Jump to content

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Chasse exceptionnelle / 6-10 juin 2014. SC, Grêle...


Recommended Posts

Posted
Tourrette-Levens (06) 420m

Bonjour à tous,

Première chose avant de commencer ce topic, je préviens les petites connexions: il sera très long car comme d'habitude, il relatera l'épisode orageux en détail du début à la fin.

Deuxième chose: vivement la prochaine! default_laugh.png

[align=center]6 juin 2014 - Chasse à l'averse.[/align]

[align=center] [/align]

[align=center]Le temps est chaud sur la Beauce, les blés ondulent sous un faible vent de secteur SE et la température avoisine les +28°C

. Le ciel est légèrement voilé mais ce voile s'épaissit au fil des heures alors que les premiers bourgeonnements se forment au satellite au niveau du nord de l'Espagne... C'est une belle journée d'été.[/align]

[align=center] [/align]

[align=center]france_06_15.png?live-539a088b77421[/align]

[align=center] [/align]

[align=center]Les indices d'instabilité sont bons, je pars alors chez Sylvain pour discuter d'un éventuel target dans le Perche et ensuite partir.[/align]

[align=center] [/align]

[align=center]6-505.GIF?[/align]

[align=center] [/align]

[align=center]Keraunos confirme la prévision en envoyant un niveau 2/4

(risque d'orages forts) sur la Sarthe, juste de l'autre côté du Perche pour des orages remontant en cours de nuit. Nous sommes concernés par un risque d'orage faible à modérés (1/4

) de notre côté.[/align]

[align=center] [/align]

[align=center]m0qx.png[/align]

Au moment du départ, le Soleil se couche dans une atmosphère chargée de sable donnant de belles couleurs ocres et embrumées. Il fait +25°C

.

1]

wjwl.jpg

Afin d'économiser les provisions, ce sera M@C d***e à Chartres sous un ciel étoilé sans le moindre signe instable.

2]

9oww.jpg

Nous nous posons en cours de nuit à l'ouest de Brou, sur les premières hauteurs du Perche. La vue est belle, la Lune aussi. Je monte la tente sous un ciel parfaitement étoilé... Non sans jeter un coup d'oeil au radar voyant les premières cellules exploser en Loire-Atlantique.

4qkw.jpg

A 2h, quelques discrètes lueurs sont à peine visibles au dessus des collines à l'ouest. Des orages modérés sont remontés jusqu'en Mayenne et sur l'ouest de l'Orne mais le gros du troupeau reste plus à l'ouest. La nuit sera calme.

uipz.jpg

Nuit sèche donc sauf à 5h30 où une bonne averse arrivera. Je n'aurais que 5 minutes pour remballer la tente pour ne pas l'avoir mouillée toute la journée dans le coffre. Quoique même pas, au bout de 2 minutes à peine la drache tombe et tout finira finalement mouillé dans le coffre... Sans la moindre activité électrique.

jxpo.jpg

[align=center] [/align]

[align=center] [/align]

[align=center]7 juin 2014 - Poussif.[/align]

[align=center] [/align]

[align=center]Après un repos dans la voiture et au sec, la nouvelle carte de Keraunos sort à 8h. Cette fois, une fine bande centrale est concernée par le niveau 2/4

et le centre de la Beauce est en plein dedans.[/align]

[align=center] [/align]

[align=center]tazg.png[/align]

[align=center]L'énergie disponible n'est pas extravagante et les forçages mis en jeu sont ténus. Je suis sceptique pour que quelquechose de fort se passe dans la journée mais nous décidons tout de même de partir pour Pithiviers.[/align]

[align=center] [/align]

[align=center]18-505.GIF?[/align]

[align=center] [/align]

Sur la route, le constat est accablant. Le ciel est couvert à haute altitude et très nuageux à l'étage moyen, les nuages sont informes et pour couronner le tout, une bande de pluie avance à la même vitesse que nous!

zboy.jpg

Nous arrivons vers 11h à Pithiviers et... Miracle! Le ciel semble se dégager par le sud sur l'image satellite.

