Damia

Rêves météorologiques...

Messages recommandés

Bon, je me lance, il y'a presque un mois de celà, j'ai fait un rêve... un drôle de rêve comme jamais, je n'en avais fait auparavant...un rêve fou, complètement hors du temps...

Pour commencer, j'étais dans une sorte de labyrinthe interminable, un labyrinthe fait en "champ de Maïs", il y'avait des banderoles à terre, avec des inscriptions comme: " non aux OGM!". Je ne trouvais pas la sortie, tout était piétiné à terre, mais c'était un labyrinthe, il y'avait des épouvantails de partout, avec des visages affreux, des bouches retroussées ou coulaient un sang épais et noir,des yeux hallucinés comme des personnages de mythologie dramatique, à l'esprit tourmenté, qui manifestaient de la terreur.

Je marchais, j'érrais indéfiniment, le crépuscule commençait à tomber... il faisait moite, une ambiance lourde et orageuse, si familière... Je marchais, je marchais en scrutant le ciel. D'innombrables Altocumulus floccus, se détachaient dans un ciel bleu topaze, des Altocumulus d'un blanc cotonneux, délicat, comme des flocons de neige, et encore plus haut dans le ciel, des virgules de Cirrus fibratus, comme des frimas d'hiver arrachés au vent furieux... Malgré la lourdeur du soir, des frissons délicieux à ce moment là, commençaient à monter dans mon dos. Un peu comme si une présence maternelle, rassurante, m'enveloppait d'un drap blanc doux et irrésistiblement frais.

Soudainement, alors que je continuais à marcher dans ce labyrinthe, le sol s'est brusquement dérobé sous mes pieds... Je tombai alors dans un gouffre sans fin, un vertige immense m'envahit alors rapidement.... Je tombais dans une sorte de trou noir! Puis progressivement, une lumière blanche de plus en plus intense... Tout était flou au départ, ma vision n'était pas complètement rétablie.

Je me trouvai alors, sur un lit d'hopital. Devant moi, un groupe d'étudiant un peu bizard, avec des yeux grands, globuleux et profondément noir, autour de leurs yeux, on distinguait des cernes aux couleurs violettes, le teint blème, les pomettes saillantes, et l'ensemble de leurs corps, fluet, fragile, avec une allure incertaine. Je leurs posais à ce moment là une question, mais, ma voix était hésitante, tremblotante, presque je ne pouvais pas parler. Il sortait de ma bouche, un liquide noir ou marron, ou orange, je ne savais pas... comme une solution d'iode que l'on trouve dans les pharmacies pour désinfecter une plaie. Si vous en mettez sur la plaie, elle prend alors, une couleur marron ou orange fonçé. Après avoir posé ma question (qu'est ce qui m'est arrivé?), j'ai cru que j'allais mourir, je me calmai, ménagea au maximum mes efforts... Une voix électronique m'apparut. Tout d'abord, j'entendais plusieurs bip, et autres bruitages électronique. Les étudiants qui étaient en train de prendre des notes, visiblement sur moi... se regardaient, soucieux, parlant des langues complètement incroyables. C'est alors que j'appris de leurs bouche, une nouvelle incroyable à mon sujet:

La voix électronique disait:

" Vous avez été admis aux urgences un 27 Juillet 2014, vous aviez fait une chute mortelle dans un ravin. Sur ordre du commandant supprême de l'armée de russie, on a autorisé expérience sur vous scientifique, top secrète... Bienvenu à l'hopital "l'îlôt de vie", il est actuellement 23 h 15 minutes et 38 secondes, nous sommes le 13 Octobre 2058!"

J'étais pétrifié en apprenant celà! Des expériences secrètes sur moi??? De quoi??? 2058??? Armée de Russie??? Tout était brouillé, confus. Je regardais mes bras, mes veines étaient remplies de tuyaux qui m'injectaient de ce liquide infecte, à l'odeur de goudron dans ma bouche. Je ne voulais pas me voir dans la glasse à ce moment là... Je devais avoir une tête encore plus horrible, que celles des étudiants prés de moi...

