Salocin68

Prévision dans le Nord-Est

Messages recommandés

J'ouvre le topic de ce mois de juillet qui entame les vacances pour certains ! default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" title=":)" width="20" /> 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour

une semaine estivale en vue puis une probable dégradation orageuse dimanche ou début de semaine prochaine

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
du 25   

Faut profiter de ce beau temps car à partir de dimanche ça devrait changer pour plusieurs jours d'affilés au moins.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pvaill67   

On peut voir les choses différemment.

Ce week end on aura un pic de chaleur avec probablement les 30°C dépassés par endroit.

Suivi d'une dégradation pluvio-orageuse avec rafraichissement bienfaiteur.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il conviendra de surveiller cette dégradation orageuse de lundi à mardi a priori

l'anomalie de tropopause est vigoureuse, ainsi que les valeurs de cisaillement; et que dire de l'accumulation des PP entrevue par GFS!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
trugll   

Bonjour,

 

On peut encore voir les choses d'une façon différente : 

Après une semaine dans les normes d'un été "normal", on va se retrouver avec à nouveau un temps qui risque d'être assez pourri pour la saison.

S le temps n'avait pas été pourri depuis belle lurette, je me serais dit : allez une semaine plus fraîche et plus humide en perspective, rien d'affolant, mais on a déjà donné dans ce registre depuis le début d'année et cela commence à peser ( à titre perso, je précise....)

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pvaill67   

Ca fait aussi partie de la normalité d'avoir une dégradation et un rafraichissement après un coup de chaud.

Après, à voir si ça durera vraiment une semaine mais je pense que ça va être plus court et que ça va à nouveau se réchauffer ensuite, d'après CEP en tout cas.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
judd   

Une semaine calme avec des T° allant crechendo sans aller sur des valeurs extrêmes...

La semaine prochaine c'est loin... Pas d'accord massif entre les modèles. GFS voit la semaine prochaine orageuse dans un premier temps et fraîche et maussade sur la durée ensuite.

CEP, dégradation orageuse également en début de semaine puis retour de l'influence des HP par la suite avec un temps de saison.

A suivre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Simon67   
10 minutes ago, pvaill67 said:

Ca fait aussi partie de la normalité d'avoir une dégradation et un rafraichissement après un coup de chaud.

Après, à voir si ça durera vraiment une semaine mais je pense que ça va être plus court et que ça va à nouveau se réchauffer ensuite, d'après CEP en tout cas.

 

De toute façon pour toi et Alaska, dès qu'on dépasse les 20°C-25°C c'est déjà trop... M'enfin ...

 

Sinon quand on regarde le diagramme ont voit bien ce coup de chaud assez court et d'une intensité pas si forte que ça (pas plus de 15/17°C et encore à 1500m) Cep est également de cette vaine.. La suite chute brutale avec une moyenne entre 5/10°C à 850hPa sur gfs et moins frais sur cep. Donc encore des divergence entre cep et gfs pour la suite ce qui est logique vu l'échéance...

 

Diagramme GEFS

 

Modifié par Simon67

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pvaill67   
3 minutes ago, Simon67 said:

 

De toute façon pour toi et Alaska, dès qu'on dépasse les 20°C-25°C c'est déjà trop... M'enfin ...

 

 

Oui, et ?

Je parle de faits, indépendamment de mes goûts !

S'il fait 30 un jour et 20 le lendemain,  c'est une situation normale d'été.

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
trugll   
2 hours ago, pvaill67 said:

Ca fait aussi partie de la normalité d'avoir une dégradation et un rafraichissement après un coup de chaud.

Après, à voir si ça durera vraiment une semaine mais je pense que ça va être plus court et que ça va à nouveau se réchauffer ensuite, d'après CEP en tout cas.

 

Oui Pvaill, on est ok : dégradation après une période chaude, quoi de plus classique pour nos étés.

Mais depuis le début de l'année on est loin de la normalité en terme de pluviométrie et d'ensoleillement, donc si cela pouvait un peu s'équilibrer dans les deux prochains mois, cela ne serait pas plus mal je pense.