2014060709_eur_vis.gif

De plus, le ciel tend à devenir plus instable à l'étage moyen. C'est en général bon signe pour le chasseur d'orage à la diète depuis la veille!

3]

ainl.jpg

Durant la journée, le temps reste désespérément... Ensoleillé sur la plaine. Un semblant de ligne de convergence est présent sur l'ouest de la Beauce ainsi que le Perche mais les cumulus sont invisibles de Pithiviers. La chaleur est accablante au soleil avec le puissant rayonnement du juin.

2014060714_eur_vis.gif

A 19h30, les premiers altocumulus floccus apparaissent dans le ciel Beauceron, signe d'une instabilité naissante à l'étage moyen.

4]

elg8.jpg

5]

911541070620141951.jpg

Alors que pendant ce temps, une supercellule grêligène explose dans le NPDC puis passe en Belgique en y laissant tomber de la grosse grêle lors d'une rencontre sportive. Cet évènement très médiatisé arrive vite jusqu'ici, au fin fond des champs de blé. L'impatience commence à monter dans la voiture même si quelques signes instables commencent à apparaître au large de la Gironde et des Landes.

2014060717_eur_vis.gif

La densité de foudroiement est impressionnante sous la supercellule Belge!

20-00.gif

La zone d'instabilité à l'étage moyen entre en Gironde aux alentours de 21h. Tout de suite, la convection explose et les cellules deviennent supercellules. Ceci est très bon pour nous car en général un orage Girondin devient quelques heures plus tard un orage Beauceron.

2014060719_eur_vis.gif

[align=center] [/align]

Nous plantons la tente à côté de Pithiviers environ 1h avant le coucher du Soleil afin d'être opérationnels durant la nuit au moment où les orages nous atteindront.

A 1h du matin, les premières cellules germent à l'avant des restes des cellules du SO, à 1h30, Sylvain vient taper sur la tente pour me réveiller en disant que des flashs sont visibles. Cette phrase est rapidement suivie d'un coup de tonnerre... C'est parti!

01-00.gif

n9y2.jpg

Nous nous retrouvons rapidement encerclés par les cellules orageuses qui germent de manière anarchique partout à l'étage moyen. L'activité électrique est présente un peu partout mais est généralement faible (1 éclair / 15s pour plusieurs cellules simultanées).

yo7f.jpg

Pour compliquer les choses, l'activité électrique est souvent intranuageuse.

6]

82w9.jpg

Même si quelques jolis coups de foudre arrivent à sortir!

7]

d0gd.jpg

Après seulement 30min de plaisir au sec, les nombreuses cellules isolées s'assemblent pour former une sorte de MCS très flotteux. Nous fuyons vers l'est mais une session "core punching" nous ralentit fortement dans notre progression. L'activité électrique devient intéressante mais sous du 300mm/h inondant tout sur son passage en pleine nuit et aveuglé par les impacts proches (quel bruit!) nous ratons le devancement de la cellule. Nous observerons alors l'orage dans la voiture et sous la zone stratiforme avant de rentrer chez nous.

8]

m9uy.jpg

Une fois arrivé, je vois que quelques ultimes mais fortes cellules remontent vers l'est de la région, mais trop fatigué et découragé par la nuit qui vient de se passer, je renonce à partir à nouveau.

ozbr.jpg

[align=center]La suite très bientôt.[/align]

[align=center] [/align]

[align=center] [/align]

Link to post
Share on other sites

Posted
Brassac les Mines (sud 63) 405m sur les bords de l'Allier

Quel reportage !

Des cartes, de très jolies photos, le tout agrémenté de commentaires précis... chapeau !

