Sam79

Températures des océans et courants océaniques

Messages recommandés

Les Américains parlent de "blob"  pour désigner l'anomalie pacifique, parce que c'est une anomalie qui les surprend et probablement les dérange.

C'est une anomalie visible à la surface mais qui peut être liée à une anomalie persistante en profondeur.

Dans tous les cas, c'est en surface qu'elle intervient dans les flux vers l'atmosphère.

Il faut noter que cette anomalie n'est pas prévue persister dans le climat futur, contrairement à l'anomalie atlantique.

Modifié par Cotissois 31
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, sirius a dit :

Je vois que je ne suis pas le seul à trouver ça peu compréhensible.

C'est dommage.

 

Loin d'être le seul. 

 

Pour compléter au sujet du blob, ce terme semble être apparu pour la première fois dans cette publication de 2014 : http://www.climate.washington.edu/newsletter/2014Jun.pdf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nanuq   

Je comprends. Cela va me prendre un peu de temps, merci pour votre patience. Je vais essayer d'expliquer, avec mes mots à moi, avec des graphiques, des liens, ce qu'est la MJO. Reprendre une interaction passée et l'expliquer. Reprendre des graphiques OLR etc..

Je suis triste de ne plus voir treize vents sur le forum. Je me sens fautif, ce n'était pas le but de ma venue sur IC. Je ne pense pas continuer par la suite à débattre sur le forum.

bonne soirée à tous.

Nanuq

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Elurra   

Oui la pédagogie c'est bien.

Les débats aussi quand on n'entre pas dans qui à le plus gros blob:D.

La pédagogie m'arrangerait car après 2 ans en novembre sur IC je commence seulement à ressentir au travers vos débats ce que peut être la nao +/- , plus ou moins la qbo, la stratosphère et ses conséquences etc...

Je crois que identité de IC c'est d'être dans le partage d'une discipline avec des phénomènes passionnants... et le rc va donner de quoi s'interroger énormément et en étant concentrés O.o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CP3   
Le 29/09/2016 à 19:08, Nanuq a dit :

Je comprends. Cela va me prendre un peu de temps, merci pour votre patience. Je vais essayer d'expliquer, avec mes mots à moi, avec des graphiques, des liens, ce qu'est la MJO. Reprendre une interaction passée et l'expliquer. Reprendre des graphiques OLR etc..

Je suis triste de ne plus voir treize vents sur le forum. Je me sens fautif, ce n'était pas le but de ma venue sur IC. Je ne pense pas continuer par la suite à débattre sur le forum.

bonne soirée à tous.

Nanuq

Bonjour ! Moi non plus , je n' ai pas trop compris .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
meteor   
Le 29/09/2016 à 19:08, Nanuq a dit :

 Je me sens fautif, ce n'était pas le but de ma venue sur IC. Je ne pense pas continuer par la suite à débattre sur le forum.

bonne soirée à tous.

Nanuq

 

 

faut pas culpabiliser, si les gens ne viennent plus pendant un moment, c'est sans doute qu'ils sont occupés ailleurs.

 

par contre tu devrais être plus synthétique et surtout plus court.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nanuq   
Le 27/09/2016 à 11:39, Nanuq a dit :

 

Oui, l'ORL joue le premier rôle, c'est évident, mais il évolue très très vite. On peut faire une tendance sur 90 jours mais elle ne reflète, a mon avis, qu'une petite partie d'une tendance, d'une évolution possible.

Pour reprendre les trois mois d'anomalies:

 

Capture d’écran 2016-09-26 à 23.11.17.pngL'

 

L'évolution de l'ORL donne une tendance au réchauffement d'un partie d'un océan mais il faut aussi regarder l'évolution SST et les températures à 300m de profondeur. L'inertie est beaucoup plus lente. Elle s' influencent.

OISST_30dSL_30d
 
Les cartes d'animations sont parfois remises à jours. Elles se stop durant quelques minutes voir plus..
 