A tire perso, du gris et de la flotte j'en ai assez vu pour un petit bout de temps, donc repartir encore pour une période de ce type, cela ne m'enchante guère, même si la météo se fout royalement de mes petits états d'âmes....

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

topic très calme, et pourtant la dégradation orageuse de dimanche/lundi pourrait être intéressante

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le dernier GFS est dantesque au niveau des PP dans la nuit de lundi à mardi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, R Le Zoute a dit :

le dernier GFS est dantesque au niveau des PP dans la nuit de lundi à mardi

Oui,Et aussi pour mardi

Modele GFS - Carte prévisions

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
du 25   

GFS à souvent des problèmes de surestimation de précipitations donc à voir. Il est encore un peu tôt pour rentrer dans les détails.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Maintenant, il prévoit moins de pluie pour lundi et mardi que ce qu'il avait prévu en pluie pour ce soir sur la Franche-Comté ! :D

La Franche-Comté est toute verte pour ce vendredi soir à 23h (je pense que c'est UTC?) (sur GFS), elle l'est beaucoup moins pour lundi et mardi!! J'en revenais pas quand j'ai vu toute cette pluie qu'il a prévu pour ce soir!!

 

En tout cas, le modèle a eu tout faux, et à échéance de moins de 24 puisqu'il n'y a eu aucune pluie du tout.

Ceci dit, j'ai quand même vu de gros cumulus bourgeonner au-dessus de chez moi ce soir vers 22h/23h heure locale ... mais pas de pluie nulle part quand même.

 

Donc bon, pour 24h, il ne sait pas prévoir, ce n'est peut-être pas la peine d'espérer en tirer quelque chose pour une échéance supérieure à 24h! :)

 

 

erzrzerzrzerzr.jpg

Modifié par Erkalfine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
du 25   

Cette image ne peut pas représenter mes propos plus que ça, il doit vraiment avoir un gros soucis surtout que c'est les données du 18z et il n'a même pas su réajuster le tire, ça fait peur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fil67   

On arrive demain au point culminant de l'épisode de chaleur estivale. Sous l'influence d'une dorsale anticyclonique axée à la mi-journée de la Méditerranée occidentale aux Alpes, et avec un flux qui va pivoter un peu plus au sud-ouest, l'advection chaude va monter d'un petit cran supplémentaire ( on gagnera à peu près encore 5°C à 1500 mètres d'ici dimanche après-midi). Ainsi, les 16/17°c à cette altitude et le grand soleil devraient permettre d'atteindre en plaine d'Alsace 32 à 33°c.

L'influence anticyclonique rabattra le caquet à toute tentative de convection: avec des seuils de température de départ de convection proches de ou supérieurs à 35°c l'après-midi, il n'y a rien à attendre. Le relief verra peut-être des cumulus tenter leur chance, mais ils resteront discrets, peu impressionnants, et probablement porteurs d'aucune averse. Et ce malgré des indices d'instabilité intéressants ( énergie dispo importante, forte instabilité latente): la masse d'air sera trop sèche en dehors des basses couches.

 

Lundi, une anomalie va commencer à pousser par l'ouest, en lien avec le rapprochement d'un talweg issu du vaste système dépressionnaire pilote entre GB et Norvège. Les géopotentiels vont amorcer une baisse progressive, l'axe de la dorsale s'éloignant sensiblement vers l'est de l'Europe. Le courant jet va se rapprocher du pays, survolant le nord-ouest de la France, mais ne plaçant pas la façade est dans une configuration particulièrement favorable en matière d'évolution orageuse, et à priori à l'écart de toute zone de dynamisme bien marqué. Les vents devraient même commencer à pivoter à l'ouest en cours de journée en basse couche, débarrassant l'atmosphère d'une partie de l'énergie accumulée précédemment, avec un rafraîchissement bien plus lent en altitude ( au-delà de 1500 à 3000 mètres) :  perte d'instabilité.

