Damia

Rêves météorologiques...

Messages recommandés

Damia   

Bonjour default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">

Je ne suis pas sans me demander si parmi tout ces passionnés de météo que vous êtes il y en a qui on sans doute fait des rêves bons ou mauvais à propos de phénomènes météo.

Moi, j'en suis. Et la plupart des fois, je rêvais de tornades sur ma région natale (Bergeracois) avec un joli cial d'ailleurs.

Le plus marquant à été celui que j'ai fait il y longtemps mais qui est toujours aussi net et précis dans ma mémoire.

J'étais au collège, le temps gris. Je me tenais devant l'une des entrées de l'établissement orientée vers l'Ouest. J'observais le pysage alentours composé de la pelouse au premier plan parsemée de petites tilleuls, plus loin, un ligne d'arbres le long d'un petit cours d'eau (invisible car dans une crevasse). Et puis ce ciel, gris, mais un peu tourmenté. Mais, avec plus d'attention, je crois deviner la forme d'un tube nuageux : une tornade, assez loin, mais visible, de plus en plus visible. Un élève m'interpelle et me montre une autre tornade, en train de se former, plus au sud plein ouest. Elle se rapproche. Encore plus au sud, dans une partie plus claire du ciel, une autre tornade. Trois. Il y en a trois face à moi. Celle du milieu approche dangereusement. Le vent se lève, en rafale. Je l'entend arriver, gronder. Je crie à ceux qui la regardent, médusés : "tous à l'intérieur!". Je me dirige vers la partie centrale du batîment, dans le prolongement du couloir. Je décide d'aller dans les toilettes, seul endroit complètement isolé de l'extérieur. Je me recroqueville. Le vent à l'extérieur grandit. Le bruit aussi. Dans le vacarme, j'entend le verre des fenêtres se briser. L'éléctricité s'éteint. Noir.

Le lendemain matin, reprise des cours. Je lève les yeux vers le haut du collège : il manque tout le second étage. Je dis à mes copains : "On n'aura pas SVT je crois". Fin du rêve.

D'autres rêves de tornades, j'en ai fait pas mal. Certains assez réalistes, d'autres, flous. Et à chaque fois, une sorte de frustration de ne pas pouvoir photographier le phénomène ou de le voir de plus près.

Et vous, en avez eut de ce genre de rêves qui vous laissent moite?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Damien49   

Oh que oui j'en fait.

Cela fait suite à la description du rêve de Sam49, très proche du mien. Désolé Sam j'ai vendu la mêche. t obligé de raconter le tiens lol

Cette chambre dont tu parle (celle de toute ma jeune adolsecence jusqu'à pas si longtemps) donnait sur une sorte de vestibule où un escalier montait au 2éme étage. C'est une sorte de petit couloir (pouvant se fermer) qui donne sur ma chambre, avec un unique petit velux un peu vieux et aux vitres délavés et sales donnant sur la rue, une petite raquette avec quelques pavillons. Tout se passe curieusement devant ce velux qui n'est pas du tout le meilleur endroit pour regarder à l'extérieur, mais c'est la seule ouverture de l'étage donnant sur la rue devant et non le jardin.

Dans l'atmosphère tranquille, confortable et chaude de la maison des parents, une énorme tornade de la largeur de la rue passe devant lcomme si de rien n'était, presque sans que personne, sauf moi ne se rende compte de sa présence. Alerté devant le danger qui menace et les débris furieux qu'elle transporte avec elle, je m'empresse d'avertir le restant de la famille (mes parents principalement) qui prend la nouvelle un peu comme une plaisanterie de ma part mais qui au bout d'un moment devant mon insistance doit bien se rendre à l'évidence.

Il existe sans doute des suites à cette histoire, mais soit je ne m'en souviens pas soit elle partent dans des scénarios différents les uns des autres. Cette partie en tout cas est presque tout le temps similaire.

Le plus étonnant est que cette apparition fugace dans ce petit velux est ressentie comme un rêve, comme quelque-chose dont on désire voir, mais qu'on arrive pas à croire, comme un fantome que l'on arrive jamais à atteindre ou à ressentir pleinement. Comme un sentiment de joie et de frustration en même temps. C'est difficile à décrire.

Je ne vois par contre pas ça comme quelque-chose de dangereux bizarement et je semble être à chaque fois celui capable de comprendre la chose comme si je la dominais. Il est bien evident que dans la réalité ce sentiment de confiance serait écarté je pense et la peur m'envahirait plus que ça.