OISST AnimationSea Level animation
 
 
Pour l'ORL, ce que l'on peut remarquer, comme pour les oscillations océanique courte (ENSO) , c'est le flop de ces derniers mois dans le pacifique et l'océan indien.  On retrouve de septembre 2015 à mars 2016 la convection MJO=>El-Nino mais après, c'est mou!
 
 
http://www.climate4you.com/images/OLR%20SRL-NOAA%20AbsoluteAndAnomaly%2010N-10S%20Last52weeks.gif
 
 
Le réchauffement d'une surface prend beaucoup de temps mais c'est elle qui créé une partie du mouvement convectif. Il est possible que l'ORL influence un peu la Nina cette année, mais il y a aussi, d'autres sources de chaleur ( comme le Blop, l'océan indien etc..), qui impactent cette évolution froide. Je pense que l'océan indien neutre prochainement, par la MJO, n'arrivera plus à alimente la Nina. On retrouve, de ce fait, une ano ORL positive sur 90 jours à l'ouest de l'équateur (Nina Modoki d'août SST chaude à l'ouest du pacifique équatorial ). D'après le graphique ORL que tu as posté, une probable évolution de l'IDO dans l'océan indien en phase positive mais les SST chaudes la contre. C'est le flop et on va beaucoup en parlé en ce début d'hiver.. C'est comme si tout s'annulait, le climat à perdu sa dynamique. El-Nino était fort en 2015-2016, ce sont les années futures qui nous permettrons de mieux comprendre ce qu'il c'est passé.
Pour le moment, l'océan indien est vu neutre:
IOD SST plume graphs from POAMA forecasts, updated daily
 
 
Evolution de l'IDO:
 
Capture d’écran 2016-09-27 à 10.41.49.png
 
Le système Nina n'arrive pas à ce mettre en place créant des remontées chaude comme le blop. Nous verrons en 2017 mais la venue d'une Nina n'est pas impossible. Il nous faudra, pour cela,  un océan indien froid. Le blop va probablement se résorber durant l'hiver nous amenant un temps chaud pour l'Europe mais avec l'absence d' un El-Nino.
En regardant ce qu'il se passe aujourd'hui, le blop pourrait influencer l'AO et notre climat fin d'automne et début hiver en NAO+ favorisant les blocages mais seulement sur une ou deux semaines et occasionnellement. Rien est écrit...
 
Capture d’écran 2016-09-27 à 11.30.05.png
Nanuq
 
 
 

 

Le 01/10/2016 à 15:22, meteor a dit :

 

 

 

par contre tu devrais être plus synthétique et surtout plus court.

 

Je parle de la cellule de Walker. L'OLR permet de prédire l'évolution MJO  mais les oscillations océanique comme l' IOD, le blob etc jouent un rôle dans cette évolution. Dans les graphiques que j'ai posté, je parle de l'évolution MJO et sa relation avec l'ENSO (voir lien Bom).

 

Nanuq

 

 

 

Modifié par Nanuq

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
meteor   

"l'OLR permet de prédire la MJO"

 

y a t'il des études dans ce sens?

 

ensuite, dans le cadre de ce topic, quelle est l'influence de la MJO sur les SST et/ ou les courants?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nanuq   

Oui, les liens se trouvent ici:

 

http://www.cpc.ncep.noaa.gov/products/precip/CWlink/MJO/mjo.shtml

 

Tu y retrouve les explications de la MJO:

Capture d’écran 2016-10-02 à 20.32.46.pngCapture d’écran 2016-10-02 à 20.33.49.png

MJO Detailed Information (PDF)

 

Les prévisions etc..

mjo_evol-status-fcsts-20160926.pdf

 

Peut être est-ce mieux que vous posiez les questions plutôt que j'écrive un long post?