Pourra-t'on néanmoins compter sur une évolution diurne avant que l'énergie ne se fasse largement balayer de chez nous? Actuellement, les scénarios favorisent plutôt une activation sur le sud de l'Allemagne, en partant de la Suisse, avec formation d'amas orageux précédant un front froid presque inactif arrivant par l'ouest.

 

Mine de rien, on entame désormais souvent la troisième semaine sans précipitation efficace. La dernière pluie "utile" remonte au 25 juin pour Entzheim par exemple, le 24 juin pour Meyenheim. Qui l'eut cru, après les trombes d'eau des mois de mai et de juin? A vrai dire, ça devient plutôt prévisible, voire inévitable même, ces alternances d'excès en tous genres, et ces brusques basculements de l'un à l'autre sans transition aucune. M'étonnerait pas du tout qu'on connaisse maintenant un mois de juillet très très sec parfois, aux antipodes totales de ce que l'on a eu jusque là.

 

Mardi, journée mitigée, marquée par une instabilité plus marquée, sur une masse d'air moins chaude, nettement moins énergique, mais plus humide. Des précipitations devraient se produire, sous forme d'averses, de pluies un peu plus durables parfois, localement accompagnées d'un coup de tonnerre éventuellement.

Ce type de temps devrait nous accompagner ensuite jusqu'en seconde moitié de semaine prochaine, le tout sous des températures à nouveau bien fraîches ( 5°c à 1500 mètres, soit guère beaucoup plus de 20°C en plaine en journée)

Une dorsale ou une cellule anticyclonique même semble vouloir s'approcher du pays par l'ouest en début de week-end prochain. Selon toute vraisemblance, et actuellement, elle serait rapidement accompagnée d'un rapide retour de la chaleur, nous ramenant vers les 30°C .

 

Modifié par Fil67
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fil67   
Il y a 1 heure, Fribourgeois a dit :

Arome est tres virulent en terme d'orage avec un Gros MCC sa fait froid dans le dos 

 

 

Heureusement que GFS a entre temps atteint le statut de modèle quasiment inutilisable en matière de prévision de précipitation à plus ou moins court terme, parce que selon lui, absolument rien à attendre de cette éventuelle opportunité de dégradation pluvio-orageuse à partir de demain après-midi/soirée.

Bon ceci dit, pas mal d'autres modèles, dont des mailles assez fines dans le lot, envisagent eux aussi un énorme pied de nez au nord-est pour cette dégradation: tout se forme aux portes sud de l'Alsace en cours d'après-midi, et ça tartine généreusement la Suisse et le sud de l'Allemagne ensuite.

Le modèle européen penche un peu du côté d'Arome, avec une marge de perturbation suffisamment étendue vers l'ouest et le nord pour concerner au moins une partie de l'Alsace.

Bon, après, on a retenu les leçons de 2015: les coups de chalumeau éclair qui se soldent au final par un peu de vent, des nuages, et 3 gouttes de pluie. Je pense qu'on est dans cette config cette fois, ça va se jouer à 3 poils un quart.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MATT_68   
Le 9/7/2016 à 19:20, Fil67 a dit :

On arrive demain au point culminant de l'épisode de chaleur estivale. Sous l'influence d'une dorsale anticyclonique axée à la mi-journée de la Méditerranée occidentale aux Alpes, et avec un flux qui va pivoter un peu plus au sud-ouest, l'advection chaude va monter d'un petit cran supplémentaire ( on gagnera à peu près encore 5°C à 1500 mètres d'ici dimanche après-midi). Ainsi, les 16/17°c à cette altitude et le grand soleil devraient permettre d'atteindre en plaine d'Alsace 32 à 33°c.

L'influence anticyclonique rabattra le caquet à toute tentative de convection: avec des seuils de température de départ de convection proches de ou supérieurs à 35°c l'après-midi, il n'y a rien à attendre. Le relief verra peut-être des cumulus tenter leur chance, mais ils resteront discrets, peu impressionnants, et probablement porteurs d'aucune averse. Et ce malgré des indices d'instabilité intéressants ( énergie dispo importante, forte instabilité latente): la masse d'air sera trop sèche en dehors des basses couches.