Voilà pour moi et sujet que je trouve très intéréssant. Cela révèle forcément quelques chose de profondément enfoui en nous. default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">

Ma propre analyse :

Moi j'ai pas l'impression au contraire que mes rêves reflètent une frustration.

C'est plus une ambiance générale qui se propage dans la maison familiale (fruit surement de ma passion des orages et de la nature en général par le biais des livres dans ma petite chambre d'enfant), l'atmosphère de l'orage qui se passe à l'extérieur alors que rien n'a changé à l'intérieur. Un sentiment de fausse tranquilité assez ambigu. Je semble être le seul à être conscient du danger et surtout du spectacle d'une tornade.

On se foutrait presque de ma g****e (comme par hasard surtout ma frangine avec lequel j'ai eut beaucoup d'engueulades et de conflits étant plus jeune) que je crois en ces c*******s et que je m'y intéresse. On dirait que tout le monde sait qu'il y a une tornade monstrueuse dans la rue mais que tout le monde s'en fout. Genre "lache nous avec ça, please". Mais ce n'est qu'un sentiment, car je suis conscient du fait que j'ai raison de m'inquiéter et je crois bien qu'au final on finit par me croire (si je me souviens bien - difficile quand même)

lol en tout cas, il y a toujours quelque-chose à apprendre de ses rêves, j'ai toujours cru au fait qu'on pouvait apprendre à mieux se connaitre soi-même par le biais des rêves.

Oui disons que j'ai fait ce type de rêve plusieurs fois toujours dans le même cadre spatial et avec cette fameuse tornade majestueuse et monstrueuse dans la rue (genre F3, F4 je dirais, c'est jamais une petite tornade), mais le sentiment et l'ambiance générale ou bien les contacts avec mes proches eux devaient être différents dans chaque rêve je pense, donc en fait mon récit est un résumé de ces plusieurs rêves presque similaire mais pourtant un peu différent je pense.

Parfois donc une ambiance chaleureuse et rassurante où je me réserve ce petit spectacle rien que pour moi. Parfois un manque totale de crédibilité alors que j'essaye d'inquiéter tout le monde. Parfois un sentiment neutre d'à peine intéréssé et parfois aussi une panique totale de tout le monde et la fuite de la maison. J'ai aussi donc l'impression parfois que c'est un peu tout ces sentiments qui sont mélangés en même temps. Je n'ai que des souvenirs très flous de tous ces rêves. Je n'ai que des puzzles de souvenirs et c'est difficile de se remémorer un rêve précis ou du scénarios précis de son rêve.

Je te rejoins à 100% Damien, j'ai souvent été dans de telles ambiances dans mes rêves. Sans dout est ce du au fait qu'étant petit, nous n'avions personne avec qui partager notre passion et que nous avons du un peu (beaucoup) saouler nos parents dés que le temps tournait à l'orage.

C'est marrant oui que nous ayons ce même sentiment dans le rêve. Cela vient forcément d'une histoire ou d'une expérience similiaire dans le passé je pense.

On devrait inviter des sépcialistes du rêve sur le forum, je suis sûr qu'ils auraient beaucoup à apprendre de nos récits et de nos analayse car j'ai beaucoup lut de choses sur les rêves (sujet qui m'a toujours bcp intéréssé) et je suis souvent surpris du fait qu'on ne sait finallement que peu de chose au niveau de l'intérprétation des rêves. par contre on a bcp évolué sur la connaissance biologique du cerveau en fonction des rêves et cela renseigne pas mal sur le fonctionnement du cerveau. Mais psychologiquement et même philosophiquement j'ai l'impression qu'on en est encore à Freud.

Mais en fait j'ai l'impression que ça fait près d'un an que j'ai pas refait ce rêve.

Depuis que je vis ma passion pleinement en fait. Comme si je m'étais enfin débarassé de cette frustration d'avoir une passion en soi qu'on ne peut pas exprimer (ce qui a été longtemps mon cas), mais depuis un an pile cette passion s'est exprimé (ca fait un an que vous me connaissez d'ailleurs tous).

Je n'ai en fait aucun souvenir récent de rêve ou cauchemard météo. Aurais-je passé un cap ? Mon rêve je le vis maintenant

Hum c'est un peu intime tout ça quand même. J'ai honte.^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
adrien   

Moi je reve toutes les nuits de me reveiller le lendemain avec 30 ou 40 cm de peuf ( de neige !) et que je puisse faire trop plaisir dans toute cette neige ... default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">

bizarre a l'orée du mois de juin de rever encore de ca ! Non ?