Je n'ai pas beaucoup de temps mais j'essayerai de mettre des liens au fur et à mesure selon les questions. Je ne suis pas très doué pour l'écriture, désolé!

http://www.insu.cnrs.fr/environnement/ocean-littoral/oceans-indien-et-pacifique-une-histoire-de-david-et-goliath-qui-permet-

Amitié, Nanuq

Modifié par Nanuq

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nanuq   

En comprenant la MJO et le dipôle indien, tu continues sur les oscillations océanique, PDO - Atlantique etc..

Capture d’écran 2016-08-30 à 19.39.19.jpg

http://www.cpc.ncep.noaa.gov/products/GODAS/

 

 

Capture d’écran 2016-10-02 à 21.24.05.png

 

En comprenant la MJO et le régime de temps de Cassou, je reprends les analyses NOAA pour décembre de la PDO, Blob et je fais une prévis MJO =>NAO.

Cette année 2016 est floue de part tous ces indices. Difficile de faire une projection pour décembre mais voilà, pour le moment, la tendance:

( avec la venue d'un océan indien probablement plus froid en 2017 et donc, peut être, une future Nina => ) Edit à 22h30

Capture d’écran 2016-10-02 à 21.22.52.pngCapture d’écran 2016-10-02 à 21.42.22.png

 

Une MJO bloquée par les SST + un blob:

Capture d’écran 2016-10-02 à 21.43.46.pngCapture d’écran 2016-09-27 à 11.30.05.png

 

Pour décembre, une tendance NAO+.

Reste l'AO comme expliqué ici:

Nanuq

 

 

Modifié par Nanuq

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nanuq   

Je donnerai, par la suite, quelques liens pour comprendre ce qui c'est passé en 2016 pour le QBO VS MJO (cellule de brewer dobson)

Bonne soirée à tous..

 

Nanuq

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En tout cas la "piscine d'eau froide" est toujours présente après 1 an. Elle s'est de nouveau intensifiée en l'espace d'à peine 6 jours  :

 

Précisément, voyez son caractère localisé lors du 1er Octobre 2016:

Anomalie de la température de la mer (SST) dans le monde

Tandis que ce Vendredi 7 Octobre, voyez comme elle est plus généralisée et légèrement plus intense (en certaines zones, le déficit est compris entre 1°C et 2°C :

Anomalie de la température de la mer (SST) dans le monde

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nanuq   

NAO+ de part une MJO en phase 5 et bloquage jusqu'au 7 octobre...

la piscine d'eau froide en surface ( SST de surface + sur de plus longue période pour les profondeur à 300m ) est régulée par la MJO! El-nino favorise par la MJO une NAO+ et inversement pour la Nina. Régime de temps de Cassou ( fer à cheval..) dans une AMO chaude..

 

Nanuq

 

Edit: je le dis depuis plusieurs jours pour la NAO dans le topik prévision à long terme, la NAO ne sera que peu négative.. L'évolution 'MJO ( NAO) peut être imaginée   Et prévue avant les modèles!!! 

Modifié par Nanuq

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebb   

Si tu places la MJO en chef d'orchestre, tu ne peux pas prétendre que les musiciens joueront correctement la partition.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Octobre est le mois où l'eau de surface commence à nouveau à subir les remontées de légère profondeur, ce qui crée beaucoup de variations de la SST.

On ne serait pas étonné que l'anomalie froide de l'Atlantique subpolaire ait une certaine profondeur. Dans ce cas, elle reviendra en surface tous les hivers, quelle que soit l'anomalie de SST estivale.

Modifié par Cotissois 31

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nanuq   

Mise à jour de l'évolution des SST globale par NCEP. Evolution PDO,la Nina, Blob, NAO, IOD etc..

 

PDF

 

 

 

Modifié par Nanuq

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nanuq   
Le 08/10/2016 à 21:18, sebb a dit :

Si tu places la MJO en chef d'orchestre, tu ne peux pas prétendre que les musiciens joueront correctement la partition.