Link to post
Share on other sites

Posted
Tourrette-Levens (06) 420m

[align=center]8 juin 2014 - Premier contact supercellulaire[/align]

[align=center] [/align]

[align=center]Cette fois, la situation semble plus explosive. Au petit matin, Keraunos sort un risque d'orages violents (3/4

) pour la région pour la soirée et nuit prochaine. Nous entrons dans le gros de la dégradation après la mise en bouche (bien maigre) de la veille.[/align]

[align=center] [/align]

[align=center]49vn.png[/align]

[align=center] [/align]

[align=center]Pour ce jour, l'instabilité semble bien plus forte avec des pointes à -10K de LI et environ 3000 à 3200J.kg-1 de cape.[/align]

[align=center] [/align]

[align=center]18-505.GIF?[/align]

[align=center] [/align]

[align=center]Néanmoins, la zone de contact se situe plus à l'ouest de cette forte énergie. Là bas, les forçages sont optimums: convergence de surface, divergence d'altitude, cisaillements, hélicité... Tout y est.[/align]

[align=center] [/align]

[align=center]18-111.GIF?[/align]

[align=center] [/align]

[align=center]21-590.GIF?[/align]

[align=center] [/align]

Je retrouve Gilles (gill22) à Ablis puis nous retrouvons ensuite Sylvain et nous posons sur un petit point de vue près des silos du secteur. Rapidement, la convergence se met en place sur les collines du Perche avec l'apparition de cumulus plus volumineux que les autres.

[align=center] [/align]

2014060813_eur_vis.gif

La première cellule prend peu après 16h alors que nous carbonisons littéralement sous le Soleil dans la plaine sans aucun nuage.

iy2s.jpg

[align=center] [/align]

Au loin, le cumulonimbus est visible... Et il monte rapidement!

9]

5xjq.jpg

D'autres suivent et se développent tout au long de l'horizon ouest à nord.

10]

0dqn3.jpg

Ce qui est confirmé par le radar.

f0fu5.jpg

Certaines cellules se démarquent des autres en déviant progressivement du flux. La tendance est hésitante mais les bourgeonnements sont extrêmement denses. Supercellulaires ou pas, ces orages seront costauds! Nous partons à leur rencontre.

11]

km6gk.jpg

Sur la route menant à Chartres puis à Saint-Arnoult-des-Bois, les bourgeonnements sont impressionnants, les cumulonimbus hauts de 13 000m montent à vue d'oeil et explosent la tropopause en générant des pileus comme j'ai rarement vu. Une fois arrivé sur la colline au nord de Saint-Arnoult-des-Bois (20km à l'ouest de Chartres), nous assistons à la différentiation certaine des cellules. Les monocellules se font littéralement dévorer par les supercellules naissantes.

4ajh.jpg

Depuis le plancher des vaches, la vue est grandiose. Les petits Cb meurent alors qu'une supercellule LP se met en rotation sous nos yeux. Le mésocyclone est parfaitement visible de la base jusqu'à l'enclume, la base elle même est caractéristique avec sa forme ovoïde.

12]

610189080620141917.jpg

Mais, chose incroyable, notre belle petite LP se fait à son tour dévorer par une imposante supercellule se dirigeant vers les Yvelines. Le mésocyclone n'arrive plus à pomper l'air chaud jusqu'au plafond et l'on se retrouve alors avec une sorte de cumulus congestus dont le sommet se perd dans le ciel bleu avec une rotation cyclonique parfaitement entretenue de la base à la zone qui se dissipe avec une soucoupe à sa base et même une queue vers le sud.

uzy5n.jpg

[align=center] [/align]

13]

o3cbc.jpg

Cette première supercellule est morte? Pas de problème, voici qu'une deuxième supercellule se forme au sud-ouest. sorcerer.gif

w1r6.jpg

14]

1ihv.jpg

Naturellement, en tant que chasseurs d'orages avides de sensations fortes, nous nous lançons à sa rencontre. shifty.gif

Une fois arrivé sur place, le mésocyclone prend très vite en puissance. Des positifs de malade se mettent à tomber autour de nous ermm.gif le ciel noircit autant qu'il verdit dans les rainures de rotation. Les sensations fortes c'est bien, la sécurité aussi. Après quelques photos, nous nous éloignons.

ju8ha.jpg

15]

oce7c.jpg

C'est alors une fuite en règle qui se fait, nous allons à fond vers l'ENE. Derrière nous, le nuage mur devient de plus en plus massif!