@+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
reese91   

Curieusement j'ai jamais fait de rêve qui se rapportaient clairement à la météo, ce qui m'arrive souvent par contre c'est de faire des rêves de tsunami ou de vagues gigantesques (parfois sur fond de tempête, d'où le rapprochement avec la météo default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20"> )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Perso moi j'ai rêvé des présentatrices de M6 ca compte ? default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Je vous raconterais pas plus de détails mais c'était l'aventure !

Un bon coup de buttoir comme les côtes Atlantique en connaissent en hiver.

Plus sérieusement,

Il m'arrive souvent d'extrapoler une situation de prévision neige pour le 49 et donc m'imaginer comment ca se produira, autant dire la frustration que j'ai le matin quand je me réveille, préfèrerais me recoucher default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">

La météo n'occupe pas vraiment de place dans mes rêves, je fais plus souvent des rêves de machines "bizard" qui me réveillent en pleine nuit et je m'empresse de noter sur une feuille.

Après je me renseigne sur le procèdé de fabrication et je construis ou pas suivant mes moyens.

C'est souvent des trucs assez high tech, le dernier en date un canon à micro onde default_laugh.png

Pas encore fabriqué mais sa va venir.

Vivement ce soir pour une prochaine rêve partie. default_laugh.png

default_w00t.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
thib91   

Perso moi j'ai rêvé des présentatrices de M6 ca compte ? default_laugh.pngdefault_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Je vous raconterais pas plus de détails mais c'était l'aventure !

Un bon coup de buttoir comme les côtes Atlantique en connaissent en hiver.

Mdr default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">default_laugh.png pour ma part je les trouves trop maigres default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
babe   

A ta place fourmi, j'aurais cherché dans le collège une bonne minette plutot que regarder la tornade default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LMK   

Moi je rêve des avatars de thib91 default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chris68   

Je ne fais que des rêves d'orages. Et la "bête" qui hante mes nuits se nomme FOUDRE.

Chaque rêve est relativement similaire à l'autre. Orage de malade autour de la maison, des impacts à quelques mètres, et nous, rivés aux carreaux. Parfois, je me fait frappé par la foudre, une sensation a pein concevable.

Je me souviens donc de ce rêve. Je suis sous le vélux de ma chambre, impact à quelques mètres toutes les 30 secondes. C'est fascinant à quel point les rêves peuvent être réalistes, presque comme une situiation déjà vécue. Soudain, je me rend compte qu'un truc est resté branché. J'attend le dernier coup de foudre et je me précipite débrancher l'appareil. A peine ais-je sortit la prise, qu'une terrible fracas ébranle toute la maison, je vole d'au moins 1 m en arrière, un espèce de champs magnétique m'a envahi, la foudre vient apparement de tomber sur le toit.... default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

J'ai également déjà rêvé que je courais seul, au milieu d'un champs sans fin voulant, désespérément échappé à la foudre, qui me guette d'en haut, les imapcts tombent près de moi, et souvent, je me réveille avant de me faire frapper...

A glacer le sang de tels rêves...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dudule   

J'ai souvent rêvé de superbes journées avec bruine de stratus en plein hiver avec 5°C dehors! default_w00t.gifdefault_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">default_w00t.gif

Je sais, çà n'existe que dans nos rêves... default_w00t.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi j'ai déjà raconté certains de mes rêves à plusieurs reprises n'est-ce pas Damien avec qui j'avais déjà eu ce genre de conversation, et dont je connais déjà les exploits oniriques ? default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">

Au départ pour ceux qui ne me connaissent pas, des rêves météo franchement caucharmardesques qui m'ont poursuivi pratiquement jusqu'à maintenant : rêves où je revis le passage d'une tornade sur la maison et ces quelques incroyables secondes de confrontation que j'ai vécues et déjà racontées, rêves d'angoisse extrême où tous les souvenirs et mon état d'esprit d'enfant reviennent en force, sentiment d'insécurité, de vulnérabilité absolue...

Vraiment aucune envie de prendre le phénomène en photo, simplement que "ça" s'arrête, que cette horreur sans nom f... le camp ou disparaisse le plus vite possible.

Mais si plus haut, j'ai dit "au départ", c'est parce qu'ensuite il y a eu évolution. Et ce depuis que je vais sur le net météo et que j'ai rencontré des passionnés.