C'est alors que les étudiants s'éclipsèrent et eteignaient ma chambre. Je n'arrivais pas à dormir, normal, j'avais dormi dans un long sommeil de.... 44 ans... default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20"> A droite de mon lit, il y'avait une fenêtre assez grande. Tout autour des fenêtres, des inscriptions (Attention, danger de mort imminent si vous tentez d'ouvrir la fenêtre, risque de contamination radioactive).... default_ohmy.png/emoticons/ohmy@2x.png 2x" width="20" height="20">

C'était l'horreur sous mes yeux à ce moment là....Dehors, il y'avait une mini station météo, lol! Elle affichait tout, la date, (13 Octobre 2058)...mon dieu en y repensant! L'heure, les éphémérides, la température ambiante ( 32°C)...un 13 Octobre??? default_blink.png Humidité 74% bonjour l'humidex default_huh.png Vent faible de sud, altitude de la station (3000 mètres environ)... Hein??? default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20"> Pression 720 Hpa! C'est pas possible??? Il n'ont pas fait ça?? Non.... Non!

Et si... ils l'ont fait! Je pensais à infoclimat à ce moment là, moi qui pensait que la nature allait retrouver ses droits avec un refroidissement local du climat en Europe... là, je m'immaginais l'horreur en dessous de l'hopital au niveau moyen de la mer. Je m'approchais de la fenêtre très difficilement, les tuyaux que j'avais dans mon corps me tiraient mes veines et parfois, m'empêchaient de respirer. Je pouvais distinguer plus bas une brume opaque, brunâtre... en touchant la fenêtre, c'était chaud, tellement il faisait chaud! default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20"> Je voulais regarder plus loin l'horizon ensuite, en fait j'essayais mais je ne suis pas arrivé. D'immenses tours, austères, avec des affiches publicitaire (Toyota, Wolswagen, Sony, Coca Cola), c'était d'un gout... default_sorcerer.gif

Dans le ciel, il y'avait de nombreux points lumineux, de différentes couleurs qui filaient à toute vitesse et... Oh! Horreur, non... mais qu'ont -ils fait à la lune??? Elle était toute éclaté, des fragments de lune dans le ciel qui semblaient flotter dans les ténèbres de la nuit... j'avais un profond sentiment d'injustice et de révolte à ce moment là. Je me mis alors à pleurer comme un enfant. De mes yeux à ce moment là, sortaient un liquide brunâtre, presque noir. Mes yeux me brulaient tout à coup, je criais, je hurlais... La douleur était attroce, des robots arrivèrent à ce moment là, mon visage était en train d'être rongé par une espèce d'acide, je sais pas ce que c'était... default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">

A ce moment là, je me réveillais pour de bon cette fois çi, j'avais mal aux yeux, à cause d'un bout de cil qui s'était faufilé discretement dans le replis de mon coin de l'oeil. Ce rêve, même si je sais qu'il n'est pas raisonable, m'a fait longtemps réfléchir après, dans mon lit. Je n'aimerais pas vivre une telle expérience plus tard, et faisons tout pour préserver notre planète!

FIN

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est plus un rêve, c'est une nouvelle de Stephen King ! default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">default_crying.gif

Un récit pareil, tu devrais le coucher sur le papier sans rire. Même si un bout de cil t'a aidé pour ton inspiration sur la fin, c'est quand même incroyable un tel luxe de détails et une telle mémorisation de ton rêve. Ce serait vraiment dommage de laisser s'envoler tout ça.

Autrement, j'ai refait un énième cauchemar de tornade, où une énième tornade repasse devant ma maison. Peu importe le rêve, si je vous les racontais tous j'aurais jamais fini. Mais par contre, je peux vous dire que je l'ai fait après avoir lu le début de "Bound for glory" autobiographie de Woody Guthrie, dont pour l'instant j'ai lu les premiers récits de l'enfance dans la campagne de l'Oklahoma. Ceux qui connaissent le personnage et tout ce que le folk américain lui doit, savent de quoi je parle et je ne m'étendrai donc pas là-dessus pour éviter le HS. Par contre je signale dans l'oeuvre 3-4 pages qui décrivent le passage d'une tornade sur la maison de l'auteur, avec -là aussi- une telle abondance de détails qu'on pourrait pratiquement classer la tornade !

salut, j'avais manqué vos échanges interessants sur les déterminants plutôt psycho-socio ou plutôt psychanalytiques des rêves mettant en jeu l'univers de la météo, j'en profite pour vous soumettre une interrogation qui me taraude depuis toujours et ne me semble pas être sans lien avec cette question des rêves, celle des origines pour la fascination que nous partageons pour la météo et surtout pour ses manifestations extrêmes... avec toute l'ambiguité que celà comporte, entre désir et angoisse... le lien qui peut avoir avec notre personnalité, et quelle(s) fragilité(s) cela peut-il révéler.... une question que je n''ai jamais vu traiter dans aucun bouquins... celle de cette fascination completement déraisonnable qui nous pousse à rester scotchéd es heures à scruter le ciel pour voir un éclair ou un flocon, ou qui pousse certains à prendre des risques pour s'approcher du danger...