16]

467034080620142104.jpg

Retour à Saint-Arnoult-des-Bois. laugh.png

17]

9fsu.jpg

Nous cherchons alors à éviter la grêle et passons donc sous le courant ascendant principal, sauf que nous avons oublié le principal à ce moment: il s'agit d'une supercellule donc nous passons sous le coeur du mésocyclone, à l'endroit où la vélocité est maximale! Les rafales de vent sont intenses, arrachent les câbles électriques et couchent les champs. Juste derrière, le ciel tournoie à une vitesse ahurissante! fear.gif

18]

a7js.jpg

Impossible de prendre une photographie nette avec un tel vent. Le colza s'est fait coucher en un clin d'oeil...

19]

72ax.jpg

Après, le vent passe au nord, nous sommes dans l'outflow de la supercellule. De fortes rafales de vient viennent du rideau de grêle. Dessous, c'est la guerre! Des grêlons de 6 à 8cm y tombent et dévastent tout sur leur passage.

Nous nous mettons alors à suivre la supercellule alors que le Soleil décline puis se couche. La lumière est grandiose juste à l'arrière du crochet.

i1x3.jpg

20]

472014080620142157.jpg

Les pulsions convectives sont extrêmement puissantes, l'enclume devient cumuliforme même côté sol autour du courant ascendant.scared.gif On peut voir les câbles arrachés pendre emmêlés aux poteaux électriques.

21]

eqob.jpg

Le Soleil finit par se coucher même au sommet de la supercellule. Celle-ci s'éloignant, elle laisse apparaître son sommet pénétrant. L'activité intranuageuse est tellement intense qu'il est facile de prendre des petits canaux sortant des nuages à la main.

22]

aibi.jpg

Et ce n'est pas fini, Une troisième supercellule se forme juste à côté de notre position à la nuit tombante. Rotation magnifique à la base, flashs de partout, et vent se dirigeant vers l'orage pendant le passage de l'inflow.

joj3.jpg

Approche du mésocyclone:

23]

mxe7.jpg

La foudre reste malheureusement très rare, comme sous la plupart des orages grêligènes, voici l'un des rares impacts capturés dessous.

24]

mrn9.jpg

Nous évitons à nouveau le noyau de la supercellule en passant par son flanc est, au sud du mésocyclone. Le vent est à nouveau fort et couche des parcelles d'orge. Nous nous positionnons juste à l'arrière du crochet de la supercellule pour finir de l'observer en sécurité.

rx2e.jpg

A l'arrière, les impacts sont plus fréquents mais de forte amplitude (gros positifs), ils sont donc tous cramés, à l'instar de celui-ci:

25]

6pgl9.jpg

Il est plus de 23h et le crépuscule se fait à la lueur des éclairs à l'arrière de la supercellule, l'ambiance est magnifique! Mais la faim est plus forte et nous redescendons sur Chartres pour manger à nouveau un petit M@C d***e. La file d'attente au drive est longue, et les orages s'éloignent...

26]

72qt.jpg

Mais heureusement, la masse d'air est limpide, la supercellule s'éloigne rapidement mais reste toujours parfaitement visible depuis la Beauce. Nous savourons alors nos repas à l'Américaine devant un ciel à l'Américaine.

zef4.jpg

27]

w0hc.jpg

La convection semble inépuisable, et la base mésocyclonique survolant Versailles est très bien formée.

28]

83jx.jpg

29]

0crpp.jpg

Passage de la supercellule sur Paris où des grêlons de 4 à 5cm seront relevés sur le nord de la capitale.

30]

no1h.jpg

Ensuite, la supercellule s'éloigne vers la Champagne, il est 2h30 du matin et il est temps pour le chasseur d'orages de se reposer au clair de Lune, d'autant plus qu'Estofex semble prometteur dans son bulletin du soir!