J'ai fait il y a moins d'un an deux rêves de tornades absolument formidables pour moi. Les deux seuls pour l'instant qui tranchent sur mes habituels cauchemars.

Une tornade qui "danse" sur Lyon la nuit, éclairée par les rayons laser bleus, et que je veux à tout prix regarder, caché dans un soupirail avec d'autres amis.

Un autre rêve toujours à Lyon, quand je traverse la ville pour aller travailler ou je ne sais quoi. Je suis avec une copine et je vois tout à coup des tubas descendre. Ils sont noirs et tranchent sur le ciel gris qui leur a donné naissance. Je dis à ma copine (qui conduit) d'arrêter pour que je puisse les photographier. Mais manque de pot, le temps qu'elle puisse s'arrêter (difficultés à bord me rappelle plus bien), évidemment les tubas ont disparu.

A noter (pour "l'analyse") que ces derniers rêves sont les seuls où je suis adulte, entouré par mes amis actuels, et sur Lyon ou Villeurbanne. Donc complètement déconnecté de mon souvenir d'enfance.. et du coup avec une vision d'adulte sur le phénomène, nourrie par les bouquins et les conversations de forum. Rien à voir.

Ces réflexions me sont d'ailleurs venues suite à une conversation avec Damien et chris49 je tenais à le souligner. default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Pour Chris68 notamment : quand j'étais tout petit (vers 5-6 ans peut-être), j'ai fait également un rêve de foudre où je voyais les éclairs se planter comme des centaines de javelots dans notre jardin la nuit, comme quoi les états d'âme du ciel m'avaient déjà marqué bien avant la tornade.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

default_laugh.png Cà m'est arrivé de rêver de tornades qui me poursuivaient 3 ou 4 à chaque fois la sensation est hallucinante on si croit vraiment, on a l'impression d'y être ! default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20"> et quand ont se réveille, ont de dit m****! se n'étais qu'un rêve

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Parfois je vois des "messages venus du ciel" dans mes rêves. D'abord la Terre est recouverte par une immense vague et ensuite il y a des pluies de météorites qui viennent s'y enfoncer tandis que des éclairs illuminent le ciel.

J'en ai parlé à mon psy il paraît que tout le monde fait ce rêve, même elle ! Alors n'allez pas chercher je ne sais qu'elle interprétation freudienne...il paraît même que la vénération à une certaine "pierre noire" relève de ce rêve...alors !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

les rêves qui sont associés à la météo relèvent, comme beaucoup d'autres, de ce que l'on appelle "l'inconscient collectif". ce sont des rêves qui sont censés révéler à votre esprit, par le truchement de symboles, les solutions aux problèmes que votre inconscient se pose. ils peuvent également révéler un état inconscient.

il ne faut pas perdre de vue que les rêves sont fabriqués par votre cerveau et donc par votre vécu. lorsque inconsciemment vous avez conscience d'un problème ou d'un conflit (pour vous même ou dans votre entourage), votre cerveau vous envoie des messages codés qui font appel à cet "inconscient collectif". ils peuvent être relativement interprétables, mais tout dépend de la personnalité du rêveur. à lui de repenser à ses rêves, et par association à comprendre ce que son inconscient essaie de lui dire.

la tornade est généralement l'interprétation d'un conflit émotionnel (c'est la tempête dans le crâne).

les éclairs sont source d'inspiration (un éclair de génie! default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> ).

la neige est le symbole de la transformation ou de la purification (tout comme la couleur blanche).

le feu est l'énergie masculine et l'eau l'énergie féminine.

la mer est un symbole typique de l'inconscient du rêveur: être face à la mer signifie qu'on l'affronte pour résourdre un problème, et être submergé par une vague signifie exactement ce que cela dit: vos problèmes vous submergent et vous êtes incapables d'y résister.

ces symboles permettent d'affronter ce qui pose un problème au rêveur dans sa vie active ou émotionnelle.

si on les fuit, on ne résoudra pas le problème.

s'ils détruisent, c'est que l'on est pour l'instant incapable de le résoudre.

si on y fait face, c'est que l'on est en passe de le résoudre.

si on arrive à les maîtriser, c'est que l'on est mûr.

ceux qui ont parlé de rêves où ils se trouvaient à un étage, ou bien un étage était carrément détruit, l'étage en question symbolise l'esprit du rêveur (cave = inconscient; pièces=conscience; étage=spiritualité).

