver avec des maxis atteignant les 40°C à Angers que la vigilance orange canicule ne serait toujours pas déclenchée dans le cas où les minis resteraient aux alentours des 17-18°C ! Je trouve cela aberrant !

 

Aberrant car les organismes vulnérables et fragiles ne récupèrent pas si aisément que ça lorsqu'ils sont confrontés à plusieurs journées passées au-dessus des 35°C même si les nuits sont < 19°C. Ce n'est pas avec 18°C la nuit que les températures à l'intérieur des habitations (et je ne parle même pas des appartements) fléchissent suffisamment pour permettre à ses habitants de récupérer et surtout passer une bonne journée ensuite. L'inertie des matériaux isolants entraine de fait une restitution de la chaleur vers l'intérieur des habitations, et cela aussi bien la nuit que le jour.

 

En tout cas j'en reviens à ma première phrase, et réaffirme que, comme tu le dis, il y a "toujours ce problème des minis"... surtout à partir du 15 août !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On [tous les domaines] a besoin des retours d'expériences... après les choses n'évoluent pas toujours aussi vite que souhaitables (pour différentes raisons).

Là tu as déjà pu voir le point concernant le 23/08 [donc avant les vigilances]... et les données du réseau OSCOUR® / SOS Médecins :

http://invs.santepubliquefrance.fr/content/download/128964/460144/version/7/file/pe_sacs_240816.pdf

 

Distribution départemental de la proportion de passages aux urgences et de recours à SOS Médecins pour pathologies en lien avec la chaleur du 23 août 2016, par rapport au total de l’activité codée (Sources : Santé publique France / Oscour® / SOS Médecins)

OSCOUR® puis SOS Médecins

OEDJBB.jpg

hVnCck.jpg

 

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De la même façon, complètement ridicule pour mon département la Calvados (14) qui en vigilance verte depuis + de 24 heures ..., alors qu'on vit une situation décennale au niveau de la chaleur.

Il pourrait au moins mettre le jaune ... surtout que l'humidex est souvent élevé en Normandie quand il fait chaud, et que les gens sont moins habitués

 

En effet il a fait par exemple à Caen : (seuil canicule orange 31°C)

23/08 : 34,3 ; humidex 38

24/08 : 30,6 (jusqu'à 32-33 plus au sud du département) ; humidex 36

25/08  : 30,9°C à 14h actuellement et humidex 36

 

Soit 3 jours de suite à + de 30 °C à Caen ce qui n'est pas arrivé depuis 10 ans juillet 2006 (4 jours) ou août 2003 ...

 

En juillet il y a 1 mois on avait été en jaune canicule pour 1 journée à + de 30 (36.2).

 

C'est ridicule leur carte de vigilance

Modifié par adriano50

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, cailloupaille a dit :

 

Voici la 1ère piste d'amélioration sur laquelle MF et les services de l'Etat devraient se pencher pour améliorer la vigilance canicule !

Reprenons l'exemple d'Angers. Les maximales sur 5 jours consécutifs vont probablement dépasser les 34°C (36,2°C hier, 37,4°C aujourd'hui, 36°C demain selon GFS, 34°C vendredi et samedi selon GFS toujours). Mais les minimales étant comprises entre 15 et 19°C, et bien il n'y a pas de déclenchement de la vigilance orange. C'est mathématique !

 

Je ne remets pas en cause la méthodologie mise en œuvre qu fonctionne certainement plutôt bien en juin, juillet et début août.

Mais cette méthodologie souffre d'imperfections lorsque le 15 août est passé puisque les nuits s'allongent et que les minis baissent plus facilement qu'avant le 15 août.

Si je pousse le bouchon un peu plus loin, on pourrait, un jour dans le futur, se retrouver avec des maxis atteignant les 40°C à Angers que la vigilance orange canicule ne serait toujours pas déclenchée dans le cas où les minis resteraient aux alentours des 17-18°C ! Je trouve cela aberrant !

 

Aberrant car les organismes vulnérables et fragiles ne récupèrent pas si aisément que ça lorsqu'ils sont confrontés à plusieurs journées passées au-dessus des 35°C même si les nuits sont < 19°C. Ce n'est pas avec 18°C la nuit que les températures à l'intérieur des habitations (et je ne parle même pas des appartements) fléchissent suffisamment pour permettre à ses habitants de récupérer et surtout passer une bonne journée ensuite. L'inertie des matériaux isolants entraine de fait une restitution de la chaleur vers l'intérieur des habitations, et cela aussi bien la nuit que le jour.

 

En tout cas j'en reviens à ma première phrase, et réaffirme que, comme tu le dis, il y a "toujours ce problème des minis"... surtout à partir du 15 août !

 

 

Je te rejoins totalement, la méthodologie est perfectible, et la gestion politique par département aussi !

 

Car certains départements pourtant très proches des seuils voire bien au dessus pour les maxis, ne sont pas en orange à cause des minis ; par contre parfois certains département sont en orange (il y a un mois pour le centre ouest, avec seulement 2 jours de fortes chaleurs) alors que les seuils en sont pas du tout atteints ! 

 

Décisions politiques hélas ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 25/08/2016 à 13:38, adriano50 a dit :

 

Je te rejoins totalement, la méthodologie est perfectible, et la gestion politique par département aussi !

 

Car certains départements pourtant très proches des seuils voire bien au dessus pour les maxis, ne sont pas en orange à cause des minis ; par contre parfois certains département sont en orange (il y a un mois pour le centre ouest, avec seulement 2 jours de fortes chaleurs) alors que les seuils en sont pas du tout atteints ! 