20140610062014060822313stormforecastxmlpng.png

[align=center] [/align]

Link to post
Share on other sites

La lumière crépusculaire pendant les orages sur certaines photos les rendent vraiment magnifiques. Hate de voir la suite default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites

Posted
Tourrette-Levens (06) 420m

[align=center]9 juin 2014 1

/3

Orages matinaux[/align]

[align=center] [/align]

[align=center]Encore une fois, le début de cette journée est calme mais seulement dans les apparences. Le niveau 3/3

Extremly Severe

sorti par Estofex me maintient dans une sorte d'état fluctuant entre excitation et angoisse. Ces sensations se traduisent par une insomnie, j'en profite alors pour traduire plus ou moins le texte d'Estofex.[/align]

[align=center] [/align]

[align=center]mmmh[/align]

[align=center]risque supercellulaire maximal[/align]

[align=center]Very Large Hail? Ah oui, d'accord.[/align]

[align=center](il est 4h du matin, ça a du mal à remonter au cerveau)[/align]

[align=center]Orages extrêmes, forte probabilité de tornade...[/align]

[align=center] [/align]

[align=center]Bon, je finis par m'endormir tout de même vers 4h30.[/align]

[align=center]sleeping.gif[/align]

[align=center] [/align]

[align=center]den7.jpg[/align]

[align=center] [/align]

5h40. Le Soleil se lève tranquillement sur la Beauce. Un coq à la noix chante dans le village (NNE 28) où l'on s'est arrêtés, sorti pour le tuer prendre l'air, je fais quelques photos du soleil levant sous une sorte de voile épais et arrondi. Sur le coup je ne capte rien, le calme est presque biblique.

32]

c825a.jpg

Soudain, j'entends un grondement venu du sud-ouest. Le ciel est clair, je doute.

Deuxième grondement, plus fort cette fois. Je jette un coup d'oeil à la carte foudre... Ah oui d'accord! bored.gif

06-00.gif

Au radar, deux supercellules remontent du sud-ouest! Excellent réveil en vue!

am06.jpg

Je réveille Gilles assez doucement en cognant à sa portière, je réveille Sylvain plus violemment (sinon ça ne marche pas) en le secouant comme un prunier. Une fois les deux levés, un point radar s'impose à trois puis quelques minutes plus tard nous voici sur la route, fin prêts à commencer la journée du bon pied! La vaste enclume envahit le ciel.

33]

wju55.jpg

Pas besoin de faire beaucoup de kilomètres. Au bout de 10, nous voilà très bien placés!

34]

nqhh.jpg

L'une des deux supercellules nous remonte dessus mais perd son caractère supercellulaire en arrivant pour former un écho arqué assez puissant. ça sent l'arcus matinal! Génial! stuart.gif

yrvr.jpg

Nous nous posons tranquillement dans les champs. Il est un peu moins de 7h et il n'y a personne. Gilles est déjà au taquet, Sylvain a un peu plus de mal mais rapidement le tonnerre montant vient définitivement le réveiller. whistling.gif Le reste de la base mésocyclonique est visible au bout de la route mais le RFD (représenté ici par l'arcus) prends le pas et termine de noyer la supercellule.

35]

3low8.jpg

La progression de l'arcus est assez lente, ce qui nous permet de le savourer. On peut voir le dernier bout de la base du mésocyclone se faire noyer dans les pp du RFD.

36]

t2ut.jpg

Le faible inflow fait place aux rafales convectives à l'arrivée de l'arcus, la lumière est magnifique! wub.png

37]

kug0.jpg

Au coeur de l'orage, l'activité électrique est intense mais comme nous l'évitons pour prévenir un risque de grêle sur la voiture, nous n'en profiterons pas vraiment, seuls quelques internuageux étendus et rares coups de foudre sont visibles.

07-00.gif

38]

1hhs.jpg

Après l'orage, nous faisons le plein à Auneau. Il est 8h, il est temps d'aller se coucher et enfin dormir un peu!