ce qui veut dire, en gros, pour fourmi, qu'il se laissait détruire par un conflit émotionnel (à moins tout simplement qu'il n'aimait pas les cours de SVT...? default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20"> )

pour le rêve de sam, à priori il se détachait de plus en plus de son problème émotionnel, qui apparemment ne l'atteignait que personnellement. le fait qu'il était le seul à voir la tornade devait signifier que les autres personnes ne se souciaient pas de son problème, ou du moins c'est ce qu'il ressentait. qu'il le voie depuis un étage derrière un velux, veut dire qu'il se réfugiait derrière de faux semblants pour y échapper.

perso, il m'arrive parfois de rêver d'alertes oranges MF à la neige, et dernièrement j'en ai fait un avec une alerte à la pluie.

pour ceux qui font ce genre de rêves, sachez que la couleur orange est le symbole du renouveau.

ça avait peut-être l'air un peu cucul ce que je vous ai dit, mais en terme de symbolique, c'est souvent très simpliste. en tout cas, l'interprétation des rêves est quelque chose de passionnant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hum... default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20"> Attention aux interprétations symboliques, surtout quand elles sont collectives comme ça (le même symbole pour tout le monde).

Un symbole (rapport entre l'énergie féminine et l'eau, la mer et l'inconscient...) est totalement subjectif, non fondé sur des rapports logiques (en cela différence essentielle entre le symbole et l'analogie, même si souvent on a les deux). Il est donc arbitraire, culturel... et donc non scientifique.

Par contre, on peut admettre l'existence d'une symbolique individuelle, fondée sur les associations d'idée qui se sont créés au fil de l'existence, et que seul l'individu en question peut interpréter s'il en a conscience. C'est d'ailleurs ce que tu dis au début de ton message, mais justement c'est incompatible avec la notion même de symbolique universelle sur laquelle se fondent la plupart des "sciences" d'interprétation des rêves.

Pour ce qui est des tornades par ex, mes propres rêves ont une cause évidente qui est l'expérience réelle traumatisante. Mais c'est vrai, ça n'a pas empêché ensuite mon esprit de créer une symbolique, en rapport avec les émotions très fortes que j'ai ressenti et toutes mes impressions du moment. Dans mon pré-conscient, la tornade est devenue symbole de l'inconnu effrayant, du monstre sur lequel on ne peut pas mettre un nom (à l'époque où je l'ai vue, je ne savais pas ce que c'était), du danger extrême devant lequel on est totalement impuissant et qui peut vous avaler comme un vulgaire moucheron... bref pour être direct, symbole de la mort.

Du coup, dans mon esprit toujours, le train qui arrive en gare a chopé lui aussi cette symbolique, par analogie avec le bruit de la tornade. En tout cas, on est donc bien éloigné de la notion de conflit émotionnel, ce dernier même plutôt synonyme de vie je trouve.

Mais voilà, pour d'autres, ce même train peut être synonyme de départ, de voyage, de promesse de renouveau, nouvelle vie... dans une symbolique cette-fois fortement positive. Idem pour les tornades : il paraît que les Indiens Comanches (qui habitaient les plaines du middlewest), considéraient qu'une tornade remettait les choses à zéro. Comme un grand nettoyage de printemps qui remettrait les compteurs à zéro. Mon père m'a exprimé un jour une vision un peu semblable, tempêtes et tornades lui donnant l'impression de nettoyer son esprit, de repartir vers autre chose, d'effacer... (les conflits ? default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> )

Donc vous voyez, autant d'individus, autant de visions des choses différentes et autant de symboliques possibles, parfois même contradictoires.

Pour moi, il est illusoire de chercher à interpréter les rêves en utilisant une symbolique collective. Il vaut mieux probablement rechercher les origines du rêve (s'il y en a !) dans le vécu et le passé de chaque individu, en tenant compte de sa manière de vivre les choses et de les "traiter" dans son esprit...

Et sachant, bien entendu, qu'on ne pourra réellement parler des rêves que lorsqu'on connaîtra sur le bout du doigts les mécanismes physiologiques qui lui donnent naissance, et les structures et fonctionnements de l'organe qui donne naissance à ces mécanismes. Autant dire qu'on n'est pas prêts d'en être au début d'un soupçon de commencement...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hum... default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20"> Attention aux interprétations symboliques, surtout quand elles sont collectives comme ça (le même symbole pour tout le monde).

Un symbole (rapport entre l'énergie féminine et l'eau, la mer et l'inconscient...) est totalement subjectif, non fondé sur des rapports logiques (en cela différence essentielle entre le symbole et l'analogie, même si souvent on a les deux). Il est donc arbitraire, culturel... et donc non scientifique.