Alors ça ça mériterait un topic à soi tout seul. Le sujet a d'ailleurs été traité de nombreuses fois. Pour répondre vite fait, la chose arrive souvent après un traumatisme ou pour le mieux une expérience marquante, beaucoup ici en ont déjà témoigné, dont moi-même. Pour le reste, paraît que les psys ont même inventé un mot spécial pour nous.

Pour rester plus raisonnable que les psys (pas bien difficile), je serais tenté de dire qu'il en est de la météo comme de n'importe quelle passion. Tu parles de rester scotché pendant des heures devant le ciel, mais est-ce plus raisonnable de claquer tout son fric dans une superbe Ferrari, ou de parcourir la moitié du globe pour aller voir LE concert du groupe qu'on adore ... ou la finale de la Coupe du Monde ?

Je crois qu'on touche tout bonnement à la passion elle-même. On peut toujours creuser dans les souterrains psychanalytiques, ou les méandres de notre cerveau pour lui trouver une origine, et il y en a sûrement une, que peut-être personne ne connaît vraiment encore à l'heure qu'il est. Mais à la limite pour moi peu importe. N'est-il pas normal d'avoir en soi un brin de folie, de démesure ? Le raisonnable n'est peut-être pas celui qu'on croit. C'est la passion qui fait de nous des êtres de chair et de sentiment, c'est elle qui nous a poussé à écrire, à faire de la musique... La passion c'est la vie. Tant qu'on n'en devient pas esclave et qu'on n'en arrive pas à prendre notre famille ou nos amis en otage... default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Guest   
Invité Guest

C'est plus un rêve, c'est une nouvelle de Stephen King ! default_blink.pngdefault_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Oui, il ne manque plus que la Mère Abigaël au milieu du champ de Maïs et l'on se croirait dans Le Fléau.

Olivier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais, je fais des rêves souvent bizard lol, et c'est ma grande source d'inspiration.

Les détails sont soigneusement écrits sur un petit carnet que je garde sur ma table de nuit. Quand je me réveille dans un accès de terreur, je note les détails qui me vient à l'esprit, mais avant de noter ces détails, je fais un petit travail de mémorisation dans mon lit, ça me prend bien une bonne demi heure, pour vraiment me rappeler l'intégralité de mon rêve.

Le seul avantage (ou inconvénient), c'est que je me rappèle des rêves qui m'ont marqué, surtout les cauchemards car ça me marque souvent, celui là de cauchemard, il m'a saisit trés longtemps durant cet été, j'ai même parlais de ce cauchemard à mes parents, et ils m'ont dit en rigolant:

Pourvu que ça ne soit pas un rêve prémonitoire... default_innocent.gif

Je sens que je vais me lancer dans un roman de terreur mêlé de science fiction avec ce rêve. default_whistling.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Damia   

Atmosphère il est terrible ton rêve. Franchement digne d'un roman de King comme cela a été dit plus tôt. J'aimerais bien me souvenir de mes rêves avec un tel luxe de détails default_sick.gif

Il y a deux nuits, j'ai fait de mon côté un rêve. Et c'est encore un rêve de tornade.

Le ciel est lourd, orageux. Le plafond : bas et tourmenté. C'est la fin de la journée au vu de l'éclairement sombre. Le paysage : horizon plat à l'Est puis avec deux collines boisées et pointues au Sud, avec une vieille maison entre les deux si je me souviens bien.

A l'Est donc, le plafnd nuageux est très bas, et lentenement, un mouvement de rotation caractéristique des supercellules se met en place. En quelques minutes, un large tuba apparait et il rejoint rapidement le sol accompagné d'un buisson de débris. La scène se passe sur l'horizon avec un plafond bas et gris sombre. Je me tate et m'aperçoit avec stupeur que j'ai pas mon Practika MTL-5. Aïe! Je l'ai oublié à la maison de grand-père. Mais déjà, la tornade se déplace vers l'Ouest et passe derrière les deux collines, la masquant à ma vue. Et là, c'est tout ce dont je me souviens. default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Dans le registre vraiment étrange, j'avais un fait un rêve il y a pas mal d'années très surréaliste (sic!). Mais sans trop de rapport avec la météo.