[align=center]Mais à 8h, Keraunos sort THE niveau. Un risque d'orages extrêmes (4/4

) succédant au 3/3

d'Estofex! nuke.gif Cette fois ça craint vraiment pour la voiture... Tout comme la maison. Ce sera plus l'angoisse qui m'empêchera de dormir.

grix.png[/align]

[align=center] Les modèles à maille moyenne laissent apparaître une énergie > 5000J.kg-1 pour -13K en soulèvement. Les mailles fines tendent plutôt pour 6500J.kg-1 et-17K! bored.gif

18-505.GIF?[/align]

[align=center] [/align]

[align=center]Le tout avec des forçages et une hélicité encore plus importants que la veille![/align]

[align=center] [/align]

[align=center]21-111.GIF?[/align]

[align=center] [/align]

18-590.GIF?

Après une courte heure de repos, nous retournons dans la plaine, il est à présent impossible de dormir avec la chaleur et de plus, une supercellule née à Angers devient visible depuis la Beauce. Ici, l'instabilité reste présente même sous l'enclume avec l'apparition de tout petits Cb à base particulièrement élevée.

39]

4ky9.jpg

La supercellule abordant le Loir-et-Cher:

40]

0igk.jpg

xinw.jpg

Puis l'Eure-et-Loir, une heure plus tard.

41]

oysp.jpg

La supercellule arrive enfin dans les abords de Chartres à 11h15. Nous nous sommes rapprochés mais elle commence à se faire reprendre par le flux. Nous filons donc au nord pour intercepter le mésocyclone plus au nord.

dgo5.jpg

Pendant ce temps, des chasseurs Lyonnais arrivent dans le secteur dont un que j'ai déjà croisé dans le Morvan, Yann, qui arrive à Chartres. Son arrivée dans la Beauce est musclée avec une averse de grêle (environ 2cm) qui lui tombe dessus à la sortie de la gare. De notre côté, nous interceptons le mésocyclone encore bien formé au nord de la ville.

42]

omzr.jpg

Point de grêle pour nous, la cellule implosera intégralement pour ne donner plus qu'une bonne averse et se déliter ensuite dans le ciel bleu en une dizaine de minutes.

wel07.jpg

Derrière, il fait très chaud et l'air est instable. Les cumulus montent tout de suite.

43]

lw58.jpg

Mais tous se délitent sauf un. Les chasseurs Lyonnais (3 au total) nous rejoignent à notre position, nous observons un orage de grêle se former sur les Yvelines sans le chasser pour autant, attendant la soirée avec impatience!

44]

soy3.jpg

[align=center]La suite demain![/align]

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Comme d'habitude, excellent reportage où l'appétit augmente à chaque photo et commentaire, en attendant la suite qui s'annonce musclée ! (une supercellule larguant des grêlons de 10 cm dans le 94, c'est pas si courant).

Et la deuxième supercellule de l'outbreak du 8 juin (d'ailleurs tout l'épisode est à lui seul un outbreak de supercellules) avait l'air vraiment méchante

Link to post
Share on other sites

Posted
Toulon Bas-Faron

Mamma mia....quel dossier et c'est pas terminé. Il faut vraiment avoir du courage (et du temps) pour faire un reportage aussi détaillé mais surtout la passion!! Félicitation pour les photos, la suite, la suite lol...

Link to post
Share on other sites

Posted
Malbosc - bourg centre (07) - 480m en Cévennes Ardéchoises / Saint-Jean-de-Védas (34) - La Fermaude

Quel superbe récit... Merci pour ces magnifiques photos default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites

Posted
Illkirch-Graffenstaden (143 m) et Entzheim (149 m)

Superbe récit comme d'habitude !

C'est un vrai documentaire que tu nous offres là sorcerer.gif

Bravo et...vivement la suite smile.png

Link to post
Share on other sites

Posted
Antibes (06) ou Le Palais sur Vienne (87)

C'est ahurissant, tu as vraiment été là où il fallait à chaque fois ! Sympa l’idée de camper en attendant l'orage, ça devait être très plaisant.

Très très beau reportage !

Link to post
Share on other sites

Comme d'hab', là où Météo78 passe, les flops trépassent whistling.gif

Merci pour ce reportage, en attendant la suite...