Par contre, on peut admettre l'existence d'une symbolique individuelle, fondée sur les associations d'idée qui se sont créés au fil de l'existence, et que seul l'individu en question peut interpréter s'il en a conscience.

Pour en revenir à la tornade, mes rêves ont une cause évidente qui est l'expérience réelle. Mais c'est vrai, ça n'a pas empêché ensuite mon esprit de créer une symbolique, en rapport avec les émotions très fortes que j'ai ressenti et toutes mes impressions du moment. Dans mon pré-conscient, la tornade est devenue symbole de l'inconnu effrayant, du monstre sur lequel on ne peut pas mettre un nom (puisquà l'époque où je l'ai vue, je ne savais pas ce que c'était), du danger extrême... et en définitive pour aller jusqu'au bout, de la mort. Du coup, dans mon esprit toujours, le train qui arrive en gare a chopé lui aussi cette symbolique, par analogie avec le bruit de la tornade. Alors que pour d'autres, il peut être synonyme de départ, de voyage, de renouveau, nouvelle vie... symbolique fortement positive donc.

Une symbolique positive qui peut s'appliquer aux tornades justement : il paraît que les Indiens Comanches (qui habitaient les plaines du middlewest), considéraient qu'une tornade remettait les choses à zéro. Comme un grand nettoyage de printemps qui remettait les compteurs à zéro. Mon père m'a exprimé un jour une vision positive un peu semblable, tempêtes et tornades lui donnant l'impression de nettoyer son esprit, de repartir vers autre chose, d'effacer... un peu aussi comme quand on réinstalle son système informatique en éliminant tous les virus et saloperies diverses.

Donc vous voyez, autant d'individus, autant de visions des choses différentes et autant de symboliques possibles...

Pour moi, il est illusoire de chercher à interpréter les rêves en utilisant une symbolique collective. Il vaut mieux probablement rechercher les origines du rêve (s'il y en a !) dans le vécu et le passé de chaque individu, en tenant compte de sa manière de vivre les choses et de les "traiter" dans son esprit...

j'ai bien précisé que c'était au rêveur d'interpréter son rêve, car lui seul se connait réellement.il existe une symbolique collective, et il existe une symbolique individuelle. la première permet de se faire une idée générale du sujet du rêve, la seconde permet d'en connaître les détails ou les nuances.

l'inconscient collectif existe bien, sinon comment expliquer que des tas de gens fassent des rêves similaires (en particulier les tsunamis)?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

l'inconscient collectif existe bien, sinon comment expliquer que des tas de gens fassent des rêves similaires (en particulier les tsunamis)?

Parceque peut être des milliers de personnes voient la même chose, que ce soit à la télé, sur les journaux ou dans leur vie de tous les jours.

Qui plus est si on interpète le rêve comme un signe de colère, de joie, de etc... cela peut orienter nos rêves et donc influencer l'interprètation de notre rêve, il ne faut donc pas y accorder trop de crédits.

On peut être conscient de rêver et diriger son rêve insconciamment tout en étant conscient.

Tu vois ou je veux en venir.

Bref, la nuit notre cerveau travaille pas mal pour résoudre certains problèmes, là je suis tout à fait d'accord.

default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Parceque peut être des milliers de personnes voient la même chose, que ce soit à la télé, sur les journaux ou dans leur vie de tous les jours.

je suis pas tout à fait d'accord: les rêves de tsunamis ne datent pas d'hier (de l'invention de la télévision). c'est bien plus vieux que ça. l'interprétation des rêves date déjà d'avant notre ère, et Jug est mort en 1961.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

l'inconscient collectif existe bien, sinon comment expliquer que des tas de gens fassent des rêves similaires (en particulier les tsunamis)?

Tout dépend de ce que tu appelles inconscient collectif. Déjà certains rêves "banals" reviennent chez beaucoup de gens parce qu'ils traduisent des expériences elles aussi banales et très fréquentes. D'autres rêves peuvent survenir un peu comme des "modes" liées à l'actualité et au background culturel du moment. On entend très souvent parler de tsunamis depuis la catastrophe indonésienne. Je ne sais pas si autant de gens en rêvaient auparavant... même si ça devait sûrement arriver. Idem pour le rêve "planétaire" raconté plus haut, dont on peut supposer qu'il émane d'une même ambiance culturelle liée au réchauffement et aux différents dangers planétaires (a fortiori si on lit les topics climatologiques d'Infoclimat default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20"> ). Pour en revenir aux tsunamis, les rêves de vagues d'eau qui vous arrivent dessus peuvent être liés à des expériences d'étouffement dans l'eau qui arrivent fréquemment chez les jeunes enfants. Après quoi, a-t-on toujours appelé ça "tsunami" ou interprété ça comme l'arrivée d'un véritable tsunami ?... Pour autant que je sache, je n'ai jamais rêvé de tornades avant de savoir véritablement ce que c'était.