Après avoir traversé des rues étroites avec mon téléscope sous le bras, je m'engageais dans un bâtiment. Celui-ci était assez familier vu qu'il empruntait la même apparence que les couloirs de mon collège. Le couloir avait une forme bien précise : d'abord l'entrée latérale au couloir. Ensuite, le couloir allait tout droit sur 5 m avant de tourner à 90°à gauche sur 3 m puis de revenir tout droit sur 10 m avant de rebifurquer à 90° sur le droite et sur 3 m. Ce motif (ou section) se reproduisait un bon nombre de fois.

Dans la première section, rien d'anormal. C'est en entrant dans la seconde que ça devenait étrange : j'entendais des pas derrière moi et et devant moi, provenant des sections avant et arrière. Mais ces pas en plus de produire le même son que les miens se produisaient exactement en même temps que les miens. J'en déduis qu'il s'agissait de ma personne reproduite dans deux espaces-temps différents, dans chaque section du couloir.

Je courrais et les pas devant et derrière moi faisaient de même. Inutile de vous dire mon angoisse :!: A un moment, je crois même avoir reculé pour tenter de me "voir". Sans succés, car tout se produisant de façon symétrique.

Finalement, je put sortir de ce couloir en ayant entendu mes propres pas derrière moi juste avant de franchir la porte latérale de sortie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dudule   

Moi çà me saoule, çà fait longtemps que j'ai rêvé, encore moins de météo! default_unsure.pngdefault_blink.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avec tous vos rêves météorologiques il n’y a aucune photo ou vidéo default_crying.gif

Seul un encéphalogramme pourrait témoigner de vos activités nocturnes default_dry.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Damia   

Eh ben voilà, ça n'a pas loupé! Je ne sais pas si le temps qui est terriblement ennuyeux en ce moment mais j'ai fait cette nuit un nouveau rêve météo.

Je vous le raconte? default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Non?

Ben tant pis, z'avez pas le choix default_whistling.gif

Cela se passait sur la côte, à Marseille. Mais bizarrement, le paysage était relativement boisé. Donc je plante le décor (passe moi les graînes, merci) : le mer qui va du SO vers le NO. Paysage légèrement urbain vers le Sud jusqu'à l'Est. Plutôt boisé du NO vers l'Est. Fin de journée d'été. Il a du faire chaud mais je n'ai pas vécu la journée en entier. Je suis à côté d'une personne qui se tient à ma droite. Nous avons tous deux un APN. Le ciel s'assombrit vers le Nord Ouest. Je vois des précipitations qui commencent à pendre dans la partie droite du nuage d'orage et elle se densifient. Plus à gauche, le ciel sous le nuage prend des teintes mangifiques : orangé en se dégradant vers un bleu profond voire gris en remontant vers le Nord. Je reconnais que la partie gauche du nuage est la base des courants ascendant. Et elle est de toute beauté, l'orage idéal. Bien sombre et tranchée sur une fond de ciel orange. On dirait que celle-ci est accompagnée de mouvement circulaire. Effectivement, un peu plus tard (quelques secondes à l'echelle du rêve), le mouvement ciruclaire est un peu plus net. Un méso-cyclone à n'en pas douter.

Mais là, ça commence à devenir interressant. La base devient plus perturbée à mesure qu'elle s'approche de la côte. Elle passe par le Nord de ma position. Curieusement, il n'y a pas d'éclairs. J'ai pris quelques photos de l'orage. Et uns des crochets du nuage se met à prendre une forme tubulaire. Une tornade est en train de se former! Je tente de prendre des photos, mais la personne à ma droite est hystérique : elle veut m'arracher l'appareil des mains. "Non mais lache ça, tu me le laisse cet appareil, okay?". Elle abandonne (c'est une fille, vous l'aurez compris default_laugh.png ). La tornade touche le sol au niveau de la forêt. Un buisson de débris se forme. Le arbres broyés sont propulsés à toute hauteur et s'enroulent autour du vortex, qui est bien situé à 1km ou moins. Et tout ça dans un grand bruit. La tornade se rapproche. Pendant ce temps, et avec le vent qui lêve, je continue de mitrailler le bouzin. Et la trompe nuageuse se disloque avant de disparaître. Des débris nous entourent et volent en tout sens, comme de la neige noire. Je continue les photos, comme si je ne voulais pas manquer de preuves. Je suis satisfait d'avoir enfin pu prendre une tornade dans mon appareil.