Link to post
Share on other sites

Posted
Toulouse, proche Pradettes, 156 m

Reportage de très bonne qualité comme toujours, avec un récit qui tient en haleine du début à la fin et des photos magnifiques (les 16, 17, 36 et 37 sont terribles thumbup.gif )

Merci d'avoir pris le temps de le rédiger, hâte de découvrir la suite ! flowers.gif

Link to post
Share on other sites

Posted
Poggio San Lorenzo (Latium) - 370m d'alt

Je suis bluffé, c'est passionant et on sent la passion qui vous habite !!laugh.png

Link to post
Share on other sites

Posted
Tourrette-Levens (06) 420m

[align=center]9 juin 2014 2

/3

- Supercellule HP[/align]

[align=center] [/align]

Après une pause casse croûte au nord de Chartres, nous allons vers l'est pour retrouver Auneau, sa pompe à essence et sa plaine. A l'arrière des restes de la supercellule précédente, le Td est très élevé (+20°

, mais la température a bien baissé: +22°C

). L'atmosphère est étouffante au soleil.

Nous roulons, Gilles me suit et encore derrière les trois Lyonnais. Nous faisons tous le même constat au fil du temps et des champs qui passent: la température remonte! Nous arrivons à Auneau sous une température de +26°C

.

[align=center]Un coup d'oeil à Severe Weather Europe cette fois, nous avons le droit au High Risk

![/align]

[align=center]20140608_day1-update.png[/align]

[align=center] [/align]

A 14h, l'activité orageuse reprend et un multicellulaire très puissant se forme rapidement donnant 3400 éclairs/15min!

2014060912_eur_vis.gif

Rapidement, nous constatons qu'une cellule très puissante se forme en bordure sud-est de l'amas. Celle-ci commence à dévier et progresse rapidement vers l'ENE. Après quelques minutes de réflexion nous décidons de la prendre en chasse. Routes à 90 toutes droites et nationales à 110 nous aideront de manière non négligeable car même à pleine vitesse nous mettons plus d'une heure à s'approcher de l'orage!

dn2t.jpg

Mais quelle bonne décision! 120km plus tard, nous voici au sud de Montargis, face à une magnifique supercellule qui semble tout avoir d'une supercellule HP! Nous nous plaçons alors sur la trajectoire directe du nuage mur et donc de la zone de vélocité (arc du crochet).

wez08.jpg

Nous n'avons que quelques minutes après avoir trouvé une station service comme abri pour la grêle. Nous sortons des voitures en courant, le ciel est juste incroyable! Il est totalement noir, tout bouge avec une rotation de plus en plus forte en s'approchant du côté droit du nuage mur. Un rideau de grêle extrêmement dense nous fonce dessus, le tonnerre passe au second plan tant le ciel est impressionnant mais le bruit de la grêle, lui, reste assez caractéristique et se fait entendre.

45]

680906090620141522.jpg

Nous nous replions alors immédiatement et prenons la route de la station service. L'ambiance est tendue dans la voiture!

46]

n3626.jpg

Arrivé sur place, nous sommes au coeur même de la zone de vélocité. shuriken.gif

t3b9.jpg

Le nuage-mur nous survole, le ciel est d'une noirceur hallucinante! Nous demandons à la femme qui tient la boutique si nous pouvons nous abriter de la grêle sous le toit de la station service. Sans trop croire à notre histoire nous y sommes tout de même autorisés.

47]

ws4b.jpg

En approchant, le coeur de la zone de vélocité devient extrêmement menaçant. Un large entonnoir nuageux descend vers le sol tout en tournant à une allure folle, nous sommes bouche bée devant ce spectacle, ça nous fonce droit dessus! Si ça se transforme en tornade, il n'y a pas d'échappatoire. bored.gif

48]

qqx2r.jpg

Heureusement, la structure se résorbera dans les deux minutes, mais la rotation était toujours là! A son passage, nous avons essuyé de très fortes rafales de vent venant de tous les côtés, l'origine mésocyclonique de ces rafales de fait pas de doute.