Autrement il y a aussi l'hypothèse de l'instinct. Dans tout ça, on n'est peut-être effectivement pas très loin d'une notion générique d'inconscient collectif (notion en tout cas plus large que l'acception psychanalytique). J'ai lu dans des magazines scientifiques je ne sais plus où, que certains rêves semblaient comme "programmés" par le cerveau, avec peut-être certaines fonctions à la clé dont on ignorerait encore les finalités...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout dépend de ce que tu appelles inconscient collectif. Déjà certains rêves "banals" reviennent chez beaucoup de gens parce qu'ils traduisent des expériences elles aussi banales et très fréquentes. D'autres rêves peuvent survenir un peu comme des "modes" liées à l'actualité et au background culturel du moment. On entend très souvent parler de tsunamis depuis la catastrophe indonésienne. Je ne sais pas si autant de gens en rêvaient auparavant... même si ça devait sûrement arriver. Idem pour le rêve "planétaire" raconté plus haut, dont on peut supposer qu'il émane d'une même ambiance culturelle liée au réchauffement et aux différents dangers planétaires (a fortiori si on lit les topics climatologiques d'Infoclimat default_whistling.gif ).

Pour en revenir aux tsunamis, les rêves de vagues d'eau qui vous arrivent dessus peuvent être liés à des expériences d'étouffement dans l'eau qui arrivent fréquemment chez les jeunes enfants. Après quoi, a-t-on toujours appelé ça "tsunami" ou interprété ça comme l'arrivée d'un véritable tsunami ?... Pour autant que je sache, je n'ai jamais rêvé de tornades avant de savoir véritablement ce que c'était.

Autrement il y a aussi l'hypothèse de l'instinct. Dans tout ça, on n'est peut-être effectivement pas très loin d'une notion générique d'inconscient collectif (notion en tout cas plus large que l'acception freudienne). J'ai lu dans des magazines scientifiques je ne sais plus où, que certains rêves semblaient comme "programmés" par le cerveau, avec peut-être certaines fonctions à la clé dont on ignorerait encore les finalités...

attention: il y a les rêves que tu dis "banals", et qui n'ont pas véritablement de signification, et il y a les rêves que l'inconscient crée pour nous afin de nous révéler quelque chose. dans ce dernier cas, il y a les rêves dont certains ingrédients viennent de l'inconscient collectif. ils ont été classés ainsi car les sujets et les symboles qu'ils véhiculaient revenaient régulièrement chez les personnes étudiées, sans qu'elles aient pour autant le même vécu ni la même culture. on a donc essayer d'en comprendre la signification, et des idées générales attribuées à chaque élément ont été établis, avec plus ou moins de précision, comme ceux que j'ai nommés dans mon premier post.mais ce n'est pas forcément parce que tu rêve de la mer que tu es face à ton inconscient. ça peut être tout à fait anodin comme ça peut être une révélation.

le meilleur moyen de savoir est de noter régulièrement ses rêves sur un carnet. si des sujets récurrents sortent, il s'agit là d'une projection de votre inconscient individuel ou collectif.

perso, je fais des rêves de grande vague ou de tsunami depuis que je suis petit (tsunami n'est qu'un nom, on peut très bien dire raz-de-marée...). je n'avais pourtant jamais vu de tsunami à l'époque. par contre je n'ai jamais fait de rêve de tornade, alors que j'ai déjà vu en vrai des trombes marines, et tant et plus de tornades à la télé ou en photo...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut-être alors parle-t-on peu ou prou de la même chose, avec des approches différentes.

Mais face à l'éventuelle signification d'un rêve, je ne crois pas à l'existence de "clés", tout au plus à des pistes, des suppositions empiriques... Une véritable science de décryptage d'un rêve suppose logiquement la connaissance approfondie de l'organe qui les produit.