Mais j'en veux plus. Je me décide de marcher dans la forêt pour aller constater les dégats. Je me retrouve par je ne sais quel miracle au bord d'un fleuve, bordé à sa gauche d'une digue large avec un chemin dessus. Je tombe rapidement sur des arbres arrachés, des débris en tout sens. Je regarde à gauche (la forêt se tennait à ma gauche) et au travers des troncs, j'aperçois la zone de dévastation avec maints arbres penchés et cassés. Je m'enfonce dans la forêt. Le sol devient de plus en boueux, sans doute à cause de la proximité de la mer. Et j'atterris dans une zone de plus en plus boueuse, je m'enfonce. La boue devient liquide et est agitée de remous. Une vague s'approche prête à m'engloutir. Derrière moi, une plaque en métal rouillé marquée de boue semblant indiquer la hauteur à laquelle percutent les vagues : c'est au dessus de ma taille! Je recule. Et la vague boueuse avance, prend de la hauteur. Et après, je ne sais plus trop ce qui m'est arrivé.

Fin du rêve.

Rah la la, un de mes meilleurs rêve de tornade default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20"> .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Damien49   

J'en ai fait un qui change y'a pquelques temps. En fait je dois en faire souvent, mais je me rapelle pas tous. Celui-là m'a marqué.

Je voyage en voiture et je suis passagé. C'est une vieille volvo break. Pour la petite histoire c'est la voiture familale de quand j'étais petit. La voiture est à la casse depuis 1995. Bref la voiture roule le long d'une route sinueuse le long du littoral, semble t'il méditéranéen compte tenu du paysage et de la végétation alentour.

En fait le paysage se résume à l'océan, une route qui longe le rivage et une falaise ocre de l'autre coté. Quand tout d'un coup le long de la falaise se développent des lenticulaires de toute beauté. Ils sont toujours plus beaux en rêve ^^ (mon 1er souvenir d'un rêve avec des lenticulaires au passage).

Je n'ai qu'une envie c'est de les prendre en photo de la voiture. Mais le conducteur de la voiture roule trop vite. Les virages m'empêchent de cadrer la photo. Je demande que la voiture ralentit, mais plus je demande, plus elle va vite et moins j'arrive à prendre une photo.

Ca dure comme ça selon mon souvenir assez longtemps (sans doute en fait quelques secondes - la notion du temps dans les rêves est souvent altéré). Le paysage défile et je n'arrive pas à prendre une seule photo d'un lenticulaire rougeoyant de toute beauté.

La voiture arrive enfin en bout de route. En fait c'est un ponton qui arrive dans l'océan. La voiture roulait très très vite et fait un freinage d'urgence en bout de course sur le ponton et là je me réveille...

Chose curieuse la conductrice de la voiture n'était autre que mon ex (qui n'a pas à ma connaissance le permis) ^^

PS : m**** je l'avais déjà raconté celui-là je me rend compte default_mellow.png

____________

Plus récemment j'en ai fait un autre en rapport à la chasse aux supercellules et aux tornades mais il est assez compliqué et je me rappelle plus tous les détails.

Ce que je sais c'est qu'il commence alors que je suis à la fenêtre d'un chateau (allez savoir pourquoi) qui donne sur un petit étang et que comme par hasard, une trombe se forme sur le petit étang.

Ensuite à la fin les orages ressemblaient plus à des monstres noirs issus d'un film de sciences fiction genre Independance Day, qu'à des simples nuages. Me souviens qu'il y avait aussi avec moi quelques autres chasseurs d'orages connus. Y'avait Fryz ça je me souviens ;-) Je crois que devant l'évenement on s'est perdu et séparés. Je me souviens plus si j'ai réussi à en prendre des photos cette fois là.

Si je me souviens aussi qu'à la fin je volais dans les airs pour me déplacer et chasser ou plutôt fuir l'orage (c'est plus pratique que la voiture ^^)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tiens, je l'avais oublié ce topic.

Or justement j'avais fait quelques rêves récents. Me rappelle plus exactement de quoi il retournait mais je me souviens que moi aussi je cherchais à prendre des photos. ça commence à se multiplier chez moi ce genre de rêves de chasseur frustré... ou comblé.