 

 

 

C'est l'IOP ( index de l'océan pacifique) qui est le chef d'orchestre. On retrouve, sur le très long terme, la différence d'évolution des banquises arctique et antarctique mais ce sera plus plus tard.. La MJO, par les continents de l'hémisphère Nord est le deuxième acteur le plus important.

Nanuq

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

U ne nouvelle étude qui attribue le  ralentissement de la circulation thermoaline plutôt à une modification du Courant des Aiguilles dans l'hémisphère sud plus qu'à la fonte des glaces arctiques .

https://global-climat.com/2016/10/11/lhemisphere-sud-accuse-de-ralentir-la-circulation-de-latlantique/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 20 minutes, bernardt60 a dit :

U ne nouvelle étude qui attribue le  ralentissement de la circulation thermoaline plutôt à une modification du Courant des Aiguilles dans l'hémisphère sud plus qu'à la fonte des glaces arctiques .

https://global-climat.com/2016/10/11/lhemisphere-sud-accuse-de-ralentir-la-circulation-de-latlantique/

 

Intéressant, il faut néanmoins souligner que l'étude se concentre sur le ralentissement entre 2004 et 2012 et pas sur l'évolution plus large (plusieurs décennies). On se doute qu'il y'a une dynamique propre qui se matérialise sur des périodes plus courtes.

 

Citation

 

  During the AMOC slowdown (2004–2012) northward transport of heat and southward transport of freshwater decrease with a high degree of spatial coherence throughout the Atlantic.

 

 

Cela dit, on connait assez mal la contribution de l'Atlantique sud à la circulation en Atlantique nord, cette étude va apporter sa contribution sur ces questions.

Modifié par Higurashi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nanuq   

Il y a pas mal d'études qui parlent de la bascule polaire en relation avec l'AMO.

Hémisphère sud en rouge et bleu pour le Nord. Mais c'est plus compliqué que cela. Il y a la PDO, l'IOP...

 

Résultat de recherche d'images pour " arctique et antarctique courbe d'evolution"

 
Nanuq

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
meteor   

Higurashi, je suis baba!

tu es un puits de science.

bravo mais comment cela se fesse?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sky Blue   
Invité Sky Blue

Il a eu un bon Prof.;)

Reste à savoir si l'élève dépasse le maitre.9_9

Modifié par Sky Blue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 15 minutes, Sky Blue a dit :

Il a eu un bon Prof.;)

 

Il a toujours ce bon prof :P En tout cas, le contact régulier l'est toujours. 

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, bernardt60 a dit :

U ne nouvelle étude qui attribue le  ralentissement de la circulation thermoaline plutôt à une modification du Courant des Aiguilles dans l'hémisphère sud plus qu'à la fonte des glaces arctiques .

https://global-climat.com/2016/10/11/lhemisphere-sud-accuse-de-ralentir-la-circulation-de-latlantique/

 

Je crois que personne na va être convaincu que le ralentissement récent (possiblement temporaire, car le signal climatique est peut-être plus lent) du tapis roulant nord-Atlantique puisse être causé par un changement de vent de l'hémisphère sud. D'ailleurs, il est dit que l'étude ne fait qu'identifier une connexion entre les deux régions. L'auteur suggère un lien sud->nord seulement dans un communiqué personnel.

 

Modifié par Cotissois 31

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur Real Climate, S.Rahmstorf donne un avis sur la "tâche froide" récurrente de l'Atlantique nord. Il avoue qu'on est obligé de considérer crédible le fait qu'elle contienne en partie l'effet d'une tendance durable de ralentissement de l'AMOC. Ceci faisant suite à une réunion internationale de scientifiques de l'Arctique.

Tout le monde sait que le signal est sur les modèles climatiques, mais soupçonner le mesurer dès 2015, cela fait un peu drôle. On verra en 2020 ce qu'il en est.

Modifié par Cotissois 31

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.