 

Lundi, une anomalie va commencer à pousser par l'ouest, en lien avec le rapprochement d'un talweg issu du vaste système dépressionnaire pilote entre GB et Norvège. Les géopotentiels vont amorcer une baisse progressive, l'axe de la dorsale s'éloignant sensiblement vers l'est de l'Europe. Le courant jet va se rapprocher du pays, survolant le nord-ouest de la France, mais ne plaçant pas la façade est dans une configuration particulièrement favorable en matière d'évolution orageuse, et à priori à l'écart de toute zone de dynamisme bien marqué. Les vents devraient même commencer à pivoter à l'ouest en cours de journée en basse couche, débarrassant l'atmosphère d'une partie de l'énergie accumulée précédemment, avec un rafraîchissement bien plus lent en altitude ( au-delà de 1500 à 3000 mètres) :  perte d'instabilité.

Pourra-t'on néanmoins compter sur une évolution diurne avant que l'énergie ne se fasse largement balayer de chez nous? Actuellement, les scénarios favorisent plutôt une activation sur le sud de l'Allemagne, en partant de la Suisse, avec formation d'amas orageux précédant un front froid presque inactif arrivant par l'ouest.

 

Mine de rien, on entame désormais souvent la troisième semaine sans précipitation efficace. La dernière pluie "utile" remonte au 25 juin pour Entzheim par exemple, le 24 juin pour Meyenheim. Qui l'eut cru, après les trombes d'eau des mois de mai et de juin? A vrai dire, ça devient plutôt prévisible, voire inévitable même, ces alternances d'excès en tous genres, et ces brusques basculements de l'un à l'autre sans transition aucune. M'étonnerait pas du tout qu'on connaisse maintenant un mois de juillet très très sec parfois, aux antipodes totales de ce que l'on a eu jusque là.

 

Mardi, journée mitigée, marquée par une instabilité plus marquée, sur une masse d'air moins chaude, nettement moins énergique, mais plus humide. Des précipitations devraient se produire, sous forme d'averses, de pluies un peu plus durables parfois, localement accompagnées d'un coup de tonnerre éventuellement.

Ce type de temps devrait nous accompagner ensuite jusqu'en seconde moitié de semaine prochaine, le tout sous des températures à nouveau bien fraîches ( 5°c à 1500 mètres, soit guère beaucoup plus de 20°C en plaine en journée)

Une dorsale ou une cellule anticyclonique même semble vouloir s'approcher du pays par l'ouest en début de week-end prochain. Selon toute vraisemblance, et actuellement, elle serait rapidement accompagnée d'un rapide retour de la chaleur, nous ramenant vers les 30°C .

 

 

Bon on devrait quand même avoir des arrosages dans les prochains jours. Alors pas partout c'est vrai et de manière irrégulière en fonction des secteurs comme souvent en été.

 

Pour cet aprem un axe orageux va se constituer entre le massif central et le Jura jusqu'au Centre-Est. A voir ou se situera la limite, car en fonction des modèles ça diverge. La Franche Comté devrait être très bien placé mais on ne peut exclure des orages localement violents également sur l'Alsace surtout sa partie Sud. On voit actuellement une activation sur la Bourgogne, à suivre dans les prochaines heures.

 

Pour la suite Fil a bien résumé, même si pour le week-end prochain une vrai hausse du mercure n'est pas encore certaine. Globalement le digramme LT ne s'écarte guère des moyennes saisonnières.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
du 25   

Je suis un peu sceptique pour de violent orage se soir, pour moi ils ont eu la main lourde avec la vigilance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Arome n'est pas en forme aujourd'hui ne voyant aucune des premières averses de ce matin qui  pourtant concernent un grand quart nord-est et le Massif central.

Il faut attendre ce soir l'approche de l'anomalie de pvu pour que les theta prime élevées de rhône-alpes réagissent et ça pourra ensuite remonter dans le flux par l'Ain, le Jura et le Doubs mais rien sur le reste du nord-est.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

petite question Hs : me conseillez-vous Europapark demain ? 

ma fille attend vos réponses avec impatience et gratitude

merci

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.