Et puis surtout, plus aucun cauchemar de tornade depuis un moment, je touche du bois. Par contre je vois que certains les font pour moi. default_flowers.gif Heureusement que pour Fourmi, la fin de son rêve était belle. default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Cela se passait sur la côte, à Marseille. Mais bizarrement, le paysage était relativement boisé. Donc je plante le décor (passe moi les graînes, merci) : le mer qui va du SO vers le NO. Paysage légèrement urbain vers le Sud jusqu'à l'Est. Plutôt boisé du NO vers l'Est. Fin de journée d'été. Il a du faire chaud mais je n'ai pas vécu la journée en entier. Je suis à côté d'une personne qui se tient à ma droite. Nous avons tous deux un APN. Le ciel s'assombrit vers le Nord Ouest. Je vois des précipitations qui commencent à pendre dans la partie droite du nuage d'orage et elle se densifient. Plus à gauche, le ciel sous le nuage prend des teintes mangifiques : orangé en se dégradant vers un bleu profond voire gris en remontant vers le Nord. Je reconnais que la partie gauche du nuage est la base des courants ascendant. Et elle est de toute beauté, l'orage idéal. Bien sombre et tranchée sur une fond de ciel orange. On dirait que celle-ci est accompagnée de mouvement circulaire. Effectivement, un peu plus tard (quelques secondes à l'echelle du rêve), le mouvement ciruclaire est un peu plus net. Un méso-cyclone à n'en pas douter.

Que de détails... on sent vraiment le chasseur expérimenté ! Je suis sûr que certains chasseurs-photographes en arrivent à choper un sens du visuel digne d'un peintre, qu'on retrouve dans ces rêves d'une extrême précision.
PS : m**** je l'avais déjà raconté celui-là je me rend compte default_happy.png/emoticons/happy@2x.png 2x" width="20" height="20">

default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20"> T'inquiètes Damien. Je l'avais pas lu celui-là et je ne suis certainement pas le seul. Au fait, c'est pas la première fois que tu te vois voler dans les airs...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chris68   

Marrant, ces derniers temps, j'ai fait plusieurs rêve où l'orage grondait, qu'ils soient sujet principal de mon rêve ou juste un décor. La saison froide se fait longue.. default_whistling.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Damien49   

default_w00t.gif T'inquiètes Damien. Je l'avais pas lu celui-là et je ne suis certainement pas le seul. Au fait, c'est pas la première fois que tu te vois voler dans les airs...

Oui clair. C'est très fréquent. D'abord je monte comme une corde invisible en pliant-dépliant mes jambes, pour prendre de l'altitude. Puis je nage la brasse dans les airs. J'ai pas essayé le croll encore.

C'est très pratique... default_devil.gif

Et dire qu'on passe presque la moitié de notre vie à voir toutes ces choses là. default_whistling.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi aussi très souvent je fais des reves de Tornades, le dernier date de cette nuit default_blink.png en voici un extrait de mes souvenirs (tout ce qui est raconté est vrai, enfin dans mon reve default_flowers.gif )

Alors que tout était calme et silencieux, j'apperçut au loin des grosses formations de cumulonimbus, pendant ce temps là, je jouait à l'ordi, quand soudain ....... 2 tubas se déssinèrent à une vitesse phénomènale (meme vitesse que celle dans le film "Le Jour d'après", que j'avait regarder 1 semaine auparavent, voila peut etre le lien de mon reve ?). Et la dans un réflexe inoui je courrut voir ma station, la pression avait baisser de 2 hpa en 3 min, je décida de prendre mon APN et de photographier les monstres en question, mais alors le reve tourna en cauchemar, des dizaines de maison se désintégrérent, sous mon regard, du aux 2 tornades et ce fut très bizzare j'était mort de peur, tétanisé. Je courru voir une nouvelle fois ma station: 137 km/h (ce chiffre m'a vraiment marqué dans mon reve !). Et puis bizarement tout s'arreta et redevint noir, je me réveilla et comme un automatisme alla à la fenetre de ma chambre. De la pluie tombait finnement, et je soupirra.