 

Décisions politiques hélas ...

 

J'espère que quelques responsables de MF (et ses acolytes) prendront juste conscience que cette vigilance canicule est clairement perfectible !

 

Et le point de Thundik81 (veille sanitaire) est riche d'enseignements sur l'impact de cette canicule sur les publics fragiles...

Seulement 58% des passages aux urgences pour pathologies liés à la chaleur en France le 24 août ont eu lieu dans un département situé en vigilance orange. Je vous laisse en tirer les conclusions qu'il convient de tirer...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, cailloupaille a dit :

Et le point de Thundik81 (veille sanitaire) est riche d'enseignements sur l'impact de cette canicule sur les publics fragiles...

Seulement 58% des passages aux urgences pour pathologies liés à la chaleur en France le 24 août ont eu lieu dans un département situé en vigilance orange. Je vous laisse en tirer les conclusions qu'il convient de tirer...

Le 20/07/2016 à 07:22, Thundik81 a dit :

Avant InVS désormais ANSP, voir le dernier point national du système d'alerte Canicule et santé, du 18/07/2016 :

http://invs.santepubliquefrance.fr/Dossiers-thematiques/Environnement-et-sante/Climat-et-sante/Chaleur-et-sante/Actualites

Ainsi que les points épidémiologiques régionaux hebdomadaires :

http://invs.santepubliquefrance.fr/Publications-et-outils/Points-epidemiologiques/(node_id)/109/(query)/canicule

 

Point national du jour :

http://invs.santepubliquefrance.fr/content/download/129081/460591/version/9/file/pe_sacs_260816.pdf

 

Sinon je rappelle que nous avons eu la modification des seuils la plus conséquente cette année :

http://forums.infoclimat.fr/f/topic/1623-gestion-administrative-des-canicules/?page=2#comment-2601486

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
seb93100   
Le 24/08/2016 à 19:30, Thundik81 a dit :

 

Le principe d'une vigilance c'est de pouvoir réagir en amont, et sur toute la chaîne (les différents services de l'État étant destinataires).

Pour celle d'hier 16 heures, et concernant le Nord, lire le bulletin régional : http://vigilance-public.meteo.fr/vigi.php?type=bulletin&id=6092&base=vigilance4

 

Je reprends les données d'hier avec le Maine-et-Loire

Département Ville Seuils J + 1 J + 2 J + 3 IBM
Nord Lille 18 / 33 19,8 / 34,4 18,5 / 33,9 18,8 / 29,6 19,0 / 32,6
Maine-et-Loire Angers 19 / 34 16,9 / 34,4 17,4 / 35,0 16,4 / 33,7

16,9 / 34,4

 

Pour le Maine-et-Loire on s'en rapprocherait pour demain (toujours ce problème des minis... et de la sous-estimation de la vague de chaleur) :

Tn / Tx prévues

25/08 : 19,7 / 35,6
26/08 : 16,8 / 33,6
27/08 : 18,2 / 34,1
28/08 : 18,0 / 29,0
29/08 : 15,0 / 25,0
30/08 : 13,0 / 25,0
31/08 : 13,0 / 28,0

>

IBM

25/08 : 18,2 / 34,4

26/08 : 17,7 / 32,2

27/08 : 17,1 / 29,4

28/08 : 15,3 / 26,3

29/08 : 13,7 / 26,0

Quand tu vois les minis actuelles de certains départements en vigilance orange comme le Lot ou la Nièvre (ça tourne entre 13 et 15°C...), les seuils bioclimatiques de Tn sur 3 jours consécutifs sont pas vraiment respectés et on se demande bien à quoi ils peuvent servir...:ph34r:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 35 minutes, seb93100 a dit :

Quand tu vois les minis actuelles de certains départements en vigilance orange comme le Lot ou la Nièvre (ça tourne entre 13 et 15°C...), les seuils bioclimatiques de Tn sur 3 jours consécutifs sont pas vraiment respectés et on se demande bien à quoi ils peuvent servir...:ph34r:

 

Cela montre que derrière le déclenchement ou non d'une vigilance, il n'y a pas qu'un robot qui regarde une température sur une station unique du département ^_^

 

Plus sérieusement, pour la Nièvre, la station de Nevers qui est celle de référence est située dans un splendide TaF (trou à froid), avec des minimales particulièrement froides par nuit claire et sans vent. C'est représentatif du trou dans lequel la station est située, mais ça ne l'est pas de tout le reste du département. En juillet ou même encore début août, ce n'est pas trop grave car les nuits sont courtes et l'effet "TaF" n'a pas encore véritablement le temps de se mettre en ordre de marche. Mais fin août, qui n'est pas spécifiquement la période attendue pour une vigilance canicule, c'est déjà moins le cas... D'où la question de savoir s'il y a lieu de suivre à l'aveugle un seuil fixé pour une station dont on sait qu'elle a un biais froid nocturne important non représentatif du département lorsque la saison est déjà très avancée. Le fait que le département ait été placé en vigilance prouve, heureusement d'ailleurs, que non - d'ailleurs, l'essentiel des autres stations du département (sauf relief du Morvan) ont relevé des Tn similaires aux départements voisins, à savoir de l'ordre de 17 à 19°. Parfois plus, comme avec cet impressionnant 22,7° de mini horaire à Lormes, dans le centre du département.

 

Modifié par TreizeVents

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.