Puis, vient le bruit tant redouté! Des claquements métalliques se font entendre sur le toit de la station service. Je jette un oeil en direction des arbres... Des pierres se mettent à tomber du ciel!

Voici une vidéo prise au début de la chute de grêle: (mettez en HD pour voir les grêlons tomber)

https://www.facebook.com/photo.php?v=10204012405216480&set=vb.1413951046&type=2&theater

Ensuite, la grêle devient plus abondante mais également plus petite. La pluie fait son apparition.

49]

nfkj.jpg

Ce fut ensuite une véritable chasse aux oeufs de pâques pour chasseur d'orage! Nous partons tous sur la pelouse pour récolter des grêlons, leur taille est assez dingue! 6cm, 7cm, 8cm!

50]

lhki.jpg

51]

43605090620141539.jpg

Sur les grêlons cassés, nous pouvons même compter le nombre d'aller/retours dans le courant ascendant, comme les stries d'un arbre!

52]

rd4o.jpg

Nous libérons la place de la station service après l'orage pour se placer dans les champs et continuer à chercher des grêlons. La tour du mésocyclone devient visible.

53]

o6r9j.jpg

ys1zg.jpg

Image satellite de la supercellule:

2014060914_eur_vis.gif

Dans les champs, nous partons dans notre petit délire.

"-De la glace pour le pastis?

-Non les glaçons sont trop gros pour rentrer dans le verre!"

Au final, ça se terminera en partie de pétanque au bord de la route... laugh.png

54]

30e7g.jpg

55]

s40u.jpg

Pendant ce temps, la supercellule s'éloigne vers Troyes, nous pouvons profiter du Soleil, de la chaleur (la température n'a pas baissé!) et de quelques petits gâteaux. En effet, tant de sensations ça creuse!

c4kp.jpg

Nous discuttons alors d'un nouveau target pour le gros de la dégradation qui se produira en soirée et nuit prochaine. Nous remontons alors vers Vimory par les petites routes pour rattraper la rocade de Montargis et repartir dans le centre de la Beauce, à Bromeilles (célèbre et excellent point de vue pour les chasseurs du coin).

Sur la route, c'est la désolation. Nous voyons alors les premiers toits troués par la grêle de la journée. En plein soleil et presque 2h après le passage de la supercellule, les grêlons sont toujours présents et sont encore gros! Les habitants sont sur leurs toits. pinch.gif

56]

wnrmy.jpg

Arrivés à Vimory, le constat est encore plus accablant. Les pompiers sont présents partout, les toitures sont défoncées, certaines voitures n'ont plus de vitres et les vélux sont explosés. Les couvreurs sont à pied d'oeuvre pour repositionner des tuiles avant le gros épisode orageux de la soirée. Autour, les champs sont labourés par la grêle et les récoltes détruites (ça sent l'oignon à s'en faire pleurer les yeux dans l'air).

Je ne préfèrerais pas prendre de photos, par simple respect pour les sinistrés. Selon Keraunos, le village a été touché par une chute atteignant le stade de "grêle géante", soit >10cm.

ça calme...

La suite dans la soirée.

Link to post
Share on other sites

Posted
Montpellier (34), Montreuil (93) ou Ciran (37)

T'es au top Jérèm' default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites

Posted
Guimaëc (NE 29)

Superbe reportage Jerem, bien illustré par les photos, les modèles et les prévisions d'Estofex ou Keruanos.

Du bon boulot thumbup1.gif

Un épisode orageux que je n'oublierai jamais tant on a vécu les extrèmes.

L'attente dans la chaleur de la Beauce, l'approche des cellules entre envie et peur de se faire mitrailler par la grêle, l'extase devant les supercellules, la désolation en voyant les dégats occasionnés, les rencontres entre chasseurs passionnés venus d'un peu partout, la fatigue aussi puisqu'on a fait dimanche une journée de 23 heures et j'en passe!

La suite je la connais mais je suis impatient de la voir default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...