Ce qui me paraît difficile à établir pour pas dire impossible pour l'instant dans un rêve, c'est l'origine réellement "collective" de tel élément à l'exclusion de toute autre origine (et ce même si l'individu ne peut pas lui-même l'expliquer autrement). Simplement parce que cette notion d'inconscient collectif n'est qu'une supposition, une théorie, pas une réalité démontrée... Et si la réalité n'en est pas démontrée, on ne peut donc que considérer cette notion de "collectif" dans sa globalité (au niveau de l'espèce humaine et non au niveau d'un individu) et sous forme de simple hypothèse.

En tant que théorie hypothétique, je trouve d'ailleurs la notion intéressante et perso, j'y crois aussi. Sorte de rêves pré-programmés par notre cerveau, émanant de nos peurs collectives et ataviques donc de ce qu'on pourrait appeler une sorte "d'inconscient collectif", l'instinct qui revient sous forme de rêves etc... Quelle finalité pourraient donc avoir ces rêves ? Nous rappeler certaines choses, la nécessité de prudence nécessaire à la survie de l'espèce (instinct de conservation) ?...

Reste maintenant à le démontrer, et là encore seule la science du cerveau nous permettra peut-être un jour de le faire.

Dernière chose enfin (et histoire de revenir un peu à la météo si on veut pas se faire taper sur les doigts default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20"> ): si on suppose l'existence de cet "inconscient collectif" selon la définition plus haut, les évts météo ont alors toutes les chances d'y tenir une place importante, vu qu'ils font partie des menaces qui ont pesé depuis la nuit des temps sur les êtres humains.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai qu'il ne faut pas nécessairement rechercher les symboles dans les rêves. Il en existe qui sont prémonitoires.

Ce sujet a toujours passionné même les plus anciennes civilisations. Les antiques services de prévisions météorologiques étaient assurés non pas par des scientifiques comme à Météo France, aujourd'hui, mais par de grands mages qui savaient capter et interpréter "les messages venus du ciel".

Si je parlais de la vénération de la "pierre noire" c'est parce que selon les scientifiques elle serait le vestige d'une météorite tombée du ciel. Les mages auraient voulu préserver le message qu'elle contient en la plaçant au centre du lieu de pélérinage et en interdisant son analyse par les scientifiques.

Il paraît donc nécessaire de chercher des symboles dans les rêves s'ils peuvent servir à établir des règles admises collectivement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Damia   

Ah ben dites donc, ça a posté default_mellow.png

Je sais que la plupart de nos rêves passent inaperçus et on ne s'en souvient même pas car, lors de ces rêves, la mémoire du cerveau n'est pas sur "enregistrer", seulement "play" à la rigueur pour chercher dans la "base de données" (j'aime bien l'analogie entre le cerveau et un ordinateur, bien qu'un peu simpliste...).

Mais il arrive tout de même que l'on s'en souvienne et avec force détails pour certains.

Pour ma part, il faut un bout de temps avant que je rêve d'une chose vécue dans le réel. Il faut que cette chose m'obsède pratiquement. De tsunamis par exemple : rien, du moins pas le souvenir. Par contre, j'ai souvent fait, à l'approche d'éclipses de Soleil, des rêves assez angoissants : oubli de matériel, voyage qui dure une éternité à cause d'un pb, évènement imprévu.... C'est rageant. Cela traduit peut-être une volonté que tout soit parfait le jour J et que rien ne vienne entraver ce moment.

Je me permet de faire une digression pour vous parler d'un rêve que je pourrais qualifier de "prémonitoire".

Dans ce rêve, j'étais dans un qurtier pavillonaire, dans le jardin d'ue maison, à l'ombre de cette même maison. J'observais au jumelles les avions passer dans le ciel. Et soudain, un avion que j'observais avec attention (un avion de ligne bi-réacteurs genre A-300 ou Boeing bidule chouette) a un problème : son réacteur gauche de décroche, et l'avion s'écrase au loin, derrière une ligne de résidences individuelles. Le tout, par un ciel bleu.

Quelques jours plus tard, j'ai apppris aux infos télévisées qu'un avion de ligne s'était écrasé sur un quartier pavillonnaire à New-York après la perte d'un de ses réacteurs, un jour de beau temps. Je n'ai pas tout de suite fait le "lien", ce n'est que quelques jours plus tard que je fut pris de vertige face à cette idée. Je fut moite sur le moment : "se pourrait-il que...". Cela, je ne le saurais probablement jamais, mais quel rêve étrange...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rêve ou réalité default_flowers.gif

Moi j’ai rêvé qu’il faisait froid default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20"> Triste réalité en ce moment alors j’ai remonté ma couverture default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.