Ce genre de reve est assez répétitif (environ 1 fois toutes les 2 semaines).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dudule   

Purée c'est dingue moi je ne rêve quasiment jamais! default_ohmy.png/emoticons/ohmy@2x.png 2x" width="20" height="20">

Peut-être parce que je ne dors pas beaucoup aussi : 6-7h par nuit! default_mad.gif

Bref je crois que je n'ai encore jamais rêvé de météo! Va falloir que vous me filiez la recette! default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">

PS : Terrible ton rêve Atmosphère! Il est superbement bien raconté! Tu devrais te lancer dans le roman! default_flowers.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le rêve repassé plusieurs fois pour moi c'est une tornade qui ravage la maison des voisins et moi en train de faires des photos nan c'est j'arrive pas a croire d'être cruel comme sa mais bon... default_flowers.gif

ou alors la chasse a l'orage americaine dans le "tornado-hall" avec quelques gars du forum j'ai plus envie de me lever après default_mad.gifdefault_ohmy.png/emoticons/ohmy@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et dire qu'on passe presque la moitié de notre vie à voir toutes ces choses là. default_blink.png

C'est vrai, ça... moi aussi je vole souvent dans mes rêves (et de la même manière que toi en plus !). Par contre j'ai parlé trop vite hier. Cette nuit rebelote pour un cauchemar des plus classiques (à croire que je me le suis provoqué moi-même hier en parlant dans ce topic !). J'étais au milieu d'une plaine. Et là pas question de voler, impossible même de remuer un orteil tandis que la muraille de vent hurlante m'arrivait dessus. Au moment où je ne voyais plus devant moi qu'un gigantesque brouillard tourbillonnant et que les débris commençaient de voler autour de moi je me suis réveillé en sursaut, le coeur battant la chamade.

Et je peux vous dire qu'il n'y avait aucune exaltation là-dedans ! J'ai mis un moment avant de me rendormir, et à chaque fois que ça m'arrive, je me demande toujours si j'arriverai un jour à tenir le coup si j'en revois une. default_stuart.gif

Pourtant une fois que j'avais fait le même rêve ou quasiment, mon cerveau avait comme trouvé une astuce pour que le rêve se termine bien : la tornade s'était subitement transformée en un simple tourbillon de poussière au moment de m'arriver dessus.

ça me fait penser à l'astuce enseignée à Harry Potter pour vaincre sa peur de quelque chose : l'imaginer dans une posture ridicule ou inoffensive. Je crois que ce rêve l'a fait instinctivement en rendant brusquement la tornade toute petite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ma part, j'ai souvent fait des rêves météorologiques, principalement de neige, de pluie diluvienne, de tornades, mais restant toujours dans le domaine du "possible" à l'exception d'un :

C'était une chaude journée d'été sur Sion (C'est au Sud-Ouest de la Suisse, ma ville de résidence). Dans la journée il faisait chaud, et les cumulus gonflait. J'avais un mauvais pressentiment.

Soudain tout les cumulus se formant du Nord du Sud et de toutes les autres directions fusionnèrent en un sur la ville. Une pluie torrentielle s'abatit, Un déluge absolument incroyable, la visibilité étant réduite à 50m comme lors d'un brouillard épais, sauf que là ce fut de la pluie... En quelques secondes (Oui je dis bien en quelques secondes), les grilles d'égout explosèrent sous la quantité des précipitations, et une celèbre place de Sion se transforma en un immense fleuve avec plusieurs dizaines de cm d'eau... Cela dura 5 minutes.

Soudain, en une fraction de secondes, une éclaircie apparut, avec un retour d'une visibilité parfaite au milieu de la pluie très net et parfaitement cylindrique. Puis l'orage mourrut aussi instananément. Il était tombé plus de 50mm en 5 minutes...

Par contre aucune activité électrique, tornade ou autres phénomènes intéressant...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cyclonus   

Moi , je rêve souvent d'être le maître du temps . default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Que je peux crée à ma guise toute sorte de phénomène , en passant par les tornades , aux pluies torrentielles , à de la neige avec plus de 6m au sol , de crée de superbes eclairs , des orages supercellulaires , des blizzards , et j'en passe ... default_rolleyes.gif

En bref , faire ce qu'il me plaît pour le plaisir des mes yeux et de mon APN.

En plus , à chaque fois que je fait ce rêve c'est toujours dans un champs désert et où je peux "m'exercer" avec mes pouvoirs ^^ default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

J'adore ce rêve default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Damien49   

Cette nuit j'ai envore rêvé de tornades.

Une situation supra-orageuse à l'américaine avec une multitude de tornades touchant la région et visible au loin. Panique dans la ville. Moi et ma famille on fuit, on essaye d'esquiver ces tornades, mais où qu'on aille quoi qu'on fasse, elles semblent être partout.

On finit par se refugier dans un petit parc en essayant de se cramponner à ce qu'on peut. Ne me demandez pas pourquoi, mais je m'accrochais à une balançoire, comme si c'était un endroit sûr (ce qui est ridicule). Mais trop tard, une gigantesque tornade arrive vers nous et m'emporte. C'est là que je me réveille...

Première fois que je rêve de tornade et que je me fais aspirer. C'était assez térrifiant cette fois-ci. Sentiment de fuite et de ne rien contrôler...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
reese91   

Cette nuit j'ai fait un rêve ou il n'était pas question de météo directement mais du forum, et j'ai le souvenir de deux forumeurs présents : Néoulous et Fabinoo. default_nuke.gif

C'est vraiment bizarre parce que c'est des forumeurs que je vois très rarement par rapport à d'autres, étrange que mon cerveau ait choisi de les modéliser eux. Comme quoi l'inconscient... c'est dur à comprendre des fois. default_unsure.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ricos   

Cette nuit , j'ai fait un rêve , oh bien modeste default_nuke.gif , tout simplement avoir un hiver digne de ce nom ! default_unsure.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dudule   

Cette nuit j'ai fait un rêve ou il n'était pas question de météo directement mais du forum, et j'ai le souvenir de deux forumeurs présents : Néoulous et Fabinoo. default_sick.gif

C'est vraiment bizarre parce que c'est des forumeurs que je vois très rarement par rapport à d'autres, étrange que mon cerveau ait choisi de les modéliser eux. Comme quoi l'inconscient... c'est dur à comprendre des fois. default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

T'aurais quand même pu faire un effort! Je croyais que c'était moi qui hantait tes nuits?? default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Pfffff je suis vexé! default_nuke.gif

Quant à moi, toujours pas de rêves météorologiques, je dois les faire fuir! default_stuart.gif

Eh Damien, tu crois que c'était un rêve prémonitoire pour l'Anjou?? default_unsure.pngdefault_sleeping.gifdefault_sleeping.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
reese91   

T'aurais quand même pu faire un effort! Je croyais que c'était moi qui hantait tes nuits?? default_stuart.gif

Pfffff je suis vexé! default_nuke.gif

Désolé Dudule, t'as jamais fait ne serait-ce qu'une petite apparition dans mes rêves ! Et pour le coup je remercie mon inconscient ! default_sick.gifSinon j'ai deux rêves météorologiques que j'ai fait récemment et dont j'ai quelques souvenirs :

- le premier c'était en Bretagne là ou je passe mes vacances : je suis à la plage et y'a de beaux rouleaux mais je flippe un peu de me baigner parce que le ciel est menaçant (je rêve souvent de vagues et curieusement elles sont toujours associées au mauvais temps).

Je me souviens plus si je me décide finalement à faire trempette, mais je me retrouve plus tard sur les escaliers qui bordent la plage et c'est là que je commence à m'intéresser au temps qu'il fait. On est en plein ciel de traîne classique (je le sais dans le rêve) et je sais que la situation n'est pas propices aux tornades. Et pourtant qu'est ce que je vois surgir d'une averse au bout de la plage ? Une tornade ! Elle est très fine dans mes souvenirs (1m de diamètre), et elle se déplace raidement dans ma direction.

Je suis excité mais aussi assez effrayé, d'autant plus qu'elle ne fait que s'approcher. Je dis à ma famille de s'écarter mais ils ne réagissent pas, ils restent assis alors que la tornade nous foncent dessus. Et au moment de nous atteindre, ô miracle elle s'estompe.

Et c'est la fin du rêve, je me souviens avoir été un peu frustré par cette fin un peu plate en me réveillant.

- Le second, très récent, je me souviens quasiment de rien. J'ai seulement les grandes idées en tête : on devait être en mars probablement, et on était en plein zonal. Et miraculeusement, on avait eu une tempête de neige avec des température extrêment limite, la situation elle même était limite (ça devait être un flux de nord très temporaire à l'arrière d'une dépression) et je savais que la neige allait fondre dans les heures qui allaient venir mais j'étais content, je me disais : "chouette j'ai au moins la preuve que ça arrive, la neige en flux zonal".

Et puis je me suis réveillé, et j'ai été bien frustré comme souvent. default_unsure.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi, j'ai beau être un passioné de météo, je n'ai jamais fais de rêves météorologiques... default_mad.gif

Quel dommage... default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.